AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : la louve
Le Monde de Dùralas a précisément 1694 jours !
Dùralas, le Mer 20 Juin 2018 - 9:30
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Bosquet de sureaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 11 Déc 2016 - 3:45

De retour dans la forêt de Sylfaën pour une nouvelle session chasse en compagnie du géant Undvik !

Sans avoir l'air d'y toucher, je dirigeais mon hôte avec flegme. La routine de l'arrachage de sureau avait finalement été comprise par le Géant, et je n'avais presque plus besoin de faire quoi que ce soit pour le pousser à faire son travail.

Mais aujourd'hui, il se passa un imprévu. En effet, alors qu'Undvik venait de mettre le tronc de sureau sur son épaule, un cerf royal bondit de nulle part. Avant que j'ai eu le temps de réagir, le stupide géant capta la bête, la prit sous son bras, et repartit en direction d'Endorial en s'esclaffant :

TOI BAMBI

Il venait d'adopter et de nommer un cerf royal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 11 Déc 2016 - 16:54

La forêt de Sapins était immense et vraiment impressionnante ; ces arbres qui s'élevaient si haut dans le ciel donnait un spectacle des plus magnifiques. Des flocons de neige vinrent aussi chatouiller la peau froide et blanchâtre du jeunot. Puisqu'il était si loin de la mer et de son soleil virulent, il n'avait pas besoin de son baume à base de fruits pour protéger sa peau fragile et lui donner une coloration moins cadavéreuse. Il fallait dire aussi qu'il se tenait dans un lieu où l'hiver semblait durer toute une vie ; il était normal de voir des personnes avec une mine quelque peu clair. On s'inquiétait seulement quand elle virait au bleu, preuve que la personne devenait un glaçon vivant.
Pourquoi est-ce que le Kidd était parti à l'opposition de sa destination souhaitée, à savoir l'immense étendue d'eau salée ? La raison était toute simple en réalité. BaldorHeim se trouvait dans cette direction et le futur pirate avait besoin de se rendre à BaldorHeim. Et puis, il avait toujours voulu en savoir plus sur la neige, chose qui lui avait toujours été inconnue. Concernant la cité des Nains, le Kidd avait besoin de parler à son ami Treize pour lui parler de ses découvertes à Ishtar en terme de potentiels membres d'équipage. Enfin, il avait entendu parler d'une boutique où gadgets à vapeur ornaient les vitrines. Ce genre d'objets avaient toujours fasciné le vampire qui rêvait d'en posséder. Cette fascination était peut-être même plus grande que celle qu'il avait pour l'Océan. Qui sait ? Peut-être qu'un jour il pourrait naviguer à bord d'un cuirassier à vapeur ? Ne serait-ce pas fantastique ?

Au loin, le jeune homme aperçut un gaillard bien robuste et barbu qui tailladait un pauvre arbre. Curieux d'une telle activité, le Kidd vint le rejoindre. Il était plus grand que lui, un peu plus d'une tête, large d'épaules et bien costaud. Sa barbe n'était pas la plus dense, mais elle avait le mérite d'être à minima entretenue. Il portait un bonnet de laine sur la tête et maniait sa hache comme n'importe quel bûcheron, parce que c'était ce qu'il était.

- Bien le bonjour ! lui lança le Kidd.
- Hum-um, marmonna l'homme.
- Navré de vous déranger, mais pourquoi coupez-vous cet arbre ?
- Ça fait tâche au milieu de cette forêt, lui répondit l'homme sans pour autant arrêter son activité.
- Je vois... C'est vrai qu'ils sont magnifiques ces sapins, ce serait dommage que de si petits arbres viennent les déranger.
- Ce n'est pas seulement pour la beauté, mais ces saloperies viennent saboter la croissance des sapins. On en a alors des petits.
- C'est problématique ça, c'est leur grandeur qui leur donne toute cette prestance.
- Exact.

Le Kidd le laissa travailler et le regarda faire le même mouvement jusqu'à ce que l'arbre finisse par tomber. Une fois à terre, le bûcheron arracha les petites branches et fit de nouveau jouer sa hache pour couper le tronc en morceaux. Il allait sûrement les transporter quelque part. Peut-être s'en servirait-il pour son feu de cheminée.
- Dites-voir, vous n'auriez pas besoin d'aide par hasard ? Pour en couper d'autres.
- Hum... (Il s'arrêta et prit appui sur sa hache pour observer le jeune homme) Faut voir, mais je ne pense pas que tu aies les capacités nécessaires pour m'aider.
- Oh, je peux être vraiment surprenant vous savez ! Il ne faut pas juger un arbre à son tronc.
- Ah ! C'est bien vrai ça, bien parlé p'tit ! (Il se caressa la barbe et leva la tête pour réfléchir) Écoute, je ne dirai pas non à un coup de main, faut voir ce dont tu es capable.
- Vous me payerez si je vous rapporte des rondins de bois ?
- Ahahahahah ! Je serais curieux de voir ça, mais j'accepte tiens ! Tu m'amuses, voyons voir comment tu te débrouilles.

Le bûcheron lui lança sa hache pour qu'il lui montre ce qu'il savait faire. Mais le poids de l'outil et la force du lancer le firent tomber. Le bonhomme rit de plus belle et s'apprêtait à récupérer la hache quand il s'immobilisa en croisant le regard du gamin. Il voyait une sorte d'étincelle qui se baladait sur la pupille du jeune homme. Elle était violette et semblait faire de petits éclairs. C'était un spectacle vraiment étrange mais magnifique. Le bûcheron en resta bouche bée.
Kidd posa sa main sur l'avant bras de l'humain. Sa main était froide comme la glace, mais sa peau douce comme la fourrure d'un lapin. Le bûcheron n'arrivait pas à quitter les pupilles du garçon des yeux. Il était comme hypnotisé. Il sentit une brise fraîche et apaisante se balader sur son bras et atteindre son torse. Il ne s'était jamais senti aussi bien.

- C'est beau, n'est-ce pas ? lui fit remarquer une voix douce.
- Oh oui ! répondit l'homme sans bouger d'un pouce.
- Tu veux continuer à voir ce spectacle ? Alors ferme les yeux...

Le bûcheron s'exécuta et vit la même étincelle se balader dans l'obscurité qu'il venait de provoquer. Le Kidd retira sa main. Il se releva et toucha le front de l'humain. Il semblât être touché d'une flèche de plaisir et sourit en voyant les étincelles en pleine effervescence. La voix douce revint pour son plus grand bonheur :
- Tu dois couper des rondins du bois de ce tronc allongé à côté de toi. Offre-moi ces rondins et le spectacle continuera.

Le bûcheron ouvrit les yeux et s'exécuta tandis que le Kidd le regarda faire. Il se tenait prêt à intervenir si son emprise sur l'humain se relâchait ; il n'avait pas encore bien l'habitude de son emprise vampirique, mais cet homme était le sujet idéal pour améliorer cette capacité. Ce pouvoir de vampire pouvait pousser des hommes à réaliser des actions simples qui n'entraient pas en contradiction avec leurs pensées et leurs envies. Ce n'était qu'une parcelle des pouvoirs des vampires, car on pouvait trouver des capacités encore plus puissantes telle que la séduction vampirique, mais Edward n'en était pas encore là.

L'homme barbu finit rapidement son travail et offrit les fruits de son labeur au jeune garçon. Il les accepta d'un sourire qui fit tomber le bûcheron. Il resta étendu sur le sol pendant cinq bonnes minutes tandis que le spectacle des étincelles continuait dans son esprit. Il prenait tellement de plaisir à regarder ces petites lignes électriques se balader. Chaque fois qu'elles explosaient, il sentait une chaleur fort agréable dans son cœur. Il se sentait tellement bien.
Le Kidd s'assit sur la souche fraîche et observa la fin de son emprise sur l'humain. Une fois que les étincelles disparurent de l'imagination du bûcheron, il se releva en s'étirant et lâchant un bruyant bâillement, signe qu'il avait très bien dormi. Il ne se souvenait plus de rien, juste qu'il avait fait une superbe sieste bien revigorante.

- Que s'est-il passé ?
- Vous avez fait un somme tandis que je travaillais pour vous (Le jeunot lui montra les rondins de bois bien alignés et bien coupés) Vous aviez l'air bien fatigué alors je vous ai proposé de dormir un peu en attendant.
- J'ai dormi ? Sur ce sol froid ? s'étonna l'humain.
- Oh oui. Je vous ai un peu aidé, je connais quelques plantes qui réchauffent et aident à roupiller. Vous ne vous souvenez pas ? Elles sont violettes avec des liserais roses vraiment magnifiques.

En entendant cette description, le vieil homme visualisa, tant bien que mal des plantes avec des motifs d'étincelles. Il semblait s'en souvenir. Elles étaient vraiment magnifiques et quand il les croquait, elles fondaient dans la bouche et réchauffaient le cœur.
C'était tout de même obscur, mais il fit confiance à ce jeune homme. Il vérifia tout de même que rien ne lui avait été volé, mais apparemment cet étranger semblait dire la vérité. De toute façon, il n'avait pas à se plaindre ; le travail était fait et il se sentait merveilleusement bien, comme s'il avait dormi des semaines sans se réveiller. Il remercia le garçon et lui offrit des pièces d'or comme convenu. Il n'avait plus qu'à ramener ces rondins chez lui.

Le Kidd s'éloigna vers BaldorHeim, bien content de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 16 Déc 2016 - 0:14

On commence à connaître la chanson. Celle d'un Undvik gigantesquement simplet, qui se promène dans la forêt de Sylfaën à la recherche d'un joli tronc de sureau à déraciner sans la moindre once de respect, et ce dans l'unique but de se faire un maximum d'argent.

L'esprit démoniaque que je suis est bien vénal. Ces pièces d'or que je ne peux toucher qu'au travers des paumes sales de mon hôte, sont pourtant le bien que je prise le plus. Plus d'argent, c'est la possibilité de se procurer de nouveaux jouets dans la boutique sombre de BaldorHeim. Cela signifie plus de puissance, et peut-être de nouveaux pouvoirs. Le genre de chose plus qu'intéressant pour moi.

Tiens, on dirait qu'Undvik a trouvé exactement ce qu'on cherche. Qu'il se mette au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Sam 17 Déc 2016 - 15:22

Rapport de récolte :

Undvik gagne 30 bois de sureau, 10 points métier !

Commentaires sur le RP : No problem Tout content


------------

Rapport de récolte :

Kidd gagne 5 bois de sureau, 5 points métier et 1 minerai d'adamantium !

Commentaires sur le RP : Ahoy Kidd !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 18 Déc 2016 - 22:12

Kidd avait vraiment apprécié d'user de magie pour récupérer autant d'argent. Bon, il est vrai que ce n'était pas encore grand chose, mais ça commençait à prendre forme. Il savait que s'il continuait à s'entraîner, il arriverait à produire bien plus d'argent et bien plus facilement. Il avait juste besoin de pratique. Ce fut pour cette raison qu'il fit un détour avant de se rendre à BaldorHeim. De toute manière, il n'aurait trouvé que caillasse dans la cité des nains. Or il ne voulait pas encore user de pioche pour récupérer minerais. Découper des arbres - ou plutôt voir des gars découper des arbres - l'intéressait plus. C'était plus joli.

Du coup, l'apprenti pirate partit rejoindre un camp de bûcherons. Fort heureusement, il avait obtenu les renseignements nécessaires pour en découvrir l'emplacement. C'était un sacré coup du destin ! En plus, il n'était pas bien loin. Chance, peut-être, mais forcément richesses à la clé !


Quand il trouva un édifice tout en bois de sapin noir autour duquel gravitaient une bonne dizaine de gros costauds barbus maniant une hache, il sut qu'il était arrivé à destination. On ne lui prêta pas grande attention, on s'imaginait sûrement qu'il venait acheter du bois pour sa nouvelle demeure.
Kidd devait trouver une cible facile. Ça allait être une tâche plus compliquée qu'on ne pouvait le penser. Ensuite, il devrait le convaincre de lui céder un peu d'argent.
Il observa attentivement les cibles qui se trouvaient là. Il devait bien choisir ; s'il se ratait, il pourrait très bien se faire virer du camp et il aurait ensuite du mal à exercer ses petits pouvoirs.
Il repéra un homme, un peu plus âgé que la moyenne, assis tranquillement en train de boire à sa gourde. Il devait avoir fini son labeur, à moins qu'il ne cherche à faire une petite pause. Bref, il semblait idéal pour une première tentative.

- Bonjour, vous auriez quelques secondes à m'accorder ? lui lança le jeunot avec un grand sourire.
- Humpf. Pourquoi pas, je suis en pause après tout.
- Cela fait longtemps que vous êtes bûcheron ?
- Dix-sept ans. À toi de voir si c'est long ou court.
- Vous avez fait ça quasiment toute votre vie, vous êtes sûrement un sacré bûcheron.
- Viens-en aux faits p'tit.
- J'aimerais bien récupérer quelques rondins, mais comme vous le voyez je n'ai pas la carrure nécessaire pour manier une hache et l'abattre sur ces énoooormes troncs. J'aurais besoin d'un peu d'aide, et je me demandais si vous pouviez m'aider.
- Hum... Bon, pourquoi pas. Je viens bien t'apprendre une chose ou deux, mais on ne va certainement pas s'attaquer à des sapins. Avant, il faut commencer par des arbustes, surtout qu'avec ta carrure tu ne pourras pas t'attaquer à autre chose. Ça tombe bien, on a des sureaux à couper. Leur bois est demandé par pas mal de sculpteurs et les sureaux du coin ont une couleur noire particulièrement appréciée de ces artistes.

Le vieil homme se leva, empoigna sa hache et fit signe au jeunot de le suivre.
Ils partirent s'aventurer dans les bois afin de trouver de quoi satisfaire leur première leçon de bûcheronnage. L'avantage des sureaux noirs, c'est qu'on les voit très facilement dans un environnement hivernal. Il suffisait de repérer une strie sombre entre les feuillages blanchis par le givre et la neige.
Le bûcheron tendit sa hache au Kidd et lui fit signe de s'exécuter. Ce n'était pas vraiment ce qu'il voulait. Bien entendu, il ne rechignerait pas à taper le bois avec la lame de sa hache, mais il voulait surtout exercer ses talents vampiriques et non couper des arbres.

- Euh... Je ne suis pas sûr de bien savoir comment m'y prendre. Vous pourriez peut-être me montrer ?
- C'est en bûchant qu'on bûcheronne, c'est pas une activité qui se joue avec tes yeux. Allez, au boulot blanc-bec !

Le jeune pirate fut bien obligé de se "salir les mains" s'il voulait espérer expérimenter ses pouvoirs sur le vieux barbu. Au moins, ce ne serait pas perdu.
Kidd empoigna la hache, fit tout doucement quelques coups en direction du tronc pour bien visualiser la trajectoire et finit par taper de toutes ses forces. Le choc était violent ; il crut pendant un instant qu'il allait se faire éjecté droit devant. Il ne s'attendait pas à s'arrêter net devant le tronc. En plus, il n'était même pas vraiment amoché. Une petite entaille était apparue à l'endroit où l'outil était entré en contact.
Le vampire regarda son instructeur d'un air désolé. Il avait fait une sorte d'échec critique. Personne n'aurait eu un résultat aussi pittoresque.

- Je ne sais pas ce que tu comptais faire, mais je ne crois pas que la voie du coupage de bois soit appropriée. Sauf si tu t'accroches et que tu ne te laisses pas abattre par un tel échec, chose que tu ne fais pas malheureusement.
- Si vous me montriez comment on fait, je saurais comment agir. Je suis quelqu'un qui apprend beaucoup en observant.

Le bûcheron soupira et s'empara de la hache. Il la leva bien haute et l'abattit sur le tronc comme la foudre s'abat sur Dùralas. La lame passa à travers le bois comme un couteau dans du beurre. C'était ça la maîtrise d'un maître bûcheron.
Le vieil homme grommela, rangea sa hache et sortit une petite scie qu'il tendit au jeunot.

- Ôte-moi les branches de notre tronc. On ne garde que la structure principale. Ça ne devrait pas être bien compliqué.

Le jeune homme s'exécuta et préféra ne pas tenter une quelconque manipulation magique ; on n'était jamais trop prudent. Ça avait du bon aussi d'apprendre à couper un arbre. Ça lui servirait sûrement le jour où il construirait un bateau, ou un radeau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leigli Delnoch
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
avatar

Messages : 299
Expérience : 1263
Masculin Âge RP : 23

Politique : 04
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Titres:
 

(Cernunnos, Cerf royal de Leigli +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
1665/1665  (1665/1665)
Vitesse: 299
Dégâts: 354

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 18 Déc 2016 - 23:51

Leigli soupira profondément. Il était temps. Il quittait enfin Ishtar. Les rencontres sur la plage avec Amaryelle et Anaya, le décès d'Helyn, la guerre... Tout cela avait bouleversé Leigli. Depuis son arrivée sur ces terres, il avait cherché une certaine stabilité, il avait tenté de comprendre le fonctionnement de ce monde et la raison de sa présence en ces lieux. En vain. La multiplicité des pouvoirs, l'incroyable passivité du roi humain, dont il n'avait rien entendu, l'invisibilité de l'armée royale... Tout cela, Leigli ne le comprenait pas. S'adapter à un monde aussi différent était dur, et douloureux. Tout, absolument tout, lui rappelait son monde, et ce qui avait engendré sa déchéance. Il soupira de nouveau. Il cessait d'être sculpteur. Le décès d'Helyn, son mentor sculpteur, lui avait fait chuter son moral, et sculpter à nouveau serait dur pour lui. Il décidait d'arrêter.

Cernunnos et Morrigan n'allaient pas être heureux, mais Leigli choisit d'être bûcheron. C'était le seul métier qui l'attirait réellement. Mineur ? Hors de question de plonger sous terre pour taper des cailloux. Forgerons ? Cela pouvait l'intéresser à l'avenir. Mais à présent, il se situait dans une forêt adjacentes à Ishtar, dans les montagnes non loin. Il regarda un arbre et pencha la tête sur le côté. Et pourquoi ne pas essayer de devenir un bûcheron à la douce, et non à la bourrin avec hache et torse dénudé ? Il sourit à cette pensée et posa la main contre l'écorce fraîche. Camis était toujours parvenu à ressentir l'énergie dans la flore et la faune, à sentir les battements de vie des éléments qui sont proches aux humains. Leigli n'y était jamais arrivé. Il ne ressentait en cet arbre qu'une immense tristesse. Depuis combien d'années cet arbre voyait le monde sombrer dans le chaos ? Depuis combien de temps la montagne était spectatrice de tout ceci ? Ou, au contraire, depuis quand n'en avait elle rien à faire ? Les préoccupations d'un Albus perdu et balayé par les événements importaient ils à cet arbre, à cette montagne ? Il soupira une énième fois et s'accroupit devant l'arbre. Posant la paume droite sur l'écorce, il concentra la magie sur celle ci. Une magie de feu, sans créer, cependant, de flammes. Ce fut la force d'Hort, son père, de découvrir la magie fourreau. Appliquer à une épée une magie de feu concentrée, et l'épée causait des brûlures incurables sur le court terme. Il sentit l'écorce contre sa paume s'échauffer légèrement. Cela allait il marcher ? Il en doutait. Cependant, il sentait clairement l'écorce fondre sous sa paume, et devenir poussière. Il concentra davantage de magie, et vit sa main s'enfoncer très lentement dans le bois. Il la retira doucement, et admira le trou fumant qu'il venait de créer. La magie était un élément formidable. Il sourit et posa ses deux mains sur le trou, le recouvrant complètement. Il allait faire une bêtise, il le savait. Mais la tentation fut trop grande. Il appela une quantité surprenante de magie devant ses paumes, dans le trou. Une puissante rafale de vent dans cette cavité pourrait trancher nettement le tronc, comme le faire s'envoler vers d'autres cieux. Il allait bientôt le savoir. L'air devant ses paumes crépita soudainement, et, manquant de place, lacéra légèrement les paumes du jeune homme. Leigli fronça les sourcils et usa de sa propre magie pour pousser la magie au fond de la cavité. Ce qui se déroula ensuite étonna Leigli au plus haut point.

Il fut propulsé avec violence sur le dos alors que l'arbre explosait littéralement. Leigli dut se couvrir le visage de ses bras afin d'éviter qu'une des nombreuses branches et bout d'arbre projetés dans tous les sens ne l'atteignent au visage. De longues dizaines de secondes après, le calme revint dans la forêt. Leigli jeta un œil dans les alentours et fut consterné. La forêt ressemblait désormais à un enfer d'échardes. On ne voyait presque plus le sol. Il se leva lentement, grimaçant des légères blessures qu'il avait reçu suite à l'explosion. Cette méthode ne semblait pas être des plus adaptées... Il parcourut les alentours à la recherche de bois utilisables. Il trouva quelques bouts de bois pouvant être exploités, mais il en avait perdu beaucoup suite à son expérience.


[Leigli coupe du bois de sureau.]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Lun 19 Déc 2016 - 21:51

Rapport de récolte :

Kidd gagne 5 bois de sureau, 5 points métier et 1 essence sylvestre !

Commentaires sur le RP : Rien à dire


------------

Rapport de récolte :

Leigli gagne 5 bois de sureau, 5 points métier et 1 minerai d'adamantium !

Commentaires sur le RP : Rien à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 23 Déc 2016 - 2:44

Vous connaissez ce moment gênant ? Ce réveil, un lendemain de soirée trop arrosée. Le trou noir ? Le mal de crâne ? La sensation de honte qui accompagne le manque de souvenir de la veille ? Undvik et moi-même le ressentions à l'instant. Nous nous étions éveillés, vêtus d'un simple pagne, étalé sur le sol froid de la forêt de Sylfaën, sans savoir comment nous en étions arrivé là. Mon hôte avait commencé sa soirée à Endorial, après avoir vendu du bois de sureau. La suite ? Aucune idée...

Bon... tant qu'à être là, Undvik, va ramasser du bois...

À peine réveillé, toujours titubant, le Skjall s'exécuta néanmoins sans broncher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 23 Déc 2016 - 23:41

Kidd avait été contraint de rester au camp de bûcheron, le vieil homme avait l'intention de parfaire sa formation, alors que le jeunot voulait seulement tester ses pouvoirs, mais il craignait que le bûcheron ne soit trop têtu pour être influencé par les faibles pouvoirs du gamin. Il ne lui restait plus qu'à en apprendre plus sur ce métier, contre son gré...

Premièrement, il fallait se lever tôt, très tôt. En soi, ce n'était pas trop un problème pour le vampire, mais se lever alors que l'aube ne pointerait pas le bout de son nez avant deux bonnes heures, ce n'était pas évident. Pire encore, se faire lever en plongeant sa tête dans un bon bloc de neige glacé, une spécialité du bûcheron qui montrait sa toute puissance au lancer de gens dans la neige. À ce jeu là, il était champion du monde toutes catégories.

Deuxièmement, il fallait affronter les minis tempêtes de neige, entre les sapins et espérer trouver un tronc assez fin pour que le jeunot puisse l'entailler. Bien entendu, cette joyeuse balade se déroulait bien avant que l'aube ne daigne donner des signes de vie. Déjà qu'on ne voit pas grand chose dans une tempête de neige, même toute riquiqui, si en plus il fait nuit noire...

Troisièmement, il fallait taper le bois gelé, dur comme de la pierre, de l'arbre avec une hache bien trop lourde pour être maniée correctement. Chaque coup donné sur l'arbuste faisait trembler le Kidd de la tête aux pieds tellement il était engourdi et gelé par le froid. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ça ne réveillait pas ; ça fatiguait tellement que la seule pensée qui traversait l'esprit du vampire était de dormir. Or, dormir était la mort assurée dans un tel endroit ; ne plus bouger pendant trente secondes et on ne sent plus ses membres.

Et enfin, il fallait transporter les rondins, ou plutôt les morceaux de tronc, jusqu'à le camp de bûcherons. On priait pour ne pas se tromper de chemin !


Le jeunot tenta quelques fois de prendre ses jambes à son cou, mais il son mentor y veillait au grain. Le vampire ne savait pas s'il se doutait qu'il ne voulait plus être bûcheron ; le vieux se contentait de lui rendre chaque jour la tâche plus ardue. Il était vraiment mal barré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Lun 26 Déc 2016 - 12:30

La routine continuait son cours tandis que le Kidd sentait la douleur parcourir tous ses muscles des bras. Il en découvrit dont il n'avait jamais soupçonné l'existence. Ce n'était plus un tour, mais une torture, le vampire se demandait si le vieux bûcheron avait découvert son secret concernant sa race. Non, si c'était le cas il se serait contenté de lui couper la tête d'un bon coup de hache. Après tout, c'était comme couper du beurre pour lui. Cette pensée dissuada le jeunot de tenter ses tours de vampiromagicien. On n'était jamais trop prudent.
Du coup, le Kidd continua son dur labeur, jour après jour. Jour après jour, il s'éloignait de BaldorHeim, mais ce n'était pas très grave finalement. Apprendre un tel métier manuel et physique ne pouvait que lui être bénéfique. En fait, tout apprentissage ne peut qu'être bénéfique. Alors il fallait arrêter de se plaindre et se remettre au travail, car le bois n'allait pas se couper tout seul !




Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Lun 2 Jan 2017 - 20:06

Ah ! La neige du début d'année ! Toujours un moment attendu par ce bon gros géant d'Undvik, bien qu'il n'ait jamais pu apercevoir la chute des premiers flocons, étant toujours ivre mort au moment fatidique. Mais pour le coup, il était content de voir de la neige tomber sur Sylfaën. La terre des elfes avait été plutôt bonne avec lui, lui permettant de récolter le bois nécessaire à l'obtention de quelques pièces d'ors.

J'avais de grands projets pour mon hôte. Bien sûr, il s'agissait avant tout d'en faire un réceptacle utile à mes propres objectifs, mais je ne me souciais pas vraiment de l'éthique. Sans moi, ce couillon serait en train de pourrir dans un caniveau. Je lui ai offert une meilleure vie qu'à n'importe quel géant.

Tiens, ce serait marrant si Undvik devenait Roi des Géants. Mais bon, qu'il ramasse son sureau pour l'instant, ça suffira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Jeu 5 Jan 2017 - 14:59

Rapport de récolte :

Kidd gagne 15 bois de sureau et 10 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à dire


------------

Rapport de récolte :

Undvik gagne 40 bois de sureau et 10 points métier (tu passes Apprenti !).

Commentaires sur le RP : Rien à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 6 Jan 2017 - 1:28

Contre toute attente, le vampire eut le droit à se reposer un peu. Selon son mentor, il n'était pas bien judicieux d'autant requérir l'action des muscles d'un corps, surtout quand ce dernier ne les avait pas bien développé. Si le Kidd était capable de lancer des éclairs, il l'aurait fait sur le champ. Qui le maltraitait tous les jours à quasiment toutes les heures ? Alors que le maltraité a un corps de donzelle ? Paraitrait que c'est pour qu'il soit aussi robuste qu'un chêne. Tout ça, c'étaient des conneries ! On ne pouvait pas devenir aussi résistant seulement en coupant du bois.

Le jeunot décida de profiter de cette journée libre pour continuer ses expérimentations. Il n'allait quand même pas rester assis sans rien faire alors que de nombreuses âmes demandaient à être touchées par l'emprise vampirique. Il devait leur faire part de toutes les merveilleuses choses que ses illusions pouvaient faire. Les étincelles de l'autre jour n'étaient rien en comparaison avec ce qu'il était capable de créer et il allait le leur montrer.
Le Kidd n'eut pas beaucoup de mal à trouver un cobaye. Il fit juste un peu plus attention cette fois ; il ne comptait pas avoir deux mentors sur le dos pour le briser deux fois plus vite. Un bûcheron jeune. Un peu isolé. Avec un air niais. Et il y en avait un qui collait à la description ! Ni une, ni deux, le vampire lui sauta dessus et l'emmena avec lui dans les bois pour bûcheronner ensemble. Il ne lui laissa guère le choix profitant ainsi de sa naïveté et peut-être aussi de sa gentillesse... Ce n'était peut-être pas très moral, mais en ces instants le futur pirate n'en avait rien à cirer. Il avait une opportunité et il la saisissait. Hors de question de trop traîner.

Une fois assez éloignés des autres. Le Kidd put passer à l'action.

- Ça va ? Pas trop chamboulé ? Je suis désolé de t'avoir tiré un peu trop précipitamment, s'excusa-t-il.
- Ça m'a surpris, mais c'est pas grave. Je ne peux pas dire non à de la compagnie dans ce métier. Si on s’éclipse trop des autres, on finit aussi timbrés que le Vieux Duck !

Ils rirent tous les deux. Le Vieux Duck était le mentor du Kidd et il avait petit à petit découvert qu'il avait une sacrée réputation dans le camp. La rumeur selon laquelle il avait un apprenti avait dû rapidement en faire le tour.
- Cet homme s'occupe de moi comme si j'étais un de ces rondins. Je me sens scié dans tous les sens.
- Je connais ça, moi aussi j'ai été sous sa tutelle. Comme beaucoup d'autres en fait.

Ça, c'était une chance inouïe ! Le Kidd n'aurait pas pu se lier d'amitié avec un autre bûcheron. Quel meilleur choix qu'un ancien protégé de son mentor ? Ils auraient beaucoup d'anecdotes à partager et donc beaucoup de sujets de sympathie. Ceci rendrait la tâche bien plus facile.
- Je l'ignorais. Ce doit être quelqu'un d'important alors. Ça fait longtemps que tu es maître bûcheron ?
- Ouh là, non, pas du tout ! Non, non, je ne suis pas un maître bûcheron comme tu dis. Je suis plus expérimenté que toi, certes, mais très loin d'être un maître. Les maîtres sont capables de venir à bout de n'importe quel arbre tout seul. J'en suis très loin.
- N'importe quel ? Même les plus gros ? demanda-t-il confirmation.
- N'importe lequel. Le Vieux Duck s'est lui-même occupé de l'énorme sapin dans lequel est sculptée notre remise. C'est à partir de là que tout a commencé. C'est le fondateur de ce camp.

Le cabanon où les bûcherons stockaient leurs outils était sculpté dans un énorme tronc de sapin. Le Kidd avait pensé au départ que c'était une reconstitution, mais il avait fini par comprendre qu'il y avait vraiment des racines en-dessous et que jadis un majestueux sapin s'était dressé là. Et dire que c'était son mentor qui l'avait creusé. C'était ce genre d'histoires qui forgeait la légende et l'admiration d'un homme. Peut-être qu'un jour le vampire sculpterait son propre navire dans un arbre géant.
- J'imagine quand même que tu es capable de te débarrasser aisément de quelques sureaux.
- Oh ça oui, pas d'inquiétude !
- Je demandes à voir avec cette demi-douzaine là. Je serai curieux de voir en combien de temps tu arriverais à faire tomber ces troncs et à les diviser en rondins.
- Boarf, c'est pas bien compliqué. C'est comme si c'était fait.

Le bûcheron empoigna sa hache et se dirigea vers le premier tronc. Il la serra et desserra, comme s'il s'agissait d'un rituel, respira un bon coup et leva sa hache en biais pour la faire tomber sur le tronc. Il le finit en une seule fois. Clair, net et précis. Il afficha un sourire triomphant en se tournant vers son camarade. Le vampire ne parut que peu impressionné. Il l'encouragea à donner le meilleur de lui-même.
- Oh, allez. Le Vieux Duck t'a sûrement appris à mieux te servir de cette hache que ça, n'est-ce pas ? Montre-moi ce que tu vaux. Prouve-moi que tu es digne des étoiles.

La voix du Kidd avait changé. Elle était douce, mélodieuse et posée. Quand le jeunot s'exprimait, il semblait se donner un genre de mauvais garçon, mais là ce n'était plus le cas. C'était d'un naturel parfait. Néanmoins, malgré toute la mélodie qui s'échappait de ces paroles, le bûcheron n'en tenait plus compte. Il pensait aux étoiles. Aux étoiles qui se multiplieraient à chaque fois qu'il abattrait un sureau en moins de temps que le précédent. C'était un défi qu'il devait relever et qu'il se devait de remporter.
Un nouvel arbre tomba, mais le vampire n'en fut pas plus impressionné. Le travailleur fonça directement au troisième et le fit chuter bien plus rapidement et plus facilement, mais la coupe était imparfaite et le jeunot l'avait remarqué. Le bûcheron enragea, contre lui-même, et en finit avec les trois autres en trois coups rapides, nets et précis. Il ne perdit presque pas de temps à passer de l'un à l'autre puisqu'ils étaient assez près pour qu'il s'en occupe sans trop bouger. Le Kidd montra son intérêt mais lui rappela qu'il n'en avait pas encore terminé :

- Je vois que les enseignements du Vieux Duck n'ont pas été vains, mais il te reste encore à démanteler ces troncs en rondin. Les étoiles clignotent, il ne faut pas les éteindre.

Il les voyait. Il les voyait clignoter. Elles étaient là et attendaient de l'énergie pour continuer à briller. Cet énergie, elles ne pouvaient l'obtenir que de l'énergie consommée par le bûcheron lorsqu'il usait de ses outils pour réaliser son travail. Il le savait, tout avait un sens à présent. Il avait compris pourquoi il le faisait. Il avait compris pourquoi il devait continuer à le faire.
Il s'exécuta sous le sourire malicieux du vampire.

À moi, à moi. Rien qu'à moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 8 Jan 2017 - 21:37

Rapport de récolte :

Kidd gagne 10 bois de sureau, 5 points métier et 1 Essence Sylvestre.

Commentaires sur le RP : Rien à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Jeu 12 Jan 2017 - 0:01

Les pérégrinations quasiment hebdomadaires d'Undvik en territoire elfique avaient finis par se faire remarquer. Alors qu'il se dirigeait vers Endorial, un tronc de sureau sur l'épaule, mon hôte avait été interpellé par un Garde elfe. Longs cheveux blonds tressés, un arc en bandoulière, un carquois plein à la ceinture, une cuirasse fine sur le torse, l'homme n'en imposait pas par son physique. Il était si frêle que le Géant aurait pu le briser en deux d'une seule main...

Monsieur, vos actions dans les bosquets de sureaux ne sont plus tolérables. Vous arrachez des formes de vie végétales sans considération aucune pour le bien-être de la forêt. Vous êtes donc prié de cesser vos activités dès maintenant.

Un peu pris de court par ces paroles, Undvik toise l'elfe d'un regard curieux, son tronc d'arbre toujours sur l'épaule. Ne pouvant pas prendre le risque d'engager ma prise de contrôle, sous peine de détruire l'objet de notre richesse, je lui ordonne de répondre, ce qu'il fait, à sa manière :

UNDVIK TRAVAIL ! BOIS ARGENT !

Je... Je comprends votre énervement... balbutia l'elfe, quelque peu intimidé. Mais je travaille également, et mon travail consiste à délimiter pour vous les limites de votre activités professionnelle...

Oula... trop de mots compliqués... Constatais-je intérieurement.

La suite, ce fut un monumental revers patriarcal d'Undvik sur ce pauvre elfe qui ne faisait que son travail. La puissance du coup, que j'avais discrètement accentuée en y insufflant un soupçon de corruption, envoya notre interlocuteur à l'autre bout de Sylfaën. Personne n'entendit plus jamais parler de lui.

Bon Undvik. Si môssieur ne veut pas que nous cueillons du sureau, on a qu'à aller s'amuser à prendre du chêne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 15 Jan 2017 - 16:59

Le Kidd sera les dents et força, força et força encore, mais la hache restait coincée dans le tronc. Comment avait-il pu avoir autant de force pour la coincer dans cet arbre ? Et comment pouvait-il ne plus en avoir pour la décoincer ? Qu'avait-il fait, ou que lui était-il arrivé ? Le vampire avait beau tirer de toutes ses forces, il était incapable de dégager son instrument de ce morceau de bois.
- Palsambouille ! pesta-t-il. Mais tu vas sortir, oui ?!

Il savait qu'il ne fallait qu'un minuscule petit effort supplémentaire et qu'il pourrait enfin récupérer sa hache, mais rien à faire. L'instrument restait définitivement bloqué dans le tronc. En une ultime tentative, le jeunot glissa et se retrouva deux mètres plus loin, les fesses dans la neige, trempées.
Il croisa le regard de son mentor, honteux et lui expliqua avec des gestes qu'il n'y arrivait pas.

- Pas la peine de jouer les singes pour me montrer que tu n'y arrives pas, je le vois bien ! Après tous ces jours, tu n'y arrives toujours pas ? Pourtant tu n'as pas eu autant de mal l'autre jour avec Will. Pourquoi me fais-tu une prestation aussi minable aujourd'hui ?

Le Vieux Duck était exaspéré. Il ne savait plus quoi penser de ce gamin qui semblait être un bon bûcheron seulement en de rares occasions. Pourtant il avait tenté sur lui le programme le plus expéditif et efficace. Mais non, ça ne marchait pas. À croire que le jeunot n'avait pas envie de devenir un bûcheron. Pourtant, il s'en sortait pas trop mal la plupart du temps. Qu'est-ce qui changeait entre ces moments où il prouvait sa valeur et ces instants où il était aussi efficace qu'une petite souris.
Le bûcheron attrapa la hache d'une main et la retira. Il fut cependant surpris de voir qu'il avait ressenti un léger blocage au début. D'habitude, il ôtait l'outil du jeune garçon comme s'il retirait son couteau du beurre. Mais là, il avait eu l'impression d'enlever un couteau d'une pomme. Si dans le premier cas, ça glissait tout seul, dans le deuxième, il fallait forcer un peu au début et le reste glissait. Soit le Kidd avait bien réussit une de ces rares prouesses, soit le tronc avait un problème. Pour en être sûr, il faucha l'arbre et termina la coupe. Rien d'anormal.

- Dis voir, gamin, il t'arrive de te sentir plus fort dans certaines situations ? On est tous les deux d'accord que tu as le physique d'une petite souris, pas vrai ? As-tu l'impression, des fois, de te sentir devenir une sorte de... Souris mega balèze ?
- Euh... Votre description ressemble à celle d'un thérianthrope, mais je n'en suis pas un, pas même un homme-souris ou une souris-garoue !
- Nan, nan ! Je veux dire... Est-ce que tu te sens plus fort de temps en temps ?
- Non, pas spécialement.

Le vampire ne comprenait pas ce qu'il voulait dire par là, il n'avait jamais ressenti une telle force. Faisait-il allusion à ces moments où il ramenait des rondins sans avoir l'air fatigué. Sûrement. Le jeunot ne voyait que ça, mais ça lui suffisait. Il pouvait continuer à croire qu'il devenait fort dans certains cas, tant qu'il ne pensait pas à autre chose comme à une manipulation vampirique...
- Je crois que tu as un potentiel enfoui, et je vais tout faire pour le révéler au grand jour. Prends ta journée, je m'occupe du reste. Mais profites-en bien, ce ne sera pas la joie tous les jours, je peux te le garantir.

Son maître du bûcheronnage avait le chic pour annoncer à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Le vampire s'en retourna vers ses quartiers un peu déprimé. Il n'osait pas imaginer les pires sévices qu'il allait subir dans les jours à venir. Qu'était-il venu faire déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 162
Expérience : 1599
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2200/2200  (2200/2200)
Vitesse: 298
Dégâts: 1325

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Mar 17 Jan 2017 - 16:03

Will, l'un des anciens apprentis du Vieux Duck, demanda au jeunot de l'accompagner pour décharger une zone de quelques sureaux. Ils ne seraient que tous les deux. C'était une nouvelle opportunité pour le vampire pour développer ses pouvoirs. La dernière fois, ça avait plutôt bien marché avec lui, c'était encourageant pour la suite. Le bûcheron lui avoua tout de même que la demande venait du Vieux Duck qui pensait que le jeunot travaillait mieux aux côtés de Will. Il n'avait pas tout à fait tord ; le vampire ne pouvait pas tenter son emprise vampirique sur le vieux têtu. En fait, c'était bien trop dangereux. Il se doutait que ça ne marcherait pas bien et il ne voulait pas essayer.

Les deux bûcherons traversèrent la forêt en discutant de toutes sortes de choses et plaisantant. Will avait dix ans de plus que le jeunot mais travaillait dans ce camp que depuis deux ans. Avant, il avait cherché à pratiquer d'autres métiers, dont le minage. Il avait arpenté les mines de BaldorHeim cinq bonnes années mais avait dû arrêté pour causes de problèmes de santé. Il lui était impossible de respirer dans les galeries à cause de la poussière et des divers résidus voletant dans l'air après quelques bons coups de pioche bien placé. Le bûcheronnage lui permettait de vivre au grand air tout en pratiquant une activité physique. Ça lui plaisait.
Le vampire profita de ces informations pour avancer son emprise ce qui fonctionna plutôt bien. Il sentait l'homme se tourner vers la servitude que le futur pirate voulait lui offrir. Servitude était un bien gros mot pour réellement définir ce qu'il comptait partager avec lui. C'était comme si le bûcheron rendait un service au jeunot par pure gentillesse. Rien de bien méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Jeu 19 Jan 2017 - 0:56

Après sa rencontre avec le garde elfe, Undvik avait décidé quelque chose d'extrêmement simple : il n'en avait rien à faire, récolter du bois lui permettait de récolter de l'argent, aucune raison qu'il s'arrête. Et étant donné que j'étais en total accord avec ce jugement, je me refusais bien évidemment à interférer dans les activités professionnelle de mon hôte.

De ce fait, Undvik continuait à venir à Sylfaën très régulièrement, afin de récolter du sureau. Mais ses pas hasardeux jusqu'à Endorial le menèrent à un autre endroit. Tronc de sureau sur l'épaule, Undvik découvrit qu'il pouvait récolter d'autres morceaux de bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 20 Jan 2017 - 2:53

Rapport de récolte :

Kidd gagne 30 bois de sureau, 10 points métier et 5 points métier bonus

Commentaires sur le RP : Tu passes Apprenti !

---

Rapport de récolte :

Undvik gagne 40 bois de sureau, 10 points métier et 5 points métier bonus

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leigli Delnoch
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
avatar

Messages : 299
Expérience : 1263
Masculin Âge RP : 23

Politique : 04
Métier : Bûcheron - Novice (10)
Titres:
 

(Cernunnos, Cerf royal de Leigli +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
1665/1665  (1665/1665)
Vitesse: 299
Dégâts: 354

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Dim 22 Jan 2017 - 21:55

Leigli pénétra de nouveau dans la forêt où il avait décidé d'aller couper du bois de sureau. Ses précédentes tentatives furent soldées par des échecs partiels, car sa magie provoquaient des explosions dans l'arbre, ce qui provoquait une perte conséquente du bois convoité. Pour cette fois, Leigli n'avait guère envie de réfléchir. AUSSI PARCE QUE FAUT ALLER A L'INTERNAT DANS 10 PUTIN DE MINUTES !! x__x Pour cette fois, Leigli entrait dans la forêt avec une scie à la main. Il décida de ne pas s'attaquer à un arbre entier pour commencer. Il passa quelques heures à scier les petites branches des bois de sureaux, car le petit bois, c'est bien pratique pour faire un feu. Ainsi, Leigli ressortit de la forêt en chantonnant parce que de toute façon il était heureux d'aoir découpé du bois sans qu'il y ait une seule explosion, et il rentra chez lui, alluma un bon petit feu avec le petit bois qu'il venait de découper.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 386
Expérience : 3130
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 27 Jan 2017 - 0:19

Shakti n'était pas motivée à couper du bois, elle avait surtout envie de faire d'autres choses de son temps libre, comme s’entraîner, traîner dans les couloirs de la Congrégation de l'Ombre et y embêter ses ressortissants, lustrer ses armes, avoir des relations charnelles... Mais non ! Il fallait bien travailler pour casser sa croûte comme on dit.
Shakti aurait très bien pu se prostituer mais n'était pas prête à allier travail et passion, pour elle chaque chose avait son temps, et son temps elle préférait le passer au plaisir. Plaisir sous toutes ses formes évidemment, car combattre et gagner de quoi subvenir à ses besoins matériels était une des choses les meilleures au monde pour la belle naga. Ah le sang, ça lui manquait...





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ragnör Lüpusànghrën
Technophile

avatar

Messages : 294
Expérience : 1633
Masculin Âge RP : 112

Politique : 52
Métier : Bûcheron - Apprenti
Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2930/2930  (2930/2930)
Vitesse: 342
Dégâts: 1235

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 27 Jan 2017 - 0:44

Ragnör se présenta pour la première fois depuis des lustres devant le bosquet de sureaux. Les arbres étaient toujours là, plus ou moins en bon état. De la neige restait sur les quelques arbres présents. Il se munit de sa hache, et avança dans la cohue.

- Bonjour à vous ! Bonjour à tous ! Lançait-il à qui voulait bien l'entendre. Il se retint toutefois de dire bonjour lorsqu'il croisa un énorme géant à l'aspect complètement loufoque : les cheveux en pétard, la peau bleuâtre ou noirâtre, il avait l'air d'avoir passé un sale quart d'heure... Ou alors, il faisait une magie bizarre. Tout était possible à Dùralas. Une phrase l'interpella à un moment.

- Je crois que tu as un potentiel enfoui, et je vais tout faire pour le révéler au grand jour. Prends ta journée, je m'occupe du reste. Mais profites-en bien, ce ne sera pas la joie tous les jours, je peux te le garantir.

Il se retourna pour voir, entre autres, un jeune homme qui semblait en discussion avec un être quelconque. Ragnör regarda le jeune bûcheron, intéressé. Non seulement il n'arrivait pas à flairer son odeur, mais en plus ce dernier attisait sa curiosité parce qu'il semblait assez nouveau dans le coin. Tout comme lui en fait ! Mais il n'osa pas aller lui parler, ce ne serait pas poli. Il préféra s'approcha des sureaux et commencer à couper.

Au bout d'une petite heure, il avait fini sa tournée. Il sangla les bois qu'il avait découpé, les monta sur son dos, et partit en direction d'Endorial pour aller les revendre.






-Merci à Mohana Dharitri pour le superbe kit avatar + bannière :aimer: -
Couleur des dialogues :
 #008080

RP en cours :
:lgarou:-  :lgarou:-:lgarou:

Triple-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 27 Jan 2017 - 0:48

Rapport de récolte :

Leigli gagne 5 bois de sureau et 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Bonne semaine à l'internaaaat Tout content

---

Rapport de récolte :

Shakti gagne 25 bois de sureau.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de récolte :

Ragnör gagne 5 bois de sureau, 5 points métier et 1 essence sylvestre.

Commentaires sur le RP : (clap) *Insérer gif Poutine fier*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Undvik
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 204
Expérience : 2443
Masculin Âge RP : 69

Politique : 46
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
3344/3344  (3344/3344)
Vitesse: 426
Dégâts: 54%

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Ven 27 Jan 2017 - 21:46

Sur la route du travail, qu'Undvik avait l'habitude d'emprunter, il lui arriva une histoire assez incroyable. Il tomba sur deux enfants au pied d'un sureau, qui jouait à la bagarre, sans se toucher. Chacun était pourtant armé d'une branche, à peu près droite, mais ils se contentaient de rester à distance, tout en se hurlant des inepties comme Expelliarmus ou Avada Kedavra. Je me demandais si Undvik pouvait les comprendre...

Ce dernier ne sembla pas s'en soucier, puisqu'il bouta les deux enfants hors de son champ de vision d'un revers de main pour arracher le tronc du sureau auprès duquel il jouait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3182
Expérience : 10254
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de sureaux   Lun 30 Jan 2017 - 14:43

Rapport de récolte :

Undvik gagne 20 bois de sureau, 5 points métier.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bosquet de sureaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bosquet de sureaux
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» où est le bosquet de paramani ?
» Bosquet de chênes
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Lieu d'artisanat - Les bois-