AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shax
Le Monde de Dùralas a précisément 1753 jours !
Dùralas, le Sam 18 Aoû 2018 - 4:13
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 [Capture : Le présent de Kalumbra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 923
Expérience : 5241
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Mar 5 Avr 2016 - 4:04


Un instant de méditation, de flottement. Hevoria était assise en tailleur, en lévitation au-dessus du sol. Autour d'elle, une gigantesque tempête de sable faisait rage. Les vents balayaient inlassablement les contrées désertiques, charriant d'innombrables particules telle une vague de poussière monstrueuse engloutissant tout sur son passage. Pourtant, les sables du désert évitaient scrupuleusement la vestale qui était plongée dans une profonde méditation. Tout était calme, silencieux. Il fallait faire le vide, chasser toutes les mauvaises ondes car... Kalumbra l’appelait.

Une voix ? Un esprit ? Son instinct ? Peut-être était-ce dans ses gènes ? Hevoria ne savait pas comment, mais au fond d'elle, elle était persuadée que la forêt sacrée voulait la contacter. La cultiste avait donc entrepris de s'isoler au plein désert, au beau milieu d'une tempête. Elle devait se tenir loin des villes et loin d'hommes, car peu importent ce que voulait Kalumbra, il fallait s'attendre à tout.

Et alors qu'elle était en phase avec les esprits, quelque chose se produisit. Devant elle, l'air se fissura soudainement. Cette brèche, d'où émanait une étrange fumerolle turquoise, s'ouvrit partiellement, laissant échapper un flot d'esprit tourbillonnant.

Un portail vers l'Immatériel…
Les esprits se regroupèrent, s'enlacèrent pour ne former finalement qu'un unique amas spectral qui revêtit une forme féminine et familière. L'humanoïde qu'Hevoria reconnut immédiatement, pris alors la parole, d'une voix fantomatique.

Bonjour Hevoria.
Mère Etheria ?! Oh, je vois, c'est une projection spectrale.
Exact. La véritable moi se trouve bel et bien en Kalumbra. Tu n'es pas sans savoir qu'il nous est impossible de quitter la forêt. J'ai donc utilisé l'Immatériel comme relais afin de te contacter. Mais venons en aux faits. Pour te récompenser d'avoir terrassé Umbra, la créature qui menaçait notre culte, Kalumbra désirerait te faire un présent. Un présent… spécial.
Spécial ?
Oui. Mais je pense que tu vas apprécier. Un sourire s'esquissa sur le visage de la maîtresse de la voie des esprits.
Une intense lumière turquoise s'échappa alors de la faille d'où était sortie Etheria. La fissure déjà longue de quelques mètres s'agrandit alors afin d'atteindre une dizaine de mètres de largeur.

Mais c'est quoi ce truc ? C'est énorme !
Et bien… pour te donner un petit indice, tu n'es pas sans savoir que, comme nous, certaines créatures sont capables de dématérialiser leur esprit afin d'accéder et de se déplacer à travers l'Immatériel, n'est-ce pas ? Ce portail relie Duralàs à Kalumbra et… la surprise que la forêt m'a chargé de t'acheminer vit habituellement dans le ciel de nos contrées.
Ne me dites pas que…
Mais avant qu'Hevoria ait eu le temps d'entamer sa phrase, une gigantesque et filiforme créature volante jaillit de l'immense faille avant de planer au-dessus des deux sorcières.


C'est…
Oui, c'est une Voodrella. Elle est magnifique n'est-ce pas ? Elles sont aussi appelées « Raie du néant ». Ces créatures sont les gardiennes du ciel de Kalumbra. Les voodrella sont d'apparence calme, mais ne te méprend pas, elles n'en sont pas moins de dangereuses prédatrices aux capacités tout à fait atypiques.
Elle possède une faculté d'adaptation élémentaire hein...
Entre autre oui. Leur grande particularité est d'être des créatures mutagènes extrêmement réceptives à la magie, dont elles se nourrissent par ailleurs. À tel point qu'elles peuvent en assimiler les propriétés afin de les utiliser à leur compte. Pour faire simple, si tu utilises un sort de boule de feu sur une voodrella, elle en absorbera l'essence et modifiera les propriétés de son corps afin de l'adapter à pouvoir cracher des flammes. De surcroît, elle peut voler cette magie à sa source afin de s'en emparer tout en sapant la force de son adversaire.

Grâce aux trois voies de Kalumbra, elle et moi devrions avoir une bonne synergie.
C'est bien pour cela que la forêt l'a choisie. Cependant… cette voodrella est encore jeune et ne se laissera pas apprivoiser si facilement. C'est à toi de te montrer digne du présent que viens de te faire Kalumbra mon enfant. Seras-tu à la hauteur ?
Et alors que sa phrase s'achevait, les esprits formant la projection spectrale d'Etheria furent comme aspirés par le portail qui, une fois la dernière entité happée, se referma brusquement, comme s'il ne s'était rien passé… ou presque.

La Voodrella poussa alors un cri éthéré, profond, semblable à une longue et envoûtante complainte.
Très bien ma grande… À nous deux maintenant.


! Admins important ! :
 


Dernière édition par Hevoria le Mer 27 Avr 2016 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4097
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Mar 12 Avr 2016 - 16:55

[CAPTURE]Hevoria - Voodrella

Malus : -10% de vitalité et vitesse dans cette zone.

La Voodrella débute le combat.

Hevoria : 1616 [1795 de base]
Vitesse : 401 [445 de base]
Dégâts : 1539
Bonus : Ensorceleur : Annule un bonus adverse.

----------VERSUS-----------

Voodrella : 1300
Vitesse : 1200
Dégâts : 450
Bonus : Dard venimeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4097
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Mar 12 Avr 2016 - 16:55

La Voodrella attaque à 450 sur Hevoria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 923
Expérience : 5241
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Mar 12 Avr 2016 - 22:56

Au cœur de la tempête de sable, la voodrella planait lentement au dessus d’Hevoria. Son corps constitué d’une membrane obscure était parcourue de multiples nervures turquoises qui luisait faiblement dans la pénombre. Son apparence atypique couplée à ses mouvements à la fois graciles et mystiques donnaient une apparence irréelle à la créature, comme si cette dernière était sortie tout droit d’un autre monde (ce qui n’était pas totalement faux). Kalumbra abritait de bien nombreuses entités, toutes plus surprenantes et déroutantes les unes que les autres et cette voodrella en était l’expression parfaite.

Hevoria, bien que résidente de Kalumbra depuis sa plus tendre enfance avais toujours été subjuguée par ces créatures qui peuplaient les cieux de sa région natale. Elle ne pouvait s’empêcher de contempler la contempler. Le chant de la voodrella résonnait encore et toujours, berçant tendrement l'esprit de la cultiste. N'importe quelle personne normalement constituée se serait abandonnée à cette ensorcelante et apaisante mélopée que les sorcières de Kalumbra appelait le « requiem des esprits » et il s'en fallut de peu pour qu'Hevoria y succombe à son tour.

La vestale reprit finalement ses esprits quelques secondes trop tard. Une erreur que la voodrella mit immédiatement a profit en plongeant en piquée vers la vestale. Cette dernière, l'esprit encore embrumé par sa sortie de léthargie ne pu esquiver son assaillante qui la percuta d’un violent coup d’aile dans l’abdomen. La cultiste, le soufflé coupé, eut la désagréable l’impression de s’être fait percuté par un troupeau de rhinocéros. La douleur lui remettant les idées en place, la jeune femme s’agrippa de toute ses forces à l’aile de la voodrella qui commençait à s’élever de nouveau dans les airs.

Eheh. Pas mal ! Mais va falloir frapper un peu plus fort si tu tiens à m’abattre pour de bon.
Sentant l’adrénaline bouillir dans ses veines revigora la sorcière qui se hissa finalement sur le dos de la créature qui s’engagea alors dans la tempête de sable. La voodrella, malgré son apparence nonchalante peut atteindre des vitesses tout a fait exceptionnelles. En l’espace d’un instant, Hevoria, accrochées au dos de son assaillant, fut soumise à des condition climatiques épouvantables. Le frottement de l’air couplé aux particules de sables lui firent subir un véritable enfer, fouettant son visage, lacérant sa peau de part en part, alors que la voodrella filait toujours à une vitesse vertigineuse, faisant fit de toute contrainte météorologique.

Ok… j’ai parlé un peu vite...
Pour la première fois depuis un long moment, Hevoria ne savais que faire face à un tel ennemi. Elle devais l’apprivoiser et non le tuer. Cependant, cette créature se nourrissait de magie et était quasiment immunisé à ses effets, utiliser un quelconque sort contre elle était peine perdu. Quand aux tentatives de soumission physique de l’animal, elle semblaient toutes plus ou moins vouées à l’échec au vu de la vitesse et de l’altitude à laquelle se trouvait notre chère vestale. Mais alors que la créature se rapprochait du sol, une idée germa dans l’esprit d’Hevoria.

La cultiste apposa ses mains contre le torse de la voodrella, puis ferma les yeux afin de se préparer à l’effort à venir. Elle aurait besoin de toute l’énergie. Si ce kaerta étais aussi puissant que ce que ses mères le lui avait dit, alors c’était le moment de le prouver, car elle n’aurait pas de seconde chance. Jaillissant du kaerta, d’immenses et intarissables flux de magies concentrés commencèrent à s’accumuler au sein du corps d’Hevoria. Ces derniers filaient à travers ses veines, irriguaient son organisme, renforçaient ses muscles, emplissaient son esprit. Tous ses tatouages brillaient de mille feux. Elle était devenu un immense réservoir de magie instable et la moindre la perturbation pourrait engendrer une désintégration complète de son corps. Mais toute cette magie ne lui était pas destinée.

Est-ce que tu as faim ? Je l’espère pour toi…
Une immense déflagration spectrale s’échappa du corps, retentissant tel un millier de roulements de tonnerre, balayant tout obstacle sur son chemin, réduisant à néant toutes particules dans son rayon d’action, tout, sauf la voodrella. Avant que l’onde de choc ait eut le temps de s’étendre, la créature ouvrit la gueule. Presque instantanément, l’immense émanation magique fut aspirée par cette dernière qui se reput voracement de ce met de choix.

C’est bien… mange. Tu avais juste faim n’est-ce pas ? Une sensation de fatigue l’envahit soudain.
… Et me.. merde… Je crois que, j’ai un peu trop forcé là.
Accumuler une telle quantité de magie puis la déverser en un instant était une expérience particulièrement éprouvante et la vestale venait d’en subir le contrecoup. Vidé de toute magie, l’esprit d’Hevoria s’embruma de nouveau, sa vue se troubla et ses muscles se relâchèrent. Et alors que la voodrella allait de flux de magie en flux de magie, volant à plusieurs dizaines de mètres du sol, Hevoria se sentis lâcher prise. Elle tenta de se raccrocher à quelque chose, mais ses mains, dont la force venait d’être sapée, lâchèrent prise. La dernière chose qu’elle vit avant de s’évanouir fut la voodrella s’éloignant d’elle tandis qu’elle chutait lentement vers le sol.


Dernière édition par Hevoria le Ven 22 Avr 2016 - 13:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3610
Expérience : 15542

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Mar 12 Avr 2016 - 22:56

Le membre 'Hevoria' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4097
Expérience : 14037
Féminin

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Jeu 14 Avr 2016 - 13:33

Fin du combat

Hevoria l'emporte, il perd un lasso suprême et remporte la Voodrella. Les détails de l'image, etc sont à régler en privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 923
Expérience : 5241
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [Capture : Le présent de Kalumbra]   Ven 15 Avr 2016 - 11:27

L’étrange créature observa celle qui venait de rassasier son appétit fendre les cieux vers une mort certaine. Cette femme lui avait offert sa propre magie, mettant sa propre vie en jeu. L’aura que dégageait cette jeune femme était particulière… La voodrella ne pouvait se l’expliquer, mais elle en raffolait. Elle ressentait le besoin d’accompagner son ancienne assaillante, comme si elle était liée à elle depuis toujours, comme elle ne vivait que dans le but de servir cette dernière. C’est ainsi que, muée par un sentiment d’obéissance inconnu, la créature plongea de nouveau vers Hevoria, non pas pour la tuer cette fois-ci, mais bien dans le but de sauver celle qui serait, non... celle qui avait toujours été sa maîtresse.


Lorsqu’Hevoria revint à elle, la première chose qu’elle vit fut un large ciel étoilé. Se trouvant sur le dos, elle pouvait admirer la voûte céleste. Une légère brise caressait son visage. Sa fatigue avait disparu, ses forces étaient revenue. L’idée d'une possible mort lui traversa l’esprit, avant qu’une complainte familièrement envoûtante ne la ramène à la réalité.

Toi ? M’aurais-tu… sauvé ?
La vestale se redressa avant d’avancer vers la tête de l’animal qui était devenue étrangement docile envers elle. Elle apposa la paume de sa main sur le front de la voodrella accéda aux souvenirs enfouis dans son esprit. Et alors elle vu, alors elle comprit ce qui s’était passé. Pourquoi, comment. Tout lui paraissait clair à présent. En partageant son essence avec la voodrella, Hevoria lui avait fait comprendre qui elle était. Elle était la future matriarche de Kalumbra, celle que les trois mères de la nuit et la forêt avaient choisi pour régner dans leur région natale. Celle à qui elle devait une obéissance sans faille. Hevoria fixa d’un regard nouveau la voodrella avant de s’asseoir en tailleur sur son dos.

Possèdes-tu un nom ?
Mais la voodrella n'émit aucun un son. Et les esprits ne tardèrent à lui confirmer qu'elle n'en possédait aucun. Elle était vierge de toute personnalité.
Très bien. Dans ce cas laisse t’en donner un. Dorénavant, tu t’appelleras… Nythra. Cela te plaît ?
Nythra... À l'entente de ce nom, la créature poussa un émis un murmure apaisant, signe qu'elle approuvait ce choix.
Excellent… Dit la cultiste en caressant affectueusement le corps de la créature ailée. Maintenant partons d’ici, nous avons un long chemin à faire.
Nythra, comme revigorée par cette sorte de renaissance, accéléra de plus belle. L'étrange duo fendit le ciel du désert d'Harena à une vitesse prodigieuse, comme si aucun obstacle ne pouvait désormais les empêcher d'atteindre leur but.



[Fin du Rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Capture : Le présent de Kalumbra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Capture : Le présent de Kalumbra]
» Les préceptes de Kalumbra
» La prophétesse du culte de Kalumbra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Désert de Harena :: Archives-