AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : karma
Le Monde de Dùralas a précisément 1692 jours !
Dùralas, le Lun 18 Juin 2018 - 13:38
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 [Officiel]Les Techniques de la magie - Tome I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Livre
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 168
Expérience : 559

MessageSujet: [Officiel]Les Techniques de la magie - Tome I   Jeu 19 Nov 2015 - 13:03

Les techniques de la magie
Tome premier : Introduction et définition de la magie
 
La magie est un art complexe. Vous êtes-vous déjà demandés pourquoi un jeune néophyte pouvait certaines fois faire preuve de plus de talent qu’un initié ? Pourquoi votre voisin arrivait à manifester des pouvoirs et pas vous ? C’est à cela que nous nous évertuerons de répondre dans cette introduction aux arts magiques.
 
Il faut tout d’abord savoir ce qu’est ce qu’on appelle communément «la magie». Lorsque l’on parle de cette dernière, la plupart du temps, nous pensons à une chose obscure, que seuls quelques élus sont à-mêmes de maîtriser par la grâce d’un quelconque hasard. La vérité est bien autre.
De récentes études, menées à bien par les chercheurs de l’Académie de Magie, ont permit une mise en lumière et une redécouverte totale de la magie. Voyons tout cela. Premièrement, ce qui nous permet de lancer des sorts est une petite mutation dans l’essence humaine, une fine modification apportée par les caractères sexuels secondaires des deux parents. Plus simplement, la magie se transmet la plupart du temps de génération en génération. Il suffit que votre père, mère, arrière grand-mère, (ou coursiers pour certains) ait lui-même été doté de cette caractéristique et vous voilà possiblement mage.
Possiblement, mais pourquoi ?
Tout ce qui a été dit plus haut ne relève pas de la vérité absolue. Certaines personnes sans antécédents arcaniques dans la famille se voient parfois dotés de la capacité à faire appel à la magie. Ils font preuve de la seconde nécessitée aux détenteurs de la mutation d’essence pour déployer leurs pouvoirs : Un stimulus. Il faut quelque chose qui pousse la détente. Pour ceux qui ne présentent aucune trace de magie, cet événement perturbateur va modifier leur essence même et déclencher une sorte de mécanisme de défense qui les dotera de pouvoirs. Incroyable n’est-ce pas ? Nous seront toujours stupéfiés par la complexité de l’esprit humain.
 
Une fois que l’on sait tout cela nous pouvons aborder la magie de façon plus scientifique. La magie devient une véritable science, au même titre que les mathématiques ou l’alchimie.
En effet, il est ainsi possible de «classer» les différents types de magie. Que ce soit la magie élémentaire, les Arcanes, la Guérison ou une toute autre école mystique, toutes ces dernières présentent des spécificités.
Tout d’abord, les chercheurs ont découvert l’existence de ce qu’ils ont nommé «la texture magique». Pour parler de ce concept, il sera impératif de prendre un exemple, et pour cet exemplification, nous nous pencherons sur la magie du feu, la pyromancie.
Les mages du feu, comparés aux autres mages, font preuve d’attaques assez rapides, et d’une agilité plus grande que les autres, ce qui les place presque dans la catégorie d’«armagiciens», des sorciers-combattants. Pourquoi ? Il se trouve que la texture magique du feu est légère, assez vaporeuse pour être manipulée aisément mais moins que celle d’air par exemple. Ceci, même semblant anecdotique, permettait, de façon inconsciente, aux mages d’absorber les caractéristiques de leur magie, tandis que parallèlement, ils développaient leur lien avec le feu, et donc, augmentait leurs pouvoirs pyrokinésiques. La texture entre donc en résonnance avec l’aura du magicien, et a une grande influence sur son utilisateur. Prenez des notes étudiants mages !
 
Mais si la texture de la magie entre en résonnance avec l’aura, l’aura entre aussi en résonnance avec la magie.
Continuons d’étudier la magie du feu. Pourquoi les pyromanciens, pour certains, se spécialisent dans une variante du feu ? Pour les ignorants, nous avons trois spécialisations ; l’electromancie (raffinement de l’énergie magique jusqu’à en faire des éclairs), la cinisomancie (le feu sous sa forme la plus épaisse, les cinisomages maîtrisent les cendres et étouffent leurs ennemis), et enfin, l’explosiomancie (la magie sous sa forme la plus instable, une utilisation aussi dangereuse que puissante qui fera la joie des psychopates). Alors voyons, comment cette spécialisation se fait «naturellement» chez les adeptes du feu.
Cela consiste en l’«aura magique». Grossièrement, nous pouvons définir ce concept comme la forme de notre aura, que viens remplir la magie, à la manière d’un récipient et de son liquide, les deux (l’aura et la magie) vont interagir. Souvent, les mages de feux ont une aura très pointue, quasiment tranchante, et cette dernière est de loin la plus prononcée des auras. Ensuite, certaines d’entre elles sont plus ou moins représentatives de la majorité. Ceux dont le tranchant est exquis deviendront des electromanciens sans pareille, ceux dont l’épaisseur d’aura est formidable seront les meilleurs cinisomages, et enfin, ceux dont l’aura peut changer de forme (cas très rare, tout comme l’explosiomancie) seront les plus dangereux créateurs d’explosions. Mais cette ultime catégorie est très rare étant donné le taux de mortalité des explomanciens dés leur premier sort. Regrettable, mais vrai.
L’aura est donc en relation avec certains traits de caractères. Un mage de feu est souvent bien plus effusif qu’un mage aquatique, et un electromancien bien plus mordant qu’un cinisomage qui sera de nature plus réservée. (Si l’on considère ce terme applicable aux pyromanciens).
 

Mais tout cela doit te paraître bien obscur cher lecteur. Ne t’en fais pas, ce livre-ci n’est que le début d’une longue liste d’ouvrages offerts à l’Académie des Mages par un certain «Miconnécro», ceux-ci seront publiés de façon régulière dans notre bibliothèque et il te suffira de venir te renseigner sur ton type de magie, ou d’en apprendre plus sur tes adversaires. Dans les deux cas, tu n’en ressortiras que grandi, et c’est à cette sagesse qu’aspirent les mages, tout comme à la puissance, et la puissance vient de la connaissance. Je te dis à très bientôt pour le prochain numéro. 

Cet ouvrage rapporte 40 points d'expérience et 40 pièces d'or à Yuli Sibly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Officiel]Les Techniques de la magie - Tome I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Officiel]Les Techniques de la magie - Tome I
» [Officiel]Les Techniques de la magie - Tome II
» Magie spatiale Tome Un [Entraînement]
» Magie spatiale tome 3
» [Officiel]La Magie curative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: La bibliothèque :: Rayon D - Magie-