Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Guéguen Fustec
Le Monde de Dùralas a précisément 1506 jours !
Dùralas, le Jeu 14 Déc 2017 - 3:38
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Justice 5.01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 209
Expérience : 1714
♦ Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Justice 5.01   Sam 2 Avr 2016 - 1:40

J U S T I C E



C'était après la grande Bataille des Factions, après que ce coup sorti de nulle part n'ai projeté Alphonse dans les océans, non sans avoir percé son armure et détruit ses dagues. En faisant dérouler le moment à nouveau dans son esprit, il apparaît clairement qu'entre le moment où sa tête à heurté la surface de l'eau et celui où il a été sauvé, seules quelques minutes ce sont écoulées. Pourtant, dans sa torpeur du moment, alors que le sang lui sortait hors des veines et que celles-ci ressentaient l'atroce étreinte du sel, il lui sembla qu'un millénaire s'écoula. Tandis qu'il sombrait il souffla un long moment réfléchissant à un milliard de choses.

La vacuité de sa quête jusqu'à présent avait été risible. Un seul regard sur Syx lui suffit à le réaliser, toute cette soif de liberté et ce caractère volage n'allait pas au Naga, Vampire... qu'était-il à la fin ?! Les gens pensent qu'à l'instant de leur Mort, rien ne respire, tout vacille, qu'aucune lumière ne vient illuminer l'horizon. C'est là l'un des plus grands mensonges de l'existence. Au moment de la mort d'Alphonse, tout s'est éclairé si vivement qu'il en eut mal aux yeux.

La vérité a inondé ses cônes oculaires, pourfendit ses pupilles et envahi ses iris. Aucune ombre, pas même le plus petit doute, ne subsistait quant à son existence ; mis à part les moments où il avait accompli les plus grands méfaits avec Styx rien n'importait. C'est vrai quoi, la seule chose qui éveillait vraiment tous ses sens, la seule joie dans sa vie, étaient les moments où leurs âmes étaient rebelles. La seule odeur qu'il gardait pour les instants comme celui-ci, des cas de crise grave, était celle du sang qui venait entacher une lame parfaitement aiguisée. La mixture âcre du sang et de l'acier... le mélange parfait.

Mais jamais l'heure de mourir ne se présenta. Alors qu'il lui sembla que ses poumons allaient imploser, déformés par la pression, un sourire malicieux s'illumina dans les profondeurs Abyssales, avant qu'il ne distingue une silhouette féminine qui semblait venir le tirer vers le haut. La suite il ne souvient plus du tout, il perdait connaissance.

Comme si de rien était, lorsque ses yeux se rouvraient, Alphonse Galhaad était face à Styx.



Du moins, Styx était assis sur un trône en or et une horde de vampires au garde-à-vous les séparait. Alphonse se crut l'espace d'un instant dans un tribunal Ghermanien, en plein cœur de l'île des vampires. L'ambiance avait la lourdeur des moments fatidiques, cette même atmosphère juste avant qu'une guerre ne soit déclarée, le genre de chose à vous faire rétrécir totalement. Son ami n'avait pas perdu le sens du spectacle. Mis en scène parfaite ; piliers de marbre blanc, trône et décorations en or, statue de Dame Fortune en ébène dominant l'endroit par la façon dont elle pend au plafond, sol en carrelage doré... un cadre qui incite à l'exécution. A son réveil, il distingua clairement l'Ombre adresser un signe de tête à la foule, qui en une synchronisation effrayante tourna sur elle-même pour dévisager longuement Alphonse. Le chef de cette Assemblée se leva alors, avançant lentement tandis qu'il marchait en direction du Naga,  enchainé. Il était soudain très mal à l'aise, totalement apeuré au milieu de ce décor glacial et de ces visages qui se ressemblaient tous. Tous durs, cruels, aux dents aiguisées. Il comprenait l'effroi qu'inspiraient les vampires aux humains. Styx parlait en avançant d'un air absent ;


"Finalement, l'animal revient au Maître. Je suppose que ce n'était qu'une question de temps, n'est-ce pas ? Alphonse Galhaad, unique représentant du clan Galhaad de l'île de Ghermanie en Dùralas. Ce ton... Styx devenait officiel, il n'était pas en train de le guérir mais en train de le juger. Le Tribunal était bel et bien réel, et si l'on peut affirmer une chose à propos des tribunaux vampires c'est que ceux qui le mènent sont plus sanguinaires que n'importe quel condamné. Ton voyage jusqu'ici à été long, tu es bien loin de notre Souveraine à tous... et quels hasards t'a apporté Adam ? La chance de trôner aux côtés de l'Ombre... et tu t'es rebellé. Dans ta condition mortelle, tu as trouvé une illusion qui te détournait chaque jour un peu plus de la vérité, te cachant l'échec de ta vie. L'arlequin-juge était désormais juste au-dessus de lui, le toisant d'un regard sévère. Tu as déshonoré un ami, trahi ta famille et renoncé au don de l'éternel Adam, premier vampire. La foule semblait prête à se déchaîner, mais d'un dos de la main, il leur ordonna le calme. Mais je suis miséricordieux, n'est-ce pas ? Je me souviens que tu as complété ton entraînement de Technophile, il y a de cela des siècles, et que tu étais affecté au régiment d'infanterie Ghermanien. Tu as, durant un temps, zélé pour l'intérêt de ceux qui t'ont tout offert... et ceci t'évite la peine capitale. Vas, tu es libre."

Les chaînes autour de son poignet se délièrent, sifflant et se recroquevillant sur elles-mêmes tels des serpents, et il fut libéré. Il bougea une main, puis l'autre, avant de tâter le terrain avec sa cuisse et de se relever d'un bond pour courir jusqu'à Styx. Il voulait tant discuter avec lui...

Mais au moment où il entamait son deuxième pas, l'Ombre rajoutait, le dos tourné.


"En revanche, en ce moment même, Vi Lockheart, Greshk Ivankov, et les Vendeurs de Masques sont traduits en justice pour entrave aux Amants. On se doit de donner l'exemple."

Au même moment où son pied venait s'heurter au marbre froid, un corps tomba du plafond. Un corps embrasé, léché par des flammes, sentant le poil brûlé. Il reconnaissait encore Greshk, carbonisé, la moitié du visage en cendre, qui s'étalait par terre. Il fut suivi de Vi. Et de la petite Sorcière. Et de Sven, le géant. Et d'une partie de ses orphelins de BaldorHeim. Ces corps pleuvaient mollement, avant de s'entrechoquer en d'horribles fracas osseux, entourés d'un halo brûlant. C'en était presque poétique.

Styx continuait son chemin, mais sur son passage le sol se creusait, comme si le marbre laissait place à une piscine. Oui. La salle se transformait en bassin géant et au bout trônait l'arlequin, orné d'une grotesque couronne d'os, assis comme s'il était au-dessus de tout en ce monde. Le bac magique s'emplissait d'un mélange verdâtre et rouge, huileux, et bouillant qui était totalement inconnu des humains ; du Sang Rédempteur. Mais Alphonse ne le connaissais que trop bien. Trop de fois, Styx l'avait pressé de se rendre au Tribul de Ghermanie, assister aux punitions de ceux qui déshonoraient le don d'Adam, qui décidaient d'abdiquer du vampirisme ; la peau-neuve.

Les vampires laissaient partir ceux qui se mettaient en tête de partir mortels de nouveau, mais ce n'était pas sans conséquence. Le même châtiment était infligé à ceux qui désiraient redevenir vampires ; les individus étaient alors disposés devant le bassin du Sang Rédempteur, une huile aux extraits d'argent et de sang toxique qui corrodait toute la peau du vampire avant de faire entrer le fautif dans une armure. Le vampirisme agissait, soignant le corps et évitant la mort du pauvre bougre, mais jamais sa peau ne cicatriserait, et seuls certains chanceux pouvaient se vanter de pouvoir enlever leurs armures, il était très fréquent que la peau ne fusionne avec le fer glacial...
Aujourd'hui Alphonse était le pauvre bougre.
Aujourd'hui il n'y avait plus de retour en arrière possible.

La voix de Styx s'éleva lorsque sa première jambe nue entra dans le liquide brûlant, tellement brûlant qu'il n'en devenait froid, Alphonse faillit perdre connaissance mais se raccrocha aux dires solennelles de son ami.


"Admirez, mes frères. Voilà une preuve de courage d'Alphonse Galhaad, ancien Technophile d'état, porteur du nom d'un des Hauts Juges de notre Patrie ! Scandez son nom, hurlez-le, rugissez-le mes frère ! Ce soir, alors que la nouvelle Lune se profile au-dessus de tous, notre frère Alphonse Galhaad se relèvera nouveau, lavé de ses déroutes ! Ce soir, notre Ami devient l'épée de la Justice qui déchirera les mortels, élève-toi vampire, et sois mon poing furieux en Dùralas !"

Uniquement des sensations. Aucune vision. Un écran blanc total, une perte du toucher. Il n'y avait rien, tout était en feu, tout lui faisait mal. Puis il y eut le froid, le doux froid de l'armure que sa peau meurtrie épousa avec dignité. Là, il fut envahie d'une énergie bleue, très puissante, vivifiante, et il put voir de nouveau.
Le monde autour de lui était parcouru de flammes azurées intenses, et cette énergie nouvelle il pouvait la sentir comme les limiers sentent leur proie.

Il sentit une vampire s'approcher de lui avec de l'eau gelée, pour apaiser ses maux, mais il voulait cette matière électrifiante. Il posa son énorme gant métallique sur la face de sa guérisseuse, la faisant frire sous la force de l'absorption. Son armure s'illumina légèrement d'un bleu incandescent, et il se senti surpuissant.


Alphonse était devenu la Lame de l'Injustice.


Dernière édition par Alphonse Galhaad le Sam 17 Déc 2016 - 22:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 209
Expérience : 1714
♦ Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Re: Justice 5.01   Sam 17 Déc 2016 - 22:30

I N F L E X I B L E


"Je suis désormais la Lame de l'Injustice,
Poing de la volonté de l'Ombre,
Main armée, prêt au sacrifice,
Qu'importe notre nombre,

Je porterais sur mes épaules tous les poids,
Dans mes mains la vérité,
Colosse érigé par les lois,
Archange de métal qui vient frapper,

Je suis le Juge Inflexible,
et à celui qui ne se tolère la médiocrité,
Il n'y a point d'impossibles"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 209
Expérience : 1714
♦ Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Re: Justice 5.01   Sam 17 Déc 2016 - 23:33

D O M I N A T I O N

La Lame qui accompagne un Juge est son visage, elle est ce qui le dévoile aux autres sans qu'il ait à ôter son casque. Mon épée se nomme "Aegis", et est aussi élaborée qu'elle n''est tranchante. Grâce aux savoirs des Technophiles alliés de Styx, qui pour beaucoup n'ont aucune formation pratique, j'ai pu doubler mes compétences de combat d'une arme solide, puissante.

Aegis a été forgée dans de l'acier vampire, pur comme la nuit et mortel comme nos crocs. Elle présente ainsi une certaine légèreté au combat, et une souplesse qui lui permet de ne pas briser, qu'importe le coup encaissé. Mais nous ne parlons pas là d'une simple épée, aussi exquis soient ses composants, c'est sa nature Technophile qui lui confère toute sa puissance. L'arme est parcourue de capteurs à énergie bleue, la même que je peux désormais drainer grâce à mes gants conducteurs, et transformer mon arsenal en conséquent. J'évoquerais ma forme de Juge Inflexible plus tard.


Aegis, Adamas Irae

Mon armure, entièrement conçue sur mesure par un proche de l'Ombre, se nomme Nemesis. Du même alliage que mon épée, elle regorge cependant d'armes secondaires, capables de blesser mes ennemis. Elle rend la charge de la Justice terrible et fatale, ne laissant à mes ennemis que le temps d'expier leur misérable existence en un souffle désespéré. Nemesis offre de nombreux avantages, dont celui de se charger d'énergie bleue à chaque coup reçu. Le frottement de l'acier sur sa surface active des transmetteurs disséminés à la hauteur du plastron, des épaules et de la ceinture, afin d'activer le processus d'électrification général. Première étape de ma transformation en Juge Inflexible, l'électrification consiste en l'émanation constante d'énergie bleue tout autour de moi, raffinée en des éclairs dévastateurs. Ainsi, tout attaquant qui frappe Nemesis prend au passage une agréable décharge, me laissant le temps de riposter. Vient également incorporé à Nemesis un bouclier assisté, fondu à mes gants et avant-bras. Son revêtement d'absorption par frottements est cependant encore plus concentré que sur le plastron, et lorsque je pare à l'aide de mes bras, c'est une floraison d'acier qui se manifeste.

Nemesis, Equilibrium


Ma condition physique est une curiosité médicale. Les guérisseurs affirment, tout comme les Technophiles, que je ne suis retenu à la vie que par quelques fils. Des fils que sont ma régénération de Naga couplée au Sang Rédempteur que j'ai absorbé, ce qui me permet de renouveler sans cesse ma chaire morte, mais surtout car je semble avoir fusionné avec l'énergie bleue qui imprègne mes équipements.
Nemesis et Aegis sont mon essence même, et l'Injustice mon devenir. Je suis le Juge Inflexible.


Ce que Styx a surnommé la "Forme de Juge Inflexible" est l'apogée de mon talent d'absorption. Une fois gorgé d'énergie bleue, mon équipement entre dans une frénésie énergétique, activant des rouages internes qui me donnent la force de milles hommes. Une aura métallique, hautement conductrice, s'échappe de mon casque, et l'effet de frottement qui accroit l'énergie bleue se met à fonctionner à l'infini, me conférant vitesse et puissance. Je suis alors baigné dans l'électricité pure, et mon adversaire se retrouve livré à mon Verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 209
Expérience : 1714
♦ Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Re: Justice 5.01   Dim 18 Déc 2016 - 0:06

R E N C O N T R E S

K I D D

Chétif petit vampire en quête d'approbation. Fut un temps où je partageais sa vision des choses, l'amitié comme source de pouvoir. Mais entre être craint et être aimé, on gagne plus à la première option, quitte à choisir. Si je recroise sa route, je lui montrerais la vraie voie qui devrait être embrassée par tous ceux de notre espèce...


L I B E R T

Un assassin de la Congrégation selon mes dernières informations. C'est très bien, cet Utop est un membre valeureux qui traque fièrement ses proies sans une once de pitié, un accomplissement clair et concis du demandé est meilleur que tout le zèle du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice 5.01   

Revenir en haut Aller en bas
 

Justice 5.01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-