Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : arkmyc
Le Monde de Dùralas a précisément 1338 jours !
Dùralas, le Jeu 29 Juin 2017 - 17:53
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 13 Juin 2017 - 3:00

"Retiens bien cette liste Aryana, c'est important, ne va pas chasser n'importe quoi ! Alors il me faut : une défense de sanglier, plumes d'aigle, écailles de crocodiles et une corne de rhinocéros."

"Mais, ça n'a aucun sens. Que vas-tu fabriquer avec tout ça ?"

"On ne discute pas jeune fille, file donc chasser ! Tu perds du temps !"

~~~

Après sa courte discussion avec Dunric, Aryana était partie aussi vite qu'elle pouvait. Non seulement monsieur le nain lui avait donné une liste précise, et tant mieux, d'un mélange étrange, mais en plus, il voulait qu'elle lui ramène le tout dans la journée. N'aurait-il pas pu aller simplement acheter lui-même les composants ? La stryge sentait déjà que cette journée allait être longue, si longue et fatigante. Autant commencer par le plus simple et le moins épuisant à attraper.

La cryomancienne se rendit donc en forêt, accompagnée de la pluie, un grand ami de toujours. Cet ami lui tenait compagnie durant ses recherches. Mouillant ses vêtements et rendant le sol malléable à souhait, il fallait faire attention à ne pas marcher dans un mélange de boue et de feuilles mortes. Un sanglier, cela n'était pas compliqué pour une chasseur pour elle à présent, il fallait juste qu'elle en trouve un et au moins elle aurait le premier ingrédient à ramener.

En attendant qu'un animal daigne pointer le bout de son nez, elle s'était abritée sous l'épais feuillage d'un noisetier. La pluie tombait à grosses gouttes, abreuvant faune et flore, tandis que la stryge espérait que cette averse allait vite passer. Ce n'est pas une averse qui allait gâcher cette journée bien remplie depuis la matinée. Fort heureusement, la pluie cessait petit à petit alors que le soleil se mêlait à ce temps nuageux. L'étoile vint dégager les nuages pluvieux de ses rayons, offrant au ciel un arc-en-ciel au paysage dùralassien. Cela faisait longtemps qu'Aryana n'avait pas vu ce phénomène naturel, elle passa un long moment à le regarder, jusqu'à ce que son attention fût détournée par un petit ronflement.

C'était plutôt une sorte de rugissement typique de cet animal qu'elle cherchait depuis son arrivée en forêt. Elle répara la créature à quatre pattes qui était en train de retourner la terre encore molle, flairant ce mélange humidifié par la pluie. N'attendant pas plus longtemps elle lança une unique flèche de glace dans la direction du sanglier qui vint mettre fin à ses jours rapidement. C'était ce qu'elle voulait, être rapide, autant gagner du temps et abréger les souffrances.

La stryge s'avança pour récupérer le sanglier, attachant ses pattes d'une corde, pour pouvoir le porter plus facilement. Après avoir fini de nouer les membres entre eux, elle tira d'abord l'animal, direction la masure du nain pour pouvoir déposer ce cochon des forêts. Elle n'allait pas non plus se balader toute la journée avec chacune de ses chasses, elles deviendraient bien trop encombrantes, surtout les deux dernières créatures qu'Aryana devait chasser.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Baron de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1130
Expérience : 4691
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1102
Dégâts: 877

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Jeu 15 Juin 2017 - 19:40

Abords de la forêt de Kastalinn, tard le soir

C'était un soir comme à peu près tous les autres, et je continuais ma recherche sur le sol local en tant que géologue royal avec le zèle qu'il incombe à l'exercice de mes fonction. Toutefois, l'air était plein d'une énergie que je ne pouvais que ressentir comme du danger, peut-être était-ce là la manifestation d'un sens caché à l'être humain "actuel", mais mon corps tout entier était fiévreux et je peinais à trouver sommeil.

Tandis que j'entreprenais d'observer la nuit, spectacle apaisant qui plaisait à mes sens, il y eut au loin une infime brillance bleuâtre, spectrale, presque onirique. Tout compte fait, et rétroactivement, la couleur de ce pilier de lumière n'existait pas. Pas en cette dimension.

L'étincelle était infime, vraiment, je le crois encore, mais j'en ai vu la couleur. Et par les lumières, torches et flammes, qui venaient aussitôt de souiller ce tableau divin, j'en conclus que le village tout entier aussi. Les paysans, armés de leurs faux et certains de fourches, s'élancèrent dans la nuit, les plus anciens d'entre eux semblaient paniqués.
Je sortais de ma torpeur, et constatait la présence d'une silhouette, qui m'étais cachée par la position de ma fenêtre. En descendant, je ressassais ce que mon oreille avait capté de cette bouche de vieillarde, au ralenti, comme si mon esprit avait été à seulement quelques mètres de son oreille ; "L'ancienne magie !".

Qu'était-ce donc que ça ? En vaste connaisseur de folklore, mais tout de même bancal sur ces histoires de grand-mère, il me semblait que l'ancienne magie était le terme non scientifique des arcanes et que cela désignait à peu près tout et n'importe quoi, du magicien aux bulles de savon (encore que possible aquamancie malformée dans l'embryon) au Berserk Immortel.

Les lumières du dehors ne tardèrent pas à me répondre.

La moindre parcelle de ma vue était investie de petits points luminescents, du même bleu pâle que j'avais aperçu au loin. Qui n'existe pas. En lui bougeaient mes amis villageois, pétrifiés par ce maléfice énigmatique. Le plus étrange étaient les bruits, étrangement inaudibles par une soirée de forte chaleur, en cette période, tout était suspendu, englué dans cette couleur atroce. Froide, très froide, et sirupeuse aussi. Comme du sang.

Mes sens, auparavant en alerte, hurlaient à la lune. Mes muscles n'attendaient que l'inflammation du cerveau pour exploser en un déchaînement bestial, celui qui ne survenait que quand l'adrénaline vous illumine les intérieurs.
Au milieu de ce flot froid nageait une magie profane et néanmoins travaillée à l'extrême à en juger par le codage des arcanes. Les lignes d'Heimmer étaient dessinées de façon à se superposé en un angle de Shaazm... des équations qui m'étaient inconnues, fruits d'un labeur d'esprit presque génial.
Je voyais déjà dans le chiffrage de la magie les effets à venir, et ceci me fit m'évanouir. Combien étaient-ils ? Combien d'âmes détraquées étaient celles qui devaient présentement incanter une idole aussi macabre ?!
Et par dessus tout, le visage du serviteur me fit défaillir.

Le serviteur qui marchait en premier, guidant une pauvre assemblée damnée vers un cruel destin. Je vis sa cape bariolée précéder une marche presque royale, et solennelle, si le sourire exacerbé de ce fauve n'inspirait la crainte en cet instant décisif.
Mes yeux se fermèrent, et je plongeais dans un profond sommeil.

Il y eut des bruits, peut-être du mouvement, mais s'il y en eut il avait été de pareille violence que mon corps resta inerte. Fort heureusement.
En ouvrant les yeux je constatais les vestiges de ce qui avait été autrefois ma demeure. Ici, dans ce lieu qui ressemblait à une villa en ruine, où peut-être le sous-sous de quelque Cathédrale, car les murs étaient d'or et d'ébène et des côtés s'élevait un champ en une langue oubliée. Des paroles que j'avais étudiées en Histoire des Magies, a propos de quelque incident de concentration énergétique, mais impossible de reconnaître un seul mot de cette élocution chantée en un chœur exemplaire.
Sauf un ; "K'ind" ; "Le bébé"

Cette réalisation me frappant, je voyais sous mes mains le sol se couvrir de vers à une vitesse impressionnante. De gros insectes, voraces et gluants, chauds...
Mais au loin il y avait les autres, les habitants ! Sous quelques vers gigantesque...

En un instant, j'étais de nouveau sur le seuil de ma porte, et autour de moi tout était normal. Je me précipitais en courant vers les maisons, pour vérifier, dans une espérance vaine, que mes visions eussent été fausse, mais rien n'y fait. Les torches, allumées, jonchaient la poussière du sol, et, dans les maisons désertes les lumières brillaient affreusement, déformées par la solitude ambiante.
J'étais le seul restant de ces quelques dizaines de maisons perdues dans la forêt.

Je pus constater dans les bois des dizaines de silhouettes qui s'en allaient, lentement, dans toutes les directions. Des partisans de quelque culte horrifique ?! Qu'avait-été ce sortilège ? Une téléportation ? Impossible...
Maintenant que je pensais à cela, je tâtais ma poche de robe et y trouvait le talisman de lourdeur d'âme utilisés par les Marcheurs afin de garder l'esprit dans le c...

Des cadavres vides. Il y avait les corps inertes des dizaines de citoyens, dissimulés sous un tapis de brouillard de ce bleu insensé qui s'évanouissait à vue d’œil.

Je m'effondrais, trop terrifié pour bouger, lorsqu'une boîte à musique résonna derrière moi, dans les mains d'un curieux personnage au sourire énigmatique. Ce clown n'avait pas l'air méchant, ni même du genre de terrible magicien qu'il fallait être pour mettre en place un sabbat pareil, en réalité, ce clown exhalait une aura apaisante.
Il était très grand, et impressionnant aussi, ses bras devaient mesurer dans les deux mètres et ses jambes semblaient être celles des mantes religieuses dans leur position actuelle. Il m'observa quelques instants avec un regard mi-clos, envoûtant, et déclara en riant ;


- Ciel, Castiel, j'ai eu le temps de chasser un sanglier avant que tu ne t'éveille ! Debout debout ! Tu y crois, toi ? Elle ne m'a même pas dit qu'elle était enceinte, je croyais qu'au bout de quelques centaines d'années, j'étais un minimum apprécié, mais bon, soit.

Je ne comprenais rien au discours de cet être, par contre. Mais bientôt, une voix plus masculine et posée vînt répondre à la première, m'évitant un sourire gêné.

- Peut-être parce que le Maître n'est guère donné aux enfants ?

Un homme de quelque trentaine d'années s'avança, en costume noir et au pas léger.

- AH ! Un exemple ! Un seul !
- Le bébé de Dame Sonia, par exemple.
- Okokok, alors au cas où tu ne sois pas allé au dernier banquet de Sir Edgar, tu devrais savoir que Sonia, dans sa grandiose chasteté a osé tenir la main du Comte Denis à la précédente fête chez les frères DuBâton. Donc franchement, quand tu sais que la Baronne DuPoireau avait dit preum's sur Sir Edgar, voilà. Quelle fleur de trottoir celle-là, elle le méritait.
- Vous avez essayé de manger son enfant en le tartinant de beurre mélangé à de l'huile (je vous ai prévenu, sur le moment) mais il a malheureusement éclaté à la cuisson, puisque les trous que je vous avais demandé de tracer à la surface de la peau n'ont pas été faits, mais je ne dis rien de semblable à des reproches, pour au final aller acheter de la nourriture à emporter.
Que vous avez offert de partager à Dame Sonia après lui avoir narré "l'accident".

- Ouais, bah les gens changent Faustus, je suis plus mature désormais.
- C'était littéralement la semaine dernière.
- Dans cette dimension, pense à N'aaarn'ia.
- Pour sûr, Maître.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 403
Expérience : 1336
Féminin Âge RP : 14

♦ Politique : 54
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Lion géant +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
1270/1270  (1270/1270)
Vitesse: 363
Dégâts: 1041

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Ven 16 Juin 2017 - 8:40

Bon, pensa Axe en constatant le volume qu'avait pris sa bourse ces derniers temps. Bon. Peut-être était-il temps de se refaire un peu, elle avait été négligente. Cela faisait clairement trop longtemps qu'elle ne s'était pas consacrée à une véritable chasse et sa réserve personnelle d'or et joyaux s'en ressentait, puisque réduite à...Oh. La jeune fille grimaça en comptant son or. Vraiment ? Cinq pièces ? Ces saloperies s'en allaient décidément bien trop vite.

C'est donc dans l'optique de reconstituer un trésor décent qu'elle se mit en route vers les villes du Nord, la ceinture serrée sous son équipement de mercenaire. Ça irait vite, à son niveau de maîtrise la concurrence aux alentours était presque inexistante, même si elle devait avoir perdu la main depuis le temps. Pour commencer, elle irait faire la peau à quelques sangliers, puis elle verrait ce qu'elle pourrait faire pour les aigles, crocodiles et autres rhinocéros, les seules bêtes qui rapportaient vraiment sur le marché. Il faudrait sans doute scinder sa cession de chasse en deux, une partie dans l'Ouest à la jonction d'Hukutav et de Sylfaën, puis un court raid à l'Est vers les régions froides qui abritait ses proies les plus imposantes. Elle se donnait...un mois.

Mais avant toute chose, Kastalinn. Avec ce qui lui restait d'or, elle s'achèterait une monture moins voyante et plus à même de porter des ballots de peaux que son lion, un cheval de trait, sans doute. Une grande bête assez trapue et musclée pour supporter le train d'enfer qu'elle allait mener durant le mois à suivre. Puis elle se dégoterait un marchand sur la paille à qui elle ferait un prix sur les ressources les moins chères, le temps d'aller chatouiller un peu les rhinocéros et leur cuirasse laineuse. En un mois, donc, c'était plié. Parfait.

D'ailleurs...Pourquoi ne pas en profiter pour se refaire la main sur la harde de sangliers, là-bas ? C'était de la viande et du cuir gratuit.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 253
Expérience : 1179
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Ven 16 Juin 2017 - 15:49

Les récentes chasses avaient été riches en rencontre pour le guetteur, il s’était familiarisé avec eux ; Duo Maxwell, le gamin en armure et Guigui, l’hybride girafe. Après les chasses où il les avait rencontré le vampire les avait invité à partager une autre chasse, plus facile, mais avec un petit jeu de l’arcaniste. Ils avaient accepté avec plaisir et le point de rendez-vous était à quelque lieu de Kastalinn, le chronomancien était arrivé en avance, comme à son habitude, c’est Duo qui arriva en second, en trombe mais pile à l’heure, l’hybride lui retarda l’équipe d’un petit quart d’heure.

Ekyo se chargea d’écourter la présentation, Duo releva un cil à l’appellation de l’homme-girafe avant de comprendre que c’était un surnom résultant d’une blague, qui avait vraisemblablement mal fini. Guigui pour sa part ne releva même pas, à croire qu’il s’en était accommodé. Alors qu’ils s’étaient mis en route, c’est l’enfant qui demanda des précisions sur la chasse que leur proposait Ekyo.

- Ah oui, j’ai oublié de vous préciser ce qu’on allait chasser ! Du sanglier ! Mais avec une petite compétition, celui qui ramené le sanglier le plus vite. J’ai pu voir que vous êtes débrouillard dans ce milieu et j’ai envie de savoir à quel point.

- Un concours de chasse hein ? Mhm intéressant, j’en suis ! J’aurai gagné à la seconde ou j’aurai un sanglier en vue.

- Ouép, chaud aussi ! Mhmm pas de contrainte ou de condition ?

Guigui avait exprimé son intérêt en premier, même s’il n’avait pas l’air d’un chasseur de primes à bord, il pourrait peut-être étonner le guetteur, Duo avait été plus méfiant, avait-il peur que le vampire exige une chasse sans son armure ? L’arcaniste le rassurera et inclut la seul règle paradoxal que les seules règles étaient celles qu’on s’imposait à soit même, offrant un sourire amusé au Maxwell. Ekyo ne comptait pas utiliser son pouvoir temporel pour une telle compétition, il attendait du beau jeu après tout.

Avant d’arriver dans une forêt réputée pour son nombre de sanglier en prolifération, les trio se racontèrent leurs rencontres et se présentèrent pour les deux nouveaux compagnons. Au limite de la forêt, l’équipe rentra grouper pour s’y enfoncer, au bout de quelque minute, le guetteur repéra un arbre gigantesque, établissant leurs points de rencontre, ils firent quelque étirement avant de partir en chasse. L’arcaniste établie un petit compte à rebours.

- Prêt ? Trois, deux, un.. GooOooOoo !!

Les trois garçons se dispersèrent en un instant, l’armure laissant une brume derrière lui, il se propulsait à une vitesse folle, traversant la forêt, il se complantait d’aller droit devant lui en esquivant les arbres face à lui. Ekyo était parti en diagonal, profitant de son agilité, il sautait d’arbre en arbre balayant la forêt du regard à la recherche d’un gibier, Guigui lui de son côté se contentait de courir, il ne cherchait pas vraiment d’ailleurs, il courrait juste.

C’est Duo qui aperçut une proie le premier, changeant sa direction du tout au tout, le guetteur le suivit, c’était autant une chasse qu’une course après tout. Le sanglier qui retournait tranquillement la terre fut alerté par les bruits de pseudo-réacteur et se mit à détaler. Il courrait à une vitesse folle, poussant des cris de panique à chaque fois que le gamin en armure le frôlait pour l’attraper. Le vampire le suivait, rigolant à chaque assaut, maladroit de son ami. L’hybride était parti à l’opposé des deux autres, entendant le remue-ménage, il changea de direction pour les rejoindre.

Guigui rencontra le sanglier sur sa route, lui barrant le passage pour l’attraper et mettre fin à sa folle course. Mais Duo ne comptait pas laisser sa trouvaille à la main de l’épéiste et boosta un maximum son armure, jusqu’à foncer vers la bête. L’homme girafe se prépara à l’impact, pour attraper les deux ovnis lui fonçant dessus. Alors que Duo utilisé son armure pour ralentir, dégageant une épaisse fumer, une ombre passa rapidement, venant de derrière le gamin en armure, l’ombre rebondie entre les deux amis pour se percher dans les hauteurs. La fumer empêchait tout visibilité, après quelque seconde Guigui et Duo purent levée les yeux au ciel pour apercevoir Ekyo, sur une branche le sanglier sous le coude.

- J’l’avais vu en premier ! Finalement, on aurait dû mettre des règles.

Duo avait la mine boudeuse, mais changea vite d’expression à l’annonce du barbecue proposé par le guetteur. Les trois amis dinèrent donc dans la forêt se réchauffant au feu, profitant de la présence de chacune pour se raconter tout sort d’histoire.

spoil useless:
 




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 167
Expérience : 830
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 33
Métier : Chasseur - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
150/150  (150/150)
Vitesse: 123
Dégâts: 308

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Lun 19 Juin 2017 - 20:24




De retour dans les bois pour aller chasser une ou deux créatures, Eloria était, cette fois-ci, accompagnée de Wei. Lui-même avait pris ce choix, de la suivre, il avait apparemment un peu de temps libre aujourd'hui. D'habitude, il était occupé dans ses recherches visant à retrouver un masque. Ce n'est donc pas par hasard qu'il tomba sur la jeune créature, il l'avait volontairement cherché, plus par curiosité qu'autre chose. L'arcaniste avait récemment appris son adhésion, sachant que Lilith avait fait exception à la règle en lui permettant de la rejoindre. Leur clan étant basiquement, strictement fermé depuis l'arrivée d'Oblion.

L'omichlimancien tenait à découvrir cette mystérieuse illusionniste qui avait été l'exception à cette loi, ce qu'elle avait de spécial, ou non. Il l'avait abordé sans crainte, se présentant à l'avance par télépathie tout en lui disant quelques mots pour prouver son identité. Il fallait toujours être prudent avec ce genre de personne, les illusionnistes usent de leurs pouvoirs pour falsifier la vérité, tromper les apparences... Les deux mages auraient très bien pu aborder deux formes différentes pour potentiellement protéger leur véritable apparence.

Eloria n'avait pas repoussé cette compagnie, elle ne connaissait pas encore bien tous les membres du clan des Sans-Visage, cela lui permettrait d'un découvrir un nouveau. Le cartomancien n'était pas bavard aux premiers abords, il en faisait que l'observer. La jeune créature chassait sans se soucier réellement de sa présence, elle n'avait pas de question, et lui non plus ne semblait pas en avoir. Soudainement, alors qu'elle aperçut une proie au loin, la voix de Wei résonna dans son crâne.

Pour quelles raisons chasses-tu, Eloria ?

La dénommée tourna la tête vers le sanglier qui retournait la terre légèrement humide avec son groin, elle ne mit pas longtemps à réfléchir à cette question.

Pour deux raisons principales, me nourrir et gagner un peu d'argent. Je n'éprouve pas spécialement de plaisir à tuer des créatures de ce genre. Mais cela satisfait pour un temps mes besoins en sang.

L'illusionniste fut surpris de cette réponse, se demandant si elle était une sorte de vampire, ce à quoi Eloria répondit qu'elle était née avec ce genre de besoin. Elle n'avait pas besoin de se nourrir d'aliments comme les humains, du sang, de la magie, cela lui suffisait. Un peu d'essence vitale par-ci par-là, elle trouvait ce dont elle avait besoin sur les animaux qu'elle chassait. Même si elle ne cacha pas le fait qu'elle préférait le faire sur des bipèdes. La marionnettiste s'avança pour aller récupérer le cadavre de l'animal qui venait d'être tué à l'instant, grâce à l'un de ses masques qu'elle avait entre-temps envoyé à la rencontre du sanglier.

Ses pouvoirs éthérés avaient fait le reste, plongeant l'animal dans une mort rapide, silencieuse et indolore. Wei n'avait qu'à peine eu le temps de voir l'action, le masque était entouré d'ombre, et ces fameuses ombres avaient également brouillé la scène avec l'animal. L'illusionniste demanda d'avantage d'information sur ce masque qui émanait de l'ombre. S'agissait-il d'une sorte de copie de celui de Lilith qui, quant à lui, boostait les pouvoirs obscurs de son hôte ? Ou bien était-ce simplement un masque doté de ce pouvoir ombrageux ? De ce qu'il avait pu observer, l'objet ne fournissait qu'une petite masse d'ombre, suffisamment pour s'entourer soi-même et se dissimuler.

Eloria répondit aux multiples questions de son accompagnateur, il était décidément bien plus curieux qu'elle ne l'était. Néanmoins, cela ne l'empêcha pas à son tour de questionner Wei sur les capacités dont il était doté. Il n'évoqua pas grand chose, si ce n'est son don pour l'omichlimancie ainsi que son goût pour les jeux et le hasard. L'homme tendit d'ailleurs deux dés à Eloria, qui les regarda assez intriguée, que devait-elle en faire ? Wei lui mima le geste pour qu'elle les lance, elle s'exécuta juste après, regardant les petits cubes de bois tomber au sol.

Le plus âgé se pencha pour ramasser le jet de dé, énonçant qu'elle avait fait un huit. Avide de superstition, il se mit un instant à rire en faisant un lien avec le clan des Sans-Visage. Eloria étant la huitième membre à y être entrée, le hasard était, par moment, amusant dans ses résultats.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brönn Menred
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 41
Expérience : 285
Masculin Âge RP : 42

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Cheval de Brönn, +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
195/195  (195/195)
Vitesse: 147
Dégâts: 47

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 20 Juin 2017 - 15:43

« Il ne m'a pas facilité la tâche celui là...la vache... », s'exclama Brönn, se penchant vers l'avant et en posant les mains sur ses genoux, la sueur dégoulinante de son visage à cause de la course qu'il venait de faire.

Brönn se redressa et rangea l'arc dans son dos. Il resta quelques minutes debout pour continuer à reprendre son souffle. Brönn s'avança vers la bête qu'il venait d'abattre. C'était un gros, un très gros sanglier. Ce dernier était allongé dans le feuillage de la forêt, une flèche plantait juste derrière l’œil gauche. Son sang avait tapissé les fougères et le bas des troncs d'arbre qui étaient quelques centimètres aux alentours du cadavre.

Brönn arracha la flèche qu'il avait plantée avec son arc, essuya le sang sur la fourrure du sanglier et la replaça dans son carquois. Il prit son couteau de chasse, s'agenouilla près du cadavre et commença à dépecer la bête.








« Votre bourse là...Elle est plutôt vide...Ou elle est plutôt pleine ? »


RP : La rencontre d'un barde [PW Bladr] / Slot 2 ( Libre )


#3a3428
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 167
Expérience : 830
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 33
Métier : Chasseur - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
150/150  (150/150)
Vitesse: 123
Dégâts: 308

MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   Mar 27 Juin 2017 - 16:18

Eloria venait tout juste d'attraper un sanglier le matin même et s'était rendu à la ville la plus proche pour pouvoir récupérer les ressources qu'elle pourrait vendre. L'illusionniste avait confié la dépouille de l'animal à un artisan qui s'occupait de dépecer l'animal en échange de la viande. N'en ayant pas besoin, elle accepta volontiers ce coup de main et récupéra les matières premières essentielles pour sa vente.
L'homme récupéra la viande et la carcasse inutile aux besoins de l'ensorceleuse, avec des remerciements, et lui proposa de lui faire goûter un plat qu'il nommait comme sa spécialité.

Propriétaire d'une petite taverne familiale, sa femme s'occupait de servir les boissons et les plats, son plus jeune fils notait les commandes et l'aîné s'occupait de régler les préparations tout en allant parfois aider sa mère au service. Eloria remercia l'aubergiste, mais fut obligé de refuser, tout simplement, car elle ne mangeait pas comme eux, pas la même chose ni de la même manière. Mais qu'elle se souviendrait de l’amabilité de cette famille et qu'elle reviendrait leur déposer des animaux qu'elle chassait, principalement pour la viande.
La magicienne ajouta également qu'elle amènerait peut-être des connaissances en ce lieu simple et tranquille. Sachant que les autres membres du clan, eux, se nourrissaient comme eux et pouvaient retirer leurs masques.
Quittant la petite demeure après des salutations respectives, elle se dirigea vers l'endroit habituel où elle vendait ses ressources, visiblement toujours aussi fréquenté.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux sangliers   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux sangliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

 Sujets similaires

-
» Chasse aux sangliers
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-