Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baldwin Nuussian
Le Monde de Dùralas a précisément 1482 jours !
Dùralas, le Lun 20 Nov 2017 - 1:18
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 149
Expérience : 533
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome I   Mar 29 Sep 2015 - 0:15

Études Anthropologiques : Les Vampires


Tome Premier : Introduction aux différents types de vampires


Cher lecteur, chère lectrice, cet incipit, de cette épopée qui te plongera dans la culture vampirique est le fruit de nombreuses recherches. Beaucoup sont nos chercheurs qui ont donné leur vie (voir plusieurs litres de sang) afin de rassembler ces informations. Prions les Dieux de leur accorder paix et sérénité. Ou grâce pour ceux ayant rejoins les rangs de cette étrange race.
 
Avant de décrire la société vampirique, sachez que les Vampires se décomposent en clans et/ou familles de quelques individus. Deux Alpha (Père et Mère du groupe), une dizaine de Bêta, et le reste est composé de Goules, et autres créatures subjuguées par les Alpha afin de servir de personnel domestique. Le plus grand clan étant celui des Nox, originaire d’au-delà des contrées nordiques, nous traiterons essentiellement de celui-ci.
 
Commençons tout d’abord par une approche de la construction de leur société. En effet, les vampires bien qu’étant une race assez homogène en apparence, possèdent une organisation bien particulière.
En haut de la pyramide nous avons les vampires «Alpha», ou dans leur langage «Seigneurs Vampires». Ils sont uniquement de lignée pure, et on les dit descendants du vampire originel connu sous le nom d’Adam. Ils sont des rois parmi les leurs, et sont les seuls à posséder des pouvoirs particuliers. Nous citerons par exemple le seigneur des contrées glaciales Ziegfried Nox, qui est excelle dans la cryomancie en plus de posséder les pouvoirs de vampires classiques. Ces vampires Alpha sont donc des personnages craints et respectés. Ils sont aussi ceux qui traitent le plus souvent avec les humains, puisque instruits et courtois. (Un vampire semble étrangement attaché aux manières et à la culture. Le seul moyen de se faire respecter par l’un d’eux est de faire preuve à son tour des mêmes qualités).
Mais outre tout ceci ils sont des seigneurs de guerre émérites. On leur prête toute sorte d’exploits et milles chansons leur sont attribués. Nous noterons que le chef des Nox est celui qui aurait tué l’un des derniers dragons et arbore ses os en tant qu’armure. Ces Seigneurs sont donc les plus redoutables individus de cette race. Impressionnants, forts, intelligents, vous faut-il autre chose pour admirer et redouter l’élite de cette race ?
 
Mais penchons-nous sur les vampires dits «Bêta». La classe la plus difficile à comprendre d’un point de vue culturel.
De facto, il semblerait qu’au sein de cette catégorie il existe diverses fonctions attribuées aux Bêta par leurs supérieurs. Certains d’entre eux sont respectés, puisque choisis par les Seigneurs afin de leur tenir compagnie. Ceux-ci nommés «Serviteurs» sont, en dépit de leur titre, traités avec respect et servent de harem charnel à l’Alpha. (Notons que la fidélité est un concept inexistant chez les vampires, tout comme la sexualité).
Viens ensuite le tour des Bêtas «Guerriers», ils forment un noyau d’éclaireurs, bretteurs, mages, et constituent à eux seuls l’armée des Alpha. (Les guerriers vampires dépassent de loin n’importe quel humain, même entrainé, en combat singulier. Surtout après leur entrainement millénaire au service de leurs Seigneurs).
Les Bêta restant sont des erreurs, et servent le plus souvent à gérer les Goules domestiques et autres personnel non-vampire. Ils sont traités comme esclave par leur confrères et mis à mort assez aisément. Ils vivent à l’écart, avec les domestiques, mais jouissent tout de même d’un confort relatif puisque vampires.
Les Bêta sont donc la caste la plus difficile à cerner chez une société telle que celle des vampires. Tantôts chéris, tantôt ignorés, ils forment pourtant le noyau du pouvoir des Alpha. (Qui les sélectionnent avec la longue réflexion qui caractérise les vampires. Que ce soit pour leur force, leur dextérité ou leur beauté).
 
Viens ensuite le dernier tiers de cette micro-civilisation. Les «Transformés». Ce sont généralement des créatures ayant porté allégeance à une certaine famille de vampires. (Les loups, corbeaux, et serpents pour le clan Estrange des contrées de l’Est-Nordique, ou les abominables Troll Blancs pour les Nox). Mais aussi des créatures sous le joug de ce que l’on appelle «Les Yeux». Cette compétence propre à cette race qui leur permet de détruire un esprit plus faible et de le transformer en parfait pantin.
Nous retrouvons les humanoïdes, (humains, nains, orcs, elfes…) qui servent le plus souvent à nettoyer et/ou nourrir la communauté.
Viennent ensuite les bêtes en tout genre, qui assurent protection et montures au clan. Certains murmurent que la famille Nox possèderait même les derniers œufs de dragons en leur manoir. (Mais personne n’oserait s’approcher de cette forteresse aussi belle que mortelle.)
 
Cher lecteur, tu as désormais une connaissance certaine (mais superficielle) de cette race aussi dangereuse qu’irrésistible. Des créatures tantôt délicates et raffinés, fruit d’une sélection draconienne, tantôt cruelle et diabolique. En somme, les vampires sont surtout très renfermés et croient en leur suprématie avec ferveur. Citons le grand philosophe Rexus Crane: «Un vampire est par définition supérieur, en pratique, la connaissance de sa propre perfection le rend imparfait».
Si nous devions aborder les différences culturelles entre notre peuple et celui de nos frères buveurs de sang la nuit ne finirait pas. Et j’ai bien peur que ce ne soit leur période d’activité. Alors restons-en là pour cette introduction aux mœurs vampiriques, et prions les Dieux pour un lendemain ensoleillé et gorgé de vie.
 


Note : Certainement, tu as remarqué que je ne mentionne pas ce que nous connaissons sous le nom d’«Oméga». Ceux-ci ne sont considérés comme des vampires par leurs semblables, bien que définissables comme tels. En effet, leur laideur pousse aux vampires Alpha et Bêta à leur donner la chasse sans répit, puisque considérés comme un affront à leur communauté. 

Cette oeuvre rapporte à Styx 60 points d'expérience et 60 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome IV
» [Officiel]Les Types de vampires
» [Officiel]Les Dessous des Orcs - Tome I - Description physique et morale
» [Officiel]Les Rituels Stryges Noirs - Tome I
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon A - Culture et éthologie-