AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zelko Sauma
Le Monde de Dùralas a précisément 1727 jours !
Dùralas, le Lun 23 Juil - 15:53
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Bosquet de chênes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 26 Jan - 21:51

Rapport de récolte :

Shakti gagne 25 bois de chêne.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 390
Expérience : 3162
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 23 Fév - 3:10

Le chêne, quel arbre majestueux, fort et plein de sagesse. Mais Shakti, la sulfureuse naga, s'en fichait. Le chêne, qu'il soit centenaire ou n'ait eût que vingt ans, elle l'abattrait pour obtenir son salaire.

Le métier de bûcheron était redondant, ça elle ne cessait de se le répéter, quand elle venait couper du bois. Cela (car cela est un mot courant, ne croyez-vous pas? Surtout lorsqu'on s'aventure en de certaines terres, terres qui ne paraissent pas désolées mais qui le sont...mais "cela" est une autre histoire...) était de plus en plus rageant et enquiquinant de venir couper du bois pour la jeune femme, d'autant que la Congrégation de l'Ombre payait bien pour faire deux des choses qu'elle aimait le plus : combattre et tuer.

Malgré tout, après un effort bref mais acharné, la jeune femme réussit à couper le bois nécessaire pour cette semaine, puis elle prit la route afin d'aller vendre son stock.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Ven 24 Fév - 16:58

Rapport de récolte :

Shakti gagne 25 bois de chêne.

Commentaires sur le RP : Rien à redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 390
Expérience : 3162
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Lun 22 Mai - 2:35

Shakti avait pris la route du bosquet de chênes.
La jeune femme aimait s'aventurer dans ce bosquet car elle trouvait les chênes majestueux, d'autant plus à cette période de l'année où les feuilles si caractéristiques de l'espèce arboraient un vert tendre de jeunes feuilles pas plus vieilles qu'un ou deux mois.
Il faisait beau et doux et les oiseaux chantaient. Il n'y avait qu'en ces lieux où Shakti, parfois, se sentait en lien avec la nature, et cela était très, très rare.
La jeune femme n'avait jamais senti de connexion avec la nature, elle n'aimait pas tellement les plantes, encore moins les insectes qui pouvaient grouiller dans une forêt peuplée. Mais elle devait se l'avouer, plus elle y passait de temps, plus elle prenait plaisir à se retrouver dans ce grand air.
Mais il ne fallait pas se leurrer, ce n'était pas parce qu'elle appréciait les lieux, qu'elle allait y développer une quelconque forme de protection de la faune ou de flore. Non, elle allait abattre un arbre et le découper en morceaux, sans grands efforts.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Lun 22 Mai - 15:59

Rapport de récolte :

Shakti gagne 25 bois de chêne.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 165
Expérience : 1611
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2205/2205  (2205/2205)
Vitesse: 303
Dégâts: 1330

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 25 Mai - 20:09

C'était vraiment calme dans le bosquet des chênes du camp de bûcherons de la Forêt de Sapins. Peu de personnes venaient couper ces majestueux arbres pour récupérer leurs rondins afin de les vendre à très bon prix sur le marché. La plupart n'avaient pas le temps de passer par ce bosquet lors de leurs séances de bûcheronnage, mais c'est surtout parce qu'il fallait avoir un accès autorisé, ce que deux bûcherons venaient de recevoir.
Les deux hommes se faisaient la gueule, mais étaient bien obligés de se supporter pour finaliser leur tournée des bosquets du camp de bûcherons. Puisqu'ils bénéficiaient d'un outil d'une technologie moins primitive, ils effectuaient leurs tâches à la vitesse de l'éclair. C'était pour cette raison qu'ils avaient obtenu l'accès et qu'ils avaient eu le temps de venir s'occuper de ces chênes. C'était triste que le paysage soit vicié par de tels cafards ; Jarod et Lhéda n'étaient pas des êtres particulièrement appréciés. Le premier était une brute arrogante et le deuxième un calculateur méprisant. Ils formaient la pire paire du camp, mais étaient terriblement efficaces. En fait, l'épée tronçonneuse qu'ils possédaient était terriblement efficace.

Que les êtres des forêts se retournent dans leurs lits de mousse. Les pires spécimens sont arrivés pour dénaturer cet endroit splendide !




Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 165
Expérience : 1611
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2205/2205  (2205/2205)
Vitesse: 303
Dégâts: 1330

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Lun 5 Juin - 15:46

- Eh bien ? Qu'avons-nous là ?

Jarod et Lhéda se retournèrent à l'écoute de cette douce voix familière et pourtant si inconnue. Leurs esprits s'échauffaient et imaginaient qu'une nymphe se trouverait là, à les exhorter à lui rafraîchir le feuillage.
Mais ce n'était que le jeunot. Ce morveux qui les avait mis ensemble et qui leur avait demandé de faire son boulot tandis qu'il n'était pas là. Apparemment, il était revenu.


- Kiiiiiiidd. Parfaaaaaait. Nous t'attendioooooons. (Jarod tint fermement l'épée tronçonneuse entre les mains, prêt à l'utiliser contre le vampire) Nous allons enfin pouvoi...

Le G.O.L.E.M du technophile apparut derrière les arbres, plusieurs rondins de chêne entre les mains. Il regarda les bûcherons d'un air béat tandis qu'ils semblaient avoir des sueurs froides. Ils n'avaient peut-être pas bien prévu leur coup, et Lhéda préféra baisser son arme.
- Oui ? Je vous écoute ?
- Euh... Ce sera la fin de notre boulot. Fini.
- Non, je ne crois pas. Je vais vous garder avec moi et vous ocntinuerez à me servir.
- Ah non ! Fini ! Je n'en peux plus de rester avec cet abruti. Donne-moi ça, crétin !

Lhéda s'empara de l'épée tronçonneuse et l'activa, prêt à foncer sur le vampire. Jarod fut surpris, mais fut exhorté par l'action de son comparse et récupéré la hache pour menacer le jeunot. Ils s'approchèrent de lui. Ils allaient en faire du petit bois, même si un géant de métal était là. Le Kidd ne fit rien, il ne dit mot et les laissa s'approcher. Le jeunot fit juste un signe à la création technologique de ne pas s'en mêler. au moment où les deux bûcherons allaient s'attaquer au vampire, ils s'immobilisèrent, firent tomber leurs armes et perdirent tous leurs moyens. Ils tremblèrent comme des bébés abandonnés dans la neige.
- Vous... osez... vous mesurer... à moi ? leur demanda le vampire calmement avec une voix mielleuse.

Le jeune bûcheron leur tourna autour comme un prédateur autour de ses proies. Il glissa de temps à autre sa main glaciale contre leurs joues et jeur peau. Chaque contact était un frisson aussi agréable que désagréable qui parcourait l'entièreté de leur corps. Ils étaient tétanisés à la fois par la peur et par la passion. Le Kidd allait les dévorer sur place, ils en étaient certains.
Le vampire était furieux de leur insubordination, mais il n'en laissa rien paraître. Il préféra les relâcher, annuler son envoûtement et les traquer pour les tuer.

Une fois l'emprise annulée, les deux bûcherons prirent leurs jambes à leur cou.

- Que la chasse commence.




Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 8 Juin - 19:33

Rapport de récolte :

Kidd gagne 45 bois de chêne et 5 points de métier.
Et tu gagnes 1 minerai d'adamantium.

Commentaires sur le RP : Tu passes Maître Absolu !
Tu obtiens un Pendentif printanier : Le porteur de ce pendentif voit sa vitalité, ses dégâts, et sa vitesse augmenter de 10% s'il fait un RP dans l'Ouest de Dùralas (voir les catégories). Tu obtiens aussi le titre de Bûcheron invétéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 390
Expérience : 3162
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Sam 24 Juin - 1:19

TIIIIIIIIIIIMBER TIMBEEEER ! Criait-on dans la clairière aux chênes.
Plusieurs bûcherons étaient affairés autour d'un énorme chêne. Son tronc était massif, et visiblement, il fallait plusieurs mains pour en venir à bout.
Opportuniste, Shakti décida de les laisser faire en les regardant à l'oeuvre. Elle se rapprochait en dévoilant quelque peu ses épaules, mais tout en gardant un air naturel. Les cinq bûcherons qui tentaient de faire tomber l'arbre lui jetèrent tour à tour des coups d'oeil intéressés, auxquels la jeune femme répondait par des sourires.

Lorsqu'ils terminèrent leur tâche, Shakti s'avança et prétexta qu'elle avait besoin d'aide et qu'elle manquait de bois. Tout de suite, les lots affluèrent. Chaque bûcheron mit cinq rondins dans un sac et le tendirent à Shakti. Celle-ci les remercia d'un baiser sur la joue chacun et repartit, éclatant d'un rire moqueur : ils étaient tous aussi bêtes les uns que les autres face à un joli minois...

Ainsi Shakti avait récolté vingt-cinq bois sans rien faire...pour changer !





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Dim 2 Juil - 18:08

Rapport de récolte :

Shakti gagne 25 bois de chêne et un minerai d'adamantium en prime.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 165
Expérience : 1611
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2205/2205  (2205/2205)
Vitesse: 303
Dégâts: 1330

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Dim 25 Mar - 0:29

Cela faisait un moment que le Kidd n'était pas retourné faire tomber des arbres depuis un moment, mais il était revenu en souvenir du vieux bon temps. La dernière fois, il avait eu quelques griefs avec des associés qui s'étaient trouvés assez malins pour s'opposer à lui. Grosse erreur de leur part et ils l'ont énormément regretté lorsque le vampire revint et les pris en chasse pour les punir de leur insolence. Il aurait mieux fallu pour eux de ne jamais tenter de le doubler. C'était la meilleure chose à faire...
Mais c'était du passé et de toute façon il s'agissait d'un détail insignifiant.

La lame vibrante du technophile fut plongée dans le tronc du chêne et découpa l'arbre comme s'il n'était rien d'autre que du beurre. Le grand et robuste arbre céda très rapidement à l'assaut du vampire et s'effondra pour être rapidement désossé afin de remplir plus tard les poches du bûcheron à la peau claire.




Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Lun 26 Mar - 3:45

Rapport de récolte :

Kidd gagne 25 bois de chêne et un minerai d'adamantium en prime.

Commentaires sur le RP : Rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 165
Expérience : 1611
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2205/2205  (2205/2205)
Vitesse: 303
Dégâts: 1330

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Mar 1 Mai - 17:22

Avant de repartir pour les belles étendues d'eau salée, le pirate décida de se remplir un peu les poches en usant de ses anciens talents de bûcheron. En fait, pour être plus précis, il comptait user de sa bonne vieille épée tronçonneuse pour faire pleuvoir les arbres et les découper en rondins afin qu'ils soient vendus à des commerciaux aux très larges caisses. Si seulement un de ces marchands venait prendre la mer, il n'y aurait absolument aucun souci pour les pirates pendant des années ! L'or coulerait à flots et ce serait le plus beau des cadeaux de l'année !
Tout rêveur, le jeunot s'approcha d'un joli chêne et tendit la main vers son dos pour prendre son épée. Une épée formidable qui découpait les troncs d'arbre comme si elle se plantait dans du beurre bien fondu. Sauf que... L'épée n'était assurément pas à cet emplacement. Ce serait mentir que tout de suite le Kidd s'empressa de chercher autre part pour trouver cette coquine, maaaaais... Le garçon resta stoïque avec sa main touchant le haut de son dos. Plusieurs secondes plus tard, à rester figé ainsi, le vampire ramena son bras en avant, fit claquer ses lèvres entre elles en faisant un drôle de bruit avec sa bouche tout en joignant ses mains et tapant ses doigts les uns sur les autres.
- Bon... Ça commence bien tout ça !

Le Kidd se tourna vers son familier mécanique et lui lança un air très interrogateur voire même un peu réprimandant. Le G.O.L.E.M. lui répondit en retour d'un regard ignorant.
Non, la bête technologique n'avait absolument aucune idée d'où pouvait bien être cette fameuse épée, au grand dam du vampire qui ne savait pas du tout où il devait chercher. Toutes ses affaires étaient là. Si quelque chose manquait, ça signifiait qu'elle était restée à BaldorHeim, et donc que le grand monsieur de métal l'avait oubliée. Ça, ce n'était pas une bonne chose de sa part, pas du tout même.
Le jeunot réfléchit aux possibilités et comprit très rapidement ce qu'il s'était passé !
- Le marchand ! s'exclama-t-il avec un juron.

Peut-être qu'il devenait sénile avec l'âge, mais l'épée avait rejoint les ateliers du vieux technophile contre quelques piécettes. Le Kidd n'avait plus d'épée tronçonneuse pour couper du bois... Et ça, c'était un gros problème. Sans ça, le jeunot devait recourir à l'ancienne méthode en utilisant une hache. Non, pas une hache alimentée par des rouages, une simple hache en acier telle que celles qu'utilisent les bûcherons.
Le Kidd se tourna vers son camarade de métal et se rappela que lui aussi était d'une grande aide pour prendre des rondins : une lame sortait de son bras et d'un coup sec découpait les troncs. Au moins tout n'était pas perdu et ce bon vieux tas d'engrenages pouvait l'aider et lui mâcher le travail.
- Allez mon coco, au boulot !

Le G.O.L.E.M. resta immobile quelques secondes, tout comme le technophile, puis tourna les talons et croisa les bras en lâchant un petit gémissement de déception et de réprimande.
Le gros balourd s'était mis à bouder le jeunot.

Le Kidd s'approcha doucement de son ami, posa sa main sur son gros bras mécanique et le caressa tout en se positionnant juste devant lui. Le jeunot plongea ses yeux dans le regard de son familier mécanique et lui décroisa tout doucement les bras pour poser ses paumes dans les siennes.
- Je suis désolée mon grand. Je ne devrais pas t'infliger tout ça. Je ne sais pas ce que je ferai sans toi tellement tu m'es précieux et tellement ton aide est excellente. Récupère pour moi quelques rondins de chêne et on trouvera une autre solution pour les prochains ; j'ai vu des sapins et des cerisier dans le coin. Je ne sais pas si on les découpera tous, mais on va devoir se faire encore un peu d'argent. Tu viens mon gros ?

Le G.O.L.E.M. couina mais avait bien l'intention d'aider Kidd. Il posa une main sur sa tête et frotta pour l'ébouriffer. Ils se mirent tous les deux à sourire (techniquement le G.O.L.E.M. ne peut pas sourire puisqu'il n'a pas de bouche, mais dans cette situation tout le monde comprend bien que s'il avait une bouche il aurait arboré un sourire, même si une bouche n'aurait pas été suffisante parce qu'il lui aurait aussi fallu des zygomatiques pour pouvoir faire un sourire) et le géant de métal se mit au travail. Rien qu'une bonne vingtaine de rondins pour se mettre un peu d'oseille dans les poches !




Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 390
Expérience : 3162
Féminin Âge RP : 23

Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4387/4387  (4387/4387)
Vitesse: 683
Dégâts: 2226

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Mer 2 Mai - 23:54

Shakti s'était assise tranquillement sur un rocher moussu et dévorait du regard un jeune bûcheron bien costaud. Il avait des cheveux blonds, courts, mais de larges épaules qu'il aimait exhiber en faisant tournoyer sa hache jusqu'au tronc de l'arbre que l'homme était justement en train de couper. La jeune femme avait posé son coude sur sa cuisse et son menton sur sa paume. De son autre main, elle jouait avec ses cheveux. Shakti ne lâchait surtout pas du regard ce grand homme et ce dernier le savait. De temps à autre, il jetait un coup d'oeil vers elle en lui adressant un sourire narquois en levant un sourcil. La jeune femme lui répondait toujours d'un petit sourire gêné.
Ce jeu là continua de longues minutes, puis lorsque l'arbre s'écroula, le bûcheron dut changer de tactique afin de découper dans rondins dans le tronc dégagé. Cette fois, il se plaça en face de la jeune femme, se tint bien droit puis donna un grand élan pour abattre sa grosse hache sur le tronc. Après son exploit, l'homme leva les yeux vers la jeune femme et feignit un léger picotement dans le dos. Il grimaça un peu puis ôta son haut pour dévoiler ses merveilleux muscles. De nouveau, il plongea ses yeux dans le regard de la jeune femme qui se mordit légèrement la lèvre. Très satisfait de tout ça, le bûcheron continua alors en faisant pleuvoir de nouveaux rondins sur le sol.

Finalement, Shakti se leva et s'avança vers lui. Ce dernier fit genre qu'il ne l'avait pas vu afin de feindre la surprise en la voyant à un bon mètre de lui. L'homme sourit à la femme et la femme sourit à l'homme. Elle s'approcha encore un peu plus de lui et posa sa main sur la poitrine du bûcheron en sueur, mais elle ne s'y attarda pas. Shakti rapprocha ses lèvres de la bouche du grand gaillard et siffla tel un serpent, comme une sorte de parade amoureuse. Mais, soudain, la jeune femme eut un mouvement de recul et dévisagea l'homme. Ce dernier ne savait pas ce qu'il se passait et l'interrogea du regard. Avait-il fait quelque chose ?
Le bûcheron se rapprocha d'elle pour comprendre, mais elle le repoussa violemment le faisant tomber à la renverse. L'homme était surpris de voir à quel point cette femme avait pu user d'autant de force à son égard. Mais Shakti n'en avait pas fini avec lui et vint le rejoindre et posa sa botte sur le torse du monsieur, le maintenant au sol. Au début, il sourit d'excitation puis très vite commença à montrer des expressions de douleurs. La jeune femme appuyait beaucoup trop fort sur son torse et il était incapable de se relever. Pire, il avait l'impression que sa cage thoracique allait se briser sous l'effet de la pression exercée par la demoiselle. Il grimaça de douleurs, chercha à savoir ce qu'il se passait.
- Tu vas finir vite fait ton travail, enquiller tes tout petits rondins et me les laisser. Compris ?

Le bûcheron commençait à être pris d'effroi, mais réussit tout de même à acquiescer malgré la forte douleur qu'il sentait contre sa poitrine.
- Compris ? répéta la belle tout en donner une pression plus importante avec son pied.

L'homme acquiesça avec plus d'ardeur tout en lâchant ses petits gémissements suite à la douleur.
Shakti retira son pied et laissa l'homme reprendre son souffle pendant une demi-douzaine de secondes puis lui jeta un regard noir. L'homme comprit tout de suite qu'il devait finir ce qu'il avait entamé et au plus vite. Sinon, le gaillard savait très bien qu'il y perdrait bien plus que la vie.
Pendant ce temps, la belle jeune femme repensa au dégoût qu'elle avait ressenti en se rapprochant de l'homme. Certes il puait la transpiration, mais il y avait autre chose. C'était comme si elle ne voulait absolument pas plaire à ce gars.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Sam 5 Mai - 0:14

Rapport de récolte :

Edward Kidd gagne 25 bois de sureau et une essence sylvestre.

Commentaires sur le RP : rien à dire !

---

Rapport de récolte :

Shakti Vhahweyar gagne 25 bois de sureau et un minerai d'adamantium.

Commentaires sur le RP : rien à dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Kidd
Technophile

avatar

Messages : 165
Expérience : 1611
Âge RP : 22

Politique : 08
Métier : Bûcheron - Maître Absolu
Titres:
 

(G.O.L.E.M de Kidd +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2205/2205  (2205/2205)
Vitesse: 303
Dégâts: 1330

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Dim 13 Mai - 18:59

Le Kidd, assis sur une souche, observait avec agacement son "prisonnier" couper le bois qu'il lui avait demandé de couper. Il mettait beaucoup trop de temps pour une tâche aussi simple. Comment cet homme avait pu pratiquer des activités de bûcheronnage avec une efficacité aussi inutile ? Non seulement il était lent mais en plus il ne savait ni tenir sa hache, ni trancher correctement le tronc. C'était dingue de voir un être aussi peu doué dans une activité qu'il était sensé maîtriser.
Au bout d'un moment, le vampire en eut assez et se lever, s'avança vers l'idiot et lui arracha la hache des mains avec des « Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! ». À plusieurs reprises, il fut tenté de lui en coller une pour lui apprendre le respect d'un travail bien fait, mais ça n'avait aucune importance. Par contre, le jeunot lui montra comment on s'y prenait normalement pour couper des arbres : le Kidd leva bien haute sa hache, légèrement en biais, et l'abattit avec fureur sur le tronc, le découpant en deux d'un seul coup. Il recommença l'opération plusieurs fois puis se tourna de nouveau vers le soi-disant bûcheron et lui lança la hache.
- Tu vois ? C'est comme ça qu'on fait normalement !

L'homme murmura des excuses en sanglotant, mais le Kidd n'en avait absolument rien à faire. Il préféra congédier cet incapable qui s'enfuit à toute allure.
Cette expérience avait été géniale : le Kidd avait fait tout le boulot et avait perdu son larbin. La journée ne pouvait pas être pire que ça...





Crédits de l'avatar : brainleakage
Kidd s'exprime en : #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 17 Mai - 18:26

Rapport de récolte :

Edward Kidd gagne 25 bois de chêne.

Commentaires sur le RP : rien à dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 800
Expérience : 1785
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 27
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2850/2850  (2850/2850)
Vitesse: -79
Dégâts: 1744

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 31 Mai - 5:28

Je soulevai une énième bûche alors que mon seul collègue de la journée, un vieil humain du nom de Bernarth, s'activait à couper les branches des arbres abattus. Il était bûcheron depuis presque trente ans selon ses dires, et depuis que je le connaissais il m'avait toujours prodigué d'excellents conseils.
J'avais toujours respecté les anciens, même jeune, car leur savoir était une richesse inestimable, et se l'approprier était presque un devoir. Je n'avais jamais été féru de lecture ou de livres, mais le savoir en tant que tel me fascinait. Le savoir oral notamment, car c'était le savoir qui avait le plus de chance de se perdre aux travers des âges. De plus, mon peuple d'origine, les gobelins de Sylfaën, avaient une tradition purement orale, laissant l'écriture pour les très rares communications interraciales.

Quoi qu'il en soit, nous étions aujourd'hui tous les deux, et j'avais déjà commencé à profiter de ses conseils avisés. Il m'avait expliqué une méthode pour abattre les arbres plus facilement et limiter les chances de se prendre un arbre dessus. S'en était alors suivi une longue discussion, où il m'avait conté l'histoire des nombreux collègues qu'il avait perdu au cours de sa carrière. Bûcheron n'était pas un métier facile, et moi même j'avais déjà vu un de mes collègues mourir d'une chute. C'était les aléas de la vie, et si je repensais avec tristesse au décès de mon ancien collègue, Bernarth quant à lui semblait plutôt résigné et mélancolique. Il en avait vu passé, et comme moi il s'était habitué à perdre ses frères d'armes. Ou ses collègues, dans le cas présent. Travailler avec ce genre de personne me rappelait pourquoi je me battais chaque jour contre les Ténèbres: pour sauver ces pauvres gens qui, même s'ils n'ont pas la force de lutter contre le mal, ont une vie aussi précieuse que n'importe quelle autre. Même celles des criminels me répondrez vous, mais je vous dirais qu'une vie ne vaut plus rien à mes yeux quant elle s'en prends consciemment à d'autres vies innocentes. La sécurité primait selon moi sur la vie d'égoïstes criminels. Bien sûr, je savais nuancer mon opinion. Je ne pouvais décemment pas tuer une mère qui vole pour nourrir ses enfants, par exemple. Il m'était d'ailleurs déjà arrivé d'avoir affaire à ce cas de figure.

C'était il y a de nombreuses années déjà. J'étais en permission, et j'avais donc décidé de me balader dans les rues de Stelleraë avant de retourner au camp. Mais sur la route, j'avais aperçu une femme subtiliser une miche de pain. Je l'avais alors suivi, me mêlant à la foule pour ne pas me faire remarquer, jusqu'à une bicoque à moitié délabré. Jetant un coup d'oeil par un des nombreuses fentes du mur, j'avais aperçu deux enfants: un jeune humain qui ne devait pas avoir plus de six ans, et une jeune fillette, un peu plus âgé mais guère plus.
J'étais donc rentré, sans toquer, et la mère s'était retourné vivement vers moi, méfiante et sur la défensive. Je lui avais jeté la bourse de mon salaire, puis l'avait fixement regardé avant de lui dire:

"Utilise cet argent pour trouver un travail, et ne vole plus. Ce pain que tu as volé appartenait à un marchand qui, lui aussi, a peut-être une famille à nourir."

Puis j'étais parti, la laissant sauter vers la bourse avec gratitude. Je ne faisais pas ça pour les remerciements, mais parceque j'avais perçu la détresse dans son coeur.

Je sortis de mes réflexions alors que le boulot venait d'être achevé. Bernarth, qui était demeuré aussi silencieux que moi jusqu'à maintenant, me saluai avant de s'en aller en boîtant, signe ostentatoire de son âge avancé. Je le regardais partir, un léger sourire aux lèvres. Si dédier ma vie à la Justice permettait de sauver ce genre de personnes, j'étais prêt à le faire avec tous les sactifices que cela imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 800
Expérience : 1785
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 27
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2850/2850  (2850/2850)
Vitesse: -79
Dégâts: 1744

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 7 Juin - 22:52

Aujourd'hui, notre mission était un peu particulière. En effet, nous travaillions aujourd'hui pour un particulier. C'était un vieux nain qui vivait dans un petit domaine en plein dans la forêt de sapin. Il avait récemment aménagé, la demeure étant jusqu'alors laissée à l'abandon. Par conséquent, les arbres avaient eu le temps de repousser, la nature ayant repris ses aises dans le domaine.
Notre devoir était donc d'abattre les arbres à l'intérieur, et en faire des piles de bûches pour alimenter la cheminée de notre client. Tout ceci moyennant finance bien sûr, car en plus de couper des arbres nous offrions aussi le fruit de nos récoltes.

La matinée se déroula dans la bonne humeur. Le vieux nain venait parfois nous rendre visite, nous demandant si nous avions besoin de raffraîchissement, avec son air bourru et pourtant si bienveillant. Nous avions même eu le droit d'emporter les pommes d'un des pommiers que nous devions abattre, avec toute fois pour seule condition d'en laisser une pour que Karl - car tel était le nom de notre client - puisse replanter des arbres à fruits. C'était tout à son honneur, et je le respectais pour son amour de la Nature. Peu de gens avaient conscience de cette entité qui était à la fois tout et rien, et du mal que l'on pouvait lui faire en déforestant sans jamais replanter. C'était au moins une des qualités que je pouvais reconnaître à mon peuple d'origine: nous respections la Nature, et elle nous aidait à survivre en retour. Un équilibre parfait, que personne n'avait brisé jusqu'alors. De toute façon, j'étais intimement convaincu que si quelqu'un avait essayé, il se serait fait tuer par la forêt elle-même. Même si la forêt de Sylfaen n'avait rien à voir avec celle de Cashlippe, il y régnait une ambiance mystérieuse, presque magique.
Mais ses souvenirs remontaient à bien loin, et il était inutile de les ressasser plus longtemps. L'important était d'avancer, en ne se permettant que de rapides coups d'oeil derrière pour voir le chemin parcouru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Dim 10 Juin - 19:28

Rapport de récolte :

Grabuge gagne 40 bois de chêne et 10 points de métier.

Commentaires sur le RP : rien à dire ! Tu passes bûcheron maître !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 800
Expérience : 1785
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 27
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2850/2850  (2850/2850)
Vitesse: -79
Dégâts: 1744

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Ven 15 Juin - 6:52

Aujourd'hui, il m'était arrivé une histoire assez inédite. En effet, alors que j'étais tranquillement en train de faire l'inventaire avec mes compagnons bûcherons, j'avais entendu des bruits d'indignation venir de l'extérieur. Décidant dans un premier temps de ne pas y prêter attention, je dûs me résoudre à jeter un coup d'oeil quand j'entendis le bruit distinct d'un étal se briser.

Je sortis donc de l'entrepôt, devant les regards circonspects de mes collègues qui, pour la plupart, n'avait pas grand chose à faire de ce qui se déroulait à l'extérieur. Mais j'avais bien fait d'aller examiner ce qu'il se passait, car je vis un humain courir à tout allure, poursuivi par deux collègues - kazhariens cette fois - qui semblaient peiner à le rattraper. Ainsi donc un choix s'offrait à moi: soit je continuais mon travail comme si de rien n'était, laissant mes collègues gérer leur problème pendant leur service, soit je désertais mon poste le temps d'attraper le malotru qui faisait galérer les gardes. Mon choix fut vite fait, et je dégainai mon marteau pour me lancer à la poursuite du dissident.

Ce dernier disparut derrière une ruelle. Il semblait se diriger vers un des quartiers les plus malfamés de la ville, un repaire de criminels où nous étions habitués à aller faire le ménage. Mais la vermine parvenait toujours à revenir, malgré nos violentes répressions. En jetant un rapide coup d'oeil derrière, je vis qu'un de mes collègues s'arrêta, à bout de souffle, laissant son camarade - un stryge blanc en armure légère - se débrouiller le temps qu'il récupère.
Je ne l'avais jamais vu lors de mes entraînements ou dans les couloirs, j'en déduisis donc que ça devait être une recrue récente. Ce dernier arriva rapidement à mon niveau, et je lui désignai mon écusson sur mon plastron pour lui signifier que l'on était du même côté. Il hocha la tête pour dire qu'il avait compris, et ensemble nous nous mîmes à la poursuite du contrevenant. A demi mot, le kazharien - qui disait s'appeler Angus - m'expliqua que notre cible venait de tuer un nain et son jeune enfant, probablement par représaille vu la barbarie de la scène. Savoir que cette crapule avait ôté la vie d'un habitant mais plus encore d'un enfant me fit rentrer dans une rage noire. Une chose était sûre, pour Angus comme pour moi, nous n'allions pas le capturer, mais l'exécuter. Quand bien même il se rendrait. Car il n'y avait aucun doute quant au fait qu'il soit le coupable, Angus l'avait lui même vu, de même que notre collègue qui avait disparu au loin.

Nous rentrâmes donc finalement dans le quartier de la pègre, sous le regard méprisant de la plus basse strate de la hiérarchie balderheimoise, qui nous reprochait de ne pas parvenir à éliminer la vermine de leur quartier, ou qui nous reprochait au contraire de l'éliminer vu qu'ils en faisaient eux-même partie. Notre cible ne nous distançait pas, mais nous n'arrivions pas à le rattraper non plus. Je commençais déjà à fatiguer, alors je n'imaginais pas mon collègue stryge qui devait prier son dieu pour que notre cible se fatigue plus vite que nous.
Par chance, j'étais déjà passé ici plusieurs fois, tout d'abord en tant que justicier errant - c'est d'ailleurs là que j'avais fait la rencontre de Jûken'Maw - puis en tant que garde kazharien. Donc il n'allait pas m'avoir en prenant des chemins dérobés.
Il tenta justement de brouiller la piste, et je le vis rentrer par une fenêtre ouverte, en un bond agile. Le bon sens nous dictait donc de toquer à la porte de d'inspecter les lieux, mais je me souvenais que cette bâtisse avait aussi une entrée de l'autre côté, c'est pourquoi je demandai à Angus de rentrer par la porte d'entrée tout en bouchant cette issue, et que j'allais m'occuper de la sortie alternative. Il acquiesça, semblant soulager de devoir s'arrêter de courir.

Je pris donc la ruelle adjacente à la maison, et arrivai rapidement à la fameuse porte de derrière. Elle était fermée, mais quelque chose me disait que ça n'allait pas durer. Et je me trompai lourdement car alors que je jetais un coup d'oeil par la fenêtre, j'aperçus du coin de l'oeil une forme se rapprocher à grande vitesse. J'eus à peine le temps de m'écarter pour voir surgir de la fenêtre - qui venait de se briser dans un bruit assourdissant d'éclat de verre - le criminel, qui faisait fi de la douleur des morceaux de verre plantés dans son corps pour continuer à prendre la poudre d'escampette. Je souris. Ca y est, nous le tenions. Je profitai qu'il ne m'avait pas remarqué pour le plaquer au sol, violemment. Angus arriva juste après, ouvrant la porte de derrière sous les protestations de la jeune femme à qui appartenait les lieux. "Mais enfin, qu'est-ce que vous fichez chez nous?!" répétait-elle, l'air contrariée et passablement contre le fait que la garde kazharienne vienne semer le trouble chez elle.

Le criminel me chuchottai alors, visiblement moins stressé qu'il ne le devrait:

"Vous savez, j'ai beaucoup de contacts. Je sais que ce que j'ai fait va me coûter cher, mais je suis certains qu'on va trouver un arrangement, non?"

Je ricanai, et en guise d'introduction de réponse, écrasai violemment mon marteau sur sa main qui se brisa dans un craquement glauque. Il hurla, et cette fois ci je sentis que le stress commençait à venir. Je lui chuchottai à l'oreille, alors qu'Angus tentait de s'expliquer avec la femme hystérique derrière:

"Oui, il y a moyen de s'arranger. On va aller à un endroit, et je vais te montrer ce que la garde kazharienne fait aux tueurs d'enfants. Je suis sûr que ça va te plaire."

Avec la voix tremblante, et la mâchoire crispée par la douleur, il me demanda:

"Vous ne m'emmenez pas aux cachots?"

Je secouai la tête, et finit par dire, l'air résolu:

"Seulement si tu considères la mort comme un cachot."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3214
Expérience : 10379
Masculin

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Lun 2 Juil - 20:26

Rapport de récolte :

Grabuge gagne 20 bois de chêne et 5 points de métier.

Commentaires sur le RP : Il aurait préféré que tu restes un bon petit bûcheron Surpris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 800
Expérience : 1785
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 27
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2850/2850  (2850/2850)
Vitesse: -79
Dégâts: 1744

MessageSujet: Re: Bosquet de chênes   Jeu 12 Juil - 5:50

Sans mentir, mes fonctions de garde me prenaient plus de temps que je ne l'aurais pensé. Je montais dans la hiérarchie au fur et à mesure de mes succès, et qui disait plus de responsabilité disait invariablement plus de travail. Je n'avais plus beaucoup le temps d'aller couper du bois avec mes collègues bûcherons, et plus du tout le temps d'aller arpenter les rues en quête de criminel à occire. Néanmoins, là où certains verraient ça comme un fardeau, je voyais plutôt ça comme un bon point: je travaillais plus activement encore au démantèlement des différents groupscules de la pègre locale, et gagnait peu à peu l'importance nécessaire pour faire bouger les choses. Je me rappelais encore des paroles de Jûken'Maw, ce diable cornu qui m'avait incité à rejoindre les kazhariens pour rendre ma lutte plus efficace.
Et je le rejoignais tout à fait à ce sujet. Il était rentré chez les kazhariens quelques temps avant moi, et ensemble nous montions petit à petit les échelons, dans un but commun. N'y voyez rien d'égoïste là dedans, si nous nous servions des kazhariens pour éradiquer au mieux la criminalité baldorheimoise, nous ne négligions pas notre travail, loin de là. C'était même plutôt gratifiant de retrouver cette camaraderie si chère à mon coeur qui commençait à s'instaurer avec mes collègues de la garde, et même avec les nains qui étaient au départ réticent à s'allier avec un gobelin. Mais je ne perdais néanmoins pas en tête mon objectif, au-delà de la Justice qui restait mon leitmotiv principal: refonder Egide sur des bases plus saines. J'avais déjà quelques pistes concernant ce but, notamment un potentiel quartier général. J'avais en effet trouvé, il y a quelques temps, un fortin abandonné, probablement un vieux avant-poste qui avait été récupéré au choix par les skarniens ou par mes congénères des roches. Un petit nettoyage s'imposait avant tout chose, mais une fois propre je comptais bien demander à l'Impérator le droit de prendre ce lieu. Mais pour ça, il fallait d'abord que je prenne du galon et de la légitimité. Cela me rappelait un de nos anciens capitaines, que je n'avais bien sûr pas connu. C'était un brigadier kazharien, qui avait obtenu l'autorisation de l'Impérator de mettre sa carrière de côté pour lutter pour la Justice à plus grande échelle, en compagnie d'Egide. Ainsi, les kazhariens faisaient partie des factions que j'affectionnais, avec les Gardiens et la Garde Zéphyr. Mais mon dévoulu s'était porté sur les Kazhariens plutôt que sur les deux factions précédentes, notamment grâce à l'intervention de Jûken'Maw. Je sentais qu'ici, le désir de Justice était présent dans la population. En terme purement pragmatique, j'aurais plus de chance de recruter de fervents justiciers ici que dans la Garde Zéphyr par exemple, qui luttaient avant tout pour la protection de la faune et flore locale.

Je finis d'abattre le dernier arbre de la journée, mes réflexions en tâche de fond. C'était la seule journée de la semaine que j'avais pû me libérer. C'était cependant en fin de semaine, ainsi mes compagnons habituels n'étaient pas tous présent. Nous n'étions que deux à travailler, les autres préférant profiter de leur journée pour se détendre. Je les comprenais parfaitement, mais au fond de moi je prenais plaisir à avoir une autre vie que celle de garde. Et d'un autre côté, je pouvais contrôler moi même la replante des arbres, que beaucoup de mes collègues négligeaient. J'étais un des rares à avoir conscience de la nature qui nous entourrait, sans aucun doute de par mes origines sylvestres et les enseignements chamaniques que j'avais reçu. Une phrase de mon ancien mentor chaman me revint alors en tête:

"La Nature t'a élevé, mais si tu provoques son courroux, elle n'hésitera pas à te détruire."

Cela résumait parfaitement la nature... de la Nature. Respecte la, car la dernière chose que tu veux c'est te mettre ses esprits à dos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bosquet de chênes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» Bosquet de sureaux
» où est le bosquet de paramani ?
» Bosquet de chênes
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Lieu d'artisanat - Les bois-