AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2522 jours !
Dùralas, le Sam 26 Sep 2020 - 1:37
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Chasse aux wyvernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

Styx

Messages : 1203
Expérience : 5048
Masculin Âge RP : ?

Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2802/2802Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2802/2802)
Vitesse: 1224
Dégâts: 822

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyLun 9 Avr 2018 - 12:12


Un gentilhomme bien conditionné sait que l'expression violente nuit à sa splendeur. Il faut chercher l'accalmie de l'âme pour briller sereinement dans l'exercice de ses fonctions, et maîtriser chaque réaction de son corps afin que le langage ne soit pas teinté d'une haine qui sied mieux aux malpropres qui peuplent les champs de Kastalinn.

La quête d'un sage régent se situe dans une politique magnanime, toute en discernement et courtoise.
Les habits jouent un rôle important dans cette recherche de sérénité ; ne portez pas de couleurs trop vives, ou peut adaptées à une décoration d'intérieur -soit-elle vôtre ou d'ailleurs- car vous serez amenez à fréquenter nombre de lieux et il serait bien malencontreux de ressembler à une tâche sur un tableau de maître. Aspirez à la perfection chaque jour, entraînez vos comportements afin qu'ils soient malléables et astucieux ; ayez un langage approprié et une tenue droite, des sourires pensés sincères et un regard toujours bienveillant sur vos confrères.

Prenez les Exécuteurs qui résident en Wystéria par exemple.

De tristes reliques d'un passé distant, plein de sauvagerie, qu'il convient savoir traiter avec autant de politesse, de franchise, que le plus noble des Marquis ; le manque d'égards et l'obscurantisme ont beau être ravageurs, ils sont lents et peu spectaculaires.

C'est ainsi que le Vicomte se rendit à leur rencontre, sous ses plus resplendissantes bannières serties des Roses rouges de la maison Grey (Imperialis Rosaceae). Il y eut un mince cortège de Frelons en leurs armures d'onyx et d'or, mené par un Vicomte plus altier que jamais désireux de entretenir avec l'un des généraux de feu son ami Saigo.
Ils avaient encore quelques jours de route avant d'atteindre le campement des fuyards, réfugiés en les forêts Wystériennes suite à la disparition de leur mentor, et préférant éviter la cohue du reste de la Tour Noire.

On fit chasser la Wyverne aux Frelons, car il faudrait apporter présent aux hôtes qui accueillaient le Seigneur et Ombre, et la cynégétique des forces Spelunciennes s'avéra une fois de plus sans failles ; on eut bientôt trois cadavres de solide constitution, transportés dans des charrues élégantes, tirées par les éternels étalons vampires du Vicomte.
La pérégrination se poursuivit sans encombrements ou problèmes, comme gardée par la Dame elle-même, et on était à quelques heures du campement lorsqu'un corbeau parvint à Mestre Faust qui déplia sa missive en une mine neutre, avant de la faire passer au Vicomte qui humait une pipe d'herbe tout en menant sa monture.

Curieux.

Un gentilhomme sait rester prosaïque en toute circonstance, mais il faut parfois laisser échapper un surplus d'émotions afin de reprendre le contrôle sur ses états d'âmes. Ainsi, Lachlan "Styx" Grey, se laissa aller à un éclat de rire qui ne sembla pas perturber ses soldats, totalement subjugués par des sortilèges d'illusions à la manière des limiers tenus en laisse qu'ils employaient pour débusquer leurs proies.

Les sciences courtoises ne s'appliquent néanmoins pas en les forêts profondes de Wystéria. Ici, il n'y a que la nature sauvage et les exotismes d'une contrée primitive, et la bestialité n'appelle jamais la pitié.
Dire que le Vicomte fut surpris d'apprendre qu'on avait armé des forces opposées aux Exécuteurs, avides de vengeance pour les exactions commises par Saigo, aurait été exagéré. Entendre son "Oh !" attristé prenait presque une tournure comique, car on pouvait facilement déceler une pointe de culpabilité carnassière en cette interjection.

Les Exécuteurs en Wystéria avaient été décimés jusqu'au dernier, comme le prouvaient les odeurs de cendres et la fumée au loin, parmi les arbres et la végétation luxuriante. Ils avaient dû connaître une fin atroce ; des tortures peut-être ? L'odeur du sang parvenait jusqu'au Vicomte en une mélopée bien familière, des cris étouffés aussi.

Ô pauvres des ennemis d'un esprit princier bien muni, car ils mourront poignardés en contemplant le sourire de celui qui les traitera comme des amis. Il faut en toute circonstance se montrer sympathique ; la rage et la haine n'apportent que la méfiance, ennemie des complots les plus réussis.

Le Vicomte leva une main, et chaque sabot interrompit sa course, chaque heaume se leva pour écouter ses dires.


- Nous rentrons, portez les Wyvernes jusqu'au bateau, les cadeaux ne sont d'aucune utilité aux macchabées. Faust, informez ma Cour de ce tragique événement que nous regrettons, et dont nous ignorions tout. Si seulement j'avais su mieux les protéger... j'ai peur que cet incident ne soit isolé, il nous faut rapidement regagner Château-Rouge.

Pauvres des ennemis d'un sourire menteur et courtois, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyMar 10 Avr 2018 - 0:24

Rapport de récolte :

Styx gagne 3 écailles de wyverne, 1 tibias de wyverne et 1 membranes de wyverne.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyJeu 26 Sep 2019 - 23:22

Sur les hauteurs d'un amas de rochers s'était couchée une bête de taille très imposante à la couleur grise, voire même blanchâtre sur le bout des écailles. La créature avait replié sa tête sous ses longues ailes et semblait prendre un peu de repos en laissant le soleil wystérien caresser sa peau renforcée. Au rythme de sa respiration, son dos se soulevait et s'abaissait. La wyverne, dangereux prédateur des cieux, dormait presque paisiblement, pas ou peu inquiétée des possibles menaces. Étant quasiment au sommet de la chaîne alimentaire locale, le reptile volant n'avait pas à se méfier des autres créatures peuplant la sauvage Wystéria.

Tapis dans l'ombre, Dougal et Shakti observaient leur proie et l'environnement pour en prendre avantage sur la wyverne. Si cette dernière s'envolait, elle pourrait faire de gros dommages ou alors pourrait s'enfuir et laisser les deux chasseurs penauds d'une chasse complètement ratée. Bien sûr, les wyvernes ne sont pas capables de voler très longtemps ; en réalité, elles se hissent dans les airs et se laissent tomber en planant, leurs ailes ne leur servant qu'à se détacher du sol et à planer, mais pas à voler, contrairement aux oiseaux ou aux dragons. Vol ou pas, cette capacité rendait toute tentative de chasse compliquée sans oublier que cette créature s'avérait être mortellement dangereuse pouvant alors inverser les rôles de chasseur et de chassé, de prédateur et de proie.
Pourtant, Dougal n'avait qu'excitation pour cette opportunité de chasse. Cela faisait un moment qu'il avait commencé cette activité lucrative, simplement comme un passe-temps, et les petites proies continentales ne lui suffisaient plus. Oh, c'était toujours très intéressant de partie en expédition contre un crocodile ou un rhinocéros, mais le rôdeur avait ses habitudes face à ces animaux et même en s'amusant avec eux, il n'éprouvait pas cette excitation et cette irrésistible pulsion de chasser la wyverne, l'une des créatures les plus dangereuses de Wystéria. C'était un cap à passer.
- C'est amusant, ma Dame, j'ai l'impression qu'en votre compagnie mon sang bouillonne. Vous n'auriez pas un quelconque ensorcellement ?
- Qui sait ? joua l'espiègle naga avec un sourire narquois.

Cette aventure en terre sauvage avec la belle Shakti était une réelle bouffée d'air frais pour le Gardien, non pas qu'il puisse être habituellement accablé par une pression ou du stress liés à ses fonctions au sein de la faction de Stellaraë. En fait, le rôdeur avait remarqué ces derniers temps qu'il avait besoin de combats l'imposant un défi de taille. La dernière fois qu'il avait ressenti un tel bien-être c'était lors de son combat dans les profondeurs des Baldor comme le Balrog, un démon de feu destructeur. Depuis, il n'avait connu de sentiments similaires à l'exclusion des deux rixes amicales en compagnie de la-dite naga. Curieusement, elle semblait être la réponse à ses aventures, du moins c'est ce qu'il semblait.

Dougal tourna immédiatement la tête et effaça son sourire lorsque la jeune femme se tourna vers lui. L'humain restait tout de même assez réservé et préférait que toute leur attention soit focalisée sur l'énorme reptile cousin des dragons. Finalement, le regard du stellarois passait d'un reptile à un autre, mais il savait pertinemment lequel des deux était le plus dangereux et il était préférable d'agir avec grande prudence avec elle...
- Pardonnez mon pouffement (Dougal avait bien senti l'air interrogateur de la jeune femme à son égard dès qu'il avait laissé un rire discret s'échapper de sa bouche) Je ne faisais que me rendre compte d'une situation assez délicate me concernant.
Tenez, je crois avoir un plan, changea-t-il de sujet pour éviter de s'étendre plus longuement sur quelque chose dont il préférerait ne rien avoir à dire à la principale intéressée.

Le rôdeur tendit une poignée de lances de chasse à sa compagne et en garda une autre pour lui. Il expliqua son plan à la jeune femme qui choisit de le laisser maître de la situation. De cette manière, si tout lui échappait entre les mains, elle pourrait prendre un plaisir sadique à lui rappeler son échec. Dougal voyait déjà le visage hautain de la naga se moquer de lui. Cette vision nourrit sa rage lui donnant encore plus de confiance dans ses choix de chasse afin de mener à bien sa petite entreprise.
- J'ai envie de dire, advienne que pourra mais que le meilleur d'entre nous deux l'emporte !

Finalement, peut-être n'était-ce pas une mauvaise idée de leur laisser la liberté sur le déroulement de cette chasse. Peut-être n'était-ce pas non plus une mauvaise idée de jouer sur la compétition. Après tout, que pouvait-il bien arriver à ces deux combattants chevronnés ? Ce n'était pas comme s'ils pouvaient craindre des problèmes de trop grande envergure et si la wyverne venait à les prendre en chasse, ils n'auraient qu'à esquiver ses attaques et en profiter pour contre-attaquer. Peut-être même qu'il n'était pas toujours nécessaire d'avoir un plan et que de laisser les choses se dérouler comme elles le devraient pouvait être la solution au bonheur lors d'excursions de ce genre. En tout cas, l'idée de se chamailler avec la naga à propos de cette chasse l'enchantait bien mieux que de mener une mission de "braconnage" à bien. Pouvoir tuer ce reptile ailé dans la compétition semblait bien plus amusant. Et nul besoin de cacher un sourire lorsque la situation le permet...
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptySam 28 Sep 2019 - 15:51

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 2 écailles, 2 membranes et 1 tibia de Wyverne.

Commentaires du le RP : Quête Première récolte de maître
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 6 Oct 2019 - 21:27

Complètement essoufflé, le rôdeur de la Garde s'était posé contre un arbre particulièrement dégagé de tout autre végétation comme des plantes aux grandes feuilles ou aux tiges épineuses. L'humain tenait fermement une lance brisée dans sa main gauche et gardait un œil attentif à ce qu'il se déroulait autoru de lui et surtout derrière lui. Bien qu'il se soit trouvé en pleine jungle wytérienne, Dougal avait l'impression de n'entendre que sa respiration ; aucun autre bruit ne parvenait à ses oreilles alors qu'il aurait besoin du contraire. N'importe quel indice auditif aurait pu l'aider mais l'adrénaline des dernières dizaines de minutes ne lui laissait aucun répit.
- Huff... Huff... ... Huff... ... Bon sang... Huff... Huff... soufflait-il entre trois respirations courtes.

Tout ne s'était pas passé comme prévu, mais il fallait faire avec et se reprendre pour faire face aux conséquences. Ce n'était que la deuxième wyverne que le rôdeur chassait et pourtant, c'était comme s'il n'y avait jamais été préparé. Peut-être qu'il avait sous-estimé ses adversaires et peut-être même que l'état d'esprit de la chasse avait été remplacé par des sentiments trop ludiques et insouciants. Les choses auraient pu être différentes.
- Mais... Huff... Auraient-elles... Huff... Étaient aussi... ... meilleures ? fit-il remarquer avec le sourire mais toujours selon une sonorité basse, comme pour éviter de se faire remarquer.

À mesure que les minutes s'écoulèrent alors que le rôdeur était posé contre son tronc, celui-ci récupérait peu à peu son souffle et son énergie, laissant l'adrénaline se dissiper. De même, il sentit ses sens plus éveillés lui permettant alors d'entendre de nouveau les petites bestioles de la jungle et leurs bruits si étranges. Et pourtant, toujours pas de trace de la wyverne. Ni même en hauteur ; Dougal leva très rapidement les yeux au ciel pour tenter de percevoir une ombre au-dessus des épais feuillages, mais même si la bête se trouvait au-dessus de lui, il ne s'en rendrait pas compte.
L'humain réfléchissait déjà à deux ou trois éventualités futures si telle ou telle chose se déroulait alors qu'il avait fait ceci ou cela. L'heure était à la planification et à l'anticipation au risque de finir broyé ou dévoré par le reptile volant, heureusement pas cracheur de feu. Mais malgré ses calculs et ses projets, le rôdeur pouvait être sûr que rien ne se passerait comme prévu. Après tout, le chasseur jouait à Wystéria avec l'un des plus grands prédateurs de Dùralas. Ce n'était certainement pas la même chose. D'ailleurs, le rôdeur ne comprenait pas comment de nombreux chasseurs avaient pu passer des semaines à se farcir une wyverne les doigts dans le nez. À moins que Dougal ne soit qu'un parmi les chasseurs les plus incompétents.
- Allez... Advienne que pourra, déclara-t-il avant de prendre une grande inspiration.

Dougal se leva mais n'eut pas le temps de faire un geste supplémentaire que la wyverne atterrit violemment juste devant lui, la gueule grande ouverte. Suite au choc, le rôdeur fut renversé contre l'arbre et se protégea les yeux de son bras pour éviter de se blesser avec les poussières et autres particules végétales soulevées par le reptile volant. Sa tête n'était qu'à quelques pas de lui mais son estomac s'imaginait déjà en train de digérer le malheureux chasseur, celui qui avait eu la prétention de croire pouvoir faire de la wyverne sa proie. Cette dernière se lécha les babines en imaginant la triste fin de son futur repas.
- À chasseur et chasseur et demi, se contenta de dire l'humain.

Ça n'avait absolument aucun sens, mais ça n'empêchait pas le rôdeur d'arborer un énorme sourire aux lèvres. Il tint fermement les restes de sa lance et se jeta contre la bête. Le prédateur releva sa tête et hurla tout en laissant tomber ses crocs affamés sur la position de son en-cas. Dougal esquiva au dernier moment et se contenta de plonger ce qui restait de son arme dans l'œil de la wyverne qui fit entendre sa douleur à qui pouvait l'entendre à plusieurs centaines de mètres de sa position.
Toutefois, son agonie fut de courte durée car la tête du reptile volant retomba très vite au sol, la langue étendue par terre en s'étant frayé un chemin entre deux crocs. Plus aucun son. Plus aucun mouvement.
- Je dois dire que je suis plutôt déçue. Je m'attendais à mieux de ta part, Douggy, fit une voix pleine de fierté et d'arrogance.

Shakti, campée sur le cou de la wyverne, se laissa tomber le long du cadavre de la bête qu'elle venait tout juste de tuer avec ses armes meurtrières. Elle nettoya rapidement le sang de ses lames et s'époussièra les bras avant de donner un coup d'épaule à celui qui se faisait appeler "chasseur". Ce dernier grimaça et faisait même la moue. Que la naga lui vole sa proie passait encore, mais qu'elle le donne ce sobriquet des plus déplaisants, ce n'était vraiment pas acceptable. La belle jeune femme le savait mais prenait plaisir à s'amuser avec l'humain pour le faire tourner en bourrique. Ça faisait partie de ses numéros de charme après tout.
- Et ne me sors pas de « ça ne compte quand même que pour un ! », déclara-t-elle tout en imitant un nain grincheux.

Cette dernière phrase irrita encore plus l'humain qui se contenta de l'ignorer et de s'approcher du cadavre pour récolter quelques trophées et de la viande fraîche pour diverses utilités. La naga ne lui laissa pas d'opportunité pour s'isoler et renchérit pour continuer à agacer le Gardien, un jeu qu'elle s'était mise à adorer.
- Eh là ! C'est à moi tout ça. Tu n'as le droit qu'à cet œil que tu as crevé. Va pas me voler mes affaire, sur un tou toujours aussi espiègle.
- Eh bien, commença-t-il après un soupir, je lui prends ce qui est de valeur et je t'en fais un paquet cadeau, proposa Dougal quelque peu exacerbé.

La naga ne répondit pas, mais le rôdeur connaissait sa réponse et savait très bien quel sourire malicieux elle arborait à ce moment-là, satisfaite d'avoir obtenu ce qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyJeu 10 Oct 2019 - 22:52

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 2 écaille, 1 membre et 2 tibias de wyverne.

Commentaires du RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 13 Oct 2019 - 22:51

Les dernières heures avaient été assez éprouvantes à force de courir dans tous les sens pour échapper à des wyvernes et les piéger. Profitant alors d'une absence de ces reptiles ailés, la maître d'armes et le rôdeur arpentaient la dangereuse jungle wystérienne d'un œil alerte mais toutefois rassuré. Les deux aventuriers avaient eu l'impression que certaines créatures sauvages se soient effacées à leur vue comme si le récit de leur chasse avait fait le tour du voisinage. Chacun des deux ne voulaient pas y croire mais puisqu'ils avaient la même impression, sans avoir eu à se concerter, le doute était de mise. Peut-être était-ce aussi une manœuvre fourbe de la part de ces bestioles pour endormir leur vigilance et leur sauter dessus au moment opportun. Après tout, la naga et l'humain se trouvaient à Wystéria, l'une des régions les plus mortelles de Dùralas.
Avec cette pause, les deux aventuriers eurent alors la possibilité d'avancer dans leurs recherches et de se rapprocher du mystérieux temple wystérien qui leur avait été désigné comme gardien de secrets utiles pour leur vie future. Dougal trouvait ça curieux qu'un tel lieu leur soit à tous les deux aussi importants mais cela faisait partie des énigmes de Dùralas et de Wystéria. Peut-être qu'ils recherchaient un endroit magique où chacun trouvait une réponse personnelle. Cette hypothèse n'était certainement pas impossible même si le Connétable de la Garde avait indiqué à son camarade qu'il y trouverait le secret des Gardiens du Temple, un ordre affilié à la Garde Royale. Tout ça était encore plus mystérieux et le rôdeur craignait de trouver une vérité qu'il n'aurait jamais voulu connaître.

Shakti s'arrêta soudainement et fit signe à son compagnon de route de rester alerte. Puisqu'elle avait indiqué avec fierté qu'elle avait résolu l'énigme de Wystéria, la naga les menait tous les deux à travers la jungle jusqu'au lieu escompté. De ce fait, elle menait la marche et Dougal prenait garde à leurs arrières pour éviter toute mauvaise surprise. Pourtant, il ne comprit pas pourquoi la jeune femme s'était subitement arrêtée. Le rôdeur n'avait rien décelé ce qui pouvait signifier que seuls les instincts de serpent de la naga soupçonnaient un danger. Si cela était bien le cas alors ils devaient être dans une situation périlleuse.
Ils restèrent ainsi pendant deux bonnes minutes, sans bouger, à vérifier du coin de l'œil chaque centimètre autour d'eux et ouvrant grandes leurs oreilles pour découvrir le détail qui trahirait leur futur adversaire, si le danger avait pour nature une entité belliqueuse. Pour couvrir toute la zone, Dougal s'était mis dos à la naga et surveillait ses arrières.
- Bouh !

Le silence oppressant finit par être brisé par une espiègle naga qui attaqua le flan du Gardien de son index. Dougal sursauta et se retourna en faisant la moue. Tout ceci n'avait été qu'une simple taquinerie qui semblait beaucoup amuser la jeune femme. Celle-ci arborait un énorme sourire à la fois amusé et enjôleur et attaqua ensuite le ventre de son camarade encore avec son index.
- Vous m'en voulez encore pour les deux victoires que je vous ai ravies ? fit-il provocateur avec un sourcil haussé.

Cette fois, ce fut à la naga de faire la moue et elle tourna les talons légèrement (voire beaucoup) contrariée par la pique gratuite de l'humain. Certes il avait gagné les deux duels mais elle avait achevé les deux wyvernes. Malgré tout, ce n'était certainement pas suffisant pour elle et il lui faudrait trois victoires contre lui pour se remettre de cette "déchéance".
Amusé par la tournure des événements, le rôdeur imita alors la ravissante maître d'armes et lui attaqua le flan avec son index. Il regretta immédiatement son geste lorsqu'elle se retourna avec un regard pire qu'assassin tout en tenant fermement son doigt, prête à le briser comme une brindille. Dougal sentit une sueur froide lui parcourir tout le dos et avait même l'impression que la jeune femme le tenait dans une constriction avec sa forme de serpent. L'humain comprit alors qu'il était préférable de ne jamais contrarier la mortelle demoiselle...
- Je suis sincèrement désolé, mais...
- Rien de ce qu'on dit avant le mot "mais" ne compte vraiment ! le coupa-t-elle encore plus irritée.
- Mes excuses alors. Je suis, par contre, réellement et sincèrement désolé. (Dougal marqua une pause pour éviter de renchérir sur un « mais ») Juste... Il y a deux grands yeux de reptiles et une bouche remplie de crocs qui nous regarde...

Shakti ne comprit pas tout de suite le message puis elle finit par sentir la présence de la wyverne qui s'avançait droit sur eux dans son dos. Peut-être qu'elle avait voulu faire une farce quelques minutes plus tôt, mais le danger s'avéra être bien réel. Les deux aventuriers pourraient même y passer s'ils restaient ainsi sans rien faire et ce serait fort dommage.
- Oh.

Dougal rougit en entendant cette douce onomatopée. S'il devait mourir alors ce serait bien heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyMar 15 Oct 2019 - 21:22

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 2 écaille, 1 membre et 2 tibias de wyverne.

Commentaires du RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 20 Oct 2019 - 17:35

Une chose était certaine à Wystéria, on ne manquait pas d'occupation. Même lorsqu'on pensait en avoir terminé, de nouveaux éléments venaient prouver le contraire. Pour survivre sur cette île, il fallait aimer l'activité et ne pas se laisser avoir par une fausse idée de calme et de tranquillité. Ces termes ne pouvaient pas exister à Wystéria, ou alors il fallait les utiliser selon un contexte bien précis. Sûrement que les autochtones aient découvert comment aborder ces mots dans leur quotidien, mais ce ne serait pas le cas pour quelques aventuriers en herbe venant de débarquer sur la plage comme l'étaient la naga Shakti et l'humain Dougal. Puisqu'ils semblaient apprécier les défis et les combats, ils étaient alors bien servis. Pourtant, les deux n'auraient pas refusé un petit temps mort rien que pour souffler un peu et se recentrer sur leur objectif premier. Peut-être que ça avait été une mauvaise idée de se lancer dans la chasse aux wyvernes puisque depuis cet instant, la maîtresse d'armes et le rôdeur avait été sans cesse harassé par l'une de ces créatures volantes. C'était comme une punition à leur encontre pour avoir osé chercher à défier la nature sauvage wystérienne.
- Peut-être qu'en atteignant notre lieu recherché nous serons un peu plus tranquilles vis-à-vis de ces prédateurs. C'est assez fou, j'ai l'impression que la moindre ombre est dangereuse. Je savais le climat hostile mais c'est à en devenir paranoïaque !

La jeune femme ne dit rien quant à elle et resta concentrée dans ses propres affaires. Le rôdeur haussa d'un sourcil puis laissa sa compagne d'aventurie s'occuper dans son coin. Dougal continua à rester aux aguets imaginant un danger débarquer à n'importe quel instant. Il sentait bien qu'une wyverne était dans le coin à les suivre à la trace. La seule question c'était : quand va-t-elle se montrer pour tenter d'en finir avec eux. L'humain avait bien compris que ça ne servait à rien de jouer les chasseur et les traqueurs avec ces reptiles ailés. Les wyvernes sont parmi les plus grands prédateurs de Wystéria et ce n'était certainement une petite escouade de chasseurs du continent qui imposerait le contraire. Au mieux, ils se montreraient comme des proies difficiles à saisir et à se débarrasser. Mais de là à dire que ce sont eux les prédateurs ? Oh non. Impossible !
C'est l'idée de vous sentir devenir la proie qui vous met dans ces états ?

Malgré tout, le Stellarois était soucieux vis-à-vis de la naga, mais celle-ci ne lui adressa même pas un regard. C'était comme si l'humain n'était pas là, ou tout simplement qu'il ne servait à rien. Après tout, sur les dernières wyvernes tuées, elle avait démontré une grande expertise dans l'élimination de ces dernières. Dougal aurait pu être absent, elle s'en serait sortie de la même façon. Pendant quelques temps, l'humain s'était cru bénéfique, mais il n'était rien du tout, finalement.
Puisque la jeune femme ne souhaitait pas lui parler, le Gardien s'éloigna de quelques mètres pour couvrir une distance plus large et ainsi les protéger plus efficacement d'un quelconque danger. Certes, si une créature venait à la rencontre de la naga, elle se retrouverait seule, mais ça n'était assurément pas un problème pour elle. Elle s'occuperait de cette petite embûche et reprendrait ses propres activités. Dougal n'avait pas à s'en faire pour Shakti et il le savait très bien. C'est pourquoi il s'éloigna encore plus mettant alors plusieurs buissons, arbres et autres végétaux entre eux. Très vite, ils furent tous deux complètement isolés l'un de l'autre. Bien sûr, l'humain restait très attentif à ce qu'il pouvait se passer vers la jeune femme et la rejoindre en cas de pépin.
Était-ce présomptueux de sa part de plus s'inquiéter pour la naga que pour lui-même ? Sûrement, mais de toute manière c'était ainsi qu'il était fait ; même si les autres n'avaient pas à se soucier de grand chose, Dougal avait besoin de pouvoir être là pour eux. En revanche, la réciproque n'était quasiment jamais respectée.

Dougal glissa. Bien sûr, il n'avait pas vu que le terrain s'affaissait un peu juste devant lui et lorsqu'il avait tenté de se rattraper, son autre pied se cogna contre une racine qui le fit tomber sur le côté et dégringoler une pente que le rôdeur était certain ne pas exister quelques secondes auparavant, comme si elle s'était créée en un instant spécialement pour le piéger.
- Ouille, ouille, ouille... commenta-t-il en se relevant tout en caressant frénétiquement son crâne.

La chute n'avait pas été très mauvaise, mais ce fut suffisant pour le désorienter un peu et lui obscurcir ses sens. Ça n'avait duré que deux ou trois secondes, mais ça avait été suffisant pour que les crocs de la wyverne lui arrachent l'épaule. Heureusement, l'humain avait suspecté un mouvement meurtrier, sans vraiment savoir de quoi il retournait, et s'éjecta de sa position en un éclair juste avant que la gueule ne se referme sur son maigre bras.
- Et bien... J'ai trouvé une tanière intéressante dirait-on, conclua l'humain en analysant rapidement les alentours.

Rien ne pouvait l'aider à s'échapper, mais d'un autre côté tout ceci lui donnait une bonne opportunité pour éliminer une autre de ces créatures. Puisque l'espace était assez retreint, mine de rien, la wyverne aurait un peu de mal à se débattre. Toutefois, le Gardien préféra penser que la créature soit en totale possession de ses moyens lui infligeant alors un sérieux désavantage. De toute manière, c'était ainsi que l'on pouvait se prémunir de quelques imprévus.
La wyverne était prêt à de nouveau tenter de mordre l'humain, mais celui-ci se jeta vite fait contre l'imposant animal et sortit son couteau de chasse pour lui asséner quelques coups entre les écailles. Même à nue, sa peau était très résistante et les entailles infligées par le rôdeur n'étaient pas des plus douloureuses pour la créature. Ceci n'eut que pour simple conséquence de l'énerver encore plus.
- On ne peut pas savoir sans avoir essayé ! se contenta d'expliquer Dougal toujours sur un ton très optimiste.

Ce fut ensuite au tour de la wyverne de tenter sa chance pour se défaire de cet impertinent petit humain. La créature tenta alors de l'écraser de son aile mais se heurta à un échec. Elle devrait s'y prendre avec plus d'ingéniosité pour surprendre ce moustique et mettre un terme à ses agissements fort désagréables. Bien entendu, le moustique en question ne se laissa pas faire et taillada la membrane de la créature, beaucoup plus fragile, puis se réfugia sur son dos une fois qui l'eut assez maltraitée. Imitant alors la demoiselle qui l'accompagnait sur Wystéria, Dougal exécuta le coup décisif qu'elle avait employé avec une adresse moins certaine mais au résultat satisfaisant.
- Et dire que la solution était juste là...
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 20 Oct 2019 - 17:36

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 3 écailles, 1 membrane et 1 tibia de wyverne.

Commentaires du RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 27 Oct 2019 - 23:16

Après s'être démené tant bien que mal contre la wyverne, le rôdeur de la Garde se posa quelques instants pour profiter d'un temps de calme. C'était tout de même dangereux de sa part car de petites wyvernes auraient pu se montrer à tout instant et harasser l'humain jusqu'à ce qu'il ne reste plus que ses os. Curieusement, Dougal n'en avait rien à faire ; si un problème lui tombait sur le coin de la figure, alors il y mettrait toute son ardeur pour s'en débarrasser et retrouver un petit calme. Tout s'était enchaîné tellement vite que le rôdeur ne savait plus trop où donner de la tête. Du coup, il n'avait pas de temps à consacrer à l'élaboration d'une tactique pour s'en sortir en cas de pépin. Il verrait "après".
Bien entendu, il était hors de question de rester trop longtemps par ici. Certes, l'odeur du cadavre commençait à bien imprégner l'antre lui donnant un air encore plus repoussant. C'était surtout que l'humain avait une naga à retrouver. Qu'elle ait remarqué ou non son absence ne lui faisait ni chaud ni froid. Ce qui l'inquiétait c'était que Shakti découvre le temple recherché et qu'elle s'occupe de ce qu'il y avait à faire sans lui, le laissant ainsi sur la touche. Ce serait une bonne plaisanterie pour la taquine maître d'armes, mais le rôdeur préférait vraiment éviter d'être ainsi laissé pour compte.
C'est ainsi que le Stellarois abandonna son adversaire, ou plutôt ce qu'il en restait, remonta la pente et rechercha la trace de la jeune femme afin de rattraper le temps qu'il avait bêtement perdu. Ça lui avait fait plaisir de s'occuper du cas d'une wyverne en solitaire, mais si la naga n'était pas là ça n'avait absolument aucun intérêt. Il fallait qu'elle soit témoin afin de creuser l'écart entre eux dans leur rivalité.
- Bon... Je venais de là si mes yeux ne me trompent pas. J'ai glissé ici, donc dans ce sens et il me faut aller... Dans cette direction ! murmura presque tout haut le rôdeur pour se donner plus de certitude.

Avec d'autres personnes, la "traque" n'aurait pas été trop compliquée. Mais le naturel de la naga et sa personnalité la rendaient très difficiles à suivre à la trace. C'était comme si elle n'était jamais passé par là. Et si Shakti s'était rendue compte de l'absence de l'humain, alors elle aurait fait tous les efforts nécessaires pour complètement dissiper sa présence et lui rendre la tâche bien plus difficile. Dougal jeta souvent des regards vers des cachettes possibles et notamment au niveau des branches ; la jeune femme pourrait très bien s'amuser à l'observer la chercher alors qu'elle n'était qu'à quelques mètres au-dessus de lui. À défaut d'un tigre, ce serait elle qui lui sauterait dessus dès que l'occasion serait optimale afin de lui prouver une certaine supériorité. Bizarrement, cette idée ne le dérangeait pas tant que ça. En fait, il préférait même ce scénario plutôt qu'un autre. Au moins, il serait sûr de sa présence dans les parages. D'un autre côté, l'humain ne voulait certainement pas lui faciliter la tâche. Depuis leur arrivée à Wystéria, Dougal se découvrait un grand intérêt et amusement pour une relation basée sur la rivalité.

Le Gardien n'eut pas à mener ses recherches bien longtemps. Ou plutôt, il n'eut pas la possibilité de continuer ses recherches car, curieusement, il tomba nez à nez avec un champignon de la taille d'un sanglier et animé par une curieuse vie. Au début, l'humain crut qu'il avait reniflé quelques substances toxiques (notamment émanant de champignons) mais lorsqu'il fut percuté de plein fouet par con fongus animé, le rôdeur comprit qu'il était bien réel et que sa force était comparable à un sanglier. Dougal en eut le souffle coupé et tenta tant bien que mal à s'éloigner de la trajectoire de la deuxième charge. Lors de cette dernière, son curieux adversaire disparu dans les broussailles, cherchant sûrement un obstacle pour amortir son élan. Il fallait profiter de cet instant de répit pour dégager de la zone afin de ne pas se faire harceler par d'autres de ces créatures.
- Oula ! Attention, faut pas aller dans la mauvaise direction.

Complètement désorienté par cette créature locale, le rôdeur faillit perdre de vue son principal objectif et prit quelques secondes pour bien déterminer la direction qu'il devait prendre s'il voulait retrouver la trace de la demoiselle qui l'accompagnait. C'était vraiment mal parti pour lui...
Dougal s'attela à suivre la voie qu'il s'était donné tout en faisant attention à ce que le mystérieux champignon ne revienne pas dans les parages pour lui infliger la charge qu'il avait réussi à éviter. Ce serait dommage de mener tous ces efforts à néant simplement parce qu'un pauvre machin bizarroïde de Wystéria l'avait pris par surprise. Cette jungle s'avérait être relativement dangereuse et étrange. Tellement que l'humain ne savait plus ce qui était réel et ce qui ne l'était pas, comme s'il avait subi une sorte d'enivrement olfactif par les végétaux étrangers propres à cette île exotique et sauvage. Mais alors que le Stellarois bataillait à trouver la réponse à ses questions, il fut de nouveau percuté par le champignon qui cette fois l'envoya complètement disparaître dans le vide car pour une raison inconnue, Dougal s'était retrouvé en hauteur, comme si la jungle avait plusieurs niveaux. Ceci allait être particulièrement compliqué à gérer pour la suite, surtout pour retrouver une certaine naga.
Dougal aurait pu se fracasser le crâne quelques mètres plus bas mais il s'accrocha à des lianes lors de sa chute afin de se prémunir d'une fin inopinée. Ça aurait été dommage de quitter ce lieu pour l'autre monde. Le rôdeur préfèrerait retrouver Shakti avant de mourir au moins pour s'assurer qu'elle ne soit pas tombée sur la colonie du champignon chargeur.
- Ou peut-être que je m'inquiète pour rien !

L'homme se retrouva ébahi par le spectacle qui se déroulait juste en-dessous de lui : un groupe entier de champignons presque semblables au responsable de ses récents malheurs l'attendaient de pied ferme. Certains avaient des épines qu'ils s'amusaient à lancer dans les airs et un autre se trouvait être très imposant et décoré d'une crête dorée semblable à une couronne.
- Ainsi il y a un royaume champignon ? On n'a vraiment aucune idée de ce qui peut nous tomber sur le coin de la figure par ici...

Que restait-il à faire pour le rôdeur ? Pris au piège par une tribu de champignons attendant patiemment que les lianes se rompent pour faire tomber cet intrus directement dans leur cercle, sûrement pour un rituel tribal des plus meurtriers. Peut-être qu'en se balançant d'avant en arrière, l'humain pouvait espérer se donner de l'élan et sauter sur une plateforme ou dans un arbre, mais rien autour de lui ne pouvait l'y aider, à part d'autres lianes qui ressemblaient fortement à des serpents. Remonter semblait alors la solution la plus appropriée, même si la liane menaçait de se rompre à tout instant. Toutefois, c'était le dernier espoir qui lui restait pour s'en sortir face à ces terrifiants champignons vivants.
Prenant une grande inspiration, le rôdeur posa sa main au-dessus de sa tête pour remonter petit à petit, mais la découverte qu'il fit le déconcerta. Il se demanda même si tout ceci n'était pas un sale coup du destin car pour le coup, il se trouvait être fortement malchanceux. En levant les yeux pour visualiser l'ouverture par lequel il était passé, Dougal découvrit un œil reptilien le regardant avec ce qui semblait une envie de le dévorer. Sacrifié par des champignons ou mangé par une wyverne, honnêtement Dougal ne savait pas ce qui était le mieux. Comme fatigué par tous ces événements, le rôdeur ne lâcha pas des yeux la créature lorsqu'elle approcha ses dents de son visage pour lui attraper le lobe de l'oreille.
- Aïe ! s'écria le jeune homme et ouvrant les yeux.

Ce qui se trouvait juste devant son visage n'était pas une wyverne, fort heureusement. C'était aussi une espèce meurtrière mais qui se contenta, pour cette fois, de lui mordiller l'oreille. Il sentit le rouge lui monter aux joues, enfin surtout la honte le prendre tout entier. Un regard rapide sur les côtés l'avertit qu'aucun champignon de la taille d'un sanglier ne l'entourait ; il n'avait qu'une taille habituelle mais des formes inconnues. L'hypothèse qu'il avait émis au début s'avérait être vraie : le parfum des fongus l'avait fait complètement déliré.
- Si j'avais été un tigre, j'aurais déchiré ton corps de mes griffes et de mes crocs. Tout ça manque d'entraînement et de fermeté dis donc...
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 27 Oct 2019 - 23:17

Rapport de récolte :

Dougal Keane gagne 3 écailles, 1 membrane et 1 tibia de wyverne.

Commentaires du RP : /
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2019 - 21:08

Avec ce qu'il s'était passé, Dougal aurait pu faire la moue, légèrement vexé par les derniers événements. Mais il n'en était rien. En fait, le rôdeur n'avait absolument aucune idée de la réaction à avoir, pas parce qu'il ne voulait pas paraître insultant, mais simplement parce qu'il n'en avait pas la moindre idée. Ça n'avait rien d'étrange ; c'étaient des choses qui pouvaient arriver, il ne fallait pas trop se poser de questions à ce propos. Certes, l'humain s'était senti un peu honteux de la tournure des événements, mais il se sentait rassuré. Pendant quelques minutes, il avait craint plusieurs choses qui au final ne furent pas fondées. En quelque sorte, il était rassuré de ce qui avait fini par se dérouler.

À quelques pieds de lui, la jeune femme semblait tout aussi enfermée dans ses pensées qu'une heure auparavant. Elle était très silencieuse et n'accordait pas de regard à son compagnon de route. S'il n'avait pas été là, elle se serait comportée de la même façon. Pourtant, elle avait encore joué les taquines quelques minutes plus tôt en surprenant l'humain coincé dans une rêverie agaçante à cause de quelques champignons très peu hallucinogènes. La naga fut toute excitée lorsqu'elle découvrit les propriétés de ces fongus. Toutefois, son exaltation s'évanouit très vite dès qu'elle remarqua leur efficacité nulle sur sa personne. Soit Shakti était dotée d'une certaine résistance, ce qui pouvait être le cas sachant sa nature de serpent, soit elle était plutôt accoutumée aux substances plus considérable ce qui semblait être le cas si on se référait à son attitude. Elle se moqua ensuite du rôdeur pour s'être laissé si facilement distraire par une toxine aussi douce. Une remarqua qui apporta une touche de honte plus significative.
Depuis, les deux aventuriers avaient continué leur chemin vers la découverte qu'ils recherchaient sans s'échanger le moindre mot. Le calme régnait alors ce qui attrista le rôdeur qui aurait préféré revenir quelques heures en arrière lorsqu'il y avait tant de complicité entre les deux individus.
- Vous êtes fatiguée ? s'enquit l'humain.
- Non, répondit tout simplement la jeune femme sans se tourner vers lui.

Soudain, le rôdeur regretta de ne pas avoir fait durer plus longtemps la petite interlude avec les champignons. Il avait l'affreuse impression que la naga se désintéressait de lui ce qui était très étrange parce qu'ils avaient l'air de bien s'entendre. Malgré tout, le rôdeur choisit de ne pas trop solliciter la demoiselle de peur de l'irriter et de provoquer une situation pire que ce qu'il avait désiré au départ.
- Je ne m'attendais pas à autant de wyvernes d'un coup ; on a secoué un nid et une poignée nous a pourchassés. D'ailleurs... Où en étions-nous sur les compteurs ?

Dougal cherchait à faire la conversation et à ramener à une situation où la rivalité était de mise, mais ça ne semblait pas intéresser la jeune femme pour l'instant, comme si le moment d'amusement était passé et qu'il était l'heure d'arrêter avec ces bêtises. Le Gardien pria pour qu'un autre de ces lézards ailés se joigne à la fête.
Tout à coup, la naga s'arrêta et finit par poser ses yeux sur l'humain. Elle n'était pas particulièrement expressive dans son regard, mais elle avait quelque chose à lui dire :
- Je vais attendre ici. Si le Gardien Dougal Keane rapporte une preuve d'une victoire contre une wyverne, alors j'accepte de parler d'égalité dans le score.

Pour une fois, Shakti n'avait pas d'expression narquoise sur son tendre visage féminin. Elle ne le mettait pas à l'épreuve pour le plaisir ni comme droit de passage. Ça vait plus l'impression d'être une proposition dont le but serait de terminer toute conversation future à propos de la chasse aux wyvernes. C'était une demande plutôt triste et le Stellarois tenta une approche amicale afin de faire brûler la flamme de la rivalité :
- Ce ne serait pas amusant d'affronter cette créature sans vous.
- Il faudra alors trouver une autre source d'amusement, renchérit la naga, campée sur sa décision de le laisser vaquer seul.

Voyant qu'il ne pouvait rien faire, le rôdeur se décida alors à l'écouter et s'éloigna d'elle pour rechercher une de ces wyvernes dont ils avaient déjà fait les frais plus tôt. Il grommelait intérieurement dépité d'être laissé pour compte de cette façon. Ils auraient pu faire des choses en duo mais non. La Shakti avait décidé de mettre de la distance entre eux deux. C'était rageant mais aussi très désolant. Alors qu'il pensait avoir trouvé une formidable compagne pour parcourir Dùralas d'Est en Ouest, du Nord au Sud, voilà qu'il était condamné à demeurer seul. Peut-être ne pouvait-il espérer rien de plus qu'un petit instant plaisant par-ci par-là. Peut-être était-ce son destin de finir complètement ignoré. C'était un fait déprimant et Dougal préféra l'ignorer. Si les choses devaient se passer ainsi, alors qu'y pouvait-il ? Certaines choses avaient été décidées et ces choses le dépassaient complètement. Comment agir à l'encontre de son destin ?

Trouver une wyverne s'avéra plus facile que prévu et il serait alors très vite de retour auprès de la naga pour mettre un point final à cette histoire de rivalité sur la chasse. Si Dougal avait été le seul à imaginer un jeu durable alors ce serait l'occasion d'arrêter les frais et les faux semblants.
Bien qu'il se soit trouvé plutôt grossier dans ses mouvements, la wyverne ne fit pas attention à sa venue. Peut-être que le rôdeur avait acquis quelques compétences non négligeables surtout en territoire si hostile. À croire que le Gardien commençait à être utile pour quelque chose. Ou peut-être n'était-ce qu'une illusion marquée par un coup de chance. Après tout, ce pourrait être possible.
Dougal ne laissa pas d'opportunité à sa proie et lui entailla rapidement les tibias pour la clouer au sol par la douleur ; les ailes lui auraient permis de s'envoler, mais le rôdeur avait agi avec rapidité, précision et brutalité. La fulgurance de l'attaque laissa la créature de marbre permettant ainsi à l'humain de planter sa lame dans le crâne du reptile volant et de lui offrir sa dernière demeure. Tout s'était passé très vite. Il n'était plus temps de s'amuser et de prendre du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2019 - 21:11

Rapport de récolte :

Dougal récupère x2 Écaille de wyverne, ainsi que x2 Membrane et x1 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP : Quête Persévérance.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 24 Nov 2019 - 22:22

Cette petite escarmouche à travers la jungle s'était avérée plutôt concluante car une wyverne avait été trouvée et une wyverne avait été défaite. Le rôdeur avait emporté tout fier et tout triomphant les trophées de la créature pour prouver à l'espiègle naga qu'il était bien capable de se débrouiller comme un bon petit chasseur, même tout seul. Certes, ce petit combat contre le reptile ailé avait été gagné en faveur de l'humain grâce à son observation des mouvements meurtriers de la manieuse d'armes tranchantes. Si elle ne lui avait pas ravi une certaine wyverne un peu plus tôt, il n'aurait jamais pensé utiliser la même technique qui lui avait permis de clouer au sol le dangereux prédateur.
Même si la victoire était sienne, le Gardien la dédiait quand même à la demoiselle qui lui avait été d'une aide bien plus précieuse qu'elle n'aurait pu le croire. Toutefois, Dougal ne savait pas encore s'il devait lui en faire part ou garder cette information secrète ; il avait peur de lui provoquer une certaine colère même si tout ça pourrait lui faire plaisir. Peut-être. Ou au moins la rendre encore plus joueuse. Peut-être. En réalité, l'humain ne savait plus trop comment s'y prendre avec la jeune femme depuis quelques heures ; c'était comme si son humeur avait complètement changé. Il devait sûrement y être pour quelque chose, mais à quel sujet ? Il s'agissait là d'un mystère !
- À taaaaaaable, graoum !

Dougal se positionna directement en garde alors que l'opposant lui sautait dessus. Il était bien plus grand que lui et d'une carrure bien plus développée. De longs poils hirsutes noirs couvraient son torse et de grandes dents bien aiguisées brillaient comme des lames à quelques centimètres du bras du rôdeur qui fut contraint de jouer du pied pour repousser son ennemi. Une fois éloigné de quelques mètres, l'humain se releva et prit position prêt à recevoir l'assaut de l'homme-bête ou de ses possibles congénères. Il n'y avait pas de doute à se faire à son sujet : c'était un thérianthrope, voire même un homme-jaguar si on se référait aux motifs sur sa peau.
- Quelle idée saugrenue de s'attaquer à un touriste !
- Tu m'as l'air appétissant toi !
- En voilà des manières. Juste pour info, ce sont des muscles fermes. Je ne suis pas expert en cannibalisme, mais ça ne doit pas être agréable sous la dent.

Au moment où le thérianthrope allait exprimer son avis sur le sujet, le rôdeur lui lança deux dagues de jet qu'il gardait dans ses brassards et le chargea sans crier gare. Occupé à esquiver les couteaux, l'agresseur se protégea tant bien que mal face aux coups portés par celui qu'il pensait pouvoir devenir son dîner. Il avait parié sur le mauvais repas, mais ça avait été tout de même moins risqué que de s'attaquer à la jeune femme qui traînait sûrement dans le coin.
Dougal donna un coup de pied dans le genou du grand gaillard le rapprochant du sol puis lui arracha deux dents et un beau nez avec un coup de genou bien placé. Ne souhaitant pas en rester là, l'humain acheva son agresseur d'un violent direct du droit en plein dans l'estomac, tuant ainsi toutes envies de nourriture pour les trois prochaines heures.
- Est-ce là une sorte de tradition que je suis trop continental pour comprendre ?

Même pas essoufflé par cette rixe, le Gardien reprit sa route comme s'il ne s'était rien passé. Tout ceci confirmait ses pensées précédentes : heureusement qu'il avait été la cible et pas Shakti ; le thérianthrope aurait fini écartelé par ses poils de torse à un baobab épineux. Ça n'aurait certainement pas été agréable, ni à vivre, ni à voir et ni à entendre. Le rôdeur frissonnait même rien que d'y penser, non pas parce qu'il s'imaginait dans une telle situation (et de toute manière, il n'avait pas de poils au torse permettant un tel acte affreux).
- Il n'empêche que c'est tout de même une visite curieuse. À quel moment on peut se dire « Oh mais faut faire attention dans la Mazonie, il y a des autochtones presque nus qui voudront vous manger ». Quoique... Dit comme ça, ça ne paraît pas si déconnant !

L'humain reprit son chemin pour rejoindre le lieu où il avait laissé la naga. En réalité, le Gardien ne s'attendait pas à la trouver là ; bien qu'elle lui ait certifié le contraire une demi-heure plus tôt, il y avait fort à parier qu'elle avait avancé pour faire une plaisanterie à l'humain. Tel un chat, la jeune femme ne tenait absolument pas en place et il fallait toujours faire attention à ses arrières. D'ailleurs, il était fort probable que la naga orchestre le même genre d'embuscade que le rôdeur venait tout juste de vivre. Si c'était le cas, ça ne le dérangerait pas trop ; Dougal préférait vraiment que ce soit cette belle femme qui lui tombe dessus plutôt qu'un énorme mi-ours mi-félin poisseux et sentant la sueur. Beeeerk...
- Loin de moi l'idée de porter préjudice à certains peuples, mais franchement... Ils ne savent pas se laver les sauvageons de la Mazonie ? Ils sentent presque aussi mauvais que le vieux Tungstène, plaisanta le Stellarois.

Malgré tout, le sourire du rôdeur s'effaça très vite et laissa presque place à de l'inquiétude comme si l'Ancien était au courant des moins faits et gestes des mauvaises langues qui sifflent sur sa tête. Dougal se força tout de même à ne pas prononcer des paroles d'excuse comme s'il avait offensé les dieux. Le grand archimage avait beau être surpuissant, il n'avait, normalement, pas le don de double-vue.
- Quoique...

Après tout ce remue-ménage et ces éléments étranges et déconcertants, le rôdeur finit par trouver la jeune demoiselle qui, bien entendu, avait parcouru une petite distance tandis que l'humain combattait wyverne et homme-jaguar. N'importe qui aurait pu grommeler d'un tel changement de plan, mais le rôdeur avait plutôt le visage tout rouge, non pas de colère mais d'embarras en découvrant que la naga Shakti s'était éclipsée un petit peu plus loin pour dévoiler ses fesses à la nature, un tableau qui n'échappa pas au Gardien qui, même en tant que gentilhomme, ne pouvait pas aussi facilement détourner le regard de cette vue raffinée et rafraîchissante.
Shakti se tourna à moitié vers Dougal et lui lança un petit sourire coquin qui provoqua une rapide rotation du rôdeur, tout gêné d'avoir autant insisté le regard sur cette scène. En d'autres circonstances, le Gardien aurait simplement laissé la jeune femme tranquille s'occupant alors d'autres affaires, mais avec la naga c'était complètement différent. Il se sentait toute chose...
Prenant une grande inspiration, le Stellarois tenta de calmer ses ardeurs puis se décida à faire face à la jeune femme et à « aller aux fraises » comme on pouvait le dire dans certaines conversations poétiques. Shakti n'était pas une simple femme malicieuse aux idées peu convenables à certaines situations, encore que, elle représentait plus que ça pour l'humain et avait plaisir à subir les jeux de tourment de la belle naga. Dougal n'aurait jamais agi de cette manière avec une autre personne et n'agirait même jamais de la même façon avec quelqu'un n'étant pas cette taquine demoiselle.
Ayant enfin pris l'inspiration dont il avait besoin, le Gardien se retourna et se trouva presque nez à nez avec la jeune femme dans la même tenue que précédemment. Ses yeux se perdirent dans le regard amusé et narquois de la naga et le jeune homme se sentit rougir comme une tomate. Mais ce n'était rien à la sensation qu'il éprouva lorsque Shakti s'approcha de son visage pour lui mordre le lobe de l'oreille avant de s'éloigner du Gardien en ricanant pour se montrer un peu plus décente. Dougal se sentit complètement paralysé ne sachant alors plus que faire. Fort heureusement pour lui, la naga avait tout prévu et arrêta le jeu à ce niveau rien que pour faire monter le plaisir pour les prochaines fois.
- Hum... toussota le rôdeur pour se remettre de ses émotions. Je... je peux savoir ce que signifiait cette... hum... tenue ?
- Une simple purification, répondit tout simplement la jeune femme sans annoncer quoique ce soit d'autre. Pouvons-nous reprendre la route ?

Dougal se sentait tout pantois ne sachant plus trop de quel pied danser. En réalité, il se sentait tout fébrile avec tout ce qu'il venait de se passer. Si une wyverne ne venait pas le tuer, ce serait bien cette femme qui aurait raison de lui durant leur séjour.
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 24 Nov 2019 - 23:06

Rapport de récolte :

Dougal récupère x2 Écaille de wyverne, ainsi que x2 Membrane et x1 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP : Quête Suite de mots.
Revenir en haut Aller en bas
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

Dougal Keane

Messages : 4998
Expérience : 6758
Masculin Âge RP : 28

Politique : 300 (MAX)
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche5019/5019Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (5019/5019)
Vitesse: 1211
Dégâts: 2217

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyLun 25 Nov 2019 - 14:02


Un flash blanc tandis qu'un humain rattrapait un instant sous la disparition. Il aurait voulu n'avoir qu'un oubli, mais il s'agissait d'un mal trop fort, surtout trop frais. Pourquoi ? Sans discussion. Sans avis. Dougal n'avait plus aucun attrait pour Shakti. Sinon pourquoi un abandon produit ainsi ? Plus qu'un futur obscur, aboli ; la naga avait fui. Sa satisfaction aussi.



Croupir sur l'îlot, sur l'oasis, n'a plus son profit. Dougal doit partir pour fuir l'affliction, un grand mal dans un grand corps maladif. Son pays n'a qu'à s'offrir son apparition pour la cicatrisation d'amour... Un roi pourrait trahir ? Non si l'appui à offrir a du bon. Dougal n'a pas à souffrir. Un bon appui pour un roi. Alors a-t-il un mauvais rapport sur la naga ? Affirmons un pourquoi sans prochain cours...



Dougal partit, mais toujours sur l'îlot du mal. Un accroc aux crocs alarmants. Un grand corps mort.


Pillard volant dont la faim l'a conduit jusqu'au Dougal abattu. Mais il l'a battu. Un butin pour finir avant un mal marin. Dougal joint son pays puis croit qu'un oubli pourrait lui offrir un confort. Un poignard non sans sang car un croc vaut moins qu'un lot. L'animal volant vaincu. Mais pas autant qu'un Dougal las d'avoir tort sur son futur pourtant si aimant...



Plus d'aspiration.


Dougal vit sa mort par un duo croquant dans son cou. Un croc là. Un croc là aussi. Sang-soiffard ? Non ! Shakti : un charognard...

Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptySam 30 Nov 2019 - 12:59

Rapport de récolte :

Dougal récupère x3 Écaille de wyverne, ainsi que x1 Membrane et x1 Tibia de wyverne.

Commentaires sur le RP : Quête La disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 874
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyVen 14 Fév 2020 - 17:42

Comme des brebis au milieu des loups
Partie I

-> HRP <-:
 

Elles y était enfin. L'entrée de l'antre des Wyvernes. Cachées derrière quelques rochers qui étaient sur les abords de cette immense grotte, elles guettaient le moment propice pour entrer. De temps en temps, un de ces immenses reptile rentrait ou quittait la grotte. C'était quasiment impensable de s'y faufiler à pareil moment car les Wyvernes étaient, à l'ouïe, un nombre considérable. Phoenicia, l'infirmière que notre héroïne avait rencontrée à Guillaëd et qui devait menée notre héroïne à l'Apôtre, finit par dire :

- Il y'a un entrée secrète, à taille humaine, mais il faudra tout de même y accéder par cette voie...

Cylicia, dont l'esprit tactique avait été réveillé par la situation, calculait au mieux leur chance de s'en tirer et en vient à cette conclusion :

- Si une de ces bêtes regarde dans notre direction alors que nous entrons, je ne donne pas cher de notre peau.

Phoenicia prit alors Cylicia par l'épaule et lui dit droit dans les yeux :

- Vous devez faire confiance à l'Apôtre et à Morkez. Ils nous ont guidés jusqu'ici, ce n'est pas un hasard!

La Purificatrice, pourtant dévote parmi les dévotes, fut surprise de l'élan de foi de cette infirmière. Peut-être elle aussi avait eut une expérience pareille à la sienne. Ou tout simplement le contact avec l'Apôtre aura eut raison de son esprit, comme elle savait qu'il arrivait souvent.  Après tout, elles s'apprêtaient à se jeter à corps perdue dans une grotte remplie de monstres. Si cette Phoenicia était vraiment folle, elles accouraient à une mort certaine. Ce dont elle était sûre tout du moins c'était que, dans sa vision à elle, elle s'était sentie insignifiante et plus mortelle que jamais.

Enfin, tout cela l'étonnait tout de même, elle n'imaginait pas le célèbre hôpital de Guillaëd laisser pratiquer une personne aussi déranger. Après tout, elle aussi bien souvent avait fait appel à la confiance des autres, il était temps pour elle de le faire à son tour.

- Très bien, allons-y... A votre signal, foncez vers votre entrée secrète, je vous suivrais.

De un, elle ne connaissait pas cette entrée, de deux elle aurait quelques peu d'avance sur la retraite si elle était réellement folle. Ne restait plus qu'à prier et attendre le moment propice.

- Maintenant!


Les deux femmes se précipitèrent vers l'entrée, tentant de faire le moins de bruit possible. Arrivée devant celle-ci, elles purent voire une dizaines de Wyvernes sur un plateau surélever. Certaines étaient au repos, d'autres jouaient ensemble mais toutes semblaient représentées un danger mortel. Phoenicia fit signe à la Purificatrice de la suivre et elles partirent en longeant le mur jusqu'à ce que notre héroïne butte sur une pierre. Le bruit de la pierre raisonna dans tout l'antre et l'une des Wyverne posa le regard sur eux.

- COURREZ! S'écria alors Phoenicia.


Et elles coururent du mieux qu'elles purent tandis que la créature lança un cri d'appel strident à ses comparses. Alors que le monstre était à quelques secondes de les atteindre, Cylicia vu l'infirmière se jeter à corps perdu dans une gouffre. Qu'était-ce donc que ce raccourci?! Sans trop réfléchir, notre héroïne la suivie et elle tomba dans un tunnel sombre ou elle pouvait voir sous elle Phoenicia qui atterrissait elle ne savait trop où. L'infirmière poussa un cri, et recula de terreur. La consoeur fut remplacer par la tête d'une Wyverne, puis son coup et enfin...

*SLASH*

La tête du monstre se détacha de son corps, Cylicia l'avait trancher d'un coup net en atterrissant. Phoenicia n'avait rien mais semblait quelque peu sous le coup de l'émotion. La Purificatrice s'approcha d'elle pour la remettre d'aplomb.

- Vous aviez raison Phoenicia, pardonnez moi d'avoir douter de vous... Allons un peu de nerf, on a encore du travail devant nous.

L'infirmière ne compris pas tout de suite de quoi parlait Cylicia, puis fut surprise de la voir entrain de dépecer la Wyverne.

- Mais que faites-vous? Nous n'avons pas le temps pour ça!...

Cylicia rendit un regard froid à la jeune Stryge puis le dit, le coeur lourd :

- Avec quelques morceaux de ce monstre je pourrais nourrir des familles entières pendant plusieurs mois... Alors on va prendre le temps Phoenicia, tout le temps qu'il faudra même.


Dernière édition par Cylicia Condoris le Lun 24 Fév 2020 - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4868
Expérience : 17478
Masculin

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyLun 17 Fév 2020 - 14:41

Rapport de récolte :

Cylicia Condoris récokte x2 Écaille de wyverne, ainsi que x1 Membrane et x1 Tibia de wyverne. Tu gagnes 1 point métier et passe niveau max.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes Maîtresse absolue. Tu remportes l'artefact suivant :
Pendentif Crépusculaire : Les stats sont augmentées de 10% pour les RPs dans le Nord.

Tu valides également la quête IV. Première récolte de maître et tu remportes 2 écailles de wyverne + 40 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 874
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptySam 22 Fév 2020 - 15:03

Comme des brebis au milieu des loups
Partie II

Voilà un peu moins d'une heure que nos deux aventurières étaient piégées dans le repaire des wyvernes. Non tant que la route fut longue, mais la moindre avancée nécessitait les plus grandes précautions. Heureusement, cette partie de l'antre consistait plus en une suite de tunnel qu'en un gouffre grouillant de ces atrocités reptiliennes. Malheureusement, Phoenicia n'avait aucune idée du chemin à prendre.

- C'est elle qui venait me voir, avoua Phoenicia à notre Héroïne. Elle m'a juste dit d'emprunter ce passage et rien de plus...

Décidément, les Adeptes de Morkez manquait d'une certaine rigueur militaire. Cylicia s'en serait bien amusé mais la situation ne lui prêtait pas à rire.

- Bon très bien, finit-elle par dire avec une pointe d'exaspération
, allons donc de ce côté, et espérons que votre Apôtre du Sacrifice n'ait pas l'intention de nous sacrifié...

La Purificatrice voyait bien que l'infirmière était quelque peu mal à l'aise avec ses propos, et cela l'amusait terriblement. Pour une fois c'était elle la plus pragmatique en matière de croyance dans cette aventure.

- N'ayez craintes, je vous le répète...

- Oui, je sais, "tout cela n'est pas un hasard".

Elles avancèrent ainsi à tâtons durant encore une bonne demi-heure, tournant quelques fois en rond, et finirent par arrivées dans une espèce de carrefour de la grotte. Tout cela était inquiétant et Cylicia avait comme une mauvaise intuition. Elle ne savait pas trop dire quoi, mais elle sentait bien que quelque chose de mauvais approchait. Au bout de quelques pas au milieu de ce carrefour, une première wyverne apparue, suivit d'une autre et encore une autre. Elles finirent par être cinq, entourant nos deux stryges sans qu'elle ne sache trop comment réagir.

- Phoenicia, finit par dire Cylicia, vous m'avez entraînée dans la gueule du loup...

L'infirmière ne savait trop quoi dire. Elle-même était persuadée que tout allait bien se passer avant tous ces incidents. Sans doutes était-elle la plus surprise des deux au final. Son espoir n'était pourtant pas vain. Alors que la première Wyverne se jetait sur les deux femmes, un grand éclair blanc vint faire exploser sa tête, laissant son corps s'écraser sans autre forme de vie qu'un fumet de chair brûlée. Toutes les autres Wyvernes prirent tout à coup peur et s'enfuirent du carrefour. Aussi étonnée que rassurée, le coeur de la Purificatrice s'était retourné plus d'une fois, lorsqu'enfin l'impossible histoire de Phoenicia se confirma.

- Prenez donc votre temps pour les restes de celle-ci, dit alors Harpinis Cygnus, l'Apôtre qu'elles étaient venue chercher.

C'est à ce moment là que les doutes de Cylicia se confirmèrent, ce mauvais pressentiment ne venait en rien des Wyvernes.
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 854
Expérience : 3100
Féminin Âge RP : 17

Politique : 172
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2374/2638Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2374/2638)
Vitesse: 654
Dégâts: 3259

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyDim 23 Fév 2020 - 19:21

Quête de métier n°6 : la liste de mots.

La première fois qu’Axe était arrivée sur Wystéria, son embarcation avait été prise dans une violente tempête qui l’avait forcée à accoster en catastrophe dans une petite crique sauvage. N’étant pas retournée sur l’île après cette traversée catastrophique, elle n’avait jamais eu l’occasion de voir les sables de Lonnes depuis la mer. À présent, tranquillement installée à bord d’un voilier dirigé par une véritable navigatrice, elle appréciait la vue à sa juste valeur. Bordée par les falaises des Wyvernes d’un côté et par la jungle impitoyable qui faisait la renommée de l’île de l’autre, la plage, au blanc presque aveuglant, était époustouflante.

Le naga, qui l’avait rejointe comme prévu à Hukutav, était à moitié allongé en travers de la proue du bateau. Il prenait le soleil avec une délectation animale, paupières mi-closes et sourire d’ivresse pure sur les lèvres. Axe, accoudée au balcon avant, lui faisait face sans le regarder. Ses yeux étaient rivés sur leur destination. Elle venait de remarquer que deux silhouettes se tenaient sur le sable clair, une grande et une petite, qui semblaient les guetter. La seconde était vêtue de bleu des pieds à la tête.

Tiens.

La coque du bateau heurta le fond de la mer dans un frottement confortable. La löwen qui tenait la barre fit signe aux deux chasseurs qu’ils pouvaient descendre. Axe sauta dans l’eau tandis que son compagnon s’éveillait de son repos de reptile avec un grognement. Il se glissa lentement dans la mer froide alors que sa pupille repoussait l’embarcation vers des eaux plus profondes, et remarqua lui aussi leur comité d’accueil.

Nous avions rendez-vous ?
Pas que je sache, mais j’en connais un. Reste en arrière.

L’intéressé s’approchait du rivage avec un air satisfait, content de son effet. Axe l’accueillit avec un poing interloqué sur la hanche et une main en visière. Elle était surprise de voir ce teint halé et cette tenue du dernier chic abyssal si loin du marbre de Sitlantà.

Eh bien, eh bien. Si je m’attendais à ce que vous soyez le premier à me trouver.
Si je m’attendais à vous trouver ici. Vous n’avez pas cessé de bouger ces derniers mois, je désespérais de parvenir à vous coincer.

L’ancien pirate leva l’orbe qu’il tenait dans sa main gauche. Axe la reconnut immédiatement. Un engin issu d’une magie abyssale disparue, qui possédait la propriété de pointer un rayon visible seulement par son utilisateur vers un lieu déjà visité, ou vers une connaissance perdue de vue. Grâce à son aide, elle avait soumis un objet semblable au jury d’Ynatlatt lors de la première épreuve, deux ans auparavant.

Lorsqu’elle a commencé à pointer l’océan, j’ai deviné que vous aviez fait voile vers Wystéria. Et il n’y a qu’un seul accès sûr par la mer, les Sables de Lonnes…ici-même.
Félicitations. Vous devriez songer à vous faire engager à Lédéhi, vous savez.
Je perdrais trop de clients, répliqua le collectionneur avec un sourire malicieux. Puis son sourire fondit et il adopta un ton plus sérieux. À ce propos, j’ai une question à vous poser.
Pourquoi ai-je abandonné ma régence ?
Le collectionneur darda un regard surpris sur la maîtresse d’armes. Pas parce qu’elle avait anticipé la question, plutôt évidente, mais à cause de la manière dont elle l’avait formulée.
Alors c’était bien votre décision. Pourquoi cette disparition abrupte, dans ce cas ?
Axe retourna son sourire acerbe à l’ancien pirate. Elle sortit de l’eau et pressa le bas de sa chemise trempée d’un geste désinvolte.
Vous êtes contrarié d’avoir perdu notre petit business, mon vieux. Je vais et je viens à ma guise. Ne vous laissez pas déstabiliser pour si peu. Elle adressa un signe de la tête au naga pour lui signifier qu’il pouvait la rejoindre sans risque. C’est tout ce que vous aviez à me dire ?
C’est un peu facile, répliqua le marchand faute de mieux. Il ne croyait pas un mot de la réponse de la jeune femme, mais reconnaissait bien là son effronterie sans borne. Peut-être avait-il tort de considérer qu’elle n’avait pas pu plaquer son poste sur un coup de tête…Il serait bientôt fixé.
Ce naga qui vous accompagne, qui est-il ? Demanda le collectionneur pour inciter la jeune femme à lui retourner la question.
Mon maître à chasser. Le naga, en passant, adressa un geste de la tête au collectionneur, au sujet duquel il aurait le temps de questionner sa compagne plus tard. L’homme le salua en retour. Et cette femme, là-bas ?
Le regard d'Axe s'était posé sur la vieille femme qui se tenait aux abords de la jungle, enroulée dans une couverture filée. Elle était ébouriffée, négligée, et les rides qui coulaient sur sa peau sombre étaient si profondes que la jeune femme pouvait les compter d'où elle était.
Touché.
Madame Legba. Une buveuse de poison.
Je ne sais pas ce que c’est.
Alors je vous laisse le plaisir de le découvrir, fit le collectionneur avec une moue de diable qui s’assume. C’est un cadeau pour vous. Intéressée ?
C’est vous qui êtes intéressé. Vous n’êtes pas homme à rendre service gratuitement.
Je ne prends pas de leçons d’une mercenaire sur ce point-là.
Axe sourit, secoua la tête et rejoignit son ancien maître, qui avait poursuivi sa route vers la jungle et s’était arrêté un peu plus haut pour l’attendre.
Je n’ai ni le temps ni l’envie de me plonger dans une nouvelle intrigue. N’insistez pas. Bon vent !
Le collectionneur fronça les sourcils, agacé. Il avait connu la jeune femme plus bon enfant et moins dure en affaires.
Vous ne me laissez pas le choix. Styx a marché sur cette plage il y a bientôt deux ans. Que diriez-vous d’un petit entretien avec ses mânes ? Madame Legba peut les convoquer pour vous.
Axe s’arrêta net. Elle parla sans se retourner.
Une nécromancienne ?
Pas véritablement, non. Pour la première fois, la vieille femme était intervenue, révélant deux rangées de dents brunes. Sa voix était éraillée comme celle d’un fumeur. Mais je peux me vanter d’un lien particulier avec les morts, dû à ma…condition. J’interprète les pensées qu’ils ont laissé ici et là. Ça soulage parfois les vivants.

Le visage d’Axe se ferma d’un coup, ce que le naga fut le seul à voir. Elle était peut-être maîtresse d’armes, mais n’était pas parfaitement ignorante au sujet des magies de son monde pour autant. Sans objet ni sépulture auxquels s’attacher, la psyché des morts finissait inévitablement par se disperser. Un enfant savait cela.

Deux ans, c’est long. Je doute qu’il reste sous nos pieds un seul des grains de sables que Styx a foulés. Quelle que soit la trace qu’il a laissée ici, elle s’est estompée il y a longtemps.
Les arcanistes se jouent du temps, objecta la vieille femme. Sa voix sifflante semblait s’effilocher contre la barrière de chicots qui pendait à ses gencives. Là où ils passent, la toile fine qui sépare passé et présent s’affaiblit. Eux seuls ont le privilège d’ouvrir ces fenêtres, mais quelques autres, comme moi, peuvent y jeter un œil de temps en temps. La sorcière posa un regard habité sur la plage. Ah, quelle présence ! J’entends ses murmures d’ici !

L’exaltation de la vieille femme arracha un regard troublé à la mercenaire. Regard qu’elle reporta vivement sur le collectionneur.

- Mon ami, je vous préviens. Je ne perds pas mon temps avec les charlatans. Si votre bonne femme bave une seule inexactitude, je le saurai.
L’imagination du pirate dut se charger seule de l’informer des conséquences de cette découverte, ce qui ne diminua pas l’impact de la menace de la jeune femme, au contraire. Mais le marchand dissipa ces images rapidement. Il ne doutait pas des pouvoirs de Legba. Il hocha la tête.
Si c’est entendu, puis-je…-La vieille femme, passant devant le pirate, se gratta une fesse et se para d’un demi-sourire édenté-…nommer mon prix ?
Ben voyons. Ça n’avait pas tardé. Axe acquiesça d’un geste de la main laconique.
Allez-y.
Une tête de wyverne adulte, tranchée nette derrière la mâchoire. Il me la faut fraîche. La plus fraîche possible.

Axe consulta d’un œil le naga qui n’avait pas bougé. L’offre tombait bien. Ils avaient justement prévu de se confronter au fameux dragon de Wystéria, dernier grand prédateur qui manquait à leur tableau de chasse.

On dirait que ton arme va servir plus tôt que prévu. Accepterais-tu de faire une petite démonstration à mon collègue et à Madame Legba ?
Le serpent, qui avait toujours marché avec un plaisir coupable dans les affaires de son ancienne pupille, esquissa une courbette malicieuse.
Tout le plaisir est pour moi.
Alors c’est réglé. Axe se retourna vers les deux personnages mal assortis. Suivez-nous, vous deux. Nous allons fêter ce marché avec un spectacle exotique.
La curiosité du collectionneur fut piquée par sa proposition. Il accepta.
Je ne dois pas assister à la mise à mort de la bête, déclina quant à elle la Legba en posant une main officielle, et rachitique, sur son torse. C’est la tradition. Je vous attendrai ici.

Les trois compères s’enfoncèrent dans la jungle. Le collectionneur, qui avait deviné que le spectacle en question avait un lien avec le long fourreau cylindrique qui pendait en travers du dos du naga – très différent de la fille, un collègue marchand s’il se fiait à ses habits et son équipement pratiques mais précieux – s’abstint de poser des questions. Les deux chasseurs gardaient un œil sur la falaise bordant la plage, qui pointait toujours au-dessus des arbres. Ils s’arrêtèrent lorsqu’ils trouvèrent un endroit où la végétation s’éclaircissait un peu, dégageant une vue satisfaisante sur le repaire des wyvernes.

Ça ira ? Demanda la mercenaire.
C’est parfait.
Le naga déballa son engin, accueilli par un sifflement admiratif du collectionneur. L’ancien pirate connaissait bien les canons à poudre mais avait rarement eu l’occasion d’observer une arme dotée de ce degré de raffinement. L’idée de l’acheter miroita immédiatement dans son esprit.
Sur la falaise, quelques wyvernes prenaient le soleil, dont un gros spécimen aux écailles blanches comme neige. Axe et son compagnon n’eurent pas besoin de se concerter pour choisir leur cible.

Tandis que le naga terminait son installation, la mercenaire tira deux verres de son élégante vaisselle de voyage, trouvée dans la besace de bambou qu'il avait posée à ses pieds. Elle y versa une liqueur de fruit légère et s’installa à côté du collectionneur sur une grosse racine qui leur servit à la fois de siège et de table.

Prêts ? Demanda le naga, dont l'oeil jaune s'aligna avec le canon de son fusil. Ses deux compagnons entrechoquèrent leurs verres de bambou. Le reptile pressa la détente, et une détonation puissante explosa dans la jungle, faisant déguerpir à tire-d'aile des volées d'oiseaux et d'insectes. La balle perça le flanc pâle de la Wyverne, qui trébucha. Ses épines se dressèrent sur son dos avec fureur. Elle tourna sur elle-même pour tenter de localiser l’origine de l’attaque, en vain.

De la taille d’un poing, la blessure était visible depuis la position de ses trois bourreaux. Un filet de sang se mit à ruisseler contre les côtes du dragon. Il renifla la plaie brièvement, puis s’en désintéressa, et se dressa sur ses membres antérieurs pour pousser un rugissement vindicatif. Ses congénères disparurent dans les flancs de la falaise, apeurés.

Ça ne suffira pas, constata le naga en relevant son canon. Quelle créature prodigieuse !
Elle vient à notre rencontre, dit Axe en désignant de l’index le dragon qui s’envolait vers la canopée. Il avait fini par comprendre d’où le coup était parti et semblait avoir décidé de chercher sa cible à l’abri du couvert des arbres. Eux aussi avaient tiré depuis la jungle pour se rendre difficiles à repérer. Les bêtes de Wystéria avaient vraiment quelque chose de particulier.
Allons l’achever.
Le collectionneur leva une main.
Mes années d’escrime sont loin derrière moi. Je vous laisse la main.
Axe désigna l’épée qui pendait à la hanche du marchand. C'était l’arme idéale pour sa besogne.
Puis-je vous l’emprunter, dans ce cas ?

Le collectionneur accepta. Il resterait en arrière pour garder leurs affaires.

Les deux chasseurs filèrent à la rencontre de leur monstre. Le naga, outre son fusil, avait emporté sur l'île un javelot et un filet solide. Grâce à son épée, Axe se débrouillait légèrement mieux que lui et ouvrait la route, tranchant liane sur liane comme s’il s’agissait déjà du cou de sa proie. Elle entendait l’animal se rapprocher au loin, écrasant la végétation sous ses larges ailes dans un concert de craquements. Le boucan était en train de vider ce segment de la jungle, prédateurs concurrents compris. Axe en fut presque déçue. Son virus battait puissamment dans ses veines.

La rencontre fut brutale. Débouchant dans une clairière naturelle, Axe et le naga se trouvèrent face à face avec l’animal qui les avait entendus lui aussi, perché sur un rocher saillant entre les arbres. Il rugit et se laissa à moitié tomber de son promontoire. Le choc successif de ses deux ailes sur le sol de la jungle résonna jusque dans les os de ses adversaires, qui reculèrent. Un filet de sang se déversa de son flanc sur le pan de roche.

« Les ailes ! » Aboya Axe, qui attira dans le même temps l’attention du monstre.

Celui-ci fit claquer ses mâchoires en direction de la maîtresse d’armes, sa crête d’épines hérissée comme une fraise royale. Axe fendit l’air de son épée plusieurs fois dans un réflexe défensif. Elle avait reculé de quelques pas. Une peur animale s’était emparée d’elle lorsque la gueule de la Wyverne s’était ouverte face à son épée brandie, sans conteste une des plus impressionnantes qu’il lui avait été donné de voir.

Le naga, qui s’était figé sous le coup de la même terreur fulgurante, se reprit et envoya son javelot clouer l’aile gauche de la bête au réseau de racines veinant le sol de la clairière. Le dragon poussa un cri surpris et se dégagea vivement, déchirant la membrane de son aile. Le naga, désarmé, se saisit de son filet. Axe profita de cette ouverture pour sauter sur l’aile qui se trouvait de son côté. Elle parvint à la trancher au niveau de la deuxième articulation, d’où partaient les nombreux doigts entre lesquels était tendue sa membrane. Le membre était inutilisable. La Wyverne tomba sur son poitrail et replia l’aile invalidée contre son corps pour protéger ses côtes, désormais à hauteur des deux chasseurs. Elle reporta son poids sur son aile gauche. Sa queue fouetta l’air furieusement.

Axe souffla quelques instants. La tête de la Wyverne, juchée en haut de son long cou pâle, était toujours hors de portée. Elle échangea un regard exalté avec le naga. Ses grands yeux jaunes étaient écarquillés avec une frayeur mêlée d’excitation.

Une langue de serpent fusa brièvement de la gueule de la Wyverne. Le compagnon de la maîtresse d’armes avait commencé à agiter son filet lesté, qu’il balançait d’avant en arrière avec concentration. La louve se replia vers la droite discrètement. Les petits yeux noirs du dragon étaient dardés sur le ballet des mailles, et ses épines frémissaient sur toute la longueur de son dos. Ses pattes postérieures, toujours agrippées au rocher, rejoignirent son aile valide au sol lentement. Elle ne pouvait plus voler, mais elle était toujours agile. Elle se ramassa sur elle-même à la manière d'un chat. Elle allait passer à l’attaque.

Sa tête s’abaissa sans prévenir. Le naga, prêt, jeta son filet et bondit sur le côté alors que la toile tressée s’enroulait autour des mâchoires du faux dragon. Les mailles se coincèrent dans la couronne de piques qui bardait sa tête. Sa gueule atroce était scellée. Axe s’élança à la rencontre du monstre, épée levée. C’était sa chance.  

Le crâne de la Wyverne la heurta comme un bélier.

Le souffle coupé, elle roula sur le côté. Elle avait eu la présence d’esprit de serrer le poing autour de son épée et était parvenue à la conserver malgré la violence du choc. Un feu terrible se propagea contre le bras et les côtes qui avaient amorti la parade du dragon. Axe releva la tête dans un grognement et constata avec horreur les multiples lacérations qui parsemaient son membre endolori. Rien de cassé, mais les piques du monstre l’avaient touchée. Le sifflement qu’Axe entendait depuis qu’elle avait essuyé le coup disparut lentement et la brûlure s’intensifia. Sa tête retomba en arrière. Au-dessus d’elle, la Wyverne s’était dressée sur ses pattes arrières victorieusement, une aile déployée en croix. Elle ne le voyait pas, mais le naga avait reculé pour se tenir hors de portée de la queue du monstre, choqué par la rapidité avec laquelle il avait envoyé son crâne percuter son ancienne pupille.

Le grand reptile retomba sur son aile pesamment. Il renifla la jeune femme étendue et sa langue rouge passa entre les mailles du filet pour sentir le sang qui perlait sur son bras et ses côtes. L’épée d’Axe le repoussa avec colère. Le coup n’avait touché que le filet, mais il avait assez surpris le monstre, qui croyait sa victime assommée, pour lui arracher un bond rapide en arrière. L’adrénaline aidant, Axe, malgré la douleur, roula sur ses genoux, puis se redressa à moitié. La wyverne ouvrit une gueule large pour terminer de déchirer l’entrave endommagée par le coup de la chasseuse. Puis elle se détourna vivement.

Le naga, qui surveillait la queue du prédateur avec des yeux ronds, ne put éviter la griffe qui fondit sur lui. Son bras droit fut sectionné sur le coup. Il tomba en arrière dans un cri. Les mâchoires libérées de la wyverne se refermèrent autour de son torse, et un craquement sinistre retentit dans la clairière. La bête secoua la tête de droite à gauche. Des fioles de poudre brisées dégringolèrent des poches du naga dans un nuage grisâtre. La wyverne poussa un sifflement.

La vengeance de la bête fut courte. Un second sifflement retentit, acier contre air, et sa tête roula aux côtés du naga déchiré. Axe contempla les deux adversaires aux chairs entremêlées quelques instants, haletante, puis se pencha et ramassa la tête de la Wyverne par une corne. Le poison irradiait tout le côté droit de son corps, et sa brûlure se propageait à chaque pulsation de son cœur battant. La douleur l’étourdissait un peu. Elle tituba sur quelques pas le temps d’ajuster son équilibre perturbé au poids de son butin, puis fit volte-face en direction de la jungle. Heureusement, la piste qu’elle avait dégagée à l’aller était assez claire pour être remontée sans efforts.

Par les mille barbillons de Nadshuydr. Vous ressemblez au fils mort-né de Tungstène et d’un Balrog, ma petite.

De retour au petit camp, Axe fut accueillie par le regard arrondi du collectionneur, qui avait avalé sa boisson de travers en l’apercevant entre les arbres. Elle ne se sentait pas l’énergie pour un effort d’imagination pareil, mais elle avait compris le message. Elle s’écroula sur une des racines. Le coup de la wyverne l’avait sonnée.

C’est moins grave que ça en a l’air. Même si ça fait un mal de chien.

Le collectionneur s’abstint de demander ce qu’il était advenu du naga. Le silence et l’état de sa cliente parlaient d’eux-mêmes. Inévitable, pensa l’ancien pirate. Malgré la sympathie et la confiance qu’ils éprouvaient visiblement l’un pour l’autre, les deux personnages étaient incompatibles face au danger ; l’un n’était pas un guerrier, l’autre plus une chasseuse depuis longtemps.

Je peux aider, chevrota soudain Legba, qui l’avait rejoint et se tenait à l’écart avec sa discrétion habituelle. Axe leva des yeux embrumés sur la vieille femme. L’expression avide dont s’était parée la sorcière n’était pas spécialement rassurante, mais elle voulait avoir l’esprit clair pour la suite des évènements. Legba déduit son approbation de son silence curieux et se rapprocha. Elle réclama le bras de la mercenaire, qui le leva devant elle. Le moindre vaisseau de sa peau avait adopté une teinte rouge vif, tissant une toile lugubre sur son membre et sans doute sur toute la partie droite de son corps. Elle devait avoir des airs d’écorchée. Ou, comme l’avait relevé le collectionneur, de fœtus monstrueux.

La sorcière posa ses lèvres violettes sur une des plaies qui lardaient son bras. Axe sentit son sang remuer dans ses veines. En un instant, la couleur et la brûlure refluèrent, ne laissant pour toute trace de leur passage qu’une vague teinte rose irritée sur sa peau. Legba essuya d’un index satisfait le sang qui maquillait sa bouche fine, l’air de quelqu’un qui venait de savourer un agréable en-cas. Axe eut l’impression qu’elle avait perdu quelques rides.

Ne restera plus qu’à désinfecter tout cela, fit la vieille femme en désignant les coupures, qui n’avaient pas disparu.
Une buveuse de poison…Axe ne se doutait pas que le titre sous lequel ce poète de collectionneur lui avait présenté la sorcière se révèlerait si littéral. Vous devez être utile ici. J’imagine que je ne suis pas la seule aventurière à m’être faite avoir par une bête venimeuse par excès de témérité.
Rares sont ceux qui me parviennent avant que le poison ait eu raison d’eux, soupira la vieille femme tristement. Et dès lors qu’il a fini son travail, il devient inutilisable. Mes sœurs sont presque toutes mortes de soif. C’est la seule source de notre pouvoir.
– Condoléances, commenta la jeune femme avec un regret très pragmatique dans la voix. Son léger hébétement n’avait pas disparu, mais grâce à la purification de ses veines, la douleur ne la distrayait plus. À propos de votre pouvoir, il est temps pour vous d’accomplir votre part du marché, vous ne croyez pas ?
Certainement, certainement…Regagnons la plage.

Le trajet fut plus long qu'à l'allée, la sorcière peinant à avancer dans la jungle. Lorsqu'ils arrivèrent à destination, elle s'assit en soufflant et tapota le sable devant elle. Axe comprit et déposa la tête de la wyverne à l'endroit indiqué. La buveuse de poison plongea la main dans le crâne du dragon et en retira une glande rouge vif, qu’elle contempla quelques instants avec un éclair carnassier dans les yeux avant de la mordre sauvagement. La louve ne pouvait pas vraiment lui reprocher ses manières. En quelques instants, la glande fut engloutie. Puis le pouvoir de Legba s’éveilla sous les yeux écarquillés de la mercenaire et du collectionneur.

Là où se tenait la vieille femme aux chairs pendantes, une créature étrange, et sublime, prenait forme lentement. Des cheveux rouges jaillirent de son crâne dégarni et retombèrent avec une légèreté éthérée sur ses épaules. Une madone à la peau cuivrée par le soleil et à la musculature ciselée apparut alors que ses multiples bourrelets de peau se résorbaient, dotée de longs cils et de deux lèvres pleines. Elle redressa les épaules en se pourléchant. Assise, elle faisait la taille d’Axe, et respirait une puissance toxique.

« Commençons. »

Sa voix, en revanche, n'avait pas changé. La magicienne leva les bras devant elle. Le spectacle qui s'offrit alors à Axe éclipsa immédiatement celui de la nouvelle apparence de la sorcière.

Les silhouettes vibrantes d'hommes en armure dansaient sur le sable, et des drapeaux flottaient sous l'effet d'un vent différent de celui qui faisait ployer les palmes des arbres derrière elle. Certains des couteaux dissimulés sous ses habits frémirent. C'était ceux qu'elle avait enduis du poison de fer-de-lance que lui avait confié Styx, de terribles serpent élevés par l'arlequin dans ses jardins pour son loisir personnel.

Au centre du cortège, une forme se détachait des autres par sa précision. Celle du Vicomte. Alors qu'autour de lui le temps miroitait étrangement, hésitant entre plusieurs scènes, l'arrivée en grandes pompes de ses frelons, une série de chars chargés des corps de ce qui ressemblait à des wyvernes, un oiseau dans le ciel qui apparaissait et disparaissait par intermittence, il suivait sa propre réalité calmement, ignorant le capharnaüm ambiant. Il s'adressait à des personnes invisibles qui apparaissaient parfois l'espace d'une seconde à côté de lui. Axe devina que les scènes tourbillonnantes correspondait à ce qu'il avait vu sur l'île, pendant et après son débarquement. Elle entendait sa voix, mais ses propos étaient noyés dans le brouhaha des instants déstructurés. Elle saisit le bras de Legba.

Que signifie tout ceci ? Que dit-il ?

La buveuse de poison tendit l'oreille un instant, et prit la parole.

@Styx a écrit:
La quête d'un sage régent se situe dans une politique magnanime, toute en discernement et courtoise.
Les habits jouent un rôle important dans cette recherche de sérénité ; ne portez pas de couleurs trop vives, ou peu adaptées à une décoration d'intérieur -soit-elle vôtre ou d'ailleurs- car vous serez amenez à fréquenter nombre de lieux et il serait bien malencontreux de ressembler à une tâche sur un tableau de maître. Aspirez à la perfection chaque jour, entraînez vos comportements afin qu'ils soient malléables et astucieux ; ayez un langage approprié et une tenue droite, des sourires pensés sincères et un regard toujours bienveillant sur vos confrères.

Legba parut s'essouffler. Axe, si elle avait compris qu'il ne s'agissait pas des paroles que Styx avaient prononcées sur la plage, était satisfaite. Il s'agissait là de son état d'esprit. Le Vicomte dans son style le plus pur. Il avait suivi cette méthode raffinée devant elle à Château Rouge, et elle avait repris son flambeau à la tête de la Congrégation, partageant son goût pour la mise en scène de la diplomatie. Ç'avait été une belle régence, incontestablement. Il aurait sans doute aimé. Elle échoua à retenir un rire allègre.

La sorcière, à côté d'elle, fut déconcentrée. Styx vacilla.

Laissez-le. J'en ai entendu assez.
Tu es sûre ?
Dîtes-moi simplement ce qu'il faisait ici, s'il-vous-plaît.
Legba fronça les sourcils.
Quelle confusion ! Une visite motivée par...Oh, pas de nobles sentiments, non, malgré les apparences...Une nouvelle portée par un oiseau...Une escarmouche qui a dégénéré, de la fumée au-dessus de la jungle...Beaucoup de stryges noirs sont morts. Des rustres...Des exilés. Assassinés comme leur maître. Le cadeau et les égards sont inutiles, maintenant. Il faut filer à Château Rouge.

Cela faisait donc suite à la mort de Saigo. C'était assez de contexte. Axe hocha la tête et Lebga laissa Styx se mêler à l'instabilité qui l'environnait. Sa silhouette se délita lentement. Le rire du vampire, les cliquetis des attelages et les hennissements des chevaux disparurent, emportant avec eux les drapeaux à la rose et leurs porteurs. Mais le silence ne retomba pas immédiatement.

Une respiration faible filtrait entre les crocs de la Wyverne. Axe crut un instant qu'elle rêvait, probablement perturbée par le poison et ces visions d'outre-tombe, mais Legba pencha son grand corps vers l'origine du murmure.

Oh-oh, voilà autre chose. Une autre voix. Tu excites les défunts, mon enfant ! Veux-tu entendre ce que celui-ci a à te dire ?
Gratuitement ?
J’ai bu tout mon soûl. Il me reste quelques forces. Penche-toi sans crainte, et écoute !

Qu'avait-elle à perdre ? Axe s’agenouilla et tendit l’oreille vers la gueule entrouverte de la Wyverne. Le bruit d’un craquement retentit dans la cavité sanguinolente. Suivirent les échos d’un marché, de voix mêlées, d’offres hélées avec des accents des quatre coins de dùralas, d’or tintant sur un comptoir. Axe s’entendit elle-même plusieurs fois, à des âges différents. Puis la voix d’un enfant s’éleva au-dessus de la foule. La mercenaire la connaissait, mais ne parvenait pas à y accoler un visage. Enfant, ou adolescent ? Jeune garçon ? Fille ? Elle risqua un œil entre les crocs tâchés de la Wyverne. Deux yeux jaunes luisaient dans l’obscurité. Axe eut un soupir triste et posa son front contre les gencives du faux dragon, contemplant le regard de son ancien maître à chasser. Il était un fantôme ordinaire, confus, attaché à un objet par une mort violente. Il disparaitrait à jamais dès l'instant où ses mânes auraient délivré leur message. La voix de l’enfant se fit plus pressante.

Oui, oui, murmura-t-elle. J’ai compris. Ton petit disciple ne sera pas livré à lui-même.

Legba expira avec soulagement. Les yeux, au fond de la gorge du monstre, vacillèrent comme une bougie. Axe les regarda s’éteindre sans bouger. Quand l’image eut disparu et que les voix se furent toutes éteintes, elle décolla le front des gencives de la Wyverne et se releva sans un mot. La chair de Legba se mit à fondre. Bientôt, enserrant la tête de ses doigts malingres, la vieille nécromancienne réapparut dans toute sa décrépitude. Épuisée, elle s'endormit et se mit à ronfler.

Axe ferma les yeux et posa les mains sur ses hanches. Les embruns fouettèrent son visage. Le calme était enfin retombé sur la grande plage. Elle se retourna vers le collectionneur, qui avait suivi la scène avec un regard mi-inquiété mi-émerveillé. Il avait récupéré le fusil et la vaisselle du naga.

Vous saviez ce qu'elle allait me montrer ?
À peu près. Le marchand sentit, au regard de la jeune femme, qu'elle attendait plus d'explications. Quand je suis arrivé sur l'île, j'ignorais jusqu'à son existence. Je l'ai trouvée ici, en vous attendant. Elle arpentait la plage en parlant à un homme invisible...un défunt. Je suis curieux. Je l'ai suivie, et j'ai écouté. Vous imaginez ma surprise, et ma joie, quand j'ai deviné à qui elle parlait - plus exactement, qui elle questionnait, car son interlocuteur ne semblait pas l'entendre et elle ne parvenait pas à deviner son identité. Ces histoires de roses, de vampires et de diplomatie ne trompaient pas. Il s'agissait de Styx. Je l'ai abordée. Elle m'a expliqué sa détresse. Elle vit d'ordinaire en ermite dans la jungle, et chasse de petits animaux venimeux pour étancher sa soif. Cela suffit à la maintenir en vie mais pas à alimenter ses pouvoirs. Il y a quelques jours, le murmure d'une âme particulièrement puissante l'a attirée sur la plage, mais elle n'avait plus assez de force pour l'entendre distinctement, ce qui l'enrageait. Je lui ai dit que j'attendais une jeune femme qui pourrait l'aider. Ce fut assez pour la convaincre. Elle pensait que votre venue était peut-être la raison pour laquelle les mânes de Styx s'agitaient.
Alors vous étiez au courant qu'elle me parlerait de régence.
Disons que le mot était ressorti quelque fois dans ses divagations. Je me suis dit que ça vous ferait réfléchir. Votre position m'était assez utile. Et puisque j'étais venu pour vous en parler de toute façon...
Je ne reviendrai pas à Lédéhi avant de l'avoir décidé, vous savez ?
J'ai compris. Réglez vos histoires de fantômes sans moi. 
Axe eut un grand sourire.
Excellent. D'ici-là, je ne veux plus vous revoir, mon vieux. »

Le marchand acquiesça d'une courbette narquoise. Axe s'en détourna et, se tenant le menton, jeta un oeil au repaire des wyvernes. Elle n'en avait pas fini avec ces bêtes. Quelques jours de repos le temps de se remettre de ses blessures, et elle repartait à l'assaut. Elle ne s'en irait pas tant qu'elle n'en aurait pas trucidé une proprement. Puis elle ferait voile vers le continent.

La mort, les arcanistes, le jeune garçon...Cette petite aventure lui avait donné une idée.




La violence sans institution est un plaisir éphémère.

Chasse aux wyvernes - Page 3 Captur22
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 874
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyMer 26 Fév 2020 - 16:38

Cinq jours d'apprentissage théorique, premier jour d'apprentissage pratique

Harpinis Cygnus, l'Apôtre devenue mentor de notre héroïne, semblait avoir comme lubie de l'a transformer en Adepte. Cylicia avait eut beau lui dire qu'elle ne quitterait la voie des Purificateurs pour rien au monde, elle continua à lui donner un apprentissage purement religieux. Sur le sujet, elle n'avait pas beaucoup à apprendre. Par contre, concernant la magie divine, elle était quasiment au point mort. Déjà elle avait eut du mal à appréhender ses nouvelles capacités, mais avant cela elle n'avait jamais montrer aucune aptitude dans ce domaine et n'avait donc jamais vraiment pratiquer. Comme le savoir va de paire avec la pratique, l'Apôtre lui avait fait recopier des dizaines de sceaux différents ainsi que des incantations.

A l'aube du sixième jour et après de multiples essaies fructueux, Harpinis décida qu'il était temps de passer en situation réelle de combat. Et au vue de l'emplacement où était situé le repaire de l'Apôtre, les cibles étaient toutes désignées :les Wyvernes. La Purificatrice avait eut beau dire que cela était suicidaire, il n'y'avait rien à y faire. Persuadée de la provenance divine de l'individu, Cylicia finit par obéir. A la sortie de la caverne, et en ayant bien préparer son coup, elle s'apprêtait à s'éloignait de cet endroit que les Wyvernes n'approchait jamais par peur de se faire foudroyer par l'Apôtre. Cette dernière, restait quant à elle bien tranquillement à l'abris, juste devant l'entrée, en observant le Stryge de loin.

- Vas-y, avance plus loin! Lui disait-elle sans aucune honte.

Cylicia jeta un regard d'épuisement à son mentor et continua donc sa progression. La cavité était assez longue et spacieuse, de plusieurs embranchements pouvait sortir l'un de ces monstres à n'importe quel moment.

- Fait donc un peu de bruit, tu vois bien qu'elles ne sont pas dans le coin!

Encore une fois Cylicia suivit les ordres. Elle en était au point où ses ambitions ne coïncidaient plus avec son niveau, et les sacrifices nécessaires devaient être posés. Elle prit une grande inspiration et commença alors à chanter :
HRP:
 

J'allais sur toutes les routes vagabondant
Au gré du temps au gré du vent
Traînant partout ma lassitude
Au gré du temps au gré du vent

Pour l'amour où Dieu m'habite
Pour la vie qu'il partage avec moi
Pour le bonheur que je lui dois
Alléluia!

Pour l'amour que Dieu me donne
Pour la paix qu'il garde sous mon toit
Pour le salut que je lui dois
Alléluia !

Je marchais dans la tristesse
Et l'ennui était mon chant
Je marchais dans la tristesse
Paix et bonheur partout cherchant

Pour l'amour où Dieu m'habite
Pour la vie qu'il partage avec moi
Pour le bonheur que je lui dois
Alléluia !

Pour l'amour que Dieu me donne
Pour la paix qu'il garde sous mon toit
Pour le salut que je lui dois
Alléluia !

Au hasard de mes aventures
Un soir d'été Dieu j'ai rencontré
Lui ai confié ma solitude
Et son amitié ma sauvée

Pour l'amour où Dieu m'habite
Pour la vie qu'il partage avec moi
Pour le bonheur que je lui dois
Alléluia !

Pour l'amour que Dieu me donne
Pour la paix qu'il garde sous mon toit
Pour le salut que je lui dois

L'aura lumineuse de Cylicia était devenue apparente, au loin on entendait l'un de ces monstres qui approchait à travers l'une des cavités. C'était le moment d'être prêt, est-ce que notre héroïne l'était? Assurément, devant le danger sa concentration était toujours à son comble. Elle se saisit d'un des parchemins enroulés se trouvant à sa ceinture de sa main gauche et pris son épée de la droit. La créature était à présent visible et apparemment affamée. La Purificatrice s'était déjà préparée à une esquive lorsque la Wyverne se jetta sur elle. Une première fois sur la droite, une seconde fois sur la gauche, et enfin une ultime fois dans les airs. Une fois le choc difficile avec le dos de la bête encaisser, elle tenta de garde un maximum de stabilité mais seules ses ailes parvenaient réellement à l'aidée, ses mains étant prises. Après quelques secondes de ce rodéo aérien, la Purificatrice parvint à desceller le parchemin et à l'imposer sur les écailles de la bête. Sur ce parchemin, d'étranges incantations écrites avec son propre sang qui avaient en leur centre un espace libre qui faisait la taille de la main gauche de Cylicia, elle l'y imposa et de son autre bras armé vint la perforée. Elle s'était littéralement clouée au monstre. L'instant d'après, les lettres de sang du parchemin commencèrent à scintiller elles aussi et la bête commença à se tordre de douleur. Une odeur de chaire brûlée commençait à se faire sentir tandis que de la fumée s'échappait de la plaie du monstre. De longues secondes de souffrances attendait ce dernier qui jusqu'au bout hurla à la mort.


Une fois la bête achevée, Cylicia retira sa main et constata un énorme trou brûlant dans la carcasse de la Wyverne qui avait exactement la forme de sa main. Cette technique était appelée "la Main du Sacrifice" et n'était que très rarement transmise, encore moins pratiquée. Sacrifiée l'une de ses mains demandait du cran mais c'était beaucoup plus acceptable de la part de Cylicia qui pouvait se régénérée par la suite. Pour Harpinis, c'était un bon début mais loin d'être assez. Elle s'approcha de Cylicia et lui dit, alors que celle-ci tenait sa main presque ouverte en deux :

- La question, à présent, sera de savoir ce que tu seras prête à sacrifier pour ton Dieu...

Encore une fois, Cylicia avait un mauvais pressentiment. Tout cela allait peut-être trop loin, mais il était clair que c'était plus efficace que ses séances de prières quotidiennes. Jusqu'où irait-elle vraiment? Elle même n'en avait encore aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Cylicia Condoris
Archiviste ♦ Prêtresse du sacrifice

Cylicia Condoris

Messages : 874
Expérience : 3656
Féminin Âge RP : 27

Politique : 01
Métier : Mineuse - Apprenti
Titres:
 

(Litanies du Sacrifice, Livre magique de Cylicia, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2205/2205Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2205/2205)
Vitesse: -159
Dégâts: 1771

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptyMar 3 Mar 2020 - 2:59

25ème jour d'apprentissage

Cylicia ne dormait plus que quelques heures pas nuit. Il y'avait trop à faire et trop à apprendre. Au fil des jours, elle se sentait de plus en plus à l'aise avec ses pouvoirs, ou du moins dans la compréhension de ceux-ci. La magie spécifique aux Adeptes du Sacrifice n'était cependant pas de tous repos, du moins celle qu'Harpinis enseignait à notre héroïne. Il y'avait encore beaucoup d'obscures liturgies et incantions à apprendre, le travail semblait sans fin. Cependant, les progrès étaient palpable ce qui était plutôt encourageant. Au final, elle ne redoutait qu'une seule chose, les moments où l'Apôtre l'envoyait en pâture aux Wyvernes afin de tester ses compétences.

- Vous aviez raison, disait ce jour là Cylicia à son mentor. Les sacrifices paient...

- Evidemment que j'avais raison, répondit celle-ci avec désinvolture. Et pourtant tu es encore loin d'être prête, je le vois bien... Tu penses encore pouvoir atteindre tes objectifs en gardant ton esprit, tes liens, et tes passions saines et sauves. Quelle naïve tu fais...

Assise sur son trône d'or, l'Apôtre congédia la Purificatrice de sa main, avec suffisance.

- Va donc, les Wyvernes t'apprendront ta leçon jeune sotte! Peut-être ensuite comprendras-tu que seule la puissance Divine peu se charger des monstruosités de ce monde... Tu en sauras bientôt assez en magie du Sacrifice, et pourtant tu es encore tellement loin de comprendre Sa Volonté...

Il en fallait plus pour soumettre l'esprit de Cylicia. Elle avait encore beaucoup de principes bien ancrés qui valaient pour certains mieux que ceux de son mentor. Mais il était clair que si elle voulait un jour espérer mettre en pratique sa promesse, ses simples talents martiaux n'allaient pas suffirent. Elle fit donc le jeu d'Harpinis, prête au moins à sacrifier de son temps, de ses efforts et de son sang.

La Purificatrice s'inclina donc avec respect devant l'Apôtre et s'en retourna dans ces boyaux infestés de Wyvernes. Son équipement avait quelque peu changé depuis la dernière fois. Certes, elle disposait toujours de mêmes armes et armures, mais elle y avait imposé des sceaux qui aidait son aura à se manifester plus facilement et avec plus d'ardeur. D'après Harpinis, avec la volonté suffisante elle arriverait à étendre celle-ci, non seulement dans l'espace mais également à d'autres êtres sensibles qu'elle désirait protéger. C'était une assez bonne raison que pour se jeter dans la gueule du loup.

Au programme de la journée, survivre trois heures entières dans ce labyrinthe infesté de monstres. Cylicia s'en sorti comme d'habitudes, en ramenant des trophées pour ramener au continent. Bientôt, elle en aurait de trop que pour pouvoir raisonnablement les faire sortir de cet endroit. Quand elle revint auprès d'Harpinis, celle-ci semblait toujours déçue et insatisfaite de ces résultats. Qu'attendait-elle au juste? Peut-être était-ce la déception de la réalité. Cylicia savait qu'elle l'avait attendue sans trop savoir qui elle était, et peut être sa personne l'a décevait simplement. Pourtant, elle se donnait corps et âme à la tâche, et les résultats étaient bien que peu impressionnants. La Purificatrice se disait alors que si l'Apôtre pensait qu'elle pouvait atteindre le même niveau qu'elle, elle se mettait le doigt dans l'oeil. Et cela aurait été juste mais les dessins obscures de celle-ci étaient alors loin de lui être révéler.

[Quête métier V. "En persévérant on arrive à tout"]
Revenir en haut Aller en bas
Doebroksh
Rôdeur

Doebroksh

Messages : 465
Expérience : 3271
Masculin Âge RP : 32 hivers

Politique : 102
Métier : Chasseur - Maître absolu
Titres:
 

(Nyssa Folkor, Fée nordique de Doebroksh [Modifiée] +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
Chasse aux wyvernes - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche2165/2165Chasse aux wyvernes - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (2165/2165)
Vitesse: 1044
Dégâts: 1304

Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 EmptySam 7 Mar 2020 - 20:20


*

Le minotaure avançait d'un pas lent sur la plage. Presque mécanique. Il s'était plus ou moins échoué sur cette plage après plusieurs jours passés sous l'eau, sans manger boire ni dormir. Après pareil traitement, même sa constitution particulièrement endurante de minotaure atteignait ses limites. Fort heureusement, il avait facilement pu se sustenter.

A une centaine de mètres des vagues une foret dense comme il n'en avait jamais vu ailleurs lui avait offert suffisamment de fruits exotiques pour se sustenter. Qu'il s'agisse de sortes d’œufs écarlate et granuleux et contenant un cœur tendre sucré ou des noix de bois poussant au sommet des palmiers. Ces dernières l'avaient par ailleurs laissé perplexes en plus de donner du fil à retordre au naufragé : comment accéder au liquide qu'il entendait s'agiter à l'intérieur ? Il n'était pas question d'émousser son tomahawk à couper du bois ! Au final le plus simple qu'il avait trouvé était d'un planter la pointe de sa lance en pesant sur celle-ci de tout son poids. A l'intérieur il pouvait y boire une sorte de lait végétal, particulièrement déshydratant.

S'il était trop affaiblit pour se hasarder à chasser la faune locale, il ne s'était malgré tout pas contenté d'un régime végétarien. Son carquois était presque vide de flèches et contenait le Renarc. Mais également sa canne à pêche télescopique. Assis dans le sable en grignotant les fruits locaux dont il ignorait les noms, il avait patiemment attendu que des poissons ne viennent mordre la chair de ces mêmes fruits. Et s'offrir à ses hameçons.

Ces quelques jours passés seul face à l'océan lui donnèrent amplement le temps de méditer la suite d'événement l'ayant conduit là. Et ruminer son éventuelle vengeance.

Sa quête de venir à Wystéria se frotter aux Wyvernes dont lui avait parlé Cerberius, l'orque chasseur du clan Gronarah. L’agression d'un stryge neutralisé par Nyssa sur la route pour Ishtar. L'embarquement à bord d'un navire gobelin. Les assauts de monstres marins. La trahison du gnome à barbe. Sa fuite suicidaire et son sauvetage par une tortue marine. Sa participation hasardeuse à ce qui avait semblé être des événements organisés par le peuple de Zayn. Son arrivée sur cette plage et l'ultime cadeau de sa tortue ange-gardien.

Pourtant, retrouverait-il la fée qu'il avait fait s'enfuir pour ne pas hériter des conséquences de ses choix ? Se trouvait-il seulement sur Wystéria ou bien sur un ilot désert où il pourrirait le reste de ses jours ? Il n'en avait aucune idée. Juste que cet environnement n'était pas le sien. Il ne connaissait pas ces arbres, ces poissons, ce qui était comestible et ce qui ne le connaissait pas, le clapotis incessant des vagues, la chaleur et la moiteur omniprésente et l'étouffant.

Cet endroit n'était pas adapté au physique des hybrides. Ou tout du moins des minotaures, en particulier lui, acclimaté au temps glacés du Nord de Duralas. Trainant sa cuirasse de côté, marchant en simple pagne, il souffrait de cette chaleur. Longeant le bord de l'eau en espérant finir par atteindre quelque port ou village côtier. Au lendemain de son débarquement, il avait remarqué un navire à l'horizon, ce dirigeant vers le soleil levant. Direction qu'il avait également emprunté sans changer de cap : ce lieu était tout bonnement immense.

Il marcha un jour de plus, s'arrêtant pour se sustenter ou dormir. Trop peu a son propre avis, sans cesse réveillé par ces fichues vagues. Il aurait pu se hasarder à l'intérieur des terres. Mais en ce lieu inconnu, il préférait garder ses distances bien que sachant qu'il retrouverait son chemin. De plus, cette végétation dense l'aurait largement ralenti.

Ce n'est qu'au soir où il aperçus au loin une colonne de fumée, trahissant un feu. Et de belle taille, se réjouit-il en approchant. Colonne qui en réalité naissait d'une multitude de feux modestes. Ceux d'un village pourvu d'un ponton disparaissant vers l'océan. Mais ce n'est pas sur ce détail qu'il s'attarda en arrivant de nuit, sans quoi il aurait remarqué le rafiot ayant à moitié sombré se trouvant à l'extrémité.

Laissant tomber sa cuirasse, il esquissa un grand sourire en voyant une petite silhouette voler vers lui à toute vitesse après avoir bondi d'un toit en feuilles de palmes. Nyssa vint à sa rencontre et le percuta presque dans cette semi-pénombre.

- Doe, murmura-t-elle avec un soulagement évident.

Elle était venue plaquer contre la fourrure rêche de son cou en écartant grand les bras et les jambes. Ne sachant trop quoi répondre, il se contenta de rester debout en silence, posant affectueusement une grosse paluche sur le dos de la fée sans lui écraser les ailes.

Son calvaire était terminé. Et dès qu'il aurait recouvré ses forces, un défi de taille l'attendrait. Les fameux lézards volant wystériens qu'il était venu chasser.




Slots RP utilisés 4/4
Slot initiatique dispo - Auberge nordique


Chasse aux wyvernes - Page 3 Vlh7Jvj
Doebroksh s'exprime en #ff9999 ♦️ Nyssa s'exprime en #62fff1
Avatars credits:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://vg11k.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Chasse aux wyvernes   Chasse aux wyvernes - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse aux wyvernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: Les sables de Lonnes :: Lieu d'artisanat - Repaire des Wyvernes-