Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zirra
Le Monde de Dùralas a précisément 1448 jours !
Dùralas, le Mar 17 Oct 2017 - 1:53
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 906
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
805/805  (805/805)
Vitesse: 548
Dégâts: 493

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 15 Mai 2017 - 20:34

Dans les plaines environnantes de Kastalinn, Eloria était partit faire une petite promenade matinale, ce n'était pas souvent qu'elle sortait pour des faire des choses à un rythme constant, sauf pour aller tuer, ça c'était quelque chose dont elle avait prit l'habitude. D'une démarche presque raffinée, elle se tenait droite, les mains gantées jointes devant elle tout en regardant parfois le ciel, l'esprit nomade.

« C'le mien j'te dis ! Lâche ça ! »

« Pas question j'lai vu en premier ! »

Une dispute s'éleva soudainement aux oreilles d'Eloria, non loin, elle pouvait entendre deux voix d'homme, cherchant la source du bruit par pur curiosité, elle se rapprocha et assista à une scène plutôt cocasse. Deux jeunes gens se battaient pour un pauvre cadavre de sanglier estropié entre eux, l'un tirant la tête et l'autre les pattes arrières. D'un petit claquement de doigts, Eloria attira d'abord leur attention avant de lentement les soumettre à son contrôle, les rendant aussi doux que des chatons. Elle tapota la tête de chaque homme qui étaient tous deux plus grands qu'elle, puis réfléchis.

Saisissant le cadavre du sanglier, elle tâchera de le ramener pour avoir quelques pièces en échange à Kastalinn, cependant il fallait toujours s'occuper des deux humains qui avaient le regard aussi vide que ses pantins quand elle les manipulait. N'ayant pas d'idée de comment s'amuser à l'heure actuelle, elle ordonna simplement le fait que les deux retournent chez eux, quand ils furent assez loin d'elle, le lien entre eux se brisa et ils allaient retrouver pleinement la possession de leurs moyens.

Filant donc assez vite pour ne pas de nouveau avoir des ennuis, elle rentra elle aussi au laboratoire après une petite halte rapide en ville, retrouvant son créateur, toujours le nez dans ses parchemins.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 15 Mai 2017 - 20:36

« Et bien, quelque chose ne va pas ? Tu n'as pas l'air dans ton assiette. »

Un bruit de marteau tapant du fer ponctua la fin de la phrase du nain, il stoppa son activité, déposant son marteau au sol et l'épée tordue chauffée à blanc sur l'enclume. S'approchant de la stryge, il vint récupérer ce qu'Aryana lui avait ramener, un gros sanglier, idéal pour un bon dîner bien chaud. Un air morose semblait persister sur son visage habituellement souriant, trifouillant sa barbiche, le nain resta circonspect devant sa mine et son silence.

« Tu ne veux pas en parler ? »

Aryana soupira, l'air maussade sur son visage semblait aussi résistant que l'acier qu'il forgeait précédemment, il l'invita à s'asseoir sur la chaise bordant la table de chêne, posant son derrière sur la première chaise, elle s’avachit dessus, regardant en l'air, la tête relâchée en arrière.

« Allez, raconte moi un peu, ça te fera du bien d'en parler. Ne garde pas tous pour toi, cela risquerait d'être nocif. »

Elle était têtue, mais son ami nain semblait lui aussi l'être, insistant sans non plus trop forcer, il fallu quelques minutes de silence à la stryge pour qu'elle se décide enfin à ouvrir la bouche.

« Tout va bien, juste une simple.. mauvaise nouvelle disons ça. »

Retirant ses gants de cuir usés qu'il gardait pour forger, il les posa sur la table, essuyant ses mains sur son tablier tâché. Il se leva du tabouret et s'approcha de la chaise où était Aryana, sortant quelque chose de la poche ventrale de sa blouse, il tendit une chaîne avec au bout, un pendentif qui fit se redresser Aryana droite sur sa chaise. Elle fixa les maillons des yeux, surprise et à la fois émerveillée comme devant une pierre précieuse.

« Tu.. l'as réparé ? »

Le nain s'esclaffa, quelle drôle de question, il lui déposa dans le creux de la main, acquiesçant à cette question.

« Je l'ai trouvé en rangeant l'étage, les maillons étaient sectionnés alors je les aient fondus pour les reformer de nouveau. »

Aryana s'empressa de remettre cette chaîne autour de son cou, regardant le pendentif pendre au niveau de la ligne de ses omoplates. Le nain s'approcha, prenant le médaillon dans la main, le faisant glisser derrière les vêtements de la stryge, tapotant ensuite l'endroit à travers le tissus.

« Tu devrais garder ça cacher, surtout si jamais tu viendras à retourner à la Tour Noire. Je ne pense pas que cela leur ravirait les yeux autant qu'à toi. »

Suite à sa phrase, elle acquiesça, ayant parfaitement conscience de ce qu'il disait, il était plus sûre de ne jamais dévoiler ceci au bout du jour, elle songea même à le retirer, mais elle le ferait plus tard, au moins ici, elle pouvait le porter librement sans craindre à une pluie de stryges noirs.
Elle se leva, le nain retournant à sa dernière occupation, forger l'épée qu'il avait commencer, tandis que la stryge elle passa la porte de la masure, retournant dehors pour aller s'occuper loin de ces bruits de ferrailles qui retentissaient de l'intérieur de la demeure.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mer 17 Mai 2017 - 0:13

La forêt était bien tranquille, quelques oiseaux chantaient depuis les arbres les plus hauts, le vent caressait silencieusement les feuilles des arbres et buissons, un sanglier s’ajoutait au tableau. Caché par des buissons, une ombre se déplacer silencieusement autour du sanglier, arrivé face au flan du gibier un vampire arma son arc, une flèche déjà encochée et une seconde dans l’autre main. Le gibier ne se doutait de rien trop occupé à retourner la terre, seuls les oiseaux semblaient avoir repérés Ekyo.

Le jeune homme devait s’entraîner à l’arc, plus précisément à sa capacité à enchaîner les flèches, toutes en gardant sa justesse de tir. Prenant une inspiration Ekyo relâcha la corde de son arc, la flèche à peine quitté le support de l’arc, il se releva encochant la deuxième flèche dans l’instant et tirant alors que le premier projectile perforait sa cible. Le second tir vient se planter dans le sanglier bruyant, qui poussa son dernier cri quelque second après.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4453
Expérience : 3779
Masculin Âge RP : 28

♦ Politique : 157
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4022/4022  (4022/4022)
Vitesse: 879
Dégâts: 1855

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Ven 19 Mai 2017 - 11:12

Maddy fit part de sa rencontre avec les Perracks à Beldorn et à son ami orc. Ils n'étaient pas vraiment surpris que ces sales bestioles vicieuses trainent dans les parages, mais se posaient tout de même des questions sur l'avenir. Peut-être que le Mal venait faire son retour dans cette sombre région. C'était mauvais signe et le géant thérianthrope jugea plus prudent d'accompagner la jeune chasseuse dans certaines de ses parties de chasse. L'ours garou comptait aussi lui enseigner d'autres petites techniques au cas où elle se retrouverait seule contre beaucoup trop de Perracks. Ils partirent donc tous les deux s'occuper de quelques sangliers. C'était aussi un moyen d'apporter plus de viande à leurs réserves. La vie à trois carnivores faisait drastiquement descendre les stocks de nourriture.
Sur le chemin, Beldorn raconta ce qu'il savait des Perracks et leurs liens avec Motch'Hollow. La jeune fille lui demanda pourquoi ces créatures pernicieuses étaient aussi nombreuses :

- N'y a-t-il donc personne d'autre pour éliminer ces créatures ?
- Aucune force armée n'est présente dans ces lieux, ou proche de ces lieux. On pourrait penser à la Milice, à Kastalinn, mais ils ont beaucoup à faire de leur côté et leurs forces ne sont pas aussi nombreuses qu'elles l'étaient dans le passé. Puisque le Comte ne présente aucune hostilité envers eux et envers Dùralas, les puissances militaires le laissent tranquille.

La jeune fille avait du mal à le comprendre ; Motch'Hollow était une abomination qui devait être éradiquée. S'il était aussi peu actif ce devait sûrement être parce qu'il prévoyait un gros coup. Elle aurait voulu faire part à son mentor de ses pensées sur cette injustice, mais un trio de sangliers les rappela à l'ordre. À deux, ce serait vite fait. La jeune lycan chercha à se transformer, mais Beldorn lui conseilla de rester en forme humaine. Cette transformation, elle devrait plutôt essayer de l'utiliser comme un atout, comme une surprise en fait. Maddy accepta le challenge et fit tournoyer sa dague entre ses doigts.





Shakti with ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhnymos
Voleur

avatar

Messages : 123
Expérience : 767
Masculin Âge RP : 29

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
320/320  (320/320)
Vitesse: 295
Dégâts: 465

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Sam 20 Mai 2017 - 14:29

Cela faisait un bout de temps que Dhnymos n'était pas allé chasser... A vrai dire, la dernière fois il avait rencontré un cul terreux qui lui avait expliqué une fête débile pour les enfants.
Bon autant dire qu'il n'en avait pas gardé un très bon souvenir. Mais, l'argent ne tombait pas du ciel et il fallait bien se nourrir, se loger et trouver de l'équipement. Alors avec quelques pièces qui lui restaient, il avait décidé de s'acheter quelques petites lames de lancer. Pas des couteaux de professionnels, mais déjà assez pour faire mouche. Son entrainement était simple, quelques rondins de bois disposé tout autour de lui, puis, avec la pensé, il faisait virevolter toutes les lames autour de lui, pour les planter dans ses cibles. Simple, mais efficace, il répéta cela une dizaine de fois avant de se lancer sûr de vrais cibles, des sangliers en l'occurence.

Il s'était baladé dans les plaines à la recherche de sangliers, pour une fois, ce fut rapide, un petit troupeau brouter tranquillement l'herbe. Il était temps pour lui de vérifier sa maîtrise de ce pouvoir qu'était la télékinésie. Il fit tourner ses lames autour de lui avant de les arrêter net. Il resta immobile, se concentrant sur l'action, et, en un instant, tous ses couteaux plongèrent sur les sanglier en tuant deux au passage. Il lâcha un petit sourire non mécontent de son travail.





«Fais gaffe à tes poches l'ami...»

Dialogue Dhnymos #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 22 Mai 2017 - 15:44


Rapport de récolte :

Elderion gagne 2 défenses de sanglier, ainsi que 5 points métier. Tu gagnes 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Eloria gagne 2 défenses de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Aryana gagne 2 défenses de sanglier et 2 cuirs de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.

---

Rapport de récolte :

Axe gagne 2 défenses de sanglier et 3 cuirs de sanglier.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 défenses de sanglier et 2 cuirs de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.

---

Rapport de récolte :

Dougal gagne 2 défenses de sanglier et 3 cuirs de sanglier.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Dhnymos gagne 2 défenses de sanglier et 2 cuirs de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire. Tu passes compagnon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elderion Slavantis
Guérisseur

avatar

Messages : 222
Expérience : 692
Masculin Âge RP : 39

♦ Politique : 13
Métier : Chasseur - Compagnon
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Autruche +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
615/615  (615/615)
Vitesse: 302
Dégâts: 129

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 23 Mai 2017 - 11:07

Partir à la chasse était devenu une habitude désormais. C'était bien plus qu'une simple habitude même ! C'était une nécessité. Sans ça, Elderion ne pourrait manger ni même vivre. D'ailleurs, c'était pour cette raison qu'il éprouvait du plaisir à le faire. Il avait le sentiment de participer à un dessein supérieur. Il ne vivait pas sa misérable vie seul dans son coin. Il participait au cycle de la nature.

Chaque être vivant avait un rôle, sans exception. Cependant certains préféraient l'ignorer et vivre égoïstement. Même les animaux avaient un rôle, mais ces derniers n'en avaient pas conscience et leur instinct les poussait à jouer ce rôle malgré eux. Seules les créations conscientes pouvaient choisir de ne pas suivre le vrai chemin. Cette liberté était aussi bien un don divin qu'un fardeau ! Les êtres conscients pouvaient agir selon leur propre libre arbitre et devenir méritant : un véritable don. Le problème, c'est qu'il pouvait tomber dans l'erreur et cela se voyait bien trop souvent selon Elderion. Beaucoup trop souvent. Ce n'était pas pour rien qu'on avait coutume de dire qu'un grand pouvoir impliquait de grandes responsabilités...

Un petit garçon passait par là, empruntant le même chemin que le Naga. Il s'arrêta quelques instants apparemment pas le moins effrayé du monde.

« M'sieur ? Vous êtes malades ? » Elderion le regarda curieusement, se demandant ce qu'un mioche comme lui pouvait bien lui vouloir. Voyant qu'il ne répondait pas, le gosse reprit : « J'dis ça pass-que vou's êtes tout blanc comme mon cul ! »

Sur le coup le Naga fut surpris mais ne s'en offusqua pas. Le gamin n'était pas bien méchant, il était surtout innocent et parlait comme ses parents devaient certainement le faire. Il se rapprocha donc de lui afin de lui apporter les réponses qu'il semblait tant attendre.

« Je suis un Naga... Et certains serpents ont la peau blanche. Je descends d'une famille comme celle-ci. Donc non, je ne suis pas malade. » Le gosse se mit à sourire sincèrement dévoilant un sourire où il manquait une dent. Excité, il se mit à sautiller sur place tout en criant autour de lui : « Un Naga ! Un Naga ! » Puis tout aussi soudainement, il se mit à courir dans l’autre sens, laissant Elderion seul et quelque peu abasourdi.

Voilà qui était certain désormais. La chasse était vraiment une expérience particulière… Ne voulant pas perdre plus de temps qu’il n’en fallait, il se mit à glisser furtivement à travers les troncs jusqu’à tomber sur un sanglier qui n’eut même pas le loisir de le voir arriver. La pauvre bête était déjà étalée sur son flanc droit, la gueule ouverte et la langue pendante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 23 Mai 2017 - 14:27

Le jeune arcaniste était partit chasser en forêt après son petit rituel avec la toupie, qu’il lançait toujours avant de partir. Équipé d’un sac pour récolter des fruits, Ekyo avait avec lui son arc et son carquois et se laissa mener par les chemins de la forêt. S’enfonçant dans la forêt sauvage pour trouver les meilleurs fruits, le vampire fini, sa cueillette et rentra.

Alors qu’il était sur le retour Ekyo remarquais quelque motte de terre retourné, la marque typique des sangliers. Après une rapide étude des traces, l’archer se mit en chasse. Progressant rapidement dans la forêt bien connue d’Ekyo, le sanglier n’était pas partit bien loin, le vampire sortit son arc à la vue du gibier et décocha rapidement une flèche avant la fuite de la proie. Un butin en plus qu'Ekyo ramena en ville, avant de rentrer pour récupère sa toupie toujours en rotation ralentie.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 906
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
805/805  (805/805)
Vitesse: 548
Dégâts: 493

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mer 24 Mai 2017 - 17:40




Non loin de Kastalinn, dans les plaines d'Aràn, une petite fille gambadait joyeusement à la poursuite d'un papillon bleuté. Le monarque voletait de battements d'ailes rythmés, les cheveux longs et bouclés de la fillette s’emmêlaient au gré du vent. Une chevelure blonde comme les blés, des yeux verts pomme, habillée d'une simple robe de coton crème, elle profitait de la vie, insouciante. Ne dépassant pas le mètre, sa petite taille se faufilait parfaitement entre les buissons, rattrapant facilement le fruit de ses convoitises qui, malgré tout, restait encore trop haut pour elle. Dans sa course négligente, elle tomba nez à nez avec un marcassin, perdant son papillon de vue. L'animal avait un pelage noisette parsemé de stries brunes, de petits sabots encore neufs et un groin avide de flairer des nouveautés.

Le petit porcelet des forêts avait levé la tête à l'entente des pas bruyants de la petite dont le regard restait ancré dans celui de l'animal. Une étrange rencontre inter-espèce, entre deux enfants. Le bébé sanglier approcha un sabot à la fois, d'abord curieux, il vint renifler les pieds nus et terreux de la fillette qui se mit à rire en sentant le groin lui chatouiller les orteils. Un petit "gruik" en guise de réponse de l'animal survenu, tandis que la main encore pure de l'enfant caressait le pelage couleur châtaigne. Une paume encore vierge de sang barbare, douce et délicate, le marcassin émit un second "gruik" de satisfaction.

Cette rencontre entre humain et animal forgea un étrange lien entre ces deux êtres vivants. La fillette retournait tous les jours en forêt, ramenant racines et noisettes pour l'animal, déterrant quelques champignons près des souches ou encore quelques glands. Chaque jour elle venait, tel un rituel, le temps passait, les deux êtres grandissaient. Puis, un jour, cela cessa, la petite fille ne revenait plus. Le marcassin avait grandit, devenant un beau sanglier robuste aux poils brillants, l'animal attendait, chaque jour, à la même place.

Un beau matin, une humaine s'approcha, le sanglier reconnu de suite la personne. Elle avait toujours une longue chevelure aux boucles dorées, ses yeux perçants rencontrèrent ceux d'un noir profond de l'ancien marcassin. Ces retrouvailles ressemblaient tout bonnement à une rêve, comme pour leur première rencontre, quelque chose d’impensable. Comme dans ses souvenirs, la main de la jeune fille passa doucement dans sa fourrure, cependant quelque chose était différent. Sa peau était rêche, entaillée et abîmée. Elle n'était plus aussi douce qu'avant, ses ongles étaient noircis par la terre et les traces de charbon, sa bouille enfantine était parsemé de tâches brunes.

Un état lamentable, la robe de coton neuf d'autrefois avait été rapiécée et surmontée par un tablier encrassé par la suie. Un bandeau ocre tenait ses cheveux en arrière et ses pieds nus d'antan étaient cachés par de grossiers sabots de bois. Le groin humide du porc flairait cette créature changée, bien qu'elle abordait une nouvelle apparence, elle avait toujours les mêmes mimiques et son regard gardait dans le fond une pointe d'innocence perdue et volée. Un premier "gruik" émit par le sanglier, d'une résonance triste, alors que son amie lui faisaient des adieux. La femme serra le gros porcelet foncé contre elle, lui offrant quelques dernières caresses, des larmes silencieuses dévalaient ses joues. Malgré la noirceur vide de ses yeux, on pouvait y ressentir les émotions qu'ils transmettaient, la tristesse, la peur, l'incompréhension.

L'humaine sortit un petit couteau tranchant de la poche de son tablier, métal rayonnait au soleil, sous le regard apeuré du sanglier, pensant que sa fin était venue et que son amie était venue le tuer comme un chasseur l'aurait fait. Pourtant, rien de ce qu'il pensa ne se produit, la jeune fille coupa avec cette lame l'une de ses longues mèches ondulantes. Elle vint ensuite attacher cette dernière autour d'une des défenses du sanglier. Un souvenir qui fit verser une larme transparent sur la pelage de la bête. L'animal vint nettoyer de sa langue épaisse la main sale de l'ancienne petite fille, un regard compatissant et plein d'affection envers elle.

Les deux êtres se quittèrent, laissant derrière eux un ami, mais aussi, une avalanche de souvenirs les rendant tout deux mélancoliques. Le sanglier errait, telle une âme en peine prisonnière de ce monde injuste, le groin abaissé vers le sol, la tête basse. Il alla se reposer à l'ombre d'un arbre, fermant lentement les paupières pour s'endormir. Soudain, une vive douleur le gagna, lui tiraillant le flanc, son estomac le brûlait. Puis, de nouveau, la douleur s'arrêta. S'arrêtant calmement, comme si elle n'avait été qu'un cauchemar de passage. L'animal s’endormit, plongeant dans un sommeil éternel.

Par delà les arbres, une personne masquée surgit, venant ramasser la dépouille du sanglier qui gisait sous les feuillages d'un noisetier. Vérifiant qu'il était bel et bien mort, elle traîna sa proie par l'une de ses cornes. La corne où trônait toujours cette mèche blonde nouée, souvenir de sa vie passée.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mer 24 Mai 2017 - 19:33



"Oh !"

Un souffle commun d'exclamation, suivit d'applaudissement venant de petites mains aux propriétaires tout joyeux. Tant de bruit pour une simple flèche qui était venue se planter pile au centre d'une cible en face de l'archère, sans aucun mouvement. Quelque chose d'enfantin à faire pour elle, cette facilité ne lui était pas venu du premier coup cependant, elle se souvenait vaguement de toutes les heures qu'elle avait passé seule à s'entraîner. Les meilleures restaient celles en compagnie de sa famille adoptive ou bien d'Ekyo.

Une passion qu'elle n'avait jamais oublié, profondément ancrée en elle, malgré qu'aucune gêne ne la rapproche de sa famille elfique, elle en avait attrapé les habitudes. Tandis qu'elle réitérait son geste précédemment, elle repensa à Haddalor, en train de lui positionner les bras correctement, le corps également. Elle souffla pour s'empêcher un léger rire en se rappelant des premières positions qu'elle avait prise lors de son premier cours, de quoi en rire aujourd'hui. Sa flèche partit s'écraser dans la cible de nouveau, venant planter le derrière de l'autre, effilant le bois de cette dernière en deux parties.

"OH !"

Aryana elle-même se permit un haussement de sourcil, surprise, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait de robin, encore moins en étant à moitié concentré ainsi. Fronçant légèrement les sourcils, elle arqua une troisième flèche, bandant son arc lentement et avec précision, visant les plumes de la seconde flèche. La pointe de la troisième flèche s'enfonça et perfora de nouveau l'armature de bois de l'objet, formant une longue flèche encastrée. La stryge posa son arc et vint délicatement retirer son robin de la cible, toujours aussi surprise.

"Triplé."

Elle alla voir son ami nain pour qu'il soude son robin, afin de le rendre plus solide et qu'il puisse perdurer et non se casser. Une fois cela fait, elle retourna à l'extérieur, les enfants étant toujours en cercle à côté de la ligne de tir. Elle leur offrit ce précieux jet de trois flèches, les enfants partant l'accrocher tout contents en haut de leur cabane sur un châtaignier. C'est d'ailleurs juste après qu'ils eurent fini que le nain sortit de nouveau de masure, des gants de cuisine en main tenant une énorme marmite fumante tout en hurlant.

"À table !"







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Sam 27 Mai 2017 - 13:29

Rapport de récolte :

Elderion gagne 2 défenses de sanglier, 1 cuir de sanglier et 5 points métier. Tu gagnes aussi 5 points supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Rien à redire ! C'est meugnon :3

---

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 défenses de sanglier et 2 cuirs de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire. Encore quelques petites fautes, mais on voit l'amélioration ^^ Courage Tout content

---

Rapport de récolte :

Eloria gagne 2 défenses de sanglier, un cuir de sanglier ainsi que 5 points métier. Elle gagne aussi 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à dire, mis à part qu'Eloria est un monstre sans cœur :'(

---

Rapport de récolte :

Aryana gagne 2 défenses de sanglier et 2 cuirs de sanglier, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.


À bientôt pour de nouvelles chasses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dhnymos
Voleur

avatar

Messages : 123
Expérience : 767
Masculin Âge RP : 29

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Disponibilité : Absent (autre)

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
320/320  (320/320)
Vitesse: 295
Dégâts: 465

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Dim 28 Mai 2017 - 18:49

"Monsieur Ervalte ! Où étiez vous passé ?!"
"Chasser le sanglier... Je vous en pris appeler moi Dhnymos..."
"Je vous ai déjà dit mille fois qu'il..."
"...Ne fallait pas que je sorte de l'institut t'en que ma jambe ne sera pas fonctionnelle... Je sais."

L'elfe contempla l'attelle qui lui entravait la jambe depuis quelques temps. Cette" Axe" l'avait forcé à chasser le daim, entraînant la fracture de son membre droit. Sa jambe le faisait encore souffrir, désormais forcé à boiter, il devait patienter pour marcher de nouveau normalement.
Il était parti dans une petite institution prêt de kaastalinn spécialisé dans la rééducation. Une petite institution où il fallait y mettre le prix tellement la demande y était forte.

"Mais comment avez vous fait pour ?!...." La jeune infirmière inspira un grand coup. "Dhnymos... Vous savez, nous faisons tout notre possible pour vous aider mais si vous continuez comme ça les dommages sur votre jambe risquent d'être irréversible... Et je ne voudrais pas que ça vous arrive..."
"Je sais bien mademoiselle Caitlyn..."

"Bon ! Suivez moi ! Cet os ne va pas se réparer tout seul n'est ce pas ?"

L'infirmière l'emmena dans le bâtiment pricipal, passant par la cour, emplit de fleurs et de verdures, les beaux jours revenaient au plaisir des paysans, comme des voyageurs. Caitlyn s'arrêta devant une caisse en bois vide.

"Tu connais la procédure..."

Dhnymos souri l'air gêner, il prit ses dagues, les déposa au fond de la caisse. Un regard insistant de la par de la jeune femme fit fouiller l'elfe dans sa veste pour en ressortir ses petits couteaux de lancé, ceci fait les deux entrèrent dans une salle qui ne comportait qu'un lit, un bureau et une chaise. Il s'allongea sur la couchette, retirant préalablement son entrave, l'infirmière mit la chaise à côté de lui et posa ses mains sur le membre brisé. Une lueur verte jaillissait de ses mains, faisant grimaçait de douleur Dhnymos.

"Si vous ne forciez pas autant dessus vous n'auriez pas autant mal."
"Je sais bien mais, rester ici, c'est... Contre productif pour moi..."
"Comment ça ? Vous pensez que vous soigner n'est pas utile ? Si ça vous gêne tant d'être là pourquoi y rester ?"
"Non c'est pas ça... Juste... Je suis désolé..."

La jeune femme, agacée, continua de soigner l'elfe qui semblait embarrasé. Elle retira ses mains et se redressa.

"C'est bon pour aujourd'hui... Vous pouvez y aller..."
"Merci."
"Dhnymos, promettez moi de ne pas sortir."
"Promis mademoiselle Caitlyn."





«Fais gaffe à tes poches l'ami...»

Dialogue Dhnymos #ff6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elderion Slavantis
Guérisseur

avatar

Messages : 222
Expérience : 692
Masculin Âge RP : 39

♦ Politique : 13
Métier : Chasseur - Compagnon
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Autruche +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
615/615  (615/615)
Vitesse: 302
Dégâts: 129

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 29 Mai 2017 - 15:41



Le soleil peinait à traverser l’épais feuillage de la forêt. Il faisait jour et pourtant il suffisait de se trouver au milieu de la forêt pour avoir l’impression d’être plongé au plus profond de la nuit. De ce sentiment angoissant était nées de nombreuses légendes que les enfants se délectaient d’écouter. Cet élixir de frissons et d’effrois enivrait bon nombre de mômes. Le soir lorsque la nuit commençait à véritablement tomber pour le coup, ils aimaient se faire peur les uns aux autres en racontant des histoires fantastiques à la lueur d’un feu qui faisait trembler les ombres. De là provenait le plaisir, mais la réelle euphorie s’emparait d’eux lorsqu’ils se retrouvaient seuls au fond de leur lit. Le moindre craquement de bois, le moindre écho perdu provenant de la forêt les faisait frémir de peur. Malgré tout cela, ils continuaient à raffoler de toutes ces histoires et en demandaient toujours plus !

Mais connaissaient-ils seulement l’histoire de ce sanglier si grand que les chasseurs le prenaient pour un loup ? Certains vous diront qu’il ne s’agit pas là d’un loup ordinaire non plus ! Ce sanglier était si gigantesque qu’on le confondait avec un loup-garou assoiffé de sang… Cette histoire-là était terrifiante, mais il n’existait que peu de personnes la connaissant car peu en était revenu suffisamment indemne pour pouvoir la raconter.

A cause de ces ténèbres omniprésentes, Elderion se mit à penser à ce drôle de conte. Allant lui-même chasser le sanglier ne l’aidait probablement pas d’ailleurs. On racontait que certains chasseurs, qui ne rentraient pas assez tôt, se perdaient en forêt et finissaient par errer afin de retrouver leur chemin. Jamais personne n’avait réussi à rencontrer ce sanglier-garou… Seuls ceux qui se perdaient, quand tombait la nuit, pouvait l’apercevoir. Cependant quand vous l’aperceviez, il était déjà trop tard. Le reptile se jura de ne pas trop s’éloigner afin de rentrer avant que les derniers rayons du soleil ne disparaissent.

Il marchait seul, enveloppé d’ombres qui le privaient de lumière. Il leva le nez et voulut apercevoir le ciel, cependant son regard n’arrivait pas à percevoir au-delà des feuilles qui semblaient tomber toujours plus sur lui. On racontait aussi qu’il suffisait de croiser le regard du sanglier-garou pour se sentir paralysé. Les versions variaient plus ou moins, mais toutes affirmaient que la victime se voyait emprisonnée dans une cage de bois et de feuilles incapable de bouger le moindre petit doigt ! Un peu comme si la forêt rétrécissait jusqu’à vous dévorer tout entier. Se cacher sous la couette était inutile malheureusement, car cela ne faisait que décupler votre claustrophobie. Il n’existait aucun moyen de se préserver de cette peur, aucun !

Le reptile s’arrêta sur place et observa tout autour de lui. Non, tout allait bien ! La forêt ne semblait pas se refermer sur lui. Il reprit son chemin, amusé par cette sensation qu’il avait avec le temps oublié. Il se sentait comme un enfant et cela n’était pas déplaisant. L’innocence passée se perdait tellement facilement.

Tout à coup, Elderion perçut une forme se dessiner à travers les ombres. Il s’arma de sa lance, finalement décidé à ne pas trainer plus que nécessaire. Il lui sembla avoir vu un sanglier, ce qui tombait bien puisqu’il était ici pour ça. Mais, ce sanglier paraissait bien plus grand que la moyenne. Etait-ce une illusion qui avait pour origine ce conte effrayant ? Bien qu’adulte désormais, il se mit à douter. Les ténèbres n’aidant pas, il n’arrivait pas à voir très clairement. Les ombres se superposaient et il n’y avait aucun moyen de détacher une ombre d’une autre. Si bien que lorsqu’il vit des yeux briller dans le noir il ne put voir ce qu’il y avait tout autour. Peut-être appartenaient-ils au sanglier-garou ?

Le Naga n’osait plus bouger. Il s’était pris au jeu bien malgré lui ! Il entendit un grondement sourd et c’est en voyant les deux points lumineux s’avancer vers lui qu’il comprit que le sanglier était en train de charger. Un sanglier normal faisait-il autant de bruit ? La forêt semblait s’être figé et pas un seul courant d’air ne faisait frissonner les feuilles. Il n’y avait aucun bruit outre ce martèlement qui devenait de plus en plus sourd. On disait aussi que lorsque le sanglier-garou vous chargeait, ses défenses étaient si grandes qu’elles vous transperçaient sans la moindre difficulté. Et comme celui-ci ne vous tuait que pour le plaisir, il laissait les corps se décomposer au bout de ses défenses, si bien qu’il y avait apparemment tout un tas de squelettes suspendus dessus.

Il reçut un coup en plein ventre et bascula en arrière, le souffle coupé. Un sanglier ridiculement normal lui faisait face apparemment mécontent d’avoir été dérangé. Elderion se mit à rire et remercia le Grand Basilic de lui avoir permis de redevenir un enfant un bref instant. Il récupéra sa lance qui avait été projeté plus loin et la lança entre les deux yeux du sanglier, qui ne brillaient pourtant pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 906
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
805/805  (805/805)
Vitesse: 548
Dégâts: 493

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 29 Mai 2017 - 16:19




Plic, ploc

Eloria regardait les gouttes d'eau tomber, une à une, elles s'écrasaient sur le sol, rendant sa texture légèrement boueuse et glissante. Cette averse rafraîchissait l'écosystème, faune et flore y trouvaient leur bonheur. Des grenouilles chantaient du haut d'un nénuphar, les racines buvaient, les fleurs se revigoraient. Chaque changement météorologique amenait un spectacle sur ces terres, aux quatre coins du globe, ces danses harmonieuses étaient différentes les unes des autres.

Seule, assise contre d'imposantes racines, l'illusionniste attendait que cette pluie cesse. Le feuillage épais protégeait suffisamment la créature, même si quelques gouttes filtraient à travers les feuilles et venaient tomber en canon telles des notes de musique au son limpide.

Plic, ploc

Cette averse semblait pourtant bien trop longue pour la jeune créature qui s'impatientait de devoir rester assise pendant un temps indéterminé au même endroit. La magicienne au masque tourna son regard vers la proie qu'elle avait tué plus tôt. Un jeune sanglier, auquel elle avait tranché les quatre pattes. Comme ça, vu qu'il n'avait pu de jambes, elle n'avait pas besoin de lui courir après. Un certain côté pratique de la chose, Eloria regardait la créature dénuée de membre, il formait une étrange masse de poils cornue ainsi, sans pattes.

Un orage éclata, le tonnerre se mit à gronder, les nuages s'amoncelèrent et s'épaissirent. La pluie torrentielle devint plus forte, la foudre frappait la terre avec force et colère. La nature se déchaînait, reproches et haine, vengeance, elle réclamait. Pillée, saccagée et abusée, le ciel punissait les imprudents osant outrager faune et flore. L'abomination de la nature se leva, saisissant sa proie démembrée par la queue, la tirant ainsi, marchant sous la pluie battante. Malgré l'acharnement de l'eau qui tombait, Eloria continuait d'avancer, le corps semblable à une coquille vide, l'esprit fermé.

Plic, ploc







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mer 31 Mai 2017 - 2:35


La forêt était étrangement silencieuse, le guetteur appréciait les moments de calme dans cet environnement, mais le manque de bruit se voulait lourd, il sentait que quelque chose allait de travers. La forêt semblait morte, aucun oisillon pour chantonner, pas un écureuil grimpant dans les arbres, seul le vent venais chuchoter à l’oreille du vampire, il progressait dans cette ambiance inhabituelle à la recherche d’un gibier. Après quelque minute, le guetteur aux aguets perçu un léger bruit, il s’en approcha discrètement, jusqu’à reconnaitre des grattements sur un arbre jouant une triste mélodie de bois creusé, c’était donc la présence d’une bête qui rendant la forêt si silencieuse.

Contournant la provenance des grattements Ekyo pouvait distinguer une ombre massive taillader machinalement un arbre qui résonnait. À présent derrière la bête à quelque mètre, le vampire avait sa cible en vue, c'était un amas de chair immonde avec une tête cachée par son dos, la bête faisait bien deux mètres de haut, pas étonnant qu'il ait traumatisé le reste de la faune. L'arcaniste pouvait affirmer qu'il avait devant lui un nuckelavee, ses années dans les villages des elfes lui avait appris énormément sur la faune et la flore des forêts, même pour les menaces pouvant s'y trouver.

À deux pas du nuckelavee gisait un sanglier, qui avait dû le charger à vue, triste fin. Ekyo l'aurait bien chassé à l'arc, mais vu qu'il était en face de lui, pourquoi ne pas tenter sa nouvelle acquisition. Il tira de son dos une faux toute neuve ! Ekyo toussota, provoquant l'arrête immédiat des griffures incessantes du nuckelavee, alors qu'il reposait ses pattes avant sur le sol une à une, il se tourna lentement vers le vampire, ses yeux menaçant fixaient le prédateur de la nuit, puis s'avança de quelques pas avant de s'immobiliser.

Ekyo aurait pu être intimidé par ce regard malsain, mais le vampire souriait en se demandant lequel des deux devaient vraiment avoir peur et surtout quels regards fallait-il supporter, la monture ou l'être déforme du dessus ? Le nuckelavee à l'arrêt semblait préparer une attaque après son observation, alors qu'il bondit sur l'arcaniste pattes avant grandes ouverte pour venir arracher la tête de ce dernier, le chronomancien avait déjà activer son pouvoir. Voyant la créature attaquer au ralenti, Ekyo fit décrire à sa faux un mouvement circulaire venant trancher le bras de la créature, le jeune homme continuais son geste en passant sous le membre tout juste sectionner, pour offrir un second tour de manège à son arme venant faucher l'appui droits du nuckelavee

L'arcanist n'avait pas stoppé le temps, un simple ralentit suffisait, c'était surtout pour qu'il puisse expérimenter son arme et s'habitue à elle. La créature tomba en avant, s'écrasant sans appui, hurlant de douleur la tête levée, la faux arriva abréger ses souffrances par un geste large et puissant venant couper net la tête du nuckelavee. Une fois débarrassée de cette immondice, Ekyo nettoya sa lame et récupéra le sanglier pour rentrer en ville.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Ven 2 Juin 2017 - 20:49

"Mais oncle Dunric, tu avais dit qu'on mangerait du sanglier !"

C'est ainsi, de par cette demande, qu'Aryana était donc à courir en pleine forêt. Elle ne courrait pas pour poursuivre quelque chose non, elle fuyait, au contraire. La stryge avait reçu cette "importante mission" des neveux et nièces de son ami nain. C'était plutôt un simple caprice vu sous un autre angle et malgré ça, la jeune fille était allé chasser sans rechigner. Seulement, elle n'avait pas prévu de se retrouver dans une situation assez gênante.

Durant sa recherche, elle était tombée sur une femelle avec des marcassins qui exploraient la terre encore humide d'une matinée pluvieuse. Les petits avaient encore besoin de leur mère pour survivre, ils devaient grandir pour perpétuer le cycle naturel de la forêt. Elle n'était pas décidée sur son acte futur quand l'apparition d'un mâle changea son idée. Son idée de le chasser passa au premier plan alors que le sanglier l'avait démasqué de par son odorat et s'était mis à charger. C'est donc à cause d'une petite maladresse qu'Aryana gambadait à toute vitesse, esquivant les racines avec de grandes enjambées. Elle espérait que le sanglier se cogne contre un arbre dans sa charge qui semblait inarrêtable.

Sa charge, tête baissée, l'assomma de plein fouet contre un chêne dont le tronc tremblait encore sous la puissance du choc. Les branches et les feuilles frémissaient, quelques glands venaient de tomber au sol. L'animal abasourdi, Aryana en profita pour tirer une flèche entre les deux yeux du sanglier immobile et à terre, lui offrant une mort rapide. Elle ramena sa prise à la masure, où elle fut rapidement dépecée et dégustée.

C'est également à cause d'un neveu en particulier du nain qu'elle était actuellement en train de faire un "duel" avec pour arme un poireau tout juste déterré du potager de Dunric. Le nain agitait son "arme" dans tous les sens comme si c'était un jouet, espérant pouvoir mettre des coups à la stryge avec. Les autres gamins riaient devant ce combat improvisé dans le potager alors qu'ils étaient censés ramasser les légumes. L'agitation alerta le nain qui sortit de sa masure en hurlant, furieux :

"On ne joue pas avec les légumes ! Repose ce poireau ! Maintenant !"

Aryana, elle, avait rapidement délaissée son arme végétale dès qu'elle avait vu la mine colérique de Dunric qui était en train de sermonner ses neveux et nièces, tout en tirant l'oreille du fautif. Ce dernier qui tapait la tête de son oncle avec le poireau, demandait pardon en agitant le légume dans tous les sens. La scène fit rire la totalité des autres enfants, Aryana comprise.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Chaton Traqueur

avatar

Messages : 33
Expérience : 284
Féminin Âge RP : 25 ans

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Disponibilité : Disponibilité réduite

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
120/120  (120/120)
Vitesse: 115
Dégâts: 58

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Ven 2 Juin 2017 - 23:45

Lève tes babines. Sens l'odeur. Sens l'odeur de ta proie qui coule en toi. Ne te précipite pas. Respire: inspire, expire. Ne fait qu'un avec les bois, avec l'herbe, avec la terre des alentour. Et lorsque tu le sens, tu saute. Tu laisse tes crocs lacérer sa proie, tu laisse le sang couler. Tu laisse sa viande t'apaiser.
 
 
Le silence est pesant, dur. Comme des millions d’œil qui te suivent du regard. Mais la nuit est calme, sans bruit suspect, sans odeur étrangère. Tu est détaché, libre comme l'air, souple comme le morceau de tissu de ta tunique. Mais tout te tombe dessus. Sans prévenir. C'est les aléas de la vie. Tu marche, tu respire l'air frais de la forêt qui n'est plus souiller par celle des villes, tu ne voudrais jamais quitter ce monde irréel.

  Pourtant, tes oreilles se relèvent et ton corps frémis. Loin, très loin, du sang coule. Pas celui d'un proie, non, celui d'un chasseur: d'un Thérianthrope. Seule l'odeur te parvis, sans que les effluves douce et rassurante de ta forêt ne t'aide. Alors tu ne réfléchi pas, tu file, tu cours, tu es l'air, tu es les nuages. Ta crinière vole au vent, tes yeux brillent, ta poitrine se soulèvent de plus en plus vite. Mais tes foulées s'allonge, de bipède du passe quadrupède. Tu sens les animaux, tes frères, se tasser à ton passage. Tu te retins de traquer les grand animaux, suivant la piste de cette odeur de sang. Et lorsque tu arrive, la récompense est là.

  Elle, une veille Lowën, les cheveux argenté taché de sang, ses mains serrant une blessure. Tu t'incline, tu ne la regarde pas dans les yeux. Quand elle te l'autorise, tes doigts griffus parcourent la plaie. Alors tu lui demande ce qu'elle a, ce que tu peux faire pour elle. Tu n'es pas Guerrieseur, mais tu as des griffes et les crocs et tu sais très bien chasser. Tu pars chasser, lui ramener un sanglier pour la nourrir. Et tu traque, tu traque, tu traque...

  Le silence de l'aube me convenais. Les deux sangliers mangeaient sans aucune peur. Mes yeux doré passer d'un à l'autre. Il m'en fallait au moins un pour la Lowën blessée. Je me jette sur le épais et le tue d'un coup de patte/main bien placé. Puis nous commençons une danse mortelle, le survivant et moi. Le première qui flanchera, le premier qui touchera aura gagner.

  Je lance quelques feintes, esquive quelques coups, puis décide de filer avec le corps de l'autre sanglier. Affamé et fatigué, je n'aurais pas gagner. La carcasse sur les épaules, je revins à l'endroit ou la veille Lowën devais y être. Je n'y trouver personne, qu'une simple odeur de poudre. Alors, je dépose la proie morte là une goutte de sang de ma semble est présente et part, les oreilles rabattue contre ma crinière, tirant mon fardeau.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brönn Menred
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 41
Expérience : 285
Masculin Âge RP : 42

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Cheval de Brönn, +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
195/195  (195/195)
Vitesse: 147
Dégâts: 47

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 5 Juin 2017 - 16:03

Brönn était un fils de la terre d'origine. Il avait donc l'habitude, depuis qu'il était petit, d'aider ses parents pour les taches agricoles et d'accompagner le chef de famille pendant de longues heures de chasse. Et à chaque sessions de chasse, il se répétait les mots de son père :

« Il y a des choses auxquelles il faut toujours faire attention à la chasse...Surveille toujours ton environnement Brönn, toujours ! Guètes les empreintes de pas, les branches cassées, les restes de nourriture, les odeurs...Sois comme le loup...Silencieux, agile et efficace...Et surtout, attaque au bon moment...Sois comme le loup Brönn...Toujours ! »

Il était originaire du Sud de Duralas mais là, Brönn découvrait les plaines et forêts du Nord. Le paysage était différent, l'atmosphère était différente, mais il s'y habituer, petit à petit. Il venait tout juste de pénétrer dans la forêt. Il y faisait sombre et une légère brise faisait grincer les branches des arbres. En avançant plus en avant, il remarqua certaines choses qui lui étaient très familière : certaines branches, proches du sol, étaient cassées. Brönn remarqua également qu'il y avait certains trous dans le sol avec, à côté d'eux, des traces de pas. Il s'approcha d'un arbre, s'agenouilla et gratta le feuillage qui recouvrait le sol :

« Quatre doigts...Deux vont vers l'avant et deux latéraux...Il semblerait qu'un sanglier soit passé par ici assez récemment...»

La trace était encore fraiche. Il se releva et dégaina une flèche de son carquois. Brönn l'encocha tout en avançant prudemment et sans bruits.

« Comme le loup...Silencieux, toujours à l'affût du moindre bruit, pour taper au bon moment...», se répéta-t-il.

Il avança et s'enfonça encore plus dans la forêt. La végétation se faisait de plus en plus dense, au point de ne plus laisser le vent s'y engouffrer. Brönn arriva à une sorte de carrefour. Les arbres formaient quatre chemins différents :  

« Bon, quatre chemins...»

Brönn ne chercha pas à réfléchir et s'engagea dans le chemin qui lui faisait face. Toujours à l'affût de la moindre indication et du moindre bruit, il banda de plus en plus son arc et commença à faire pointer la flèche vers les buissons qui lui barraient le passage. Soudain, il entendit un craquement derrière lui. Il se retourna brusquement, une dizaine d'oiseaux s'envolèrent des arbres. Les craquements étaient de plus en plus forts et de plus en plus proches...Il marcha vers les bruits, dépassa quelques bruissons et se retrouva face à un grand arbre.

Il entendit des grommellements, le bruit caractéristique des sangliers. Brönn banda l'arc le plus possible et visa l'arbre. La tête du sanglier dépassait légèrement de derrière le tronc. Brönn lâcha la corde de son arc, la flèche fusa et transperça l'air pour se planter dans la tranchée du sanglier.

La bête tomba sans même lâcher un bruit et s'écrasa de tout son poids sur le sol. Brönn, satisfait, s'avança, retira la flèche du cadavre et essuya le sang sur la fourrure du sanglier. Il s'abaissa, prit le sanglier par les pattes, le transporta sur ses épaules et fit demi-tour.








« Votre bourse là...Elle est plutôt vide...Ou elle est plutôt pleine ? »


RP : La rencontre d'un barde [PW Bladr] / Slot 2 ( Libre )


#3a3428


Dernière édition par Brönn Menred le Ven 16 Juin 2017 - 13:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 906
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
805/805  (805/805)
Vitesse: 548
Dégâts: 493

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 6 Juin 2017 - 21:09





Monstre... Abomination... Eloria posait ses deux mains sur son crâne, de chaque côté, penchant la tête d'avant en arrière doucement. Ces deux mots se répétaient dans son crâne comme une odieuse mélodie à la symphonie malsaine. Chaque consonance la faisait tilter, ses veines pulsaient, son cerveau bouillonnait, une rage animale qui n'attendait que d'être réveillé par une goutte de sang. Ramenant ses jambes contre sa poitrine, elle les entoura de ses bras et les serraient, restant en position fœtale. Assise sous un conifère, la pluie était fine et traversait les branchages des arbres pour venir mouiller ses cheveux et ses vêtements.


Monstre... Abomination... Elle réfléchissait à ces deux mots qu'elle avait entendus. Au final, c'était peut-être bien ce qu'elle était, génétiquement parlant. La créature tourna la tête, ses yeux vairons rencontrèrent ceux dénués de vie d'un sanglier, sa chasse de l'après-midi. Lui n'était pas un monstre, ce n'était qu'un animal, un simple animal ayant sa place dans la chaîne alimentaire. Alors qu'elle, elle n'était rien, ni humaine, malgré son apparence, ni animale de par ses habitudes. Eloria n'est pas une chose à proprement parler, elle est un mélange. Sang humain, sang démoniaque et sang raffiné, une mixité corruptible et instable pulsait dans un seul et même corps. Un être vivant à la mentalité encore faible et aux pouvoirs grandissants, l'illusion chimérique de son existence ne tient qu'à un fil.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elderion Slavantis
Guérisseur

avatar

Messages : 222
Expérience : 692
Masculin Âge RP : 39

♦ Politique : 13
Métier : Chasseur - Compagnon
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Autruche +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
615/615  (615/615)
Vitesse: 302
Dégâts: 129

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Jeu 8 Juin 2017 - 9:30

« Eh ! Monsieur le serpent ! »

Elderion venait de s’engouffrer dans la forêt lorsqu’il entendit un enfant l’interpeler. Il lui semblait avoir reconnu cette voix, mais espérait très sincèrement se tromper. Il se retourna donc pour apercevoir un gosse courir dans sa direction, non pas un gosse quelconque, mais LE gosse qu’il avait croisé quelques semaines auparavant. Evidemment, c’est ce qu’il craignait.

« Merci de m’avoir attendu ! » Dit l’enfant à bout de souffle. Une fois aux côtés du Naga, il prit appui sur ses genoux pour reprendre son souffle. « … Dites, vous… vous pouvez m’emmener avec… avec vous ? » Le pauvre peinait à parler tant il était essoufflé.

« Non petit, retourne chez tes parents… On ne t’a jamais appris à ne pas parler à des inconnus ? » Puis accessoirement à ne pas suivre non plus un inconnu en forêt se dit-il.

« Mais je vous connais ! Je vous ai vu l’autre fois ! » Répliqua-t-il sûr de lui. D’une certaine façon il n’avait pas entièrement tort, ce qui agaça le reptile. Il désirait seulement chasser tranquillement, profiter de ce moment de calme et surtout de solitude. Apparemment, le gosse en avait décidé autrement, car il ajouta : « Puis si vous n’voulez pas, et bin j’vous suivrai quand même d’abord, j’ai le droit d’aller en forêt qui m’ont dit mes parents ! »

Vaincu, Elderion accepta tout en lui précisant de ne pas rester dans ses jambes. Le gamin le regarda bizarrement se demandant surement comment il pouvait être entre ses jambes puisqu’il n’en avait pas.

« Ne reste pas dans ma… » queue ? Non, cette tournure ne lui convenait pas. Il se reprit donc : « Ne viens pas me gêner, c’est une expression ! D’ailleurs, comment tu t’appelles ? » Le Naga allait devoir garder un œil sur lui à défaut de ses parents qui ne voyaient aucun problème à l’envoyer en forêt… Peut-être était-ce volontaire de leur part et qu’ils cherchaient à s’en débarrasser ? Contre tout attente, il compatit d’avoir un gamin comme celui-là.  

« J’m’appelle Titio et toi ?
- Elderion
 » Répondit-il sans cacher son exaspération.
« Très bien M’sieur Elderion le serpent ! »

Sur ces mots, Titio adopta une démarche sautillante. Elderion n’eut pas le courage de lui dire de ne pas l’appeler de la sorte et entreprit de l’ignorer au mieux durant le temps qu’ils auraient à partager ensemble. Mais Titio n’était pas de son avis.

« Dites Elderion le serpent, vous z'allez faire quoi au juste ? »

Il lui expliqua donc qu’il chassait le sanglier, provoquant un « wooooaaah » admiratif de la part du petit garçon. Durant tout le trajet il se mit à lui poser des questions. Il voulait savoir combien il en avait tué, comment il les avait tués, pourquoi les avoir tués. Le Naga répondait à chacune de ses interrogations tout en gardant un œil sur les environs pour dénicher un sanglier et rentrer au plus tôt. A un moment, il crut que son vœu serait exhaussé, mais Titio se mit à crier lorsqu’il le vit : « Là-bas !! Un sangler !! Elderion le serpent, un sanglier là juste là ! ». Bien-évidemment, celui-ci se mit à fuir lorsqu’il entendit ce tapage.

Ce n’est qu’après d’interminables et de très longues minutes qu’ils dénichèrent un nouveau sanglier. Elderion plaqua sa main sur la bouche du gamin afin qu’il ne le fasse pas fuir cette fois-ci. Il lui demanda de rester calme et de ne pas bouger. Quand Titio fut enfin assis sur une souche, Elderion jeta son attention sur le sanglier, bien décidé à s’en occuper le plus rapidement possible. Muni de sa dague, il se jeta sur celui-ci et lui transperça le cœur lui épargnant ainsi l’effroi du danger. Il sursauta cependant lorsqu’il entendit un cri. C’était le cœur battant qu’il découvrit Titio l’acclamer tout en sautant sur place.

Le retour allait être long… Très long !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Jeu 8 Juin 2017 - 14:12

Habituellement, lorsqu'elle chassait le sanglier, elle s'en contentait d'un. Cependant, ce matin, son ami nain lui confit pour requête d'en rapporter au moins six. Il accueillait chez lui ses frères et soeurs et vu le nombre de neveux et de nièces qu'il avait, il devait au moins être une fratrie trois. Sachant que la stryge ne pourrait transporter tout le gibier par elle-même, il lui "prêta" Noïshi, son animal de compagnie. Voilà donc Aryana en forêt, accompagner d'un griffon chargé de sangliers sur le dos, attachés par deux pour faire des poids équitables de chaque côté.

Sa dernière sortit avec Noïshi avait été plutôt délicate, cette fois-ci, il semblait plus calme, sûrement parce que Dunric l'avait nourri avant qu'ils ne partent. Elle n'avait même pas besoin de le tirer avec le lasso de cuir pour qu'il avance, il la suivait sagement tout en picorant parfois les sangliers sur son dos. La chasse fut longue, même si la stryge pressait le pas, sachant qu'il fallait ramener les sangliers au plus vite avant le dîner, le griffon ne bronchait pas quand elle lui faisait accélérer le rythme. Il semblait même content de gambader librement.

Achevant le dernier sanglier, elle le ficela au cinquième puis mit le duo sur le dos du griffon qui lui aussi semblait impatient de rentrer. Après tant d'heures passées dehors à chasser, il était normal qu'un certain repos s'impose. Sur le chemin du retour, Aryana tua un lièvre qui passait par là et l'offrit à Noïshi en guise de friandise et aussi pour le remercier d'une certaine façon d'avoir été aussi patient durant la chasse.

Revenant donc à la masure de Dunric, elle ramena le griffon dans l'arrière-cour pour qu'il aille se prélasser dans le jardin et s'hydrater. Elle déchargea ses prises du dos de l'animal et les tira une à une jusque devant la porte qui menait à la cuisine. Le nain vint l'aider à ramener les sangliers à l'intérieur tout en la remerciant infiniment. Aryana pensant enfin pouvoir se prélasser dans l'herbe en faisant une sieste eut le malheur de constater que les nièces et neveux de Dunric étaient déjà là.

Immédiatement, ils accoururent vers leur "nounou" pour qu'elle joue avec eux. Le petit coeur d'Aryana se décomposait en petits morceaux. Tandis qu'à l'arrière, on pouvait entendre des sortes de ricanements, bien entendu émis par le nain.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Jeu 8 Juin 2017 - 20:57

Rapport de récolte :

Dhnymos gagne 2 défenses et 2 cuirs de sanglier ainsi que 5 points de métier. Il gagne aussi 5 points de métier.

Commentaires sur le RP : Bon rétablissement Tout content

---

Rapport de récolte :

Elderion Slavantis gagne 4 défenses et 4 cuirs de sanglier ainsi que 10 points de métier. Il gagne aussi 1 os doré et 5 points de métier supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Bonnes rêveries Sourire Tu passes Apprenti.

---

Rapport de récolte :

Eloria gagne 4 défenses et 4 cuirs de sanglier ainsi que 10 points de métier. Elle gagne aussi 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à dire. Tu passes Apprentie.

---

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 défenses et 2 cuirs de sanglier ainsi que 5 points de métier. Il gagne aussi 5 points de métier.

Commentaires sur le RP : Ça reste constant.

---

Rapport de récolte :

Aryana gagne 4 défenses et 4 cuirs de sanglier ainsi que 10 points de métier. Elle gagne aussi 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Carnarticho !

---

Rapport de récolte :

Samaël gagne 2 défenses de sanglier ainsi que 5 points de métier. Il gagne aussi 5 points de métier supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Vous allez faire équipe toi et Ekyo kokin

---

Rapport de récolte :

Brönn gagne 1 défense de sanglier et 5 points de métier. Il gagne aussi 10 points de métier supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Sam 10 Juin 2017 - 3:44

Ekyo était parti en chasse tôt dans la matinée, profitant de la forêt encore calme, le guetteur se posta en hauteur dans une branche pour finir sa nuit, et veiller à une potentielle proie qui passerait par ici. Ekyo resta sur sa branche pendant un long moment, il n’était pas spécialement pressé, profitant du bon temps le vampire prolongeait son sommeil.

C’est un bruit qui tira Ekyo de sa sieste, sonnant la mort de celui qui l’avait dérangé. Le guetteur se redressa pour voir la source du bruit, c’était un petit sanglier qui retournait la terre, soufflant bruyamment avec son groin. Le vampire se dit qu’il était l’heure pour lui de faire sa chasse, tirant son arc, la flèche qui s’abattit sur le sanglier fut rapide et précise, tuant le gibier sur le coup. Ekyo repris sa sieste un petit moment avant de rentrer en ville avec son butin.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 906
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
805/805  (805/805)
Vitesse: 548
Dégâts: 493

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 12 Juin 2017 - 1:23

Aujourd'hui, Eloria était parti chasser avec de la compagnie. Minam avait voulu l'accompagner pour ce jour où la jeune illusionniste avait décidé de chasser ce qu'elle pouvait trouver tout au long de la journée. Avec l'aéromancienne, elle pouvait parler par télépathie sans problème, cette dernière semblait avoir la même faculté qu'Eloria à ce niveau. De plus, toutes deux gardaient leurs formes originales pour cette journée, pas d'illusions, seulement de l'apprentissage, surtout pour Minam. Cette dernière ne pratiquait pas ce genre de métiers traditionnels, plutôt adepte de se laisser porter par les vents et de voir où le courant l'emmène.

L'aube venait à peine de se lever et pourtant, les deux illusionnistes sillonnaient la forêt à la recherche de proie. Eloria lui expliquait qu'elles devaient chercher un sanglier, un animal à quatre pattes, muni d'un groin, de défense et de poils marrons. La présence de Minam était reposante, étrangement, elle apportait sérénité et bienfait à ceux qu'elle côtoyait. C'est d'ailleurs de manière toute timide qu'elle revint vers Eloria, après s'être un peu éloigné en pointant un petit bosquet de baies sauvages.

La marionnettiste fixa l'endroit, puis Minam. Dans un silence et un regard complice où elles s’échangeaient leurs pensées, Eloria envoya balader l'un de ses pantins qu'elle venait tout juste d'animer avec l'un de ses masques. Contrairement à Lune qui prenait la forme d'un être humanoïde aux membres en forme de croissants de lune, le masque qu'elle venait d'envoyer était différent. Son opposé, Soleil, venait de prendre une forme parfaite circulaire, quelques fourches se trouvaient au niveau des bords de son corps magique. Il tournoyait, un peu comme la forme d'un shuriken, mais avec un peu plus de pics sur les bords. Le masque se trouvait au centre de ce corps magiquement intangible.

Sans problèmes, Soleil vint trancher la nuque de l'animal dans un élégant tourbillon digne d'un ballet de danseuses classiques. Minam applaudit silencieusement avec les mains, montrant sa surprise à sa co-équipière. Cette dernière rappela son masque à elle après avoir fait disparaître la magie qui l'avait possédé. L'illusionniste de l'air était en train de regarder le cadavre du sanglier alors qu'Eloria s'approchait.

Belle démonstration... Soleil a été à la fois lumineux et élégant à travers cette œuvre...

Il est vrai que même par télépathie, Minam semblait avoir une voix essoufflée, une petite voix d'enfant qui était caché dans une armoire et dont la voix était donc plus faible. Une voix si légère, qu'Eloria l'avait cru muette à sa première rencontre. L'arcaniste remercia celle qui l'accompagnait et la mentorait d'une certaine manière. Elle était plus expérimentée qu'elle sur le domaine des illusions et du contrôle, Eloria savait qu'elle avait beaucoup à apprendre de chaque membre du clan.

Allons chasser d'autres créatures.

Eloria sortit cette affirmation posément, qui fut rapidement suivit d'un hochement de tête silencieux de Minam qui la suivit. Plus Eloria restait avec elle, plus elle avait l'impression que Minam n'était pas réelle, une sorte de spectre, une âme errante, c'était à ça qu'elle lui faisait penser. Un esprit en détresse, mort depuis longtemps, prisonnier d'un corps et condamné à errer sur terre pour l'éternité. Mais ça, c'était sûrement une idée farfelue, comme beaucoup d'autres de ses idées.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brönn Menred
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 41
Expérience : 285
Masculin Âge RP : 42

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Cheval de Brönn, +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
195/195  (195/195)
Vitesse: 147
Dégâts: 47

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 12 Juin 2017 - 11:01

« Je préfère rester toute une journée en forêt pour chasser ma propre nourriture que d'aller dépenser mon argent chez ces vendeurs... », marmonna Brönn dans ses dents.

Il traversa les plaines du Nord sur son cheval noir et commença à apercevoir la cime des arbres qui se dressait derrière la colline qui lui faisait face. Brönn s'arrêta, leva la tête et remarqua que le ciel, pourtant bleu à son départ, commençait à virer dangereusement au gris sombre. Il remonta sa capuche et reprit la route :


( Psssst...Clique ici pour avoir la pluie !  Gg2 )


« Manquait plus que ça tiens...La pluie...M'enfin, ça humidifie le sol...Les sangliers seront au rendez-vous au moins... Avec un peu de chance, dans moins de cinq heures je serais de retour... »

Après une bonne heure de marche sous la pluie, Brönn arriva à l'entrée de la forêt. Il descendit de son cheval et accrocha les rênes à un des gros troncs qui se trouvaient juste là. Brönn caressa la croupe de son cheval et lui parla, comme à son habitude :

« Je n'ai pas besoin de toi cette fois...Donc tu restes là ! »

Les arbres formaient un dôme naturel au-dessus du sentier principal. Il s'y engagea mais cette fois-ci, sans aucune arme de chasse. Il s'était équipé d'une simple corde tressée avec laquelle il comptait, à un endroit stratégique, poser un collet. Mais pour attirer le mammifère, il était nécessaire de quitter le chemin principal pour s'engager dans la végétation. Brönn enjamba les quelques fougères sur sa droite et avança jusqu'à ne plus voir le chemin par lequel il était arrivé.

Habituellement, Brönn s'abritait sous les arbres en temps de pluie. Mais ici, c'était totalement inutile. La pluie était beaucoup trop forte. Le temps commençait à refroidir Brönn. Il commença donc à chercher un endroit pour poser son piège. L'avantage de la pluie, c'est que ça humidifie le sol, les vers remontent à la surface et par conséquent, les sangliers retournent la terre pour les manger. Brönn s'approcha d'un arbre, s'agenouilla et gratta le sol :

« Aaah...Les vers ! Bougez pas mes p'tits, bougez pas... »

Il creusa pour retourner la terre et faire ressortir les vers. Il posa son collet juste devant l'arbre, se releva et chercha un coin où attendre les sangliers tout en étant au sec. Au final, Brönn opta pour un buisson assez épais pour le protéger un minimum de la pluie et légèrement creusé, formant ainsi un abris naturel. Il s'allongea sur le dos, cala sa tête contre une branche et patienta.


***


Il ne savait pas vraiment combien de temps il était resté là à attendre qu'une bête tomba dans son piège. Mais après s'être endormi, il se réveilla en sursaut par un bruit : le craquement d'une branche de bois et un bruit aigu. C'était le bruit caractéristique du collet et du sanglier prit dans le piège. Brönn se leva et remit sa capuche pour se protéger de la pluie. Une fois à l'endroit où il avait posé son collet, il vit le sanglier pendu par les quatre pattes entrain de se débattre. Brönn s'approcha de la bête, sorti son couteau et stabilisa le sanglier :

« Allons allons...Arrête de te débattre...C'est la loi de Nature, les plus grands mangent les plus petits... »

Brönn enfonça son couteau dans la gorge de la bête et y fit une grande entaille. Il enleva la lame, nettoya le sang et rangea le couteau. Il fit demi-tour et s'allongea sous le même buisson qu'avant.

Il enleva sa capuche, s'installa en tailleur et empoigna sa petite sacoche. Il y prit sa pipe, son tabac et ses allumettes. Brönn mit le tabac dans sa pipe et l'alluma. Il soupira et tira une bouffée tout en regardant le sanglier se vider, goutte à goutte, le sang se mêlant à la pluie.

« Y'a plus qu'à attendre que la pluie s'arrête maintenant... »








« Votre bourse là...Elle est plutôt vide...Ou elle est plutôt pleine ? »


RP : La rencontre d'un barde [PW Bladr] / Slot 2 ( Libre )


#3a3428


Dernière édition par Brönn Menred le Ven 16 Juin 2017 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

 Sujets similaires

-
» Chasse aux sangliers
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-