AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : RosaFantazy
Le Monde de Dùralas a précisément 2089 jours !
Dùralas, le Sam 20 Juil 2019 - 22:34
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Neivin
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Neivin

Messages : 288
Expérience : 431
Masculin Âge RP : 19

Politique : 00
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche795/795Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (795/795)
Vitesse: 261
Dégâts: 72

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyJeu 7 Mar 2019 - 2:55

Neivin était en train de grimper les montagnes de kanaan, cela faisait plusieurs jours qu'il pouvait apercevoir cette longue chaîne de montagne, et vu qu'il n'était pas pressé il ne pouvait se retenir d'y aller faire un petit tour par curiosité. Il ne comptait pas rester longtemps, et il repartirait surement avant que la nuit tombe.

L'atmosphère était chaude et remplie de vapeurs, et le chat commençait a avoir des difficulté a respirer au fil de son ascension. Le terrain était en plus accidenté, mais son agilité féline lui permit de s'en sortir sans trop de difficulté. C'est alors qu'il repéra un aigle qui était posé tranquillement sur une corniche, l'apprentie chasseur se cacha par réflexe derrière une surévaluation de terrain. L'animal ne l'avait pas repéré, et il comptait de cette avantage pour l'abattre sans que cela ne soit le cas.

Il encocha une flèche et tira en direction de l'aigle, qui ne remarqua celle-ci que bien trop tard. Il récupéra l'animal et l'attacha a sa ceinture, cette montagne hostile n'était pas le meilleur endroit pour faire son repas, surtout qu'il y avait déjà assez de fumer comme sa.

Il continua tranquillement a monter quand il tomba lors d'un détour nez a nez avec ce qu'il semblait être un homme-lapin. La créature était toutefois bien petite, elle ne devait mesurer a peine un mètre, et il doutait que cela soit un thérianthrope, mais plutôt une espèce distincte. Elle avait de longue griffe de métal en guise d'arme et avait un équipement de combat intégral. Il n'eu pas le temps de l'analyser d'avantage qu'il remarqua de l'hostilité dans les yeux du lapin.

Vous transgressez notre territoire, partez immédiatement

Neivin sentait que le lapin était tendu, prêt a se battre a tout moment. Il sentait aussi d'autres présences dans les environs, il était donc tombé dans le territoire d'homme-lapins. Sa curiosité lui donna envie de discuter avec cette nouvelle race, d'en apprendre sur eux, mais il comprit bien que dialoguer n'était pas une option. Soit il s'en allait, soit les hommes-lapins allait l'attaquer, et du au surnombre, ce serait extrêmement dangereux pour lui.

Très bien, je m'en vais

Il prit alors le chemin inverse et commença a redescendre la montagne, et il sentait qu'il était suivie, les lapins avait l'air de ne pas apprécier du tout les intrus. Il se demanda alors pourquoi ce groupe était si agressif, et il se doutait bien qu'il devait y avoir une histoire derrière, il en saura peut être plus a Endorial, il aura tout le temps de lire la bas. Une fois au pied de la montagne, l'air frais le revigora, qu'est ce que toutes ces vapeurs était suffocante. Il commença a rôtir son aigle pour son repas.

En tout cas, il ne retournera pas dans ces montagnes de sitôt, c'est dangereux, on a du mal a respirer, c'est fatiguant de marcher, mais si jamais il a l'occasion de pouvoir approcher cette race de lapin de manière pacifique, ce serait avec joie qu'il y retournera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyDim 31 Mar 2019 - 3:12

Rapport de récolte :

Neivin récolte 2 plumes d'aigle et 1 bec. Il gagne 5 points de métier et 1 os doré

Commentaires sur le RP : Rien à redire ! Bon rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 97
Expérience : 935
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Fée nordique +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1058/1058Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1058/1058)
Vitesse: 555
Dégâts: 657

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptySam 6 Avr 2019 - 18:04

- Tant que tu n'auras pas effectué le rite, tu ne pourras pas être considéré comme un adulte.

Doebroksh croisa les bras en entendant ces sornettes. Cet ancien des Sha'Dzil lui tapait décidément sur les nerfs. Le minoen était venu vendre du papier à cette tribu de l'Est des plaines. Pas effectué un voyage initiatique quelconque.

- Les aigles menacent vos taurillons ?
- Qui te parle de menace, balaya le vieux minotaure en agitant la main. Je te parle de devenir pleinement un adulte et de pouvoir revendiquer une minoenne tienne. Avoir desc…
- Ce n'est pas ce pourquoi je suis venu, l'interrompit le voyageur en perdant patience. J'ai appris que vous cherchiez du papier. J'ai dans mon sac de quoi écrire pendant une décennie. Prenez vous ce papier oui ou non ?

Mêlant le geste à la parole, il entrouvrit son paquetage afin de mettre en évidence sa marchandise. Les membres de cette modeste réunion tournèrent leur attention vers les biens, mais pas leur doyen. Celui-ci se contenta de plisser les yeux et renâcla.

- Je ne commerce pas avec les enfants. Reviens lorsque tu auras grandit, Taurillon.

Une lueur de colère passa dans le regard du Moj'Hauk. Serrant les poings, il contint néanmoins ses émotions sans cesser de fusiller son ainé du regard.

- Soit, répondit-il simplement d'un ton grave.

Se relevant, Doebroksh reprit le paquetage de papier. Sans un regard ni la moindre salutation, il quitta la yourte pour retrouver l'air frais de la mi-journée. Les Sha'Dzil le regardèrent quitter leur village en silence.

Leur tribu était établie dans l'Est du pays. Limitrophe des plaines au Nord et du désert au Sud, le territoire qu'elle revendiquait était un des plus étonnant qu'il lui ai été donné d'arpenter. D'immenses colonnes de pierre rouge ponctuaient le paysage, défiant les cieux et atteignant pour certaines des hauteurs vertigineuses. Les mesas étaient tout simplement à couper le souffle. Mais cette brève entrevue avec les anciens Sha'Dzil venait lui gâcher la beauté des lieux.

Après quelques minutes de marches, il jeta son paquetage sur le bord du chemin, fulminant.

- Très bien, grogna-t-il tout seul. Je vais vous trouver une de ces créatures.

Chose plus facile à dire qu'à faire. Un héritier d'Atsa ne serait pas une proie aussi simple à débusquer que les enfants de Bisoodi. Levant les yeux au ciel, Doebroksh fit la moue. Comment allait chasser un aigle alors que lui-même était cloué au sol ?

Revenir sur ses pas et interroger les Sha'Dzil sur leurs méthodes de chasses aux rapace lui traversa l'esprit, mais il repoussa cette idée. Il n'était pas question de donner à cet ancêtre pompeux une nouvelle occasion de l'humilier. Il traquerait, capturerait et ramènerait les plumes d'un aigle des Baldors sans leur aide.

- Un adulte... maugréa-t-il avec amertume.


note : Sha'Dzil a traduire par Soleil-Montagne et Atsa par Aigle selon de traducteur Navaho.




Slots RP utilisés 2/2

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyLun 8 Avr 2019 - 19:31

Rapport de récolte :

Doebroksh récolte 2 plumes d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire ! À bientôt o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 97
Expérience : 935
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Fée nordique +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1058/1058Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1058/1058)
Vitesse: 555
Dégâts: 657

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyVen 19 Avr 2019 - 23:59

Le majestueux rapace profitait des courants d'air chaud pour planer sans dépenser ses forces. Le vent soufflait sous ses ailes grande ouverte tandis qu'il planait tranquillement. Il survola une première fois la colonne rocheuse où était dissimulé son repaire, s'assurant de l'absence de tout prédateur. Puis une deuxième fois, son œil perçant s'attardant sur chaque anfractuosité de la roche et sur chaque buisson.

L'aigle poussa un cri d'étonnement en remarquant un détail qui n'avait pas sa place en ce lieu aride. Une proie gisait immobile au pied de la mesa au milieu des pierres, près d'un arbuste épineux. Un lapin, discerna-t-il en un éclair. Lapin qui ne détala pas lorsqu'il poussa un nouveau cri perçant.

Délaissant temporairement son refuge tout proche pour ce repas aussi inattendu que bienvenu, l'oiseau vira de l'aile pour effectuer un nouveau passage au-dessus de la dépouille. Quelque prédateur avait dû l'abandonner là et pouvait encore rôder. Aussi poussa-t-il un nouveau cri strident. Mais rien de sembla se mouvoir. Pas plus qu'à son passage suivant, déjà un peu plus bas.

En quelques coup d'aile rapide il se posait a moins d'un mètre de sa cible, attentif au moindre mouvement de l'animal. Celui-ci aurait pu feindre la mort malgré ses terrifiants cris, bien qu'il en douta. Sautillant maladroitement, les ailes repliées, le rapace approcha. Et posa enfin les serres sur le corps inerte. Sans s'attarder, l'aigle déployé à nouveau ses ailes pour prendre son envol et savourer ce repas à l’abri dans les hauteurs. Sans voir l'arbuste d'épines se redresser dans son dos.

L'animal poussa un piaillement de surprise lorsque la couverture du minotaure vint lui recouvrir la tête. Il battit furieusement des ailes à l'aveugle pour se dégager de ce traquenard, mais une force bien supérieure à la sienne vint le plaquer au sol. Impuissant, il ne put que pousser un nouveau cri comme des doigts épais se resserraient sur son cou.

Serrant les dents, Doebroksh maintint l'impressionnant rapace plaqué au sol. Il n'avait pas la moindre chance de renverser un adversaire de son poids, mais l'envergure de ses ailes devait bien dépasser la taille de l'hybride, lui conférant une force prodigieuse. Le chasseur se garda bien de soulever sa prise, ignorant s'il serait capable de l'empêcher de prendre la clé des champs.

Le camouflage de branches garnies d'épines dont il s'était recouvert - et lui avait bien entaillé le cuir - était à présent superflu. Roulant des épaules, il fit tomber celles encore accrochées à sa fourrure. Dire qu'il avait mit près d'une heure à se glisser sous ce roncier sans perdre les-dites branches empêtrées dans son crin...

De sa main libre, il saisi l'articulation de l'aile qu'il ramena contre le flanc de l'animal avant de la caler de son sabot pour l'empêcher de bouger. Arc-bouté, il inversa sa prise et répéta l'opération avec l'autre aile avec moins de succès, s'y reprenant à trois reprises ponctuées de cris stridents. Gardant ce seigneur des airs entre ses jarrets, il s'empara d'une main de la corde à sa hanche et péniblement entreprit de ligoter l'animal.

Après une lutte s'éternisa plus qu'elle n'aurait dut, Doebroksh put enfin lever à bout de bras son aigle captif aux aigles entravées, bien vivant, pendant au bout d'une lanière. Il esquissa un sourire satisfait en captant le regard doré de l'oiseau. Le doyen des Sha'Dzils pourrait difficilement trouver argument quand à l'exploit qu'il venait d'accomplir. Combien de chasseurs parmi cette tribu avait déjà capturé seul et vivant un aigle des Baldors à l'âge adulte ? Le trappeur en était persuadé, chacun de ceux ayant effectué leur rite initiatique avait abattu un fils d'Atsa dans le simple but de lui dérober une poignée de plume. Quel manque de considération...

- En parlant de plumes...

Tendant les doigts, il s'apprêta à prendre son dû. Mais l'animal suspendu dans le vide parvint à se tortiller au bout de sa corde et, avec un mouvement trop rapide pour le minotaure, lui lacéra les doigts d'un coup de serre. Doebroksh en poussa un cri de surprise en échappant son prisonnier qui alla rebondir au sol avec un nouveau cri de protestation.




Slots RP utilisés 2/2

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyDim 21 Avr 2019 - 20:02

Rapport de récolte :

Doebroksh récolte 2 plumes d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brendan
Prince maudit

Brendan

Messages : 334
Expérience : 1460
Masculin Âge RP : 31

Politique : 45
Métier : Chasseur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche2400/2400Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (2400/2400)
Vitesse: -312
Dégâts: 995

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptySam 27 Avr 2019 - 4:45

Aujourd'hui, lassé par ma période de chasse au sanglier, j'avais décidé de me rabattre sur des proies différentes. Mon choix s'était donc porté, alors que je regardais le ciel allongé sur l'herbe, sur les oiseaux, et plus précisément ces gros aigles que je voyais sillonner les cieux au-dessus de moi.
La chasse au volatile était bien différente de celle des sangliers, et j'avais moins d'expérience dans le domaine, mais je gardais foi en mes talents de chasseur. Crachant le brin d'herbe que je m'étais mis à machonner distraitement, je me levai et saisi mon arc que j'avais posé contre une pierre non loin, à portée au cas où. Cela faisait trois jours que je chassais le sanglier, connaissant avec l'expérience les périodes où les bois étaient giboyeux. Mais une petite entorse à ma partie de chasse, ça n'était pas mort d'homme. Mort d'aigle, en revanche...

Deux heures plus tard, après une courte observation de la trajectoire de vol des aigles, j'étais parvenu à déterminer où se situait leur nid et à m'en rapprocher. Cette information acquise, il était ainsi bien plus facile de les abattre. Cependant, et c'était la raison des deux heures qui s'étaient écouler, atteindre leur nid n'était pas chose aisée, et je ne regrettait pas d'avoir laissé mon armure dans un tronc d'arbre mort non loin du plateau où j'avais grimpé. Elle m'aurait empêché de grimper avec autant d'aisance, voir aurait causé ma mort à cause de son poids. Je n'étais pas sûr de survivre à une chute de... quoi, une vingtaine de mètres? Armure ou pas armure.

Finalement, après moult efforts, et quelques pauses indispensables sur les corniches que j'avais trouvé sur le chemin, j'étais finalement arrivé sur le sommet de ce plateau. De là, j'avais un panorama magnifique des plaines d'Aràn où je me situais. Mais plus jolie vue encore: À quelques mètres de moi, sur un arbre mort aux branches crochues mais solides, se trouvait un regroupement de plumes et de brindilles d'où dépassait une tête d'aigle. N'ayant pas repéré le danger, il semblait être en pleine construction, partant quelques secondes à la recherche de brindilles avant de les ramener dans son nid. Bien, son attention était concentrée ailleurs, il me serait ainsi plus facile de toucher ma cible.

Bandant mon arc, faisant le vide de mon esprit, je soufflai un coup et tirai. La flèche fila droit vers sa cible, et avant même que le volatile ne se rende compte de son sort, sa tête était empalée contre le tronc de son arbre, le sang se déversant au goutte à goutte de son arbre mort.
Rangeant mon arc dans le dos, je me mis une nouvelle fois à grimper, un arbre cette fois-ci. Au fond j'étais presque déçu, j'avais mis deux heures à grimper ce plateau, sur des pentes très raides où je manquai plusieurs fois de dégringoler, et finalement ma proie avait tenue vingt secondes. Pire encore, elle n'avait même pas résistée et fut abattue dès la première flèche. Arrivant enfin au niveau de mon futur repas, je délogeai la flèche de son crâne et accrochai son cadavre à ma ceinture quand un détail me frappa: là où l'aigle avait construit son nid se trouvait trois oeufs, de bonne forme et récent si on en jugeait la chaleur qui en émanait. J'eus une pointe de remord en comprenant que je ne venais pas d'ôter une vie mais quatre. Cependant, ce n'était pas un état d'âme dans lequel pouvait se complaire un chasseur.
Soupirant et remettant de l'ordre dans mes émotions, je finis par prendre les oeufs et à les mettre dans ma besace. Après tout, si ces oisillons en devenir étaient condamnés à mourir, autant que ça soit pour la bonne cause: celle de mon estomac.




"L'homme est son propre démon." - Proverbe indien

Liste des RPs en cours:
- - ♚
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 97
Expérience : 935
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Fée nordique +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1058/1058Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1058/1058)
Vitesse: 555
Dégâts: 657

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyMar 30 Avr 2019 - 18:21

Le Moj'Hauk attendit un instant avant que le minoen ne ressorte de la tente massive et lui fasse signe qu'il pouvait entrer à son tour. Sans un mot, il écarta le pan de toile du coude et pénétra dans la yourte. Dans l'instant les discussions s'interrompirent, les trois mêmes minotaures que deux jours plus tôt se tournant vers lui. Comme un seul individu, leurs regards convergèrent vers ce que Doebroksh tenait à la main.

Pendant au bout de sa lanière de cuir, ligoté et muselé, le rapace captif  scrutait son environnement avec un calme désemparant. Ses grands yeux jaunes captèrent l’intérêt que lui vouaient les hybrides et il soutint leur regard sans ciller. Ce n'est que lorsque l'étranger prit la parole que les Sha'Dzil détournèrent le regard.

- J'ai effectué votre rite, déclara-t-il d'un ton monocorde. A présent pouvons nous discuter affaires ? Comme des adultes ?

Appuyant ce dernier mot de façon théâtrale, Doebroksh leur indiquait clairement l'animosité qu'il ressentait d'avoir dû ce plier à leur caprice. Mais pas seulement. Il ressentait également de la fierté, voire même de l'orgueil, d'avoir triomphé de leur épreuve.

- Cet Aigle est vivant, répondit simplement le doyen du groupe.

Celui-là même qui avait infligé le camouflet au minotaure, allant jusqu'à le considérer comme un enfant. Toutefois, ayant désormais conscience du type d'énergumène à qui il faisait face, Doebroksh avait anticipé cette réplique. De sa main libre, il désigna le nouveau pendentif sur son torse. Plus particulièrement, il souleva du pouce les plumes nouées à celui-ci.

- J'ai ramené les plumes d'un Aigle des Baldor.

Soulevant l'intéressé plus haut, il ajouta en ignorant le cri de protestation étouffé de l'oiseau :

- J'ai également apporté la preuve que ces plumes proviennent bien d'un fils d'Atsa. C'est précisément ce que vous m'avez réclamé. Je suis désormais un adulte. Pouvons nous parler affaires ?

Avançant d'un pas, il toisa son interlocuteur qui leva la tête en plissant le regard. Le ressentiment qu'il éprouvait était perceptible. Tout deux restèrent quelques secondes à se jauger ainsi jusqu'à ce qu'un des deux autres minoens présent, plus jeune mais néanmoins plus âgé que Doebroksh, n'éclate de rire :

- Reconnaît-le Hurek, il t'a acculé sur ce coup là.

S'appuyant sur ses genoux massifs, il se releva avant de se pencher sur l'aigle captif tandis que "Hurek" détournait le regard en grommelant.

- Beau spécimen qui plus est, jugea-t-il en se redressant. Je suis surpris que tu sois parvenu à le capturer vivant, tu as largement décroché notre respect. Et le droit de marchander avec nous, Minotaure.

Doebroksh bomba le torse en abaissant le bras, sa prise commençant à lui peser. Néanmoins, il leva une main en signe de négation

- Un instant, je reviens.

Suscitant la perplexité des trois minoens, il fit volte-face et calmement ressorti de la yourte. Délicatement, il déposa l'aigle en mettant un genoux à terre. Il le maintint fermement contre le sol en défaisant ses liens. Immobile, l'animal ne le quittait pas du regard. Et lorsqu'enfin Doebroksh retira la ficelle lui nouant le bec, il déclara :

- Vole enfant d'Atsa, je te rends ta liberté.

D'un bond il s'écarta en le délivrant, l'imposant rapace roulant de côté en écartant brusquement les ailes. Sans demander son reste et en deux brassement d'ailes qui projetèrent de la poussière sur l'hybride, il prit son envol. Poussant un cri strident qui interpella tout les minotaures de la tribu Sha'Dzil présent, il vira de l'aile avant de s'éclipser dans les airs.

Satisfait, Doebroksh le suivit du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse de son champ de vision. Plusieurs minoens s'étonnèrent de cette scène atypique, mais il se contenta de les ignorer. Inspirant lentement, il se retourna vers la yourte en posant la main sur sa sacoche en bandoulière contenant une partie du papier qu'il avait apporté. Son véritable travail ne faisait que commencer.




Slots RP utilisés 2/2

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyDim 19 Mai 2019 - 21:16

Rapport de récolte :

Brendan récolte 2 plumes d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Doebroksh récolte 2 plumes, 1 bec, 1 serre d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes Compagnon, à toi les crocodiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 97
Expérience : 935
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Fée nordique +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1058/1058Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1058/1058)
Vitesse: 555
Dégâts: 657

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyMer 3 Juil 2019 - 14:17

Prends place plus tard que les précédents textes
entre la capture d'une fée nordique
et l'intrusion sur le territoire des bondisseurs




Voletant en avant du trappeur, Nyssa témoignait d'une impatience croissante d'atteindre les reliefs qu'ils apercevaient à un peu plus d'une journée de marche. Avançant d'un pas plus posé, l'herbe encore à moitié gelée craquant sous ses sabots, le minotaure restait silencieux. Il se contentait de passivement surveiller leurs environnement tout en admirant les paysages bruts de la région montagneuse. Personne ne serait assez fou pour s'attaquer à un minotaure de toute façon.

Lorsque les premiers vers du chant lui vinrent aux oreilles, il se tourna vers sa camarade de route, surprit. Nyssa était d'une curiosité maladive, il l'avait très vite compris. Cependant elle ne s'exprimait pas très souvent. Or à présent elle chantait d'une voix douce dans une langue qui lui était étrangère. Si le sens de ses paroles lui échappait, le message qu'elles portaient lui paraissait limpide. Dans la voix de Nyssa il devinait le vent nordique, la caresse glacée d'une brise, la chute paresseuse de flocons, les lueurs célestes parfois visible de nuit lorsqu'il s'aventurait suffisamment loin dans le nord… Il n'aurait su l'expliquer, mais il percevait toute la beauté Nordique dans ce chant. A un point qu'il commença a marcher d'un pas plus détendu, bercé par la mélopée.

Personne ne serait assez fou pour attaquer un minotaure. Mais pas une fée nordique bien loin de son bosquet. Avec un cri perçant, un éclair de plumes et de serres s’abattit sur Nyssa. Ses mots s'étranglèrent en un hoquet de surprise comme Doebroksh était brusquement tiré de sa torpeur. Alors qu'il portait la main au tomahawk à sa hanche, le rapace ayant fusé de nulle part brassa vigoureusement l'air de ses grandes ailes. Le souffle du battement projeta la poudre glacée couvrant le sol en toutes directions, emportant la proie dans les airs.

Maudissant sa négligence, le chasseur arma son jet. Mais toucher le prédateur signifierait assurément toucher également la fée prisonnière de ses serres. Et à chaque battement d'aile il prenait de la hauteur. Encore quelques secondes et le minotaure ne serrait plus en mesure de l'atteindre…

- Doeboookch ! s'écria-t-elle à plein poumon.

Son sang ne fit qu'un tour. Il expira rapidement avant de lancer sa hache dans les airs dans un violent mouvement de hanche. L'amplitude de son geste projeta l'arme à toute vitesse. L'aigle opportuniste ne vit rien venir. Lorsque le tranchant vint lui mordre l'aile au niveau de l'articulation, il poussa un cri aigu de suprise mêlée de douleur. Il échappa sa prise en agitant vainement son membre brisé avant de choir à son tour. Captive et ravisseur tombèrent tout deux dans l'alpage givré.

Accourant, Doebroksh constata avec soulagement que Nyssa se redressait déjà en pestant. Si elle était en état de se plaindre, elle n'était pas sérieusement blessée. Et ce malgré les sillons écarlates laisssés sur sa peau blême par les serres de l'oiseau. Oiseau qui gisait à quelque pas de là.

Sa seconde aile tordue selon un angle douteux à l'impact, le rapace respirait douloureusement, sa poitrine se gonflant rapidement avec un sifflement équivoque à chaque expiration. Comme Doebroksh le dominait, il tourna un œil de panique mêlé de confusion en direction de l'hybride. Après un instant d'hésitation, celui-ci tira une dague qu'il planta à la base du cou de l'oiseau avec une giclée écarlate qui vint tâcher son plumage.

Nyssa poussa un glapissement de surprise en réalisant son geste.

- Les ailes brisées il était condamné, se justifia le minotaure en se redressant. Abréger sa peine et le renvoyer à Atsa était faire preuve de miséricorde. Es-tu blessée ?

Balbutiant dans le vide, elle fini par secouer la tête pour lui signifier que non.

- Bien. A l'avenir vole plus près de moi.

Se redressant en tenant l'aigle par les pattes, il le considéra quelques secondes avant de lui arracher quelques plumes. Puis de le nouer tête dans le vide à une lanière de sa ceinture. Enfin il alla récupérer son arme, gisant un peu plus loin.

- Que vas-tu faire de lui ? s'étonna-t-elle.
- Le manger pardi, répondit-il comme une évidence. Enduit de glaise puis balancé dans la braise, la volaille se plume toute seule. Tu vas voir, c'est amusant.

Parlant de plume, tout en marchant, il souleva l'un de ses colliers. Celui où étaient déjà nouée une poignée de plumes, similaires à celles qu'il y ajoutait rapidement. L'observant faire en silence, Nyssa réalisa que côtoyer un chasseur impliquait qu'elle verrait à nouveau ce genre de scènes à l'avenir.[/color]




Slots RP utilisés 2/2

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 238
Expérience : 1239
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Darmok, Chérubin de Cylicia, +350 v+300, 150) [Modifié]

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche2025/2025Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (2025/2025)
Vitesse: 141
Dégâts: 980

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyVen 12 Juil 2019 - 21:02

Guides & Astuces pour chasseurs débutants

Chapitre des Aigles du Baldhor - Final (Le Kilahawk)


Salut à toi cher apprenti! Alors, comme ça on a eut quelques petits soucis avec les aigles? Hey, j't'avais bien prévenue moi! N'écoute pas ce que les vieux superstitieux peuvent te dire sur l'art de la chasse, il n'est question que de technique et de savoir!

Encore une fois, le bouquin agissait de façon étrange. D'un côté cette allusion au vieux nain, qui l'avait mise en garde contre ce livre, lui faisait froid dans le dos, mais d'un autre côté, cette phrase remise dans son contexte n'était pas si étonnante que cela. Elle lui faudrait l'avis d'un expert en malédiction pour s'en assurer. Peut être le don de Brendan était suffisant, mais apparemment celui-ci ne ressentait que ce qui avait attrait aux démons...

En attendant, comme la soi-disant malédiction ne semblait s'établir définitivement qu'à la fin du livre, et comme elle devait bien se nourrir et se loger, elle continua sa lecture sans trop se soucier de ces dire.

Il est peut-être temps de t'apprendre une techenique qui te fera à jamais prédateur de tout essaim volatile! Cette arme absolue, que j'ai baptisée, le "Kilahawk", a été crée suite à la mort de mon cher ami...

Comme une biographie un peu trop détaillée sur la vie de son amie s'étalait sur plus de trois pages, Cylicia sauta ses points pour arriver à la conception de cette machine à tuée délirante dont personne n'aurait put se douter qu'elle provenait de l'esprit tordue d'un chasseur. Les concepts d'ingénierie devenait de plus en plus compliqués pour notre héroïne. Il s'agissait, pour faire simple, d'une bombe à piques, faites uniquement à partir liens sous tensions. La chose était des plus dangereuse car elle tirait dans toutes les directions mieux ne valait pas qu'il y ait d'innocents qui traînent dans les parages lorsqu'elle l'utiliserait. Elle se disposait simplement, à la manière un sac à dos, de façon à ce qu'au moindre danger il suffisait de se carapater et d'actionner la machine. Il était clair que ce piège avait également d'autres utilités que notre héroïne nota intérieurement pour sa guérilla contre la Tour Noire. Mais il restait encore à construire cette machine. Il fallait pensé à l'adapter à ses ailes tout d'abord, pour cela des lanières ajustables, à la manière de ceintures, étaient ce qu'il y avait de plus simple. Encore restait la compréhension du plan, l'ajustement millimétrée de chacune des piques, et la sculpture des différents mécanismes. Trois jours furent suffisant pour mettre au point un prototype qui ne risquait pas de lui exploser à la figure ce qui, disons le, était un temps de travail tout à fait honorable.

Quoi de mieux pour taquiner l'aigle des Baldors que d'empiéter sur son espace de vol? Du haut de sa maigre expérience, elle savait à présent où aller chercher cette bête. Bien qu'un peu d'exercices physiques soit nécessaire pour atteindre ces altitudes, elle y parvint s'en trop de mal prête à faire son vol plané au milieu de ces prédateurs hostiles. Au bord de la falaise, elle scrutait le vide avec certaines incertitude puis décida de se lancer.

- A la une... A la deux... Et hop!

Le vent fouetta violemment son visage jusqu'à ce qu'elle déploie ces grandes ailes impressionnantes qui donnent un côté si majestueux aux stryges. Se déplaçant aussi aisément qu'un Abyssal dans l'eau, elle parvint assez vite à trouvez certains spécimens qu'elle s'empressa d'aller taquiner. L'appât, c'est à dire elle-même, était lancer. Assez rapidement, plusieurs de ces rapaces se rapprochèrent d'elle, comme guidés par une force obscure qui les attiraient. Lorsqu'ils commencèrent à se faire  agressifs. Elle descendit peut à peu vers le sol. Quelques attaques en vrille esquivées plus tard, elle était enfin au sol où elle se plaqua ventre à terre. La machinerie fut de suite activée et tout une flopée de piques en bois s'en alla brusquement dans les aires. Les cris stridents des aigles touchés raisonnèrent à travers la montagne et, quelques secondes plus tard, notre héroïne se releva assez fière du résultat. Deux des ces oiseaux gisaient à terre tandis que le reste de ceux-ci avaient déguerpis en vitesse. Elle regretta de n'avoir pas connut cette astuce durant l'attaque des oiseaux qu'elle subît quelques temps auparavant, mais au moins on l'y reprendrait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 760
Expérience : 2521
Féminin Âge RP : 16

Politique : 132
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche2576/2576Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (2576/2576)
Vitesse: 905
Dégâts: 1769

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyVen 12 Juil 2019 - 22:04

Avec un bruit mat, un nouveau carreau se ficha dans les entrailles de l’aigle.

Axe tira un autre projectile de son carquois, qu’elle leva derrière elle à hauteur de regard, se figea un instant et tira. Aile gauche. Elle recommença l’opération une demi-douzaine de fois avant d’épuiser son carquois, terminant de cribler le cadavre supplicié des fûts de bois sombre de ses munitions. Bilan : trois dans la tête et le jabot, huit entre le cœur et la vessie, quatre dans chaque aile, deux dans la patte gauche, trois dans la patte droite. Vingt carreaux, le compte y était.

La mercenaire s’avança jusqu’au tronc où pendait l’aigle crucifié. Une à une, elle arracha les pointes d’acier noir de la chair de l’oiseau et les essuya contre sa cuisse avant de les ranger dans le carquois qui pendait à sa hanche, puis récupéra les coutelas à l’aide desquels elle avait cloué à l’arbre sa cible de fortune. Elle balança la dépouille déchiquetée en direction de l’échine rousse qui pointait entre les fourrés à sa gauche et eut un sourire fugace en y entendant une mâchoire claquer prestement, puis son propriétaire détaler sans demander son reste. La chair de l’aigle ne l’intéressait pas ; ses plumes, ses serres et son bec avaient déjà été prélevés et attendaient sagement dans sa besace d’être revendus au marché qui s’étendait en contrebas des bois où la louve se trouvait.

Au moment où elle avait abandonné son petit protégé, elle avait estimé qu’il faudrait compter une heure dans le meilleur des cas avant le prochain passage d’une famille de sangliers sur la piste où elle l’avait mené, l’activité de ce genre de bêtes étant principalement nocturne. Une heure à tuer. Puisqu’elle se trouvait dans les Baldors, autant consacrer ce battement au gibier local le plus rémunérateur.

Cinq minutes lui avaient été nécessaires pour s’extraire des profondeurs de la forêt, où les bêtes trouvaient refuge loin des chasseurs qui pullulaient en contrebas et qui ne se prêtaient pas, par conséquent, à une chasse récréative. Son périple l’avait menée au bord de hautes falaises. La paroi était abrupte, trop lisse pour se prêter à une escalade sûre, mais présentait quelques corniches protégées par des renfoncements rocheux en lames d’épée. Parfait pour la nidation des grands rapaces auxquels elle s’intéressait. Une femme s’était embusquée avec un arc dans un buisson proche, les yeux rivés sur le ballet des oiseaux qui planaient en contrehaut, attendant un piqué patiemment. Elle ne l’avait pas vue. Axe s’adossa au tronc d’un grand pin avec un sourire amusé et croisa les bras, attendant que la petite musaraigne qui s’était réfugiée entre les racines de l’arbre tente de filer entre ses pieds. Elle entendait le crissement des griffes de l’animal indécis contre l’écorce et l’humus. Cela ne prendrait pas longtemps, l’instinct de ces petites choses était particulièrement développé et devait lui rendre insupportable la présence d’un prédateur comme Axe à l’entrée de sa cache.
Bientôt, un museau allongé pointa dans l’ombre du trou minuscule où le rongeur s’était dissimulé, frémissant d’appréhension. La louve fit mine ne rien, immobile, scrutant comme sa voisine les circonvolutions des aigles dans le ciel dégagé. La bête s’élança sans un bruit. La rapidité et la discrétion des rongeurs ne cesserait jamais de l’étonner. Pas étonnant que les rapaces aient à planer aussi longtemps pour trouver une occasion de piquer, pensa Axe en relevant le talon qu’elle avait abattu sur le crâne de sa petite proie, les occasions de les surprendre étaient rares.

Lorsque la musaraigne périt, vingt minutes s’étaient écoulées depuis qu’Axe avait faussé compagnie à l’elfe. La chasseuse s’était tournée vers elle avec des yeux ronds. La mercenaire lui répondit d’un geste de la main doublé d’un sourire amical et balança le cadavre de l’animal dans le gouffre béant qui s’étendait au-delà du rebord de la falaise. Contrairement à sa compagne, elle n’avait pas le luxe d’attendre patiemment qu’un des aigles se trouve une proie.

Comprenant ce que l’apparition toute de noir vêtue avait en tête, l’archère banda son arme en un instant et, alors que le cadavre du rongeur décrivait un arc lent dans le vide, repéra un aigle qui avait surpris le vol de la petite masse inanimée de son regard alerte. Le rapace se laissa tomber à la suite de la musaraigne, ailes repliées. Axe suivit du regard la pointe de la flèche de l’archère, qui s’accorda un instant pour adapter sa visée à la vitesse de sa proie et trouver du regard le point où ses serres se refermeraient autour du leurre. La corde de l’arc se détendit dans un claquement et une flèche fusa vers l’aigle concentré, dont la trajectoire fut brusquement interrompue. Tournoyant, son corps transpercé tomba comme une pierre vers les arbres en contrebas et disparut entre leurs branches.  
Au même moment, un autre oiseau prit son envol précipitamment depuis la paroi de la falaise. La chasseuse encocha une nouvelle flèche.

- Mieux vaudrait l’épargner.

La voix d’Axe fit sursauter la femme, qui rata son tir. Les yeux des deux chasseuses se croisèrent.

- Il s’agit du mâle, déduisit la louve de la forme des ailes du rapace. Les aiglons ne seront sevrés qu’à la fin de l’été. Si tu tues leur père, tu les tues aussi.
- Eh bien ?
- Si au contraire tu protèges cet endroit et que tu attends un peu, tu assisteras à leurs premiers envols. D’autres rapaces seront attirés. Abats plutôt ceux-là et laisse les autres en paix tant qu’ils ne seront pas en âge de se reproduire.

L’archère eut un claquement de langue réprobateur et encocha une flèche, puis se leva pour viser l’aigle qui ne s’était pas encore tout à fait hissé hors de portée.

- Allez dire ça aux bergers. Ils payent des primes à tous ceux qui parviennent à tuer une famille complète. Une étincelle d’animosité parcourut le visage de la jeune femme. Vous le sauriez si vous étiez du coin…
- S’il n’y a pas d’aigles l’année prochaine, les primes disparaîtront. Si les troupeaux sont attaqués, les bergers gonfleront leurs prix. La chasseuse se figea. La voix de son interlocutrice s’était rapprochée. Tout est dans le long terme, petite !

La priorité de l’archère changea. Se retournant avec une rapidité admirable, elle tendit la corde de son arc et recula de quelques pas pour menacer de sa flèche l’origine de la voix, mais constata dans un sursaut que les bois derrière elle étaient vides. La femme en noir avait proprement disparu. Sous le coup de la surprise, elle continua de reculer sans baisser son arme. Son intuition lui soufflait de mettre autant de distance que possible entre elle et l’ombre du couvert des arbres. Sans quitter du regard la position supposée de son alliée éphémère, elle s’exécuta, concentrée. La femme l’avait déjà surprise une fois lorsqu’elle guettait les aigles. Elle était discrète. Le talon de l’archère buta contre un obstacle. Un rocher ? Une racine ? Non…les abords de la falaise, qu’elle avait eu tout le loisir d’observer depuis sa cache, étaient plats et dégagés.

…La falaise !

Écarquillant les yeux, la chasseuse sentit la jambe à l’aide de laquelle elle avait tenté de se réceptionner battre le vide. Elle balança un bras désespéré vers l’ombre qu’elle aperçut à sa gauche en basculant en arrière mais ne parvint pas à la saisir. Misère ! Son regard implorant croisa brièvement celui d’Axe, à l’expression égale, qui répondit à cette supplique muette d’un claquement de langue réprobateur. Et sa proie chuta.

Trente minutes s’étaient écoulées depuis le début de sa virée quand Axe posa le pied en bas de la falaise. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas fait un croche-patte aussi réussi. Elle enjamba le corps désarticulé de la chasseuse et se mit en quête de l’aigle abattu plutôt, qui s’était emmêlé les ailes dans un arbre non loin. Bientôt, ses congénères fondirent vers le cadavre sanglant, dont Axe les laissa se repaître un peu. Le mâle que la défunte avait involontaire épargné vint pêcher un lambeau de chair qu’il porta jusqu’à son aire, d’où montèrent quelques piaillements ravis. En théorie, un membre du couple parental veillait toujours sur le nid lorsqu’il s’y trouvait des petits, mais le mâle était seul à présent. La petite famille se porterait sans doute mieux avec une réserve de nourriture au pied de leur promontoire.

Lorsque son petit protégé se fut servi, la louve bondit sur les aigles massés autour de la dépouille de la chasseuse et parvint à en attraper un, auquel elle brisa la nuque. Il lui fallut cinq minutes supplémentaires pour regagner le haut de la falaise. Elle cacha sa proie intacte dans les fourches d’un arbre aux branches basses et entreprit de plumer celle que la flèche avait transpercé. Il se trouvait toujours un taxidermiste prêt à payer le prix fort pour un cadavre bien conservé, mais un oiseau abîmé n’était plus bon que pour le marché aux ressources. Lorsqu’elle eut fini, il lui restait encore une bonne dizaine de minutes à tuer. C’est alors qu’elle avait improvisé son petit jeu de fléchettes.

***

Elle retrouva le garçon une heure exactement après l’avoir quitté. Il n’avait pas bougé. Belle concentration ! Ses bras, cependant, tremblaient sous le poids de l’arbalète qu’elle lui avait laissé et troublaient son calme. Comme prévu, une laie accompagnée de quatre petits ne tarda pas à se montrer, semblant effrayer le jeune elfe. Celui-ci sembla envisager une retraite dans les branches de l’arbre qui se trouvait derrière lui. Bonne initiative, même si elle gâchait l’heure d’attente qui s’était écoulée. Tous les chasseurs, vieux loups, amateurs comme novices, savaient que les mères veillaient sur leurs marcassins avec férocité et que leurs défenses, quoique moins imposantes que celles des mâles, savaient être mortelles lorsque cela s’avérait nécessaire.

Soudain, alors qu’il préparait son saut, le regard du garçon capta celui d’Axe, qui s’était dissimulée derrière quelques branches pour l’évaluer. Son visage rougit en un quart de tour et il abandonna sa manœuvre aussi sec. Ha ! La fierté des jeunes gens ! Alors que la louve ricanait intérieurement, il survint quelque chose d’intéressant. La laie alertée par le mouvement de l’apprenti avait bondi mais s’était écroulée dans son prime élan, le flanc percé par un carreau. Même le regard exercé de la chasseuse avait été surpris par les réflexes de l’elfe. N’avait-il pas baissé l’arbalète en initiant son saut ?

- Beau tir, le félicita-t-elle. Le naga, son ancien maître à chasser, avait eu de l’œil lorsqu’il avait recruté le garçon.

Chargée du corps de la laie et de ses petits, qu’elle avait interceptés elle-même, Axe entraîna son apprenti d’un jour vers l’arbre où elle avait dissimulé l’aigle intact. Quelques mois plus tôt, elle avait repris contact avec son reptile de mentor et lui avait fait une offre qu’il avait pris son temps pour ruminer, inquiété par l’aura de danger nouvelle qui pesait sur les épaules de son ancienne pupille. Axe n’avait pas su dire s’il avait accueilli avec intérêt ou inquiétude la nouvelle de son accession aux postes dirigeants de la Congrégation ; le naga était doté d’un regard impénétrable duquel elle n’avait pu tirer que les signes d’une surprise certaine, la jeune femme n’étant qu’une mercenaire discrète et peu expérimentée la dernière fois qu’ils s’étaient croisés. Toujours était-il qu’il avait fini par accepter de travailler pour elle et lui avait confié son apprenti le temps d’un voyage dans le nord. À cet apprenti, elle conta sa chasse à l’aigle en passant sous silence la mort de la chasseuse qu’elle avait croisée. Officiellement, elle l’avait assommée et utilisé un lièvre trouvé dans sa besace pour attirer l’aigle auquel elle avait brisé le cou…Axe, terminant son récit, leva un index.

- C’est le prix d’une leçon gratuite !

L’elfe eut une moue consternée. Sa lippe arracha un ricanement roublard à la mercenaire, qui désigna le ciel du même doigt.

- Dis-moi, il compte revenir un jour, ton oiseau ?
- Un oiseau ne peut pas voler plus vite qu’un oiseau, répliqua le garçon avec un haussement d’épaules désolé.

Ce n’était pas complètement insensé.
Le duo, durant le reste du retour vers le marché, demeura silencieux. L’oiseau en question, une créature soumise à la volonté du jeune elfe, qui l’avait nommée Estafette en référence à sa fonction essentielle de messagère, avait été envoyé aux nouvelles auprès du naga. Celui-ci s’était rendu dans un village qu’Axe avait visité il y avait bien longtemps de cela, où résidait une communauté de chasseurs qui vivait du commerce de la chasse au rhinocéros laineux. Le cuir et la fourrure de ces bêtes avaient beaucoup de valeur, aussi compensaient-ils largement la rudesse de leur territoire par des foyers confortables et chaleureux ; à un incident près, la jeune louve conservait un bon souvenir de son passage là-bas. Son ancien mentor, profitant de l’étape annuelle qu’il ne manquait jamais d’y effectuer, leur apportait un contrat de sa part. Elle voulait s’impliquer à nouveau dans ce commerce florissant et la meilleure porte d’entrée qui lui était venue à l’esprit était le réseau de vieilles connaissances que la naga y entretenait, bon camarade lorsqu’il le fallait.

Au moment où Axe et l’apprenti du maître chasseur rejoignirent le marché, Estafette regagnait les abords boréaux de la forêt de sapin, couvert de givre. La température, au Nord, était moins clémente que dans les Baldors, et le froid était plus mordant encore en altitude qu’au sol. Mais peu importait à la créature sans volonté ; elle avait une réponse à transmettre, qui occupait tous les plans de son intellect limité, et ses ailes -glacées ou pas- battraient aussi longtemps que sa mission le requerrait.




Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Captur22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3901
Expérience : 13136
Masculin

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyMar 16 Juil 2019 - 1:19

Rapport de récolte :

Doebroksh récolte 2 plumes, 1 bec, 1 serre d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Cylicia récolte 2 plumes, 1 bec, 1 serre d'aigle. Il gagne 5 points de métier et 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Axe récolte 2 plumes, 1 bec, 2 serres d'aigle.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 97
Expérience : 935
Masculin Âge RP : 30 hivers

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Fée nordique +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559870510-barre-vie-gauche1058/1058Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 1559871461-barre-vie-rouge  (1058/1058)
Vitesse: 555
Dégâts: 657

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 EmptyMer 17 Juil 2019 - 9:54

Le cri strident fit frissonner la fée blottie contre lui. Depuis sa traumatisante expérience avec l'aigle des Baldors sur le chemin des montagnes de Kannan, elle ne pouvait plus supporter la vue du moindre rapace. Que l'un d'eux leur tourne autour depuis une bonne heure n'était donc pas pour la rassurer. Suivant son vol du regard, Doebroksh plissa le regard sans dire un mot.

Son comportement n'était pas normal. Il n'avait pas de vrai raison de les suivre - Nyssa restait terrée dans la sacoche qu'elle c'était approprié. De plus, il volait bas et poussait de nombreux cris. Un instant il hésita à l'abattre. Cependant, comme l'idée lui traversait les pensées, l'oiseau menaçant descendit soudain devant eux avant de disparaître dans les arbres. Grimaçant, l'hybride poursuivit sa route. Ishtar se trouvait encore loin au sud s'il voulait rejoindre l'île dont son ami orque lui avait parlé.

Moins d'un kilomètre plus loin toutefois, ils firent une rencontre inattendue. Un homme vêtu d'un simple gilet sombre et d'un pantalon ample, tranquillement assis sur la branche haute d'un arbre en bord du chemin. Non, pas un homme, réalisa le minotaure en avisant les formes sombres qui pendaient dans son dos : deux grandes ailes noires repliées étaient rattachées à ses omoplates nues. A son coude relevé se trouvait le rapace les ayant suivit depuis pendant si longtemps.

- Bien le bonjour ! s'écria l'inconnu d'un ton jovial.

Ce a quoi Doebroksh ne répondit pas, se contentant de le sonder du regard en s'arrêtant au milieu du chemin. Il notait la présence d'un pommeau à chacune de ses hanches et d'aucun sac bagage, sac de provision ou couverture. Alors qu'ils se trouvaient à plusieurs jours du village le plus proche. Ailes ou pas, il ne pouvait couvrir une telle distance en si peu de temps. Et cet aigle les ayant littéralement pisté…

Cet individu ne lui inspirait nulle confiance. Comme pour confirmer ses soupçon, il poussa un soupir en réaction au mutisme du Moj'Hauk.

- Je t'attendais l'hybride, déclara-t-il d'un ton beaucoup moins chaleureux.

Laissant s'envoler son familier d'un sursaut du bras, il prit appuis sur la branche avant de se laisser tomber au sol. Avec grâce ses bottes que le minotaure nota renforcées d’arêtes métalliques semblèrent glisser dans l'herbe plus que s'y poser. Doebroksh porta lentement la main au tomahawk à sa hanche.

- Je ne suis pas du genre à effectuer de long discours. Autant sauter dans le vif du sujet.

Sans prévenir le stryge lança plusieurs projectiles droit à la tête du minotaure. Celui-ci eut tout juste le temps d'apercevoir des reflets lumineux et se protéger le museau du coude que des lames lui perçaient la fourrure. Il poussa un grognement en comme la douleur lui irradiait le poignet. L'instant suivant une bourrasque soufflait ses vêtements : en deux coup d'aile et d'une vitesse fulgurante, le stryge était déjà sur lui !

- Que…

Avant que Doebroksh ne puisse réagir l'une des lames lui mordait l'abdomen comme leur agresseur passait sur sa droite. La lame lui arracha une touffe de fourrure dans une giclée écarlate. D'un réflexe le minotaure fendit l'air pour frapper d'un revers de sa hache, mais là encore il fut trop lent. Le stryge bascula derrière lui d'un nouveau coup d'ailes en projetant de la poussière en toutes direction. Il entailla le jarret gauche de Doebroksh en passant cette fois par ce côté. Gémissant en tenant son flanc blessé, le minotaure ne put que ployer le genou sous son propre poids, s'affaissant en avant.

- Trop lent ! Le nargua l'inconnu avec un rire mesquin.

Il ravala toutefois sa phrase lorsque siffla une lame juste sous son menton : d'un coup d'aile il parvint à esquiver de justesse le tomahawk lancé dans sa direction qui lui arracha quelques plumes. Doebroksh tira alors son arc du carquois sous les yeux du stryge prit au dépourvu par cette manœuvre. Mais il retrouva vite sa contenance :

- Pas de ça ! s'écria-t-il en se laissant tomber en avant.

Plongeant en avant, il dévia le tir du minotaure d'un coup de pied sur le bois de l'arc. Dans la foulée, sans retoucher le sol et dans un tourbillon de plume, il virevolta à hauteur de la tête de Doebroksh. Il lui asséna un coup de pied dans le le museau de ses bottes renforcées, suffisamment fort pour sonner la créature massive. Des étoiles  envahissant son champ de vision, le chasser discerna néanmoins son ennemi se poser à quelques mètres de lui. Ricanant, il marcha tranquillement pour l'achever, ses lames  aux poings. Brusquement s'ouvrit une sacoche sur l'abdomen du minotaure.

- Que…
- Laisse le tranquille ! s'écria Nyssa d'une voix furieuse en projetant des pointes glacée à la face du mercenaire.

Trop proche et prit au dépourvut, celui-ci ne put cette fois esquiver la menace.  La glace inonda son champ de vision avant qu'il ne plonge dans les ténèbres. Avec un hurlement de douleur et portant les poings à son visage mutilé, il tituba en palpant ses joues ensanglantées.

- Mes… mes yeux… bégaya-t-il entre deux cris. Mes yeux ! Mes…

Sa plainte vira court lorsqu'une pointe lui traversa l'épaule par l'omoplate. Hurlant de plus belle, le stryge se tortilla et agrippa le poignet du minotaure en s'efforçant de pivoter pour lui faire face. Mais il avait lâché ses épées courtes et, dans un duel de force, il ne faisait plus le poids. Avec une froide résolution, Doebroksh enfonça son arme plus profondément dans la chair de son agresseur. Saisissant l'aile de sa main libre, il referma ses doigts sur l'articulation fragile du stryge.

- Non ! Non ne…

Sans une once d'hésitation, le trappeur broya l'aile sous sa poigne de fer. Puis, écartant sa lance toujours fichée dans son corps, il acheva enfin sa tâche. Avec de nouveaux hurlements, agrémentés d'une giclée écarlate et d'une pluie de plume, le minotaure lui arracha l'aile.

Sa colère retombée, Nyssa voletait en retrait et porta les mains à sa bouche. Elle-même était horrifiée par ce à quoi elle assistait mais était bien incapable d'agir. Sans se déplacer pour ménager sa patte blessée, le trappeur prit le tueur à une aile par la gorge et le maintint au-dessus du sol. Mi-gémissant mi-suppliant, à un cheveux de sombrer dans les ténèbres, le stryge ne parvenait même plus à se débattre.

- Qui t'envoie, demanda Doebroksh d'un ton grave à l'aveugle.
- Qui… Va te faire f…

Son insulte s'étrangla dans sa gorge alors que, sans prévenir, le Moj'Hauk lui enfonçait sa griffe de métal dans l'entrejambe de l'autre main. Du sang coula le long de l'arme jusqu'à sa fourrure comme il insistait plus profondément, sentant déjà les pointes riper contre l'os. Recommençant à gesticuler et hurler, s'enfonçant de lui-même sur les lames acérées, le supplicié s'efforça d'articuler une réponse :

- Personne ! Je… tes cornes ! Ils… acheter prix d'or et…

Son cri se perdit dans les aigus alors que la garde de l'arme venait effleurer les vêtements du blessé. Lui comprimant la gorge, Doebroksh voyait rouge et n'avait cure de sa souffrance. Des cornes ? Ce scélérat avait voulu l'abattre comme un animal pour s'emparer de ses cornes ? Était-il seulement sa première victime ?

- Combien tu en as tué ?! Lui beugla-t-il à la face. QUI TE LES ACHÈTES ?
- Doe…

Le regard fou, il se tourna vers la fée qui venait poser ses petites mains sur sa fourrure. Plissant les sourcils, son expression inquiète capta son attention l'espace d'un instant. Une seule seconde, suffisamment longue pour qu'il réalise ce qu'il était en train de faire.

- Je… il…
- Il a perdu connaissance, le calma-t-elle d'une voix douce sans ciller son regard. Oublie le un instant et laisse moi examiner tes plaies.

Mais lorsqu'elle eut grossièrement refermé sa blessure au ventre à l'aide de sa magie, le Moj'Hauk la repoussa pour revenir au stryge mutilé. La fureur du combat passée, il avait retrouvé son sang-froid. La colère elle était toujours bien présente. Mais il n'aurait pas de réponses à ses questions. L'inconnu ne respirait plus, baignant dans une flaque de sang. Son familier, lui, c'était tout bonnement envolé.




Slots RP utilisés 2/2

Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vg11k.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux aigles des Baldors   Chasse aux aigles des Baldors - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux aigles des Baldors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Tableau de chasse des crânes
» Chasse aux corbeaux [pv : Tyzy]
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» La chasse aux requins ( Rang D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-