AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : DainIronfoot
Le Monde de Dùralas a précisément 2527 jours !
Dùralas, le Mer 30 Sep 2020 - 5:23
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Forge des forgerons d'armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 664
Expérience : 2911
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 59
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 

(Livre magique, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche2106/2106Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (2106/2106)
Vitesse: 1384
Dégâts: 591

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyDim 30 Juin 2019 - 22:13

- Héhé, mais qui voilà ?

- Un jour, j'arriverai à comprendre comment tu fais ce genre de chose...

- Héhé, dans tes rêves la bleusaille !

Azriel était pourtant certain d'avoir été d'une discrétion exemplaire. Comment ce vieil roublard aveugle de Rhys pouvait-il l'avoir repéré ? Il allait finir par croire qu'il répété son "mais qui voilà" à intervalles réguliers, espérant prendre quelqu'un de court.

- Alors dis-moi, qu'est-ce qui t'amène ici ?

- Une grosse commande.

Sans attendre, le vampire se mit devant l'établi pour se mettre au travail. Il n'avait pas l'habitude de faire des tenues lourdes, mais il fallait bien une première fois. Il prit donc une pleine poignée de minerais, un mélange de cuivre et de fer, et commença à les faire fondre. Les flammes, attisées par un soufflet mécanique, gagnaient en intensité à chaque seconde, et projetaient une lumière orangée sur le visage blafard du vampire, qui s'épongea le front. C'était l'une des raisons qui le poussait à préférer les tenues plus légères : le tissu ne nécessite pas à un feu de forge à plusieurs centaines de degrés...

Une fois le mélange des métaux effectués, le fer donnant une certaine souplesse au cuivre, Azriel le versa avec précaution dans un immense bol, prévu à cet effet. Placé sous un feu un peu moins fort, le liquide était maintenu à une température d'ébullition, suffisante pour le maintenir dans cet état. L vampire était très précautionneux. Ce genre de chose pouvait faire des trous, même dans la peau du plus solide des géants. Or, aussi prétentieux que cela puisse paraître, il tenait à rester entier.

À l'aide d'un système à bascule, il fit couler le mélange bouillonnant par un petit bec verseur prévu à cet effet dans un moule, figurant le torse d'un homme. Il avait toujours eu du mal à comprendre comment ce genre d'armure pouvait être la norme, quand on connaissait la diversité des physiques coexistants sur Dùralas. Sans même aborder les différences raciales (ô surprise, un nain n'avait pas la même taille de vêtements qu'un Orc ou qu'un Géant), au sein de la même race on pouvait trouver des différences importantes. Entre les vêtements que portait Azriel et celles que portait son frère Linus, il y avait au moins deux tailles de différence... Mais l'heure n'était pas venue de penser à la famille, il devait rester concentré.

Il versa le précieux mélange dans le moule, de telle sorte qu'il le remplisse parfaitement. L'équilibre était important : trop peu de produit, et l'armure ne ferait pas son travail, mais trop de produit et elle serait importable. Quand il pensa avoir atteint le point d'équilibre, il redressa la cuve. C'était quelque chose de fascinant de voir à quelle vitesse le métal se solidifiait. Quelques minutes, et on disposait d'une solide base de travail. Azriel démoula son oeuvre, la posa sur une enclume, et se saisit d'un marteau.

Cette partie était longue, il fallait frapper l'armure pour lui donner sa forme finale. Cela devait se faire rapidement : elle devait être suffisamment chaude pour être modelable, mais pas trop pour ne pas brûler la main du forgeron. Il disposait d'une fenêtre de temps assez réduite, aussi se mit-il à frapper le métal d'un bras sûr.

Après de longues minutes à marteler la surface métallique encore malléable, le vampire se releva et s'épongea le front. L'armure s'était légèrement affinée, et semblait plus facile à faire tenir sur le corps. Restait maintenant le plus long : la couleur. Une armure sans couleur n'avait aucun intérêt, ils étaient des centaines à proposer ce genre de choses. Le vampire tenait à ajouter sa petite touche. Il sortit une petite boite, qui contenait un sachet. À l'intérieur, une poudre d'un bleu profond. Il en prit une pincée, et la mélangea avec un liquide visqueux et transparent, un genre de vernis. Il fit son mélange consciencieusement à l'aide d'une petite baguette en bois, avant de l'étaler généreusement sur l'armure à l'aide d'un pinceau. Rapidement, la teinte métallique de l'armure vira au bleu foncé.

Recouvrir toute l'armure de manière uniforme pris du temps, surtout compte tenu d'un fait imprévu par le vampire : sous l'effet de la chaleur de la forge, le vernis avait tendance à sécher beaucoup plus vite que prévu. Heureusement qu'il avait été prévoyant...
Finalement, Azriel saisit l'armure, et l'installa sur son présentoir. L'armure avait fier allure, du moins, le trouvait-il. Satisfait, il s'empressa de fouiller dans ses affaires, et en sortit quatre sachets de poudre, de couleurs différentes : rouge, verte, jaune et violette. Et dans un soupir de satisfaction, il se remit à l'ouvrage.

[Création de 5x Armure Hyno (pour un total de 105 minerais de cuivre et 5 minerais de fer), à mettre dans mon inventaire. Merci !]




Forge des forgerons d'armures - Page 9 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Dialogues : Lilas

RP en cours
I / II / III

Hors RP
I / II

Combats d'arène
I / Libre / Libre
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyDim 30 Juin 2019 - 23:23

Azriel fabrique x5 armures hynos. Il gagne 25 points métier et 10 points bonus

Remarques sur le RP : Rien à redire ! Tu passes apprenti !
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyLun 1 Juil 2019 - 14:43

Le début d'un grand commerce
Cette fois ci, il n'aurait pas besoin de s'embarrasser de matériaux qu'il trouverait sur place. Il avait enfin économisé assez pour s'acheter son propre minerais. Une chance qu'il y en ait eu assez à l'hôtel des ventes. Il allait pouvoir enfin commencer à lancer son commerce. Le plan était de fabriquer, vendre, acheter, fabriquer... Et ainsi de suite. En quelques temps, il pourrait se faire un joli pactole et s'équiper correctement. Une armure lourde est efficace mais c'est un peu léger pour parcourir les terres sauvages.

L'énorme félin s'approcha donc d'une forge libre, observant alentour. Certains des maîtres officiaient seuls, d'autres avaient des apprentis avec eux. Urua faisait définitivement partie des premiers. Il n'était pas spécialement excité à l'idée d'avoir quelqu'un qui scrutait ses moindres faits et gestes, que ce soit pour lui enseigner ou apprendre de lui. Surtout considérant son manque d'expérience, un apprenti serait vite déçu.

Arrivé sur l'établi, il déchargea à grandes pelletés de ses énormes pattes les minerais de son sac de toile grossière. Il n'y avait plus qu'à se mettre au travail. Les mouvements n'étaient pas encore si sûrs ni machinaux mais il s'en sortait de mieux en mieux. Raffiner ses matériaux, former les plaques avec le métal obtenu, arranger les plaques entre elles, le tout sans se brûler les poils des pattes ou la crinière. Il aurait l'air fin avec un trou complet dans son pelage et l'odeur aurait vite fait de faire fuir la plupart de ses collègues.

Une fois la forme définie, Urua ne s'embarrassa pas autant que pour sa propre armure. Il traça seulement quelques lignes de stylisation avec le bout de ses griffes, s'essayant à plus de précision et d'originalité. Peut-être que ces décorations deviendraient une sorte de signature si un jour son travail était connu et son talent reconnu.

Admirant son œuvre, il couvrit le feu pour qu'il continue de brûler jusqu'à ce qu'un nouvel occupant le ravive. Le poids de l'armure lui semblait étrangement plus important dans son sac que les minerais avec lesquels il était arrivé. Peut-être était-ce du au poids qui était moins bien réparti ou simplement le fait qu'il était conscient de transporter la première réalisation qu'il allait pouvoir vendre.

[Fabrication d'une Armure Hyno à placer dans mon inventaire]

Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Talya
Pugiliste

Talya

Messages : 90
Expérience : 1084
Féminin Âge RP : 17 ans

Politique : 01
Métier : Forgeronne d'A. - Compagnonne
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1155/1155Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1155/1155)
Vitesse: 384
Dégâts: 801

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyDim 7 Juil 2019 - 0:27

Dans la forge, une nouvelle fois, tout était calme, pas un bruit, pas une mouche ou le moindre moustique pour extirper le bâtiment de son silence. Depuis la dernière commande, la forge tournait au ralentie, les clients ce faisaient rare, de ce fait, les commandes aussi. Il était tôt ce matin là, la vie à la forge se résumait à attendre patiemment que le destin réserve des surprises. Talya se trouvait sur un tabouret au niveau du plan de travail, la tête maintenue par une de sa main, elle s'amusait avec le marteau frappant doucement la table au rythme du chant grave de Magal qui, lui, fumait tranquillement la pipe près des flammes de la forge. Un chant très traditionnel, qu'il jouait principalement de la force de sa gorge, le tout instaurait une paisible et plaisante atmosphère. Les pensées fugitives d'un ennuie collectif la frappa soudainement. Elle n'était plus en rythme, son poing s'était serré autour du manche et ses yeux apathiques s'étaient assombris.

-Que t'arrive-t-il ma grande ?

-Pourquoi y a personne ?


-Oh... Tu sais... On ne peut pas tout avoir et sache une chose, la patience paie toujours, elle t'apprend à voir les choses d'un oeil plus posé. Si tu t'ennuies tant que ça, rien ne t'empêche d'agrandir notre stock d'armure.

Talya soupira. Son regard balaya la forge, les stocks de lingots étaient pleins à craquer, peut-être était-il temps pour elle de renforcer son armure. Elle en prit quelques-uns pour les mettre à fondre, une fois fait, le métal liquide se mit a coulé dans les paternes des plaques métalliques qui lui serviront par la suite. Elle martela ces derniers durement pour les aplatir, elle leur donna ensuite la forme voulue de petites plaques pas plus grosses qu'une paume. Elle fit chauffer les plaques avant de les assembler en les chauffant, puis elle les frappa durement les une contre les autres à l'aide de son marteau pour leur donner une forme creuse, celle d'un casque. Elle tanna ensuite plusieurs peaux qu'il restait durant deux bonnes heures, largement assez pour rembourrer un casque, mais elle voulait faire plus ensuite. La forme donnée à son couvre chef n'était pas comme ceux donné aux combattants lambda, il semblait plus léger, protégeant à la fois le crâne, mais aussi la mâchoire, il ne restait pourtant pas un modèle de protection, juste suffisant pour les matériaux d'assez faible qualité qu'elle utilisait.

Après cela, elle fit fondre encore plus de lingots, le faisant eux aussi couler dans des paternes, elle les sépara en deux groupes, chacun servirait à une armure. La première était une armure légère dont elle avait largement l'habitude de forger, à vrai dire, elle n'avait fait presque que ça durant son apprentissage, la bien connue armure Wyvern, réputée pour sa souplesse, sa légèreté et sa résistance remarquable par rapport au coût en matériaux. En deux temps trois mouvements, les parties métalliques furent forgées, c'est lorsqu'elle dut assembler le tout sur le vêtement en cuir qu'elle prit le plus de temps : la couture sur cuir et lambeaux n'était pas réellement sa tasse de thé. Le résultat n'en fut pas moins satisfaisant. La fin de journée la stoppa dans son élan, mais elle n'avait pas fini.

Le lendemain, il n'en restait plus qu'une à faire. Talya chauffa chacune des plaques de métals pour former le plastron et les plates d'armures qui l'entoureraient. Cette fois le travail était plus compliqué, elle fabriquait ce que l'on pouvait qualifier d'armure intermédiaire, entre l'armure lourde et la légère. N'en ayant jamais fabriqué auparavant, elle s'appliquait énormément. Il lui fallut beaucoup plus de temps à assembler que la précédente. Lorsque l'armure fut achevée, elle observa ses oeuvres les poings sur les hanches, le visage sale et un large sourire dessiné sur le visage qui s'effaça très vite... Désormais, elle n'avait de nouveau plus rien à faire.


[Création 1x Heaume Hygal à équiper, 1x armure Wyvern, 1x Animarmure à placer dans l'inventaire]


Dernière édition par Talya le Mar 9 Juil 2019 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 642
Expérience : 3091
Masculin Âge RP : 52

Politique : 35
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1865/1865Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1865/1865)
Vitesse: 1047
Dégâts: 495

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyLun 8 Juil 2019 - 22:55

Thauthaudarmafur était concentré. Ses sourcils broussailleux se rejoignant sévèrement au centre de son front, d'où une légère goutte de transpiration s'échappait tranquillement. Le regard dur, le nain fixait depuis désormais de longues secondes le fond de sa pinte vide, cherchant à savoir pourquoi elle l'était. Il grogna, ne comprenant pas cette anomalie. Soudainement, il explosa la pinte contre la table en grognant sauvagement.


"J'ai soif !"


Le tavernier porta un regard amusé au petit homme, connaissant bien les clients nains dans cet état. Loins d'être méchants, ils n'hésitaient pas à boire sans compter, et souvent à offrir des tournées. Cette fois-ci, ce nain semblait vouloir boire... Un second client, un rôdeur semblait-il, approcha du nain assoiffé et lui tapota l'épaule, visiblement bien moins attaqué que son compagnon.


"Hola, maître nain... J't'en offre une si tu m'fais rire !"

"T'as l'nez d'travers mon gars. J'aime pas ta tronche."


Le rôdeur éclata de rire et fit un signe de la main au tavernier, qui sortit une pinte de derrière son comptoir. Il la fit glisser sur le comptoir, laissant la pinte aterrir devant le nez du nain, qui plongea ce dernier dans la mousse du divin breuvage. Le rôdeur profita des longues secondes suivantes pour observer l'accoutrement du combattant, remarquant son matériel de forgeron. Il patienta calmement que le nain pose la pinte avant de l'interroger.


"On m'a beaucoup vanté l'habileté naine et la qualité de leurs armures... Je suis d'humeur joueuse, nain. Si tu me dis une bonne blague, je te passe une commande de 7 armures."

"Mh... Ca m'botte. C'est l'histoire d'un vieil homme, d'une quatre-vingtaine d'années... Il entre dans une taverne d'Ishtar, et commande une bouteille de rhum. L'tavernier, un peu étonné par la commande d'un tel bonhomme, lui sert néanmoins et contemple le vioque s'enfiler cul sec la bouteille. C'type là en r'commande une, et la boit à nouveau d'une traite! L'tavernier est choqué, mais cède à la troisième commande du vieillard, qui la boit une nouvelle fois sans s'arrêter. L'tavernier dit : "Hey bah, v'là une sacrée descente! Vous fêtez que'que chose?". Le vieillard, s'essuyant la bouche, répondit : "Ouaip, ma première fellation.". L'tavernier éclate de rire, et déclare : "Oh bah... Ca s'fête! La prochaine est offerte par la maison!". L'vieillard, r'connaissant, répondit en attrapant la bouteille : "Merci, le goût commence juste à passer!".

Le rôdeur cligna quelques fois des yeux et, après plusieurs secondes, éclata d'un rire gras.






Thauthaudarmafur forge 7 armures Hyno




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~



État des slots de RP : "Rencontre" [PW Axe] | "Nager en liberté" [PW Kidd] | Disponible | Disponible

État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 16 Juil 2019 - 2:31

Rapport de fabrication :

Urua fabrique Armure Hyno (x1). Il gagne 5 points métier et 5 points métier bonus pour un bon RP.

Remarques sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de fabrication :

Talya fabrique Heaume hygal (x1), Armure Wyvern (x1), Animarmure (x1). Elle gagne 15 points métier et 5 points métier bonus pour un bon RP.

Remarques sur le RP : Rien à redire !

---

Rapport de fabrication :

Thauthaudarmafur fabrique Armure Hyno (x7). Il gagne 35 points métier.

Remarques sur le RP : Tu passes Compagnon. Attention à bien respecter la règle de 5 lignes/armure fabriquée.

Revenir en haut Aller en bas
Holy
Virtuose

Holy

Messages : 560
Expérience : 2517
Féminin Âge RP : 19

Politique : 44
Métier : Forgeron d'A. - Experte
Titres:
 

(Céléborn, Cerf royal d'Holy +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1890/1890Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1890/1890)
Vitesse: 753
Dégâts: 540

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 16 Juil 2019 - 11:48

Craft Armure Wyvern x2
Quelque part dans le centre de Duralas :

Cela faisait des jours que je marchais, et plus j'avançais, plus l'air se réchauffait. Mes habits chauds de la montagne devinrent très vite difficiles à porter.

J'avais toujours eu pour habitude de fabriquer moi-même mes vêtements et cette fois-ci n'échapperait pas à la règle.

Je venais d'arriver dans un village où le marché semblait actif, on y vendait toutes sortes de produits dont de magnifiques étoffes. Je découvris à ce moment-là l'existence de la soie, un tissu fin et doux qui serait parfait pour le climat.

Il ne me manqua plus qu'un lieu propice à la fabrication, n'ayant pas d'outils sur moi. Heureusement, je ne mis pas longtemps à trouver un atelier de tailleur.

« Bien le bonjour, maître artisan. » Saluais-je en entrant dans le bâtiment.

« Bonjour jeune demoiselle, que puis-je faire pour toi ? »

L'homme qui n'était pas tout jeune releva sa tête de son ouvrage.

« Pourrais-je emprunter votre atelier pour quelques travaux de couture ? J'ai acheté de belles étoffes au marché, mais je n'ai aucun moyen de les transformer. Je vous payerai pour la location évidemment. »

La question sembla surprendre le tailleur, il ne devait pas recevoir de tel requête tout les jours à mon avis.

Il réfléchit un moment avant de déclarer :

« Oh, eh bien, il ne sera pas nécessaire de me payer, ce sera avec plaisir de partager mon atelier avec toi, et puis j'aurais bien besoin d’un petit coup de main lorsque tu auras fini ton travail. Je ne suis plus tout jeune et quelques pièces me donne du fil à retordre. »

« Je vous aiderais avec plaisir ! »

Je mis un moment pour me familiariser avec l'atelier, puis je me mis au travail. Commençant par faire un croquis, puis des patrons avant d’étaler mon tissu sur la grande table centrale de la pièce.

Positionner les patrons, tracer à la craie sur la matière et enfin découper chaque pièce. Épingler les morceaux entre eux pour que le tissu ne se décale pas lors de la couture. Enfin la tâche la plus agréable, utiliser la vieille machine à coudre à pédale pour assembler toutes les parties de la robe entre elles.

La dernière étape et la plus importante, l'essayage et les retouches. Je puis dire que ce fut une tenue des plus agréable à porter.

« Quels doigts de fée tu as là, jeune fille. Cette robe est magnifique et ce bleu fait ressortir la couleur de tes yeux, incroyable ! »

***

Le lendemain, je retournais à l’atelier pour aider le gentil vieux monsieur. C'est d'une humeur joviale que j'entrais dans l’atelier et le saluais.

« Tu tombes à pic, j'ai une grosse commande qui vient de m’êtres passé, si tu pouvais faire une robe aussi belle que celle d'hier je t'en serais gré ! »

J'acceptais le défi avec plaisir. Le maître tailleur me donna les tissus choisis par sa cliente. Une magnifique étoffe ressemblant à celle que j'avais utilisé pour fabriquer ma propre robe sauf qu’au lieu du bleu ciel, la fibre était vert émeraude. Puis je repris mon travail depuis le début.

Évidemment, je partis sur une toute autre forme, plus sobre et toujours aussi élégante. Reprenant certains patrons du modèle précédent, je pus mettre moins de temps sur cette étape fastidieuse. J'enchaînais la fabrication jusqu'au milieu de l’après midi. Le résultat était satisfaisant.

Nous avons fini par faire venir la future propriétaire de la tenue, qui pour les essayages fut ravie.


HRP:
 
Codage par Libella sur Graphiorum





Forge des forgerons d'armures - Page 9 33275d11
Rps en cours :
Couleurs des dialogues : Holy - #458EFF -- Lune - c5c5c5 -- Autres - #357343


Dernière édition par Holy le Mer 17 Juil 2019 - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 642
Expérience : 3091
Masculin Âge RP : 52

Politique : 35
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1865/1865Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1865/1865)
Vitesse: 1047
Dégâts: 495

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 16 Juil 2019 - 18:42

HRP:
 

L'irréel peut-il créer le réel?
Thauthaudarmafur avait acheté plusieurs sacs de matériaux, suffisamment pour forger quatre armures, mais il avait une idée derrière la tête. Hélène le suivait sans prononcer un mot, devinant aisément les intentions de son compagnon. Ce dernier sortit son deck de KvUnT habituel et en sortit la carte du "Guerrier". Grognant d'une douleur qu'il connaissait désormais parfaitement, il invoqua le combattant nain. Dans une gerbe de poussières, le nouveau nain se redressa, faisant jouer ses muscles irréels afin de remuer les épaules et le cou. Une telle invocation savait se battre, et ses coups causaient des blessures bien réelles, il avait pu en témoigner à de désormais nombreuses reprises. Mais qu'en était-il de sa capacité à forger une armure? Pouvait-il apprendre à ressentir les fibres métalliques à plier, arracher, soudre? Si c'était le cas, alors le nain avait de grands projets pour ces invocations. Il n'aurait plus qu'à améliorer son endurance, permettant aux invocations de perpétuellement exister à ses côtés, avant de pouvoir monter une entreprise au débit de production élevé. Il était encore bien loin d'atteindre cet objectif, mais il savait l'idée pertinente.


Pour mener à bien son expérience, le nain avait disposé trois ateliers de forge dans une petite grotte naturelle qu'ils avaient croisé sur leur chemin. Hélène étant intéréssée, c'était l'occasion rêvée de lui apprendre l'art de la forge. Ainsi, elle pourra se faire elle-même, à l'avenir, son matériel. La rouquine s'installa à la droite du nain, et l'invocation, dirigée psychiquement par le Banni, se glissa sur l'atelier de gauche. La forge d'une armure de base se déroulait en quatre étapes principales à suivre : la fonte, durant laquelle on fondait le matériau dur pour le rendre malléable et majoritairement liquide; la modélisation, durant laquelle on manipulait le matériau modelable afin de lui donner la forme souhaitée; l'optimisation, durant laquelle on équilibre les caractéristiques de l'armure forgée. Une armure plus lourde demandera plus de matériaux résistants, mais sera également bien plus résistante. C'est à cette étape que l'on dose afin d'atteindre un équilibre désirée. Et, enfin, la dernière étape est la plonge, où l'armure est refroidie brutalement. Les nains considéraient l'étape de décoration comme essentielle, mais Thauthaudarmafur n'allait pas s'en soucier pour l'apprentissage de ses deux acolytes. Ils s'en chargeraient d'eux-mêmes une fois avec davantage d'expérience, leurs fibres artistiques se réveilleraient alors seules.


La fonte se déroula sans blessure pour Hélène, que la chaleur ne semblait pas gêner outre mesure. Elle obtînt néanmoins une matière légèrement trop liquide, mais largement manipulable. En revanche, pour le "Guerrier", ce fut plus laborieux. L'invocation renversa le pot servant à la fonte, faisant tomber le précieux matériau fondu sur sa cuisse droite, brûlant le tissu et carbonisant sa peau. L'invocation et l'invocateur hurlèrent de douleur lorsque l'incident survînt, la blessure étant, comma d'habitude, transmise au nain réel. Hélène se chargea de bander les deux nains, avant que chacun puisse retourner à son oeuvre.


La modélisation fut plus compliquée pour Hélène, dont le fluide trop liquide ne tenait pas en place, et les coups de marteau qu'elle donnait ne parvenaient pas à le faire tenir en place. Etonnamment, l'invocation y parvînt sans aucun mal, imitant les coups donnés par Thauthaudarmafur.  Finalement, après quelques dizaines de minutes de travail, les trois armures étaient prêtes à passer à l’étape suivante.


La plonge permit aux trois débuts d’armure de devenir trois armures solides. Hélène avait créé une armure trop légère bien que souple, et donc non perfectionnée, mais cela demeurait un excellent résultat pour une première fois. Quant à l’invocation, le résultat était réellement prometteur. Cependant, le matériau fondu ayant été partiellement perdu et refroidi le temps du pansement des plaies, l’armure qu’avait produit le « Guerrier » était trop rigide et risquait de se broyer sous un coup trop puissant et appliquée sur une zone trop importante.


L’expérience qu’avait menée Thauthaudarmafur lui offrait un angle très optimiste. Malgré les erreurs de son invocation, il venait de découvrir que celle-ci, après de l’entraînement, serait capable d’en confectionner sans aide. Pour l’heure, l’invocateur décida de laisser sa création utiliser les derniers matériaux afin de forger une dernière pièce, sous les conseils de son maître et le regard attentif de l’ancienne serveuse.
Codage par Libella sur Graphiorum




[Création de 4 Armures Hyno]




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~



État des slots de RP : "Rencontre" [PW Axe] | "Nager en liberté" [PW Kidd] | Disponible | Disponible

État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 23 Juil 2019 - 20:37

Rapport de fabrication :

Holy fabrique Armure Wyvern (x2). Elle gagne 10 points métier et 5 points métier bonus pour un bon RP.

Remarques sur le RP : Rien à redire ! À bientôt.

---

Rapport de fabrication :

Thauthaudarmafur fabrique Armure Hyno (x4). Il gagne 20 points métier et 5 points métier bonus pour un bon RP.

Remarques sur le RP : Rien à dire. À bientôt pour de nouveaux forgeages !
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 642
Expérience : 3091
Masculin Âge RP : 52

Politique : 35
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1865/1865Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1865/1865)
Vitesse: 1047
Dégâts: 495

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 11:30

ouiouijesais:
 

L'irréel peut-il créer le réel?
L 'artisanat est un jeu, un dialogue entre l'artisan, qu'il soit mineur, bûcheron, chasseur, forgerons, sculpteurs, et la matière. Un dialogue dont les mains connaissent le langage principal alors que même l'esprit laisse place à l'intuition. Ces mains créatrices prennent en compte les résistances des matériaux qui leur servent de partenaire dans une joute où les doigts s'amuseront à déceler toutes les ambiguïtés possibles, et à les manipuler afin de leur faire faire ce qu'ils veulent.

Quelle rationalité y a t-il à l’artisanat ? La technique, fille de la pratique, qui elle-même est liée à l’intuition, est certainement un fil rouge à l’artisanat. C’est par la technique et la régularité qu’on atteint des performances que l’on pourra qualifier de remarquables. L’artisan, avec ses outils modulables, ses traditions et ses tours de main, avec sa souplesse et son savoir implicite, nés d’un échange constant entre l’esprit et la matière, montre bien, à condition d’avoir un minimum de talent -talent fatalement lié à l’intuition et à l’inné-, que c’est par la pratique que l’on progresse. Il n’y a pas un savoir derrière tout ce qui existe, n’en déplaise à certains maniaques de ce monde. Les nains l’avaient bien compris, ayant un talent particulièrement grand avec l’artisanat des métaux. Chaque création est unique. Aucune n’aura un temps de fonderie équivalent, aucune n’aura exactement les mêmes matériaux, aucune n’aura finalement les mêmes caractéristiques. C’est l’instinct, développé par la pratique, qui dicte lorsque l’on doit chevaucher une étape et passer à celle d’après. Il n’y a pas un temps prédéfini, mais des indicateurs macroscopiques permettant de révéler que le microscopique est à l’oeuvre. Ces maniaques qui souhaiteraient mettre le même temps à chaque création font d’ailleurs preuve d’incohérence : peuvent-ils seulement jurer maîtriser le temps au point de pouvoir reproduire exactement la même durée à deux moments différents ? Calculer un angle peut se faire via des outils, la guilde des ingénieurs nains le prouve sans cesse, mais un compas du temps n’existe pas. Ces maniaques sont incohérents.

L’instinct de l’artisan lui permet d’exprimer les idées contenues dans la matière, de dévoiler un potentiel endormi de matériaux trop longtemps au repos. Les croyances mises à part, chaque chose est présente dans ce monde pour une raison. Il serait prétentieux et idiot de penser qu’il existe une entité dont l’utilité est nulle. L’humanité des artisans et leur ancrage terrestre ne leur permet en revanche pas de percevoir tout le potentiel de chacune de ces entités. Qui aurait cru, il y a quelques siècles de cela, qu’une membrane de wyverne servirait de protection pour un bouclier ? Et pourtant, désormais, cela paraît d’une logique imparable...




~~~~



« Thauthau ? »


Le nain sursauta, émergeant de ses pensées profondes. Hélène le regardait depuis quelques minutes fixer le fer rouge de l’armure qu’il forgeait, sans frapper le métal de son marteau, le laissant refroidir sans raison. Inquiète, elle avait fini par l’appeler, se demandant pourquoi son regard semblait si perdu dans le vide. Thauthaudarmafur grommela et secoua la tête, confus.


« Ca va, Thauthau ? »

« Ouep ouep… Je.. Je m’étais juste paumé dans ma tête. »

« Dans ta... »


Les mots d’Hélène furent perdus sous les coups de marteau du nain qui rattrapait le temps qu’il avait bêtement perdu dans une réflexion dont il ne se rappelait même plus le sujet...
Codage par Libella sur Graphiorum




[Création de 6 Armures Hyno]




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~



État des slots de RP : "Rencontre" [PW Axe] | "Nager en liberté" [PW Kidd] | Disponible | Disponible

État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyVen 2 Aoû 2019 - 22:30

Rapport de fabrication :

Thauthaudarmafur fabrique Armure Hyno (x6). Il gagne 30 points métier et 5 points métier bonus pour un bon RP.

Remarques sur le RP : Rien à dire, mis à part qu'il faut se concentrer un peu quand même ! Par contre, tu passes expert, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Thauthaudarmafur
Arlequin

Thauthaudarmafur

Messages : 642
Expérience : 3091
Masculin Âge RP : 52

Politique : 35
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Titres:
 

(Hélène, compagnonne de Thauthaudarmafur [Humaine] - 50% des stats et effets (hors spé et artefact))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche1865/1865Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (1865/1865)
Vitesse: 1047
Dégâts: 495

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 12:43

L'irréel peut-il créer le réel?
Billy était loin d’être un garçon intelligent. Billy n’était pas réellement un garçon. Billy n’était pas réellement une fille. Billy ne savait pas ce qu’il était, et personne ne savait ce qu’était Billy. Billy était ce qu’on peut aisément qualifier de demeuré mental. Billy n’aimait pas les oiseaux. Billy mangeait les oiseaux quand Billy les trouvait morts. Billy n’aimait pas tuer, mais Billy tuait les oiseaux car Billy n’aimait pas les oiseaux. Les oiseaux aimaient Billy. Les oiseaux savaient que Billy était idiot. Billy ne pouvait pas tuer les oiseaux. Les oiseaux s’amusaient à embêter Billy. Billy, énervé, se mettait à mugir. Les oiseaux se moquaient de Billy. Billy s’en allait, grignotant sa main droite. Sa main droite n’aimait pas Billy. Billy n’aimait pas grand-chose. Billy aimait le vent. Le vent amenait les oiseaux. Billy n’aimait pas les oiseaux. Billy n’aimait pas le vent. Le vent n’aimait pas Billy. Billy empêchait le vent de passer. Billy n’aimait pas gêner le vent. Billy courait pour lui échapper. Billy jouait avec les oiseau qu’il rencontrait. Billy n’aimait pas les oiseaux. Les oiseaux se moquaient de lui. Billy se cachait des oiseaux. Billy aimait se cacher. Billy trouvait que c’était comme jouer avec les Dieux. Billy aimait les Dieux. Les Dieux ne l’embêtaient jamais. Billy aimait qu’on ne l’embête pas. Les parents de Billy l’avaient embêté. Billy avait mangé ses parents. Billy n’aimait pas ses parents. Les parents de Billy avaient eu mauvais goût. Les arbres avaient meilleur goût. Billy aimait les forêts. Les forêts pouvaient cacher Billy. Billy se cachait souvent dans les forêts. Les créatures des forêts avaient peur de Billy. Billy les voyait s’enfuir devant lui. Billy trouvait ça amusant. Billy leur courait après. Billy pensait que ces animaux voulaient jouer à se cacher. Billy incarnait alors le Dieu traqueur. Billy aimait jouer. Mais les jeux n’aimaient pas Billy. Billy se blessait souvent lors de ses courses. Billy n’aimait pas les blessures, car ça faisait mal. Billy n’aimait pas avoir mal. Mais le mal aimait Billy. Billy n’était pas réellement vivant. Billy n’était pas réellement mort non plus.

Billy aimait le rouge. Billy n’aimait pas le sang car ça faisait mal. Billy aimait le sang car il était rouge. Billy était idiot. Billy n’aimait vraiment pas le sang. Le sang avait mauvais goût. Le sang avait le même goût que ses parents. Billy n’aimait pas le goût de ses parents. Billy n’aimait pas le sang. Billy préférait l’eau fraîche. Billy aimait la sensation de froid dans ce qui restait de son estomac. Billy avait toujours soif. Son estomac était toujours si sec. Billy n’aimait pas son estomac. Billy n’aimait pas Billy. Billy mangeait Billy. Billy n’aimait pas le goût de Billy. Billy n’avait pas de goût. Billy avait toujours faim. Billy grignotait sa main. Sa main n’était pas bonne. Billy avait toujours faim. Billy courait, affamé. Billy tombait. Les os de Billy n’étaient pas fiables. Billy n’aimait pas les os de Billy. Billy n’aimait pas Billy. Billy entendait des rires. Billy aimait les rires. Les rires faisaient rire Billy. Billy aimait rire. Billy aimait les rires. Billy courait vers les rires. Billy tombait. Billy n’aimait pas Billy. Billy se relevait. Billy aimait se relever. Billy aimait Billy. Billy courait. Billy aimait les rires. Les rires faisaient rire Billy. Billy aimait rire. Billy voyait des humains. Billy aimait les humains. Billy avait été humain. Billy aimait l’ancien Billy. Billy n’aimait pas le nouveau Billy. Billy voyait une jeune femme rousse. Billy aimait les femmes. Billy voyait un nain. Billy n’avait jamais vu de nain. Billy n’aimait pas les nains. Le nain avait un marteau et tapait. Billy n’aimait pas les marteaux. Billy n’aimait pas quand on tapait. Taper faisait du mal à Billy. Billy n’aimait pas avoir mal. Billy n’aimait pas quand on tapait. Billy voyait du fluide briller. Billy aimait bien quand ça brillait. Le soleil brillait. Billy aimait le soleil. Le soleil chauffait. Billy n’aimait pas la chaleur. Billy n’aimait pas le soleil. Billy aimait quand ça brillait. Billy s’approchait du fluide que manipulait le nain. Billy souriait. Billy n’avait plus de lèvres. Le sourire de Billy était affreux. Billy n’aimait pas son sourire. Billy n’aimait pas Billy. Billy voyait le nain se retourner. Billy n’aimait pas le nain. Billy voyait le marteau se lever. Billy n’aimait pas les marteaux. Billy voyait le marteau se rapprocher. Billy n’aimait p…

Thauthaudarmafur grogna et retira son marteau du crâne fendu du zombie.


« Par Grimnir, ces zombies sans âme sont abrutis. J’en étais où ? »

« Tu m’expliquais comment fondre le diamant. »

« Ah ouais. Alors... »


Les deux comparses poursuivirent leur forge de casques en diamant, ayant installé leur petit atelier dans une clairière d’une forêt près d’Ishtar.
Codage par Libella sur Graphiorum




[Création de 8 casques en diamant]




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~



État des slots de RP : "Rencontre" [PW Axe] | "Nager en liberté" [PW Kidd] | Disponible | Disponible

État des slots d'arène : Disponible | Disponible | Disponible



:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyLun 2 Sep 2019 - 3:18

Rapport de fabrication :

Thauthaudarmafur fabrique Casque en diamant (x8). Il gagne 40 points métier.

Remarques sur le RP : WTF :rire: . Sinon tu passes maître.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyJeu 5 Sep 2019 - 19:51

Le début d'un grand commerce
Aujourd'hui était un grand jour. Urua commençait dans le commerce. Pas en tant que routier qui suit une caravane avec des bœufs puants, des paysans crasseux et des mercenaires, présents pour garder les biens à vendre, qui étaient à la fois puants et crasseux. Son odorat sur-développé ne l'aurait pas permis. Non, aujourd'hui, il créait plusieurs armures et comptait bien arriver à créer du profit en augmentant sa production à chaque vente. Ce n'était pas si difficile de base mais au final, chaque fois qu'il arrivait à vendre quelque chose, il devait acheter deux fois plus de choses. Ce n'était pas le comportement d'un homme (si on pouvait l'appeler homme) d'affaire. Il fallait que ça change.

Il s'attela donc à la tâche qui commençait doucement à devenir familière. Le minerais était fondu, purifié, transformé en longues barres, aplati en de grandes plaques, jointes pour former une vraie armure. Le travail lui plaisait. Il pouvait se permettre de penser à autre chose. Il restait toutefois vigilant pour ne pas se roussir la fourrure mais son esprit vagabondait, pensant à ses terres natales, se demandant si son père était toujours aussi intransigeant, sa mère toujours aussi discrète, se remémorant les chansons sur les exploits des héros de son peuple.

Une fois ses affaires terminées, il couvrit le feu, laissant les braise chauffer doucement pour le prochain occupant, rangea son lieu de travail et s'en fut, son sac en toile épaisse plus lourd de deux armures vers la place marchande, prêt à négocier l'échange des armures contre de nouveaux minerais d'une qualité suffisante pour qu'il puisse en faire autre chose qu'une simple pince.

[Fabrication (avec les minerais que je viens d'acheter) de deux Armure Hyno une à placer dans mon inventaire et l'autre à équiper.]

Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMer 18 Sep 2019 - 13:15

Rapport de fabrication :

Urua fabrique Armure Hyno (x2). Il gagne 10 points métier et 5 points métier bonus.

Remarques sur le RP : Tu passes Apprenti.
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 664
Expérience : 2911
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 59
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 

(Livre magique, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche2106/2106Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (2106/2106)
Vitesse: 1384
Dégâts: 591

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMer 2 Oct 2019 - 2:39

- ...Et c'est comme ça que j'ai rencontré Tungstène !

Occupé à sa couture, Azriel arrêta son geste quand il entendit Rhys prononcer cette phrase.

- Attends, tu veux dire le Tungstène ?

- Lui-même ! Un sacré personnage. Ensuite, il m'a abordé, et...

Le vieil homme repartait dans ses explications, en picorant dans un bol de fraises qu'il s'était préparé. Il y avait peu de chances qu'il raconte la vérité, ou tout du moins que son récit n'ait pas fait l'objet d'embellissements, mais il fallait lui reconnaître ça : l'ancien savait raconter des histoires. Azriel ricana devant cette remarque. Il le voyait comme un ancien, alors que lui-même avait au moins le triple d'âge. Mais Rhys ne savait rien de sa condition de vampire. C'était une habitude depuis son départ de Spelunca, et Azriel comptait bien perpétuer la tradition tant que cela était nécessaire. Après tout, ce qu'il ne savait pas ne pouvait pas lui faire de mal...

Les deux compères continuèrent leur discussion - ou plutôt, l'un continuait d'écouter le monologue de l'autre. Autour d'eux, les lieux étaient particulièrement vides, il n'y avait pas un chat. Aussi pouvaient-ils discuter librement. Son histoire finie, Rhys abandonna son bol sur une table proche, et saisit une dague qui s'y trouvait. Prudemment, il fit glisser ses doigts sur la garde, le manche, puis il longea le fil de la lame.

- Pfioooou, quelle belle pièce ! Elle a un nom ?

- Aucune idée, elle n'est pas à moi. Je ne te savais pas du genre à donner un nom à une arme.

- Seulement à celles qui le méritent.

- Et pour celle-ci ?

Rhys lissa sa barbe, son regard aveugle toujours fixé droit devant lui, en se mordant la lèvre inférieure. Il tâchait de se représenter l'arme par une vue de l'esprit.

- Je l'appelerai... Baldwin.

- C'est un nom qui veut dire quelque chose, ou tu aimes juste la sonorité ?, demanda Azriel qui avait reprit son travail de couture.

- Ca veut dire Purification, dans un vieux langage disparu. Enfin je crois...

Pendant que Rhys tentait de rassembler ses souvenirs, Azriel admirait le résultat de son travail. La tunique sur laquelle il travaillait avait une jolie teinte verte qu'il appréciait particulièrement. Bien sûr, ce n'était pas le genre de choses qui allait faciliter les guet-apens ou les escarmouches, mais le vampire était certain qu'elle ferait un propriétaire heureux. Peut-être resserrer un peu au niveau des fesses...

- Et est-ce que je t'ai déjà raconté la fois où j'ai sauvé les Djöllfulins de la mort ?

- Oh, seulement quatre ou cinq fois...

- Une erreur inqualifiable que je tiens à réparer. C'était en hiver...

[Création de 1x Armure Hyno contre 21 minerais de cuivre et 1 minerai de fer, à mettre dans mon inventaire.
Validation des quêtes de métier n°1 (Première fabrication d'apprenti) et n°6 (Liste de mots). Merci !]




Forge des forgerons d'armures - Page 9 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Dialogues : Lilas

RP en cours
I / II / III

Hors RP
I / II

Combats d'arène
I / Libre / Libre
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMer 2 Oct 2019 - 22:53

Rapport de fabrication :

Azriel fabrique x1 Armure Hyno et gagne 5 points de métier. Il gagne aussi 5 points métier en bonus.

Commentaires sur le RP : Tu termines la quête Liste de mots et tu reçois 500 pièces d'or. La quête "Première fabrication d'apprenti" ne peut se réaliser car seul le Heaume Hygal rentre dans cette catégorie. De plus, il me semble (à confirmer), qu'il s'agit d'une quête réalisée / fabrication.
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 29 Oct 2019 - 11:04

Le début d'un grand commerce
Urua trouvait ça normal. Il avait pris l'Hygal qu'il portait à sa faction. Il avait pris, il allait offrir. Tout son savoir allait dans son art. Pour sa faction, il alla plus loin, mit tout son soin, tout son savoir dans la fabrication. Ils pourront avoir un morion gratuit. Qui pourrait vouloir plus? Tout avait un prix dans la transaction, sauf quand on avait un compromis aussi attirant. Il finit plutôt tard son but, abattit un travail colossal, confiant dans l'imagination qu'il avait traduit dans un artisanat brillant.

[Fin de la quête de la Disparition.]


***********************************


Une fois son premier heaume fabriqué, le chat disproportionné put se relaxer. Il posa ses énormes pattes sur la table en bois massif à côté de la forge, celle où il pouvait poser son matériel pour le garder à portée de main. Il souffla un moment, réfléchissant, laissant son esprit se balader, revenant à ses précédents duels, ses batailles, ses escarmouches. Il se demandait comment adapter au mieux son équipement et quelles étaient les pièces qu'il lui manquaient pour se protéger au mieux et faire mordre la poussière à ses ennemis.

Une fois quelque peu décidé, il se remit au travail. Il ne fallait pas que la température chute trop dans la forge sinon la purification des minerais ne se ferait pas correctement. Il fallait respecter les coutumes et traditions dans le processus. S'ils étaient aussi anciens, il y avait une raison, c'est qu'ils avaient été testés et approuvés.

Néanmoins, il pouvait se permettre quelques libertés dans son ouvrage. Des fioritures allant d'un dragon épique couronnant un des casques à un verger parsemé de raisins, de fraises, de groseilles et de framboises pour les plus délicats. Son secret consistait à appliquer une fine couche d'alliage d'étain et de tungstène pour ramollir la couche qu'il voulait graver à la griffe. Généralement, le client était tellement satisfait de la précision de l’œuvre que s'il n'était pas déjà assis, il tomberait sur les fesses.

[Fin de la quête de la liste de mots.]


***********************************


[Fabrication de 2 Heaumes Hygal et une Armure Hyno à placer dans l'inventaire.]


Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyVen 1 Nov 2019 - 17:38

Rapport de récolte :

Urua fabrique x2 Heaume Hygal + x1 Armure Hyno et gagne 15 points de métier.

Commentaires sur le RP : C'est un peu limite au niveau des lignes, mais je valide.
Tu réalises les quêtes suivantes :
× La disparition et obtiens x2 Potion d'hypersensibilité + x2 Potion d'insensibilité.
× Première fabrication d'apprenti et obtiens x1 Os doré + 10 points d'expérience.
× La liste de mots et obtiens 500 pièces d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Azriel
Arlequin

Azriel

Messages : 664
Expérience : 2911
Masculin Âge RP : 180 ans

Politique : 59
Métier : Forgeron d'A. - Apprenti
Titres:
 

(Livre magique, +100, v+200, - l'effet dépend du tour (voir fiche joueur))

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche2106/2106Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (2106/2106)
Vitesse: 1384
Dégâts: 591

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptySam 9 Nov 2019 - 1:38

- Ainsi apparut du haut du mont tout blanc un divin animal, l'Alligator Pur. Il scruta l'opportun qui l'avait sorti du district aux lutins, puis rugit. Boum boum boum, fit son corps lourd, boum boum boum ! Pourquoi ton irruption ici ? Un combattant vaillant sans nul soupçon, qui lui dit : Nous arrivons pour toi, Alligator Pur ! Nos passions vaincront, puis ton corps Nous aurons ! Au final, Nos gains nous font languir... Nos noms vivrons pour toujours dans un cosmos noir. Ainsi, un combat brillant consuma tout, l'Alligator Pur disparut à tout jamais. Ainsi l'opportun fut oint Grand Roi du Mont.

- C'est bien là le conte du Chasseur et de l'Alligator ? Voilà longtemps que je ne l'avais pas entendu...

Azriel travaillait sur son établis, et le vieux Rhys, comme à son habitude, venait lui tenir compagnie. Cette fois-ci, la discussion avait dérivé sur les contes et légendes de Dùralas, leur bien-fondé ou leur côté farfelu. Azriel lui-même avait pu constater que certains d'entre eux sont bien plus que de simples histoires pour faire peur aux enfants ou les endormir.

- Tu connais ça toi le jeune ?

- Evidemment. C'est un classique de la littérature.

- Ouh, toi, tu dois être un bourgeois ou un nobliau. Il n'y a bien qu'eux qui s'instruisent avec ces vieilles histoires... Les jeunes générations ne le font plus...

Rhys, aveugle, n'avait pas la moindre idée à quel genre de personne il pouvait bien parler. Se fiant au ton de sa voix et à sa façon de travailler, il avait identifié son interlocuteur comme un jeune homme. S'il savait qu'il parlait avec un vampire plus que centenaire... Mais cela arrangeait bien les affaires d'Azriel. Pas de question, pas de remarque, juste une discussion plaisante.

Le vampire put repartir sur sa création du jour : une protection pour la tête. Le vulgaire appellerait ça un casque, et techniquement s'en était un. Mais le terme le rebutait un peu. Un casque, c'est terriblement commun. Bon sang, prenez une soupière, mettez la sur votre tête, vous avez un casque ! Certes, un peu grand, mais on parle d'un pauvre casque, donc il faut savoir faire des sacrifices. Non, Azriel était au-dessus de ça. Il essayait tant bien que mal d'allier esthétisme et précision. Mais par rapport à un torse ou des jambières, la surface était beaucoup plus réduite, et bien plus difficile à travailler.

Finalement, il opta pour moins de protection dure, et plus de rembourrage. Certes, on perdait en protection, mais le vampire n'aimait de toute façon pas les pièces trop lourdes. Ce genre d'équipement nuit à la grâce et à l'esthétique du combat. Le rembourrage intérieur rendant la chose beaucoup plus agréable à porter, et le tissu ajouté à l'extérieur permettait d'ajouter des touches de couleur toujours bienvenues.

Azriel allait demander à Rhys comment il trouvait le résultat, avant de se raviser.

[Fabrication de 1x Heaume Hygal, avec les matériaux de ma poche ici. Le Heaume est à mettre dans mon inventaire. J'en profite aussi pour valider les quêtes Première fabrication d'apprenti et Disparition. Merci !]




Forge des forgerons d'armures - Page 9 1562193775-blason-transparent
La vie est un spectacle dont la mort est la dernière représentation.
Dialogues : Lilas

RP en cours
I / II / III

Hors RP
I / II

Combats d'arène
I / Libre / Libre


Dernière édition par Azriel le Sam 16 Nov 2019 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyMar 12 Nov 2019 - 20:36

Le début d'un grand commerce
Le commerce commençait à bien se lancer. Le forgeron avait rendu le heaume qu'il avait emprunté à sa faction, il avait fabriqué plusieurs armures qu'il avait pu vendre pour un bon prix compte tenu du soin qu'il apportait à leur fabrication et l'argent avait servi à racheter du matériel. Plus il forgeait, plus il se sentait à l'aise dans ce lieu malgré la chaleur étouffante et l'effort physique généré.

Il avait fini par arriver au bout de son art concernant les armures lourdes et s'attaquait maintenant à se perfectionner sur les heaumes. Le travail était plus minutieux car les pièces devaient être plus petites et assemblées pour ne pas gêner la vision ou ne pas provoquer de douleur particulière qui gênerait un combattant dans un moment crucial d'un combat. Il fallait aussi faire attention aux dimensions car un heaume ne pouvait pas être ajusté comme une armure. Urua s'appliquait donc à fabriquer différentes tailles de casques pour s'adapter aux différentes morphologies de ses acheteurs.

Cette fois, il avait occupé son four une bonne partie de la journée, travaillant à la chaine pour fabriquer pas moins de sept articles. Voilà qui lui rapporterait gros la prochaine fois qu'il passerait au marché. Il avait toujours un marchand qui lui prenait volontiers ses productions. Il semblait apprécier et réussir à écouler correctement ses stocks. Bientôt, il sera prêt à lancer une grande production et créer un cercle infini de rentrée d'argent lui permettant d'ouvrir sa propre boutique.

[Fabrication de 7 Heaumes Hygal à placer dans l'inventaire.]


Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyJeu 14 Nov 2019 - 22:38

Rapport de récolte :

Azriel fabrique x1 Heaume hygal et gagne 5 points de métier.
Ainsi que 5 points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu valides la quête Première fabrication d'apprenti et gagne x1 Os doré + 10 points d'expérience. Tu valides aussi la quête La disparition et obtiens x2 Potion d'hypersensibilité + x2 Potion d'insensibilité.

Merci pour le lien de la fiche en édition Clin d'oeil




Rapport de récolte :

Urua fabrique x3 Heaume hygal et gagne 15 points de métier.

Commentaires sur le RP : Il ne faut pas oublier qu'il s'agit de 5 lignes / fabrication. Héhé...
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptySam 23 Nov 2019 - 19:39

Le début d'un grand commerce
La dernière fois, Urua n'avait pas pu honorer ses objectifs. Il avait perdu énormément de temps à ajuster la température du feu pour ne pas altérer la composition des métaux qu'il allait récupérer à partir des minerais dont il disposait. Comme il n'avait pas quatre bras et que Diagoras n'était pas assez fort pour actionner le soufflet de taille conséquente qui alimentait les flammes, il avait du alterner entre cette fonction et le forgeage.

Cette fois, il essayerait une nouvelle technique. On ne se perfectionnait qu'en testant et s'il voulait un jour ouvrir sa boutique, il allait devoir être capable de maintenir un rythme correct, respecter ses plannings de commande et bien sûr, tout ça tout seul. Ce jour-là, il essayerait d'utiliser le soufflet avec sa queue. À première vue, l'idée paraissait ridicule mais un grand sage a dit un jour: "Si on fait toujours ce qu'on a toujours fait, on obtiendra toujours ce qu'on a toujours obtenu." Si la technique fonctionnait, il serait sûrement le premier voire le seul à pouvoir forger de cette manière. Une publicité magnifique pour ses talents.

Le jour vint où il se tint devant les braises avec son ami Mouss'queterre qui le regardait avec curiosité et un brin d'amusement. Lui aussi était curieux de constater le résultat de cette expérience. Le bout de sa queue enroulée autour d'un des manches du soufflet, une pelle de minerais dans une main, un tison dans l'autre, il était prêt. Le travail commença.

*********************************


Les quelques forgerons présents avaient commencé par se moquer de lui mais très vite, ils constatèrent que la méthode portait ses fruits. Il faisait fondre le métal et purifiait le minerais avec une rapidité et une efficacité rare. Certains de ses collègues vinrent même observer le travail d'un air admiratif, sûrement en réfléchissant à comment ils pourraient atteindre les mêmes résultats par leurs propres moyens.

En peu de temps, les heaumes étaient tous terminés et sous les félicitations de Diagoras, Urua empaqueta ses toutes nouvelles pièces et reprit le chemin du marché, calculant déjà combien il allait en tirer, quelle quantité de minerais cela représenterait et prévoyant la suite de ses transactions. Il pouvait enfin voir un futur lucratif dans un domaine qui lui plaisait.


[Fabrication de 4 Heaumes Hygal à placer dans l'inventaire.]


Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4869
Expérience : 17493
Masculin

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptySam 30 Nov 2019 - 16:28

Rapport de récolte :

Urua fabrique x4 Heaume Hygal et gagne 20 points de métier.
Ainsi que récompense en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Tu passes Compagnon et as accès à de nouvelles recettes !
Revenir en haut Aller en bas
Urua
Paladin

Urua

Messages : 393
Expérience : 3004
Masculin Âge RP : 28

Politique : 121
Métier : Forgeron d'armure - Maître Absolu
Titres:
 

(Diagoras, Mouss'queterre de Urua [Modifié][Emblème de la GZ]  +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559870510-barre-vie-gauche4127/4127Forge des forgerons d'armures - Page 9 1559871461-barre-vie-rouge  (4127/4127)
Vitesse: 494
Dégâts: 1244

Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 EmptyVen 6 Déc 2019 - 11:06

Le début d'un grand commerce
Cette fois, Il était lancé. Il n’avait pas encore de commandes à son nom mais sa production augmentait et il commençait vraiment à se faire un nom. Les forgerons qui étaient présents à sa dernière séance avaient déjà lancé les rumeurs et raconté alentours les exploits d’Urua. Sa technique d’activer le soufflet avec sa queue, libérant ses bras pour pouvoir forger en continu avait fait le tour de la profession. Quand il entrait dans le cercle formé par les différentes forges, ses pattes résonnant sur la terre battue par tant de paires de bottes, les yeux se tournaient vers lui, des murmures ponctuaient son passage et des doigts le suivaient. Le Löwen était légèrement déstabilisé par cette nouvelle notoriété. Il n’avait pas l’habitude qu’on le reconnaisse ni qu’on parle de lui. Un pauvre petit lion, fraîchement débarqué des montagnes de Spelunca devenait un personnage digne d’être reconnu. C’était quelque peu écrasant comme situation.

Arrivé devant sa forge habituelle, Urua descendit son sac rempli de son épaule. Le nombre de minerais était impressionnant et faisait peser douloureusement la jute sur la fourrure. Quand il le vida sur l’établi, le bruit alerta les collègues qui tournèrent la tête et les murmures reprirent de plus belle. On avait rarement vu un forgeron prévoir une telle production en une seule session. Si ses calculs étaient exacts, il en avait pour une quinzaine de heaumes. Il allait finir par devenir le fournisseur officiel des armuriers du royaume à force de pouvoir vendre autant d’articles.

Le processus pour sélectionner les minerais prenait généralement la première partie du temps qu’il s’impartissait. Il fallait trouver ceux qui avaient assez de composants métalliques mais pas trop pour récupérer tout de même assez de minéraux dans le métal afin d’avoir l’alliage le plus pur et le plus adapté. Il ne fallait pas que le métal soit trop pur mais il ne devait pas être trop chargé d’additifs ou d’autres matières sinon la qualité serait plus que médiocre. Il pouvait se permettre de créer des objets de très bonne qualité et d’autres un peu moins travaillés mais pas de la camelote non plus. Les premiers se vendraient un bon prix alors que les restants seraient réservés aux aventuriers plus modestes. Bien sûr, les finitions ne seraient pas les mêmes. L’investissement devait valoir la peine.

Plusieurs creusets scintillaient au sein des flammes. Le métal en fusion se reflétait dans les yeux fauves du forgeron, d’une lumière orangée qu’on ne pouvait fixer directement sous peine de détériorer sa vision. Les flammes qui s’échappaient régulièrement des braises sur lesquelles soufflait l’air censé les alimenter suscitaient une forme de nostalgie. On repartait dans ses souvenirs, on se perdait dans ses pensées où on pouvait se perdre pendant des minutes entières sans voir le temps passer. Beaucoup de forgerons avaient raté une de leurs créations à cause de cet effet mystérieux qui leur faisaient rater le moment où ils devaient retirer leur œuvre du feu afin de la travailler, rendant le métal inutilisable.

Urua ne voulait pas risquer de devoir recommencer, d’autant plus qu’il commençait en travaillant sur ses plus belles pièces en premier, histoire d’éviter de bâcler les fioritures qu’il leur réservait à force de lassitude ou de fatigue physique. Il fallait dire que frapper le métal et soulever les pièces demandait un effort conséquent. Pas en terme ponctuel mais à longueur de temps. Ça ne dérangeait pas le lion outre mesure étant donné qu’il se devait de garder un physique assez imposant pour pouvoir porter ses armures, utiliser ses armes et disposer de sa carrure comme outil de dissuasion afin de ne pas voir à combattre chaque fois qu’une situation délicate se présentait. Il pouvait s’en sortir en pugilat mais il espérait ne pas avoir à en venir aux mains, dans son cas aux pattes. Il abhorrait la violence, même si elle le remplissait d’une agréable sensation de puissance, c’est ce qui le motivait à se battre pour rendre la paix à ce monde et rétablir la sécurité dans les campagnes.

Une fois le métal fondu, Il fallait lui donner forme. Depuis le temps, il avait entreposé des moules des différentes parties qui composaient ses casques dans les petits logements encastrés dans les établis. Déjà il n’avait pas à les transporter partout et ils pouvaient servir à d’autres travailleurs. La seule chose qu’il leur avait demandé avait été d’en prendre soin. Compte tenu de son apparence sauvage, ils avaient plus que volontiers accepté par peur des représailles.

Verser le métal en fusion dans le moule n’était pas tâche facile. Il fallait des pinces de plusieurs pieds de long afin de ne pas se brûler les coussinets ni les poils, ce qui non content d’être douloureux laissait une intense odeur désagréable. L’expérience avait été assez marquante pour qu’il n’ait pas envie de recommencer et en tire des leçons. Le trou à viser était assez petit pour gâcher le moins de métal possible. Les matériaux étaient précieux et chers, il fallait en utiliser le maximum pour rentabiliser.

Le geste fut précis et rapide. L’habitude se faisait sentir à force de pratique et d’expérience. Trois moules furent remplis en peu de temps, le métal n’avait pas même eu le temps de refroidir et coulait avec facilité dans les moules de sable, remplissant tout espace libre, l’air chaud s’échappant par plusieurs tuyaux afin de rendre la forme du moulage la plus précise possible. Le forgeron répéta la manœuvre plusieurs fois d’affilée jusqu’à ce qu’il ait utilisé la totalité du minerai dont la qualité donnerait un heaume portable. Il jeta le reste dans un tonneau réservé à tout ce qui ne pouvait plus servir. Le récipient commençait à devenir bien rempli à force d’y laisser tomber des pièces défectueuses, du minerai inutilisable, les outils brisés. La réserve était en libre-service pour les jeunes débutants qui voulaient s'entraîner sans risquer de détériorer une pièce qui aurait pu être vendue ou qui voulaient réparer des outils pour avoir leur premier assortiment à moindre prix. Ce métier était communautaire et solidaire.

D’aucuns pourraient penser que le travail était fait. On avait des pièces qui s'emboîtaient les unes dans les autres et qui pouvait donner la forme grossière d’un casque dans un matériau de qualité suffisante pour résister aux coups qu’il pouvait subir pendant une bataille. Bien entendu, ces personnes n’étaient pas forgeron de formation ni de passion et n’avaient pas en eux le perfectionnisme qui caractérise les maîtres dans cet art. Il manquait toute une partie du travail qui prendrait énormément plus de temps, de minutie et de concentration.

La première partie consistait à lisser et former correctement les parties avant de les joindre. Pour ça, aucune meilleure méthode que le marteau, le ponçage et le polissage avec de l’huile de coude. Une pièce était déjà contraignante mais imaginez qu’on en ait seize et que chaque heaume ait quatre parties différentes qui doivent toutes être irréprochables. Encore une activité qui laissait le travailleur libre d’errer à sa guise dans ses pensées et cette fois sans grand danger. Trop polir le métal n’existait pas. Certains propriétaires préféraient le peindre ou le ternir mais c’était généralement pour des raisons pas vraiment légales. Mais pour les vendre, il valait mieux qu’on puisse se voir dedans pour attirer l’œil et montrer qu’il n’y avait pas de défauts.

Une fois les pièces parfaites, ce qui prenait si longtemps que le soleil commençait à se coucher alors qu’il avait commencé à l’aube, il s’attaqua à l’assemblage. La force prodigieuse de ses énormes pattes lui permettait de riveter les pièces si serrées qu’elles ne bougeaient pas d’un millimètre. Ce serait malheureux qu’en pleine bataille, une pièce bouge et qu’une lame se glisse entre les lamelles de métal pour ouvrir le crâne d’un guerrier malchanceux.

La faim tenaillait son ventre et la fatigue piquait ses yeux alors qu’il arrivait en vue de la fin de son travail harassant. Il ne restait que sa partie préférée et il était heureux qu’elle arrive à la fin de l’ouvrage. Il devait graver et décorer les meilleurs des casques. Ceux qui étaient destinés à des rentes plus modestes resteraient austères mais les plus belles pièces méritaient d’être embellies à leur paroxysme.

Une fois son travail fini, Urua enveloppa ses toutes nouvelles créations dans un linge épais et doux une par une. Il ne voulait pas une seule bosse ou rayure sur un travail aussi minutieux ni avoir à retravailler dessus avant de les apporter au marché. Cette session avait été plus que fructueuse et il espérait en tirer une belle somme qui lui permettrait de développer de nouveaux modèles. Il était temps qu’il monte la difficulté et les résultats d’un cran !

[Fabrication de 16 Heaumes Hygal à placer dans l'inventaire.]


Codage par Libella sur Graphiorum




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Signa12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Forge des forgerons d'armures   Forge des forgerons d'armures - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Forge des forgerons d'armures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: Lieu d'artisanat - Les Forges-