Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zirra
Le Monde de Dùralas a précisément 1448 jours !
Dùralas, le Mar 17 Oct 2017 - 1:51
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Sam 10 Juin 2017 - 2:28

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées et 5 points de métier. Il gagne aussi 1 os doré

Commentaires sur le RP : /FLEM/

---

Rapport de récolte :

Aryana gagne 2 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : /FLEM/

---

Rapport de récolte :

Styx gagne 3 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : /FLEM/

---

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées, ainsi que 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Bon RP !

---

Rapport de récolte :

Ekyo 2 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées, ainsi que 5 points métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : /FLEM/

---

Rapport de récolte :

Aryana gagne 2 cornes de rhinocéros, 2 peaux cuirassées, ainsi que 5 points métier et 1 os doré.

Commentaires sur le RP : /FLEM/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mar 13 Juin 2017 - 3:00

La nuit était tombée, alors que la stryge avait commencé à chasser au coucher du soleil, le crépuscule s'était déjà enfuit pour laisser place à un croissant de lune. Aryana était épuisée, plus jamais elle ne recommencerait une telle journée, bien trop épuisante. Au final, ce n'était pas vraiment les chasses qui l'avaient épuisée, mais plutôt les allers-retours bien trop longs des lieux de chasse jusqu'à la demeure de son ami nain. C'est en poussant le rhinocéros mort, dans un dernier effort, aidé de son pouvoir de cryomancie pour que l'animal glisse sur le sol, qu'elle s'écroula devant la porte de la masure.

Cette dernière s'ouvrit, le nain semblait plus content de voir le cadavre de rhinocéros que celui de la stryge qui respirait comme un bœuf, totalement essoufflée. Sans grande difficulté, il la souleva et la porta pour la déposer sur une chaise, bien plus formée qu'elle. Le nain alla remplir un seau de bois de l'eau qui coulait dans sa fontaine artificielle à l'extérieur près du potager. Utilisant la pompe, il le remplit de moitié puis revint dans la salle pour jeter le contenu de sceau sur la stryge qui sursauta et en tomba de sa chaise.

Le bras sur le plat de la chaise en bois, elle avait les yeux grands ouverts, surprit de ce rafraîchissement soudain qu'il venait de lui administrer. Cependant, elle ressentit la désagréable sensation qu'était celle de sentir ses ailes mouillées. Elle soupira et laissa sa tête se relâcher en arrière.

"Beau travail ! Je n'en attendais pas moins d'une experte dans ce domaine !"

"Du coup... Tu vas enfin me dire... Pourquoi tu m'as envoyé chasser tout ça...?

La jeune stryge respirait entre les mots, épuisée de ses courses folles, elle tenait néanmoins à savoir l'utilité des ressources qu'elle venait de chasser et surtout, ce qu'il comptait en faire. Un nouveau philtre ? Une potion ? Un poison ? Avec quoi allait-il mélanger tous ces ingrédients ?

"Cela va mettre du temps à être prêt, tu devrais aller te reposer. Ce ne sera pas fini avant demain soir au plus tard."

Aryana se résigna donc, assez déçue de ne pas avoir plus d'informations, elle ne se fit cependant pas prier pour monter à l'étage et rejoindre le lit douillet qu'elle occupait habituellement quand elle dormait chez son ami nain. Elle tomba rapidement dans un sommeil profond, la seule chose que son corps et ses pensées désiraient sur l'instant, tandis que Dunric martelait non loin près du foyer. Même les coups de marteau ne réveillaient pas la stryge, tombée dans un sommeil de plomb.

Durant ce début de nuit, le nain décida d'offrir un cadeau à la stryge, pour tout ce qu'elle avait pu lui apporter. Il se saisit de la plus large et solide corne du rhinocéros et tailla une lame légèrement arquée qui suivait la ligne original de l'os. Polir, affiner et aiguiser l'os mis du temps, à cela, il fit fondre un mélange de métaux, puis attrapa une défense de sanglier. Le nain créa une armature de métal pour coller la défense contre l'os, après avoir taillé cette dernière joliment dans la même ligne circulaire que l'os de rhinocéros. Une fois les deux parties assemblées, il lui restait à finaliser le manche de cette dague, un manche classique de métal qu'il laissa refroidir après lui avoir donné une forme fine et élégante.

Il passa du temps à affiner et polir quelques écailles de crocodiles qu'il souda une à une aidé d'un peu de fer, puis de nouveau ponça le tout pour avoir un aspect lisse et uniforme sur ce manche écailleux facilement tenable par une main habile. Une fois la dague forgée, il laissa son œuvre reposer, l'assemblage d'une lame osseuse avec un autre pic plus petit sur l'avant, ainsi qu'un manche d'écailles, le tout formait une création unique et improbable mais remarquable. Sélectionnant par la suite deux plumes d'aigles, il les passa dans un liquide doré, un mélange d'ambre et d'autre produit pour qu'elles se solidifient. Il attacha un lien de cuir et l'ajouta au bout du manche en assurant sa tenue avec une pointe d'alliage métallique. Au bout du lien pendait les deux plumes sublimées par le liquide doré qui les avaient solidifiées, mais également adoucies.

Son travail de forgeron terminé, le nain plia son tablier et cacha cette œuvre faite des chasses de la stryge aux ailes grises. Il alla se coucher, dormant le peu de la nuit qui restait.
Le lendemain, il fut réveillé par le doux chant des oiseaux et quelques rayons de soleil capricieux qui avaient franchi la barrière des volets de la chambre. Le nain se leva sans difficulté, s'habillant amplement, il descendit dans la vaste pièce à vivre, vide de monde. Allant voir à l'extérieur, il trouva Aryana allongée dans l'herbe, les bras croisés derrière la tête, les yeux fermés. Elle profitait du soleil et du temps matinal encore frais.

Retournant dans sa masure, il l'appela en faisant porter sa voix à travers l'une des fenêtres ouvertes. La stryge mit du temps à se lever, ronchonnant un peu qu'on la dérange en pleine sieste, elle traîna des pieds puis poussa la porte de la masure. Le nain la regardait avec un grand sourire, tenant une fiole dont le contenu était d'un rouge bordeaux. Aryana la regarda avec un air circonspect, attendant des explications.

"La préparation a fini de mijoter ! Goûte-là, tu vas voir !"

La stryge le regardait, se demandant s'il était vraiment sérieux, mais bon, elle ne se prit pas au temps des réflexions, après tout, elle était au moins sûre d'une chose, il n'allait pas l'empoisonner. Elle déboucha la fiole, tenant le bouchon de liège dans une main, avalant le contenu de la fiole, grimaçant aussitôt en sentant le goût âcre, amer, acide, un mélange répugnant qui la fit tousser aussitôt eut-elle fini d'avaler.

"C'est ignoble...!"

Le nain riait d'un air moqueur, poings sur la taille, fier de cette farce totalement enfantine. Il se rapprocha du foyer et attrapa une étoffe en peau de chamois, douce à la vue et au toucher. Le nain tendit cette étoffe à Aryana qui crut de nouveau à une mauvaise blague, elle prit le contenu avec méfiance et retira soigneusement et lentement les deux pans du tissu. Son expression changea quand elle découvrit cette dague de chasseur, totalement sous le charme. L'alliage d'écailles de crocodiles aussi bien travaillé faisant penser à un manche d'écailles de dragon. L'arme était splendide à détailler, que ce soit la lame d'os taillée ou le manche travaillé, elle semblait émerveillée par ce présent.

La stryge mit ses deux genoux à terre et se pencha encore pour offrir une étreinte à Dunric, si peu après ce qu'il venait de lui offrir. Il lui tapota le dos, lui disant qu'au final, c'était elle qui avait fait le plus gros du travail en chassant toutes ces créatures desquelles il n'avait finalement utilisé que peu de matériaux. Aryana avait peur d'abîmer ce cadeau, elle tenait la dague précieusement, comme si elle tenait une poupée de cire qui se briserait au moindre faux mouvement. Le nain la rassura sur la solidité de sa création, solidement forgé, elle n'était pas en sucre et elle pouvait la manier librement. Elle était faite pour tenir, durant encore de longues années de chasse dùralassiennes.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mar 13 Juin 2017 - 17:00

De retour dans la savane Ekyo profitait de l’ombre que lui proposait son masque, il changeait d’ailleurs régulièrement de masque ou costume, tout dépendait de l’endroit où il se rendait. Ou plutôt dans quelle faction il se rendait, il avait d’ailleurs établi un code vestimentaire bien différents entre les différends factions où il allait. Son équipement bien que léger lui était bien pratique, l’homme masqué qui lui en avait donné tout un sac de vêtement pratique.

Le vampire était donc en pleine recherche de rhinocéros, ces bêtes n’étaient pas difficilement repérables, mais quand ils ne se déplaçaient pas en troupeau, ils étaient isolés et perdus dans la région. Le guetteur utilisait donc ses yeux au maximum pour repérer une proie, c’est au bout d’une longue heure de recherche qu’il trouva ce qu’il cherchait à l’horizon, une tâche grise, flouté par la chaleur se dégageant du sol. Ekyo se rapprocha du colosse gris calmement, une approche classique était conseiller face au molosse, il fallait mieux endormir leurs méfiances.. ou provoquer leurs colères les deux extrêmes étaient efficaces, même si l’une impliquait de se faire charger.

Ekyo arriva à une dizaine de pas du rhinocéros, de bonne taille, il semblait avoir un certain âge, le vampire lui apporterait donc un profond sommeil long et mérité. L’arcaniste étendit son pouvoir temporel sur lui et le colosse gris, tirant sa faux parfaitement aiguisé, sa mort serait rapide, levant l’arme vers le ciel, le vampire se positionna à côté du cou de la bête. D’un mouvement sec, Ekyo tranchant la tête du rhinocéros, il y avait mis tout sa force pour coupé net le cou de l’animal, sa mort en serait instantané. Libérant sa chronomancie, le seul bruit qu’il eut de la chasse fut la chute de la tête du molosse, les yeux fermé, le corps de l’animal resta quelque seconde en équilibre avant de basculer sur le côté, amenant un second choc, plus loure, il souleva la poussière du sol.

Alors que le sang du coup de la bête coulait à flot, le vampire nettoya sa lame et rangea son arme avant de s’attaquer au dépressage de la bête, récupérant ce qu’il se vendait et ce dont il avait besoin, c’est après une grosse demi-heure que le vampire se retira, laissant la carcasse aux charognards qui s’étaient regroupés autour et à la nature s’occuper du corps de l’animal.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axe
Pubbeuse à l'essai ♦ Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 473
Expérience : 1669
Féminin Âge RP : 14

♦ Politique : 55
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Scorpion géant [Emblème de faction] [Modifié] +300, 100, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1450/1450  (1450/1450)
Vitesse: 553
Dégâts: 1111

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Ven 16 Juin 2017 - 12:31

Quatrième et dernière semaine chasse dans les steppes avant le retour à Kastalinn. Sous sa selle, Axe sentait sa monture fatiguer et rechigner quand elle lui imposait un rythme plus soutenu ; le hongre écumait de plus en plus sous son poil long et la masse des ressources que sa propriétaire avait accumulées au cours du mois. Encore une poignée de jours et elle le revendrait en même temps que son butin, ce qui promettait de faire un joli pactole.

Cette fois-ci, tous deux étaient condamnés à dormir à la belle étoile, l'immensité plate de cette partie des plaines ne présentant aucun abri digne de ce nom. Pas de rochers, pas d'arbres, juste une herbe plus ou moins haute et des bancs de mousse grise et verte un peu partout. Les proies qu'Axe était venue traquer s'y repéraient à des kilomètres, leur énorme masse foncée détonnant sur le sol délavé aux tons bien plus clairs. D'où elle s'était arrêtée, Axe en voyait bien une vingtaine, divisée en deux groupes d'environ dix bêtes chacun. Quelques uns paissaient à l'écart, des bêtes solitaires qui seraient les premières cible de la jeune fille - puis, selon qu'elle ait récolté suffisamment de ressources ou pas, elle réfléchirait à charger les troupeaux. Il avait l'air d'y avoir quelques jeunes parmi eux, c'était peut-être l'occasion de ramener des peaux plus tendres à kastalinn.

Axe accorda une journée entière de repos à sa monture, dont elle allait avoir besoin pour abattre ses proies. Pendant que la bête broutait et reposait ses muscles malmenés par le voyage, et se posa et réfléchit à la meilleure manière de procéder pour abattre les montagnes laineuses que représentaient les rhinocéros. Des souvenirs d'anciennes chasses en compagnie de locaux et d'un ami naga lui revinrent, sur lesquels elle se concentra pour monter ses plans. Puis, elle s'endormit et se reposa à son tour jusqu'à l'aube.

Sa monture semblait revigorée, plus à même d'atteindre les pics de vitesse qu'Axe lui demanderait au moment de charger ses proies. Elle partit au petit trot dans les plaines et repéra une bête isolées, probablement un vieux mâle déchu par un concurrent plus jeune. La charge fut brève, le vieil animal n'étant pas aussi rapide que ses congénères - il semblait avoir du mal à se déplacer, la jeune fille n'écourtait sans doute son séjour parmi les vivants que d'une semaine ou deux. Une fois à niveau, elle enfonça profondément la lance qu'elle avait emportée entre les côtes de l'animal, qui trébucha et s'étala violemment au sol. Le temps pour Axe d'arrêter son cheval et de faire demi-tour, il était mort.

Elle le dépeça, récupéra son immense défense et s'établit non loin, n'ayant pas monté de campement fixe. Un feu et deux tranches de viandes plus tard, la jeune fille s'endormait une seconde fois pour rattraper les quelques heures de sommeil que la manoeuvre lui avait couté.





...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mer 21 Juin 2017 - 17:02

À travers les plaines asséchées, quatre sabots marchaient au pas, faisant claquer ses fers sur la terre qui perdait en humidité, la végétation périssait sous le soleil claquant. Sur le cheval, deux jeunes gens s'y trouvaient, un homme guidant la trajectoire de la monture, et une femme qui observait les horizons, visiblement à la recherche de quelque chose. Soudainement, la jeune fille pointa de l'index une masse foncée au loin, elle se mouvait lentement et lourdement. Le jeune garçon fit avancer sa monture un peu plus rapidement, passant les trois marches pour arriver à un galop parfaitement contrôlé.

La femme bondit du derrière du cheval, sortant deux lames allongées aux manches finement décorés. Assénant divers coups sur le corps de l'animal imposant, les lames aiguisées tranchaient le cuir épais du rhinocéros, surpris par cette charge soudaine. L'épéiste exécuta plusieurs mouvements divers avec ses deux lames jumelles, passant par des mouvements latéraux et circulaires, elle acheva l'animal avec un dernier coup au niveau de la trachée. Le mastodonte gris tomba à terre, soulevant un nuage de poussière terrestre, tandis que la jeune femme essuyait le sang sur ses lames avec un morceau de cuir usé.

Elle tourna la tête vers le jeune garçon à la chevelure pâle, similaire à la sienne, lui souriant et dévoilant ainsi deux canines allongées. Le jeune homme fit mine d'applaudir, complimentant son interlocutrice sur sa technique et les progrès qu'elle avait faits aux sabres. De plus, il lui demanda comment ses jambes allaient, si elles avaient besoin d'être réglées. La jeune fille sautilla sur place, un très léger bruit de grincement métallique se fit entendre suite à ses sauts. Il fallait peut-être, en effet, faire revoir les articulations de la partie basse de son corps.

La manipulatrice de sabre sauta de nouveau sur l'équidé, tandis que le garçon la remit en route, ils avaient encore du chemin, et la jeune fille comptait bien entraîner et peaufiner ses techniques à l'aide de ses lames.

Quelques heures plus tard...

Aryana se baladait à la recherche d'un de ses gros animaux aux cuirs assez solide pour résister à de simple flèche. Elle n'en trouva aucun en vie, mais tomba sur un rhinocéros mort, du sang dégoulinait encore de ses nombreuses plaies. Il ne devait pas être mort depuis très longtemps, mais quel chasseur laisserait ainsi une proie si difficile à abattre sans en récupérer les bons points ? C'était presque trop frappant, la stryge s'attendait à une sorte de piège, mais au final, rien de tout ce qu'elle avait imaginé en dépeçant l'animal n'arriva. La cryomancienne se faisait trop d'idées, il ne fallait pas réfléchir dans ces cas-là, prendre ce qui lui était nécessaire à la revente et partir.

C'est ce qu'elle fit pendant une bonne heure, même si les nombreuses entailles béantes lui avaient facilité la tâche pour la découpe, le plus compliqué restait les cornes, bien plus solides. L'esprit tourmenté par de nombreuses questions, la jeune fille aux ailes grises quitta la savane sous le crépuscule naissant qui colorait les nuages de nuances rosées et orangées.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mer 21 Juin 2017 - 18:30

C’était seul qu’Ekyo s’était mis en route pour sa chasse hebdomadaire, avec pour but de trouver un rhinocéros et d’en profiter pour expérimenter ses pouvoirs, l’arcaniste voulait manipulée le temps avec à l’intérieur un être vivant plus ou moins massif. Couplant ses besoins à ses entraînements, il se retrouva rapidement à plein désert sans proie en vue, ce n’est qu’au bout de deux heures que le guetteur trouva une tache grise brouillée par l’horizon.

Après avoir rejoint sa proie broutant tranquillement l’herbe du sol sec, le vampire se rendit compte qu’il était tombé sur le spécimen idéal, massif et agressif, il frappait déjà le sol, prévenant d’une charge imminente. L’arcaniste était content de sa proie, son exercice n’en serait que plus utile.

- Tout doux, t’en fait pas vas, on aura du temps pour se connaître.

Ekyo ne sortit pas d’arme à la charge du colosse, mais déploya son pouvoir temporel entre lui et la bête, le stoppant dans un premier temps. Utilisation simple de son pouvoir, mais qui demandait plus de ressource par rapport à la zone délimité et les forces qui était à l’intérieur, la bête n’était pas pourvue de magie l’exercice était simple pour le moment. La prochaine étape était de faire reculer l’animal, dans le sens de lui faire répéter ses gestes à l’envers, le spectacle était rigolo à voir, on ne voit pas un rhinocéros faire du MoonWalk tous les jours, vous savez ce pas de dance étrange d’une danseuse Mischa Jaqusoon, les rumeurs disent qu’elle est chronomancienne ou même aéromancien pour réaliser ses mouvements.

Bref, revenant à l’exercice, l’animal avait atterri à sa position initiale, la troisième étape était de défiler l’avancement du rhinocéros en accéléré, cela revenait à accélérer le temps. Enfin le final de l’entraînement, c’était de faire des aller-retour le plus rapidement possible. L’arcaniste restait concentrer sur le rhinocéros, s’il laissait le temps trop défilé, il risquait de se faire charger pas une bête de plus d’une tonne booster par son pouvoir.. Autant dire qu’Ekyo était même trop concentré sur sa chronomancie.

Au bout de plusieurs minutes les contourne du paysage devenait flou, trouble, mais le guetteur ne faisait pas attention à ce qui l’entourait. Bientôt le vampire se retrouvait avec le rhinocéros, toujours dans son manège, et une partielle de terre, le reste était brouillé et devenait progressivement blanc. Au bout d’une heure, Ekyo mis en pause l’entrainement, voulant récupère, il avait utilisé son pouvoir pendant un long moment et avait besoin de récupérer ses forces qui était à leurs limites.

Relevant la tête, il se rendit compte qu’il ne se trouvait plus au même endroit, cherchant une sortie, le blanc semblait s’étendre à des kilomètres, sans jamais s’éloigner de l’animal en pause et du terrain sec. Haletant le vampire commençait à voir trouble, un mal de tête s’était également installé durant l’entraînement, titubant, il sentait ses jambes faiblir. Alors qu’il allait tomber il sentie une main l’agrippé par l’arrière du col et se sentit comme aspirer, ne ressentant pas son corps pendant une seconde.

Lorsqu’il retrouva la sensation de son corps, il était parterre, face au rhinocéros mort, surement de fatigue, il rampa jusqu’à lui pour prélever une importante quantité de sang avant de se reposer. Ce n’est que bien plus tard qu’il découpa son butin pour renter. Sur le chemin, il médita sur ce qui lui était arrivé, cette sorte de dimension dans laquelle il s’était enfermé, une personne l’avait visiblement sauvé. Son pouvoir se développait rapidement, il grandissait et s’élargissait également, l’arcaniste allait devoir être plus prudent jusqu’à son contrôle parfait.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mar 27 Juin 2017 - 17:16

La savane, lieu généralement paisible et peu peuplé, il est assez rare de croiser du monde dans la région. Ekyo était en éternel chasse, en recherche une proie pour la revendre cette fois-ci et les rhinocéros étaient réputés pour leurs cuirs de bonne qualité, le guetteur était donc à l’affût d’un colosse gris. C’est au bout d’une heure de marche que l’arcaniste repéra l’animal qu’il cherchait, il était à cinquante mètres d’un arbre avec une personne dessus qui semblait.. Sauter sur une branche ? Après un instant de réflexion, le vampire se demanda s’il s’agissait bien d’un Homme ou d'un singe perdu ? La meilleure réponse serait celle qu'il aura en se rapprochant.

Plus intrigué par l’énergumène que par sa proie qui était à deux pas, Ekyo pouvait affirmer qu’il s’agissait bien d’un être humain, mais qui sautait sur un branche, s’amusant à rebondir dessus, tout en récitant.. une formule ? Nah le vampire n’avait aucune idée de ce que racontait le personnage. Il semblait soit débile, soit fou. Le guetteur s’approcha une mine déconfite derrière son masque, sans savoir comme aborder ce gars perdu.

"hongignagna hyingnignahna dinginginana squsah banana hongi UAAAAAAAK !"

Alors qu’Ekyo s’approchait, l’énergumène répétait son dialecte dénué de sens, la branche sur laquelle il se tenait lâcha, lui arrachant un cri de surprise, digne d’un cri d’accouplement d’Orang-outan femelle. Il se ramassa face contre terre, genou également, offrant son cul au soleil. Ekyo regarda la scène d’un air dubitatif, un hic de rire lui venant, le tableau était débilement drôle. Le bon homme se releva d’un coup, fixant le vampire pendant une seconde avant de détaler, laissant ses bras onduler vers le ciel.

Sa course soudaine provoqua le rhinocéros qui broutait à quelque pas, l’énergumène fini par se faire courser par le colosse gris. L’homme zigzaguait dans tous les sens, essayant de fuir la bête qui le chassait, le guetteur sortit son arc et mit fin à la course de l’animal (du rhinocéros, j’pense que c’est utile de le préciser) avec trois flèches qui se plantèrent en même temps dans la proie du vampire. Ekyo avait utilisé sa chronomancie pour effectuer ce tir, la peau du rhinocéros était dur, mais quelque flèches accéléré par sa magie la transperçait. La bête s’écroula après quelque pas de plus, laissant courir au loin l’homme bizarre, Ekyo récupéra les ressources de la bête avant de rentrer, avec une anecdote des plus étranges à raconter.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Mer 28 Juin 2017 - 0:54


Du sang dégoulinait lentement de son abdomen, ses mains en étaient tâchées, sa dague également, son visage était recouvert de gouttelettes rougeoyantes. Des taches de sang partout, il avait giclé de plein fouet durant l'impact de la créature à corne avec la stryge. Les deux étaient par terre, au sol, baignant dans une mare de sang. Un stryge aux ailes foncées arriva en courant à l'endroit où le choc avait eu lieu et se pencha pour venir attraper le corps d'Aryana.
Elle ne réagissait pas quand il l'appelait, il lui tapotait la joue et la secouait, mais rien ne changeait. Son visage était impassible, alors qu'il essuyait les gouttes de sang qui ressortait sur ses joues, teintant ses lèvres d'une couche rouge quand il passa ses doigts dessus.

Il la serra fortement contre lui, lui disant qu'il regrettait de ne pas avoir pu la sauver. À coup sûr, le rhinocéros avait dû empaler sa cage thoracique et la briser avec sa corne, cela expliquait la présence massive de sang. Pourtant, elle respirait encore, qui mourrait ainsi ? Alors que le jeune stryge tenta de l'embrasser, soi-disant comme geste d'adieu, Aryana toussa en mettant ses deux mains sur les épaules d'Eriklan pour le pousser comme elle pouvait.

"Tu m'étouffes... Idiot..."

À l'entente de la voix de la stryge, il recula, la lâchant lamentablement dans le sang qui venait en réalité de la plaie béante qu'il avait sur la totalité du ventre. Une marque assignée par la lame tranchante de la stryge, qu'elle avait eu le temps d'exécuter in-extrémiste durant la charge du mastodonte. Avant qu'elle ne se fasse embrocher ou piétiner, elle avait réussi à l'exécuter. La cryomancienne se redressa en pestant, couverte de sang de la tête au pied, alors que le stryge en face de lui se grattait la nuque, visiblement gêné.

"J'ai cru que tu étais morte... Loin de moi l'idée d'en profiter..."

Aryana souffla sur sa mèche grise, le regardant d'un air désespéré. Il n'était pas possible comme garçon, mais il restait un compagnon fidèle malgré son attitude parfois voyante et dérangeante. Reprenant ses esprits après le choc qu'elle avait eu avec le rhinocéros, elle dépeça l'animal avec l'aide du stryge noir, récupérant tout le nécessaire pour pouvoir par la suite les revendre.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Dim 2 Juil 2017 - 19:21

Rapport de récolte :

Aryana gagne 9 cornes de rhinocéros et 6 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.

---

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 9 cornes de rhinocéros et 6 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.

---

Rapport de récolte :

Axe gagne 2 cornes de rhinocéros et 3 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 297
Expérience : 1421
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Dim 9 Juil 2017 - 18:16

Ekyo avait beau être protégé, le soleil de la savane était lourd et semblait écrasé le vampire, depuis combien de temps marchait-il ? Ses éternelles recherche de proie, l’avait transformé en zombie, se contentant de marcher, l’esprit vide. Son chemin était orienté par des indices ou espoir de forme potentiellement tuable à l’horizon. La chasse en forêt lui manquait d’une certaine manière, mais la forêt la plus proche était à plusieurs jours de marche.

Le guetteur était donc parti rechercher dans la savane, c’est au bout d’un temps, presque indéfinissable pour le chronomancien qu’il tomba face à un rhinocéros. D’habitude, Ekyo les voyait de loin, leurs courants même après avant que les colosses gris se retournent pour le charger. Il s’était contenté de marcher et avait eu la chance de trouver une proie, l’animal semblait également perdu, il avait pu repérer l’arcanist et le suivre, à défaut de son groupe.

Avant que la bête ne s’en rende compte, le vampire lui aspirerait la vie, figea le temps, le jeune homme tira sa faux accrochée dans son dos, la lame de son arme était toujours aussi brillante et affuté. Le temps immobile Ekyo se place à côté du coup de l’animal, d’un puissant coup sec, la lame venait de traverser le cou du rhinocéros. Une mort rapide et quasiment indolore. Le vampire se nourrir du sang et récupéra les ressources avant de rentrer.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Dim 16 Juil 2017 - 20:57

Rapport de récolte :

Ekyo gagne 2 cornes de rhinocéros et 3 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Baron de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1148
Expérience : 4779
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2742/2742  (2742/2742)
Vitesse: 1142
Dégâts: 887

MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Lun 2 Oct 2017 - 10:54

Les plaines étaient aujourd'hui moroses, illuminées par un soleil animique, brouillé par d'épais nuages gris.

Ce fut en haut d'une colline brumeuse que s'arrêta une calèche étrange, toute d'or et de basalte, frappée d'un blason représentant d'un rouge écarlate. Ce qu'il y avait d'étrange dans ce véhicule n'était ni sa conception baroque, en dénotaient les piques sinistres installées dans le compartiment destiné au cocher, ni ses chevaux plus pâles que la lune de Samhuinn mais plutôt l'absence de conducteur.

Les chevaux fantomatiques se déplaçaient seuls, à la lueur d'une lanterne incandescente, dans cette immensité blanchâtre. Les personnages qui marchèrent hors de leur carrosse, dénotant avec le paysage environnant, étaient vêtus de concert avec le véhicule ; l'un, plus altière et droit que l'autre, semblait être un jeune éphèbe à la chevelure mi-longue, brune, et et arborait un ensemble or et noir d'un goût extrême. L'autre, suivant ce qui devait être son Maître, arborait un costume de majordome noir et rouge, là où le vêtement classique aurait demandé du blanc.
Finalement, le majordome s'était également enjolivé d'une broche dorée, plutôt discrète, au niveau du torse, représentant une rose traversée par une plume ; symbole de son statue de Mestre.

Là étaient donc deux Sirs, respectables, marchant parmi les brumes sans aucune hésitation tandis qu'au loin déjà le hennissement de leurs destriers, spectral et étouffé tandis qu'ils s'évaporaient dans le drap blanc, venait apporter le seul son aux horizons.

Celui qui semblait le plus jeune s'arrêta en contrebas de la colline, près d'un chemin délimité par des barrières de bois, un croisement auquel on pouvait lire "Vers les Tours" sur un paneau usé.
Il traça plusieurs glyphes au sol, très différentes de celles des sorcières, puisqu'elles consistaient en des magies classiques, bien que de niveau avancé, et son majordome en faisait de même sur son côté si bien qu'au bout de la manœuvre la route était traversé sur une parcelle respectable d'inscriptions primitives. Un langage oublié il y a longtemps par les hommes, que seuls les mages vampires utilisaient, et même parmi eux, rares étaient ceux qui se souvenaient des magies des premiers Seigneurs de Spelunca.


- Même dénué de l'Immatériel, vous demeurez capable d'exercer la magie.
- Je ne t'apprends rien. Avant d'être Styx, de devenir Styx, je suis Lachlan Grey, mage d'état impérial et servant de la Couronne Dùralassienne. La magie est ma seconde peau, l'immatériel en était les parures. Bien, attendons à présent, ils ne devraient plus tarder.


Un danger camouflé, des pièges dissimulés, et une violence se terrant derrière des artifices élaborés ; le Baron Grey n'avait changé que de camp, pas de méthodes.

Au bout de quelques minutes, durant lesquelles Lachlan "Styx" Grey et Mestre Faustus Fortuna s'étaient éloignés de quelques pas de la scène, des hennissements, vivaces et fiers, annoncèrent l'arrivée de quelque diligence.
Des soldats Stryges, des noirs, à la solde de la Matriarche, étaient là afin de transporter une cargaison d'armes vers les rives du Lac Fresha. Rien d'inhabituel si ce n'était que les objets serviraient à armer des troupes à l'allégeance douteuse, et que Sa Majesté considérait cela comme un crime ; ainsi, Styx avait été contacté afin de couper court aux fraudes. Un monstre utilisé pour en combattre d'autres, en somme, et le Baron en était tout à fait ravi.


- Halte là ! le cocher, bâtit comme un soldat, tira sur les rennes. Vous êtes qui, vous ? Perdus ?

Les équidés, pourtant immobiles, devinrent frénétiques à l'approche du vampire aux airs d'adolescents. Pourtant, après qu'il eut posé sa main sur l'un d'entre eux, ils se calmèrent de suite. Il porta ensuite son regard sur le Stryge, qui commençait à s'agiter en lui ordonnant de se présenter avec des "Oh !" "Hé !" impérieux.

Le soldat aux ailes sombres se tut instantanément lorsqu'il croisa le regard de cet être, toutefois. Il l'avait reconnu, parce qu'il avait un temps servit la Congrégation, et si les sueurs froides avaient commencé à lui instiller une peur profonde, ce fut ses pupilles incandescentes qui le paralysèrent totalement.
Les gens pensent que l'hypnose vampirique, le "charme", ne diffère nullement des mesmérisations féérique, ou du chant des Sirènes d'Ishtar, et pourtant le processus est aussi différent dans la forme que dans le fond.

Le vampire profita de l'arrêt total de son interlocuteur pour poser une main aux longues griffes sur sa bouche, et, planta une griffe de l'autre dans la gorge du Stryge.
Les iris de la victime, jusque là contractée suite à la peur ressentie, laissèrent place à deux énormes billes, dilatées et extatique.

Comme certaine chauve-souris injectent à leurs proies des enzymes procurant un bien-être relatif, les vampires sont eux aussi capables de libérer de violentes endorphines chez leurs victimes. Celles-ci sont alors à la merci de leur hypnose.
Toutefois, il semblerait que le Baron ait volontairement altéré la constitution de la substance libérée, puisque les effets que ressentait le Stryge Noir étaient de loin supérieurs à la normale, et que son état se trouvait plus proche de la transe que de la simple coopération forcée.

Une fois que le cocher-soldat eut relâché tous ses muscles, tombant presque dans les vapes en un sourire orgasmique, le Baron s'assit sur lui et planta sa bouche au creux de son oreille dans une figure acrobatique presque surhumaine.


- Dans quelques minutes les gardes qui t'accompagnent seront eux aussi là. Je veux que tu descende du véhicule tout de suite, et que tu nous accompagne en haut de cette colline, là. Tu peux le faire ?

Sans parler, les ailes noirs frémirent tandis que la tête de la montagne de muscles se penchait en avant, en signe d'acquiescement et soumission totale.

Le trio s'en alla, juste avant que de nouveaux renforts n'arrivent, juchés sur des rhinocéros de bataille.
Ils furent dubitatif à la vue de la cargaison vide de son cocher, et commencèrent à explorer les environs, sous le regard attentif des deux vampires et des pupilles vitreuses de leur compagnon.

Styx, qui tenait par la main le soldat totalement sous l'emprise de ses toxines, lui pencha la tête afin qu'il n'ait une vue imprenable sur la situation.

Alors que les brumes, qui il y a quelques instants avaient masqué l'arrivée des vampires, se dissipaient désormais, les glyphes tracées au sol se mirent à luire en une fraction de seconde, sous la main tendue de Mestre Faustus.

L'explosion fut instantanée, et les corps des soldats, en armure lourde, brûlaient bientôt sous l'effet de la magie qui jaillissait du sol sous forme de gerbes virulentes et enflammées. Les cris des hommes étaient abominables.


- Curieux n'est-il pas ? Comme sous l'effet d'une douleur intense même les plus vaillants des Exécuteurs se plient à l'exercice de la pitié. Ils inspirent là bien plus de tristesse que le commun des hommes, regardez-les bien mon récent ami... comme ils hurlent, comme ils se tordent.

L'un d'eux, ayant repéré dans ses derniers souffles les observateurs, tendit une main ardente vers ceux qu'ils pensaient pouvoir le sauver. Le Stryge jusque là endormi, tomba à genoux, et porta ses mains à sa tête.

- Vous avez quelques minutes avant que la Garde Royale n'arrive. Styx projeta une boule de lumière dans les airs, qui dissipa totalement les brumes, et alerta les autorités que sa mission était à présent accomplie. Courez vers vos Seigneurs, et racontez leur tout. Les visions infernales que vous avez vues, les cadavres de vos amis encore fumants à votre départ... dîtes à la Tour Noire qu'aucun écart ne sera toléré par la justice. Et par-dessus tout... dîtes-leurs que le seul dialogue possible se fera dans le feu et le sang. Ruse et pouvoir, mon ami.

Deux chevaux fantomatiques, portés là en un galop trop vif pour être de ce monde, s'arrêtèrent derrière leurs maîtres et ceux-ci disparurent dans les plaines comme ils étaient venus, non sans avoir récupéré l'une des montures calcinées des Stryges, encore haletante, presque aux portes de la mort.
Ce fut Faustus qui, à l'arrière du carrosse, dans une posture de soin avec à ses côtés de multiples instruments de vivisection se pencha le premier sur la bête.


- Je garderai pour Son Altesse les meilleures parties, le reste... fera un excellent apport aux tests entrepris à Spelunca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2786
Expérience : 8724
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   Lun 2 Oct 2017 - 21:07

Rapport de récolte :

Styx gagne 2 cornes de rhinocéros et 3 peaux cuirassées.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux rhinocéros   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux rhinocéros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 Sujets similaires

-
» Chasse aux rhinocéros
» Marche, chasse... Surprises. [PV Le Passant]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Ville de Kastalinn :: Lieu d'artisanat - La chasse-