AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Arkanius Druzath
Le Monde de Dùralas a précisément 2059 jours !
Dùralas, le Jeu 20 Juin 2019 - 17:16
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez
 

 Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 141
Expérience : 660
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche225/225Atelier des sculpteurs - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (225/225)
Vitesse: 215
Dégâts: 60

Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 11 EmptyDim 26 Mai 2019 - 14:26

[Craft de TonFatsia - à ranger dans l'inventaire]

Mélaskholés avait trouvé ça très intéressant comme expérience que de sculpter. Il fallait avouer que ça ne payait pas de mine dit comme ça, toutefois il avait été comme transporté par des sensations nouvelles la dernière fois. Etant très réceptif à ceci, le jeune homme en demandait encore.
Il se procura donc, pour la première fois, les ressources nécessaires pour la réalisation de son ouvrage. En effet, la fois d'avant cela ne lui avait rien coûté. Dommage, il aimait bien quand les choses étaient gratis.

Il se baladait donc dans les rue d'Ishtar avec un sac à la main laissant dépasser trois bois de sureau. Tout au fond se prélassait un cuir de sanglier très certainement mort à cette heure-ci. Pauvre bête, pensa-t-il. Que son âme repose en paix, si tant est qu'un animal était pourvu d'une âme. Chose dont il doutait sérieusement. Il avait remarqué que les bêtes agissaient sous la conduite de leur instinct de survie, quelle que soit la situation. Il n'avait aucune liberté et était finalement condamné à vivre déterminé par leur nature animale.
Mourir devenait peut-être une libération dans un tel cas, non ? Après tout, il n'avait plus à vivre comme une simple marionnette qui ignorait tout des ficelles qui les manipulaient. Il eut soudainement mal au crâne, pourquoi se mettait-il à penser à de telles sottises, d'autant plus quand le soleil frappait si fort ? Il sentait comme un petit poing qui martelait l'intérieur de son crâne. Il accéléra le pas et entra enfin dans l'atelier, où la fraicheur était accueillante et la bienvenue.

Il n'était pas encore un habitué, toutefois il savait où aller maintenant. Ce sentiment de supériorité lui monta à la tête et il marcha fièrement, la tête haute. Beaucoup trop de choses se passaient dans son crâne ces derniers temps si bien qu'il se dit qu'il ne fallait pas s'étonner s'il souffrait de terribles maux.
Il renversa le contenu de son sac sur l'atelier et jugea rapidement de ce qu'il allait en faire. Il avait conserver son dernier ouvrage et c'est pour cette même raison qu'il l'avait travaillé non pas seulement de tout son corps, mais avec son âme également. Il en était fier, c'était sa première arme et il en était l'artisan. Il n'avait pas à rougir !

Cette fois-ci, c'était différent. Il savait qu'il ne garderait pas son ouvrage. C'est pour cela qu'il décida de ne pas se donner entièrement, comme la fois précédente. Une partie de lui résidait dans son arme, mais il l'avait avec lui et de ce fait, Mélasholés restait entier d'une certaine façon. Or, si une partie de lui habitait ce nouvel ouvrage et qu'il le vendait, il ne serait plus lui...
Que de maux lui saisissaient l'esprit. Il voulut se cogner le front contre plan de travail, mais résista à cette envie soudaine. Il avait conscience que cela aggraverait les choses plus que ça ne les arrangerait. Il commença donc à tailler le bois, se laissant emporter par ce geste régulier. Comme hypnotisé, il en oublia ce qu'il pensait et finit par ne plus avoir conscience qu'il pensait. Que cela était doux ! Machinalement, il tailla chacun des bois et finit par travailler le cuir qu'il rendit agréable au toucher.

A cet instant, il devint lui-même comme un animal car il n'agissait pas entièrement librement. Ses gestes étaient déterminés par une conscience lointaine guidant ses mains. Qu'est-ce qui le différenciait de l'animal à cet instant ? Il usait d'un savoir-faire qui se développait en lui, et ce, bien malgré lui. Or, cela était amplement suffisant, car suite à l'accomplissement de son ouvrage, après avoir transformé de simples matériaux naturels en une arme, Mélaskholés était à son tour transformé. Il était habité d'une technique qu'il pouvait user sans même y penser.
Trop heureux de se prouver à lui-même qu'il n'était pas un animal, il rangea son arme, le coeur et l'esprit léger. Il était libre et cette simple idée suffisait à lui faire verser une larme de joie. La vie lui réservait de biens belles surprises, n'est-il pas ?







RP en cours (2/2)
- De Vastes Océans et de Trésors Écailleux
- Pour une paire de jokers [pw Azriel]


Combat en arène en cours(1/3)
- Libre
- Libre



RP événementiel en cours
- Aucun pour le moment

Atelier des sculpteurs - Page 11 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 3861
Expérience : 12872
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 11 EmptySam 1 Juin 2019 - 12:31

Malheureusement, je crains qu'il ne te manque quelques ressources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélaskholés Hyprate
Arlequin

Mélaskholés Hyprate

Messages : 141
Expérience : 660
Masculin Âge RP : 23

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 

(Chien commun +80, v+50)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche225/225Atelier des sculpteurs - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (225/225)
Vitesse: 215
Dégâts: 60

Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 11 EmptySam 15 Juin 2019 - 10:12

[Craft de 4 TonFatsia - à ranger dans l'inventaire]
Je fournis également les ressources nécessaires pour le TonFastia de mon précédent post où je n'avais pas toutes les ressources requises / + Craft de 1 TonFatsia - à ranger également dans l'inventaire

Mélaskholés avait fait des folie de son argent. Il venait de se procurer plus d'une douzaine de cuir de sanglier ainsi que du bois de sureau mais cette fois-ci plus que de nécessaire. Il prépara donc un sac dans lequel il prit le nécessaire à la fabrication de quatre tonfas. Il se dirigeait dès lors vers l'atelier portant un énorme sac sur le dos. Sa démarche était alourdie si bien qu'il trainait des pieds. Heureusement qu'il était resté dans le village d'Ishtar, lui épargnant un long voyage.

Il avait pris un logement chez une vieille dame aimable qui était à ses petits soins. Le tarif comprenait aussi bien le logis que les couverts et elle se préoccupait à merveille d'émerveiller ses papilles. Elle l'avait d'ailleurs aidé à lui mettre le sac sur le dos. Une fois chose faite, il lui avait expliqué qu'il rentrerait tardivement, car il allait certainement y passer toute la journée.

Quand il arriva enfin à l'atelier, il se débarrassa de sa surcharge bruyamment en déversant le tout au sol. Certains curieux levèrent le bout de leur nez pour voir ce qui avait troublé le silence tandis que d'autres le fusillaient du regard, l'accusant probablement de les déconcentrer. Mais Mélaskholés n'avait que faire des ces personnes-là. Il n'avait même pas conscience de déranger les autres !
Il tria ensuite toutes ses ressources afin de s'organiser au mieux. Il comptait travailler progressivement, c'est-à-dire travailler tout d'abord le bois et ce n'était qu'après avoir terminé cette première phase qu'il s'attellerait sur le cuir. Lorsque le tout sera fait, il finalisera une à une ses armes. Pour une fois, il était fier d'être aussi bien organisé car c'était là une chose rare. Ce qui l'avait aidé à le faire était cette petite dame qui l'hébergeait et avec qui il avait discuté. Ses conseils étaient d'une grande richesse, à croire que son grand âge lui avait procuré une expérience qu'il n'avait pas et qu'il ne posséderait certainement jamais. Elle avait même préparé un petit sac contenant de quoi manger, force est de constater qu'elle avait vraiment pensé à tout ! La fois dernière, lui-même en avait oublié de manger.

Il commença ce début de journée à tailler le bois, branche par branche. Il leur donnait la forme qu'il prévisualisait dans son esprit, minutieux comme jamais. Il portait une attention toute particulière au toucher et faisait toujours en sorte que le bois soit lisse et d'une extrême douceur. C'était certes une arme de combat, mais il ne fallait pas pour autant en oublier le confort de l'utilisateur.
Lui-même appréciait remarquer combien son arme était agréable à porter et il était également le premier à s'émerveiller devant durant les moments les moins opportuns. Cela lui avait fallu quelques soucis par le passé. Mais qu'était-ce qu'un coup bien placé comparé à une arme douceâtre ?
Le midi arriva très vite et savoir qu'un repas l'attendait contribua à lui faire prendre conscience qu'il était l'heure de manger. Il sortit donc sa boîte contenant du riz et du poisson frais. Il dégusta avec appétit le tout, tout en restant assis derrière son atelier à observer ses bois. Ce savoureux repas éveillait son esprit qui concevait d'autant plus facilement la finalité de ses ouvrages. Plus il mangeait et plus son esprit était productif. Enthousiasme à cette idée, il dévora littéralement le reste de son plat et lorsqu'il l'eut terminé, il jeta les restes à la poubelle, y compris les couverts.

Le matin céda sa place à l'après-midi qui cheminait drôlement rapidement, à croire que le temps s'était accéléré. Mélaskholés travaillait toujours le bois lorsqu'on vint à lui le prévenir que l'atelier allait bientôt fermer. Levant enfin les yeux de son travail, il découvrit qu'effectivement la nuit commençait déjà à pointer. Il avait peut-être vu trop gros pour une seule journée. Il demanda, de son amabilité habituelle, s'il pouvait laisser le tout sur place et revenir dès les premières heures. Quand ce lui fut accordé, il partit alors l'esprit serein en quête de sa vieille dame qui l'attendait certainement avec une assiette fumante.

« Où sont tes armes ? » Lui demanda la vieille femme, curieuse.
« Cela vous étonnera peut-être ma vieille, mais une journée n'est apparemment pas suffisante ! Voyez-vous, moi-même en suis surpris ! » Cette maladresse propre à Mélaskholés faisait rire la petite dame qui trouvait cela très amusant que de l'entendre s'exprimer ainsi. Elle ne s'offusquait pas de ses expressions, car ce petit-là avait le don de dire les choses sincèrement.

Et il ne s'était pas trompé, la vieille femme avait effectivement préparé le plus succulent de tous les repas. Il se sentait gâté et choyé comme jamais et comptait bien en profiter.
Il s'endormit à table, lorsqu'il eut terminé son assiette. La fatigue cumulée à ce repas eut raison de lui. La vieille dame débarrassa la table et le traina littéralement jusqu'à son lit au prix de douleurs dans le dos qu'elle ignora.
C'est la raison pour laquelle il se réveilla le lendemain dans un confort qui le surprit. Des phénomènes inexpliqués se produisaient parfois et il ne cherchait pas à leur trouver une raison logique. Il embrassa sur le front la vieille dame qui dormait profondément dans un fauteuil à quelques pas de lui. En partant, il découvrit une boîte contenant son repas du jour, cette fois-ci accompagné de couverts en bois. Il s'en empara et les observa curieusement et finit par se demander pourquoi avait-elle remplacé ses magnifiques couverts.

L'atelier venait d'ouvrir quelques instants avant son arrivée. Il retrouva donc sa place, là où rien n'avait jamais durant la nuit. Il entreprit de poursuivre son ouvrage comme s'il n'avait jamais été interrompu. En fin de matinée, le bois était enfin travaillé. Avant de poursuivre avec le cuir, il prit le temps de retrouver ses forces en mangeant. Travailler, manger, dormir : très primaire comme conception de la vie mais cela comblait Mélaskholés qui se sentait vivre pleinement ces derniers jours.
Le cuir fut travaillé en moins de temps pour un travail tout aussi jolie qui satisfaisait le jeune homme. Il assembla le tout et débarrassa enfin son atelier lorsqu'il eut terminé. Il récupéra néanmoins les branchages inutiles et en fit un bouquet qu'il maintint d'un élastique.

Le sac désormais moins imposant mais tout aussi lourd, retrouva sa place sur le dos du jeune homme qui reprit sa démarche lourde en direction de la vieille dame qui, sans sac, marchait de façon similaire. Il frappa à sa porte et lorsqu'elle lui ouvrit, il tendait un bouquet de branches à son attention.







RP en cours (2/2)
- De Vastes Océans et de Trésors Écailleux
- Pour une paire de jokers [pw Azriel]


Combat en arène en cours(1/3)
- Libre
- Libre



RP événementiel en cours
- Aucun pour le moment

Atelier des sculpteurs - Page 11 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zayn Awarth
Virtuose

Zayn Awarth

Messages : 178
Expérience : 693
Masculin Âge RP : 70 (Jeune Adulte)

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Compagnon
Titres:
 

(Hippocampe de Zayn, +200, v+200, 100 ;approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 11 1559870510-barre-vie-gauche580/580Atelier des sculpteurs - Page 11 1559871461-barre-vie-rouge  (580/580)
Vitesse: 440
Dégâts: 390

Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 11 EmptyDim 16 Juin 2019 - 12:06

Le jeune soldat abyssal chargea sur le chariot les kilos de bois nécessaires à son travail, il y en avait beaucoup et heureusement les elfes avait été très généreux en fournissant de quoi transporter toutes ces branches d'arbres; Hippocampe était aussi de la partie, sa fière panachée bleutée, le cheval était prêt à tirer avec les autres pour se rendre dans un petit atelier situé dans les arbres d'Endorial.
Ici, le jeune soldat avait un rendez-vous avec une jeune elfe- quoique tout est relative chez les elfes en terme d'âge- qui lui avait proposé, maintenant qu'il avait un peu plus d'expériences de façonner un sceptre magique capable d'être utiliser par un magicien guérisseur, et pour cela le jeune avait payé cher un pierre précieuse qu'on trouve rarement à l'état naturel, mais qu'on dit pouvoir trouvé sur des créatures.

Outre ce travail, Zayn avait une autre commande qui voulait réalisé, d'où ce chargement des plus excessif, il voulait sculpter des masses pour un client très désireux d'en acquérir pour avait t-il dit un besoin d'équiper en armes ses protecteurs. En effet l'homme en question se disait ambassadeur et devait beaucoup voyager entre les régions pour parler politique, guerre et paix. Mais sur les chemins ils n'étaient pas rare que des bandits ou autre voleurs profitent de ces longs trajets pour le surprendre au détour d'un chemin de lisière.

----------

Le jeune abyssal s'agrippa à des lianes et lierres du grand arbre qui le surplomber, et grimpa vers son hôte qui  l’accueilli dans son antre forestier, où la demeure était en parfaite harmonie avec la nature environnante, où de nombreuses fleurs magnifiques avaient fleuri, fruit d'un travail rigoureux de la jeune elfe. Les encens de la demeure était raffinée, et passé le pas de la demeure le soldat se voyait offrir une tasse de thé de la forêt, le goût était très prononcé mais le jeune soldat ne voulait pas être impoli avec la demoiselle.

Après avoir fait plus ample connaissance, la jeune demoiselle convia Zayn à la confection de l'arme en question : un cèptrionix était le nom de l'arme.
Ce fabuleux sceptre aide les utilisateurs de la magie dans les soins et la revigoration des êtres ayant subi des blessures.
D'abord indiqua t-elle il fallait puiser la force régénérante de la corne de rhinocéros,puis tailler le bois de sapin qui sentait aussi fort que son thé, et enfin ajuster la pierre précieuse avec un bois plus fin, celui de cerisier convenu parfaitement.
Le sceptre devait être à une taille dite parfaite, et son poids devait être équilibré pour ne pas gêner les  futurs utilisateurs, il y avait donc toujours quelques ajustements.
Le plus long était de tailler la pierre dans l'orne du sceptre et d'accompagner le tout de la puissance de la corne du puissant périssodactyle.
Une fois terminé, le soldat remercia beaucoup l'elfe d'avoir accepté de l'initier à cet art, en demandant en retour seulement de venir goûter son thé.

Le travail accompli, l'abyssal était ravi d'avoir entre ses mains son nouvel oeuvre, il était motivé d'en créer d'autres du style pour parfaire son savoir en tant que sculpteur, en attendant il s'installa près d'un gros champignon au pied d'un tronc, sur la racine apparente d'un arbre qui sortait du sol. De là, il tailla ses masses tout en admirant la ville d'Endorial, et ses mouvements si calmes, de temps à autre un monarque vint se poser dans les fleurs devant Zayn, il y avait aussi un vol de coccinelles cherchant des pucerons pour leur déjeuner, ou des mantes orchidées se fondant dans la fleur à leur effigie attendant qu'une proie se fasse duper par ce camouflage.

Zayn trouvait la faune et le flore très différente de là d'où il venait, mais y trouver quand même toujours une fatalité: il y a toujours une chaîne alimentaire et qu'on soit sous l'eau ou à la surface, une créature cherche toujours en manger une autre.
Parfois Zayn se demande à quoi ressemblerait un monde, dont la voracité et l'avarice ne guideraient perpétuellement les êtres.

En attendant il avait fini, et maintenant il pouvait se reposer en jouant quelques airs de musiques, puis s'endormit dans cette sérénité.  
Ce fut un bourdonnement d'abeilles butinant le nectar des fleurs qui extirpa de son sommeil, le jeune endormi, il chargea les masses et son sceptre dans la sacoche de son compagnon d'aventures et il était temps d'aller à l'hôtel de vente remettre tout ça.


[Zayn utilise : 18 bois de sapin + 1 bois de cerisier + 1 corne de rhino + 1 onyx = Cèptrionix]
+ [ 155 bois de sureau = 5 Masse Ureau]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

 Sujets similaires

-
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» L'Atelier d'Elena
» L'atelier d'une petite fleur (presque) fanée qui défend les canards et les moustiques ♫
» Atelier Zach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Lieu d'artisanat - Ateliers des sculpteurs-