Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : arkmyc
Le Monde de Dùralas a précisément 1337 jours !
Dùralas, le Mer 28 Juin 2017 - 21:07
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Elderion Slavantis
Habitant(e) connu(e)

Habitant(e) connu(e)
avatar

Messages : 168
Expérience : 497
Masculin Âge RP : 39

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Apprenti
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Autruche +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
340/340  (340/340)
Vitesse: 187
Dégâts: 99

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Dim 11 Juin 2017 - 23:44

Cette nouvelle expérience avait fortement plu à Elderion. Le principe était le même, il devait chasser. Cependant, cette nouvelle proie renouvelait cet exercice. La mission était une toute autre chose ! Chasser l’aigle réclamait d’autres aptitudes lui permettant ainsi de progresser dans cet art. Il devait se montrer plus astucieux s’il voulait parvenir à ses fins. Il ne pouvait voler et prendre en chasse un aigle aussi facilement. Il devait recourir à des techniques lui permettant de faire venir l'animal jusqu'à lui. Peut-être qu’avec le temps le reptile se montrerait plus courageux et rechercherait directement un nid, mais cela voulait dire qu’il devrait escalader les montagnes. Il se trouve qu’il ne se sentait pas prêt à le faire pour le moment.

Il se dirigeait donc vers le Nord, en direction de la montagne. Il observait le ciel, mais aucun aigle ne semblait faire sa ronde. Existait-il une heure où les aigles partaient en chasse ? Si c’était le cas, Elderion ignorait tout de leurs habitudes. Pour se simplifier la tâche à l’avenir, il envisagea d’en apprendre plus sur leurs pratiques. Il se mit à longer un cours d’eau qui descendait de la montagne. Comme il était amené à s’aventurer plus loin cette fois-ci, il jugea préférable de se repérer au mieux, ce que lui permettait le cours d’eau. A défaut de regarder le ciel qui n’avait rien à lui offrir, il regardait les flots. Il réussit à percevoir quelques poissons qui parfois clapotaient à la surface. Le cours d’eau était riche en poissons apparemment, car ils étaient nombreux à faire des sauts ! Perdu dans ses observations, le reptile ne remarqua pas un aigle juché dans un arbre. Ce n’est que lorsqu’il poussa un cri qu’il découvrit sa présence.

Il sourit en le voyant scruter les environs de son œil perçant. L’aigle cherchait sa proie sans se douter un seul instant qu’il pouvait être lui-aussi la proie d’un autre. Il l’observa à son tour, réfléchissant à la façon dont il pourrait le capturer. Cet animal paraissait tellement intelligent ! Il était nécessaire de se montrer aussi ingénieux que lui pour pouvoir s’en emparer. Ce n’était pas qu’un vulgaire sanglier. Pour chasser le sanglier il suffisait d’en croiser un pour qu’il vous charge tête baissée. Il suffisait d’ouvrir les bras pour qu’il vous tombe dans les mains. Mais concernant l’aigle, avec son air royal paraissait inaccessible.

Alors qu’il était immobile telle une statue dont seul l’œil bougeait, il commença à s’agiter sur ses deux pattes. Il piétinait la branche et commençait à brasser l’air de ses deux ailes. Son attention était portée sur le cours d’eau, mais contrairement à Elderion, l’aigle paraissait bien plus intéressé par son contenu. Le Naga finit soudainement par comprendre que les poissons l’intéressaient. C’est à cet instant que l’animal déploya ses ailes, lui donnant un aspect encore plus royal qu’il ne l’était déjà, et d’un coup puissant s’éleva dans les airs. Il se mit à tournoyer au-dessus de l’eau, cherchant le poisson qui lui servirait de repas. Il replia ses ailes et se laissa tomber la tête en avant. Sa vitesse était folle ! Il se dirigeait près du reptile, qui pris au dépourvu s’empara de sa dague avec bien moins de rapidité que le faisait sa propre proie. Il réussit finalement à s’en munir, prêt à essayer d’intercepter cet oiseau qui se dirigeait droit tout près de lui. Juste avant l’impact, l’aigle déploya ses ailes et stoppa son vol le temps d’un instant les deux pattes tendues vers l’avant. Il s’apprêta à saisir un poisson quand Elderion se projeta dans sa direction. Il avait anticipé son déplacement et estimé qu’il réussirait à l’intercepter. L’impact lui coupa le souffle, mais il avait réussi ! L’aigle poussa un cri perçant avant de tomber à l’eau avec son prédateur. L’eau glacée faillit lui faire lâcher sa prise d’autant plus que l’aigle se débattait comme un vrai diable. A coups de serres, l’aigle lui fauchait la peau sans toutefois l’inciser profondément. Contrairement à lui, Elderion planta profondément la pointe de sa dague à travers le plumage. Mission difficile alors qu’ils étaient à l’eau s’efforçant tous deux de respirer tant bien que mal. Au bout d’un moment, l’aigle cessa de se débattre et ce n’est qu’alors que le reptile put maintenir sa tête hors de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 167
Expérience : 830
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 33
Métier : Chasseur - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
150/150  (150/150)
Vitesse: 123
Dégâts: 308

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Lun 12 Juin 2017 - 1:42

Après avoir parcouru les forêts pour trouver un sanglier, Eloria traînait sa chasse, toujours accompagner de Minam dont le regard se perdait entre les feuillages ombrageux des châtaigniers. Elles sortirent de la forêt, pour déboucher sur les plaines, endroit plus apte pour chasser les oiseaux qui sillonnaient le ciel à ces heures-ci. Eloria avait la tête levée et observait le ciel à travers son masque, ses yeux vairons cherchaient un quelconque signe de vie battante entre les nuages matinaux.

Cette fois-ci, il faut chercher un oiseau.

Elle lui décrit un peu plus l'aigle, au cas où, lui précisant bec, serres et couleur du plumage. En général, ils n'étaient pas difficiles à dénicher, et pourtant, les deux illusionnistes passèrent bien plusieurs temps à chercher l'oiseau correspondant à la description d'Eloria. Elles décidèrent de se séparer pour augmenter leurs chances de trouver la proie recherchée.

Encore une fois, c'est Minam qui revint la première vers la marionnettiste, qui la regarda, étonnée. L'aéromancienne avait sur sa tête, ou plutôt sa capuche. Un aigle, visiblement encore jeune, vu sa taille et son plumage. Il semblait avoir adopté la capuche de Minam comme nid et y était bien installé dessus. Minam regardait d'ailleurs Eloria un peu confuse, lui expliquant qu'il était venu se poser sur elle alors qu'elle lévitait dans les airs. La créature au sang corrompu expliqua à son aînée qu'il fallait à présent tuer la créature, Minam hocha naturellement la tête, qu'elle pencha par la suite pour attraper l'oiseau dans ses bras.

L'aigle était docile, Eloria se douta qu'elle avait dû l'hypnotiser d'une quelconque illusion, mais elle ne mentionna rien à ce sujet. Elle ne fit qu'observer la magicienne, user de sa magie, mettant ses deux mains jointes sur le bec de l'aigle qu'elle serra pour le priver d'air. Avec un petit tour de magie, elle aspira l'air des poumons de l'animal et bloqua sa respiration avec ses mains réunies sur la face plumeuse du volatile. Ce dernier ne tarda pas rapidement à suffoquer et mourir lentement, cette mort était apparemment désignée comme douloureuse et horrible, c'était ce qu'avait entendu Eloria.

Elle applaudit Minam avec ses deux mains gantées d'un fin tissu blanc opaque, puis la laissa porter l'aigle. L'aéromancienne semblait fière de sa première prise, qu'elle laissa par la suite à la plus jeune des illusionnistes, c'était après tout sa chasse, à l'origine. Sur le chemin du retour, Eloria rappela à Minam qu'aujourd'hui, elles auraient dû chasser sans l'usage des illusions ou du contrôle. L'illusionniste pu entre son aînée rire très légèrement, comme à son habitude.

Tu penses que j'ai apprivoisé l'esprit de cet aigle avant sa mort ?

Eloria affirma sa réponse par un hochement de tête positif, Minam ne répondit pas, elle se contenta de regarder en l'air un long moment et en silence. Après quelques pas de plus, elle se décida à lui répondre cette phrase qui frappa son esprit d'une étrange manière.

Les êtres vivants ont peur de ce qu'ils ne peuvent pas comprendre.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Mar 13 Juin 2017 - 3:00

À peine eut-elle le temps de déposer son sanglier, suivit d'un "J'y retourne !" Criée à la va-vite, Aryana repartait déjà au pas de course, direction un endroit plat et ouvert. Un univers différent du premier dans lequel la stryge aux ailes grises avait récupéré le premier ingrédient de la liste farfelue du nain. Cette fois-ci, elle s'attaquait à la créature aérienne, en l'occurrence l'aigle. Tout en parcourant les plaines, elle réfléchissait à quoi pouvait servir les ingrédients demandés par le nain.

Tous provenaient d'un animal qu'elle avait déjà chassé et dont elle avait déjà ramené la carcasse chez Dunric. C'était décidément improbable et à la fois intriguant. Néanmoins, ses recherches pour trouver un aigle en vol ne furent pas concluantes. La stryge décida donc de tenter une nouvelle méthode, aller directement sur des flancs de hauteurs pour dénicher un nid ou encore mieux un aigle. L'escalade n'était pas une partie de plaisir, rude et épuisante à force, elle s'aidait de ses ailes à chaque pas qu'elle faisait.

Il ne lui fallut cependant pas longtemps pour atteindre les hauteurs et contempler les vastes plaines qui s'étendaient face à elle. Un paysage digne d'un vol long et agréable, porté par le vent, c'était ce qu'elle voulait sur l'instant, s'élancer et planer. Mais elle perdrait un temps fou avec ses enfantillages, il fallait qu'elle se concentre sur sa chasse. La stryge était beaucoup trop distraite en ce moment, plusieurs choses envahissaient son esprit, des questions, des doutes et des tentatives de recherches de solutions pour ses problèmes.

La magicienne avait définitivement besoin de se reposer pendant un long moment. Son esprit divaguait de nouveau, mais vite réanimé par un cri perçant du ciel. Des battements d'ailes rapides passèrent au-dessus de sa tête, un aigle volait librement et venait juste de passer au-dessus d'elle. Aryana pensa s'arrêter pour regarder cet animal profiter de sa liberté, mais non, pas cette fois. Elle sauta à son tour des hauteurs pour voler et profita d'un piqué pour rattraper l'aigle en vitesse, la chute fut assez vertigineuse.

Ayant attrapé l'aigle en plein vol, il se débattait et donnait des coups de serres et de bec qui blessèrent la stryge à quelques endroits non protégés. Ce n'était pas douloureux, juste embêtant de se prendre quelques coupures. La cryomancienne atterrit assez précipitamment, gelant le bec de l'animal pour qu'il cesse de l'ouvrir, elle l’asphyxia sans vraiment s'en rendre compte à cause de la glace qui avait recouvert toute la tête de l'oiseau.

La jeune fille souffla un grand coup, tenant l'aigle par les pattes sur le chemin du retour. Elle observait les blessures superficielles que lui avait fait le volatile, à présent mort. Passant son index sur une goutte de sang qui perlait du dos de sa main, elle porta son doigt à sa bouche pour goûter, puis relava les épaules. Ce n'était pas mauvais, mais à boire en grande quantité ce n'était pas forcément une chose qu'elle ferait. Cela lui rappelait Ekyo qui plusieurs fois l'embêtait ainsi en la mordant à certains endroits, et en profitant bien sûr pour chiper un peu de sang.

Peut-être que les vampires avaient un goût différent du sien quand ils buvaient. Peut-être que le goût était nettement meilleur quand l'on était un vampire, elle haussa les épaules. La prochaine fois, elle demanderait à Ekyo, ou Irelia, tout dépendra de qui elle croisera en premier.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 253
Expérience : 1179
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Jeu 15 Juin 2017 - 14:14

Le guetteur chassait dans les plaines depuis une petite heure, il avait trouvé sa proie et l’avait facilement abattue grâce à une flèche parfaitement tirée, l’archer portait l’aigle par les pattes, en route pour retourner en ville. Sur le chemin du retour, Ekyo remarqua un autre aigle planant non loin du sol, à quelque mètre du volatile une ombre le suivait à terre, elle était rapide et avait une forme humanoïde.

Alors que l’aigle passait au niveau du vampire, la personne chassant sa proie bondi dans les airs, créant en même temps un bruit d’explosion, comme si une boule de feu avait explosé. L’inconnue s’envola, laissant derrière lui une épaisse fumée, désormais au niveau de l’arcaniste, Ekyo pu le dévisager. C’était un enfant, à en croire le crie poussé par le gamin, il était vêtu d’une armure, de la tête aux pieds. Les bras en avant l’enfant attrapa l’aigle en plein vol, avant d’atterrir dans un dérapage contrôlé suivi d’un cri d’amusement et de victoire, relevant la visière de son casque le gamin admirait son butin.

Intrigué, Ekyo le salua et le félicita pour sa capture qui avait été spectaculaire, ce à quoi il répondu par des remerciements. Le vampire se présenta, avant de demander comment il avait été amené à être dans une telle armure.

- Héhé merci l’ami, pour ma part je m’appelle Duo Maxwell ! L’amure que je porte est une longue histoire ahah, mais en tout cas, j’l’ai pas volé !

De la vapeur s’échappait des ports de l’armure, le jeune Duo semblait la connaitre parfaitement, il bidouillait son armure, ouvrant et fermant des vannes dont l’air s’échappait. Il avait tordu le cou de l’aigle pour ne pas être dérangé pendant son check-up, il répondait en même temps aux questions d’Ekyo, les lui retournant par moment, l’enfant était assez mature et débordait d’énergie, une boule d’énergie dans une armure. Le vampire pensa même que c’était le gamin surchargé qui alimentait l’armure. C’est donc en discutant que le duo rentrèrent en ville, intrigué l’un par l’autre.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Axe
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 403
Expérience : 1336
Féminin Âge RP : 14

♦ Politique : 54
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Lion géant +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
1270/1270  (1270/1270)
Vitesse: 363
Dégâts: 1041

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Ven 16 Juin 2017 - 11:30

Troisième semaine du périple d'Axe, consacrée aux aigles. Un arc en main, les rênes de son hongre gris dans l'autre, la jeune fille cherchait des yeux un emplacement pour le camp sommaire qu'elle allait monter puis habiter pour les sept jours à suivre. Il lui fallait de quoi attacher sa bête et dormir au sec en cas de pluie, au mieux ; si elle ne trouvait pas avant midi, elle se contenterait de l'abris des arbres.

Et elle trouva. Non loin de là, une corniche rocheuse se présentait comme abri naturel, assez large pour permettre à la jeune fille d'échapper aux intempéries qui risquaient de sévir dans les jours à venir, annoncées déjà par un vent humide. La peste soit du temps des bladors. Axe attacha sa monture à un arbuste et rassembla une réserve de bois sec sous la corniche, à côté duquel elle jeta le ballot qui contenait sa future couche et une cape de rechange.

Enfin, constatant que le soleil commençait à s'élever, la maîtresse d'arme se saisit de son arc et partit chasser - d'abord un lièvre pour ses futurs repas, puis les aigles et leurs plumes coûteuses. Trois prises en tout, c'était assez pour la journée.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 167
Expérience : 830
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 33
Métier : Chasseur - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
150/150  (150/150)
Vitesse: 123
Dégâts: 308

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Mar 20 Juin 2017 - 16:31




Eloria s'était rendue sur les plaines environnantes à Kastalinn pour trouver des proies aériennes. Sachant que des aigles y traînaient, elle ne lâchait pas le ciel des yeux tout en marchant. La jeune créature repéra un oiseau de loin, elle s'en rapprocha pour pouvoir être à bonne distance pour tenter un lien mental avec l'animal. Créant son lien magique, elle prit un instant le contrôle de l'esprit de l'aigle, se mettant à sa place, voyant à travers ses yeux, sentant ses muscles battre l'air. Elle était en l'air pendant un instant, le temps de ce contrôle, tandis que son corps semblait vide et à terre. C'était comme si son esprit s'était, pendant un instant, transféré dans ce corps volatile.

Cette étrange permutation ne lui faisait pas peur, mais elle n'avait pas encore connaissance des limites de son pouvoir. Qui sait quelle bavure elle pourrait faire subir à son corps ou à son esprit. L'illusionniste força l'aigle à descendre de lui-même, lui faisant faire un piqué pour plus de rapidité. Une fois à hauteur d'homme, elle quitta le corps de l'animal pour retrouver le sien qui était mollement retombé au sol, étant devenu vide d'esprit. Ce nouveau changement donna un soudain mal de crâne à la jeune créature qui faillit laisser s'échapper sa proie de la journée à cause de ses maux virulents.

L'aigle attrapé, elle le tua en un instant, aspirant son énergie vitale à l'aide de son sang corrompu, un cadeau de son créateur en quelque sorte. Grâce à cela, elle pouvait vivre en aspirant magie, sang et énergie des autres êtres vivants. La marionnettiste regarda la vie s'évaporer des yeux de l'aigle, petit à petit, le transformant en une simple dépouille d'oiseau. Pendant un instant, Eloria avait réfléchi à l'étendue que pouvait avoir sa magie, elle en apprenait un peu plus chaque jour à son sujet, il serait temps qu'elle apprenne aussi à pleinement les contrôler. Mais ça, cela se ferait avec la pratique et le temps.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Sam 24 Juin 2017 - 14:52




Cela faisait bien longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds, sont village natal. Un petit village elfique qui semblait coupé du monde, composé de moins de cinq cents habitants, c'est un lieu où il fait bon vivre. Les habitants se connaissent tous plus ou moins, vus le peu résidents, ils vivent sans complexe socio-culturel et problème politique. Il existe pourtant bien un chef de village pour régir et faire tourner les différents commerces primaires se trouvant au village. Un nécessaire de vie suffisant aux elfes qui y vivaient.

En traversant les ruelles parfaitement intégrées aux arbres et à la végétation environnante, elle était regardée de travers, non seulement ce n'était pas une elfe, mais elle avait des ailes. La jeune stryge se rendait d'un pas ferme vers la masure du chef du village, avec un écho dans la tête qui sonnait dans son crâne comme une berceuse. Son regard dérivait sur les personnes qui la fixaient tour à tour, regardant un homme et une femme avec un enfant à leur pied qui tenait la robe de sa mère. Il restait à moitié caché derrière elle en fixant Aryana, surprit d'ailleurs qu'elle pose le regard sur lui, il se dissimula dans le dos de sa mère.

La cryomancienne soupira, finissant son chemin jusqu'à la hutte où elle toqua sur la porte en bois qui grinça à l'ouverte. Il était toujours en vie, l'elfe qu'elle connaissait comme étant le chef, qui soupira à peine en la voyant, la faisant entrer dans le silence après l'avoir salué en elfique, salutation à laquelle elle répondit dans la même langue. Elle n'avait pas oublié tout ce que ses parents adoptifs lui avaient appris, même si certains mots de son vocabulaire laissaient à désirer par moment, elle comprenait mieux qu'elle ne parlait. Sans changer de langue, l'elfe bien plus âgé qu'elle la questionna sur la ou les raisons de son retour ici.

Aryana rassura l'elfe dans sa langue natale, lui assurant qu'elle ne causerait pas d'ennui et qu'elle était simplement revenu marcher sur les traces de son enfance. De plus, elle ajouta également qu'elle rendait visite à ses parents, comme n'importe qu'elle enfant digne le ferait, ce qui fit soupirer l'être sylvain. Il n'accentua pas plus ses pensées et lui accorda la permission de revenir quand elle le voulait, malgré le fait que normalement, seuls les elfes autorisés. Mais il avait déjà fait des exceptions par le passé, pour un couple d'humains, qui connaissait les parents adoptifs d'Aryana. Heureusement qu'ils n'étaient pas restés trop longtemps au village pour voir la suite des événements après leur départ.

Après de nouvelles salutations respectives, elle quitta la demeure du chef, sous le regard attristé de ce dernier. De nouveau, elle passait entre les ruelles, avec pour but de retourner sur le lieu de son ancienne maison, maison qui avait été reconstruite et qui était de nouveau habitée. Le cœur lourd et l'esprit chargé de mélancolie, elle regardait l'extérieur de la demeure, des enfants jouant sur le devant avec une petite hélice à vent sur laquelle ils soufflaient pour faire tourner les pales. Elle se souvenait d'elle, dans ce cocon, à l'intérieur, elle se sentait protégée de tout, une triste illusion qui avait vite été déchirée par la réalité.

La cryomancienne se dirigea ensuite vers le cimetière richement décoré de fleurs et de joyaux, bien plus que la totalité des masures. C'était à la fois l'endroit le plus beau et le plus morbide du village, les habitants prenaient soin de leurs morts et de leurs sépultures. Faisant attention à ne rien abîmer du décor végétal, elle se fraya un chemin jusqu'aux tombes de sa famille adoptive. La stryge s'agenouilla et pencha la tête en avant, sentant l'émotion monter, elle ne voulait pas pleurer devant eux. De ce fait, elle ravalait ses larmes, regardant les noms gravés en elfique sur la pierre marbré.
De nouvelles pensées mauvaises surgissaient, elle repensait à la phrase de son paternel, elle n'aurait jamais dû naître, il aurait dû tuer Dakali, et cela aurait évité bien des dommages. Les poings serrés, elle haïssait ce destin qu'on lui avait donné aussi jeune, quand arrêtera-t-elle de fuir ?

La stryge aux ailes grises passa ses mains dans son dos pour venir toucher la dépouille d'un aigle qu'elle avait chassé sur la route, tirant sur quatre plumes pour les arracher. Elle s'en arracha également deux, grimaçant à ce geste douloureux, mais l'émotion faisait passer rapidement ce passage qui lui piquait les nerfs. Sa plume, bien plus grande que celle de l'aigle, grisée et terne comparé aux dégradés de marron qui ornaient celle du volatile. L'arcaniste cryogénisa les six plumes une à une, faisant une sorte de bouquet avec deux plumes d'aigles et une plume de ses ailes au milieu. Elle déposa ce bouquet de plumes glacés entre les fleurs qui avaient poussé sur les tombes, n'abîmant pas le drap coloré qui protégeait chaque tombeau.

Aryana s'en voulait, plusieurs fois, elle pensa à en finir pour corriger ce que son père biologique n'avait pas pu faire. Cependant, rattraper les erreurs du passé ne servait à rien, ses parents adoptifs ne reviendraient pas, sa mère non plus. En supprimant son existence, elle ne ferait que rendre service à son paternel, qu'elle se jura de tuer le moment venu. La stryge parlait en elfique en s'adressant à ceux qui l'avaient élevé durant les premières années de sa vie, avec respect et amour envers eux. Elle leur devait la vie, la fille qu'elle était devenu, le respect et la bonté des choses, elle l'avait acquit chez les elfes, cette culture si différente des stryges qu'on lui avait inculquée une fois son retour à la Tour Noire exécuté.

Enfant, elle était à la fois terrorisée et intriguée de voir des personnes avec des ailes, comme elle, alors qu'elle s'était toujours sentie différente des elfes à cause de cela. Pourtant, ce n'était rien d'anormal, malgré cette découverte, la rancœur et la haine l'habitait toujours profondément. Ses souvenirs affluaient et lui firent verser quelques larmes d'un mélange de tristesse et de haine. Les âmes des défunts réclamaient vengeance, mais la vengeance amenait à la haine et à la colère. Y succomber serait se laisser tomber dans la faiblesse des sentiments, un gouffre dont on ne revient pas, même après l'épuration de ce qui alimentait notre désir de vengeance.
Une main sur le pendentif de sa mère, elle prononça une prière en elfique pour les âmes de ses défunts parents, le cœur et l'âme en peine, la stryge reviendrait, elle en était sûre.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 167
Expérience : 830
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 33
Métier : Chasseur - Apprentie
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
150/150  (150/150)
Vitesse: 123
Dégâts: 308

MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Hier à 1:26

Ahahah !

Rownie se baladait joyeusement en gambadant entre les arbres, suivit par Eloria qui observait son étrange comportement. Débordant d'énergie, sa joie de vivre rendait curieuse l'illusionniste, elle n'avait encore jamais passé de temps avec seule avec lui. On l'avait déjà prévenu qu'il était "assez spécial", mais qu'il restait un jeune homme "plein de vie". Depuis qu'ils s'étaient retrouvés, il se baladait ainsi, sifflotant en air qu'elle ne connaissait pas, sautillant parfois de branches en branches avant de redescendre à terre. Il ne tenait pas en place, mais semblait savoir se contenir quand il le fallait, lors de discussion sérieuse.

Arrivés sur une zone un peu plus plate sans arbres, l'illusionniste de glace fit marcher son pouvoir pour créer une piste de glace, comme une patinoire. La zone linéaire débutait de sous ses pieds, puis à chaque mouvement souple qu'il faisait vers l'avant, la zone s'étendait vers l'avant. Eloria ne savait pas vraiment quoi penser, il était ainsi depuis la matinée, il s'était même amusé à courser des animaux ainsi. C'est d'ailleurs à cause de son entêtement qu'elle avait trouvé une proie ce matin, un aigle qu'elle tenait par les pattes.

Cet aigle, Rownie l'avait gelé par "accident" avait-il avoué l'air honteux. Il patinait près d'une petite colline, son pouvoir avait légèrement dépassé de sa zone et avait recouvert de givre une zone plus élevée. Dans cette zone, il récupéra le volatile totalement gelé, ne voulant pas laisser l'animal ainsi, il avait décidé de le ramener à Eloria, comme ils devaient se rencontrer. En venant à sa rencontre, il lui présenta l'animal mort, dont il avait retiré la couche de givre. La cryomancie de l'illusionniste n'avait heureusement pas abîmé l'animal, elle l'avait simplement tué sous le coup.

Ahahah !

L'arcaniste des glaces ne semblait pas se préoccuper de ce qui l'entourait, totalement absent du paysage dans lequel il surfait. Il riait tout en s’essayant à certaines figures sur glace, tournoyant et glissant comme s'il avait toujours fait ça.
Eloria et Rownie continuaient leur chemin, ensemble, mais de façon différente, pour se rendre vers un bois un peu plus éloigné et moins fréquenté.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

 Sujets similaires

-
» Chasse aux aigles des Baldors
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-