Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Satamael
Le Monde de Dùralas a précisément 1332 jours !
Dùralas, le Ven 23 Juin - 2:04
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Ven 10 Fév - 15:07

Rapport de fabrication :

Amaryelle fabrique x2 TonFatsia, elle gagne 10 points métier et 5 autres points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 19 Fév - 12:28

Ce matin, il tombait des cordes à Endorial. Les quelques téméraires qui osaient braver les lois de la nature n'étaient guère nombreux et Olórin n'en faisait pas partie. Il avait regardé longtemps par la fenêtre de sa chambre, quelques heures probablement, en méditant sur une multitude de choses. Et malgré le son insistant de la pluie qui s'écrasait sur les chaumières elfiques, le mage n'avait pas été dérangé dans sa profonde réflexion matinale. Quoiqu'il en soit, on frappa à sa porte. Son père, sans aucun doute, entra dans la pièce. C'est alors qu'après les coutumes d'usage ce dernier lui demanda la permission de le suivre dans l'atelier afin de découvrir les aptitudes de sculpture de son fils.

En arrivant dans l'atelier familial l'elfe eut un soulagement. Les marchandises commandées étaient bien arrivées. Rapidement, ils visitèrent ensemble les lieux avant que le fils ne montre à son père quelques techniques de taille du bois. Jusque là rien de très surprenant pour son aîné de trois siècles, mais quand Olórin en arriva à l'instant où il projeta ses objets en glace pour s'en donner un exemple, son paternel sembla fasciné par la méthode. Ainsi, le fils invita le père à reproduire l'arc argenté qui figurait au centre de la pièce. Chacun de leur côté, ils commencèrent à œuvrer. Pendant une heure ils avançaient rapidement et avec complicité, tout en discutant de leur vie respective. À l'issu d'un travail minutieux il y avait désormais cinq arcs argentés de bois suspendu à un mur par un crochet. Une belle série qui, de nouveau, était pleinement destinée à la Garde Zéphyr.

Mais cette tournée artisanale n'était pas terminée. Aujourd'hui était également un grand jour. Une nouvelle fois l'elfe se savait proche d'une évolution professionnelle. En effet, ses dernières réalisations lui avait permis d'acquérir de nouvelles techniques non négligeables. Son père cette fois le regarda œuvrer seul lorsqu'il le vit invoquer un bâton de glace. La surprise était de taille car bien qu'il ne s'agissait que d'une projection de glace, les détails étaient bien présents et ils annonçaient une difficulté notoire dans la réalisation de ladite pièce. Pour sûr, cette pièce n'avait encore jamais été réalisée par le mage. Après quelques échanges entre père et files, le travail débuta. D'abord dans un silence de mort, et puis, peu à peu, les langues se sont déliées. Son paternel ne manquait pas une miette du spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Il observa attentivement durant toute la durée du processus artisanal, tantôt en le conseillant, tantôt en lui suggérant quelques retouches ici et là. Ensemble, ils partagèrent un moment rare depuis que le fils avait pris son envol du foyer familial. Il est vrai qu'avec son intérêt pour la magie et ses nombreux voyagent au travers le continent de tels instants étaient compliqués à envisager. Néanmoins, il semble que cette méthode, pour ces deux là du moins, les rapproche davantage avec le temps. Quelques efforts acharnés plus tard le résultat était sublime. Un magnifique bâton couvert de symboles runiques en acier et en argent. Son père le félicita d'avoir choisit une telle profession où sa créativité n'avait de limite que son imagination.


[Olórin fabrique 5 arcs argentés.]
[Olórin fabrique un bâton en acier et s'en équipe.]


Dernière édition par Olórin Calen le Lun 20 Fév - 20:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Lun 20 Fév - 19:20

RAPPEL -
Chaque craft demande au minimum 5 lignes. Si vous faites 3 crafts dans un RP, vous devrez faire 15 lignes.

Rapport de fabrication :

Olórin fabrique x5 Arc argenté et x1 Bâton en acier, il gagne 30 points métier et 10 autres points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! Tu passes Compagnon.

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Ven 24 Fév - 22:29

Olórin venait de passer une journée éreintante au sein de la Garde Zéphyr. Le Grand Conseil s'était réuni, des discussions avaient pris une éternité et il avait fallu trouvé des solutions à des problèmes urgents, notamment son manque crucial d'effectifs. En tous les cas il était soulagé car ses dernières livraisons d'armement étaient bien arrivées à destination. Décidément le travail effectué dans l'atelier familial n'était certes pas de tout repos mais il s'avérait utile à ses confrères. Ses arcs avaient fait fureur parmi les hommes du rang et ces derniers en attendait d'autres ! Malgré une longue journée l'elfe avait entrepris une nouvelle fournée d'arc pour sa faction. Cela faisait trop longtemps qu'elle était restée oubliée et inactive, du sang neuf coulait désormais et il fallait que cela continue.

Sur le chemin de l'atelier, Olórin se permit de faire quelques détours afin de profiter de la nature environnante. C'était une de ses astuces pour apaiser son esprit avant de se mettre au travail. Il prenait soins de l'écouter s'éveiller en ce début de soirée, le soleil commençant à se dissimuler à l'horizon. Le chant des oiseaux, l'eau qui ruisselait dans les petits cours d'eau et le vent qui agitait les végétaux ; voilà une onde musicale qu'il appréciait par dessus tout. Quand il se trouvait là, au creux de cette masse végétale qu'il connaissait depuis tout gamin, il se laissait rêver de tout et de rien. Il était hors du temps, la pensée légère et ses songes vagabondaient au fil de sa promenade. Dans ces moments là on ne voyait pas le temps passer. Résultat, plus rapidement qu'il ne l'avait pensé il se trouvait déjà devant la demeure familiale.

Enfin à son poste de sculpteur, l'elfe s'arma de ses ustensiles afin de préparer le terrain. Par le biais de sa magie, comme à son habitude, il fit apparaître la pièce de glace qu'il souhaitait réaliser. Ce n'était vraiment plus nécessaire car il connaissait les moindres détails des arcs qu'il confectionnait pour la Garde Zéphyr. Une routine certes, mais il prenait toujours autant de plaisir à façonner le bois selon ses envies. Avec minutie il entama un travail conséquent puisqu'il fallait tout de même en produire quatre avant l'aube. Et bien qu'il sache les réaliser rapidement, il n'était pas du genre à bâcler ses œuvres. Le temps s'écoula et après quelques heures d'efforts soutenus les produits étaient fins prêts. Il fallait désormais laisser le bois se reposer lui aussi avant de tendre le cordage au petit matin. Quelques essais de tir également serait nécessaire afin de juger la précision des arcs. Voilà qui suffirait à combler les Zéphyriens les plus impatients. Olórin nettoya son outillage comme après chaque session artisanale et il rentra manger un morceau avant d'aller rejoindre son lit pour une bonne nuit de sommeil.


[Olórin fabrique 4 arcs argentés.]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryelle Chal'di
Guérisseuse

avatar

Messages : 162
Expérience : 942
Féminin Âge RP : 103 ans

♦ Politique : 21
Métier : Sculpteur - Apprenti (50)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Bébé citrouille +100, v+100, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
1590/1590  (1590/1590)
Vitesse: 297
Dégâts: 322

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Sam 25 Fév - 19:12

Depuis combien de temps n'avait-elle pas été sculpté ? Il y a un moment déjà, elle était passée pour fabriquer des Tonfa. Depuis, elle avait boudé un peu l'établie. Pourquoi ? Parce qu'elle était prise dans d'autre chose, elle avait été à la réunion de sa nouvelle guilde. Elle reprenait avec plaisir le chemin. Dans ses bras, elle avait quelques lourds morceau de bois qu'elle comptait bien travailler pour en faire des Baton'n'arcisses. Elle posa son bois sur la petite plateforme prévu à cet effet, et, prépara tout le matériel.

Doucement mais surement, elle commença a tailler, petit morceau par petit morceau, puis avant qu'elle ait eut le temps de s'en rendre compte, elle avait fini de faire le bâton. Voulant le rendre plus beau, elle entreprit de faire quelques petites sculptures. Elle avait envie de faire comme le faisait son maître. Evidemment, étant novice en la matière, elle n'était jamais satisfaite du résultat. Et plus elle s'acharnait à vouloir faire quelques choses de beau, plus elle perdait patience. Finalement, quand elle jugea qu'elle ne pouvait pas mieux faire, elle s'éloigna de son oeuvre.

Horrible.

Elle grimaça. De loin, cela ne rendait pas du tout comme elle voulait. Amaryelle attrapa le bâton et de colère elle le jeta sur le sol. Elle ne pouvait pas vendre ça. Impossible. Elle regarda son stock de bois et fit la moue. Elle n'avait plus assez pour en faire un second. Ronchonnant un peu, elle reprend le bâton'n'arcisse et se résigna à le vendre tout de même... Avec de la chance un aveugle le prendrait pour s'appuyer dessus...


[Fabrication d'un Baton'n'arcisse Tromoche - 33 bois de sureau]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 253
Expérience : 2011
Féminin Âge RP : 13

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2032/2032  (2032/2032)
Vitesse: 882
Dégâts: 612

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Sam 4 Mar - 18:20

L'épais manteau noir tombait peu à peu sur le ciel d'Ishtar, recouvrant les bâtisses de bois qui se superposaient à l'océan des reflets iridescents du ciel nocturne. Yuli ne put s'empêcher d'admirer comme la parfaite juxtaposition de la galaxie sur la surface de son étang formait l'un des tableaux les plus poétiques qui lui fut donné de voir.

Quelle vision qu'était de voir son portrait danser au gré des ondes émises par les poissons sur un fond étoilé, dans cette immensité d'un noir azuré, il semblait que l'infini prenait son sens le plus magnifique, que les possibilités sans fin qui s'offraient à elle étaient matérialisées dans chaque scintillement astral.

Yuli resta un petit moment à contempler son reflet, les pieds dans l'eau, une main brossant délicatement ses cheveux soyeux tandis que de l'autre elle s'occupait à tresser des bâtons. C'était devenu une habitude, un exutoire inconscient peut-être, pour l'enfant. Dès qu'elle voyait son esprit vagabonder dans les méandres de son existence, elle demandait aux flots de lui porter quelque bois de sureau, et tandis qu'elle s'attelait à la tâche en chantonnant d'une voix enjôleuse, ses mains fabriquaient habilement des armes pour magicien.
Chacun de ses touchers, même absent, était empli de tendresse et de la douceur de l'expert qui œuvre à sa tâche avec la joie du passionné.

Ce fut peut-être ce qui attira en cette nuit d'étoiles filantes le regard de ce pêcheur, ou bien s'agissait-il de la beauté naturelle de cette fillette au corps de femme, assise sur ce rocher mousseux d'une intolérable grâce. Ses yeux de saphir, cristallisés dans des pensées suaves, lui conféraient un air naïf, presque cordial, si l'on exceptait l'aura magique bien trop intense de l'endroit pour être saine.

Mais l'homme, d'une trentaine d'années et bien portant, n'avait pas peur. Ou s'il ressentait une once d'effroi, il décida de la braver pour rejoindre cette créature sacrée, lovée en ce lagon d'eau luminescente pour le plus grand délecte des pauvres yeux d'un vagabond nocturne. Et quel était donc cet aria qu'elle récitait d'une voix où étaient nichés les anges les plus spectaculaires ? Comment un son pouvait-il sonner aussi clairement dans l'esprit d'un Homme ?

Voilà venues les trompettes de l'annonciation d'une vérité plus grande, le dévoilement des moindres secrets de ce qui peuplait ce monde et l'au-delà. Jamais son audition n'avait été subjuguée à ce point, même par ce qu'il qualifiait de bons troubadours, la Nymphe était bien au-dessus. Une créature sacrée scintillant de milles feux sur le rivage d'azur, envoûtante vision d'un pan de réalité si doux et agréable qu'il se plongea tout entier dans le lac sans hésiter.

Il nagea parmi les lotus incandescents, porté par des visions chimériques bercé dans un chant d'opales et de pierres précieuses par millier, léger et libre. Progressivement, il commença à ôter ses vêtements, bien trop brûlant pour rester drapé dans d'encombrants tissus.

Une fois dans l'eau, l'empirisme de son monde bascula. Il sut que la Nymphe, ou plutôt la Muse, s'appelait Yuli Sibly, et qu'elle sut, dès le moment où ses muscles exécutèrent leur première nage, qu'il était là.
Yuli était une de ses bêtes comme Dùralas en était rempli, mais elle s'élevait au-dessus de bien des maillons des chaînes de pouvoir, une créature mystique servant une force supérieure bien au-delà du commun des mortels...

Il se laissa avaler par les eaux, emporté avant même d'avoir rejoint le milieu du bassin, et tandis que d'une douce torpeur son corps coulait, il put admirer les centaines d'autres hommes pourrissant au fond du lagon, tous victimes de la jolie Muse.


[Fabrication de deux bâton'arcisse]


Dernière édition par Yuli Sibly le Sam 4 Mar - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Sam 4 Mar - 18:52

Rapport de fabrication :

Olórin Calen fabrique 4 arcs argentés, il gagne 20 points métier et 5 autres points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! Tu passes expert.

A bientôt pour de nouveaux crafts !

---

Rapport de fabrication :

Amaryelle fabrique x1 Bâton'n'arcisse, elle gagne 5 points métier et 5 autres points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! Tu passes apprenti.

A bientôt pour de nouveaux crafts !

---
@Yuli Sibly : J'ai lu peut-être trop en diagonale, mais je n'ai ni le nombre ni le type de bâton que tu veux fabriquer Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Mar 21 Mar - 10:06

L'elfe s'était décidé à remettre les pieds dans l'atelier familiale. Cela faisait plusieurs semaines qu'il n'avait pas pris un peu de temps pour se dégourdir l'esprit et sculpter quelques bricoles. Loin de lui l'envie de se compliquer la vie pour sa reprise professionnelle, il s'essaya à la réalisation d'une masse lambda, de bien médiocre facture. Mais bon, il n'avait jamais expérimenté la fabrication de masse alors... Malgré son expérience reconnue dans le domaine de la sculpture sur bois, cette dernière production n'était pas des plus belles à voir. Comme quoi, l'expérience gagnée était propre à chaque type d'objet que l'on concevait soit même.

Un peu déçu tout de même du piètre produit, il s'en alla chercher quelques victuailles pour faire une pause. Quelques fruits succulents venant de mère nature elle même et il retourna s'affairer dans son atelier. Cette fois la pièce produite était de bien meilleure facture. Il n'avait mis bien longtemps pour la concevoir mais la tâche ne fut pas aisée pour autant. C'était une Masse Aphir, pas parfaite certes, mais l'essai de la première avait aidé à son accroissement esthétique. Ou était-ce le saphir qui trônait fièrement dessus ? En tous les cas, cette matinée était clairement annonciatrice d'une bourse remplit !

Bon. Voilà qu'il réfléchissait maintenant à un dernier objet avant d'aller vendre tout ça contre écus sonnants et trébuchants sur les halles marchandes. Il ne resta pas longtemps en état de réflexion puisque de toute manière la matière première restante ne laissait guère le choix au sculpteur. Ce serait un bâton métallisé comme il savait les faire. Fin mais résistant, élégant mais léger, puissant et redoutable. Voilà qu'après une heure de dur labeur cette session d'artisanat se terminait. Il irait vendre tout ça en fin de journée. Pour l'heure, il allait profiter du milieu de la matinée pour prendre l'air, et profiter de la nature verdoyante des alentours.


[Olórin fabrique un bâton métallisé.]
[Olórin fabrique une masse ureau.]
[Olórin fabrique une masse aphir.]


Marchand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Jeu 13 Avr - 2:10

Rapport de fabrication :

Olórin Calen fabrique 1 bâton métallisé, 1 masse ureau, 1 masse aphir, ainsi que 15 points métier.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bladr
Mais tu vas RP, oui !

Mais tu vas RP, oui !
avatar

Messages : 1983
Expérience : 383
Masculin Âge RP : 65 ans

♦ Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice (40)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
655/655  (655/655)
Vitesse: 61
Dégâts: 45

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Ven 14 Avr - 19:16

Le vent soufflait à arracher des arbres dans l'obscurité relative de la nuit de Baldor'Heim qui était par ailleurs noyée par la pluie. Fort heureusement pour ses protagonistes, notre récit ne se déroule pas à l'extérieur. Si un observateur hypothétique et attentif s'approchait d'une boutique de meubles bordant une allée marchande de la ville, il verrait deux hommes en grande conversation.

Bladr, dans une éternelle recherche d'argent avait contacté un ami ébéniste, Wyrkos, lui demandant s'il avait ouï dire que quelqu'un recherchait un barde ou tout autre tâche correspondant plus ou moins à ses compétences.
-Non, je ne connais personne à la recherche désespérée d'un barde, lui répondit le Naga, mais j'ai peut-être une proposition qui ne serait pas pour te déplaire.
-Dis toujours!
-J'ai trop de travail dans la boutique pour pouvoir satisfaire toutes les commandes, surtout les plus basiques. En clair, un jeune aventurier voulait que je lui fabrique une masse assez grossière pour un prix modique. Je lui ai répondu que je verrais ce que je pourrais faire. Si tu fabriquais cette masse, je pourrais te proposer une marge sur cette vente. Ça te va?
-Tout me va! Et puis, de toute façon, fabriquer un gros gourdin, ça ne doit pas être trop compliqué!
répondit le vieil homme qui ne plaisantait qu'à moitié.

Après un rapide tour du propriétaire de l'atelier, le temps pour l'Humain de découvrir à peu près où se trouvaient les outils et les matériaux, Wyrkos retournait à la confection d'une commode en bois sombre.

Il fallut une longue demi heure à Bladr pour transformer une énorme branche de sureau en une arme contondante ayant à peu près la forme d'une masse. Ce qu'il ne savait pas, c'était que le travail le plus pénible ne faisait que commencer. Il fallait encore une heure de ponçage et de vernissage au vieil homme pour pouvoir mettre la dernière touche à cet ouvrage: attacher les petites lanières de cuir qui serviraient à rendre la poignée pas trop désagréable à tenir.

Il présenta alors son travail à Wyrkos qui sembla satisfait.

[Fabrication d'une Masse Ureau avec le bonus "Le gourdin du voisin" à ranger dans l'inventaire.]




Je m'exprime en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Lun 17 Avr - 14:32

Rapport de fabrication :
Bladr fabrique 1 Masse Ureau et gagne 5 points de métier. Tu gagnes aussi 5 points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! Tu utilises ton bon.

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 253
Expérience : 2011
Féminin Âge RP : 13

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2032/2032  (2032/2032)
Vitesse: 882
Dégâts: 612

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Mer 3 Mai - 16:08

Elle avait terminé un bâton, qu'elle rangea par la suite dans un étui prévu à cet effet, avec une habitude désormais machinale. Yuli se tenait lovée sur un rocher où les algues et la mousse fleurissaient, sa longue chevelure bleue pendant sur ses fines épaules où brillaient encore quelques gouttelettes illuminées par le soleil levant.

Elle aimait l'aube, le moment de quiétude qui planait sur le monde à ce moment de la journée, où seuls quelques oiseaux matinaux ne venaient troubler l'ordre de la nature, et où les poissons pouvaient être entendus lorsqu'ils remontaient à la surface.

Ce fut alors que son regard croisa la vue d'un bien atypique équipage de Pirates ; juché sur la proue d'un bateau, en posture de conquérant, se tenait un homme qui fit instantanément rougir la Muse ; Narcilus Montespan, Capitaine de l'équipage au Drapeau Rouge.
Les eaux lui murmuraient son nom, Nekros lui-même vînt lui narrer l'histoire de ces brigands déjà populaires sur les côtes Dùralassiennes par leur violence.

Une bande de combattants entraînés par la seule et unique vie qu'ils ne connaissaient ; le crime. Tous étaient d'anciens amis d'enfance, ayant grandis à Ishtar du côté des sombres quartiers, dans une ambiance où seule la malice et la colère ne pouvait sauver ces enfants. Très tôt, Narcilus fut celui qui se démarqua par sa maîtrise des lames et ses capacités à négocier et à rester nonchalant en toute circonstance. Narcilus était un leader né, pas qu'il ne l'ai souhaité plus que tout autre, mais bien parce que son aura et ses talents ne le menaient en ce chemin.

C'était pour cette raison que Yuli s'éperdit très vite de cet homme. Elle regarda les Abysses lui montrer les batailles qu'il mena en bien des Tavernes, des trésors baignés dans le sang de ses ennemis qu'il avait déterré, ou encore les multiples femmes qui avaient orné ses côtés, et fut attirée par l'essence de l'humain.
Un guerrier solitaire, mais qui feraient le Champion rêvé du Seigneur aux Tentacules. Son pion le plus précieux dans le jeu Dùralassien, mené aux côtés d'une Muse noire... ô la beauté.

La petite sorcière se rassit sur son rocher, arrachant quelques crustacés aux passage, et regardant désormais les océans avec une détermination féroce. D'une autre main, elle ouvrit Nekros. Un peu de magie allait être faite.


- Simple procédure de vérification des marchandises. L'Ombre veut s'assurer qu'aucun de vous ne fait le mariole avec un artefact, nous autres vampires savons mieux nous en servir, sacs de viande. L'assassin eut un rictus véhément, dévoilant ses canines affûtées par la même occasion.
- Va te faire foutre. L'autre voix s'éleva d'entre les brigands, qui observaient avec une crainte certaine ce vampire. La C.O... ils l'avaient observée lors de la guerre, et aucun des Pirates ne pouvait ne serait-ce égaler leurs membres les plus faibles. Et pourtant Narcilus venait de leur cracher aux bottes. Là, adossé au mât, il avait confiance. Un silence gênant plana un moment avant que leur Capitaine ne reprenne en s'avançant en direction du pont. L'Ombre peut venir les récupérer ses artefacts, en attendant ce sont notre propriété. Il était désormais au niveau de l'assassin, plus assuré que jamais. Les canines disparurent, ne laissant place qu'à un regard froid. Ils remarquèrent que derrière l'homme de la Congrégation venaient de surgir d'autres assassins, portés là par une magie noire. Ils surgissaient des ténèbres, entouré de manteaux brumeux et opaques, leurs armes dégainées.
- Stupide sac à viande. Es-tu idiot au point de défier un Alpha ?! Alors que sa phrase se terminait, la voix du vampire fut déformée, et pour cause, l'intéressé se brouillait, disparaissant et réapparaissant tout aussi rapidement, pour bientôt s'évanouir totalement. Lorsqu'ils purent de nouveau le voir, il flottait dans les airs, sa longue cape dépliée aux vents, menaçante comme la Faucheuse en personne. Sa voix s'éleva, bourdonnant dans toutes les têtes. Une magie de peur, un vampire Alpha à ne pas en douter. "La Congrégation doit être respectée, surtout par des souillures mortelles !

Ce fut comme si en l'espace de quelques minutes, le monde se dérobait aux règles physiques. Le ponton en bois, seulement perturbé par le clapotis de l'eau contre les coques d'antan se perdit, au profit d'un tableau plus barque. Le vampire avait teinté l'air de particules opaques, plongeant la zone dans une pénombre glacée, mais par dessus tout, ils ne pouvaient combattre ça ! Cette chose cruelle, aux yeux flamboyants, qui n'attendait que de les mettre en morceaux ! Le sortilège de peur était terrible, si bien que leurs corps ne leurs obéissaient plus. Les cauchemars infligés par les hommes de Styx étaient une arme néfaste et inhumaine, jouant avec le plan psychique de telle façon qu'elle n'en devenait de la torture. Et les pirates rampaient, hurlants de peur, confinés à un état primal proche de celui de l'animal.

Et Narcilus vit ses amis agoniser, ces mecs avec qui il avait voyagé aux quatre coins du Monde être humiliés par une magie noire. Son regard, alors vitreux et dilaté, redevint noble ; des pupilles d'un bleu d'azur teintés d'un vert émeraude éclatant.

Son tir de tromblon manqua le vampire alpha, mais alla déloger la tête d'un de ses hommes terré derrière son Commandant.
Les chauves-souris hurlèrent en chœur, furieuses et déchaînés, de véritables monstres de légendes oubliées, et terribles aussi. Comme leur peau était décharnée, leurs lèvres affamées, et leurs ailes grandes ! Ils plongèrent sur l'équipage, menés par leur leader Alpa, qui avait sorti son épée d'onyx pour viser ce Capitaine hérétique.

Il y eut des morts, ce jour là. Et Yuli assista au combat tout d'abord de loin, triste que Narcilus, celui qu'elle aurait élevé au rang de héros, ne se fasse tuer si tôt. Lorsque le sortilège de peur fut déployé (avec une grande maîtrise, constata-t-elle a propos du vampire), et que les autres créatures (goules vampiriques ?) entamèrent leur mélopée sanglante, Yuli fut attristée. Mais quelle ne fut pas sa surprise, à voir l'équipage pirate se libérer de l'emprise mentale de l'assassin, se relevant sous l'effet des encouragements de son champion ?
Ils levèrent leurs dagues, donnèrent des coups de pied, et certains usèrent même de magie pour repousser les effroyables harpies, tandis que Narcilus affrontait le commandant de cette maigre armée des enfers.

Le Pirate usait de son sabre en os de Mégalodon avec virtuosité si bien qu'il put tenir tête au vampire et à l'agilité démentielle dont il faisait preuve. (Yuli avait déjà observé Styx se battre à mains nues, et elle connaissait bien leurs méthodes de corps à corps orientées vers une vitesse prodigieuse) Mais le vampire était bien trop puissant pour Narcilus. Le Pirate, s'il avait réussi à déchirer un pan de l'habit de son ennemi et à lui infliger une sérieuse blessure, se retrouvait avec le visage boursoufflé, et alors que le sombre personnage ne lui infligeait un coup de pied qui briserait ses côtes droites sur le coup.

Yuli décida d'intervenir en rattrapant son bien-aimé avant qu'il ne touche le sol, levant l'eau des alentours pour amortir la chute mortelle qui aurait précipité Narcilus à la merci du courant. Elle arriva en courant sur les lieux, portée par une brise marine et une fougue rarement expérimentée. Elle flottait bientôt à hauteur du vampire, le toisant de deux yeux où brillaient un éclat féroce.


- Retourne d'où tu viens, et il ne te sera fait aucun mal. Je respecte l'autorité de l'Ombre, mais ne tolère pas votre usurpation de ses pouvoirs, vous n'êtes rien.
- Ha... la Sorcière. Le prestige de tuer celle qui a pourfendu le Kraken sera mien... Par Adam, voilà mon jour de gloire !

Le ciel se couvrit, et la Lune monta, haute, reine des constellations. Le corps de Yuli brilla sous cet éclairage divin, laissant apparaître une peau luisante. Son sourire ne laissait rien présager de bon.

En quelques instants à peine, l'Alpha se rendit compte être piégée dans une brume épaisse aux odeurs salines. Il devinait la forme de la fillette à la robe de princesse, mais ne pouvait estimer correctement les distances. Foutue sorcière de l'eau.
Alors qu'il allait se mettre à voler, afin de prendre l'avantage tactique, une épaisse tentacule vint le projeter au sol, avant que plusieurs autres ne viennent l'immobiliser, le portant jusqu'à ce qu'il soit érigé comme une statue. Dans la brume, il entendait du mouvement, des couinements aigües; ses goules !
Elles venaient vers lui, rapides, les griffes sorties, et se mettaient à le charcuter, chacune à son tour. Comment ?! Qu'est-ce que cette enfant pouvait faire contre ses pouvoirs ?! Impossible !

La brume se rétracta, jusqu'à être totalement aspirée dans le grimoire que tenait ouverte l'Abyssale. Là ! Il la tenait !
Ses muscles se décuplèrent, rompant les tentacules qui reculèrent en pleurant de douleur, tandis que ses deux mains allaient saisir la tête de deux goules et les explosaient. Il lécha le sang de ses poings et fonça en direction de la Muse.

Yuli plongea dans l'océan, nageant pour échapper à la créature carnassière qui la poursuivait. Elle n'avait jamais vu transformation totale des vampires, et de souvenir Styx ne l'avait jamais utilisée non plus, alors l'effet de ce qu'elle admirait là la faisait frissonner. Comment un être d'apparence humaine pouvait muer jusqu'à atteindre pareille ignominie ? Une sorte de squelette aux os très épais et assemblés pour ressembler à une gargouille infernale... et leurs pouvoirs d'illusion étaient incroyables.
Même sous la protection du Dieu, Yuli déglutit. Le monstre plongea à deux fois dans l'océan, tentant de l'enserrer dans ses mains crochus.

Elle esquiva, et réussis à retenir le monstre sous l'eau, empêtré dans une prison de courants auxquels vinrent s’additionner plusieurs tentacules dont les dents acérées charcutaient son opposant.
Elle croyait avoir gagné, lorsqu'un bras presque élastique jaillit de la confusion pour l'attraper à la gorge. Elle n'étouffait pas, elle ne le pouvait pas, mais ses os étaient en train d'être broyés petit à petit par ces doigts longs et puissants. Yuli sentait clairement le sang de sa gorge aller vers le bas sous la pression, son larynx commençait à craquer lorsque tout se relâcha.

Narcilus venait de planter un harpon dans la tête du vampire, le faisant se stopper raide mort, et relâchant la pression sur Yuli par la même occasion. Elle ordonna alors que les tentacules déchirent ce suceur de sang sur le champ.  
Il nagea jusqu'à elle et lui demanda si tout allait bien en de curieux mouvements sous l'eau (ignorant qu'elle pouvait percevoir le bruit de sa voix). Elle hocha la tête, amusée, et ils remontèrent ensembles à la surface.

Ce fut à partir de ce jour-ci que l'alliance dangereuse entre Yuli et Narcilus commença. Ensembles, ils communiaient sous le signe du Dieu Abyssal, afin de rendre chacun de leurs crimes plus grands encore.
Yuli initia également les membres de l'équipage à la magie, créant ses bâtons pour les hommes à bord, et servant de sorcière afin de remédier aux problèmes spirituels de ses nouveaux compagnons, mais par dessus tout, elle vivait avec Narcilus, son seul et unique champion.


[Fabrication de 3 Bato'n'arcisse ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Jeu 4 Mai - 9:05

Rapport de fabrication :
Yuli fabrique 3 Bâton'n'arcisses.

Remarques sur le RP : Il te manquait un bois de sureau, mais j'ai laissé passer parce que ce ne sont pas 5 pièces d'or qui vont changer quoi que ce soit ^^

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bladr
Mais tu vas RP, oui !

Mais tu vas RP, oui !
avatar

Messages : 1983
Expérience : 383
Masculin Âge RP : 65 ans

♦ Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice (40)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
655/655  (655/655)
Vitesse: 61
Dégâts: 45

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Jeu 4 Mai - 13:22

Après sa rencontre avec l'albinos, comme il l'appelait, Bladr était rentourné chez Wyrkos, pour lui redemander s'il avait du travail pour lui. Il avait pris goût à la fabrication d'objets en bois. De plus, le peu de succès qu'avaient ses représentations depuis quelques semaines l'obligeaient à vivre sur ses réserves. Il devait donc trouver de nouvelles sources de revenus.
"Pour sûr que j'ai une commande pour toi! Par contre, elle est un peu particulière. Je t'explique; c'est une commande pour un bâton de guérisseur et un bâton d'ensorceleur. Ils devront ensuite être enchantés. Pour cela, ne t'inquiète pas, ma boutique a un partenariat avec un mage."
Bladr n'avait aucune idée de ce à quoi devaient ressembler un bâton d'ensorceleur et un bâton de guérisseur. Heureusement, Wyrkos avait prévu un petit schéma qui lui permettrait de comprendre ce qu'il devrait fabriquer, et avait mis de coté ce les matériaux nécessaires à cette fabrication.
"Je vais m'y atteler et tenter de rendre un résultat convenable"
Wyrkos sembla satisfait et retourna fabriquer d'autres objets.

Bladr se plaça devant l'atelier, un schéma dans une main et rassembla méticuleusement ce dont il avait besoin: matériaux et outils.
Un bâton mal dégrossi devint le manche de l'arme, après une demi heure de taille, de ponçage et de cirage. Il suffisait simplement de trouver un moyen efficace de lier la gemme qui serait enchantée au manche. Après quelques minutes de réflexion, il creusa une trou dans le manche et y glissa la gemme avant de consolider le tout avec une longue lanière de cuir.
Bladr regarda de nouveau le schéma. Il avait donc fini le sceptre pour guérisseurs.

Il ne lui restait qu'à réitérer la même opération avec le bâton pour ensorceleurs. Même s'il ne savait pas exactement ce que faisait un ensorceleur, il lui sembla que ce devait être plus agressif qu'un guérisseur. Il remplaça le lien de cuir en taillant directement dans le manche trois griffes qui enserraient la gemme. Cependant, la difficulté de ce travail l'obligea à s'y reprendre une fois, ayant taillé.
Finalement, il réussit à faire ce qu'il avait projeté. Même si l'ensemble était moins solide que le bâton précédent, le travail était bien plus beau.

Il donna son travail à Wyrkos qui lui donna quelques pièces d'or en échange.

[Fabrication d'un bâton Nagre et d'un sceptre Opikal.




Je m'exprime en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Ven 5 Mai - 20:16

Rapport de fabrication :
Bladr fabrique 1 Bâton Nagre et 1 Sceptre Opikal. Il gagne 10 points de métier. Tu gagnes aussi 5 points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 7 Mai - 11:47

La brise matinale venait caresser son visage. Le printemps chantait à tue-tête désomais, les fleurs affichaient gaiement leurs colorations, les arbres revêtaient leur couleur de saison et les senteurs émanaient de toutes parts pour quiconque prenait le temps d'apprécier cette caresse olfactive. Indéniablement, cette journée commençait en bon et du forme pour l'elfe-mage qui s'était absenté pendant plus d'un mois, trop occupé à expérimenté la magie au sein de l'Institut. Un triste échec d'ailleurs puisque pour la charge de besogne la récompense n'avait pas été à la hauteur de ses espérances. Mais on ne pouvait pas toujours avancer comme on l'entendait, surtout quand il était question de magie...

Toujours est-il qu'il ferma la porte de la demeure familiale avec douceur et qu'il pris la direction de l'atelier. Le soleil frôlait à peine l'horizon mais déjà la rosée sublimait les végétaux avec les premiers rayons diurnes qui la transperçait. Cette vision tant délaissée ces dernières semaines revigorait l'âme meurtrie d'Olórin. Déambulant avec nonchalance dans le jardin familial, il profita tant que faire se peut de tous les bienfaits d'une nature si proéminente avant d'entrer dans l'atelier. Là, ses outils et la disposition intérieure n'avaient pas bougés d'un pouce. Il retrouva rapidement ses repères.

Il était temps de renouer avec ces facultés créatives. Il était l'heure d'expérimenter quelques choses qu'il maîtrisait afin d'effacer, autant que possible, l'échec qu'il avait essuyé récemment. Ce n'était qu'une maigre consolation qui n'aurait pas de réel impact sur son état d'esprit, mais c'était aussi une ocassion de passer à autre chose, de repartir sur une base plus optimiste. Et comme la sculpture le détendait et l'incitait à améliorer le maniement de la glace, cela ne pouvait pas le blesser plus que de raison dans son égo. Comme à son habitude il fabriqua le modèle souhaité à l'aide de la cryurgie et s'en inspira pour le reproduire à l'identique grâce à ses capacités naturelles de sculpteur.


[Olórin fabrique trois arcs argentés.]

Marchand:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 7 Mai - 16:13

Rapport de fabrication :

Olòrin fabrique 3 arcs argentés et gagne 15 points de métier.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! tu passes [b]Maître/b].

A bientôt pour de nouveaux crafts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bladr
Mais tu vas RP, oui !

Mais tu vas RP, oui !
avatar

Messages : 1983
Expérience : 383
Masculin Âge RP : 65 ans

♦ Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice (40)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
655/655  (655/655)
Vitesse: 61
Dégâts: 45

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Lun 8 Mai - 9:16

Pour une fois, ce n'était pas Bladr qui avait joint Wyrkos, mais l'inverse. C'était fort étonné que le barde était rentré dans la boutique. L'ébéniste lui avait dit qu'il avait reçu une commande spécifiquement pour lui. Lorsque Bladr demanda à son ami qui l'avait passée, le naga lui avait répondu qu'elle venait d'une certaine Eloria, une étrange jeune femme.
Bladr fut fort étonné que celle-ci ait réussi à le retrouver, à savoir qu'il était sculpteur et plus encore qu'elle ait une commande à lui passer, mais bon, venant d'une étrange créature magique... Tout était possible.
La commande en question portait sur un bâton pour ensorceleurs, tel que celui que Bladr avait déjà fabriqué quelques temps auparavant.
Par ailleurs, le naga lui proposa de fabriquer un arc en sureau.

Bladr hésita avant de  répondre à la commande de sa compagne d'infortune, choqué qu'il avait été par sa violence, puis se dit que, de toute façon, s'il ne fabriquait pas ce bâton, un autre sculpteur le ferait. Il s'attela au travail, commençant par l'arc.
La difficulté majeure dans la fabrication d'un arc était de réussir à tendre suffisamment le bois afin que la corde permette de le bander correctement. Pour cela, il fallait prendre une bande de bois, rabotée et poncée au préalable et la déformer tout en accrochant la corde, afin d'obtenir une courbure suffisante. Bladr agrémenta cet arc d'une longue lanière de cuir qui servait de poignée.

Le gros du travail venait ensuite; le baton pour Eloria. Le barde et sculpteur en herbe avait décidé de reprendre le modèle du bâton qu'il avait déjà fabriqué, en l'améliorant un peu.
Il commença par tailler le bâton afin d'obtenir un forme à peu près rectiligne. Il créa une petite attache pour la gemme qui serait enchantée plus tard en forme de griffes qui enserraient la gemme, et réussit à mieux ajuster cette attache à la gemme que la première fois. L'ensemble serait solide. Il décida par ailleurs de graver avec de fins burins l'ensemble du bâton, afin de décider quelques volutes vaguement ésotériques, pour rendre le manche plus beau.
Il attacha ensuite quelques lanières de cuir sur le manche pour que celui-ci soit plus facilement prenable en main.

Le barde donna à Wyrkos son ouvrage, fut payé d'avance et rentra chez lui.

[Craft d'un baton Nagre pour le compte d'Eloria et d'un M'arc'guerite que je mets dans mon inventaire!]




Je m'exprime en #cc0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 14 Mai - 19:20

Olórin venait de rentrer au domaine familial en cette fin d'après-midi lorsqu'il se remémora qu'il avait un ouvrage à réaliser, une cliente à satisfaire. La saison étant relativement tempérée pour un printemps il passait désormais beaucoup de temps au plus proche de la nature, oubliant par moment ses obligations. Se dirigeant vers l'atelier, il prit le temps d'une intense réflexion avant de se plonger au cœur du travail. Le bois apporté par la cliente était d'une excellente qualité. Avait-elle fait ce choix volontairement ou inconsciemment ? Peu importait. Ce qui était certain c'est que l'ouvrage n'en serait plus raffiné et solide. Comme à l'accoutumé il travailla minutieusement sans compter les heures d'efforts et de perfectionnement, il aimait rendre un travail élégant et sans défauts.

Olórin fabrique un bâton Bâton Nagre pour Anaya Luzissa en échange de 50 pièces d'or.

Marchand:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 14 Mai - 20:35

Rapport de fabrication :
Bladr fabrique 1 Bâton Nagre Pour Eloria. Il gagne 5 points de métier.
Bladr fabrique aussi un M'arc'querite et gagne 5 points de métier.
Il gagne aussi 5 points bonus.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

A bientôt pour de nouveaux crafts !

---

Rapport de fabrication :
Olórin fabrique 1 Bâton Nagre pour Anaya. Il gagne 5 points de métier.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

À bientôt pour de nouvelles réalisations en bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 253
Expérience : 2011
Féminin Âge RP : 13

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2032/2032  (2032/2032)
Vitesse: 882
Dégâts: 612

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Lun 22 Mai - 23:36

Le regard de l'Abyssale passa outre le hublot de sa cabine, et Yuli contempla la mer calme tandis qu'elle nouait de petits rubans autour d'un bâton fraichement sculpté.

Sur l'immensité de bleu les rayons du ciel étincelaient comme des diamants, et, au loin le léger chant des mouettes se mêlait au fracas des vagues pour une ambiance des plus relaxantes. La chaleur environnante, porteuse de torpeur par ces températures, ne nuisait en aucun cas à la sorcière.
Elle avait passé la matinée à se laisser porter par les courants autour du bateau, en se drapant pudiquement d'algues pour seuls vêtements, sous le regard de braise d'un Narcilus tout aussi habillé.

Les jours à bord du vaisseau coulaient comme les flots éternels, lents et naturellement, sans jamais qu'une ombre d'ennui ne vienne tâcher le paysage ; pillages, abordages et exploration étaient toujours de mise et elle portait désormais divers bracelets en os, offerts par quelque tribu des îles en guise de rançon.

Ses doigts délicats nouèrent un lacet bleu autour du bâton, alors que de l'autre main elle finissait de graver les tentacules sur le bois de sureau.
De nouveau, elle laissa son esprit vagabonder, à s'imaginer, comme l'une de ces héroïnes des livres qu'il lui arrivait de lire, avoir été réunie par une force bienveillante avec son Capitaine.

Elle rit, sa voix cristalline se mêlant aux mélodies marines et posa ses affaires en cours pour se diriger vers son boudoir.

Celui-ci était en or et en argent, forgé par l'un des Pirates les plus rigolos qu'elle n'ait connu, et était de pareille manufacture qu'il aurait fait rougir une favorite Stellaroise. Cependant, parmi les gravures et les pierres précieuses, ce qu'elle aimait le plus voir sur ce meuble était son Necronomicon.

Il trônait au milieu d'un coussin en velours rouge, entouré d'une harpe et d'une boîte contenant les potions et ingrédients de la Muse ;

Elle retira doucement sur la languette du livre, tourna ses pages et posa sa paume sur une page vierge qui dévoila ses secrets au contact de sa Maîtresse.


"Ct'hul Ry'hleh ethaz, ordrah'var ba'Daagon"

Les pages vibrèrent, et, la couverture en coquillages et gravures océaniques, s'anima en de petits cliquetis malsains.
Derrière la petite fille, aux cheveux ondulés et à la robe rouge, une ombre grandit parmi les ténèbres de la cabine. Seul un bras en carapace, pareil à celui des homards, mais en infiniment plus grand laissé au soleil, notifiait de la présence étrangère en ces lieux.

Yuli, en s'enduisant le torse d'encens, parla, tout bas, à son Nekros ;


- Rarsh'kaah, Nekros. Ulu'hua ezratur Kin'G cthul'ez.

L'instant d'après la Chose venue de la pénombre, ayant laissé pour seules traces une étrange odeur salée et une discrète humidité dans le coin, avait disparu. La Sorcière termina par se brosser les cheveux, appliquant son geste à chaque passage, n'oubliant aucune parcelle des mèches, et lorsqu'elle eut fini, elle passa à ses lèvres. Pour cela, elle disposait de crème de framboises, crème de myrtilles et même une à base de poire et potiron donnant une teinte curieusement cool.

Il faudrait patienter en l'attente de ce soir. Ils célébraient Kin'G, la Chimère Empirique, veilleuse des beautés, et pour cela, il faudrait à Yuli un peu d'ingrédients dont elle ne pouvait disposer à bord pour des raisons pratiques.
Il est souvent bien meilleur, qui plus est, que le nourrisson noyé soit prélevé quelques heures seulement avant la cérémonie pour des causes de qualité de l'âme.

Ah, la vie de prêtresse n'était pas de tout repos, pensa-t-elle tandis qu'elle s'attaquait à deux autres bâtons avec la même attention passionnée.


3 Bâtons Nar'c'isse siouplaît
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Jeu 25 Mai - 19:47

Rapport de fabrication :

Yuli fabrique 3 Bâton'n'arcisse.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

À bientôt pour de nouvelles réalisations en bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Sam 10 Juin - 12:28

Cette nuit fut particulièrement difficile pour l'elfe sculpteur. Les récentes informations qu'il avait obtenu auprès de sa souveraine laissaient à désirer. Ce n'était pas une mince affaire que le sujet qui avait été abordé récemment au Grand Conseil. Une bonne partie de la nuit, pour ne pas dire toute la nuit, le mage avait longuement fixé le plafond de sa chambre, méditant ainsi sur les nombreuses complications qu'une telle situation pourrait entraîner. Ne sachant plus vraiment s'il réussirait à dormir, et surtout, ne voyant pas l'aube pointer le bout de son nez, il s'étonna à se lever dans une obscurité sans nom, déambulant vers l'atelier familial.

Rejoindre la bâtisse n'était pas très compliqué lorsque le diamant qui trônait sur son bâton pouvait s'illuminer d'une teinte bleue glacée. Certes, cette luminosité n'était pas très puissante, mais elle permettait de s'orienter aisément sur de courtes distances. Un des avantages magiques que l'on développait en jouant avec les puissances surnaturelles depuis bientôt 6 siècles. L'incommodité ici se révélait plutôt dans la morphologie d'Olórin. La nuit qu'il venait de passer n'était pas des plus reposantes et toutes les parties de son corps ne manquaient guère de lui manifester par d'agréables tiraillements ou courbatures...

Quoiqu'il en soit, il arriva péniblement dans l'atelier. Allumant quelques lanternes qui lui fourniraient alors une douce lumière, il esquissa des symboles dans le vide à l'aide de ses mains tandis que ses globes oculaires prenaient une teinte bleuâtre. Là, toutes les issues ou entrées possibles, tout dépendait du point de vue, se mirent à scintiller. Il scella toutes ces zones par des boucliers magiques. Quiconque non habilité par son don tenterait d'y pénétrer se verrait repartir avec une sacrée gelures, ou la congélation définitive selon l'ardeur de l'individu. Toutes les portes et fenêtres avaient été condamnées au préalable avec la méthode manuelle connu de tout être vivant lamda ; verrouiller les serrures.

Plutôt satisfait il s'élança dans sa démarche artistique. Son bois, toujours d'aussi bonne qualité, fut tailladé, découpé, creusé et poncé. Comme à son habitude avec minutie et délicatesse. Un artisan se devait de respecter la matière qui lui offrait un moyen honnête de gagner sa vie. Et tandis qu'il travaillait, il s'interrogea sur l'ampleur des précautions qu'il venait de prendre ce soir. Mais la fatigue et l'inquiétude de cette nuit le confortaient dans sa démarche que certains auraient qualifié de paranoïaque. Mais étions-nous vraiment un mage expérimenté et aussi vieux sans un peu de psychose sécuritaire ? Une question qui méritait réflexion, mais les heures avaient passé et les œuvres du mage étaient terminées tandis qu'il s'était assoupis sur une chaise dans sa prison magique.  


[Olórin Calen fabrique 4 arcs argentés.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2700
Expérience : 8390
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Sam 10 Juin - 17:21

Rapport de fabrication :

Olorin fabrique 4 arcs argentés et gagne 20 points de métier.

Remarques sur le RP : Rien à dire !

À bientôt pour de nouvelles réalisations en bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 Sujets similaires

-
» Atelier des sculpteurs
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Lieu d'artisanat - Ateliers des sculpteurs-