Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Pitch saquet
Le Monde de Dùralas a précisément 1363 jours !
Dùralas, le Lun 24 Juil 2017 - 22:49
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2748
Expérience : 8600
Masculin ♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Dim 2 Juil 2017 - 19:32

Rapport de fabrication :

Nahérynn Daliann fabrique une Masse Ureau et gagne 5 points de métier. Il obtient 5 points supplémentaires.

Remarques sur le RP : Rien à dire ! Tu utilises ton bon.

À bientôt pour de nouvelles réalisations en bois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 257
Expérience : 2027
Féminin Âge RP : 13

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2032/2032  (2032/2032)
Vitesse: 882
Dégâts: 612

MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Hier à 23:32

L'écume des vagues, doré en cette fin de journée sur Ishtar, promettait une soirée agréable aux habitants du coin -impression renforcée par les odeurs salines de la plage-.

C'est suite au fracas de la houle d'une impressionnante et azurée marée que le Capitaine Narcilus,
de l'équipage du Sabre Blanc, entra fièrement à terre un sourire rivé sur le coin des lèvres. Altier,
il exhibait sous les rayons incandescents d'un astre solaire particulièrement chaud un corps de guerrier,
aux nombreuses cicatrices et entailles, mais aussi aux muscles secs et dessinés.

Car l'homme n'avait pour seul vêtement qu'un court pantalon de cuir, et n'était nullement vêtu de sa stature de loup de mer. Il vaquait au gré de ses envies sur les plages de la ville portuaire, souriant en regardant le soleil couchant, cherchant presque quelque réponse en cette boule de lumière et chaleur.
Et il la trouva.

Nue, lovée en un rocher escarpé un peu plus loin, ronronnait la Muse, sa muse. Elle était accompagnée d'autres des siennes, belles comme les mers, mais lui n'avait d'yeux que pour la plus jeune d'entre elles. Une véritable nymphe, dont la peau irisée se colorait délicatement en rose lors des jours de forte lumière, l'attendait une mine passionnée lui ornant le visage.
Sa plus belle parure restaient néanmoins ses lèvres, fine et rondes, innocentes aussi. Toutefois,
ces délicats bouts de chair apportaient aussi leur dose de violence, et, pour toutes ces choses et bien plus encore Narcilus aimait Yuli Sibly.

D'un amour pur, tel un de ces foutus chevaliers pour leurs foutues donzelles, et pour sa Reine il saccagerai des royaumes entiers sans jamais y trouver de diamants plus brillants que la splendeur de la sorcière.
Car si la belle fée portuaire, docile et enfantine autrefois avait pu chérir une existence simple, le Capitaine connaissait son cœur; un abysse profond de révolte qui enviait le monde et lorgnait toute chose. Yuli n'aurait de cesse que de mener les siennes, les sorcières et Muses, jusqu'au pouvoir, et elle trouva en Narcilus, le beau et jeune brigand, un champion inébranlable. L'âme du jeune requin blanc, bien que violente nourrissait un amour noble pour son élue et jamais il ne faillirait dans sa tâche. La Muse valait le Monde pour lui, et il briserait autant de corps que nécessaire dans cette finalité.

Le pirate entra dans l'eau, nageant en direction des Sirènes qui l'avaient scruté avec attention, toutes faisant part de leur approbation à leur benjamine qui répondit par un "je sais" amusé.

L'Ishtarien, vaillant de plusieurs centaines de batailles en mer, avait toujours cette appréhension primale en rendant visite aux anges des mers. Elles ne lui feraient aucun mal, il le savait, mais comme en approchant quelque fauve majestueux, même apprivoisé, le sentiment est là.
Bientôt, les Muses Abyssales, de leurs mains fines et bouches radieuses, chantaient pour lui tandis que sa Reine venait, nageant doucement sur le ventre en sa direction. Cela lui évoqua un crocodile, juste avant que le sentiment ne disparaisse pour laisser place à des visions paradisiaques tandis que le chant se faisait sourd et que Yuli l'emmenait en-bas. Tout en bas.

Dans les abysses il n'y a nulle lumière, et pourtant, des poissons iridescents passaient toujours et ce à espace régulier pour illuminer le doux visage de la fille qui lui plaisait tant. Il pouvait sentir ses odeurs délicieuses, plus douces encore dans les ombres de la Mer. Mais surtout il entendait sa voix divine alors qu'elle déposait au creux de son oreille des mots pareils à du miel.

Elle lui expliquait, et il voyait juste devant lui dans les Profondeurs sacrées, comment à eux deux ils seraient le premier couple de vandales à marquer Dúralas. Les navires pourfendraient les cotes pendant que les Sorcières feraient s'abattre le déluge sur toute terre, et, menés par les tentacules du Dieu Noyé, les hommes de Narcilus incarneraient la Tempête. Leurs lames seraient imbibées de la fureur endormie des abysses, et, juste à côté du Capitaine se tiendrait la femme de sa vie, impérial et chantante, invoquant les Dieux à célébrer leur union en une dernière bataille épique.
Et il vécut, en cet instant magique dans les abysses, une douce hallucination entouré des chants de sa dulcinée.

Lorsqu'il se réveilla, sur la bordure d'écume délimitant l'Océan, Yuli dormait paisiblement sur son torse avec un léger sourire. Narcilus dégagea une mèche de son front, l'embrassa tendrement, puis tourna la tête et découvrit 3 bâtons sculptés.

Ils étaient destinés aux pirates magiciens (une appellation pas encore au goût du capitaine)formés pour devenir des Prêtres des Mers. Ils porteraient le bateau et béniraient les hommes des faveurs du Dieu Tempête.
Il ferma les yeux et couvrit le corps nu de la Sorcière de ses bras, qui suffisaient à recouvrir son dos, puis s'endormit.

Leur alliance était incroyable.


3 bâto'n'arcisse, bois en achat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

 Sujets similaires

-
» Atelier des sculpteurs
» Atelier du Mek Rukza
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Lieu d'artisanat - Ateliers des sculpteurs-