Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baldwin Nuussian
Le Monde de Dùralas a précisément 1482 jours !
Dùralas, le Lun 20 Nov 2017 - 1:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 149
Expérience : 533
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome III   Dim 4 Oct 2015 - 0:05

Études Anthropologiques : Les Vampires


Tome Troisième : L'Ascension du Comte Motch'Hollow

Cher lecteur, ravi de te compter parmi nous à ce troisième volume. Inutile de répéter ce qui a été dit, mais remercions nos camarades chercheurs, tombés aux mains des vampires en écrivant ces ouvrages. La paix pour leurs âmes.
Aujourd’hui nous traiterons d’un personnage ayant marqué l’Histoire des Vampires avec une telle force qu’il serait hérétique de ne pas lui vouer un ouvrage, j’ai nommé Le «Comte» Motch’hollow.
Mais pour parler de quelqu’un possédant une histoire aussi dense, il faut retracer les débuts de son histoire afin de pouvoir comprendre comme il est aujourd’hui devenu l’une des plus grandes menaces de Dùralas.
 
Tout commence dans une petite ferme, à l’Ouest de Dùralas, en une nuit sans Lune. Une famille sans histoire voyait accoucher la douce mère d’une fratrie de cinq enfants. Près de la mangeoire, alors que deux boucs braillaient pour une raison inconnue, venait au monde le sixième frère. Au moment où le bébé sortait, tous avaient entendu un hurlement lupin fendre la nuit, telle une mélopée de crocs, mais dans la joie du moment, leur esprit n’enregistra point cet avertissement pourtant clair.
Toujours est-il que l’enfant fut chéri par ses parents, démontrant très vite des capacités intellectuelles bien supérieures à celles de ses frères. Il était rusé, toujours à fabriquer des pièges afin de capturer des souriceaux et musaraignes. Mais aussi très habile de ses mains. Il gagnait toujours aux jeux de cartes en dépit de mains parfois catastrophiques. De là commença pour lui une addiction dont il ne pourrait plus s’extirper. Cependant là résidait tout le plaisir. Forcer la main aux plus âgés, les dominer par son intellect, contempler leur regard hagard tandis qu’il dévoilait une main parfaite, comme le magicien ébloui son public.
 
Là étaient les prémices de ce guerrier légendaire. Mais comme tout incipit a une suite, l’histoire de Motch’hollow ne s’arrêta pas là.
 
À l’adolescence, alors qu’il était devenu le plus bel homme que le comté n’eut connu jusque là, il se découvrit de nouvelles pulsions. Elles étaient plus noires que tout ce que les habitants pensaient. Il n’était qu’un flambeur émérite après tout. Et lorsqu’à lui s’ouvrirent les portes de la magie Noire, il eût le sentiment de n’exister que pour cela. Pour créer en détruisant. Au début, ce ne furent que quelques chats offerts en sacrifice afin de créer un premier contact. Hélas, comme toute drogue, il en faut toujours plus. Des enfants commencèrent à disparaître, et les habitants affirmèrent voire valser en la ferme de la petite famille des lueurs fantomatiques une fois la nuit tombée.
En quelques mois à peine, le village du beau flambeur était devenu un cimetière rempli de ghoules à son service, et son apparence physique s’était courbée sous la puissance démoniaque. Puis, lorsqu’un vampire itinérant, drapé de milles couleurs et muni d’une boîte à musique vint le mordre (il avait vu en ce jeune garçon de 27 ans le potentiel immortel du chaos), son physique de vampire ne fut que la matérialisation de la corruption dont il était la proie. Ce même vampire lui proposa ensuite un petit échange. Il décuplerait ses pouvoirs et n’attendrait en retour que l’âme de toute la famille de Motch’hollow. Motch’hollow accepta. Motch’hollow était né.
 
Mais le village ne lui suffit bientôt plus, et il se mit en tête de conquérir Dùralas. Après tout, si son village ne connaissait que la paix depuis son ascension, pourquoi la contrée toute entière ne subirait pas le même destin ?
Il se mit en route, en plongeant toujours plus loin dans la magie noire. Bientôt il devint un nécromancien expérimenté et un télépathe sans égal. Lorsqu’une armée tombait face à lui, elle se relevait aussitôt pour lui. Il était surpuissant, et tout semblait toujours se dérouler en sa faveur. La guerre des Gobelins même lui servit.
Grâce à ces créatures ignares et méprisables il eût le contrôle sur  le territoire Nord de Dùralas. Ces «Perrack» (terme qu’il employait pour désigner ses minions verdâtres), fondèrent son manoir et créèrent la Péracie. Ce lieu qui lui était si idyllique. En raison de son aura malsaine, toute vie environnante dépérit, et bientôt la Forêt de Cashlippe succomba elle aussi à la corruption du Vampire qui se proclamerait «Comte» de ce domaine. 
 
Mais nous connaissons tous la fin tragique du plus célèbre des vampires. Le Comte Motch’Hollow finit par être vaincu et enfermé dans son manoir par un groupe d’aventuriers soucieux de son influence néfaste sur Dùralas. Remercions-les !
Mais depuis quelques temps, les Perrack ont de nouveau été vus, et il plane en Péracie comme un nuage de menaces, un brouillard de mort. Le Comte serait-il en train de se libérer ? Sa puissance d’antan lui permettra-t-elle de revenir, plus vengeur que jamais ?
Prions pour que cela n’arrive pas lecteur.
 


Avis aux assoiffés de combats et de légendes, déployez-vous, enquêtez et rassurez votre peuple. Oserez-vous franchir la Péracie et vérifier de vous-mêmes l’état du Comte ? 

Cet ouvrage rapporte Styx 50 points d'expérience et 50 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Officiel]Etudes anthropologiques : Les Vampires - Tome IV
» [Officiel]Les Types de vampires
» [Officiel]Les Dessous des Orcs - Tome I - Description physique et morale
» [Officiel]Les Rituels Stryges Noirs - Tome I
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon A - Culture et éthologie-