AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1668 jours !
Dùralas, le Sam 26 Mai 2018 - 0:37
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Jeu 15 Oct 2015 - 1:04

"Tu es sculpteur d'objets ?"

Ma question était presque immédiate, instinctive, ne prenant que peu en compte le reste de sa phrase, alors que j'offrais une pensée pour Nova. Sa compagnie me revint en tête comme un boomerang, alors que la panique et la solitude m'avaient terrassées; désormais abreuvé, guéri et accompagné, je me remémorais la raison de ma présence dans ce désert humain.

"Dis-moi, fais-tu aussi quelques réparations d'objets déjà-créés ? J'ai eu un petit souci avec un objet qui me tient à cœur."

Je fouillais dans la poche de mon pantalon, afin d'en sortir un petit objet de cuir, semblable à un bracelet coupé en deux. Celui-ci avait été arraché, un jour ou deux plus tôt, il m'était alors impossible d'avoir une réelle notion du temps. Toutefois, il était le souvenir que j'avais de Nova, et il m'était impensable de le laisser tel quel.

"Je te donnerai évidemment ce qu'il faut financièrement pour amortir le prix de tes ustensiles, et autres je-ne-sais-quoi pouvant avoir un coût. Mais véritablement, je ne peux pas le laisser dans cet état. Une amie à moi me l'a offert. Quant à toi alors, Dragnizzo ? Arrives-tu à avoir une quelconque vie sociale à côté ? Tes journées semblent particulièrement remplies entre ton métier, tes cours et tes actions."




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Jeu 15 Oct 2015 - 17:50

"Dis-moi, fais-tu aussi quelques réparations d'objets déjà-créés ? J'ai eu un petit souci avec un objet qui me tient à cœur."

La question interpella Dragnizzo, qui tourna la tête vers Wound. Il semblait chercher quelque chose dans sa poche et sortit finalement un objet en cuir en très mauvais état.

"Je te donnerai évidemment ce qu'il faut financièrement pour amortir le prix de tes ustensiles, et autres je-ne-sais-quoi pouvant avoir un coût. Mais véritablement, je ne peux pas le laisser dans cet état. Une amie à moi me l'a offert. Quant à toi alors, Dragnizzo ? Arrives-tu à avoir une quelconque vie sociale à côté ? Tes journées semblent particulièrement remplies entre ton métier, tes cours et tes actions."

- C'était quoi, un genre de bracelet ? Normalement je ne m'occupe que du bois, mais peut être que je pourrais faire quelque chose avec un peu de ficelle de cuir et des outils pour percer. Ça devrait me prendre deux minutes donc ça ne va pas te coûter bien cher !

L'ensorceleur sauta au dessus d'un caillou, comme un enfant qui s'amuserait a sautes à des endroits précis du sol.

- Ma vie sociale ? Étrangement, j'ai beaucoup de connaissances. J'ai beaucoup voyagé après mon départ de Kastalinn, et de temps en temps, je garde contact avec certaines personnes que j'ai rencontrés par le biais de lettres. Et ma boutique attire un peu de monde, donc j'ai toujours des personnes avec qui discuter comme des pêcheurs venant se faire fabriquer des canes, des personnes venant récupérer des ustensiles en bois, ou même des chasseurs et des guerriers pour des arcs ou des massues.

Dragnizzo soupira paisiblement.

- Malgré ce qu'on pourrait croire, ma vie est assez paisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Ven 16 Oct 2015 - 1:45

"Plus tu parles de ta vie sociale, plus j'ai l'impression qu'elle s'affaire au travail. Tes messages à des clients, les pêcheurs, les chasseurs... n'as-tu pas une personne à qui tu tiens plus que tout au monde, pour laquelle tu agis ? N'as-tu pas encore trouvé celui ou celle pour qui tu te battras un jour ?"

Ma phrase avait un sens assez critique dans sa négation, mais le message était fort. Il me fallait savoir si Dragnizzo agissait pour son compte ou non. Par curiosité, évidemment, quelle que soit la réponse je n'en serai que plus ravi, toutefois, il n'y a de plus courageux que celui qui se bat pour la cause d'autrui.

"Ce bracelet m'a été offert par une amie assez particulière. C'est le premier cadeau que je reçois de la part d'une personne autre que ma famille, outre cette épée, mais ça, c'est concrètement très différent. Ça me tient simplement beaucoup à cœur."

Le fait de parler de mon épée m'interrompit, me lançant sur un autre sujet.

"Tu as dit que je devais mériter mon épée, qu'entendais-tu par là ? Les armes ont une conscience et choisissent de leur porteur, pour toi ?"

Peut-être n'était-ce là qu'une formule de politesse. Après tout, je ne connaissais que très peu Dragnizzo, ses traits de caractère m'étaient encore inconnus; d'autant plus que le pas de mon camarade s'accélérait, à tel point qu'il m'était presque difficile de le suivre sans avoir de temps à autres les deux pieds hors du sol, comme un pas de course.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Ven 16 Oct 2015 - 14:23

"Plus tu parles de ta vie sociale, plus j'ai l'impression qu'elle s'affaire au travail. Tes messages à des clients, les pêcheurs, les chasseurs... n'as-tu pas une personne à qui tu tiens plus que tout au monde, pour laquelle tu agis ? N'as-tu pas encore trouvé celui ou celle pour qui tu te battras un jour ?"

Dragnizzo resta silencieux. C'était assez compliqué pour lui de parler de ça avec une personne rencontré il y a quelques minutes.

"Tu as dit que je devais mériter mon épée, qu'entendais-tu par là ? Les armes ont une conscience et choisissent de leur porteur, pour toi ?"

- J'avais une personne en qui je croyais, pour qui j'auras donné ma vie, mais elle n'est plus de ce monde. Par ma faute. C'est pour ça que tu ne dois pas mériter ton épée, tu dois être plus fort qu'elle. Ça parait peut être bizarre, d'être plus fort qu'un morceau de métal. Les gens faibles n'utilisent pas d'armes, ce sont les armes qui les utilisent. Les gens agissent toujours différemment quand ils ont du pouvoir ou un outil de mort entre les mains.

Le ton de l'ensorceleur avait perdu son ton enjoué au fur et à mesure de la conversation. Il devenait de plus en plus sérieux, car pour lui, ce n'était pas un sujet à prendre à la légère.

- Quand tu dégaines ton arme, pose toi toujours la question : "Pourquoi je fais ça ?". Si tu vois ton arme comme un outil pour tuer des monstres ou des méchants, laisse là dans son fourreau. Mais si tu vois ton arme comme un moyen de défense pour protéger ceux que tu aimes et ton intégrité physique, rien ne pourras t'arrêter. A ce moment là, tu seras en mesure de trancher le plus puissants des Dragons.

Dragnizzo lâcha un petit rire pour alléger de nouveau la situation.

- Ce ne sont que des mots. Même pour moi, il est très compliqué d'utiliser ma lycanthropie, ma négation et les Régulateurs dans le seul but de défendre. Mais, dans des moments compliqué, n'hésites pas à te remettre en cause. Trop de gens se battent les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 2:06


J'observais Génèse avec contemplation, sous les mots avisés et réfléchis de Dragnizzo. Cette arme possédait quelque chose que je n'arrivais pas à déterminer jusqu'alors, mais que l'alchimiste venait d'éclaircir : Un pouvoir. Une forme de capacité à retirer la vie qui pouvait passionner ou intriguer. Mes yeux étaient rivés sur elle, comme s'il s'agissait d'une femme, mais une impression me fit comprendre que je n'étais pas le seul à la désigner du regard. De ce fait, je relevais mes yeux en direction de Dragnizzo, remarquant dans son dos une étrange ligne noire, semblable à un projectile, qui paraissait se rapprocher de nous.

Immobile. J'étais pétrifié de voir qu'au fur et à mesure que le point noir au loin grossissait, une créature s'en distinguait. Alors qu'elle était à cinquante mètres de nous, venant de parcourir plus de trois-cents mètres en quelques secondes à vue de nez, je pouvais discerner une bouche grande ouverte, ainsi qu'un corps lévitant dont les jambes ne bougeaient pas. Aucun regard. Simplement cette immonde bouche avançant sans cesse, prête à nous dévorer, Dragnizzo et moi. Toutefois, alors qu'elle faisait face au lycanthrope, elle le repoussa simplement par sa simple vitesse pour se présenter face à moi, collant son visage au mien. C'est à ce moment, médusé, que je remarquais un trou béant en plein milieu de son crâne, me forçant à focaliser mon regard sur cette bouche ignoble, terrifiante, qui articulait chaque mot en sifflant de façon effroyable.

"Génèse. Tu as retrouvé mon arme, Stryge Blanc. Quel dommage qu'elle se soit liée d'affection pour toi... voyons sa réaction lorsque tu ne seras plus rien !"

Une ombre. La silhouette effroyablement fine ne devint qu'un mouvement, tandis que je sentais une lame glacée se positionner contre mon dos, ainsi qu'une main encore plus froide m'empêcher de bouger en perforant mon trapèze par sa simple force. Génèse résidait dans ma main droite, mais quelle que soit la force que j'insufflais dans mon poignet pour la conserver, j'avais l'impression que mes forces me quittaient au fur et à mesure que cette main effleurait ma peau, que cette lame jouait à caresser mon corps.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 2:26

Keyruek attaque Wound à 800

Début du combat Dragnizzo, Wound - Ennemi

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 638

Dragnizzo : 1875
Vitesse : 529
Dégâts : 1807
Bonus : Ensorcellement : Supprime une compétence ennemie.
Déphasage : Invulnérable si EC


Wound : 0
Vitesse : 109
Dégâts : 60

---
Ennemis

Vitesse des ennemis : 600

Keyruek : 4000
Vitesse : 650
Dégâts : 800
Mépris des Faibles : attaquera en priorité la personne ayant le moins de points de vie actuels. Dans le cas où il tue un joueur (invocations non-comprises), le combat s'interrompt et s'enfuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 2:27

Capacité de Keyruek activé.

Keyruek prends la fuite.

Fin du Combat.

Le RP peut continuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 2:51

Dragnizzo ne comprit pas ce qu'il se passa. Il avait sentit son cœur chauffer, comme d'habitude a l'approche d'une abomination. Mais cette fois ci, il ne put rien faire. L'espèce d'ange agrippa Wound qui semblait paralyser.

- Hey !

L'ensorceleur se leva, une sphère de vide dans chaque main. Mais c'était trop tard. D'un geste rapide, l'abomination arracha l'épée de Wound, qu'il planta dans l'abdomen de son ancien possesseur, sous les yeux impuissants de Dragnizzo.
L'abomination se retourna vers le Loup Garou, et soupira son haleine putride au visage comme provocation. Il ôta enfin la lame du corps de Wound, et lécha le sang imbibé sur l'épée. De la bave similaire à du sang coula le long du menton de l'ange pour tomber dans la blessure fraîche du stryge. Un rire grave sortit de sa bouche et il s'envola enfin, hors de porté de Dragnizzo.

- Bordel, c'était quoi ça ! Wound !

L'ensorceleur couru vers le stryge. La fente qu'il avait au milieu du ventre n'était vraiment pas belle à voir. Dragnizzo n'avait jamais vu une blessure aussi grave. En plus du sang, la salive immonde avait commencer à attaquer la plaie, laissant des marques sombres tout autour. Pas sur que sa magie ou son alchimie fonctionne.

- Wound ! Tu m'entends ? Reste avec moi, je t'ai pas sauvé d'un empoisonnement et d'un Démon Capra pour que tu crèves comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 17:29


Je n'avais rien vu venir. Sa main gauche arrivait à me drainer de mes dernières forces, tandis que mes yeux commençaient à se clore. Tout ce dont je me souvint, c'était de voir les quelques instants les plus agréables de ma vie me revenir, comme si je tentais de terminer mon séjour sur cette Terre de façon paisible.

Mon corps s'écroulait sur le sol. Mon torse perforé m'infligeait une douleur si forte que mes membres étaient inusables. Tout ce que je pouvais désormais voir, alors que mon visage frôlait la terre crevassée des terres désolées, étaient les pieds de Dragnizzo qui s'avançaient vers moi à grandes enjambées, ainsi qu'une petite créature des sables, apparemment intriguée par mon odeur. Puis, plus rien. Le vide absolu, le noir, le néant.

Je me remémorais mon enfance, tendre, calme; omettant la partie sombre apportée par les conquérants. Je me remémorais de ces quelques balades que m'octroyait mon père lorsqu'il avait du temps libre. Je me remémorais de ma rencontre avec Kennel, de ma rencontre avec Nova. Je me remémorais de son sourire. De ses mots qui me rassuraient. Ma rencontre avec Dragnizzo. Mon battement cardiaque offrant ses dernières pulsations. Ma respiration qui s'affaiblit. Le regard de Nova. Dragnizzo me sauvant la vie. Génèse, la créature s'avançant vers moi, son souffle glacé et nauséabond les farfadets mes ailes les plumes ensanglantés le sang s'échappant de mon corps le sourire de Nova mon souffle se coupant mon regard devenant aveugle mon cœur cessant de battre. La mort de Kennel. La mort de mon frère. Ma mort.

C'était la fin.

───

Je n'avais même pas pu voir mes ailes, si ce n'est une plume ramassée lors d'une balade avec ma partenaire féminine. Je me demande si, de là haut, je pourrais voir leurs aventures, connaître ce qu'il advient d'eux. J'avais envie de les revoir, mais les conditions étaient telles que je ne le souhaitais qu'à mi-mot. La solitude me hantait, alors que dans le noir absolu se distinguait une petite lumière, un point blanc à l'horizon, vers lequel je sentais mon corps léviter. Le plus étrange dans tout ça n'est pas ma mort, mais l'aura se dégageant de moi dans ce purgatoire. Je me sentais plus fort. Était-ce une forme de force cachée que je n'avais jamais pu exprimer de mon vivant ?

"Aaaah !"

Une énorme bouffée d'air me parvint, alors que mes yeux réussissaient à s'ouvrir; comme si je renaissais. Face à moi, encore engourdi par cette entrevue avec la faucheuse, je distinguais de façon extrêmement lente le corps de cette petite créature des sables semblable à un lézard se fendre en deux, libérant la totalité de son sang qui parvint à me rejoindre, fondant sur l'épiderme de ma peau pour m'offrir un sang neuf par porosité. Mon corps était faible, cependant mon souffle bien que court et obstrué me permettait de ne pas véritablement mourir. Dans l'impossibilité de bouger mes membres, je fus extrêmement surpris de sentir pour la première fois mes ailes pousser dans mon dos, qui bien que décharnées me permettaient de me soulever d'un simple battement, avant de planter les parties osseuses de leurs plumes dans le sol, comme si je tenais en équilibre sur d'énormes lames.

Je venais de renaître. Qui pouvais-je bien être, désormais ?




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?


Dernière édition par Wound le Dim 18 Oct 2015 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Sam 17 Oct 2015 - 21:37

Une lame de magie pure était apparue au bout du bâton de Dragnizzo, et ce dernier était en position de combat, prêt à esquiver et contre attaquer si Wound tentait un quelconque mouvement agressif.
Il venait de voir sous ses yeux quelqu'un mourir et revenir à la vie au bout de quelques secondes. Même sa propre magie n'était pas capable de faire revenir quelqu'un à la vie. C'était donc quelque chose d'externe à l'ensorceleur, de la magie inconnue caché au fond de Wound, ou alors..

Dragnizzo fronça les sourcils et serra son arme plus fort. Il avait vu cette bête baver du sang dans sa blessure. Il y avait donc de grandes chances que Wound soit devenu une abomination. Mais étrangement, le cœur de l'ensorceleur ne chauffa pas comme d'habitude. Il réagissait à la présence de Wound, mais pas aussi violemment qu'avec le Démon Capra ou l'autre abomination volante.

Wound se tenait désormais sur ses ailes, comme un épouvantail maudit.

- Hey ! Tu as encore une conscience ou je vais devoir te supprimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Dim 18 Oct 2015 - 2:25

"Attend... Dragnizzo..."

Je voulais lui dire cent mots, exprimer tout ce que j'avais pu voir dans le purgatoire, cependant, je n'en avais pas la force. Je me sentais comme vidé de toute énergie, de tout mon sang. Ainsi, mes yeux étaient clos, tentant de reposer ma vision ainsi que mon corps, qui restait lévitant, suspendu, comme un linge sale; sali par le sang de cette abomination mêlé au mien. Quelque chose était changé en moi, mais je ne savais ni quoi, ni comment m'en débarrasser.

"Où... Génèse... ?"

Je ne sentais plus Génèse dans ma main. À vrai dire, je ne sentais plus mes doigts non plus, cependant la perte de mon arme était une malédiction pour moi; la seule force derrière laquelle je me reposais venait de s'envoler. J'étais faible, mourant, un trou béant dans la poitrine qui ne me laissait vivre que sur le fil tissé par je-ne-sais quelle magie noire.

"Que... dois-je... faire... ?"

Mes phrases étaient courtes, essoufflées par la fatigue et la froideur de la mort si proche. Je n'espérais qu'une chose, que Dragnizzo comprenne ma détresse et me vienne en aide. S'il venait à partir, je me retrouverai isolé au milieu de ces terres, voué à devenir l'un de ces cadavres à terre.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Dim 18 Oct 2015 - 3:48

Wound réussi à lâcher quelques mots. Ces mots semblaient assez intelligiblement exprimés pour laisser penser qu'une certaine volonté humaine existait dans ce corps suspendu. Dragnizzo s'approcha du Stryge, sa lame toujours activée.

- Génèse ? Ton arme ?

Dragnizzo soupira et scruta le ciel pour voir si aucune abomination n'était revenue.

- L'autre ange te l'a volé.

La blessure de Wound était très étrange. Elle semblait déjà avoir légèrement cicatrisé. Dragnizzo pensa à quelque chose. Si son idée était correcte, il allait pouvoir soigner Wound plus vite que prévu.
L'ensorceleur sortit sa dague et se rapprocha du stryge. Il se trancha la paume de la main, provoquant une ligne de perles de sang, et attendit pour avoir une quantité de sang suffisante dans le creux de sa main. Puis, il jeta et essuya le sang de sa main sur le plexus de Wound. Le sang semblait directement absorbé par les pores de la peau du stryge.

- Bon bah au moins, tu ne seras plus jamais malade. Tu es devenu un corrompu.

Dragnizzo sécha le sang de sa main et mit un bandage autour de la coupure.

- J'en ai déjà rencontré quelques uns. Tu devrais guérir vite. Mais je doute que les autres corrompus soit directement liés aux abominations. Certains sont liés à la magie noire, d'autres ont directement des démons mineurs dans leur corps. Mais quoi qu'il en soit, tu sembles absorber le sang, comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wound
Corrompu

avatar

Messages : 72
Expérience : 730
Masculin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Chasseur - Novice (25)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
170/170  (170/170)
Vitesse: 134
Dégâts: 7%

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Dim 18 Oct 2015 - 19:36

Je ne pouvais plus parler. Ce n'était plus la fatigue ou la douleur qui me poussaient au mutisme, mais la peur et le dégoût. Qu'étais-je devenu ? Mon corps allait-il devenir comme cette créature qui vint à me contaminer ? Allais-je devenir une abomination à mon tour ? Hors de question de devenir quelqu'un de malsain, ou encore de mal-intentionné. L'avidité de puissance ne m'intéresse et ne m'a jamais intéressé, alors pourquoi devais-je subir cette malédiction ?

Alors que le sang de Dragnizzo entrait dans mes pores, filtré par mon organisme, je me sentais reprendre petit à petit mes forces; mais toutefois, je restais muet. Mes poings étaient serrés, hargneux envers cette créature m'ayant volé mon innocence et mon épée, alors que mes jambes commençaient à se détendre, laissant mes ailes me reposer à terre. Encore fragile, mes genoux heurtèrent le sol, me laissant agenouillé.

Je ne cherchai pas à me relever, bien trop honteux pour oser me redresser. Face à Dragnizzo, qui semblait m'avoir analysé bien plus rapidement que moi-même. Je ne savais pas quoi faire, si ce n'est attendre. Sur un malentendu, peut-être que cette maladie maudite disparaîtra d'elle-même... J'en venais à espérer des choses fausses. Mon état ne faisait qu'empirer.




Génèse, ma très chère épée, te souviens-tu de qui j'étais lorsque nous ne nous connaissions pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragnizzo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1706
Expérience : 4000
Masculin Âge RP : 34

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Maître (MAX)
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
1980/1980  (1980/1980)
Vitesse: 923
Dégâts: 1940

MessageSujet: Re: “On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-   Mar 20 Oct 2015 - 0:09

Wound tomba au sol, comme si le poids du monde était retombé d'un coup sur ses épaules. Dragnizzo regardait, désolé, cette triste scène qui se déroulait devant ses yeux.

- Ne sois pas dépité.

Au même moment, Slayne, la manticore blanche vint se poser à côté de Dragnizzo.

- Les corrompus sont sûrement ceux qui possède le pouvoir le plus mystérieux, et le plus dangereux. Si jamais tu arrives à bien maîtriser ce pouvoir, tu pourrais faire de grande choses. Ou bien d'affreuses choses, mais si tu choisis cette voie, je devrais te poursuivre et te tuer.

L'ensorceleur se rapprocha de Wound et prit son bras qu'il passa au dessus de sa tête pour l'aider a marcher jusqu'à la manticore.

- Mais avant ça, on va te remonter le moral avec un petit tour de manège et un petit tour dans ton village natal.

Slayne soupira d'avoir été prit pour une attraction mais laissa Dragnizzo poser Wound sur son dos. L'ensorceleur monta aussi, et la manticore s'envola doucement pour ne pas brusquer le stryge.

- Quoi qu'il en soit, tes capacités m’intéresse, Wound.

Dans un nuage de poussière, la manticore s'envola en direction du village du stryge.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

“On ne mange pas le diable sans en avaler les cornes.” [PW Wound] -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Archives-