Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zirra
Le Monde de Dùralas a précisément 1450 jours !
Dùralas, le Jeu 19 Oct 2017 - 12:54
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 À chasseur, chasseur et-demi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 0:56

Je ne cessais de contempler un petit bout de papier froissé, que je tenais précieusement dans ma main droite, en me servant uniquement de la partie gauche de mon corps pour déplacer toutes les lianes et branches pouvant obstruer mon chemin, usant parfois de ma lame pour détruire les obstacles les plus conséquents, comme des troncs morts rendant la circulation impossible.

Long était le chemin entre Spelunca et la ville d'Endorial; que je devais rejoindre par morale à l'encontre de Kennel, mon défunt ami. Lors de ses funérailles, auxquelles j'ai assisté, sa mère a fait un discours concernant le reste de sa famille, séjournant actuellement dans la ville boisée. Son côté maternel ne pouvant faire le déplacement, j'avais décidé de faire le trajet de moi-même, afin d'avertir sa famille de son décès, comme un hommage posthume. De plus, personnellement cette fois-ci, j'avais entendu parler d'un vendeur d'équipement de chasse, situé dans un petit cabanon de bois en plein milieu de la forêt. Ayant quitté la ville depuis maintenant plus d'une semaine, il me fallait trouver un emploi autre que musicien afin de subvenir à mes besoins, d'autant plus que mon instrument reste conservé à Spelunca. De ce fait, peut-être pourrais-je me servir de mes mains dans des rites plus barbares, dans le but de dépecer quelques bêtes inoffensives dont je pourrais revendre les morceaux, qu'il s'agisse de nourriture, de matériaux ou de poudres pour les alchimistes.

Plus j'avançais, plus le chemin me semblait tortueux, me menant à des endroits moins explorés par l'homme que d'autres. Cependant, en jetant un coup d'œil de côté, je distinguais quelques branchages brisés, quelques lianes repoussées, tout comme le chemin que j'empruntais laissait derrière lui. Je décidais de m'y engouffrer, ne sachant pas si ce dernier était fait depuis longtemps ou non, quoi qu'il en soit, il me permettrait premièrement de me simplifier la vie, secondement, de suivre les pas de quelqu'un pouvant être, peut-être, plus avisé et averti que moi.

Génèse restait dans mon dos, patiente. Elle savait que si une quelconque embûche venait à apparaître, je me saisirais d'elle pour y remédier.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 1:23

Campement des orcs – Début de matinée

La décision avait été prise. Baluchon sur l'épaule, la grande rouquine avait emprunté le chemin de la liberté, et laissait momentanément derrière elle famille, clan, groupe, et gens étranges. Les orcs étaient bien gentils, mais au bout d'un moment, il faut les supporter avec leurs manies et coutumes ancestrales...
Voici alors que la direction avait été choisie à coup de pile ou face. A peine sortie du campement, elle attrapa une piécette au fond de son sac. Sur sa main, elle faisait à peine la taille d'un ongle, ce qui faisait toujours sourire Nova.

- Pile = Nord – Sud, face = Est – Ouest

Elle lança la pièce une première fois qui dérapa et alla se plonger dans le sable sans un bruit. Nova soupira, regarda à ses pieds, aucune trace. Elle leva les yeux au ciel, blasée. Elle se pencha et d'un revers de main elle balaya ses pieds, et retrouva la pièce. Elle la relança une fois de plus avec plus de précautions, elle retomba dans ses mains. Elle baissa alors le regard en écartant une mèche de son visage qui empêchait sa vision de la chose.
La pièce était tombée sur face. Elle lança alors une nouvelle fois la pièce. Jouer son avenir avec le hasard faisait partie des petits plaisirs de la vie de Nova.

- Pile = Est, face = Ouest

Face. Le chemin était tout tracé, il ne restait à la jeune peau-verte qu'à entamer sa route.
Sans un regard derrière elle, ses pas se succédèrent.

____________________________

Quelques jours plus tard – Alentours de la ville d'Endorial – Après midi.

Merci les grandes jambes ! Le chemin n'avait pas été aussi périlleux qu'attendu, fort heureusement. Aucune bestiole horrible à exécuter, aucun chieur à l'horizon, ce fut un voyage étonnamment calme.
Le paysage quant à lui avait bien changé. D'un enchaînement de dunes plus sableuses les unes que les autres, une grande forêt boisée avait prit place.

Les arbres étaient épais, immenses, la forêt plutôt silencieuse. Une petite nappe de brume tapissait le sol. Gourdin en main, Nova shootait dans des branches au sol qui ne résistaient pas vraiment à la force du coup et se brisait dans un fracas. Puis, dans le doute de rencontrer quelqu'un ou quelque chose, elle arrêta ses coups et préféra jouer de sa souplesse naturelle pour esquiver à coup de grandes enjambées les obstacles. Si quelqu'un passait derrière elle, on s'apercevrait à peine de sa présence.

Errant sans réelle idée d'un lieu précis, elle finit par s'arrêter contre un arbre histoire de boire un coup. Elle jeta un œil entre les arbres en face d'elle, et aperçut au loin un cabanon. Elle se saisit de sa gourde, la porta à ses lèvre et s'arrêta de boire lorsqu'au loin, de ses oreilles affûtées, elle entendit des pas. Même si son gabarit n'était pas anodin, elle s'était juste glissée derrière l'arbre sur lequel elle s'était appuyée et n'était pas vraiment visible dans cette forêt verte et marron...
Elle brandit finalement son gourdin à quelques centimètres du visage d'un jeune homme aux cheveux d'un blanc... un blanc que la maman de Nova n'avait jamais réussi à avoir en lavant son linge !

Aussitôt, elle abaissa son arme voyant celle qui se trouvait dans le dos du gars.

- J'suis pas là pour me foutre sur la gueule. Désolée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 1:57

Je pouvais enfin discerner ce qui se dressait face à moi, qui arrivait à se frayer un chemin dans cette jungle aux innombrables racines. Je ne pouvais le, ou la voir que de loin, mais cette longue chevelure rouge grunge était très particulière. Intrigante, captivante, mais particulière; notamment par le fait qu'elle était la seule couleur chaude dans cette forêt, une forme de réconfort malgré les teintures de sang utilisées par les Stryge Noir pour signifier la guerre.

Je ne pouvais voir cette silhouette que de dos, et bien que gigantesque à vue de nez, elle n'était pas pourvue d'ailes noires, ce qui ne m'offrit aucune animosité à son encontre. Apparemment, la réciproque n'était pas vraie puisque mes pas, bruyants et peu discrets, la firent décamper. Je continuais ma route sans me soucier de sa présence à nouveau, quoi qu'un peu pensif, en suivant le peu de route qui me séparait d'un cabanon en bois que je distinguais à quelques vingtaines de mètres. C'est cependant une énorme batte qui me surprit, alors que ma main gauche se positionnait presque instinctivement contre le pommeau de mon arme.

"Je n'ai pas envie qu'on se foute sur la gueule". Une façon bien particulière de saluer un étranger, d'autant plus lorsqu'une arme est placée en joug face à lui. Je pouvais la voir de plus près, il s'agissait d'une femme. Une femme avec un charme certain, en toute honnêteté, malgré un teint de peau très particulier, puisque ce dernier était... bleuté. Nuancé de vert. Peut-être provenait-elle d'une terre que je ne connaissais pas, puisqu'en y réfléchissant, outre Spelunca, je n'étais pas vraiment sorti de ma ville natale. Toutefois, je pouvais être sûr à en juger par son regard qu'elle ne mentait pas, que ses mots étaient sincères lorsqu'elle expliquait ne pas chercher un combat.

... après tout, heureusement. Vue de près, elle était immense. Plus grande, et plus costaude que moi, bien que ma carrure soit plus musclée. Une simple gifle de sa part aurait pu me faire rêvasser à durée indéterminée. C'est cependant avec curiosité que je m'adressais à elle, plaçant ma main sur son oreille plutôt que sur le fourreau de mon épée.

"Ce sont des piercings ? Incroyable, je n'en avais jamais vus de tels."

Je savais pertinemment que sa présence dans la forêt ne pouvait pas avoir des centaines de raisons, mais que les principales étaient la chasse ou l'habitat. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais pas me mettre en travers de sa route sans installer une certaine pointe de confiance en elle, et réciproquement, afin que mon chemin ne soit pas obstrué par une femme armée.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 2:22

Aussi étrange que cela pouvait paraître pour des humains lambda, alors qu'une arme te menace en pleine tronche, tu vas converser sur des piercings. Alors ça...
Nova haussa un sourcil, rengaina sa massue qu'elle accrocha à la ceinture sur sa hanche. Le bonhomme, sans gène, regardait la nana des pieds jusqu'aux cheveux. Du coup elle se mit à en faire autant, sans aucun état d'âme. C'était un gars pas bien épais, de taille normal pour un blanc bec, qui n'avait pas l'air d'avoir l'envie non plus de chercher la bagarre, ce qui était dans les attentes de Nova. A la bonne heure.

- Tu n'as jamais vu de piercings aux oreilles ? Je n'ai jamais vu un mec porter un soutif remarque... La verte faisait référence à ce que le jeune homme portait sur lui, et lui montra d'un air malicieux avec un signe de tête. Charmant toutefois hein.

Il avait également une voix assez grave et qui ne collait pas à l'idée que s'en faisait Nova à la première seconde, mais qui semblait coller avec ce personnage. L'observant bien, droit dans les yeux, on devinait un esprit mesquin et fourbe, mais avec un fond sympathique. La preuve en était qu'il n'avait pas été sur la défensive extrême.

- J'm'appelle Nova. J'suis pas du coin, mais ça doit s'voir. Des nanas comme moi ça court pas les rues. Ni les forêts d'ailleurs. J'suis plutôt du centre. Elle faisait évidemment référence au désert dans lequel elle avait passé une majorité de sa vie. Et toi ? Tu fais quoi dans le coin ? Je cherche à me poser pour la nuit, tu connais la région ? Elle replaçait une fois de plus ses cheveux de façon à ne pas être gênée, elle prit une mèche qu'elle glissa derrière son oreille pointue. Pratique pour caler les cheveux rebelles.

Nova n'avait pas l'habitude de croiser du monde, et avait cette fâcheuse tendance à enchaîner les questions sans réellement attendre les réponses.

Le soleil quant à lui transperçait les branchages et venait poser ses rayons sur les deux protagonistes. Le nuage de brume au sol semblait être avalé par le feuillage et disparut rapidement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 2:57

Un soutien-gorge ? Oh.

À vrai dire, sa remarque me fit hausser un sourire très spécifique, qui pouvait s'apparenter à du sarcasme ou à du cynisme, alors qu'il n'était qu'une simple déformation de ma fossette, qui poussait une seule partie de mes lèvres à se rehausser. En plongeant mon regard sur ma tenue, je distinguais le harnais de cuir qui faisait partie de ma veste, raison de mon sourire. J'appréciais le sens de la répartie et la pointe d'humour critique de mon interlocutrice, qui apparemment, appréciait enchaîner les interrogations.

Sa localisation, son prénom, mais aussi son but et une question me concernant. Beaucoup de choses à prendre en compte, que mon manque de sociabilité avait encore du mal à assimiler. Toutefois, je pris le temps de répondre à toutes ses questions par une simple phrase, conservant cependant le temps de me présenter à mon tour, par respect.

"Je me nomme Wound, mais je ne suis jamais sorti de Spelunca. Il m'est impossible de te renseigner."

Le fait que la jeune femme ─ du moins "jeune" étant l'idée que je m'en faisais ─ cherche un endroit pour la nuit ne me rassura toutefois pas. Si elle n'avait aucun moyen de se loger, cela signifiait qu'il m'était impossible de trouver refuge chez elle. Il n'était pas à mettre de côté l'éventualité qu'elle puisse être une compagnon de route au cours de ma quête, je ne devais donc pas laisser passer ma chance.

"Nova, c'est bien ça ? Malheureusement, je suis en direction d'Endorial, mais j'ai entendu dire qu'un vendeur d'outils de chasse se situe dans le coin. Je ne sais pas combien de temps tu as marché, je suppose plus que moi, puisque tu viens du "centre". Toutefois, je te propose de m'attendre le temps que je m'habitue à la chasse, par la suite, je me rendrai en direction de la ville la plus proche. Nous pourrons y trouver un logement par là-bas, si bien évidemment ma compagnie ne te dérange pas."

Je jaugeais sa carrure du regard, un petit sourire en coin, avant de lui offrir une provocation amicale.

"Dans l'optique où tu ne saches pas chasser, évidemment. Le cas contraire, nous irions deux fois plus vite. Je repris mon souffle lentement, plaçant mes deux mains derrière ma chevelure avant de reprendre d'aussi belle. Les femmes fortes et indépendantes ont un certain charme, après tout."




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 3:12

Ce mec aurait un talent fou pour condenser les phrases s'il devait répondre en morse et de ce fait gagner du temps.
Les gens ont des jambes, comment est-ce possible qu'ils ne soient pas capables de bouger leurs petites fesses au delà de leurs frontières natales et/ou de vie ? Ah lala, ces sédentaires dépassaient l'esprit de la verte, mais après tout, à chacun son histoire. P'tetre que c'était un taulard sadique, un criminel d'orcs qui ne cherchait qu'à l’appâter ? Hum...

Un vendeur d'outils de chasse ? Nova regarda alors du coin de l’œil le cabanon qui était à quelques mètres d'eux.

- T'es gentil hein, y'a pas à dire, mais tu crois que je n'ai que ça à faire de t'attendre gentiment le temps que tu fasses ton shopping ? Si ton égo n'en prend pas un coup, j'peux t'enseigner les rudiments, j'suis plutôt douée avec mon gros gourdin...

Elle fit son sourire le plus malicieux, associé à un regard à la fois moqueur et complice.

L'idée de se faire un compagnon de route ne déplaisait pas à Nova, à deux, c'est mieux.

- Mais sinon l'idée me branche. A ces mots, elle resserra sa ceinture, reprit son gourdin en main et le fit voltiger. Elle le rattrapa de la même main et désigna la cabane avec celui-ci. Ce s'rait pas là ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mar 6 Oct 2015 - 3:46

À en juger par la petite enseigne à moitié effacée de la cabane, en effet, il s'agissait du vendeur dont j'avais entendu parler. Son propriétaire, un petit homme moustachu et barbu dont les traits ridés n'étaient pas rajeunis par sa pilosité d'un gris âgé, mais d'aussi loin fut-il, il semblait enjoué de voir quelques clients. Après tout, dans une telle profondeur forestière, difficile de trouver de nombreux acheteurs potentiels.

"En effet, nul doute. C'est bien lui. À toi de voir si tu souhaites acheter quelques fournitures, ou te servir de ta masse comme d'ustensile de chasse. Cependant, je doute qu'il soit facile de retirer la peau d'un sanglier avec une arme contondante. Maintenant comme tu dis, peut-être le sais-tu; est-ce là une partie de tes rudiments ?"

La réponse était cocasse, mais dans le but de lancer les hostilités, bien qu'amicales. Une forme de rivalité partenaire, comme je l'imagine. Je ne me fis pas attendre pour aller saluer le bougre, observant son regard qui me toisait dans le but de trouver où se cachait ma bourse. Du moins, celle qui avait une valeur. Une valeur financière. De l'argent, quoi. (c'est dingue que j'ai à le préciser, t'as vraiment un esprit pervers Invité.)

"Je vais être clair. Je veux ça, ça, et ça; expliquai-je en pointant du doigt un petit couteau affûté, un long filet en corde tressée, et un appât semblable à des biscuits salés. Cependant, je vois que le prix est de 45 pièces d'or, mais à en juger du fait que le paquet d'appâts soit entamé, alors que vous ne les vendez qu'au sac, je suppose que vous vous nourrissez de ces derniers. Ne vous en faites pas, je peux concevoir que la chasse ne soit plus aisée pour un homme de votre âge, ainsi, j'en viens à vous faire une offre toute autre. Prêtez-les moi, gratuitement, et je vous offrirai en retour la chair d'au-moins une demi-bête. Si besoin, je vous aiderai même à allumer un feu pour la faire cuire. Qu'en dites-vous ?

Dur de savoir si j'avais touché dans le mille ou non. Cependant, c'est en bombant le torse que je revinsse en direction de la femme aux cheveux de feu, un sac d'appât entamé en ballotin sur l'épaule, un couteau rangé dans ma ceinture, et un filet noué autour de mon poignet droit.

"Celui qui ramène le plus gros butin gagne. Si tu gagnes, c'est moi qui paye l'hôtel. Sinon, tu devras admettre que ma tenue n'est pas ridicule. Prête ?"




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 3:02

Le même jour - Alentours de la ville d'Endorial – Début de soirée

A peine s'étaient-ils connus que nos deux protagonistes prirent le large en deux chemins opposés. Il semblait qu'ils n'avaient pas du tout le même fonctionnement et la vision des choses. Pourtant, une certaine complicité était né avec une aisance incroyable.

Ce sont leurs parties de chasses respectives – idée lancée par le jeune homme – qui permettent un tel jugement. En effet, en ce qui concerne le Stryge Blanc, c'était un gars méticuleux, organisé, stratège, mais également peu patient, vif et alerte. Un petit égo bien prononcé. Un homme quoi.
Il avait usé de ruse pour parvenir à ses fins et chasser le sanglier, proie qui manque parfois de jugeote. Des biscuits, un cordage, un piège bien rôdé et HOP, le tour était joué, prise ramassée, traitée avec un pseudo respect. La proie était un beau bébé, le marchand l'avait félicité, il s'en est tiré avec une défense de sanglier, et un os doré.

La jeune orc quant à elle avait foiré son objectif de chasse en s'endormant comme une crotte sur le sol. Faut dire qu'elle n'avait pas chômé de la journée, ni des dernières semaines, alors après un bon repos bien mérité... qu'elle ne fut pas sa surprise de se voir recouverte d'urine de sanglier ? Il était hors de question que l'animal irrespectueux s'en sorte ainsi, alors ni vu ni connu, un coup sur la tronche, et l'animal était presque prêt à la consommation. Une viande bien frappée est une viande plus tendre à la dégustation. Sa chasse fut également récompensée par une défense de sanglier, mais s'était vue refuser l'os doré. Le marchand avait vérifié l'état de la viande et n'avait rien descellé d'anormal quant à la qualité de la viande suite au cou reçu, mais n'avait pas donné plus d'informations sur l'os doré qui lui passait sous le nez.

Ils avaient marché quelques pas en silence, l'un à côté de l'autre, d'un pas assuré en direction de la ville, puis Nova agacée du comportement de du Stygre s'était collée devant lui brutalement.
L'air satisfait, Wound pensait fort. Si fort que Nova sortit une phrase comme si elle était la réponse aux dires pensifs du bonhomme.

- Ce n'est pas parce que j'ai maltraité la bête, t'étais pas là, t'as rien vu. L'odeur, c'est moi, pas l'sanglier, il m'a pissé d'ssus, j'lui ai tapé d'ssus, c'était légitime.

Elle ne laissa pas Wound réagir, imaginant déjà ce qu'il allait bien pouvoir lui balancer à la figure.
A chaque fois qu'elle était faussement fâchée (car, au fond, elle avait bien aimé ce petit défi, et ne tenait en rien rigueur au gars d'avoir gagné la partie, ce n'était qu'à charge de revanche), elle avait tendance à trifouillé ses cheveux, prétextant qu'ils étaient indisciplinés, alors elle les tordait, les attachait, les détachait...

- En général, j'suis pas aussi barbare. Elle regarda en l'air d'un air sincèrement pensif et douteux. En fait je suis pas sûre... Mais bref. Puis elle regarda le-dit soutif de Wound. Ton costume n'est pas ridicule. Le cuir c'est joli. Elle devait être mignonne la bébête qui portait ça sur son dos. On va dire qu'il/elle s'appelait Bambi, c'est joli Bambi non ? Elle lui fit une douce et délicate tape dans le dos, avec ses mains d'ogres. Bon, du coup, on dort dehors, c'est ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 3:15

Oompf !

Je n'avais pas le temps de réagir aux quelques informations offertes par ma comparse, principalement une m'ayant fait écarquiller les yeux concernant l'odeur, que je reçus une grande claque dans le dos me faisant presque quitter le sol. Si sa taille était celle d'un grand homme, ses mains étaient plus robustes encore; rien de comparable avec les miennes, fines et délicates comme peuvent l'être celles de musiciens aguerris. Toutefois, en retournant mon visage pour la fixer en fronçant les sourcils, feignant une fausse-colère, je ne pouvais qu'être captivé par les quelques mouvements qu'elle exerçait sur ses cheveux.

Depuis tout petit, j'avais cet attrait pour les typicités. Une femme à la peau bleutée et aux cheveux de feu étaient exactement ce genre de chose ─ tant bien même ce mot puisse être utilisé comme un compliment pour désigner un humain ─ qui pouvait absorber mon regard, comme aurait pu faire une musique à mon ouïe. Je me devais de secouer la tête et penser à autre chose, principalement pour répondre à sa question, concernant le logement.

"Tu ne penses quand même pas que je vais dormir à côté de toi à même le sol, tu empestes l'urine. Rendons-nous à Endorial, ils doivent bien posséder des douches ou des bains dans leurs hôtels."

J'insinuais dans cette phrase le fait de tenir à payer l'hôtel. Après avoir évoqué le sujet, il m'aurait été particulièrement impoli de la laisser là, présumant que je pouvais avoir assez d'argent pour lui offrir un confort que j'aurai refusé de lui octroyer par égoïsme.

De ce fait, nous nous dirigions naturellement en direction de la ville boisée, repoussant chaque branchages nous arrivant sur la figure. Ces simagrées que je pouvais offrir, de balayer du bras gauche absolument tout ce qui se mettait sur mon passage était presque mécanique. Suffisamment tout du moins pour me permettre de parler, ou plutôt de questionner davantage Nova.

"Tu m'as dit venir du Centre. Je suis un citadin, pour moi, le centre correspond au centre-ville. Peux-tu m'en dire plus ? Est-ce que tous les habitants de ton village ont la peau nuancée, les cheveux rouges, des piercings, ainsi qu'une carrure extraordinaire ?"




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 3:44

La marche continua. Wound avait prit les devants, ils ne marchaient pas côte à côte pour des raisons de logistique, mais la tentation de marcher devant devenait de plus en plus grande à force de se prendre des revers de branchage dans la poitrine. Discrètement, elle fit pivoter son baluchon traînant dans le dos jusqu'au devant de son corps, histoire d'amortir un peu les dégâts.

Le bonhomme semblait devenir bavard, ce qui ne déplaisait pas à Nova qui hésitait à faire la conversation.

- Le centre... c'est loin. C'est grand aussi. As-tu entendu parler de Stellaraë ? C'est une grande ville très connue. S'y trouve une immense bibliothèque, entre autre. Sinon c'est une zone très sableuse : Déserts, cavernes... On raconte que ce sable serait dû à l'intervention d'un dragon qui aurait voulu tout cramer. Tout est devenu cendre et poussière. Ma famille cherche ces dragons, ils sont une menace pour eux. J'ai refusé de suivre leur chemin, je n'y vois pas l'utilité.
Le campement des orcs se trouve dans le désert.
Alors que Nova était partie pour raconter tout un tas de choses sur la géographie locale, elle observait parallèlement des sortes de moustiques tenter de percer sa peau de roche. Elle les écrasait du bout des doigts en souriant. Au nord du désert il y a Kastalinn. A l'Ouest, là où nous allons, Endorial. De l'autre côté, à l'Est de chez moi il y a la ville de BaldorHeim et enfin au sud il y a un village, mais je ne me souviens plus du nom. C'est une zone que je n'ai pas encore trop fréquenté. On dit qu'il y a beaucoup de sculpteurs, j'aimerai aller voir un jour ce que ça donne. J'aime bien l'art. Il y a aussi une île, mais ça aussi c'est un coin que je connais pas.

Elle interrompit son discours pour récupérer sa gourde et terminer avec quelques gouttelette son contenu.

- Mince, je n'ai plus d'eau. Il me faut boire beaucoup, je la remplis dès que j'en ai l'occasion... Mais Wound avait semblé être assez captivé par le récit de Nova qui s'empressa de continuer. Évidemment, s'il n'avait jamais prit le temps de voyager, ce ne pouvait qu'être un récit aventureux. Le soleil rendait aux arbres leur teinte la plus sublime. Elle regarda en l'air, manqua de se croûter, se rattrapa à un tronc et enchaîna.
Les habitants de mon village n'ont pas la même nuance de peau que moi. J'suis une anomalie pour eux. Ils sont plutôt... vert caca d'oie. Elle attrapa alors la feuille d'un buisson fatigué et la planta sous le nez de Wound. Comme ça. Ils ont les cheveux crasseux, je pourrais pas trop te dire s'ils sont bruns, roux ou encore blonds. Mais blancs comme les tiens, j'en doute fort. Pour la carrure, j'suis un modèle réduit. Ils sont gros, gras pour certains, baraqués pour d'autres, en général ils tapent facile dans le 2m de large, au niveau des épaules.
Elle se gratta le nez, et toucha son anneau. Ah, et les piercings, boarf, quelques uns en ont aux oreilles, mais c'est pour montrer leur virilité. Moi j'suis virile aussi... Mais c'est plutôt le côté esthétique qui me branche. C'est une façon de ne pas passer inaperçu. Je veux montrer que nous sommes des grosses bébêtes verdrâtre mais qu'on a des goûts pour autre chose que la baston

Elle reprit son souffle.

- Et toi ? T'es quoi ? Un humain ? T'en as pas la tronche, t'es trop grand, trop musclé. Y'a que'qu'chose de pas normal chez toi. A la fin de ses mots, ils débouchèrent sur une sorte de colline déboisée, un immense champs d'herbe fraîche se dessinait sous leurs pieds, et au loin, une ville dont les luminaires avaient déjà été actionnés.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 4:05

Je ne m'en rendais pas compte, mais le rythme de mes pas diminuait au fur et à mesure que j'écoutais Nova, comme si je ne me concentrais plus sur la route mais uniquement sur elle le temps de son récit. Elle parlait de son histoire, de son passé et de sa famille avec une forme de nostalgie certes, mais un attrait pour le Carpe Diem qui me rendait perplexe. Cette grande femme, si ancrée dans sa lutte pour prouver que sa race n'était pas composée de moins que rien uniquement, comment a-t-elle fait pour devenir si indépendante, si autonome ?

Il était évident que je redoutais la question attendue, celle d'en dire davantage sur moi. En comparaison, je n'avais rien à dire. Peu d'anecdotes. Pas de grandes épopées épiques dont me vanter, si ce n'est un double-meurtre; rien de glorieux. De ce fait, je décidai de lui inventer un petit mensonge, qui ne tarderait de toute façon pas à être révélé si elle me suivait davantage.

"Je suis un humain, peut-être faisant un peu trop attention à mon apparence, je te l'accorde. Ayant toujours vécu à Spelunca avec mon père et ma mère, j'ai décidé de quitter le confort de ma ville natale pour me rendre à Endorial afin de voir... mon oncle; dis-je avec un petit nœud dans l'estomac. Je n'appréciai pas de lui mentir. Tu sais, parler comme ça de tes confrères est osé, mais tu sembles être une personne bien, vraiment. Je sais de quoi je parle ! Pour avoir connu des êtres abjectes, l'idée que je me fais de ceux dont tu parles est similaire, peut-être moins extrême. Toutefois, toi, tu as décidé de toi-même de faire la part des choses et de vivre ta vie comme tu le ressentais. Chapeau bas."

Je repris mon souffle, avant d'enchaîner une phrase remplie de sous-entendus concernant mon appartenance aux Stryge blancs, une pointe d'émotion ponctuant mes phrases.

"Ma mère ne cessait de dire que les anges ont la capacité de voir la bonté dans l'âme des gens. Elle ne cessait de répéter que j'étais son ange. Cependant, mon dos n'est pas orné d'ailes, peut-être ne les ai-je pas méritées... Oh ! Nous sommes arrivés, regarde. Les portes de la ville sont juste devant nous."




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé
avatar

Messages : 3257
Expérience : 3396
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Esprit protecteur de Nova +300, v+250, 100)

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 4:18

Les portes de la ville se trouvaient en effet devant eux, mais à ce stade de la conversation, Nova était plus déçue du comportement du soit disant humain, que joyeuse à l'idée d'explorer cette ville qu'elle n'avait jamais franchi. Une fois de plus elle se colla face à lui et prit son ton le plus sérieux du monde.

- Je ne veux pas faire un bout de ma vie avec quelqu'un qui n'est pas capable de m'accorder la confiance que je lui offre me concernant. Je parle d'un bout de vie car pour moi quelques pas avec une personne c'est un morceau de quelque chose ancré en moi. J'aime rencontrer des personnes, passer du temps avec, mais ton ton n'a jamais été aussi peu sur et tu transpirait le mensonge. Tu n'es pas un humain. Je connais les humains, ils peuplent en masse la ville dont je dépend entre autre. Nerveusement, elle attrapa une mèche de ses cheveux, et en tressa une partie. Si tu ne veux pas me parler de toi, aies la décence de me le dire cash plutôt que d'me sortir des cracks. Même si tes sous-entendus me laissent penser des choses, je préfère les entendre de ta bouche, j'aime pas me faire mes propres idées. Je gobe plein de choses, mais j'sais pas pourquoi, les tiennes pas. J't'aime bien, alors fais pas chier.

Puis, sa nature protectrice et gentille prit le dessus. Elle posa sa main sur son épaule avec compassion (sans lui casser quoi que ce soit) et lâcha un sourire.

- Je t'offre un coup à boire, compagnon ? On se trouvera bien une taverne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

♦ Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   Mer 7 Oct 2015 - 4:38

Je n'avais pas tort de me méfier. Cette femme n'était pas seulement charismatique, elle était aussi intelligente. Je n'étais pas doué pour le mensonge, il est vrai, mais la vitesse à laquelle elle me perça à jour me marque, encore aujourd'hui, profondément. Ainsi, je pris mon courage à deux mains, prêt à révéler la vérité quel qu'en soit le prix. Après tout, peut-être ne me considérera-t-elle pas comme un dragon pour peu que ma race soit ailée.

"Je ne suis en effet pas un bon menteur, c'est exact. Je n'ai malheureusement jamais réussi à faire croire quoi que ce soit de faux, il suffit de regarder mes yeux, fuyants, pour se rendre compte que je n'ai aucune confiance dans les foutaises que je peux balancer. De ce fait, je vais te fixer droit dans les yeux et te raconter mon histoire, d'une traite, sans m'arrêter, sans même te laisser l'occasion de cligner des yeux."

C'était vrai. Mes yeux se plongèrent dans ceux de Nova, comme je ne l'avais jamais fait jusqu'alors. Le gris naturel de mes iris se dilatait, laissant mes pupilles percer avec précision celles de mon interlocutrice.

"Mon père, ainsi que ma mère, sont ce que l'on nomme des Stryges, des entités autrefois divines, descendantes du Dragon Originel, Meruyk. Les humains le nomment le Dragon Gris. Nous, Stryges, étant dans ces temps anciens des dragons, dirigés par Meruyk. Cependant, afin de nous rendre plus discrets sur ce monde, nous avons été réduits à des humanoïdes semi-draconiques, bien loin de ce que nous sommes maintenant, si ce n'est Morkez, le dragon noir de l'Aube et Marihser, le dragon blanc de l'aube; respectivement mâles et femelles. Nous, semi-dragons, étions possesseurs d'une apparence très particulière, principalement à la peau écaillée et aux cheveux verts. Ce n'est que bien plus tard que nous avons acquis une forme humaine, conservant uniquement nos ailes. Certains Stryges, souhaitant gouverner le monde par la tyrannie, devinrent des Stryges Noirs, dont les objectifs sont égoïstes, axés sur le pouvoir et le mal, distinguables par leurs ailes noires. D'autres arborent des ailes d'un blanc éclatant; les Stryges Blancs, dont je suis issu. Leur objectif est de faire régner la paix et la justice, tout en livrant une guerre sans merci aux entités Némésis qu'ils ont, et réciproquement. Tu arrives à suivre ?"

C'était la première fois que j'expliquais cette histoire à quelqu'un. Je n'avais aucune idée de la précision et de la clarté de mes mots.

"Comme tu as pu le constater, je ne possède pas d'ailes, ce qui veut dire que l'on peut me considérer comme humain. Toutefois, il me suffit de commettre un acte révélateur, bon ou mauvais, pour devenir un ailé. La pureté de mes ailes dépendra de mes agissements."

Je quittais enfin le regard de Nova, comme si j'étais moi-même accusateur de mon comportement. Quelle honte de révéler tout ceci à une chasseuse de dragons, ce serait comme un bout de bois offrant une hache à un bûcheron. Cependant, je repris mes esprits très peu de temps plus tard, offrant une dernière phrase bien moins sérieuse et profonde.

"Par contre, je ne dirais pas non face à quelque chose à boire ! On y va !



... et si ça ne te dérange pas, c'est toi qui paye. Vue ta carrure, le prix de l'hôtel sera moins élevé..."



FIN, la suite ailleurs !




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À chasseur, chasseur et-demi.   

Revenir en haut Aller en bas
 

À chasseur, chasseur et-demi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Grotte du Chasseur
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé
» Olofin [Chasseur de gros gibier]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Archives-