AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : RosaFantazy
Le Monde de Dùralas a précisément 2089 jours !
Dùralas, le Sam 20 Juil 2019 - 21:59
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyLun 26 Nov 2018 - 2:47

Rapport de récolte :

Darrö Aldhren gagne 4 plumes d'aigle, 2 bec d'aigle et 2 serre d'aigle et 1 os doré .

Commentaires sur le RP : Rien à redire !


---

Rapport de récolte :

Axe gagne 2 plumes d'aigle, 2 bec d'aigle et 1 serre d'aigle et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 238
Expérience : 1239
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Darmok, Chérubin de Cylicia, +350 v+300, 150) [Modifié]

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2025/2025Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2025/2025)
Vitesse: 141
Dégâts: 980

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 30 Nov 2018 - 9:50

Guide & Astuces pour Chasseurs Débutants

Chapitre des Aigles Du Baldor - Prologue

(Annexe officielle à l'histoire de Cylicia Condoris)

Jusqu'à présent, notre héroïne n'eut à faire aux aigles du Baldor que de façon très passive. Si elle eut apprécier longtemps son majestueux envole dont était privée son espèce, elle eut également l'occasion de détester son espièglerie lorsque certains de ces volatiles ne se génèrent point pour lui chiper quelques de ses rongeurs soigneusement piégés. Si bien qu'elle ne prit même pas la peine de prendre conseils auprès de son livre de chasse pour attrapé son premier rapace. Erreur intemporelle mais néanmoins commune qu'est cette volonté du débutant, à un certain degré de son apprentissage, d'entreprendre seul la suite de son éducation.

C'est donc avec plus d'assurance que d'expérience que Cylicia laissa la dépouille d'un rat sur quelques roches, bien exposée à la vue de tous les fins gourmets aériens. L'invasion skarnienne avait eut du bon pour ceux sachant bien recycler la vermine, comme c'était le cas ici. Notre Purificatrice avait opté pour une  approche simple et directe, un bon appât et l'arc qui l'avait permis d'occire un sanglier lui semblaient largement suffisants. Là, parfaitement positionnée entre un buisson et le renfoncement d'une parois, elle attendis que le rapace vienne cherchez son dîner pendant plusieurs dizaines de minutes.

*poc*

La flèche était partie comme par réflexe de l'arc de Cylicia, mais c'était sans compter sur la rapidité hors norme de l'oiseau. A peine était il apparu qu'il avait disparue, et notre héroïne comprit vite que cela allait posé problème bien qu'elle continua à s'entêter, priant comme à son habitude pour qu'une main divine vienne rattraper ses erreurs de mortelle.

*poc*

Encore un de raté, comme le furent tous les suivants pendant un long moment. Ces bêtes là ne semblait en rien vouloir s'attarder sur ce sol, synonyme de dangers pour elle. Mais la jeune stryge s'entêta, elle en avait plus qu'assez de suivre les recommandations de cet auteur ahuri qui passait la moitié de son temps à la prendre pour une idiote. Assez d'entendre parler de ce pays sans jamais savoir duquel il s'agissait exactement. Et plus que tout, elle en avait assez que ses chasses finissent toutes par devenir surréalistes depuis l'obtention de ce bouquin.

*poc*

Ce dernier tir manqué était celui de trop. Cylicia sorti de sa cache, si celle-ci pouvait encore se définir comme tel, prête à abandonner son repas. Elle se contenterait de viande séchée avec quelques fruits et légumes. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise lorsque, relevant la tête, elle s'aperçu de la présence de toute une ribambelle d'aigles qui n'attendant plus que le prochain rongeur à se disputer. Sans le vouloir, Cylicia avait créer une véritable mangeoire. Exaspéré par les forces du destin, elle saisit une pierre au sol et la lança en direction des rapaces.

*toc*

En plein dans le mille, l'un d'eux tomba raide mort et alla s'écraser sur les rochers. Difficile de ne pas y voir une moquerie divine dans l'esprit religieux de Cylicia, bien qu'elle fut plus heureuse d'avoir une viande fraîche à se mettre sous la dent que frustrée par ce temps perdue.

C'est toujours ça de pris, se dit Cylicia en allant chercher son trophée relativement mérité, mais mieux vaut que je me remette à la lecture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 760
Expérience : 2521
Féminin Âge RP : 16

Politique : 132
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2576/2576Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2576/2576)
Vitesse: 905
Dégâts: 1769

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 2 Déc 2018 - 2:13

Planant au-dessus de la mer humaine qui envahissait le marché dressé en contrebas, l’oiseau balayait les lieux d’un regard laiteux, ses yeux aveugles revitalisés -et, par la même occasion, augmentés- magiquement. Il cherchait un jeune visage d’elfe dans la foule, celui de son maître ; c’était par l’œuvre de ce garçon qu’il pouvait voir, et c’étaient ses soins attentionnés qui avaient ressoudé ses os en miette quelques mois auparavant. Jeune aiglon des baldors, il avait essuyé au sortir du nid une chute impitoyable qui l’avait laissé atrocement ratatiné au pied de sa falaise natale, condamné. Le petit elfe l’avait trouvé là, avait vu ses yeux griffés par les ronces qui poussaient aux alentours, ses ailes brisées, ses plumes éparpillées, sa tête éclatée et ses flancs mortellement enfoncés ; condamné, il l’était, pour sûr. Irrécupérable ? Non.

Nulle gratitude ne dormait en effet sous son petit crâne méticuleusement reconstruit. Le soin qu’il avait mis à redresser son squelette éclat par éclat, le garçon ne se le voyait récompensé ni par la tendresse de son protégé, ni par sa fidélité. L’oiseau était un automate : la seule pensée qui l’animait était celle qu’un naga lui avait glissée un peu plus tôt et qui le motivait à chercher son jeune maître, à qui le message était adressé. « RESTE LOIN DU SERPENT TRAPPEUR ».

Pourquoi le jeune magicien, un enfant joyeux et débonnaire, s’était-il donné la peine de ranimer la carcasse de l’aiglon d’une si terrible manière ? Ce n’est pas le sujet. L’histoire des plumes et des serres qui gisaient en travers de la croupe du cheval que l’oiseau avait effrayé en s’envolant un peu plus tôt et qui appartenait à la cause du message d’alerte, en revanche, prend une grande part dans la raison qui avait amené ledit problème à se manifester ; ils étaient le fruit d’une chasse alimentaire et appartenaient, avant d’en être arrachés, à un aigle qui s’était mis en tête de survoler les plaines d’Aràn à la recherche de gibier par un beau jour dégagé, puis s'était retrouvé lui-même la proie d’un crochet sorti de nulle part qui l’avait abattu sur le coup. Sans le savoir, il avait servi à éprouver l’efficacité de la pièce de métal meurtrière avant que celle-ci ne sévisse dans les bois qui avaient vu naître l’aiglon-pantin, situés tout près du marché. C'est de ces bois que venait le troisième aigle de cette histoire. C’était lui, d’ailleurs, la deuxième victime du terrible crochet ; il pendait à l’épaule de la raison pour laquelle le naga ne voulait pas de l’elfe près du Serpent Trappeur.

L’oiseau piqua soudain vers la foule, apercevant son petit maître planté devant un étalage de friandises stellaroises. L’elfe leva le nez et tendit un bras surpris à l’aigle rafistolé.
- Ben alors Estafette, je te manquais ?
La voix du naga, inhabituelle nerveuse, filtra à travers le bec de l’oiseau et le jeune homme afficha un air encore plus déconcerté.
- Étrange...Je vais vous prendre la lange de crocodile, monsieur !
Le marchand emballa une longue barre de sucre rosée dans un bout de tissu bariolé et tendit le tout à l’elfe, qui paya.

Si son maître à chasser ne voulait pas de lui à la boutique, c’était qu’une affaire particulièrement délicate était en train de s’y dérouler. Mais quoi ? Le naga n’attendait pas de visiteurs, pourtant...




Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Captur22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 7 Déc 2018 - 4:11

Rapport de récolte :

Cylicia Condoris gagne 1 plume d'aigle, gagne 5 points métier et 5 points métier bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !




Rapport de récolte :

Axe gagne 3 plumes d'aigle, 1 bec, 1 serre.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 56
Expérience : 413
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche1530/1530Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (1530/1530)
Vitesse: 75
Dégâts: 1195

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 7 Déc 2018 - 15:01

Après son acquisition d'un Cerbère, ainsi que d'une nouvelle lame, une missive se fraya un chemin jusqu'à lui alors qu'il se reposait en ses appartements de l'auberge Speluncienne. C'était le comité qui gérait les permissions de chasse, qui, comme le souhaitait la règlementation, accordait à Sobek Elpoemer le droit d'accéder aux terrain de chasse privé des Baldors afin d'en réduire la population d'aigles devenue incontrôlable.

Alors qu'il lisait de manière très intéressée les lignes qui le félicitaient, plutôt car elles étaient promesses d'encore plus d'or que parce qu'elles ne le flattaient, ses yeux dérivèrent sur Mara, le canidé à trois tête. Mara était un Cerbère de taille moyenne, à la comparer aux grimoires et Bestiaires dont disposait Sobek dans sa chambre miteuse, avec ses deux mètres de hauteur et son pelage noir comme la nuit sur lequel dormaient trois têtes parfaitement identiques. Ses six oreilles étaient semblables, pointues et attentives, tout comme les yeux verts et mâchoires puissantes, Mara semblait l'assemblage de trois chiens parfaitement répliqués. Un assemblage constitué pour tuer, mais pour l'heure le dressage était encore trop hasardeux pour qu'il ne fasse pleinement confiance à l'animal dans son obéissance.

Afin de pallier à cela l'apothicaire décidait d'emmener directement l'animal sur le terrain, après lui avoir fait engloutir les carcasses de porcs qu'il avait réussi des cuisines de l'auberge. En soit le Cerbère était curieusement intelligent, parfaitement réceptif aux ordres, mais également tout à fait narquois. L'animal infernal, quelques fois pris d'un accès de fierté, refusait tout ordre et penchait les trois têtes sur le côté. Notamment lorsqu'on lui ordonnait d'aller au bain.

Pour le reste du corps, Sobek Elpoemer avait entendu dire des Cerbères qu'ils pouvaient présenter des serpents en guise de queue ou des crocs venimeux ; toutefois les deux suppositions se sont avérées fausses en examinant Mara.
Ses griffes mesurant toutefois dans les quarante centimètres, l'apothicaire estimait que son acquisition disposait d'assez d'armements pour l'égorger pendant son sommeil, et cela lui suffisait.

Il parti donc en direction des montagnes, préférant chevaucher sa monture plutôt que de prendre les convois classiques. S'il fallait user de cette première chasse à l'aigle pour commencer l'éducation de Mara, autant le faire du début à la fin.
Non hostile à ce que Sobek lui monte dessus, l'exilé parcouru une bonne dizaine de kilomètres, porté par les muscles surpuissants du canidé qui adorait visiblement courir, la première difficulté vint alors plus tard. Comme ils traversaient un bosquet qui séparait les Terres Désolées des Montagnes du Baldor, Mara dû flairer un animal, car sans crier gare elle bondit hors de sa trajectoire à vive allure et lâcha un triple aboiement terrifiant. Son maître fut pris de court, et pesta avant de lui tirer vivement le poil à hauteur du cou. Le chien lâcha un gémissement, s'arrêta, et s'assis honteusement lorsque l'exilé se laissait tomber hors de son dos.

Le chien avait mal agit et le savait, Mara était jeune encore -six mois avait affirmé le marchand- et en cela elle se laissait parfois aller à la fougue du jeu. Les lapins sentaient vraiment trop bons.

- Mara, mauvaise ! Non ! comprenant immédiatement les mots, la créature se cacha les têtes qu'elle put -deux, seulement- à l'aide de ses pattes gigantesques. C'est pas grave d'accord ? le ton se fait plus doux, et le canidé relève lentement la tête ; ce maître ne la battait pas, et pour cela elle écouta très attentivement la suite des ordres du gentil nouveau maître. Il la nourrissait, il la câlinait, la lavait -même si elle feignait ne pas apprécier- et la reprenait avec fermeté mais sans méchanceté. Un bon maître ! Je te laisserais courir après les animaux après la chasse, après, entendu ? Alors reprenons, et plus de coups de tête ma belle.

Ils reprirent, et cette fois arrivèrent aux Baldors sans accroches. Mara avait couru assez longtemps et vite pour porter Sobek en moins de quatre heures aux montagnes des Aigles, ce qui le fit contempler la monture avec une admiration sans bornes. Il félicita de caresses Mara, qui se couchait sur le ventre et dévoilait le cou tâché de blanc de ses trois têtes, et la fit se coucher un moment pour boire et manger.
Pendant ce temps, l'arcaniste ramassait une poignée de poussière et la soufflait au vent. Ses talents semblaient s'améliorer ces derniers temps, exponentiellement mais relativement parlant, et il était bien plus à l'aise avec les maléfices. Ceux de détection des vies mineures ne représentaient par exemple plus un problème.

Sobek Elpoemer disposait à présent de tous les instruments à une magie plus puissante

Le choix d'un Cerbère n'était pas anodin, dans son essence, car le chien infernal était réputé pour la salive de sa troisième tête, qui, au contact de certaines fleurs comme les Roses Spelunciennes, devenait un ingrédient de sorcellerie très intéressant.
Comme il soufflait la poussière, celle-ci commençait à s'en aller, en se muant en une nuée dorée qu'il devrait suivre pour trouver l'animal à chasser.

Les préparatifs n'étaient toutefois pas encore terminés. Les aigles sont des animaux plus énergiques et malicieux que les sangliers dont les serres et becs ont eu raison de nombreux yeux imprudents. Ainsi, Sobek avait décidé de combattre par proxy.

Tandis qu'il s'asseyait en tailleurs, sur le flanc de sa monture géante qui dévorait une cuisse de porc, Sobek extirpa des sacoches fixées au tapis de monte une fiole où trempait une solution verdâtre. Du jasmin décanté selon les traditions exilées, mélangé à de l'atropa belladona et une solution d'alcaloïdes.
Lorsque le liquide commença à agir sur son esprit, il concentra ses forces sur la Cerbère et projeta en elle son âme.

L'instant d'après les yeux de la Bête devenaient emprunts d'une intelligence loin de l'accoutumé, et Mara se mettait en chasse, suivant la trace de poussière luisante d'un pas calme et au départ mal coordonné. Le temps que le sortilège de superposition des âmes ne s'établisse, le sorcier dont le corps était raidi au milieu d'un plateau rocher, disparaissait dans les brumes des Baldors.

Il continuait son périple dans l'enveloppe de son Cerbère domestique, prenant lentement possession de la nouvelle disposition spatiale ; les canidés se meuvent plus vite, et leur équilibre à quatre pattes est exceptionnel. Sobek Elpoemer filait, traçait sa route au travers de bonds impressionnants et de coups d'ongles dans la pierre elle-même, comprenant enfin l'attrait de l'exercice physique poussé chez cet animal. Son corps était fait pour tout ceci.

Finalement, au bout d'une dizaine de minutes, il aperçut la fin de la trainée dorée, menant droit à un nid situé sur un rocher escarpé. Le Cerbère se concentre, contracte ses pattes arrières, et se propulse avec brio sur le rebord de la falaise. La chute serait abrupte, si jamais il commettait une erreur, et il ne pouvait pas encore utiliser d'autres sortilèges en maintenant le Sha'h sur Mara.
Fort heureusement, son premier aigle chassé fut une proie endormie sur des oeufs bien gros, prêts à éclore. Encore dans le corps de Mara, il lui ordonna de lancer l'assaut sans mâcher l'oiseau afin qu'il soit ramené en bon état pour le dépeçage.
Puis il interrompit sa sorcellerie, retrouvant son corps dans les brumes qu'il dissipait aussi tôt. Mieux valait demeurer camouflé lorsque votre corps est sans protection.

Au bout d'un long moment, alors qu'il se demandait s'il avait échoué à communiquer magiquement ses ordres, il vit le corps gigantesque de Mara redescendre la montagne en une série impressionnante de voltige. Bien plus que lorsque lui était aux commandes, il faudrait donc retravailler le Sha'h.

Son animal domestique lui présenta le cadavre d'un aigle des Baldors, à peine meurtri par les crocs pourtant comme des poignards du chien tricéphal, de la même manière qu'un enfant apporte un dessin à ses parents. D'une caresse qui était plutôt une étreinte, l'étranger aux traits basanés félicita une fois encore ce Cerbère.
En voilà de l'or bien investi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 16 Déc 2018 - 0:37

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer gagne 1 plume d'aigle, 5 points métier et 10 points métier bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 56
Expérience : 413
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche1530/1530Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (1530/1530)
Vitesse: 75
Dégâts: 1195

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyJeu 20 Déc 2018 - 16:16


Sobek Elpoemer avait attendu la nuit tombée pour s'aventurer dans le massif des Baldors.

Il avait enchaîné la chasse au sanglier en prenant place dans un convoi pour Spelunca, où l'apothicaire récupéra son cerbère domestique, plusieurs outils alchimiques, se reposa quelques heures, et partit pour les montagnes de l'Est haut-perché sur sa fidèle chienne à trois tête.
Mara courait toujours aussi bien, paraissant même avoir progressé en vitesse de pointe, à moins que son propriétaire ne fantasme ses performances. Comme pour beaucoup de maîtres en ce monde, l'écueil était aisé.

Si ce départ pouvait sembler tout à fait banal dans la routine d'Elpoemer, ce dernier n'était néanmoins pas sot à défaut de réellement malin, et il prenait milles précautions depuis qu'il se savait victime d'un vampire. En effet, pas plus tard qu'hier, son sommeil et sa nuit en général avaient été perturbés par un liche sanguinaire qui profita de son usage des drogues pour l'hypnotiser puissamment. Sobek n'avait donc aucun moyen de se souvenir son agresseur. Toutefois, et car d'après les ouvrages, un vampire ne se nourrit jamais qu'une seule fois de ses proies ; la race Speluncienne était une caste de prédateurs et en conséquent Sobek Elpoemer restait persuadé qu'il aurait de nouveau affaire à son hypnotiseur.
Ce soir l'apothicaire se lancerait donc dans une double chasse, profitant de l'occasion pour tester ses progrès.  

Pourtant sa condition physique était loin d'être optimale. Les victime de vampirisme souffraient bien souvent d'insomnies, de fatigue aiguë, d'anémie, voire d'infections en tout genre -selon la propreté des canines-. Sobek n'ayant pas la capacité d'échapper aux lois naturelles, se sentait aujourd'hui fiévreux et maladif. Une douleur lui sciait le crâne, pénétrante, tandis que ses yeux expérimentaient les joies de l'assèchement des muqueuses, son corps en général ne lui obéissait que moyennement. Il comptait donc plus sur ses talents magiques et sa ruse pour parvenir à ses fins, plutôt que de planifier des approches physiques.

Pour autant, comme toutes les fois où le corps saint pêchait, l'âme se laissait aller à de bien sombres symphonies. L'apothicaire avait arrêté Mara, qui avait parcouru le chemin jusqu'aux Baldors en trois heures à peine, au pied de la montagne et s'assit à ses côtés ; les yeux rougis, et les lèvres pâles. Il tremblait, ses doigts cherchaient de manière avide une seringue dans son sac, et Sobek rêvait à nouveau de pays oniriques, de rêves brumeux, de réalités fantasmées lorsque la seringue déchira tendrement son tissu musculaire, au niveau des veines de l'avant-bras.
Oh.

Que lui arrivait-il ? Quels étaient ces serpents qui sifflaient au-dessus de sa tête ? Pendant un temps indéterminé, tandis que l'éclairage muait, l'Exilé se mit à faire la seule chose qu'il ne devait jamais faire une fois sous l'emprise de ses drogues ; l'introspection.
Il revoyait devant lui les cadavres alignés de ses comparses, de son Clan, et jugeait son hérésie de les avoir abandonnés de la sorte aux mains griffues d'un Nathanael Azhalred tandis que ses doigts cherchaient encore plus de ce liquide opaque qu'il s'injectait promptement dans l'organisme. Comme la morphine l'enveloppait, il pensait à ses parents, à sa fuite, et regardait des ombres inquiétantes danser sur la Lune. Un tourbillon distordu guette l'esprit du jeune sorcier, et il se met à rire, seul, tandis qu'il se remémore comment il avait tué Pat lors d'une partie de chasse.

Oui Sobek, tu l'as achevé, il n'aurait jamais survécu après tout ce sang perdu. Mais as-tu seulement essayé ? As-tu seulement pesé le pour et le contre après avoir réalisé qu'il t'avait poussé dans le vide ? Ne l'as-tu pas haïs profondément ? N'as-tu pas souhaité voir ses os se briser, sa trachée s'écarteler, ses yeux tomber ? Oh Sobek Elpoemer, tu n'as rien d'un héros.... rien d'un anti-héros non plus d'ailleurs... regarde-toi. Pique toi encore. Imagine et cogite autant que tu ne le voudras, mais ça ne te rendra pas meilleur, bien au contraire, tous tes refuges sont des tombeaux, et bientôt... Ô la Lune se lèvera plus impérieuse que jamais tandis que tu connaîtras le prix de tes crimes. Tu deviendras monstre dans l'obscurité, fauve en embuscade, et tu aimeras ce sentiment. Tu recommenceras encore et encore... encore et encore...

Hurlait une voix magistrale à ses tropismes, car les penseurs ont tendance à déduire que leur voix est la Raison ultime, la seule vérité. Une erreur de jugement, altéré par des philosophies qui vous donnent le sentiment de connaissance ultime, qui embourbait tout homme éclairé de temps à autre. Se remettre en question était essentiel, mais fatalement périlleux à celui qui se déprécie.

Sobek Elpoemer était las, là assis sur un rocher en tailleurs, son corps parcouru d'un bien être artificielle mais son âme tiraillée par bien des pensées. Son odyssée ne serait pas une histoire commune, il en était certain.

Comme pour confirmer ces pensées intimes -en vous arrive-t-il jamais de penser que l'univers est doté d'une propension à l'humour noir ?- une ombre apparut de derrière lui, attirant les aboiements féroces de Mara. Il se retourne et constate un jeune homme aux airs délicats, rasé de près, vêtu d'un ensemble noir et rouge où se détache un nœud papillon tombant en soie blanche.

- Bonsoir, étranger. Je ne vous veux aucun mal, mon nom est Rouge Belerdi et je vous entend hurler à la nuit depuis un bon moment.

Sobek tente d'essuyer ses yeux en constatant qu'il pleurait.

- Sobek Elpoemer. Enchanté, Sir Belerdi, pardonnez si je vous ai incommodé je vais... Mais l'étranger vient se poser à ses côtés, s'asseyant les pieds dans le vide au bord de la montagne.
- Vous n'allez nulle part dans cet état, croyez-moi. J'en ai vu des comme vous, Sobek. Des hommes venus ici pour méditer, seuls, sur leur condition. Une idée toujours mauvaise, car on naît ironiquement inapte à se juger soi-même, prisonniers du reflet que l'on possède, sans jamais pouvoir poser un regard cohérent sur cette fieffée image du «Je»... ah les Dieux devaient être bien ivres lorsqu'ils nous ont enfantés.

Surpris par le vocabulaire de son nouvel ami, car Rouge Belerdi parlait en fixant l'horizon, cette cotonneuse vision d'infinis nuages, et apparaissait de près comme un garçon très bien fait. Ses traits étaient certes délicats, mais une mâchoire carrée venait dénoter une virilité discrète, tandis que de profil son nez légèrement aquilin conférait à son détenteur une sagesse certaine. Rouge Belerdi, dans son costume noir et rouge, jouait machinalement avec son long lacet de nœud papillon, et intriguait fortement Elpoemer.

- Un homme de culture, vous excuserez mon état, j'imagine que ce sont les risques d'une solitude prolongée... de bien faibles inconvénients à une vie d'ermite. Demain j'irais sans doute mieux. Merci de vos paroles, Belerdi.
- C'est faux. Si vous et moi nous rencontrons à cette heure tardive en cet endroit c'est que la nuit nous appelle, comme des insectes sont attirés par les flammes, nous trouvons en la mère nocturne le réconfort nécessaire à nos peines. Il est hors de question que je vous laisse seul. Je suis un biographe de la Cour Speluncienne, et compositeur également, mon métier est de cerner les personnalités... d'y apposer des mots, en quelque sorte. Et les adjectifs qui me surviennent pour vous sont peu flatteurs, crus même, mais d'une grande puissance. Racontez-moi toute votre histoire, du début, je vous serais gré l'ami.

Un instant, Elpoemer désira pousser cet inconnu du haut des Baldors pour le faire taire dans son élan de vérité. Pourtant il était incapable de se mouvoir, car la morphine le paralysait, et il s’exécuta donc sans réfléchir, proférant ses aventures -en nombre restreint- à celui qui fumait une pipe d'opium tout en l'observant toujours aussi attentivement.
Rouge lui rappelait Sahmed Azhalred par sa façon de vous conquérir de son regard pétillant. Un regard dangereux, jugeait-il néanmoins.

À la fin de sa narration, fière d'une bonne heure, Sobek Elpoemer se sentait libéré et était redescendu de son état comateux pour retrouver un usage raisonné de ses membres. Autour d'eux la nuit gagnait des allures plus inquiétante que jamais, car des nuages noires s'amoncelaient autour de l'astre lunaire pour en flouter la lumière.
Cependant, même dans les ténèbres les yeux de Rouge irradiaient comme des rubis dans un feu de joie.

- Les Azhalred... Gaspiel... et même le Vicomte... en voilà une trame narrative intéressante. Il n'est pas étrange que vous vous sentiez impuissant lorsque votre entourage se trouve être irréprochable de talent. Mais si je puis me permettre, tous ces individus sont peu recommandables. Voyez-vous, outre la réputation de mon Vicomte que je passerais car sa notoriété n'est plus d'actualité, les Gaspiel sont sans appel l'une des maisons les plus influentes de Spelunca. Plus que la mienne, je le reconnais. Noé Gaspiel est... dangereux, Sobek Elpoemer. Un gosse unique, doué, et diablement beau, qui a jadis servi de favori lors des soirées animées des Amants de Dame Fortune... Noé Gaspiel était le climax d'orgies malsaines, la marionnette des plaisirs vils et fétiches tordus de la Cour Cramoisie. Ce qu'il est aujourd'hui... «malade» comme vous le décrivez n'est qu'un tissu de mensonges à mes yeux. Pour les Azhalred, je me tairais, mais vous avouerait que la régence de Nathanael est des plus féroces, et bien moins élégante que celle de Monsieur Grey, ce vampire est un boucher... pas étonnant qu'il ait massacré les vôtres, Sir Elpoemer.

Ces mots réparaient plus de dégâts chez Sobek que toutes ses drogues et potions, bandages et soins, et il ne savait comment exprimer sa joie à cet artiste. S'il ne l'avait pas rencontré, l'apothicaire aurait longtemps contemplé les nuages en contrebas... s'imaginant le doux fracas de son corps après une chute libre amplement méritée. Il secoua la tête, diantre que le printemps de l'existence se révèle capricieux, un jour on est heureux le suivant en proie à des blizzards hargneux.
Alors ils palabrèrent un moment, tandis qu'ils se levaient pour déambuler dans le massif à la recherche d'un aigle à chasser. À un moment, et comme Rouge Belerdi lui révélait des détails relativement intimes -son incapacité à maîtriser les armes l'avait plongé dans la disgrâce- Elpoemer se sentit obligé de mentionner sa récente attaque vampirique.
Un instant son interlocuteur se figeait à l'écoute de ses mots, son costume noir balayé par les vents froids d'un automne vacillant au milieu d'un sentier non répertorié, jonché de cailloux et fleurs grimpantes.


- Vous souhaitez retrouver le coupable de pareil assaut ? J'ai deux choses à vous dire selon votre description -très scientifique des faits, bravo- ; la première est que mesmériser un humain nécessite une grande maîtrise de sa nature vampirique, un Alpha en d'autres termes est le seul fautif pouvant rentrer dans ces critères. La seconde... plus dérangeante... est qu'il faut établir un contact prolongé avec sa victime... À peine terminait-il sa phrase que Sobek écarquillait les yeux, et rougissait.
- Noé Gaspiel est mon premier, et seul suspect.
- Pourtant ce n'est pas le seul vampire Alpha que vous ayez croisé. Vous ignorez qu'ingérer de l'hémoglobine droguée est la jouissance la plus grande pour un vampire... En assimilant des corps infectés, on se procure des effets durables et puissants. Ce n'est sûrement pas à Château-Rouge, après les nombreux décrets royaux interdisant l'usage de stupéfiants, que l'on trouvera pareils individus. En simplifiant, vous êtes l'extase nocturne de quelque prédateur, mais aussi flatteur que cela puisse paraître, boire le sang d'un humain sans son consentement est un crime chez nous. Boire quelqu'un est bien plus que se nourrir, c'est... comment dire... intime. Beaucoup spéculent que chaque sang possède un goût différent selon le vampire qui s'en abreuve, que chaque vampire se lie à ses «poches de sang», pardonnez l'usage du terme, de manière personnelle. Vous comprenez ? S'il vous avait tué, j'aurais déduit son intérêt comme prédateur, mais il vous a laissé en vie... c'est qu'il compte revenir.
- Vous semblez insinuer que mon agresseur... tient à moi ? Rouge éclate de rire en s’ébouriffant les cheveux. Il rallume sa pipe d'opium et jette une mine désapprobatrice à Elpoemer.
- Loin de là. Les vampires ne tiennent qu'à une chose et c'est eux-mêmes. Nos mariages ne sont rien d'autre qu'un raffinement du sang envers plus de pureté, et ceux dont nous buvons le sang représentent au mieux des animaux de compagnie. Au pire une réserve que l'on peut saccager lors d'une mauvaise journée. Non, les rapports émotionnels des Vampires Alpha au monde sont loin d'être aussi binaires. Presque tordus, en réalité. Votre traqueur estime que vous laisser en vie lui profite, voilà tout. Progressez vite, Elpoemer, sinon vous connaîtrez inexorablement l'agonie, chavirant entre torpeur et anémie, jusqu'à ce qu'une infection vienne achever vos forces restantes.

Comme il terminait son explication, visiblement inquiet pour Sobek Elpoemer, Rouge Belerdi tend la main vers un arbre fragile qui les surplombe, niché dans une crevasse en altitude. Un bang sonore retentit lorsque de sa main s'échappent des gerbes colorées, volant dans la nuit comme des traits aqueux pour se saisir d'un aigle dans son nid. Les fils de couleurs reviennent ensuite à son propriétaire, qui tend le cadavre animal à l'Exilé.

- Prenez-le, je vais devoir rentrer et vous en aurez plus besoin que moi. Mais souvenez vous Sobek, mon désormais ami, les vampires sont des êtres merveilleux... la nature les a fait avec l'apparence des humains, beaux et élégants, désirables comme des Dieux, mais aussi brutaux que les Orcs dans leurs exercices. Restez sur vos gardes, et payez moi visite à Château-Rouge, je joue mon opéra «Carmin» dans la salle des spectacles la semaine prochaine, en compagnie d'une Abyssale particulièrement douée. Nous pourrons discuter plus confortablement à ce moment là.

Après des au revoir chaleureux, le vampire disparaissait dans les ombres en une magie bien supérieure à toutes celles de l'apothicaire, qui rentrait sur le dos de sa Cerbère tandis que les premiers rayons du soleil se levait. À sa grande surprise, ne pas avoir accompli ce pourquoi il était venu ici, ne pas avoir traqué son agresseur, et rencontrer Rouge Belerdi, fut un aléa de la fortune plus que plaisant. Comme l'air matinal lui effleurait le minois, Sobek Elpoemer était aujourd'hui apaisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyMar 1 Jan 2019 - 21:42

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer gagne 2 plumes d'aigle, 1 bec, 1 serre, 5 points métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Tu passes compagnon, à toi les crocodiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 274
Expérience : 529
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche215/215Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyLun 28 Jan 2019 - 15:04

il arrive parfois que le regard du chasseur s'élève au dela de la cime des arbres sous lesquels il cours après le gibier ordinairement. Certes les sous-bois ne manquent pas de proies et il y trouve sans trop de difficultés de quoi se sustenter et pourvoir à ses dépenses courantes grâce à la revente des trophées qu'il en tire. Mais il n'y pas qu'au sol que le Renard mène ses traques. Le ciel aussi peut s'avérer très généreux. n'allez pas imaginer Yavik volant entre les cimes ... ses flèches s'en chargent très bien pour lui.

En voici d'ailleurs un exemple:

Yavik arpentait alors l'orée d'un bois  en espérant y débusquer un chevreuil, un cerf ou n'importe quelle autre grosse bête qui lui permettrait de revenir au bercail glorieusement chargé de viande , de peau et de trophées. Mais il faut croire que cette faune là avait mieux à faire ailleurs, ou bien qu'il avait été repéré et qu'ils s'étaient tous barré loin de la menace rousse ... puisqu'il eut beau persévérer plusieurs heures dans sa traque à la recherche d'une piste fraîche, il n'en trouva aucune de valable. Dépité et contrarié par cette absence, il décida de s'accorder un petit moment de pause a l'ombre d'un Hêtre. De là où il s'était assit, il pouvait admirer l'étendue des plaines enherbées qui s'étiraient  jusqu'à l'horizon et certainement bien au delà.  Le vent jouait sur cette toile et faisait danser en ondulations lentes les hautes herbes telles des vagues végétales.

Un sifflet perçant venu du ciel attira l'attention du chasseur.  il tendit la tête et tordit le cou mais ne vit rien. Ne s'en préoccupant pas plus il entreprit de faire une sieste mais alors qu'il fermait les yeux un nouveau sifflement les lui fit rouvrir. Cette fois-ci Yavik se releva et  avançant de quelques dizaines de mètres vers la plaine pour s'éloigner du couvert des arbres et voir ce qui poussait un tel cri. Bien qu'en vérité ce n'était pas la première fois qu'il en entendait un, il voulait s'assurer qu'il s'agissait bien qu'un aigle ... d'un Aigle de Baldors même. Et oui  le cri strident que l'oiseau poussait en planant  tout là-haut ne pouvait être confondu avec celui d'autres rapaces. Et puis même s'il était à une altitude considérable, Yavik parvenait à reconnaître le plumage de cette espèce.

Il resta là un instant, les mains sur ses hanches et le museau levé vers ces quelques nuages où le volatile jouait à cache-cache ... "Hmf! t'as de la chance d'être aussi loin!  sans quoi c'est toi que j'aurai bien attrapé" Il abandonna ce projet vraisemblablement inaccessible et se dirigea de nouveau vers le hêtre pour continuer ce qu'il avait commencé.. sa sieste.

Mais alors que cela faisait à peine une dizaine de minutes qu'il ronflait paisiblement sous son arbre, Yavik fut réveillé par ce cri strident qui lui vrilla les tympans tant il était proche cette fois-ci. Il sursauta de sa posture allongée et chercha autour de lui. Et c'est en s'avançant vers la plaine, son arc à la main, qu'il vit cette fois-ci l'aigle à une altitude bien moindre que précédemment. L'oiseau tournoyait au dessus des hautes herbesà une trentaine de mètres, ayant certainement vu en dessous un mulot ou un lapin des plaines

L'occasion était rêvée. A cette distance, Yavik avait toutes ses chances de l'atteindre. Apres s'être équipé d'une flèche,l tendit le bras et banda la corde de son arc dans le même mouvement.  Il mit en joue l'aigle qui était bien trop occupé à faire des tours au dessus de sa proie pour s'apercevoir que de prédateur il allait devenir gibier ... Yavik prit son temps, estimant la poussé latérale du vent venant du sud qui influerait sur la trajectoire de son tir, il décala donc sa visée, jugeant également de la distance qui le séparait de l'oiseau il leva un peu plus le bras. Puis il inspira et bloqua son souffle  pour  avoir la meilleure opportunité et un calme parfait. Il n'aurait droit qu'à une seule tentative. S'il manquait ce tir l'oiseau regagnerait sans tarder les hauteurs du ciel et ça serait foutu!  L'aigle fit encore un ou deux tour avant que le chasseur ne décoche finalement.

Le projectile s'envola  et monta dans une courbe balistique parfaite pour finir par abattre en plein vol l'aigle . Fauché par la funeste attaque il tomba  irrémédiablement vers le sol, quoi qu'il tenta de battre des ailes pour qu'il n'en soit rien. Mais déjà Yavik accourait vers l'endroit où le volatile était tombé. Quand il le retrouva au milieu des herbes hautes, l'oiseau était déjà mort. Le renard souriait. Finalement cette journée de chasse ne se solderait pas par un échec ... car même si il n'y avait pas grand chose à manger sur un aigle de Baldors, ses plumes, son bec et ses serres étaient très recherchés en ville ...

Il s'offrirait alors un bon repas chaud dans une taverne .. mettre les pieds sous la table de temps en temps c'était appréciable pour le renard ...




Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 238
Expérience : 1239
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Darmok, Chérubin de Cylicia, +350 v+300, 150) [Modifié]

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2025/2025Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2025/2025)
Vitesse: 141
Dégâts: 980

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyLun 28 Jan 2019 - 21:20

Guide & Astuces pour Chasseurs Débutants

Chapitre des Aigles Des Baldor - Partie I

(Annexe officielle à l'histoire de Cylicia Condoris)

Piège réalisable pour les curieux:
 

Apprenti, toi qui conquit l'âme du sanglier, apprenant par là un peu de l'âme du chasseur. Prépare toi à gravir les cimes les plus hautes de ce monde et à endurcir ton corps pour la rudesse des monts, car c'est bien l'aigle des Baldor que tu t'apprêtes maintenant à chasser. Autant dire qu'il te faudra du temps pour dompter cette bête et, par dessus tout, ton mental.

Remarquant que la suite du livre n'était qu'un sévère entrainement pour s'habituer aux hautes altitudes et à la rudesse du froid en ces lieux, Cylicia tourna les pages du bouquin jusqu'à arriver aux parties escomptées. Elle qui était déjà une Stryge Blanche et qui avait survécu des années dans le milieu hostile des montagnes, n'avait pas besoin de cours sur ce milieu. Non, ce qu'elle cherchait c'était comment capturé facilement ces oiseaux de malheurs qui lui avaient donnés tant de mal et, pourquoi pas, trouver en ce livre qui lui avait déjà beaucoup appris quelques astuces qui pourraient être utiles à la guérilla qu'elle comptait livrer aux Stryges Noirs au nom de leurs victimes. Elle continua donc sa recherche jusqu'à ce chapitre : "Un aigle n'est pas un sanglier".

On peut voir certains empotés, aux alentours de BaldorHeim, tenté naïvement de chasser l'aigle à coup d'arcs et d'appâts grossiers.


*Je vais finir par croire que ce livre m'observe, pensa Cylicia. Enfin, passons.*

Inutile de te dire que cette méthode vieille comme ma barbe ne t'apporteras rien de bon, si ce n'est des engelures et une perte de temps monumentale. La vitesse de c'te bête là dépasse l'entendement de bien du monde, à peine l'auras tu vu qu'il aura disparue. Comme dit l'expression du pays, "Autant tiré dans un aigle des Baldor!", autant te dire que ce serait mal parti quoi. Suis mes conseils à la lettre et tu pourras ramener à ta femme de belles plumes pour sa toilette et un souper digne d'un roi!

Cylicia, qui avait déjà goûté à l'aigle des Baldor, ne pouvaient que confirmer les dires de l'étrange auteur.  Mijoté comme il le faut avec quelques oignons et des herbes, c'était assurément un plat délicieux.

Tu auras vite compris que l'aigle n'est pas le sanglier. Si ce dernier est noble, fort et parfois un peu agressif, l'aigle est espiègle, agile et parfois quand même un peu agressif aussi il faut bien l'avoué. Enfin, tant que tu ne vas pas trifouiller dans son nid il devrait te foutre la paix, mais on est pas ici pour faire la chasse aux oeufs de toutes manières pardi! En parlant de leurs oeufs d'ailleurs...

S'en suivit une longue description sur les oeufs qui dévia elle-même sur la période de reproduction qui dévia encore ensuite sur les trajectoires migratoire. Cylicia prit la peine de lire ces pages par curiosité intellectuelle mais nous vous épargnerons ces détails sans grande importance pour la suite des événements. Elle tomba ensuite sur la partie qui était finalement la première technique de chasse du fameux aigle : "Le piquet ogibié"

Comment chopper une bestiole qui vole et qui va, à peu près, plus vite que tout? Rien de plus simple apprenti! Tout ce qu'il te faudra c'est un peu de patience, beaucoup de pratique, et ces quelques outils trouvables à peu près n'importe où. Tu vas me trouver, tout d'abord, une grande branche, de deux mètres, assez épaisse pour tenir droite fasse au vent, mais pas trop. Un fin bâton d'une vingtaine de centimètres. Une pierre de la taille de ton poing. Une ficelle d'a peu près un mètre vingt. Et enfin un couteau, mais si tu n'as pas déjà le couteau c'est que je ne t'ai définitivement rien appris!

Notre héroïne se mis en quête de tous ces différents ustensiles. Elle ne lui fallut pas longtemps avant de trouver tout ce qu'il fallait, elle avait déjà un couteau sur elle et pour la ficelle elle se servi de celle de son sac de voyage. Reprenant donc sa lecture elle lut ceci :

Maintenant que tu es équipé, va-t-en trouver un endroit où la bête ne pourra se percher facilement. Peu d'arbres, de hautes roches, ou de géants. Là, tu vas tailler les deux bouts de ton long bâton et le planter dans le sol. Taille bien les deux bouts! Sinon la bête pourra se percher dessus, ce qui n'est pas le but de la manoeuvre. Ensuite, perce le bâton sur le haut et mets y la plus petite branche en suspens. Là, avec la ficelle tu noueras la pierre. Tu comprends la suite j'imagine, ficelle dans le trou, noeud coulant, noeud simple et le tour est jouer.

Avant de commencer tout cela et par expérience envers l'auteur du guide, Cylicia regarda plus en avant les tenant et aboutissant de l'opération afin de mieux comprendre l'ensemble du piège. Heureusement pour elle, plusieurs schémas assez bien détaillés et annotés expliquaient plus en détails l'installation du piège et plusieurs variantes de celui-ci. Pour nos lecteurs nous nous contenterons de sa version la plus simple que Cylicia fit sur le moment.

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Piege-Ogibie

Elle s'attela donc à la tâche et après plus d'une demi-heure de travail et d'essais le piège était en place, prêt à accueillir sa proie. Certes, Cylicia n'avait rien appris qui allait pouvoir lui servir dans sa lutte contre la Tour Noire, mais au moins, cette journée là, elle allait pouvoir mettre quelque chose de goûtu dans son assiette tandis que les plumes serviraient à payer une partie de la construction de son temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 3 Fév 2019 - 19:58

Rapport de récolte :

Yavik gagne 2 plumes d'aigle, 5 points métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.




Rapport de récolte :

Cylicia gagne 2 plumes d'aigle, 1 bec d'aigle, 5 points métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 56
Expérience : 413
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche1530/1530Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (1530/1530)
Vitesse: 75
Dégâts: 1195

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptySam 9 Fév 2019 - 21:16

L'air des montagnes balayait le visage de Sobek Elpoemer tandis qu' il s'avançait dans les bois, silencieux sous les rayons déclinants d'un soleil d'hiver. Il avait été mandaté par son désormais nouveau Maître, Faustus Fortuna, pour trouver et neutraliser un ancien coopérant du régime de Château-Rouge : Theophile Bundite, chasseur et assassin de la couronne vampire.

D'ordinaire et si son instinct avait été sa seule boussole, il n'aurait pour rien au monde envisagé une chasse à l'homme, mais les mots de Faust, démon légendaire, devaient être appliqués à la lettre si l'humain espérait tirer un maximum d'apprentissages de son Maître. Qui plus est, Theophile était un déserteur accusé et jugé responsable de plusieurs dizaines d'enlèvements et viols sur les territoires de Spelunca, BaldorHeim, et la Baie d'Ishtar. Un palmarès criminel impressionnant et franchement dégoûtant, d'un point de vue moral. En cellule il confessait avoir agit sous les ordres d'une voix impérieuse, une pulsion qu'il ne pouvait contrôler, même si aucun des examens magiques conduits par le Mestre Faust en personne n'avait décelé une quelconque emprise ou possession extérieure.
En d'autres termes, Theophile Bundite était cinglé et la potence d'une grande clémence pour pareil individu.

Son évasion avait suivi le déclin de la couronne vampire, et le désordre général ayant suivi le prétendu assassinat du Vicomte par la jeune et terrible Axe, laissant la Cour dans un état de choc certain. Toutefois, il est d'ordre publique que mettre un vampire en colère relève de l'inconscience, alors toute une Cour...

Comme ses bottes de cuir arrivaient à un tas de bois carbonisé et qu'un peu plus loin flottait son crâne de fennec, véritable chasseur qui suivait l'essence de Bundite grâce à un vêtement fourni par Faust, Sobek Elpoemer entrepris de fouiller le campement de fortune. Voilà qui lui permettrait également de se reposer.

Il laissa son outil magique stagner un peu plus loin, débris osseux et comique tant voir un crâne léviter l'amusait, puis l'apothicaire prit une rasade d'eau de sa gourde avant de s'assoir devant les cendres de ce qui avait dû être la dernière trace de Bundite.

Longtemps ses yeux dérivèrent sur la surface grisâtre des restes éteints, tandis que son turban de soie noire frappé par les vents devenus plus violents ne bougeait nullement, et que des ombres curieuses prenaient vie sous des incantations qu'il proférait à voix basse. Longtemps ses murmures résonnèrent dans le silence sylvain des bois hauts perchés, et les choses qui naissaient dans le cadavre du feu de camp lui sussuraient des secrets. Les voix des échos passés défilaient sous le regard laiteux d'un thaumaturge en transe, les muscles tirés et le corps raidi par l'effort de communion.
Au bout d'un temps qu'il ne saurait déterminer, en plein rêve imagé, empli de kaléidoscopes hypnotiques, miroirs déformants et voix surnaturelles, les yeux du Crocodile se posèrent sur sa proie.

Theophile Bundite était à quelques centaines de mètres, et l'esprit de l'apothicaire le voyait comme s'ils étaient en face à face.

Le violeur tenait entre ses mains bourrues, ensanglantées, un cadavre d'aigle encore chaud, et sa barbe folle laissait perler quelques gouttes rougeâtres, immondes. Il dévorait ainsi des animaux vivants, ne pouvant s'offrir le luxe du feu bien souvent en raison de sa cabale, l'homme se savait traqué, et connaissait bien les méthodes vampires, il faudrait donc se montrer prudent.

Théodore avançait en refermant la mâchoire sur sa prise, d'une démarche animale et lourde, lorsque le premier signe de danger l'alerta. Il sut presque instantanément, grâce à l'instinct propre aux hommes accoutumés à la vie dans son état le plus primitif, être traqué. Et par n'importe quoi ; une saloperie de mage.

Sans attendre, il saute dans des fourrés et trace son chemin au travers des arbres pour atteindre un plateau rocailleux et escarpé. Thed, comme ses amis l'appelaient  -lorsqu'il en avait- ne sais pas ce qu'il fuit, mais ses sens sont en alerte, et ses muscles prêts à réagir au moindre signe d'hostilité. Il attache le cadavre d'aigle à la ceinture et en dégaine une lame courbe, tranchante, celle-là même qui a égorgé toutes ces femmes malchanceuses durant des années. Quelque chose vient...

Un fracas sonore retentit tandis que Theophile esquive habilement la charge d'un Cerbère sorti des ombres du bois. La gueule de l'animal écume d'une bave noire, goudronneuse, et alors que l'animal devrait se fracasser sur la paroi de la montagne, il disparaît dans celle-ci en des volutes de fumée et Bundite reconnaît là une illusion. À peine cette pensée le traverse que des mâchoires saisissent son mollet droit et en rongent la chaire avec une violence frénétique. Sa lame tente de perforer le crâne du canidé mais il est habillé d'une armure noire et or, propre aux molosses utilisés par les maîtres-chiens vampires. Avant qu'il ne puisse tenter quoi que ce soit d'autre son couteau vole, glisse sur la pierre et va disparaître dans une crevasse, l'instant suivant c'est Theophile qui est projeté en arrière, à nouveau dans le bois.
Il roule, sa jambe le brûle et le tiraille, et termine sa folle chute en s'écrasant sur un tronc renversé. Fort heureusement sa tête est intacte, mais son dos... Ses tentatives à se mouvoir se soldent toutes par des échecs. Son corps ne lui obéit plus, et il comprend avoir eu sa colonne fracturée durant l'assaut du behemoth à trois têtes. Alors il rigole, follement, longuement, en pleurant dans un même temps, et son rire renvoi l'écho du désespoir à la végétation solitaire, figée dans les neiges et le givre.

Tout d'un coup le silence accable Theophile Bundite, qui réalise être seul et paralysé dans cet environnement sauvage, et une peur irrationnelle le gagne. Il n'est plus qu'effroi et sueurs lorsqu'il aperçoit du coin de l'œil une silhouette toute de cuir rouge et doré s'approcher. C'est un humain, en apparence tout du moins, et sur sa tête trône un turban noir serti d'un crâne aux oreilles longues. Il marche en fumant une pipe de laquelle s'échappe une brume dense, agréable, sans doute possible un opiacé, pour venir finalement s'accroupir à ses côtés. Comme il veut parler, seuls des "Hu" et des "Gu" ne se forment en sa bouche. Sa blessure est terrible. Son corps est défait. Il ne peut qu'écouter la voix du personnage aux yeux de reptile et à la barbe longue, et se concentre de toutes ses forces sur sa voix rocailleuse et basse.

- Theophile Bundite, je suis Sobek Elpoemer et représente Château-Rouge par les pouvoirs qui m'ont été conférés par Mestre Faustus Fortuna. On m'a ordonné de vous tuer, mais je pense que c'est là une délivrance pour un esprit comme le vôtre... Que diriez-vous plutôt de passer le reste de votre vie sur une chaise ? Assis là à attendre que l'on vous nourrisse... Déféquant comme un vieillard à jamais dans vos sous-vêtements et n'ayant que pour seule compagnie votre esprit dément, animal. Oui.. Vous êtes relativement jeune, je dirais que je pourrais vous maintenir en vie des décennies durant... Peut être pourrez vous même servir à de petites séances de.. recherches... On ignore tellement du corps humains. Étudier des cadavres et les disséquer présente très vite ses limites, mais un spécimen vivant.. Ô ! Quelle bonne fortune la Providence m'accorde aujourd'hui ! Venez, rentrons, mon cerbère vous transportera, et je porterais cet aigle. Il me sera plus utile qu'à vous... Sans offense. Vous savez, Monsieur Bundite, Mestre Faust est un génie de l'anatomie...

Durant les deux jours qu'il fallut à Sobek Elpoemer pour regagner la maison Gaspiel, il ne s'arrêta pas une fois de décrire les principes de vivisection à son désormais cobaye. Cela lui permettait de réviser, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyLun 11 Fév 2019 - 9:09

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer récolte 2 plumes, 1 bec et 1 serre d'aigle des Baldor. Il gagne 5 points de métier et 5 points supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 238
Expérience : 1239
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Darmok, Chérubin de Cylicia, +350 v+300, 150) [Modifié]

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2025/2025Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2025/2025)
Vitesse: 141
Dégâts: 980

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 1:55

Guide & Astuces pour Chasseurs Débutants

Chapitre des Aigles Des Baldor - Partie II

(Annexe officielle à l'histoire de Cylicia Condoris)

Rappel de la Loi (française):
 

Le problème de c'te bête là, c'est qu'elle est bien casse-noisettes comme disait l'autre! Tu pourras sans doutes utilisé le piquet "Ogibié" quelques fois dans ton coin de chasse, mais ces malicieuses créatures auront vite fait de comprendre l'astuce! Le truc, c'est qu'ça marche qu'à condition qu'les aigles visées n'aient pas eu vent de l'affaire sinon prépare toi à retrouver ceux-ci plus vide que les poches du vieux Brahor!

Aucune idée de qui il pouvait bien parler mais effectivement Cylicia avait retrouver ses pièges vides ce matin-là, bien déçue des conseils de son maître fictif. Elle se replongeait donc dans le bouquin qui lui avait tant servi jusque là. Le chapitre s'intitulait "La Tendelle, piège plus subtile qu'l'autre.".

Afin d'éviter que ta population d'Aigles des Baldhors ne s'habitue trop au piquet "Ogibié", pense à changer d'temps en temps de méthode. Tu seras bien surpris de la vitesse à laquelle ces bestiaux là s'adaptent ! Mais ne t'inquiète donc pas apprenti, ton maître est là pour veiller aux plumes.

Elle lut le reste du chapitre consacrer aux tendelles avant de commencer à s'atteler à la tâche. La chose paraissait simple au premier abord mais notre héroïne eue tout de même les quelques complications que voici. Tout d'abord il était préférable de trouver un appât vivant pour l'Aigle des Baldors qui est un chasseur et non un charognard. Si il est certes possible de l'attirer avec des appâts morts, il sera bien plus tenter par de la chair fraîche. Ensuite il fallait que la tendelle n'attrape pas autre chose que cette espèce d'oiseau, il était donc préférable de la poser en hauteur. N'ayant pas le temps de chasser les rongeurs, notre héroïne opta pour un piège au sol qu'elle garnit de graines et autres appâts à rongeurs.

Mais avant de nous plonger plus loin dans ses péripéties, revoyons ensemble quelques notions de la technique ancestrale appelée tendelle. Il s'agit en réalité d'un piège assommoir bien capable de tuer la pauvre bête qui s'y ferait prendre. En disposant diverses pierres d'une certaine façon et en tenant la pierre assommoir dans un équilibre fragile via des bouts de bois, le moindre mouvement maladroit de la bête la fait se piéger. Heureusement pour notre héroïne qui ne voyait pas d'intérêt à retrouver une carcasse rongée par la vermine, plusieurs variant permettaient aisément de contourner le problème.

En creusant un trou sous l'tendelle d'la bonne taille, tu pourras aisément piéger ta proie plutôt que d'la sprotcher! Certains chasseurs sans honneur, honte sur eux, osent poser des pièges dans le nid même de ces belle créatures. Tel ne sera pas ta voie apprentie, de la sauvegarde de l'espèce et de la beauté de la chasse tu devras être! Quand je pense à ces salopiauds... (suite d'injures grossières et non nécessaires à la compréhension du piège)

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Tendellefinale
Tendelle

Au bout de quelques dizaines de minutes, le piège tenait en équilibre parfait. Il ne restait plus à notre héroïne d'aller boire une bonne bière au Fourré à la Myrtille avant de revenir voir si celui-ci avait fonctionner. Décidément, se disait-elle, ce bouquin me facilité bien la vie! Alors qu'elle pensait cela, une fiente d'aigle vient s'abattre sur son épaule. Mauvais présage? Pas sûr, car notre héroïne revint quelques heures plus tard avec une belle prise coincée sous la tendelle et qui ne se débattit même pas tant que ça. Nul doute par contre, que sa prochaine châsse n'allait pas être de tout repos car elle fut connue plus tard sous le triste nom de "La Revanche Des Oiseaux".


Dernière édition par Cylicia Condoris le Jeu 14 Fév 2019 - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 238
Expérience : 1239
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Darmok, Chérubin de Cylicia, +350 v+300, 150) [Modifié]

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche2025/2025Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (2025/2025)
Vitesse: 141
Dégâts: 980

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyJeu 14 Fév 2019 - 3:30

La Revanche des Oiseaux

(Annexe officiel à l'histoire de Cylicia Condoris)

Alors qu'elle s'apprêtait à relever ses différents pièges à travers les montagnes, quelle ne fut pas la surprise de Cylicia de les voir tous détruits. Ces satanés rapaces auront tout compris, se disait-elle, je ferais mieux de rentrer et de me pencher sur un nouveau type de chasse. Elle rebroussa donc chemin, déçue une fois de plus des conseils insuffisant de son maître. Au milieu d'un canyon qu'elle avait l'habitude de prendre, elle sentit soudainement quelque chose agripper son crâne avec violence.

- Aïe! S'exclama-t-elle.

Elle se dépêcha de saisir à pleine poignée l'assaillant. Des serres? Des plumes? Un Aigle des Baldors! Elle projeta la créature au loin qui alla se poser sur un rocher tout en la fixant. Pourquoi attaque-t-il une si grosse proie? Serait-il devenue fou? Ces questions étaient bien pertinentes surtout que du point de l'animal, un stryge ne ressemblait qu'à un oiseau beaucoup plus grand lui. L'aigle cria plusieurs fois puis fondit sur Cylicia qui le stoppa net d'un coup de lame bien placé. Non mais! Se disait-elle alors. Ca t'apprendra. Et hop, un repas gratuit! Mais alors qu'elle se réjouissant de son coup, un deuxième cri se fit entendre, puis un troisième, puis un quatrième. Un à un les Aigles des Baldors commençaient lentement mais sûrement à encercler la jeune stryge. Notre héroïne perdait peu à peu son assurance au fur et à mesure qu'ils se multipliaient et en conclut que la fuite était la seule solution viable.

L'on pouvait voir alors, quelques secondes plus tard, une Cylicia en panique dévalée les montagnes à grande enjambées. Derrière elle une nuée d'Aigles des Baldors qui la poursuivait de leurs cris terrifiants. Leur vitesse était imbattable, mais leur coordination laissait à désirer. C'est par chance qu'elle réussit à en occire quelques un qui l'avait prise pour cible ou à éviter leurs dangereuses serres. Au bout d'une dizaine de minute d'une course folle, elle aperçue un chalet dont s'échappait de la fumer. Autant se mettre à l'abris pour l'instant. Une fois arrivée à la porte, elle toqua de toute ses forces en criant :

- Ouvrez! Ouvrez donc pour l'amour du grand Dragon Noir!!!

Quelques secondes plus tard un nain d'âge avancé ouvrit la porte, elle s'y engouffra le plus vite possible et referma derrière elle.

- Mais qu'est-ce qui vous prend ma p'tite dame?! J'veux pas d'ennuis moi ici!


- Les aigles! Les aigles sont devenus fous! Dit-elle affolée.

Le nain, peut convaincue, se contenta de dire en écoutant le cri des aigles :

- Pardi, c'est bien vrai qu'ils m'ont l'air fort excités aujourd'hui! Mais enfin ma p'tite dame c'pas une raison!


Quand il finit sa phrase un des aigles s'était projeter à travers de l'une de ses vitres, rapidement suivi par plusieurs autres. Cylicia lança la première chaise venue en direction des volatiles et s'exclama:

- Qu'est-ce que je vous disais?! Fuyons!

- Suivez-moi, dans l'grenier! Dit le nain aussi étonné qu'apeuré.

Elle suivit donc le maître des lieux jusqu'au grenier qui n'était pas très adapté à la taille d'un stryge. Ils refermèrent derrière eux aussi vite qu'ils le purent et Cylicia s'assit par terre, exténuée de sa course. L'on entendait plus que le cri des aigles qui parcouraient librement la maison, et le grattement des serres de ceux qui étaient posés sur le toit.

- Par ma barbe, jamais j'ai vu pareil bizarrerie j'peux vous l'jurer
, finit-il par dire.

Mais Cylicia ne savait pas trop quoi répondre, elle même étant la première surprise par un tel événement.

- Vous-êtes qui vous d'ailleurs?! J'espère bien que vous allez me rembourser tout c'bordel que vous avez ramené ici!

A présent reposée, notre héroïne se présenta.

- Cylicia Condoris, Purificatrice de la Tour Blanche. J'étais en train de relever mes pièges à aigles lorsque ceux-ci sont devenus complètements fous... Je ne comprends pas plus que vous mais je suis fort désolée pour tout ce carnage.

Le nain n'avait pas l'air très convaincue. Est-ce qu'elle lui disait bien toute la vérité?

- Ma fois! On m'croira jamais à la taverne quand je leur expliquerais tout ça... J'espère que vous n'allez pas attirer le mauvais oeil sur ma maisonnée!

Cette réflexion superstitieuse rappela à Cylicia sa propre paranoïa vis à vis de son livre. Elle le sortit et le tendit à son hôte.

- Depuis que je me suis procurer ce livre, il m'arrive bien des choses étranges vis à vis de la gente animale...

Le nain saisi le bouquin et l'examina de près, après quelques minutes de silence méditatif où Cylicia était pendu à ses lèvres il finit par dire :

- Mh... D'mon temps on m'a d'ja raconter une histoire qui m'fait penser à c'que vous me dites là...

Elle n'était donc pas la première à qui pareille choses arrivaient? Pensant au début qu'il ne s'agissait que du caractère particulier des sangliers, elle ne s'était pas poser plus de questions mais tout cela devenait de plus en plus étrange.

- Mais tout ça ne doit pas vous intéressez! Finit par dire le nain en rendant son livre à Cylicia.

Vieille habitude des gens esseulés que de laisser languir leurs auditeurs.

- Parlez je vous en prie! Tout ça me dépasse complètement, j'aimerais comprendre...

Le nain pris alors une pose bien sérieux et commença à raconter son histoire qu'il semblait avoir bien préparer au vue de l'aire mystérieux qu'il se donnait.

- On racontait bien des choses en c'temps là... Des trucs qui avaient bien l'air idiotes quand j'y repense. Y'en avait certains qui disaient avoir vu des sangliers volés, d'autres qui inventaient toute sorte d'histoires pour faire peur aux petiots... Mais j'me souviens d'une histoire en particulier qui circulait parmi les chasseurs de l'époque, c'qui vous arrive m'y fait penser. On disait alors qu'il existait un livre qui permettait à celui qui le lisait de devenir le meilleur chasseur du monde mais...

Le vieux nain sortit une blague à tabac et commença à fourrer une pipe qu'il allumait d'une lenteur que Cylicia ne pouvait tenir.

- Mais?...

Le maître des lieux réussit enfin à s'allumer et finit par dire dans un nuage de fumer :

- Mais on racontait aussi que le livre était maudit! Quiconque le possédait ou le lirait dans son entièreté devait être touché par l'malédiction!


Cylicia n'en croyait pas ses oreilles. Ce livre était donc maudit? Allons, elle n'allait pas croire les racontars d'un vieux nain habitué de la taverne. D'un autre côté, ceci aurait put expliqué bien des choses.

- Dites m'en plus! Quelle genre de malédiction?

Le nain parut outré et se contenta de dire :

- Ola doucement ma p'tite dame! Qu'est-ce que j'sais moi?! J'vous dis ça c'est juste un truc qu'on racontait, des histoire vous voyez. Enfin, c'est pas ça qui va nous sortir du pétrin.

Il avait raison, comment allaient-ils se sortir de là? Ils étaient cernés par les aigles et n'avait pas de nourritures à disposition. Notre héroïne observa la pièce mais n'y vu rien d'utile. Au bout de quelques minutes elle finit par s'exclamer :

- Je dois tenter une sortie. Si je dois mourir aujourd'hui, cela me regarde et je ne vous emporterais pas dans ma tombe.

Tout cela était très solennel pour une histoire d'aigle. Le nain, qui avait beaucoup d'honneur répondit :

- Hé là ma p'tite dame! C'est pas une bande de piafs qui vont m'chasser d'mon chalet moi j'vous l'dis!

Il commença alors à farfouiller dans ses affaires jusqu'à en extraire une longue boite qu'il déposa au sol. Une fois qu'il l'ouvrit Cylicia put voir une magnifique, quoi que bien vieille, arquebuse avec tout ce qu'il fallait pour la charger. Notre héroïne savait qu'il ne valait mieux pas blesser l'honneur d'un nain, elle laissa donc le vieux s'armer comme il le pouvait pour protéger sa maisonnée.

- Allez, ouvrez moi donc c'tte porte que j'leur donner un bon coup d'pétoire!

Elle s'exécuta et alla se place derrière la porte, attendant le signal du nain qui se mettait en position pour tirer. Ils se regardèrent, tous deux plus apeurés qu'ils ne voulaient bien le montrer, et au bout de quelques secondes intenses le nain lui fit signe d'ouvrir la porte.

*BOUM*

Le coup retenti dans une bonne partie de la montagne alors que le vieux nain tomba à la renverse sous la puissance du recul, ce n'était définitivement plus de son âge mais au moins son honneur nanesque était sauf. Notre héroïne s'élança alors dans l'escalier, prête à en découdre, mais les aigles avait fuis en entendant le bruit de l'arme. Le vieux gaillard avait tout de même fait mouche, elle sourit en voyant l'aigle qu'il avait si brillamment réussi à toucher. Elle descendit ensuite les escaliers, il ne restait qu'un énorme désert de plumes et de fientes ainsi que l'aigle kamikaze qui s'était jeté par la fenêtre.

Après s'être assurés que le vieux nain se portait bien, elle l'aida à descendre à son tour et le pauvre malheureux ne put que constater les dégâts. Il avait l'air abattu, mais toutes ces plumes pouvaient largement couvrir les réparation. Notre héroïne resta auprès de lui pour l'aider à faire le ménage, et ils mangèrent tous deux ce soir là, de l'aigle évidemment. Cylicia n'en apprit pas plus sur les mystères de son livre, elle décida donc de le garder pour l'instant car au final il restait bien pratique. Décision malheureuse lorsqu'on connait la suite de ses aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 274
Expérience : 529
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche215/215Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: la danse des Aigles de Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 15 Fév 2019 - 0:04

La danse des Aigles de Baldors

C'était une journée magnifique et le ciel azuré témoignait de sa pureté où explosait fièrement de toute sa lumière le Soleil. Yavik en pelage de circonstance cheminait en sifflotant entre ses canines l'air doux qui l'accompagnait. Une brise venue d'un éternel lointain agitait mollement la fourrure rousse du Renard.
Yavik revenait de l'une de ses escapades en ville où il avait probablement caracolé aux charmes d'une donzelle rencontrée au hasard si on en croit le petit sourire contenté et Boniface qu'il traînait sur le chemin du retour vers des sylves plus sauvages.

Il repensait à ces quelques jours  passés dans une bourgade d'humble importance où il s'était amusé à prendre à son propre jeu de duppe un petit arnaqueur de rue. Un planche, quelques cartes truquées, et beaucoup de bagout ... la tromperie était grossière  et Yavik  avait fini par plumer le petit escroc devant les autres joueurs. Celui-ci jura en déguerpissant courroucé, qu'il se vengerait un jour. Mais le rouquin n'avait guère à craindre d'un petit fricoteur de cette envergure.
Il s'était donc offert une bonne assiette de fèves à la sauce champignons avec un délicieux pavé de cerf braisé au feu de l'âtre d'une auberge  tout à fait recommandable. Un régale de festin qui connu un dessert tout aussi délicieux en la personne de la serveuse. Une femme qui bien que d'âge mur, gardait un charme créant une attirance certaine. Le séducteur à la chevelure  de feu et le sourire enjôleur usa de compliments et de cette charmante politesse qui laissa intriguée puis séduite la belle employée au service en salle. En vérité Yavik "ne dégusta son dessert" que plus tard dans la soirée, quand  Luzana, puisque c'était son nom, eut fini sa journée de travail et put se consacrer à la suite "leurs événements" ...

Le renard soupira un ricanement d'espièglerie grivoise et  entama d'un pas alerte la pente douce  qui filait vers un guet en contre-bas.
C'est alors que, l'arrachant à ses pensées légères, le sifflement d'un grand aigle de Baldors retentit au dessus de lui. Instinctivement, les oreilles du thérian s'orientèrent vers la source du cri aiguë avant même que son regard ne suive le même chemin pour  voir loin au dessus de sa tête deux aigles  qui tournaient l'un derrière l'autre.
Le renard aurait tout aussi bien put ne pas porter plus d'attention que cela à la présence haut-perchée de deux aigles dans le ciel. Mais  il les observa un instant et bien vite  le volatile  qui poursuivait l'autre dans cette ronde  lointaine, parvint à rattraper le premier et s'en prendre à lui.
Celui-ci fit une cabriole  d'un vif mouvement d'ailes et  esquiva les serres tendues vers lui.  la seconde approche eut plus de réussite et les deux aigles s'empoignèrent par les pattes et tinrent bon la prise.
De sorte que , même si chacun tentaient de vaincre l'autre en battant des ailes plus forts que lui,  ni l'un ni l'autre ne parvenaient à l'emporter. Les deux dégringolaient  dans le vide azuré en tournoyant sans lâcher prise.

la danse des aigles:
 

Le renard interloqué assistait à cette spectaculaire étreinte en restant fasciné. ... Les aigles tournaient , tournaient ... l'approche  du sol commençait à rendre ce balais beaucoup plus dangereux et Yavik comprit ce qui se déroulait au dessus de sa tête.

L'aigle qui poursuivait l'autre tout la-haut avait des comptes à rendre. Et cette vrille vertigineuse était un règlement de ces comptes! Celui qui lâcherait le premier serait le plus faible , le plus lâche, le moins valeureux et le moins courageux... mais à trop tenter de tenir pour prouver leur détermination, les deux prenaient un risque mortel qui grandissait de seconde en seconde à mesure qu'il approchaient de la cime des arbres et du sol fatidique.  Et ça continuait encore et toujours à descendre ... jusqu'à ce qu'enfin l'un des deux  renonce et se rétablisse juste à temps pour sauver ses plumes de l'impact mortel... Un excellent réflexe plein de sagesse que n'eut pas l'autre oiseau qui disparut dans la frondaison à toute vitesse et sans contrôle de trajectoire ... Une volée de passereaux s'éparpilla aux alentours  au passage de l'aigle en chute libre ...

Yavik leva les yeux vers le survivant et vainqueur de ce dangereux jeu de voltige. Il tournait non loin de l'endroit où avait disparut son adversaire dans les branchages. Il poussa un cri victorieux et  battit de ses grandes ailes pour reprendre de l'altitude et s'en aller définitivement.
Le renard pressa le pas et  fila droit vers le bosquet où était tombé l'aigle. Il n'eut aucune difficulté à le localiser dans un si petit toupet de forêt.  l'animal était mort sur le coup, empalé sur un tas de branches mortes. L'opportuniste à long museau récupéra la précieuse dépouille et  sectionna les pattes, le bec et il cueillit les plus belles plumes puis il rangea le tout dans sa besace. Puis il pluma complètement ce gros poulet abîmé avant de le vider sur place et de l'emballer dans un pièce de tissus ... le repas du soir était tout trouvé... Il y a un adage qui dit que si l'on ne regarde pas où on met les pieds, on peut tomber dans un précipice ou perdre son chemin. Mais en regardant en l'air on peut aussi voir tomber les aigles ...




Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 17 Fév 2019 - 16:13

Rapport de récolte :

Cylicia Condoris récolte 4 plumes, 2 becs et 1 serre d'aigle. Il gagne 10 points de métier et 10 points bonus.

Commentaires sur le RP : Attention, les RP de chasse sont limités à 1 par bête par semaine. Je comptabilise ta deuxième chasse aujourd'hui, mais tu ne pourras pas chasser l'aigle jusqu'au 25 février. La réinitialisation du "compteur" se fait tous les lundis à minuit Clin d'oeil
Tu passes quand même Compagnon et tu pourras chasser le crocodile. À bientôt !



Rapport de récolte :

Yavik Vulpesrécolte 2 plumes, 1 bec et 1 serre d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes Compagnon et tu pourras chasser le crocodile. À bientôt !


Dernière édition par Le Marchand le Lun 18 Fév 2019 - 23:12, édité 1 fois (Raison : CROCODILE et pas rhinocéros... Dougalcoolique va !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 56
Expérience : 413
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche1530/1530Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (1530/1530)
Vitesse: 75
Dégâts: 1195

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 17 Fév 2019 - 16:31

En raison de la puissance des poudres consommées la veille, Sobek et son désormais compagnon Hornet Cafte, majordome en chef de la maison Gaspiel, avaient préféré dormir jusqu'à tard après avoir dépecé le sanglier et camper sur place afin de reprendre la route vers les Baldors dès le lendemain.

Les amants s'étaient éveillé totalement nus, sous une couverture de fourrure dans les bras l'un de l'autre. Sobek ignorait tout des comportements de couple, mais le naturel s'imposait très vite, et Hornet était d'une sauvagerie relative qui excluait tout artifice interactif. Il embrassait quand bon lui semblait, cueillait les fruits à même les arbres, et chassait à son tour assez bien. Après un réveil plus long qu'à l'habitué, et quelques manières indécentes plus tard, Hornet reniflait une trace blanche sur un miroir tandis qu'Elpoemer rangeait leur couche. Leur voyage se fit sur le dos de Mara, la cerbère, et en quelques heures de fumées, caresses tendres, et discussions autour des habitudes de chacun et passés respectifs, ils se trouvèrent bientôt dans les Baldors.

Hornet Cafte parlait peu ou prou de son enfance, si bien que Sobek se demanda de manière idiote si le beau brun aux yeux noisettes était né adulte, mais il révéla être déjà venu dans ces montagnes auparavant en compagnie de son père et d'en connaître les recoins où abondaient les aigles.

L'un d'entre eux se trouvait selon ses dires près d'un ruisseau en amont, à quelques minutes à peine du sentier où ils se trouvaient en ce milieu de matinée. Il s'agissait d' un conglomérat de nids, et comme ils approchaient, Elpoemer put en apprécier la mélodie sauvage. Un chant presque continu, de cris aiguës et majestueux, plus guerriers que ceux des oiseaux messagers, que Sobek et Hornet décidèrent d'écouter un long moment, assis l'un à côté de l'autre, main dans la main, dans l'ombre d'un conifère. L'un fumait inlassablement son opium, et l'autre l'accompagnait, couché sur ses cuisses habillées de cuir léger. Une scène qui aurait pu s'apparenter à un Éden si deux hommes n'étaient pas venus troubler le calme de leurs tromblons technophiles. Cette classe était inconnue aux yeux d'Elpoemer, mais il se préoccupait plus des regards foudroyants qu'ils jetaient à leur encontre à l'instant.

Le cabaliste allait se lever, crâne déjà enflammé trônant sur un turban qui s'agitait comme un nid de serpents, mais Hornet lui fit signe de rester passif. Il voulait se charger d'eux, et dans son regard brillait un feu malsain. Sobek Elpoemer en fut terrifié et attiré dans un même temps, car à cet instant précis il su, sans magie ou divination, que cet homme était prêt -et décidé- à tuer pour lui.

Dans l'air planait une confrontation inévitable entre les deux groupes lorsque le majordome se leva, la mine pourpre, le nez reniflant, dans une expression virile de rage. Sobek Elpoemer était foudroyé sur place par cet expressivité, pire encore, qu'il inspire à Hornet cet état le médusait d'une étrange façon. D'une agréable sensation.

La suite fut composée de cris et de tirs, mais Cafte était un combattant aguerri et dopé aux alcaloïdes et il eut tôt fait de revenir vers son amant, maculé de boue, sang, et sueur. Bien entendu, le combat se fit plus long que ces lignes, mais Elpoemer était bien trop absorbé à voir Hornet bouger, ses muscles se tendre et ses yeux étinceler de folie pour saisir tous les détails du tableau épique qui se livrait à lui.
Alors comme celui dont le cœur battait au rythme de blanches poudreuse revenait vers lui, il l'etreignit des minutes durant avant de terminer ce pourquoi ils étaient venus.

Grâce à Mara, et aux marteaux puissants, la chasse aux aigles ne dura que quelques instants, mais cette après midi resterait gravée bien plus longtemps dans l'esprit du Crocodile. Il avait appris que les hommes pouvaient tuer au nom de leurs passions, et dans ses yeux amoureux brillait un autre éclat, plus sombre et discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyLun 18 Fév 2019 - 23:05

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer récolte 2 plumes, 1 bec et 1 serre d'aigle. Il gagne 5 points de métier et récolte aussi un os doré.

Commentaires sur le RP : Tu passes Expert et tu peux dès à présent chasser les féroces rhinocéros Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 274
Expérience : 529
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche215/215Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (215/215)
Vitesse: 210
Dégâts: 152

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 22 Fév 2019 - 19:20

c'est souvent dans l'imprévu que se cache l'incroyable voire même l'improbable. Et bien pour ce qui concerne la chasse aux aigles, Yavik nous prouva récemment qu'il fallait savoir s'adapter et innover quand l'on cherche à vaincre l'un de ses majestueux volatiles, non dénués d'une certaine pugnacité et bien évidemment dotés de redoutables serres et d'un bec meurtrier pour qui ne saurait s'en prévaloir.

C'est bien alors d'astuce et de suite dans les idées dont il faut savoir raisonner pour s'en emparer. Ainsi Lorsqu'il écopa d'un nécessaire de pêche en mer, avec son petit harpon artisanal une bobine de fil solide au bout d'un crochet d'hameçon et son filet de pèche tout neuf, le chasseur ne sut guère quoi en faire. Il n'avait pas la pêche comme habitudes d'approvisionnement. et on ne lui avait jamais appris Et même s'il ne bouderait jamais une assiette de poisson délicieusement cuisinée dans une auberge, la poiscaille , bah ça n'était pas son lot. Il considéra cet attirail d'un exotisme obsolète. Lui qui avait bien plus le pieds alerte et le nez fin, que la pêche habile et le pieds marin.

Mais à regarder les pêcheurs qui jetaient leurs filets -identique à celui qu'on lui avait offert- sur des bancs de poissons qu'eux seuls parvenaient à voir de là où ils étaient. le rouquin comprit comment cela devait probablement fonctionner. Il repensa à cette scène un jour qu'il faisait du rangement dans sa tanière et que le filet de pêche "s'imposa" à lui.

C'est alors qu'il s'imagina lancer cette toile de mailles serrées sur des bancs de gibouaille forestière et en faire filet plein! l'idée incongrue et irréaliste le fit ricaner mais en fond il eut une vision fascinante... le filet tendu dans les airs. .. un aigle qui se prend les serres dedans ... c'était prodigieux! ... Le visage du jeune homme roux s'illumina d'une excitation glapissante qui lui brilla dans le regard tandis qu'il s'emparait du filet pour courir dehors.

Il venait de trouver une utilité à ce machin là!

***

Yavik s'accorda quelques minutes de pause... essoufflé, les muscles de ses bras le lançaient de courbatures à force de répéter ce même mouvement circulaire éreintant . Ce geste parfait qui permettait aux pêcheurs les plus aguerris de lancer et d'étendre comme une toile qui se déplie, se déploie, croit et s'envole pour fondre, recouvrir et emprisonner sa proie. Dans l'idée le geste était simple mais dans la pratique c'était une autre paire de manches. Car il s’agissait bien d'opérer un mouvement ample, rapide, efficace et précis (juste pour ne pas balancer le filet à coté de ce que l'on visait par exemple ...) Plus facile à imaginer qu'à exécuter en vérité.

Yavik put s'en rendre compte et s'exerça une bonne heure à tenter de couvrir un petit fagotin de branches .. parfois au sol .. parfois suspendu à un fil sous un arbre vers le haut , vers le bas ... bref il y passa du temps et il en avait maintenant les bras tout ankylosés.

***


Une matinée suivante dans une clairière au milieu de laquelle passait un ru chantant comme au printemps, Yavik s'était perché à une branche basse qui surplombait le cours d'eau et il attendait un rendez-vous bien particulier. A savoir la venue quotidienne d'un grand aigle de Baldors qui e
descendait se désaltérer chaque matin à heure plus ou moins régulière ici même. Yavik avait été témoin de la chose par hasard et le fait de recroiser ce volatile plusieurs fois dans les parages aiguisa sa convoitise .. l'aigle majestueux avait de magnifiques plumes. une livrée de véritable monarque! le seul hic c'est que la ponctualité des aigles étant tout a fait discutable, Yavik ne pouvait avoir aucune certitude quand au moment précis où il verrait l'animal assoiffé venir bécoter la rigole de cette clairière. Alors il attendit. Longtemps. Tres longtemps et on suppose même qu'il roupilla un peu tant la tentation de laisser ses yeux se fermer était grande.

L'oiseau aurait très bien pu venir boire pendant que le chasseur roupillait dans les branches. Mais la chance fut du coté du renard qui s'éveilla dans un bâillement quelques minutes avant que l'imposante stature planante de l'aigle de Baldors descende vers le point d'eau courante. le renard serra ses dents et refit machinalement dans son esprit le geste le plus efficace qu'il eut exécuté lors de son entraînement de la veille. Il n'aurait qu'une seule chance, il n'avait pas le droit de rater son coup. s'il le foirait, l'aigle se ferait la belle à tire d'aile en quelques secondes ne laissant pas au chasseur le temps de reprendre t relancer son filet.

il s'approcha avec maintes précautions discrètes du meilleur angle de projection depuis son perchoir sylvicole. l'oiseau ne semblait se douter de rien et il penchait plus relevait alternativement sa tête crochue en avalant la fraîche onde ruisselante. il n'eut que le temps d'amorcer l’impulsion sous les ailes de son envole. Mais déjà les mailles cruelles et solidaires du filet de pêche le plaquaient irrémédiablement au sol. il tenta bien de déchirer cette menace venu des branches mais ses pattes et son bec s'entremêlèrent et plus il se débattait, plus il s'entravait.

Le renard sauta au sol en poussant un glapissement joyeux! c'était un très joli coup pour une première.

Et alors qu'il sécurisait la menaces des armes du rapace avec un morceau de tissus et de la corde, il songea que finalement la pêche ça avait du bon ...peut être même qu'il arriverait a vendre a prix d'or cet aigle vivant!





Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Uyyo
canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 24 Fév 2019 - 21:44

Rapport de récolte :

Yavik récolte 2 plumes, 1 serre et 1 bec d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à redire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 288
Expérience : 431
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche795/795Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (795/795)
Vitesse: 261
Dégâts: 72

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyDim 24 Fév 2019 - 22:31

Dans une fraîche matinée, Neivin était adossé a un arbre, occupé a bouquiner un livre de sort emprunté a son maître druide. Celui-ci n'avait pas pour attention de maîtriser les arts de la guérison, et n'avait aucun talent pour dialoguer avec les plantes ou les animaux, mais c’était riche en enseignement et lui permettait de mieux appréhender la magie de manière générale.

Un battement d'aile se fit entendre, et le chat leva la tête, un corbeau se posa sur la cime d'un sapin et se mit a croasser, "croah croah" fit l'oiseau. Celui-ci n'avait aucune envie de s’arrêter, et l'apprentie mage commençait a être dérangé par le bruit. Neivin pris une pierre, lui insuffla une miette de magie d'aéromancie puis la jeta en direction de l'oiseau. La pierre, allégé par la magie, passa non loin du corbeau perché si haut, et celui-ci s'en allât d'un grand coup d'aile, le katzmann replongea alors a sa lecture.

Cinq minutes plus tard, un son fort désagréable se fit de nouveau entendre, "croah croah". Percher sur le même sapin, le corbeau revint. Neivin soupira, exaspéré, qu'est ce que corbeau faisait de nouveau ici? Il sortit son arc et encocha une flèche, bien décidé a abattre l'animal. Ce sera son repas de ce midi. La flèche fila mais le corbeau l'évita, repartant de nouveau.

Cinq minutes plus tard, un son familier retentit de nouveau, "croah croah". Cette fois-ci le chat en étais sur, il ne pourrait plus se concentrer de toute la journée si il n'abattait pas cette animal, mais celui-ci semblait bien a l’affût de tout ce qu'il pouvait lui jeter, hormis une chose, la magie. Neivin propulsa de l'aura a la texture explosive en direction de l'animal qui ne vit rien venir, et une petite explosion apparut sur le haut du pin.

Le rapace tomba lourdement comme une pierre jusque dans la neige, et Neivin s'approcha pour récolter son repas. L'animal était recouvert d'un liquide blanc et jaune, et un mélange de paille et de branches le recouvrait. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que la raison pour laquelle le corbeau revenait sans cesse, c'est car c'était son nid et qu'il voyait Neivin comme un danger potentiel.

A la fin de la journée, le chat retint une leçon importante, quand il se passe quelque chose d'inhabituel, ce n'est pas sans raison et il faut découvrir le pourquoi du comment avant d'agir.
Et aussi que le corbeau grillé est délicieux, qui l'aurait cru?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyMar 26 Fév 2019 - 22:37

Rapport de récolte :

Neivin récolte 1 plume d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à redire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 288
Expérience : 431
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche795/795Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (795/795)
Vitesse: 261
Dégâts: 72

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyVen 1 Mar 2019 - 17:25

Neivin continuait son chemin a travers les plaines. Il y avait de l'herbe, de l'herbe, encore de l'herbe et parfois quelques collines. C’était un peu comme un désert repeint en verre, et aucun bois a l'horizon qui pourrait signaler une quelconque  proie a chasser. Au fil des heures, il trouva bien un rat qu'il chassa a coup de griffe, mais le chat ne voulait pas être réduit a manger des rats par la faim, sauf si il ne trouvait rien d'autre.

Il entendit alors des cris perçant dans les airs, des aigles volait en cercle au dessus de sol, et plongeait de temps a autre essayant d'attraper des rongeurs qui se cachait comme ils le pouvaient. Et bien ce rat servira d’appât, ce midi ce sera ragoût d'aigle.

Il s'approcha un peu du groupe d'aigle puis posa le rat mort au sol puis s’éloigna de quinze mètre et s'allongea au sol, il infusa sa magie dans la terre jusqu'au rat, prêt a utiliser de la géomancie a tout moment, ce n’était pas en tirant des flèche a l'aveugle qu'il allait avoir un aigle.

Un des rapace avait remarqué la proie et se jeta dessus, ne faisant pas grand cas du thérianthrope. Quand il était a peine un mètre d'attraper son repas, Neivin utilisa sa magie et la terre se mit a se mouvoir et a se jeter en direction de la serre de l'aigle pour l'immobiliser. L'oiseau était maintenant attaché au sol et il ne restait plus qu'a récolter son repas et de faire un bon feu pour la cuire. Il récupéra également les serres et les plumes pour les vendre a Endorial, les autres oiseaux quand a eux s'enfuirent en voyant leur camarade se faire attraper, mais un seul oiseau était largement suffisant pour ce midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 EmptyMar 5 Mar 2019 - 21:59

Rapport de récolte :

Neivin récolte 2 plumes d'aigle et 1 bec. Il gagne 5 points de métier.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Tableau de chasse des crânes
» Chasse aux corbeaux [pv : Tyzy]
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» La chasse aux requins ( Rang D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-