AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Talgor Rochenoire
Le Monde de Dùralas a précisément 2408 jours !
Dùralas, le Mer 3 Juin 2020 - 12:18
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Ehawee
Archère

Ehawee

Messages : 177
Expérience : 1248
Âge RP : 188 (21)

Politique : 16
Métier : Sculptrice - Expert
Titres:
 

(Tadi, Cerf royal d'Ehawee +300, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 13 1559870510-barre-vie-gauche1565/1565Atelier des sculpteurs - Page 13 1559871461-barre-vie-rouge  (1565/1565)
Vitesse: 892
Dégâts: 472

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyDim 10 Mai 2020 - 15:50

Les arbres immenses de Sylfaën ne cesseraient donc d'être ses repères. Ehawee avait rejoint les rangs de la Garde Zéphyr et s'y était adaptée rapidement. Il fallait dire que cela ne changeait pas grand chose finalement, cela lui donnait juste plus de légitimité à défendre les créatures sylvestres. Néanmoins, il y avait bien quelque chose que l'elfe ne s'y était pas encore faite : ses camarades. En effet, désormais, il ne s'agissait plus de monter seule ses opérations, elle avait une nouvelle famille sur qui compter. L'introvertie avait encore du mal à communiquer si bien que peu d'échanges eurent lieux entre elle et ses comparses. Elle se débrouillait pour passer inaperçue et cela l'arrangeait bien pour l'instant...

Perchée, comme à son habitude, sur une immense branche, elle avait décidé une fois de plus de s'isoler. Ceci dit, comme il fallait tout de même un moment ou un autre, briser la glace avec ceux qui étaient désormais les siens, elle voulut faire quelque chose d'utile. C'était ainsi que la femme sculptait des arcs, qu'elle commençait à maîtriser, afin de renflouer l'armement de la faction. Elle pensait que ce genre d'objet serait plus que bienvenu et que cela l'aiderait à avoir des premiers contacts avec ses congénères. Depuis, le début, elle redoutait d'avoir été plutôt froide et distante, ce qui ne facilitait pas la communication, et elle ne voulait que les zéphyriens se fassent une mauvaise image. Elle jugeait important de pouvoir se faire confiance, peut-être un jour remettrait-elle son sort entre leurs mains, et inversement...

La canopée pleine de vie était en outre le lieu idéal pour sculpter. Paisible et accompagnée du bruissements d'oiseaux, elle entama son oeuvre. Ehawee jugea qu'elle avait assez de matériaux pour confectionner quatre arcs. Elle débuta, en premier lieu, par tailler la forme grossière de ces derniers. Deux d'entres eux étaient en cerisier, les deux autres en sureau. La zéphyrienne préférait commencer par les quatre en même temps et procéder par étape plutôt que par pièce.

Tandis qu'elle finissait cette première partie, des esprits intrigués l'observaient au loin. Concentrée, elle ne releva pas leurs présences et continua en taillant la forme finale des armes. Après avoir vérifié que la flexibilité des pièces étaient idéales, elle ajouta les ficelles de lins. Il fallait qu'elles ne soient ni trop courtes, ni trop longues. Quelques heures plus tard, l'archetière en était déjà aux finitions. Ces armes, d'une efficacité redoutable, présentait également l'avantage d'être assez rapide à faire. Elle se redressa, satisfaite de ses fabrications.

...

La porte de l'entrepôt de la garde s'ouvrit lentement, une petite silhouette débarqua dans la pièces où plusieurs personnes échangeaient. L'ombre qui entrait semblait chargée de plusieurs objets, elle s'avança timidement.
-Euh...Bonjour...Ahrcrrr, fit-elle en s'éclaircissant la voix. Voici quelques petites choses...les propos de la femme étaient désordonnés mais deux zéphyriens lui répondirent avec grands sourires. Ce premier pas semblait fonctionner, allait-elle réussir à être à l'aise avec eux ?

(Fabrication de 2 M'arc'guerite et de 2 Arcs argentés pour l'inventaire, merci bien !)


Dernière édition par Ehawee le Ven 22 Mai 2020 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arhiann
La Tempérance ♦ Ensorceleuse

Arhiann

Messages : 827
Expérience : 3627
Féminin Âge RP : 60 (éq. humain 30)

Politique : 132
Métier : Sculpteur - Maîtresse
Titres:
 

(Manydh, Compagnon d'Arhiann [Hybride] ; invoque un compagnon qui a 75% des stats d'Arhiann (pendentif zéphyrien))

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 13 1559870510-barre-vie-gauche1850/1850Atelier des sculpteurs - Page 13 1559871461-barre-vie-rouge  (1850/1850)
Vitesse: 290
Dégâts: 2109

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 21:47

Arhiann avait entendu parler d'une magie spéciale applicable aux tonfas, qui permettrait de fournir sa propre vitalité à l'arme, en échange d'une célérité augmentée. Il lui avait fallu du temps pour identifier les composants nécessaires, et davantage encore pour les rassembler, mais elle disposait maintenant de tout ce dont elle avait besoin, et c'est encouragée par la réussite de son dernier bâton d'éther, bien plus efficace que ses prédécesseurs, qu'elle décida de se mettre à l'ouvrage. Elle utiliserait de nouveau du bois précieux de baobab, mais cette fois, il s'agirait seulement d'un petit ajout sur un matériau plus familier, quoique non moins noble : le gros de l'arme serait fait en chêne de Sylfaën, plus à même de s'accorder avec son énergie de faune, attachée à la région occidentale.

Son œuvre précédente avait utilisé l'eau comme support à l'imprégnation magique, cependant, la nouvelle création devait disposer de caractéristiques plus vives, moins nonchalantes, qui écartaient de fait cet élément trop tranquille. Le feu, par contre, à la fois bienfaiteur quand il restait maîtrisé, et potentiellement dangereux s'il s'échappait des limites souhaitées, se montrait parfaitement adapté, avec sa nature consommatrice de matière, et son côté toujours changeant. S'étant procurée des bougies spécialement conçues pour ce genre d'enchantement, la faune alluma la première une fois ses pièces de bois taillées selon ses intentions, et s'entoura des différents éléments qu'elle comptait utiliser. La flamme et la fumée dégagées sauraient les imprégner de leur pouvoir subtil.

Outre les dons des arbres, elle avait donc préparé une mâchoire de teeban, qui servirait avant tout de lien entre sa propre énergie et l'arme. Elle fit aller et venir l'impressionnant os dans la fumée, l'esprit focalisé sur les qualités de la créature, tout en fredonnant une note basse. Une à une, elle préleva les dents pointues, et pour chacune, fit couler quelques gouttes de cire rouge dans le creux de bois qui lui était destiné, avant de l'y fixer. Le reste de la mâchoire fut consumé à même la flamme, mais ne serait pas perdue : Arhiann tenait la future arme au-dessus, afin qu'elle se gorge des pouvoirs restants, puisqu'elle préférait ne pas intégrer l'os, trop imposant, dans l'arme de taille modeste qu'était le tonfa, au risque de le rendre peu maniable.

Elle procéda ensuite de la même manière avec un bois de daim ancestral, aux extrémités moins acérées, mais avec lequel elle ressentait davantage d'affinités. De plus, sa matière ligneuse, quoiqu'issue d'un animal, formait un intermédiaire parfait entre le végétal - le bois du tonfa, à irriguer de la force prélevée - et l'animal - dont proviendrait la dite force, puisque c'était l'ensorceleuse qui la fournirait. Elle scia les extrémités des ramifications à la taille des dents de teeban, qu'elle traita de la même façon, jusqu'à la disparition du reste de la structure par le biais de la bougie.

Ce qui resta alors de cire fut inséré, une goutte après l'autre, dans un creux qu'elle avait prévu dans cette éventualité - puis par petits copeaux pour la toute fin. Un bouchon de chêne vint refermer cette cache, et fut coupé puis poncé de manière à ne pas dépasser de la surface. La sculpteure obtenait ainsi un tonfa d'aspect féroce, constellé de pics qui affleuraient son bois lisse, y compris sur la poignée. Après un repos bien mérité, elle alla l'essayer, et malgré un instant d'hésitation au moment de le saisir à pleine main, Arhiann put constater qu'elle avait largement gagné en célérité. Bien sûr, ses paumes gardaient ensuite les marques de piqûres, et elle devinait que son sang avait nourri l'objet, mais c'était un prix à payer qui restait fort raisonnable, comparativement au bénéfice.

[fabrication de 2 tonfas du sacrifice + utilisation de 2 bracelets d'abondance + quête "en persévérant on arrive à tout" (si c'est ok)]




" il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel "

♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️ ♈️
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4647
Expérience : 16547
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyVen 22 Mai 2020 - 17:04

Rapport de fabrication :

Greil fabrique x2 Bâton'n'arcisse, x2 Bâton nagre, x2 Sceptre Opikal et gagne 30 points de métier, ainsi que 10 points bonus.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes au niveau Apprenti.
Tu réalises la quête Liste de mots et obtient 500 pièces d'or.
Tu réalises la quête La disparition et obtient x2 Potion d'hypersensibilité : tous les effets négatifs actifs infligés par le membre sont augmentés de 50%. + x2 Potion d'insensibilité : tous les effets négatifs actifs sur le joueur sont annulés.




Rapport de fabrication :

Charlotte Roseline III fabrique x2 Nénuphar'balète et gagne 10 points de métier, ainsi que 10 points bonus.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes au niveau Apprenti.




Rapport de fabrication :

Ehawee fabrique x2 M'arc'guerite, x2 Arc argenté et gagne 20 points de métier, ainsi que 5 points bonus.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes au niveau Expert.




Rapport de fabrication :

Arhiann fabrique x2 Tonfa du sacrifice et gagne 10 points de métier.

Commentaires sur le RP : Tu utilises deux exemplaires du bracelet d'abondance et tu obtiens deux exemplaires supplémentaires du Tonfa du sacrifice.
Tu réalises aussi la quête En persévérant on arrive à tout et obtient 1 peau de troll des marais + 1 peau de troll des glaces + 1 peau des troll des forêts + 1 peau de troll des montagnes + 1 défense de pachyderme + 40 points d'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Greil
Pubbeur ♦ Maîtres d'armes

Greil

Messages : 594
Expérience : 1205
Masculin Âge RP : 45

Politique : 33
Métier : Sculpteur - Compagnon
Titres:
 

(Griffure, griffon de Greil [Modifié] +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 13 1559870510-barre-vie-gauche2465/2465Atelier des sculpteurs - Page 13 1559871461-barre-vie-rouge  (2465/2465)
Vitesse: 445
Dégâts: 1313

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyMar 26 Mai 2020 - 21:20

img_rp
Atelier des Sculpteurs
Greil
L'art de la scupture - tiers 2

Les choses commençaient à changer au sein des ateliers de Weissaupt et plus particulièrement au sein de l'atelier de sculptures de celui-ci. Diverses statuettes avaient été commandées et d'autres œuvres d'art étaient en cours de fabrication à divers endroits. Assorties de livres et d'illustrations sur la culture des peuples, les sculptures se voulaient personnalisées pour chacune des cultures que le diplomate ou le général visiteraient. Celles-ci étaient encore en cours de création et notre maître d'arme sculpteur à ses heures perdues leur consacrait tout son temps libre. Cependant, ce n'est pas pour ses futurs cadeaux diplomatiques que notre avait sortit outils, bois et métal aujourd'hui. Non, Greil avait une nouvelle commande à honorer. Une commande payante et sans doute bien lucrative au vu du prix du matériel que notre homme allait devoir essayer de créer. Greil regardait donc le bon de commande, pensif et en pleine réflexion sur ce qu'il allait devoir faire. En premier lieu, il y avait une arbalète de commander, une Lapilazul'arbalète pour être précis.

C'est par celle-ci que notre homme allait commencer. Le plan de fabrication de la Lapilazul'arbalète était désormais en possession de notre homme, ainsi que de la matière première nécessaire. Il fallait pas moins de vingt-cinqs bois de cerisiers pour faire l'ensemble de cette arbalète. Vingts cinq unités de bois à sculpter, tailler et retravailler pour en faire les diverses pièces qui, une fois assemblées, encordées et reliées par diverses vis et pièce de métal, en feront une arme digne de ce nom. Le lapis-lazuli nécessaire pour cette arbalète était là pour servir de viseur et non d'ornement, il sera donc taillé avec la plus grande précision et incrusté dans une pièce de bois destinée à la visée. Celle-ci sera recouverte d'un métal ouvragé et particulièrement fin. La visée était le point le plus important de cette arme et ne devait souffrir d'aucun défaut.

Notre homme se mit donc à la tâche. Minutieuse et pleine de patience, l'élaboration de chacune des pièces était faite avec une parcimonie et un soin exemplaire. Vérifiée plusieurs fois, Greil ne passait à la pièce suivante qu'une fois absolument certaine que cette pièce était sculptée à la perfection. Vint ensuite la question de l'assemblage. Si les pièces étaient correctement réalisées, l'assemblage devrait se faire sans effort, selon le plan indiqué. Le soulagement de notre homme fut immense quand il vit que celui-ci ne posa aucun souci. La gemme avait été taillée et rentrait à la perfection dans son encoche. Les différentes pièces s'emboîtaient d'une manière idéale et il ne restait plus que le sertissage des pièces de bois avec les différentes pièces et vis de métal forgées. Quelques coups de maillet souples permirent d'encastrer définitivement ces pièces et la corde de l'arbalète fut posée sur l'arc de l'arbalète et bandée afin de tester le mécanisme. Un bruit parfait en vint aux oreilles de l'ancien général et Greil put tester le mécanisme de remontée pour bander la corde de nouveau.

Plaçant dans l'encoche prévue à cet effet l'un des carreaux que notre sculpteur avait prit soin de commander, Greil allait pouvoir tester son arme fraîchement fabriquée. Plusieurs cibles étaient disposées dans l'atelier, à différentes hauteurs et distances, afin de pouvoir tester l'efficacité de sa production. Le carreau partit droit quand le général pressa la détente. Touchant précisément l'endroit visé, il semblerait qu'a courte portée, cette arbalète ai une précision parfaite. Il fallait maintenant tester sur une portée plus longue, celle correspondant à la portée normale d'une arbalète. Ce fut donc un nouveau carreau qui fut posé dans l'encoche destinée à cet effet et notre homme visa sa cible avant d'appuyer de nouveau sur la détente de l'arbalète. Ce ne fut pas un plein centre, mais cela était dut au fait que Greil n'était pas aussi bon tireur que bretteur. L'arbalète avait touché sa cible précisément là ou notre homme avait visé. Celle-ci était donc suffisamment précise pour son client, mais notre homme voulait connaître la précision absolue de son arme.

Greil prit donc les carreaux restant et une cible avant de filer dans les Jardins de Weissaupt. Le citronnier géant en son centre commençait à offrir ses fruits, mais cela n'était pas eux que notre homme alla trouver. Non, Greil venait de poser sa cible le plus loin possible contre le rempart faisant face au jardin et il allait maintenant essayer de tirer plusieurs carreaux. La corde et la détonation étaient d'assez bonne qualité pour avoir une portée finalement plus élevée que la moyenne et sa précision étaient toujours aussi exacte. Le seul souci étant que la flèche subissait les lois de la gravité et descendait doucement vers le sol passé quelques centaines de mètres. Satisfait de sa création, Greil rentra de nouveau dans son atelier, remballant l'arbalète et regardant la suite de la commande. La récréation est désormais terminée et il va falloir de nouveau retourner travailler.

La seconde partie de la commande était composée de cinq armes identiques. Il s'agissait plus précisément de cinq bâtons arnaniques nommés les Bâtons métallisés. Ils tenaient leur nom du fait que le bois n'en était pas le seul composant, mais un alliage métallique venait également lier le tout. Les propriétés du bois étaient précises et c'est pas moins de vingt septs unités de cerisiers qui allaient être utilisées par bâtons à fabriquer. D'une part, il fallait faire les cinq bases des bâtons. Cinq "tubes" respectifs qui seront recouverts d'alliages de métaux et dont le cœur sera donc en cerisier. Le bois de cet arbre fruitier avait été choisi pour sa capacité à endurer le fait d'être recouvert de métal en fusion sans pour autant en être détruit. Ensuite, il fallait concevoir le pommeau de bois qui sera également recouvert de métal. Rond, parfaitement rond, il devra se superposer au bâton. Cinq pommeaux identiques simplement posés sur les cinq bâtons de bois. L'alliage métallique allait lier l'ensemble dans un bâton arcanique d'apparence simple. Cet alliage allait être composé de fer, connu pour sa malléabilité en forge, mais aussi de l'adamantium connu pour son extrême solidité et ses propriétés arcaniques.

Les dernières pièces de bois seront donc les moules ou seront coulé l'alliage, tenant et liant les deux pièces de cerisier. Sculptés dans des bûches de cerisier, ceux-ci accueilleront donc le métal en fusion. En leur cœur et tenu par deux tiges de fer, les pommeaux et bâton composant l'arme sont placés au cœur du moulage afin que l'alliage coulé dans le moule les fusions ensemble à tout jamais. Sur la grande table de l'atelier, notre homme avait suivi cette procédure en cinq exemplaires. Une fois le moule en cerisier noirci et le métal froid, Greil put ouvrir ceux-ci et examiner ces bâtons. La base était la, il ne restait maintenant plus que la dernière étape. Notre homme allait devoir poncer le tout pour le rendre parfaitement lisse et y sculpter les inscriptions arcaniques demandées. Le travail fut long, laborieux et précis, mais les cinq Bâton métallisés furent forgés et sculptés mains exactement comme leur commanditaire de la tour des mages l'avait souhaiter.

La commande était donc terminée et prête à être expédiée. Une Lapilazul'arbalète et pas moins de cinq Bâtons métallisés, exactement comme demandé. Il ne restait plus qu'a emballer correctement cette commande et attendre que le commanditaire ne vienne les chercher.



[HRP] Conception d'un Lapilazul'arbalète pour 25 bois de cerisier + 1 lapis-lazuli et de 5 Bâton métallisé pour 27 bois de cerisier + 1 minerai de fer + 1 minerai d'adamantium.
Pour un total de 5 minerais de fer + 5 minerais d'adamantium + 1 lapis-lazulis et 160 bois de cerisier à prendre dans mon inventaire[/hrp]





RP en cours : 1 - 2 - 3
Arènes en cours : 1 - 2 - 3
Je parle en #FF0000
Elincia en #666633
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4647
Expérience : 16547
Masculin

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyMer 27 Mai 2020 - 21:04

Rapport de fabrication :

Greil fabrique x1 Lapilazul'arbalète, x5 Bâton métallisé et gagne 30 points de métier.
Il gagne également 10 points métier en récompense bonus.

Commentaires sur le RP : Félicitations, tu passes au niveau Compagnon.
Tu réalises la quête Première fabrication d'apprenti et gagnes 1 os doré + 10 points d'expérience.
Quelques petites erreurs d'inattention sur le singulier/pluriel.
Revenir en haut Aller en bas
Oskar Gretter
Nouvel(le) habitant(e)

Oskar Gretter

Messages : 21
Expérience : 375
Masculin Âge RP : 27 ans

Politique : 00
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
Atelier des sculpteurs - Page 13 1559870510-barre-vie-gauche120/120Atelier des sculpteurs - Page 13 1559871461-barre-vie-rouge  (120/120)
Vitesse: 151
Dégâts: 45

Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 EmptyDim 31 Mai 2020 - 20:00

Y’a des choses qui changent pas avec le temps, pour sûr ! Et l’une d’elle c’est qu’Oskar aimait toujours avoir deux, trois, même parfois douze cordes à son arc pour pouvoir remplir sa bourse en toute tranquillité ! Et depuis peu bah il s’est trouvé une vraie passion pour la sculpture, le marsupial. Après, son dernier projet c’était un tonfa qui, certes, lui avait rapporté une petite somme, mais maintenant fallait passer au niveau supérieur. On gagne pas beaucoup de pépètes à équiper les racailles avec du bois ! Alors le trésorier se mis à réfléchir, et quand on connait la bestiole c’est là qu’on commence à prendre peur ! Et je vous assure que y’a de quoi parce que vous savez ce qu’Oskar s’est dit ? Vous savez c’est quoi son plan pour gagner plus de flouze en faisant de la sculpture ? Sculpter des bâtons magiques ! Ah oui oui oui, on parle bien d’Oskar, le gars qui pétoche dans le cirque à chaque fois qu’il croise une bestiole un peu trop bizarre, ce gars-là ! Je vous assure que ça va être de la top qualité les armes magiques fabriquées par un oiseau pareil !

Mais il y tient à son projet et il va même se renseigner auprès d’un ensorceleur de la capitale ! Parce qu’il est pas non plus complètement fêlé de la cafetière et il sait que c’est pas au fond de son verre de rhum qu’il apprendra à faire des bâtons. Et après quelques recherches il a trouvé le bon gars ! Un ensorceleur qui a été, tout d’abord, pas mal surpris de voir arriver cet animal qui y connaissait strictement rien, qui avait aucune fichue idée de comment on faisait de la magie, mais qui voulait fabriquer des armes pour ces gens-là. Tu me diras, on fait pas plus désintéressé comme projet, là tu peux oublier les arnaques sur les capacités du bâton et compagnie parce que de toute façon il comprendra pas spécialement ce qu’il se passe dans son bout de bois.

Toujours est-il qu’au bout d’un moment le bougre avait suffisamment de connaissances pour commencer à les faire, ses bâtons d’Ether ! Ouais il avait choisi ce genre de babioles parce qu’il trouvait le nom sympa. Faire un bâton d’Ether c’est quand même autrement plus compliqué que de tailler une massue ou un tonfa, mais l’exercice est aussi autrement plus sympa ! Parce qu’un ensorceleur ou un pugiliste ce qu’il veut c’est pas un bête morceau de bois lisse et sans saveur, non ! Ce qu’il veut c’est un machin qui a de la gueule, qui a l’air un peu vieux, un peu mystique, donc en fait la plus grosse partie du boulot quand vous voulez sculpter un machin pareil c’est de trouver le bon morceau de bois. Si vous êtes motivés vous pouvez vous balader en forêt, creuser un peu pour trouver le bon filon, mais si vous êtes une grosse feignasse comme Oskar bah faut savoir que pas mal de mages se débarrassent de leurs sceptres qu’ils ont, au préalable, vidés de leur magie parce qu’ils en veulent un nouveau. Du coup si vous récupérez ces carcasses bah vous avez tout ce qu’il faut pour faire votre bâton à vous.

Une fois que vous avez ça y’a plus qu’à le rafistoler, le décorer, l’arranger un peu pour pas que ça soit trop cramé que c’est pas vous qui l’avez fait, et ensuite y’a plus qu’à ajouter les matériaux précieux, ceux qui vont être bien chargés en magie et… ah bah nan en fait. Parce que vu qu’Oskar c’est un débutant, un bleu, bah il sait pas comment trouver ni même travailler ces machins comme les têtes de monstre ou les cristaux de glace. Du coup il compte bien s’en tenir là, pour le moment, faire de la récup’ de bois de sureau, en faire des bâtons d’Ether bon marché et les vendre ! Oh et pour la partie enchantement il peut compter sur son pote, pardon, son mentor d’ensorceleur qui avait bien gentiment accepté de l’aider s’il pouvait récupérer une partie de l’argent. On a rien sans rien, mais ce serait autrement plus lucratif de faire ça que des tonfas, moi je vous le dis ! Voilà donc notre Oskar, après plusieurs jours, prêts à aller vendre deux-trois bâtons aux ensorceleurs du coin !


[HRP: Conception de 3x Bâtons Nagre pour un total de x111 bois de sureau]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Atelier des sculpteurs   Atelier des sculpteurs - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Atelier des sculpteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Lieu d'artisanat - Ateliers des sculpteurs-