AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1666 jours !
Dùralas, le Mer 23 Mai - 17:08
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Chasse aux crocodiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 180
Expérience : 1190
Masculin Âge RP : 9

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Présence obscure de Darrö, +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
2794/2794  (2794/2794)
Vitesse: 142
Dégâts: 31%

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Dim 8 Avr - 23:47

On l'avait envoyé chasser une famille de crocodile non loin d'un petit village aux abords de marais, apparemment les bêtes massives n'avaient de cesse de s'en prendre aux voyageurs un peu trop hardis et aux peu de bêtes que les villageois élevait.
Darrö n'avait pas mis un pied dans l'eau sale et nauséabonde du marais qu'il avait déjà senti une mâchoire se refermer autour de sa jambe et avait été emporté par le fond avec une force et une vitesse ahurissante sous les yeux effarés d'un villageois qui lui avait pourtant supplié de ne pas y aller, que c'était bien trop dangereux pour un enfant aussi jeune que lui.

En sortant de l'eau enveloppé d'une brume comme on en voit les matins d'été au bord du lac Freisha avec sur son dos trois énormes bêtes écailleuse les yeux fondus et les mâchoires dégueulant des volutes de fumée Darrö n'avait plus les inquiétudes du villageois devant lui, mais un mélange malsain de peur et de reconnaissance avec l'envie à peine dissimuler de ce dernier de le voir quitter leur village sans histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1204
Expérience : 5050
Masculin Âge RP : ?

Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2802/2802  (2802/2802)
Vitesse: 1224
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 9 Avr - 10:44


La botte de Faust esquiva adroitement une flaque boueuse, sans même qu'il n'y prête attention, pour aller se poser sur le perron de quelque chaumière des marais. L'endroit en lui-même était tout à fait banal, avec ses colombages et son bois d'osier sculpté, afin qu'ils aient où dormir suite à leurs virées de chasse sans éveiller l'attention de quelques visiteurs malvenus.

La chasse d'aujourd'hui avait été exécutée selon un rituel bien spécifique, comme le montrait le corps du crocodile transporté par le servant, tranché en deux, net, comme sous l'effet de quelque lame titanesque.

On était parti à l'aurore du refuge des Baldors pour gagner Hukutav avant la matinée, ce qui fut réalisable grâce aux exploits des étalons issus des laboratoires Fortuna. Aujourd'hui étant une journée très spéciale ; Styx semblait en effervescence totale, gagné par une fiévreuse électricité à la contemplation des astres qui s'alignaient.
L'incandescente Aldebaran, astre rouge impérieux et menaçant, s'était érigée avec splendeur dans les cieux quelques jours auparavant, rendant le Vicomte on ne peut plus déluré. Son accalmie provisoire -et soyons honnêtes, bien factice- avait laissé place à une joie sauvage, et une orgie s'était tenue dans les Baldors pour célébrer l’avènement de l'étoile cramoisie.

Faust avait prit soin de se distancer des festivités par devoir de raison, mais avait tout de même profité de cuisses blanches et baisers langoureux, car un dandy sait s'abandonner à la folie de temps à autres ; un choix bien parcimonieux en comparaison des jeux auxquels s'était adonné son Maître.
Il y avait eu des musiques exquises, des feulements fauves et des râles rauques qui auraient fait trembler tous les Baldors si le majordome n'avait pas eu l'ingéniosité de protéger leur habitacle de sortilèges d'illusion. Lorsque la folle farandole de corps eut terminé, bien tard dans la soirée, on nettoyait restes éventrés de serpent aussi bien que tâches peu délicates, et laissait repartir chacun de son côté. Les Amants dans toute leur splendeur, ce qui arracha un sourire satisfait au démon qui vit en les célébrations infernales l'étincelle la renaissance du Valet.

D'un bassin empli de sang et sueur il s'était érigé, nu et puissant, et Aldébaran reçu en l'occasion un hurlement conquérant et gai pour seul et unique appel. Alors l'étoile s'était enflammée de plus belle, et le Valet avait convié tous ceux qui le désiraient à venir le rejoindre dans ses eaux perverses pour des espiègleries plus retordes encore.
Il y avait notamment eu la lecture, faite par une vierge de sang alpha, du "Festin des Goules", ce livre d'apostat interdit par les arts magiques conventionnelles. Alors le vin avait coulé, dans toutes les gorges, sur les corps des prisonniers sacrifiés à la Cour vampire en une pluie de boyaux et de soupires passionnés, et la fête avait été une franche réussite.

La chasse du crocodile demeurait dans la lignée hérésiarque des Amants ; il fallait que la moitié d'un reptile vienne épouser les lignes des constellations tandis qu'Aldébaran, Cassiopée, et Carène brillaient encore en simultané. Faust comprit en ce jour ignorer encore beaucoup des sciences noires et apprit par le Vicomte que le placement des astres permettait d'entrer dans des phases nouvelles de conscience, épaulé par les drogues appropriées et certains versets aujourd'hui oubliés.
Les Amants qui avaient décidé de rester en compagnie du Valet admireraient en la soirée de ce Dimanche profane un rituel d'invocation singulier ; leurs prières iraient en direction de Makgonahai, esprit des landes spirituelles désertes, porteur des passions les plus ardentes qui avaient réduit à feu et à sang plus d'un royaume.

Il s'agissait du démon qui avait engrossé Marie, la première pécheresse adultère, et du même qui susurra ses desseins à Hélène, la vampire virée succube, lors de la grande guerre des Trois où elle forniqua avec le Roi Parhi pour attirer sur lui les foudres de son mari Ménèla.
Une force spirituelle convoitée par les cartes de l'arlequin, et par son corps aussi, car il semblait particulièrement excité à l'idée de revoir Makgonahai.

On attendit donc que nuit se fasse avant de se mettre en chasse, le groupe d'adorateurs anarchiques à pied, portés par leur vitesse vampirique, cherchant frénétiquement les reptiles qu'ils découpaient à vu selon les demandes de leur meneur. Styx se couvrit pour la première fois depuis longtemps de peintures faciales pour seuls vêtements, et dirigeait l'expédition béotienne d'un pas effréné toujours accompagné de quelque éclat de rire funeste.

Et quel malheur ce fut de croiser la route d'une escouade de Gardiens, qui reconnu bien vite les couleurs des Amants, érigeant de suite une pauvre muraille de boucliers et lames. On décida d'utiliser le cadavre de l'un d'eux comme réceptacle pour l'incube Makgonahai, une fois leurs défenses mises en charpie.

Alors, en rentrant munis des ingrédients nécessaires à l'adoration de l'astre Aldébaran, on festoya plus longuement encore et nul doute que quelque esprit humain s'étant trouvé là durant le sabbat aurait connu une descente aux enfers tant les tambours noirs avaient résonné.
Dans une chaumière d'Hukutav, aux charpentes on ne peut plus classiques, s'était tenu une conférence d'une impiété à la hauteur de son ambition ; Makgonahai était venu, possédant le corps d'un jeune Gardien bien formé, pour répandre ses divines forces -à l'état de fluides- sur ses amants dans un éclat de rires jouissifs.
Tout ceci grâce à un cadavre de crocodile, un alignement astral propice, et une volonté de débauche farouche ; une synthèse alléchante des forces souterraines de Dùralas.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3148
Expérience : 10102
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Mar 10 Avr - 0:07

Rapport de récolte :

Darrö gagne 2 écailles de crocodile, 1 cuir de crocodile, 1 dent de crocodile, 5 points métier.

Commentaire sur le rp : Rien à redire.

-

Rapport de récolte :

Styx gagne 3 écailles de crocodile, 1 cuir de crocodile, 1 dent de crocodile et allez, un os doré.

Commentaires sur le RP : Rien à redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Nox Caelum
Virtuose

avatar

Messages : 92
Expérience : 678
Masculin Âge RP : 18 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
410/410  (410/410)
Vitesse: 343
Dégâts: 70

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 30 Avr - 21:07

Lorsque je pénétrai la ville de Kastalinn, la populace bondait déjà les ruelles marchandes, malgré le manteau grisâtre de notre ciel diurne, couvert de cotons imperméables, décidés à être intransigeants avec l'astre journalier. Ce qui permit au vent de céder à tous ses caprices, sans le moindre obstacle, jouant ainsi de ses longs doigts invisibles en compagnie de l'atmosphère dans l'unique but de lui accorder une baisse de température.

Akki, blotti contre mon torse car il était actuellement complexe de faire un pas devant l'autre, sans être balloter de droite à gauche ou qu'on vous écrase involontairement votre pied.

Je vagabondais donc à l'intérieur de ses circonstance jusqu'au stand de notre honorable commerçant en artisanal de chasse.

- Félicitation, Lysandre ! s'écria-t-il à ma vue, provoquant un léger soubresaut de la part de l'animal. Tu as été promu Maitre de l'art en ta profession forestière. Tu vas pouvoir accéder à d'autres territoires inconnus, me ramenant ainsi des articles variés qui feront bien plaisir aux habitants de cette ville. Mais, d'après nos registres, reprit-il d'un timbre soudainement sérieux, tu n'as pas encore découvert le moyen d'y parvenir.
- En effet, affirmai-je suivi d'un large sourire, mes iris dorées rencontrant les siennes au dedans d'une profonde analyse conscient qu'il possédait la clef à ce problème. Toutefois, ayant connaissance de mes limites et de mes compétences, je sais qu'il serait fort sage de patienter au-delà de quelques temps pour lutter plus aisément contre cet éventualité.

Il m'examina à son tour, son index effleurant le bord de ses lèvres avant d'y caresser son menton pour un visage et une expression transportés par la méditation de la compréhension de mes propos.

- Il est vrai qu'il serait dommage de perdre un damoiseau aussi talentueux que ta personne. D'autant plus que tu n'a point encore joui de la totalité de la vie.

Il laissa échapper un soupir.

... Dans ce cas, aurais-tu l'amabilité de m'indiquer dans quelle occupation vas - tu t'embarquer ?
- Eh bien , .... réfléchis-je, la tête tournée sur les équipements exposés d'un autre magasin, me remémorant par la même occasion ceux du Père Tungstène. Ces magnifiques instruments de toutes catégories, attendant l'être qui détiendrait le talent de les faire vibrer. Je songeai reprendre la chasse aux Rhinocéros, aux crocodiles et aux aigles, là où ces bêtes ont été un splendide défi.
- C'est noté, mon jeune ami ! Au plaisir d'obtenir le savoir de ton avancement en cette quête.

Je ne mettais nullement rendu compte, qu'en face de lui, se trouvait son livre d'archive.
Je vais devoir à tout prix accentuer et développer mes cinq sens.

A cette pensée, je lui adressai un signe d'au revoir de ma main, quittant ce lieux pour un autre où les dangers se présenteront en abondance.

****

Des grains de sable de notre sablier temporel se sont écoulés depuis cette conversation. Akki se délectait de sa proie alors qu'en ce qui me concerne, je pratiquai mes arts martiaux quotidiens, sous le chant des oiseaux accompagné d'une pénombre que m'offrirent les feuillages denses et boisés de la forêt où nous nous tenions en ce jour.

- Tu compte te renseigner quand pour le tatouage elfique incrusté dans ta chair carpienne ainsi que pour des instructions géokinestésie ? me demanda le canidé entre deux bouché.

Je me stoppai, saisissant une bonne goulée d'air.

- Quand la destinée me conduira vers cette ouverture.

Puis, je me dirigeai vers un petit ruisseau. Je m'accroupis, percevant le reflet à travers sa limpidité semblable à un miroir. J'y plongeai mes mains et m'aspergeai la figure avant de m'en abreuver. Sa fraîcheur longeant l'étendue de ma gorge, me ressourçant en tout point.

C'est alors que mes oreilles de renard choisirent cet instant pour s'agiter dans tous les sens, en mode alerte. Mes yeux étudièrent discrètement chaque recoin tombant sur un œil globuleux, surgissant de la surface azure. Je l'ignorai comme de l'an quarante, allant prendre un bain de pieds, l'ombrageuse silhouette s'approchant, troublant ce cours d'eau et BAM ......

Quelque chose bondit sur moi, une gueule grandement ouverte. Malheureusement pour ce crocodile, entre mes mains s'était logé mon tonfas qui vint, quant à lui, le bloquer. Je pivotai augmentant ma vitesse pour le dégager de mon emprise. Il finit par lâcher, valsant violemment contre l'arbre le plus proche.

Sans attendre qu'il puisse reprendre ses esprits, je m'y précipitai lui arçonnant un coup brutal à la tête dont la musicalité osseuse résonnait en échos vers l'éther, engendrant la fuite de nombreux et divers volatiles vers les cieux.

Akki convulsa de surprise. Ensuite me voyant abaissé à une certaine hauteur au sein d'une recherche, il se hâta dans ma direction.

- Qu'est-ce ...

Il s'interrompit lorsqu'il vit le reptile, jonchant sur le sol, ses globes oculaires partant en orbite et un filet d'hémoglobine fleurissant sur un crâne étrangement déformé. Je l'agrippai par la queue, l'installant confortablement sur mes épaules.

- Je l'ai abandonné sur la route du choix mais comme tu puis le constater, il a préféré que j'en devienne son bourreau pour abréger ses souffrances. Maintenant, si tu veux bien, nous allions de ce pas le conduire pour une expertise.
- Tu es sûr à 100% que tu es mi-lycanthrope mi-elfe puisque pour être honnête avec toi, j'ai plus la certitude que t'es un croisement entre un vampire en couple avec un démon ou encore un nécromancien.
- Probablement ris-je ou serait-ce seulement en lien avec ma nature de renard ?

Sur cet énigme qui n'en était pas une, nous marchions pour Kastalinn.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3148
Expérience : 10102
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Ven 4 Mai - 23:56

Rapport de récolte :

Lysandre gagne 2 écailles de crocodile, 1 cuir de crocodile, 1 dent de crocodile, 5 points métier et un os doré !

Commentaire sur le rp : Rien à redire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4546
Expérience : 4357
Masculin Âge RP : 28

Politique : 177
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4382/4382  (4382/4382)
Vitesse: 959
Dégâts: 1955

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Ven 11 Mai - 2:40

Ce qui était agréable dans les marais Hukutav, ce n'était ni le calme ni la dangerosité des créatures très étranges qui pouvaient sa cacher dans chaque recoin. Non, c'était tout simplement la présence de ces magnifiques énormes reptiles à très grandes dents adorant se dorer la carcasse sous la boue, attendant patiemment la première patte se plantant juste à proximité. Les crocodiles sont très dangereux, mais ils sont aussi une belle source de revenus quand on sait comment les utiliser et quand on connait les personnes permettant d'acheter ce qu'il y a à récupérer sur ces créatures carnivores. C'est tout là l'art des chasseurs qui tuent ces reptiles et récoltent leurs écailles, dents et cuir afin de les vendre aux riches désireux d'avoir les plus beaux atours. Et accessoirement, certaines personnes s'en servent pour armes et armures de qualité. Mais la destination de ces trophées n'avait aucune importance puisqu'on pouvait se faire beaucoup d'argent avec et ça, c'est ce qui avait toujours compté pour les chasseurs.
Dougal était perché dans un arbre, attendant le moment propice pour sauter sur le crocodile qu'il avait aperçu juste en-dessous. Le rôdeur souhaitait juste attendre que la bête s'endorme et la tuer d'un coup sec pendant son sommeil pour éviter trop de souffrances inutiles. Puisqu'elle était en pleine digestion, sa petite sieste n'allait pas tarder et très bientôt le Gardien pourrait ramener dans ses sacoches de quoi renflouer ses bourses de pièces d'or. Et, accessoirement, récupérer des tranches de viande de crocodile pour se régaler d'un très bon festin. Ça n'allait pas être la première fois que le rôdeur dégusterait du crocodile, et bien que la viande ne soit pas souvent aux menus des grandes enseignes gastronomiques, elle demeure très délicieuse.
- Shhh... chuchotta Dougal pour lui-même.

Le chasseur avait bien entendu : la bête juste en-dessous de lui s'était mise à ronfler. C'était une sorte de signal pour lui afin qu'il se laisse tomber sur la elle et la planter pour mettre un terme à ses jours. Rien de bien compliqué et pourtant le Gardien n'était pas serein. Il préférait attendre quelques minutes supplémentaires pour être sûr de ne pas croiser de problèmes indésirables, dans ce métier on n'était jamais trop prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Nox Caelum
Virtuose

avatar

Messages : 92
Expérience : 678
Masculin Âge RP : 18 ans

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
410/410  (410/410)
Vitesse: 343
Dégâts: 70

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Dim 13 Mai - 19:42

En ce jour, on pouvait ouïr la mélodie somptueuse de la pluie. Flip ! Flap ! Flop ! Flip ! Flap ! Flop ! chantait - elle en une précipitation commune de l'averse semblable à un orchestre continu. Pourtant, je m'y trouvais en dessous, en leur laissant ma silhouette afin de m'imprégner de leur fraîcheur.

Il était clair que je puis produire une croix vers le divertissement en compagnie des aigles. Cette météorologie me contraignît au sein d'un abandon sur un carrefour où deux panneaux d'indication se présentèrent devant moi. L'un me dévoilait la voie des Rhinocéros tandis que l'autre, celle d'un entretien fortement amical avec les crocodiles.

Sans obtenir la disponibilité d'y méditer plus sur ce sujet que quelque chose s'entremêla entre mes jambes, me provoquant une chute sur mon fessier.

C'était en cet instant que mes prunelles dorées firent la charmante rencontre d'un reptile de taille moyenne. Il claquait sa mâchoire me montrant à quel point ses dents étaient acérées, aiguisées et aussi tranchante qu'une lame, avant de se précipiter dans ma direction.

Je ne désirai en rien devenir un accessoire lacéré, démembré ainsi que broyé dans le seul et unique but est d'assouvir le besoin de cet animal. Il en était hors de question ! Ma vie jointe à celle de la connaissance étaient actuellement  appauvries pour que je me permette d'y mettre un terme. C'était trop tôt pour jouir de ma peau afin d'être en mesure de le métamorphoser en trophée.

Je coulissai mes doigts sur l'étendue de mon dos et empoignai, sans patienter d'avantage, mon tonfas en le brandissant devant ma personne, créant ainsi une distance de sécurité. J'inhalais son haleine à travers son souffle qui effleurait mon visage. Il ne cherchait point à comprendre la faible probabilité de son espérance de vie puisqu'il tenta de forcer le passage, se servant de sa queue pour se propulser.

Je lâchai un soupir, en le repoussant violemment. Je ne me relevai de toute ma hauteur quand ce dernier valsait contre l'arbre le plus proche. Il ne s'attendit nullement à ce que je puisse répliquer aussi vite, ses yeux globuleux sortant presque en orbite, lorsqu'il me vit à ses côtés pour lui fondre le crâne.

La tonalité des craquements osseux se répandirent en un échos vers les cieux, engendrant, par la même occasion, la fuite de divers et de nombreux spécimen de type volatile. Des plumes multicolores virevoltèrent jusqu'à ce qu'elles atteignirent le sol. Elles me parurent m'offrir un spectacle sous une radieuse cascade dont malheureusement le temps ôta son accent enchanteur. J'en attrapai une au vol et m'en servi comme coiffe, retenant une bonne partie de ma épaisse chevelure.

Puis, je m'accroupis l'examinant suivi d'un plus grand soin car sa température corporelle ne peut être que trompeuse. Satisfait de mon analyse en sachant que ce crocodile était sur le point d'être embarquer sur le barque de Charon pour pénétrer dans le royaume des Morts, je le saisis, l'installant confortablement sur mes frêles épaules où ici, le Charon serait mon rôle. Mais contrairement au Mythe, je l'emmenai vers ma ville.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3148
Expérience : 10102
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Jeu 17 Mai - 18:20

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 2 écailles de crocodile, 2 cuirs de crocodile, 1 dent de crocodile.

Commentaire sur le rp : Rien à redire.

---

Rapport de récolte :

Lysandre gagne 2 écailles de crocodile, 1 cuir de crocodile, 1 dent de crocodile, 5 points métier.

Commentaire sur le rp : Rien à redire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 180
Expérience : 1190
Masculin Âge RP : 9

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Présence obscure de Darrö, +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
2794/2794  (2794/2794)
Vitesse: 142
Dégâts: 31%

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Hier à 18:55

Ils arrivaient enfin au marais d'Hukutav, le marchand faisait prendre à la roulotte les chemins tortueux tout en évitant scrupuleusement qu'une des roues ne s'enfonce dans les eaux sales du marais. Il n'aimait pas cet endroit et l'évitait aussi souvent que possible, comment aimer un endroit où les lieux les plus connus et peuplés sont une ancienne prison et un temple de mauvais payeurs.
Ils n'aimaient pas les nagas et leur fâcheuse habitude à ne pas payer argent comptant, ces saloperies fourbes ne réussissait plus à le tromper depuis qu'il avait revendu le dernier qui avait voulu le rouler comme couvre-lit.

" Qu'est-ce que nous cherchons par ici ? "


Darrö n'avait rien contre les marais, c'était comme la forêt, mais où on pouvait patauger dans la boue. Il n'était jamais rentré dans Hukutav et il était content de découvrir un nouvel endroit. Le seul hic, c'était l'odeur, le marais puait d'effluve de végétation étrange aux formes saugrenues. Il avait perdu la sensation du froid et du chaud et tout besoin de se nourrir ou de se désaltérer, mais il avait conservé son odorat et son sens du goût, et il avait la désagréable sensation de " goûter " les odeurs du marais.

" Nous cherchons des crocodiles stranger, mais il vaut mieux en trouver vite, c'est puant ici. "


" C'est vrai que l'odeur est désagréable. "

" Je parlais des nagas stranger. "


Le magasin ambulant se stoppa devant une étendue d'eau sale particulièrement volumineuse, de concert le marchand et Darrö mirent pied à terre et s'avancèrent à proximité de l'eau.
Ils avaient besoin de peau et de dents de crocodiles pour satisfaire la demande qu'ils avaient eu de fournir la fête de mariage d'une fille d'un noble strelarois, le marchand affirmait que la chair des bêtes se servirait en brochette et que leur peau habillerait la table de banquet prévu à cet effet.
Les deux compères avaient une stratégie toute préparée pour récupérer le plus de crocodile possible en peu de temps. Darrö suivait les directives du marchand et apposa ses mains sur le sommet de l'eau du marais, une légère nappe de brume se déployant peu à peu.

" Tu es près stranger ? "

" Oui ! "


Le marchand fouilla dans sa poche pour en sortir un petit globe noire pourvu d'une mèche, il craqua une allumette et la petite cordelette de la bombe crépita fortement, il amena celle-ci devant son visage pour allumer le cigare qui passait à travers ses lourdes écharpes. Il prit une bouffée de fumée grise et envoya le petit globe vers les eaux du marais, l'explosif s'arrêta sur un petit tapis de fumée et s'enfonça en son sein protégé de l'eau.
L'explosion de tarda pas et de nombreux poissons et bestioles en tout genre volèrent hors de l'eau, ainsi que trois crocodiles qui ne devait pas s'y attendre.
La nappe de brume que le garçon avait créé sous ses mains se déploya sous les reptiles sur laquelle ils retombèrent lourdement avants d'être ramenés tranquillement vers la rive.

" Une bonne chose de faîte stranger, maintenant quittons ce lieux puant où aucun client possible ne traîne. "

" Direction les plaines d'Aràn ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

Chasse aux crocodiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-