AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Talya
Le Monde de Dùralas a précisément 1843 jours !
Dùralas, le Ven 16 Nov 2018 - 10:42
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1671
Expérience : 4937
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Lun 4 Avr 2016 - 22:55

Il avait survécu. Il n'était pas vraiment sûr de comment il avait fait, mais il avait survécu. Jusqu'ici. Car il était loin d'être tiré d'affaire.

Saigo avait merdé. Il le savait, il en payait les conséquences. Sans le savoir, il s'était frotté à l'un des membres les plus puissants de la Congrégation de l'Ombre. Un autre stryge noir, son nom s'était effacé de sa mémoire. Lui avait-il seulement communiqué cette information? L'Exécuteur ne s'en souvenait plus. Il ne se souvenait plus de grand-chose, à vrai dire. À l'heure actuelle, il avait à peu près assimilé sa position. Il se trouvait sur le pas de la porte de La Demeure Isolée, le QG de la Congrégation. Étalé comme il l'était, il tentait de faire le point.

Il avait repéré le Stryge au loin, blessé, affaibli. Il l'avait vu se diriger vers Lédéhi, et pensant bien faire, il l'avait stoppé, de peur qu'il n'ai rien à voir avec la faction. L'assassin voyait ce congénère comme une cible facile, une proie à abattre. Il pensait pouvoir prendre son temps, arracher des cris déchirant à ce sujet de torture. Tout ce qu'il avait pu faire, c'était se remémorer une leçon majeure: "On ne vend pas les ailes du stryge blanc avant de l'avoir dépecé". L'ennemi blessé avait utilisé une magie surpuissante, qui n'avait fait qu'une bouchée du stryge solitaire. Dans la forme, la manœuvre ennemie demeurait floue. Saigo se souvenait vaguement d'une vague ténébreuse venue l'engloutir entièrement, mais c'était tout. La suite, en revanche, il la ressentait encore.

D'une manière ou d'une autre, peu importait, il s'était soudainement retrouvé privé de toutes ses forces, comme si son énergie vitale était absorbée indéfiniment. La douleur était à peine supportable. L'Exécuteur avait l'impression que ses muscles allaient exploser, que ses os pouvaient se briser au moindre contact, que ses organes se liquéfiaient à l'intérieur même de son propre corps. Et sa brûlait. Bordel sa brûlait durement dans les entrailles de l'assassin. Il s'était lourdement effondré dans le sable des Terres Désolées du Sud, incapable de se mouvoir. Aucune blessure physique majeure n'était à déplorer, tout au plus une ou deux égratignures bénignes, pourtant jamais il ne s'était senti aussi proche de la Mort. Sauf peut-être quand l'Ombre lui avait troué le ventre.

De là, Saigo tentait de réactiver ses souvenirs. Il n'était qu'à quelques centaines de mètres de Lédéhi. C'était un début d'après-midi classique. Pourtant, à travers ses yeux entrouverts, par-delà un voile vitreux qui lui obstruait la vue, le stryge solitaire percevait les derniers rayons du soleil éclairer Dùralas. Que s'était-il passé durant ces quelques heures? L'assassin se remémorait sa douleur, sa rage d'avoir été vaincu si facilement. Il se revoyait agripper mollement le sol, traînant sa carcasse meurtrie intérieurement dans la poussière. Dès le début, il avait compris que son salut se trouvait à Lédéhi. Son seul, et malgré tout infime espoir de survie résidait dans sa capacité à atteindre le fief de la Congrégation. Le chemin avait été long, il avait du alterner les phases où il rampait avec des phases de semi-coma. Mais il était là. Quelques plaies supplémentaires s'étaient ajoutées, sans doute résidu de coups de pied du stryge sans nom. Peut-être une côte fêlée ou deux. De la poussière et du sable, mixé à de la salive et de la bile, ça et là sur son menton et son torse. Et toujours cette torture interne, cette sensation de brûlure qui lui déchirait les entrailles. Il avait le souffle court, le corps agité de spasmes, les yeux vitreux. Saigo était encore en vie, mais pour combien de temps? À la nuit tombé, la première saloperie venue aurait raison de lui.

Il perdait espoir, doucement. Après s'être accroché à la vie pendant de longues heures, Saigo avait accepté l'inévitable issue. Malgré tout, il voulut s'offrir un ultime baroud d'honneur, jeter ses dernières forces dans sa bataille personnelle pour la vie. Rassemblant ses maigres forces, il tenta de lever un bras, pour frapper à la porte principale. Le membre se souleva de quelques centimètres, mais ne rencontra jamais son objectif.

Saigo s'était évanoui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Mar 5 Avr 2016 - 18:47

Quand j'croise un voleur malchanceux,
Poursuivi par un cul-terreux;
J'lance la patte et pourquoi le taire,
Le cul-terreux s'retrouv' par terre
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes.
Mais..


Le stryge noir était d'une bonne humeur contagieuse. Sautillant comme une fillette de 8 ans, chantonnant comme un rouge-gorge une matinée de printemps, Jack s'avança vers la QG de la Congrégation de l'Ombre. Mais la vision d'un cadavre coupa la chansonnette du stryge.

- Ah ! Mais qui laisse traîner des cadavres comme ça juste devant le QG ! C'est dégueulasse !

Crow sortit alors du dos de Jack. Le démon au crâne de corbeau et au corps de serpent s’interrogea sur le sort du bougre.

- Un stryge noir.. Il n'est pas mort, juste inconscient. Un mal plus puissant que du poison circule dans son corps.

- De la corruption ? Je sais que certains assassins le sont jusqu'à la moelle.

- Sot. tu fais partie de ses assassins. Je te rappelle que je suis constitué exclusivement de corruption et de souillure.

- Tu me dégoûtes. Quand je pense que tu te caches dans mon dos.

- Soigne donc ce pauvre bougre, au lieu de te plaindre..

Jack prit alors le corps par dessous les bras pour le poser délicatement sur le dos, ailes étendues. En effet, il avait déjà rencontré ce jeune homme. Mais impossible de remettre un nom sur sa tête.

- Sajo ? Chago ? Suino !

- Saigo..

- Saigo ! Bref, c'est partit.

Jack sortit de son sac en cuir une sacoche en cuir plus petite. Dedans se trouvait tout son nécessaire de médecin : Scalpels, Ciseaux, Scie, Seringue et d'autres outils toujours plus coupants et pointus que les autres.
Le docteur noir commença par nettoyer l'homme qui n'était pas très agréable à regarder en l'état. D'un rapide coup de serviette humidifiée, il ôta le mélange de terre, de sang et de salive qui avait dégouliné un peu partout.

Une légère prise de sang suivit le nettoyage. La seringue était assez petite, un petit échantillon était suffisant. Jack observa la seringue avec intérêt.

- Son sang à l'air normal. Il est seulement affecté par la corruption, pas infecté. Ça devra être assez rapide à purifier.

- La corruption peut être purifiée, ou être aspirée.

- Hé !..

Sans demander l'avis de Jack, Crow fit apparaître un serpent aux crochets presque plus grande que sa gueule. Le serpent planta alors délicatement la pointe des ses crochets dans la jambe du stryge inconscient. Mais malgré ça, ce n'était pas totalement indolore, et Saigo pouvait se réveiller d'un moment à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1671
Expérience : 4937
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Mer 6 Avr 2016 - 22:49

L'inconscience de Saigo était agitée. Son esprit était embrumé par d'épaisses fumées noires qui dansaient autour de lui, ainsi que de rares et faibles percées blanchâtres, qui venait de temps à autre dessiner des formes indistinctes et abstraites. Au milieu de tout ça, l'Exécuteur, ou plutôt la représentation qu'en faisait son esprit, flottait aléatoirement, chassant les silhouettes qu'il semblait déceler. Mais dès qu'il fixait son attention sur l'une d'elle, la voilà qui se dématérialisait pour se reformer ailleurs. Pris dans une chasse sans fin, le stryge noir errait dans les limbes de son subconscient, peinant de plus en plus à cerner ce qui l'entourait, au fur et à mesure que l'espoir en lui s'amenuisait.

Après ce qui avait semblé de longues minutes, mais qui en réalité aurait pu être des secondes ou bien des jours, les ombres commencèrent à se mouvoir plus rapidement. L'assassin fut, aussi soudainement que momentanément, cloué sur place. Devant lui se formait une nouvelle silhouette. Toutefois, celle-là était bien différente des précédentes. En effet, plus il la regardait, plus elle se précisait, prenait forme humaine. L'espace alentours était toujours teinté d'un voile d'obscurité, pourtant cette nouvelle forme se dessinait, claire comme de l'eau de roche. Saigo voulut tendre le bras vers elle, la toucher, la saisir... mais il n'avait pas la force de lever le bras. Ou plus précisément, son subconscient était trop faible pour lui imaginer des bras. Impuissant, forcé de subir la situation, l'Exécuteur abandonna toute volonté.

Il se contentait d'observer, faute de pouvoir faire quoi que ce soit d'autre. La forme se matérialisait, doucement, gracieusement. Les volutes de noirceur qui ne venaient pas compléter la silhouette demeuraient proche, dansant autour de ce corps immatériel, créant une aura sombre autour de ce personnage mystérieux. Malgré tout, l'entièreté de cette scène imaginaire restait immanquablement plongée dans l'obscurité, bien que Saigo soit capable d'en visualiser les moindres détails.

Soudain, le monde se mit en mouvement. Face à l'assassin, la silhouette, comme mystifiée par les larges volutes noires qui l'entourait, commençait à rôder autour de lui, ondulant tel un serpent prêt à bondir. Ce qu'il finit par faire, transperçant le corps éthéré du stryge solitaire, s'enroulant autour de lui, sans pour autant l'étouffer. Il commença une ascension, vers ou, vers quoi, impossible de le déterminer. Il monta, encore et encore, pendant un temps que Saigo fut incapable d'estimer. Puis il lâcha prise.

Commença alors pour l'Exécuteur une longue et inexorable chute dans les tréfonds de son esprit. Il tombait, sentait un air pourtant inexistant lui battre les tempes, il atteignait une pointe de vitesse qu'il n'aurait jamais cru atteindre, même en exploitant ses ailes au maximum de leur potentiel. Mais, plus surprenant, la distance qui le séparait de la silhouette sombre ne changeait pas. Plus impressionnant encore, cette dernière semblait lever le voile sombre qui dominait l'esprit du stryge inconscient. Par volutes entière, les traces d'obscurité disparaissaient, rejoignant le corps noir du compagnon subconscient de Saigo. Petit à petit, la lumière, blanchâtre, maladive, refaisait surface dans l'être de l'assassin. Enfin, l'entièreté de la noirceur disparu, et ce fut au tour de Saigo lui-même d'être aspiré. Sans rien pouvoir y faire, il quitta la lumière qu'il venait de retrouver pour regagner le corps sombre qui lui seyait plus.

Il se réveilla en sursaut, se redressant d'un coup.

Puis il vomit. Pour son corps encore très faible, une action aussi simple représentait encore trop d'effort. Saigo maudit sa faiblesse, alors qu'il retombait lourdement au sol en toussant faiblement, expulsant quelques gouttelettes de bile supplémentaire. Il ouvrit les yeux, tentant de se repérer et de visualiser la situation. À son chevet se trouvait une silhouette qui était vaguement familière. Il fallut quelques secondes à l'Exécuteur pour se remémorer. Un stryge noir, encore un autre. Il était là dans les marais quand la Congrégation avait lancé un raid sur Arutha ConDoin et son groupe. Bien qu'il ait été totalement inutile sur le terrain, sa présence seule suffisait à supposer qu'il avait la confiance de l'Ombre.

Toutefois, Saigo avait le sentiment qu'ils n'étaient pas seuls. Ou plutôt, il le sentait. Sur sa jambe, il y avait quelque chose. À grand-peine, il redressa légèrement la tête, pour découvrir une sorte d'immense serpent, les crocs plantés dans sa chair.

Bordel de merde... ne put-il s'empêcher de souffler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Mer 6 Avr 2016 - 23:30

- Arrête donc un peu de bouger.

Jack tandis la main au dessus du stryge pour le rassurer. Il proposa alors le chiffon humidifié qu'il avait plié pour qu'il puisse être utilisé à nouveau à Saigo.

- On est en train d'aspirer la pourriture en toi. Ou la souillure, ou la corruption.. appelle ça comme tu veux..

- C'est bon. Je te laisse t'occuper du reste.

Le serpent lâcha la jambe et retourna dans dos de Jack comme s'il était aspiré par la queue. Crow, le démon à la forme de serpent et au crane de corbeau, fit de même. Le stryge tourna alors la tête vers Saigo.

- Hé bien, hé bien. Contre qui tu t'es frotté pour avoir ce genre de blessures ? T'es vraiment dans un sale état. Ah, au fait ça va piquer.

Le stryge sortit une fiole contenant un liquide jaune vif et en lâcha quelques gouttes sur la morsure du serpent, ainsi que sur les blessures un peu plus graves. Finalement, Saigo n'était pas extrêmement blessé physiquement, mais le mal qui régnait en lui était sûrement la pire des blessures qu'un être humain puisse subir.

- T'inquiète pas, c'est que du désinfectant pour cheval. C'est douloureux mais ça sera entièrement cicatrisé dans quelques jours à peine. Et si tu te lèves, vas-y doucement. Tes blessures on l'air stables, va pas les ré-ouvrir parce que tu veux faire le bonhomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1671
Expérience : 4937
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Ven 8 Avr 2016 - 18:26

La situation était pour le moins étrange. Saigo s'était réveillé avec les crocs d'un serpent planté dans la cuisse. Bien que peu agréable, le fait était que la chose semblait drainer... l'autre chose qu'il y avait en lui. L'Exécuteur était perdu, c'était le moins qu'il pouvait dire. En suivant du regard le corps reptilien, il remarqua qu'il était comme relié au dos de... de... l'autre stryge noir. Je suis paumé de chez paumé, c'est catastrophique. Songea l'assassin en retenant un soupir.

Il accepta silencieusement le chiffon que son docteur lui proposait, et le passa doucement sur son visage. Dans le même temps, il écoutait sans vraiment comprendre les explications qu'on lui fournissait. Pourriture, souillure, corruption... Pour lui ça ne voulait pas dire grand-chose. Mais d'un autre côté, il ne trouvait pas grand intérêt à en connaître les moindres détails. Savoir qu'il s'agissait d'une sorte de magie extrêmement dangereuse était amplement suffisant.

Le serpent acheva son œuvre, et se retira... pénétrant le dos du docteur aux ailes sombres. Au même moment, Saigo cru discerner une autre silhouette regagner les entrailles de ce coéquipier dont le nom lui échappait. Il se sentait un peu mieux. Bien sûr, il était encore très affaibli, et il lui faudrait sans doute quelques jours pour être à nouveau dans sa meilleure forme, mais au moins il ne risquait plus de mourir. Ce seul fait en soi relevait déjà du miracle, et le stryge solitaire porta deux doigts tremblant sur la brûlure circulaire qui ornait sa trachée, remerciant Onze et le Dragon Blanc d'avoir épargné sa vie une fois de plus.

Ses forces regagnant lentement son enveloppe corporelle, Saigo parvint à se redresser en position assise, adossé à un mur. Il tendit un doigt vers les traces de crocs dans sa chair, puis vers le dos du docteur, ouvrit la bouche... puis se ravisa. Il n'avait ni besoin, ni réellement envie de savoir. Au lieu de ça, il se contenta de répondre à la question qui lui était posé:

Je sais pas... un des nôtres. Jamais vu avant. Un stryge noir, membre de la Congrégation. Ils étaient donc trois, si ce n'était plus. L'Exécuteur ne donna pas plus de détails, c'était inutile. L'autre connaissait le début et la fin de l'histoire, il pouvait aisément deviner le milieu.

Saigo frémit à peine lorsque le liquide jaune entra en contact avec ses blessures. Il sentait la présence de cette nouvelle substance sur son corps, mais ne ressentait pas la douleur que le docteur lui décrivait. Cela était sans doute du à son état encore groggy. Ou à son entraînement chez les Exécuteurs. Ou bien les deux, pour ce que ça importait.

En revanche, une chose importait, et elle intriguait fortement l'assassin. C'était rare qu'il pose des questions, mais là, il n'avait pas vraiment le choix.

Pourquoi tu fais tout ça ? Lança-il sans préambule. Saigo n'avait rien d'un génie, mais il savait qu'un stryge noir, a fortiori un stryge noir membre de la Congrégation, ne faisait jamais rien par pure gentillesse. Lui même était dans ce cas. Alors qu'attendait-il en retour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Ven 8 Avr 2016 - 19:47

- Je sais pas... un des nôtres. Jamais vu avant.

- Hmm ce devait être sûrement Rekhan. Je crois que c'est le bras droit de l'ombre, ou une connerie dans le genre.

Jack rangea ses outils et ses fioles dans son sac en cuir et se releva. Il se posa à côté de Saigo, contre le mur.

- Pourquoi tu fais tout ça ?

L'homme en noir tourna la tête vers Saigo. Un petit rire se fit entendre derrière le masque blanc du docteur.

- Et pourquoi pas ? Tu es un "collègue", et personnellement, je ne suis pas assez fêlé pour faire du mal gratuitement aux gens qui m'entoure..

La voix de Crow se fit entendre soudainement, sortit de nulle part.

- Tu veux qu'on reparle de cette histoire de carnage dans la taverne ?

Jack soupira et corrigea.

- 'pas assez fêlé pour faire du mal gratuitement aux gens QUE JE CONNAIS UN PEU. Et puis, je sais pas si notre Ombre aurait bien prit le fait que je te laisse crever devant notre porte.

Le médecin se poussa du mur et fit quelques pas devant Saigo.

- J'imagine que je ne vois pas la Congrégation comme vous autres. Je ne fais pas ça pour la gloire, ou pour le sang. Je fais ça pour me nourrir. C'est juste que le fait d'avoir un démon en moi m'a bien aidé à me faire accepter dans ce groupuscule d'assassins compulsifs. Et puis..

Croisant les bras, Jack prit une pose pleine de fausse fierté.

- Quel affreux médecin je ferai si je ne sauvais pas mon prochain !

Un autre rire sortit du masque blanc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1671
Expérience : 4937
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Dim 10 Avr 2016 - 14:15

Rekhan... le bras droit de l'Ombre... Pas étonnant que Saigo se soit pris une telle raclée. Il détestait l'admettre, mais il était encore loin du niveau de ce stryge noir. Mais il était encore jeune, il avait le temps de progresser, de prendre du gallon. Un jour, lui aussi fera partie de la garde rapprochée d'Alrun. Il prouverait, encore et encore, qu'il est digne de la confiance de sa Chef, quitte à y laisser la vie.

Un petit rire, étouffé par le masque du docteur. Un stryge noir avec de l'empathie, peu enclin à faire le mal gratuitement? En voilà un gars étrange... Pensa Saigo. En tant qu'Exécuteur, il lui semblait impensable de ne pas tuer. Combien d'hommes et de femmes avait-il torturé juste pour le plaisir de le faire? Des dizaines, voire plus. Soudain, sa réflexion fut interrompue par une troisième voix, sortie de nulle part. Son propriétaire demeurait invisible aux yeux de l'assassin, mais il semblait bien connaître le stryge au masque blanc. En rappelant sans doute une bribe de son passé, il força le docteur à modifier sa phrase initiale. Saigo leva de nouveau un doigt, ouvrit la bouche, mais une nouvelle fois, il se contenta de soupirer bruyamment. Cette chose qui parlait à son camarade des Ombres, quoi que ce soit, cela le dépassait largement. Au lieu de ça, il ricana brièvement face aux réflexions du docteur.

Faudra que tu me racontes cette histoire de taverne... ça pourrait me donner des idées. Commença-il. Puis, il désigna du doigt la seule partie de son corps totalement dénuée de cicatrices. Un cercle de chair comme neuve, trônant au milieu de son estomac. Comme un arbre au milieu d'un désert. Œuvre de notre chère Ombre. Annonça-il, non sans une pointe de fierté. Même si elle avait cherché à le tuer, il ne lui en voulait pas une seule seconde. Il serait honoré de perdre la vie pour elle.

Le docteur se leva, et entama un court monologue. Saigo avait beau abhorrer les longues conversations, il ne pouvait s'empêcher d'écouter ce que l'autre avait à dire. Pour lui, rien de ce que le stryge au masque blanc disait ne faisait le moindre sens. Un personnage bien peu intéressant... se lamenta l'Exécuteur.

Qu'est-ce que tu fais chez nous alors? demanda-il brusquement. Si tu fais ça seulement pour te nourrir, pourquoi ne pas simplement écumer Dùralas en tant que mercenaire ? Avec un démon, je suppose que tu ne dois pas avoir beaucoup de mal à chasser le gibier...

La dernière phrase du docteur, et surtout le rire qui la ponctuait, firent tout de même tiquer Saigo. Il avait le sentiment que son interlocuteur sous-entendait quelque chose, mais il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. Par mesure de précaution, le stryge solitaire décida de faire attention aux réactions de son corps. Si ce docteur pseudo-pacifiste avait fait quoi que ce soit, il ne serait pas en mesure de lutter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Lun 11 Avr 2016 - 23:37

- Qu'est-ce que tu fais chez nous alors? Si tu fais ça seulement pour te nourrir, pourquoi ne pas simplement écumer Dùralas en tant que mercenaire ? Avec un démon, je suppose que tu ne dois pas avoir beaucoup de mal à chasser le gibier...

Crow sortit alors une nouvelle fois du dos de Jack et parla directement à Saigo

- Parce que je ne compte pas rester dans le corps de ce débile éternellement. Je pensais que l'Ombre actuelle pourrait nous aider, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit si faible. Elle n'est rien comparé à Svartas. C'est pour cela que nous avons acceptés de devenir des assassins de la Congrégation.

Deux autres serpents, similaire à celui qui avait mordu la jambe du stryge sortirent du dos du médecin, silencieux comme une tombe.

- Mes pouvoirs sont bridés dans le corps de ce mortel, et encore, je suis capable de choses que la plupart des être vivants ignorent. Je te laisse donc imaginer ma puissance d’antan. Et je te laisse aussi imaginer la puissance de Svartas, qui était bien plus puissant que moi.

Une liquide gluant et noir commençait à envelopper les corps du médecin ainsi que ses ailes pour finalement durcir et former une armure d'un noir aux reflets bleutés.

- Vous autres mortels ne voyez que la puissance. Je m'en rends finalement compte maintenant, vu que j'étais pareil. Mais maintenant, cette course au flambeau du pouvoir me dégoûte..

L'armure noire leva alors un bras, et se frappa violemment le torse, qui craquela l'armure, et la fit tomber sur le sol, la rendant liquide comme de l'huile. Jack claqua alors des doigts et força Crow et ses serpents à retourner dans son dos.
Le médecin avait prit un ton bien plus sérieux.

- J'attendais une famille. Mais je suis finalement tombé sur une bande de mercenaire accro au pouvoir comme l'a si bien dit Crow. Finalement, vous ne valez pas vraiment mieux que la Garde Royale ou la Milice. Et je trouve ça relativement triste.

Le médecin enleva son chapeau d'une main, et son masque d'une autre. Un visage blanc avec de fines mèches noires se dévoilèrent à Saigo. Jack respira un grand coup, et remit son chapeau. Il jeta son masque au pieds du stryge noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1671
Expérience : 4937
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Ven 15 Avr 2016 - 16:35

Cette fois, les choses avaient pris une tournure encore plus étrange. Alors qu'il n'avait, à l'origine, entendu qu'une voix, Saigo fronça les sourcils d'un air interrogateur lorsqu'il perçut une forme s'échapper du dos du stryge docteur. Voilà qui était peu commun, et psychologiquement assez éreintant. L'Exécuteur était bien incapable de dire à quoi ressemblait la chose. Pour lui, ce n'était qu'une tâche sombre et difforme dans le soleil couchant. Toutefois, lorsqu'il osa critiquer l'Ombre, l'assassin se rembrunit aussi sec. Il voulut se rebeller, mais à peine esquissa-il un mouvement belliqueux que son corps lui rappela son état lamentable. Pendant ce temps, deux autres bestioles démoniaques avaient rejoint la tête principale, et formait une sorte de cerbère dans le stryge docteur était le tronc. En l'état, il avait l'air mort, demeurant immobile alors que cette forme démoniaque vantait les mérites d'un certain Svartas, et se lamentait de sa faiblesse actuelle.

Oh ça... effectivement, tu dois être bien bridé dans ce corps. Je m'en rappelle bien. Pensa l'Exécuteur, tandis que les souvenirs de leur première rencontre, au cours de la mission d'assassinat conduite contre Arutha ConDoin, remontaient. Toutefois, l'assassin jugea plus sage de ne pas provoquer ce démon dans son état. Malgré tout, il ne put s'empêcher de cracher avec fierté. Aussi fort soit, ou ai été, ce Svartas, je doute qu'il soit de taille face à Onze.

Concernant le niveau passé de ce démon, Saigo demeurait interdit. Il n'avait jamais vu le docteur en action, alors il n'avait pas de point d'ancrage pour imaginer. Tout ce qu'il savait, c'était que la chose pouvait absorber ce qu'il nommait "corruption", ce qui était bien pratique pour sauver des vies, mais relativement limité s'il s'agissait de l'ôter. Toutefois, il semblait avoir droit à un léger aperçu, alors que le corps du stryge docteur se recouvrait d'une substance non identifiée. L'Exécuteur ne réagit pas, préférant voir ce qu'il advenait avant de gâcher sa salive. Les mots prononcés par le démon, au sujet du pouvoir, lui donnait à réfléchir.

Quel genre de démon pourrait-être dégoûté par la quête du pouvoir? N'est-ce pas ce pourquoi ils sont encore là? D'un autre côté, il ne se sentait pas vraiment concerné par ces dires. Je me fiches d'être le plus puissant. Mon but est de servir Onze et l'Ombre jusqu'à ce que mort s'ensuive, fut-ce de leur main. Tout en parlant, l'assassin passait la main sur son estomac, là ou Alrun avait failli mettre fin à ses jours.

Le docteur reprit le contrôle de son corps, ainsi que la parole. Ces mots arrachèrent un long ricanement à Saigo. Il commençait à se faire une opinion sur l'homme en face de lui, et elle était mauvaise. Indigne d'un fier stryge noir. Un tel potentiel, quel dommage. Avec un démon dans le dos, il aurait pu être un allié de choix. Peut-être l'avait-il été dans le passé. Mais au lieu de ça, il faisait le sentimental. Quel gâchis.

Ouin. Ouin. Ouin. Grogna Saigo avec dédain. À quoi tu t'attendais? On est la Congrégation. On tue des gens. Si tu cherches des amis, t'as misé sur le mauvais cheval. Ici comme ailleurs, c'est strictement professionnel. L'amitié, c'est pour les faibles. Il marqua une pause, toisant le docteur d'un regard sombre. Et je commences à croire que tu en es un.

L'homme retira son masque. Un masque blanc, à l'esthétisme assez spécial, mais pas nécessairement désagréable. Il le jeta vers l'assassin, qui s'en saisit au vol. Ses yeux allèrent du masque au visage auparavant caché. Que veux-tu que je fasse de ça? Questionna-il silencieusement, bien que son regard puisse peut-être trahir ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Rosenthal
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 206
Expérience : 1838
Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Mineur - Expert (150)
Titres:
 

(Manticore de Kadrek +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3271/3271  (3271/3271)
Vitesse: -74
Dégâts: 42%

MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   Sam 16 Avr 2016 - 1:07

Un fou rire prit alors le docteur. Le rire, qui augmenta en crescendo, était à la fois cynique et triste à entendre.

- Hé bah, l'ombre doit être bien contente d'avoir sous ses ordres des soldats à peine reconnaissant envers les autres, à la mentalité d'un caniche boiteux, à la répartie d'un paysan trisomique et incapable de dire des choses autre que "On est des méchants, agrou agrou" !

Jack soupira et reprit un peu son souffle presque fatigué d'avoir autan rigolé.

- Tu n'as qu'a donner le masque à l'Ombre, enfin, Alrun. Elle comprendra bien le message. Vu que tu n'as pas l'air assez malin pour le comprendre de toi même..

Le médecin sortit de sa poche sa seringue remplie du sang de Saigo et de la corruption de Rekhan qu'il avait prélevé plus tôt, et donna quelques pichenettes pour remuer le tout, comme pour faire passer un message.

- Tu es peut être fort, mais tu serais tellement plus utile avec un cerveau. Enfin.

Le médecin remit la seringue dans sa poche, se retourna et partit en direction du soleil couchant. Accompagné d'un léger signe de main sans réelle conviction, il conclut.

- Passe bien le bonjour à Alrun et à ton "Onze", ça serait idiot de mourir parce que tu n'es pas fichu de transmettre un message, aussi insignifiant soit-il..

De nouveau, le corps de Jack se recouvrit de ce liquide noir et épais, qui durcit légèrement et qui engloba ses ailes, les faisant grandir et qui lui permit finalement de s'envoler sans trop de mal. Le médecin laissa derrière lui des flaques encore liquide de corruption, provoquant quelques vapeurs toxiques bleutées sur le sol sec de l'entrée de la demeure isolée.

C'est ainsi que Jack quitta à la fois la Congrégation, et Le monde de Dùralas.

Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un docteur? S'il vous plaît? [PW Jack Rosenthal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]
» Tavernier, je voudrais une rousse, s'il-vous-plait! (PV Gil et Lib)
» SOS amitié s'vous plaît [PV]
» [Mission rang B] Mermaids' treasures [PV Misto]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Archives-