AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Volk Urivius
Le Monde de Dùralas a précisément 1943 jours !
Dùralas, le Dim 24 Fév 2019 - 5:00
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Chasse aux crocodiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Darrö Aldhren
Personnage décédé

Personnage décédé
Darrö Aldhren

Messages : 355
Expérience : 2280
Masculin Âge RP : 10

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Lui, par Darrö, +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
4140/4140  (4140/4140)
Vitesse: 475
Dégâts: 41%

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 12 Nov 2018 - 16:42

Il ramenait sa dernière prise sur un tapi de brume qui flottait derrière lui en silence, marchand le long des étendues d'eau sale des marais d'Hukutav. Comme à leur habitude, les eaux putrides faisaient planer une odeur de putréfaction constante à laquelle Darrö ne s'habituerait jamais. Marchant depuis de longue minutes il ne se rendit pas compte tout de suite qu'un reptile, long de plusieurs mètres le suivait, sa tête sortie des eaux croupies, le fixant de ses yeux noirs recouvert d'une membrane lui permettant de voir aussi bien immergé qu'émergé. Décidément, il était venu pour chasser du crocodile mais dans cet environnement pourrie, la chasse s'apparentait plus à rester debout le long des berges avant de se faire attaquer par les proies que vous étiez venu chercher.
Remplissant de brume grise la mâchoire du reptile qui sauta vers lui, celui-ci fondit de l'intérieur avant que le jeune omichlikynésiste le rattrape sur le même tapi de brume sur lequel il transportait son congénère. Une chasse fructueuse à laquelle il n'avait pas vraiment fourni les efforts habituel en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3681
Expérience : 12249
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 26 Nov 2018 - 2:54

Rapport de récolte :

Darrö Aldhren gagne 4 écailles de crocodile, 2 cuirs de crocodile, 2 dents de crocodile.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4780
Expérience : 5352
Masculin Âge RP : 28

Politique : 258
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4524/4524  (4524/4524)
Vitesse: 1096
Dégâts: 2102

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Mar 27 Nov 2018 - 12:46

Pour passer un peu le temps, Dougal avait décidé de se rendre dans les marais pour chasser le crocodile. Le reptile lui rapporterait quelques pièces d'or grâce à ses écailles, ses dents et son cuir. Ces ingrédients étaient prisés par les fabricants d'armures mais aussi certains fabricants d'armes. Ces composants étaient parfaits pour assurer une certain qualité de main d'œuvre.
Dougal savait s'y prendre avec les crocodiles depuis le temps qu'il en chassait. Depuis, il avait trouvé les moyens rapides de s'occuper d'eux. Une fois que l'on avait l'habitude du comportement de ces créatures, il devenait bien plus simple de les tuer. Puisque le temps de trajet n'était pas excessif grâce à l'aide d'Anòr, le tout était réglé en moins d'une demie journée (vente comprise). Autrement dit, c'était de l'argent très facile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3681
Expérience : 12249
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Mar 27 Nov 2018 - 13:03

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 2 écailles de crocodile, 2 cuirs de crocodile et 1 dent de crocodile.

Commentaires sur le RP : OK.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Pubbeuse à l'essai ♦ Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 687
Expérience : 2776
Féminin Âge RP : 16

Politique : 128
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2576/2576  (2576/2576)
Vitesse: 905
Dégâts: 1769

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Dim 2 Déc 2018 - 13:44

Une véritable langue de crocodile n'a rien à voir avec les bonbons traditionnels que l'on trouve dans les marchés modestes de Stellaraë, de petites barres de sucre roses à l'air alléchant qu'on empaquette généralement dans un bout de mouchoir teinté bon marché pour éviter de s'empoisser les doigts. Non ; lorsqu'on étudie l'anatomie de l'animal, comme les chasseurs ont souvent l'occasion de le faire, on observe en premier lieu que le muscle est assez imposant pour tapisser tout le palais inférieur de la bête. Du même beige que l'intérieur de la gueule de l'animal, parfois brunie à son extrémité pointue ou moucheté de quelques tâches sombres, elle n'est pas franchement alléchante et -remercions les dieux !- n'a pas de grandes chances de s'attirer la convoitise d'un enfant de passage. Ne nous y trompons pas ! Tout comme son homologue confite, elle est (pourvu d'être correctement cuisinée) un met de choix que sa difficulté d'acquisition rend particulièrement bien cotée dans les tavernes d'Hukutav.

Quelque part au pied des baldors se trouvait justement un percheron dont les naseaux peu avertis avaient pu, quelques jours auparavant, humer le fumet d'une langue de crocodile grillée au feu de camp. Sa propriétaire, après avoir transpercé la gorge de la bête à l'aide d'une pique qui avait été attachée à l'arrière de sa lourde selle de voyage, avait récupéré à des fins marchandes la cuirasse du reptile et avait décidé de s'essayer à la recette qu'un ivrogne lui avait conseillé un jour pour ne pas gâcher cette pièce méconnue, qui représentait pourtant l'équivalent d'un bon pavé de boeuf ou de cochon. Délicieuse surprise en effet.
La cuirasse en question se trouvait donc emballée avec la pique sur la croupe de l'animal, qui mâchait par désoeuvrement la corde de chanvre abandonnée au pied de l'abreuvoir où il avait été attaché. À vrai dire, il avait plus sommeil que soif, fatigué par le brouhaha ambiant du marché où il se trouvait ; l'appel tonitruant d'une corne dans laquelle on soufflait non loin lui arracha un hennissement las tandis que, dans la petite boutique qui se dressait non loin, sa maîtresse parfaitement protégée du bruit par un sort elfique posé sur le porche de la baraque abattait un poing rageur le comptoir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3681
Expérience : 12249
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Ven 7 Déc 2018 - 4:17

Rapport de récolte :

Axe gagne 2 écailles de crocodile, 2 cuirs de crocodile et 1 dent de crocodile.

Commentaires sur le RP : Rien à dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 54
Expérience : 403
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Dim 10 Fév 2019 - 2:43

Hormis son aventure en compagnie d'une hybride tout à fait charmante, Sobek Elpoemer ne s'aventurait jamais trop loin dans les Marais d'Hukutav. Souvent, il se contentait des lisières du territoire afin de prendre ses ingrédients sans trop s'exposer. Tout cabaliste, Exilé de surcroît, connaît la réputation diabolique du royaume du grand Srathen, Seigneur des sphères de l'immatériel et grand sacerdote des secrets induisant la folie chez ses adorateurs. Dès le plus jeune âge des enfants des Sables de Harena, la peur de ces terres leur est inculquée, et si Sobek Elpoemer était fasciné par le murmure constant des Esprits il ne le redoutait pas moins, et essayait seulement de faire abstraction des  constants afin de ne pas s'ankyloser dans un effroi léthargique. Contre-productif. Ainsi, c'était avec une Mara solidement -et récemment- équipée de l'armure officielle des chenils vampires en acier noir et or massif, qu'il avançait prudemment sur sa barque en compagnie d'une torche et du corps paralysé de Theophile Bundite fermement maintenu au fond de la barque grâce à des sangles de cuir. La présence de ce semi-cadavre, appartenant à l'assassin fuyant sa sentence qu'il avait capturé quelques jours auparavant, ne le rassurait pas vraiment tant son expression facile était morbide.

Aujourd'hui il devait se rendre à un site particulier, un autel dédié au "Roi Rieur" ou "Grand Dévoreur" décrit dans le Festin Des Goules du moine Harold Phillipe Louvecat comme une entité intemporelle et psychopompe. C'était Faust, le démon, qui lui avait indiqué le temple païen et ordonné la visite, suite à son étude du chapitre contenu dans le manuscrit de De Vermis Arcanis du Vicomte Lachlan Grey qu'ils avaient décortiqué lors des dernières semaines. Grey décrivait les forces régissant ce macabre lieu de culte comme inouïes, plus puissantes encore que celles du Srathen, et si sa prose était difficile aux yeux d'un néophyte aux arcanes vampires comme Sobek Elpoemer, il avait compris les enjeux du texte sans trop tarder. Les locaux, des indigènes primitifs et farouches, s'adonnaient à d'indicibles pratiques dans le but de recevoir la visite du Grand Dévoreur, et pour gagner ses faveurs et recevoir ses prédictions de l'avenir ils lui apportaient un réceptacle. Une coquille assez solide pour recevoir et abriter quelques instants l'essence du Roi Rieur.
Faust avait immédiatement approuvé l'emploi de Theophile, suggérant même que toute vivisection supplémentaire sur sa personne était superflue tant ils avaient grandement pratiqué et examiné son système. Mais Sobek ne désirait nullement perdre son spécimen, ne serait-ce que pour prolonger l'agonie existentielle du paralytique, autrefois assassin et violeur d'une trentaine de femmes. Quelques enfants aussi.

Hissant sa torche au-dessus du visage éternellement immobile de celui dont l'échine avait rompu, l'apothicaire scruta son compagnon de route d'un regard sévère tandis qu'il extirpait une poudre blanche d'un petit sachet qu'il portait dans les plis de son turban en soie noire. Après en avoir versé une courte portion sur un de ses ongles sales, il en huma les sels. Son cœur accéléra, et un sourire gourmand naquit au bout de ses lèvres qu'il retroussait en un instant d'apothéose comme la drogue montait. Des alcaloïdes made in les Laboratoires Fortuna, de la came de meilleure qualité, pure comme les neiges Nordiques et aux vertus viriles égalant les excitants berzerkers.

- Ha... Mon cher Theophile, aujourd'hui tu bougeras à nouveau, tu parleras même. C'est une belle nuit de pleine Lune, mettons la a profit, veux-tu ?

À peine avait-il terminé sa phrase que l'embarcation heurtait un objet solide et assez gros dans l'eau des couloirs de mangrove du Marais. S'il s'agissait d'un crocodile, la lumière de la torche le ferait fuir, mais si autre chose, comme un Seigneur du Marais, avait été perturbé par Elpoemer, les choses pouvaient se gâter. Le Cabaliste pencha prudemment la tête par dessus bord, scrutant la surface pourtant lisse de l'eau sur laquelle glissait le bateau, et observa tout en s'éloignant à nouveau. Un morceau de bois, tout simplement, renvoya les éclairs brûlants de sa flamme et Elpoemer gloussa nerveusement. Il n'était pas très vaillant, décidément, et même Mara ne prit pas la peine de relever les oreilles, accentuant son sentiment de sécurité. Si son chien de garde ne s'alarmait pas, alors lui non plus n'avait pas à s'inquiéter... N'est-ce pas ? Mais il n'eut pas à réfléchir longtemps, car devant lui se profilait un étrange monument en pierre de basalte, aux colonnes cylindriques disposées en un cercle similaire à ceux des druides. Avec plus de goût, certes, mais qui augmentait toutefois le malaise se dégageant de cet autel impie.

Historiquement, Hukutav avait été le foyer à de nombreuses civilisations et races, car enclavé entre l'hégémonie Naga et Elfique, mais cette architecture ne disposait d'aucune similarité avec les races précédentes. Les colonnes de basalte fendaient le ciel nocturne, et comme il se rapprochait, il pouvait déceler à la lumière de son flambeau des séries de gravures et lignes incohérentes gravées dans la roche. Des pictogrammes paraissaient dépeindre plusieurs figures d'humains (ou humanoïdes, tout du moins) en proie à des yeux grand ouverts. Louvecat avançait que les scènes ici représentés devaient signifier la perception des sauvageons quant à leur entité fétiche, tandis que Grey proposait plutôt une signification religieuse, purement allégorique de l'omnipotence du Grand Dévoreur. Les deux théories se tenaient, et incitaient à de bien troublantes cogitations qu'importe la vérité. Nouant une corde autour d'un tronc blanc et décharné, l'Exilé rangeait son transport et entreprenait de hisser Bundite hors de l'embarcation lorsque Mara bondit au sol, aboyant rageusement de ses trois têtes à une créature nichée dans les ténèbres que son maître ne parvenait à distinguer qu'au bout de plusieurs minutes. Lorsque le faisceau de lumière balaya le cercle de pierre, il aperçut enfin le fruit de l'agitation de sa monture ; un crocodile de taille moyenne se tenait au beau milieu de l'occulte destination et répondait aux aboiements par un sifflement caractéristique.

Absolument fasciné de découvrir une créature mythique, vénérée par les siens et de laquelle il tenait son prénom, Sobek (crocodile) resta bien une dizaine de minutes à détailler le gardien fortuit de l'espace. Le reptile devait avoir élu domicile ici temporairement, et s'il s'agissait d'une femelle -comme sa taille le laissait envisager- il était probable qu'elle vienne pondre ou marauder en son territoire. Puis, après avoir lancé la chienne tricéphale à l'assaut du prédateur impressionnant, Elpoemer déchaîna une volée de maléfices sur sa proie, usant de l'Incanto pour vider l'animal de sa force vitale sans en abîmer l'enveloppe charnelle. Une fois le jour levé, il voulait admirer la bête avec patience et ne pouvait se résoudre à défigurer la perfection contenue en le reptile divin. Le combat fut long, mais pas difficile, Mara était assez agile et protégée pour faire distraction tandis que le Cabaliste ponctionnait lentement les forces du crocodile, et très vite la cerbère attrapait de ses trois têtes l'animal en pressant son cou fermement, le rompant d'une seule et triple pression. Efficace et intelligent, voilà le travail que Faust enseignait à son élève.

Le rituel de la Cabale pouvait commencer.

Elpoemer dépose son crâne de fennec, enroulé de son turban, au milieu du cercle, allume toutes les torches accrochées aux cylindres de pierre de brasero verts, et dispose Theophile Bundite au centre de l'endroit, sur une table céremonielle visiblement prévue à cet effet. Au-dessous de cette dernière gisent plusieurs effigies obscures et désaxées d'une créature aux dents de requin et au corps de crapaud, et Sobek décide de les arroser du sang de Bundite en tranchant la paume de son compagnon de voyage.
Le sang d'un individu permet aux esprits de mieux le repérer, et d'accéder plus facilement à son âme, et il lui fallait mettre toutes les chances de son côté comme il récitait les paroles proscrites par Mestre Fortuna.

- Par trois fois, il demande et par trois fois le Roi ricane. Par trois fois, il voit et par trois fois le Roi ricane. Par un réceptacle il jure, et par un réceptacle...

Sobek n'a pas le temps de conclure ses psaumes funestes que le corps inerte de l'infirme s'agite de convulsions, et qu'une moquerie stridente pourfend le silence nocturne. Theophile Bundite, dont le visage est resté sans mouvement deux semaines durant, se fend d'un rire sardonique, écarte les lèvres pour dévoiler des babines dignes d'un fauve carnassier, et toise Sobek du regard tandis qu'il se met à flotter dans l'air. Au début, il ne bouge pas, et ne fait que rire, encore et encore, à s'en rompre les tympans, mais bientôt l'assassin se redresse. Il cesse de rire, et un éclair éclate derrière le cabaliste, mais il ne bouge pas, trop terrorisé par le visage déjanté qui se tient à quelques millimètres du sien. Comme si cet homme handicapé, à la colonne en miettes, désirait l'embrasser ou lui dévorer la face à grand coup de ses dents si brillantes. Mais Theophile cesse tout mouvement, assez longtemps pour que le sorcier pense à la fin de son rituel.

Hors il n'en n'est rien, et comme Sobek Elpoemer s'apprêtait à reculer, finalement libéré de sa stupeur, l'homme qui avait perdu l'usage de sa langue se met à hurler. Le timbre méprisant est hors de ce monde, heurte plus que les tympans de l'humain qui tombe à genoux, l'esprit et l'âme, en proie à une torture phénoménale.

- CROCODILE. HAHAHA HA. SOBEK.

À son retour, Sobek resta en état de choc durant plusieurs jours. Le visage qu'il avait vu lors de cette entrevue diabolique n'était en rien celui de l'infirme, mais celui d'un autre. Un être horrible, sans humanité aucune, qui connaissait son nom, et ce qu'il a vu dans ses yeux était pire encore : une étendue de lumières mortes et qui singeaint honteusement la vie. Un océan de révélations tapi sous un grand lac de couleurs inconnues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3681
Expérience : 12249
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 11 Fév 2019 - 9:12

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer récolte 2 écailles et 1 cuir de crocodile. Il gagne 5 points de métier et 5 points supplémentaires.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sobek Elpoemer
Habitant(e)

Sobek Elpoemer

Messages : 54
Expérience : 403
Masculin Âge RP : 25

Politique : 01
Métier : Chasseur - Expert
Titres:
 

(Calebasse démoniaque, +200, v+200, Calebasse Piñata : Les récompenses en pièces d'or de fin de combat concernant les tours passés sont multipliées par 10 [le voleur aura le droit à une multiplication par 20])

Stats & équipements
Vitalité:
1395/1395  (1395/1395)
Vitesse: -105
Dégâts: 1195

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 18 Fév 2019 - 1:36

Mlgré une semaine passée en compagnie de Hornet Cafte, bel homme aux yeux noisettes envers qui un coup de foudre avait opéré, Sobek Elpoemer préféra inviter ce dernier à rester loin de sa partie de chasse dans les Marais. Il prétextait que l'endroit était bien trop périlleux, macabre même, pour un non initié, en omettant sa propre expérience très relative en les terres du Srathen.

La vérité, et même si sa justification comportait une part importante d'honnêteté, se trouvait cependant en les ruines érigées par les hommes primitifs des Marais. Ces cercles assimilés aux ronds de druides et toutefois à milles lieux d'en égaler la pureté, avaient gagné un attrait tout particulier aux yeux d'Elpoemer.
Depuis qu'il avait aperçu les yeux du Dévoreur, qu'il avait plongé dans les secrets des couleurs mortes et fausses lumières de l'endroit, Sobek était revenu changé. La nuit des rêves extraordinaires le hantaient, composés de miroirs, mers sombres et plateaux de poudreuse infinis. Aussi, des voix revenaient constamment le pourchasser même s'il n'entendait jamais véritablement leurs dires. L'apprenti décidait donc de repartir à la chasse aux visions, et il lui paraissait tout à fait inconscient d'exposer son amour à l'endroit qui paraissait se jouer des songes d'autrui. Ainsi il prit la rivière en barque accompagné seulement de sa chienne Mara et de son "réceptacle" Theophile Bundite, assassin et violeur récidiviste devenu tétraplégique suite à une chute inopinée des hauteurs des Baldors. Les aléas de l'infortune, pensa ironiquement l'apothicaire.

Comme il entrait de nouveau dans les dédales de mousse verdâtre et jaunie des tourbières, d'autres pensées se heurtaient à la simple curiosité qu'Elpoemer affichait pour l'endroit. Des serpents sifflaient quelque part dans son âme, lovés sur un nid de roses rouges, et lui intimaient que les lumières mortes n'étaient que les prémices d'un drame délicieux duquel il ne pouvait s'extirper. Comme les mites sont attirées par la flamme pour y mourir.

Tandis qu'autour de lui une symphonie de gloussements naissait, l'apothicaire usait pour la première fois de ses pouvoirs à un but offensif et projetait une bourrasque spirituelle à partir de son crâne de Fennec enflammé. Tout redevint nuit et calme, pénombre et noirceur. Sobek avait calmé les esprits, mais demeurait à l'affût des dangers locaux, ici, personne ne vous entendrait crier, encore moins s'il croisait la route de quelques créatures affamées.


Comme sa flamme éclairait les environs, épaulée par la flammèche fantomatique de son crâne, l'apothicaire distinguait à présent au loin les contours sinistres et baroques des monolithes incrustés de glyphes incompréhensibles propres aux autels du Grand Dévoreur. Celui-là même qu'il avait visité la première fois, il en était certain, car au-delà d'avoir suivi sa carte à présent bariolée de tracés studieux quelque chose dans l'air lui était familier. Ce lieu l'invitait presque comme une maison qu'il avait habité.

Bientôt Sobek Elpoemer amarrait sa barque au même arbre décharné de la dernière fois, et cette fois, il eut moins de mal à extirper Theophile Bundite de l'embarcation. Oui, ce gothique répère lui était à présent familier et les gestes qu'il devait accomplir pour sa communion lui revenaient avec une maîtrise exacerbée. Tout se déroulait comme auparavant. Même la présence d'un crocodile, feulant au milieu du cercle infernal de pierres noires de basalte.

Ce dernier point, pourtant en phase avec la récurrence des événements, troublait fortement Elpoemer. Pour cause l'animal présentait des traces de morsures encore saignantes au niveau du cou, là où Mara avait jadis mordu la femelle de même robe et corpulence que le reptile face à Elpoemer.
Faust l'avait averti sur les pouvoirs corrompus des autels du Roi Rieur, mais à présent une armée d'alarmes rouges tonitruait dans l'esprit du jeune cabaliste. C'était le même crocodile qu'il avait tué et dépecé il y a une semaine, rien de différait.

Comme la sueur gagnait son dos par ce qui lui semblait des cascades, un scénario qu'il n'imaginait même pas se produit, sans crier gare les torches cylindriques rivées aux monolithes s'embrasèrent d'un coup, et Bundite se mit à ricaner.
Il n'avait plus aucun contrôle sur le déroulé des choses. Il ne pouvait pas non plus bouger, terrifié, lorsque Theophile et sa sardonique expression se mit à avancer lentement en sa direction toutes dents dehors. Son rictus s'étendait d'une oreille à l'autre, et ses yeux incandescents renvoyaient les lumières narquoises qui singeaient la vie, les océans troubles où nageaient des couleurs inconnues.

L'angoisse gagnait Sobek qui se savait trop faible pour combattre quoi qu'il se déroulait en ce moment même. Le crocodile revenu des morts, le pantin Bundite venu se planter si près de lui qu'il pouvait goûter son haleine fétide, et les braseros diaboliques qui conféraient au surréalisme ambiant une aura malsaine. Le cœur du jeune humain allait lâcher, il en était persuadé.

Alors il fermait les yeux et tentait de résister à l'envie irrépressible de les ouvrir à nouveau. Mais bien entendu, il échoua.

L'instant d'après Sobek Elpoemer se réveillait au centre de l'autel du grand Dévoreur, les iris fendues de petites veines rouges et le nez dégoulinant de sang. Il était au contact de la chaire chaude et inerte du crocodile, visiblement démembré et dont les crocs clairsemaient l'étendue moussue de l'îlot aux monolithes. Mara dormait à ses pieds, et comme une ultime découverte glaçante d'implications, Theophile Bundite l'étreignait de bras rigides. En un cri apeuré Sobek chassait cette accolade funeste, hurlait d'effroi, et regagnait précipitamment sa barque. Il ne prit pas la peine de récupérer l'homme à l'échine brisée, et put l'apercevoir tandis qu'il s'éloignait sur l'eau trouble des marécages.

Cette fois le rituel s'était avéré désastreux, pire encore, le cabaliste sentait en son esprit quelque vérité tordue se nicher. L'humain avait vu une chose ce soir, et il savait que s'en rappeler causerait sa perte.
Il lui fallait oublier, ou dans une moindre mesure s'interdire les souvenirs.

S'il se remémorait, il était foutu. Totalement foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cylicia Condoris
Protectrice

Cylicia Condoris

Messages : 131
Expérience : 840
Féminin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 

(Corbeau commun  +150, v+80)

Stats & équipements
Vitalité:
925/925  (925/925)
Vitesse: -11
Dégâts: 810

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 18 Fév 2019 - 15:30

La Stryge et Le Crocodile (Fable)

Un jour où Cylicia Condoris,
Que nul vérité ne guida
Dans le désert d'Herena,
Cherchait en vain une oasis,

Elle aperçut un crocodile
Bien mal au point sous le soleil
Et dont la soif donna des ailes
A son langage reptile.

"Regarde donc mes vieilles écailles,
Lui dit à elle, bien instruit de ses besoins,
J'ai mauvais yeux et mauvaise carne,
Ai pitié belle oiselle, épargne mon destin.

Viens voir en ma gueule,
Tu constateras toi-même
Mes dents sont devenus meules
Et ma langue pose moult problème."

Mais Cylicia loin d'être dernière
En jeux de dupe et de misère,
Savait que deux dans le désert
C'est un dîner pour le moins maigre.

"Viens donc, répondit-elle
J'ai un peu d'eau en cet gourde.
Tes vieilles dents se feront moins lourdes
Et ta langue se fera plus belle."

La pauvre gente reptilienne,
Se croyant fort maline,
Pas une seconde ne fit sienne
Les risques de cette machine.

"J'aurais bien temps de la croquer,
Qu'il pensait naïvement en lui.
Un peu d'eau m'ouvrira l'appétit
Après cette chaude journée d'été."

Mais à peine eut-il approcher,
Que Cylicia fondit sur lui.
Epée, en sa gueule plantée,
Soudain moins fier de son génie,

De notre héroïne entendit :
"Je connais trop bien ton espèce
Et sais ainsi que la sécheresse
A perverti tout votre esprit."

Certains hommes sont comme ce vieux crocodile,
Ils se disent prédateurs et sous-estiment
Chacune des proies qu'ils pensent faciles.

Mais tôt ou tard, en prose ou en rime,
En villages ou en villes,
Ils finiront dans les abîmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3681
Expérience : 12249
Masculin

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Lun 18 Fév 2019 - 23:09

Rapport de récolte :

Sobek Elpoemer récolte 2 écailles, 1 cuir et 1 dent de crocodile. Il gagne 5 points de métier ainsi que 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.



Rapport de récolte :

Cylicia Condoris récolte 1 écaille de crocodile. Elle gagne 5 points de métier ainsi que 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yavik Vulpes
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
Yavik Vulpes

Messages : 261
Expérience : 518
Masculin Âge RP : 25 ans

Politique : 00
Métier : Chasseur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
215/215  (215/215)
Vitesse: 120
Dégâts: 152

MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   Ven 22 Fév 2019 - 20:38

L'eau ! cette substance humide a souhait qui vous trempe de la tête aux pieds si vous vous plongez dedans. ET encore si ce n'était là que son moindre défaut, c'est qu'il y vit en plus toute une faune et des plus hétéroclite. et même parfois dangereuse.
L'eau cet écran livide et si souvent trouble qui ne laisse rien  pour faire surgir soudainement dans un remouds  lent une forme à peine aperçue avant qu'elle n'y redisparaisse aussi icognito que l'instant précédent. Une angoisse de ce qui se cache au dessous et qui est inconnue du dessus.
L'eau cette matière qui vous prive de respirer et vous immerge, vous remplit et vous imbibe. ce poison insaisissable qui vous avale et qui vous noie.

Par nature Yavik n'avait pas d'affinité particulière avec  l'eau, notamment si on considère tout ce qui vient d'être évoqué. Ainsi  bien qu'il flemmarda à maintes reprises dans des bains  fumants de mousse et de charmantes compagnies. Ce n'était pas de cette eau là dont il évitait le contact ... non, celle redoutée était bien plus froide et bien moins accueillante. Mais il y avait aussi des proies intéressantes dans l'eau pour le renard.  Certes celles qui se mangeaient en sauce et avec des pommes de terre vapeur étaient excellents mais il ya avait aussi des créatures qui valaient leur pesant d'or.

ceci étant ces mêmes créatures n'étaient pas non plus des moins agressives ... elles devaient peut être se savoir d'une valeur estimée nécessitant qu'elles vendent chèrement leurs vies. le renard n'était pas coutumier de la chasse à ce genre de dangereuses créatures et l’appât du gain autant que la curiosité de la confrontation  attisèrent la motivation et  l'engaillardement du chasseur face à ses méfiances aquatiques.
Mais hors de question cela dit d'aller débusquer une quelconque bestiole en plongeant dans un univers où on ne voit rien et où on peut se faire becter sans avoir comprit ce qui se passait. Non, pour chasser le CROCODILE! il fallait le faire sortir et le tuer hors de son royaume. Le seul endroit où il n'était pas le seigneur rodant à l’affût de proies imprudentes qui viendraient à y baigner.

Il a noter que le monstre d'écailles à l'attitude du prélat assez aisément lorsqu'il se pose au soleil pour digérer un premier repas et que même s'il reste tout à fait capable d'en désirer un second dans cet état d'allongement inactif, il est bien moins redoutable que dans l'eau.  Le renard avait remarqué cette tendance à l'oisiveté des sauriens sous le cagnard de midi et il se glissa aux alentours d'un marigot infesté de ces reptiles  cuirassés pour voir s'il n'y en avait pas un assez assoupis pour se laisser approcher et pourquoi pas sait on jamais .. sur un malentendu, se laisserait tuer pour rendre service à un gentil chasseur qui veut juste sa peau et ses dents .. ho et puis la viande de sa queue aussi et puis peut être même quelques un de ses os ... presque rien en somme.

Mais s'attaquer à une telle créature avec un arc serait peine perdue et pour cause ... faire des trous un peu partout dans une telle cuirasse n'est pas et d'une chose aisée et de deux ,recommandé pour en tirer le meilleur prix. donc ... Yavik dût changer d'arme pour l'occasion. Il porta son choix sur une autre  à la "sophistication"  bien plus grande que son arc. A savoir une grosse pierre aux angles aiguës et tranchant.

Se mouvoir rapidement et agilement avec demanda un grand effort d'endurance et d'impulsion au renard qui grinçait d'effort à chaque bond qu'il fit en se précipitant sur un saurien assoupit sur la berge. Les autres s'étaient peu à peu replongé dans l'eau et seul cette femelle relativement imposante  étaient encore émergée. Yavik surgit par l'arrière et sauta sur le dos de l'animal  pour lui asséner de toutes ses forces et  aussi rapidement qu'il put, de grands coups de roc entre les yeux jusqu'à entendre le bruit creux d'un os qui craque retentisse. Seules la queue et les griffes du reptile fracassé bougeaient encore nerveusement tandis que yavik avait un sang d'un rouge sombre presque noir qui maculait son visage hors d'haleine ...  Il laissa la pierre basculer sur le coté et ne se permit de reprendre son souffle qu'une poignée de seconde avant de chercher à tirer  le plus loin possible de l'eau sa proie. les congénères de celle-ci  n'allaient pas tarder à rappliquer pour voir s'il n'y avait pas un p'tit quelques chose à  croquer sur les lieux du tumulte.





canard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux crocodiles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux crocodiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

 Sujets similaires

-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Tableau de chasse des crânes
» Chasse aux corbeaux [pv : Tyzy]
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-