Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Uma
Le Monde de Dùralas a précisément 1426 jours !
Dùralas, le Lun 25 Sep 2017 - 4:42
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1608
Expérience : 4551
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Mar 10 Mai 2016 - 22:51

La salle commune des Exécuteurs était bien vivante ce soir là. Cette pièce, pouvant accueillir la totalité des effectifs, ressemblait à n'importe quelle taverne malfamée. Accessible directement au bas des escaliers menant aux cachots, elle était un passage obligé. En effet, c'était là que les stryges noirs, aspirant à rejoindre les rangs de Onze, devaient se présenter pour s'engager. Et puis, malgré le peu de fraternité existant entre les congénères aux ailes noires, il était toujours agréable de ce saouler accompagné. Un bar au bois fatigué trônait au fond de la pièce. Sur les étagères, moult alcool fort étaient exposés, ainsi qu'un tableau noir, gribouillé à la craie. Ledit tableau rendait compte des résultats de l'activité principale des Exécuteurs (en dehors de l'entraînement et de la torture bien sûr): la bagarre à mains nues. Malgré l'absence d'armes dans ces rixes, il était fréquent de perdre la vie dans un combat. Personne n'y voyait le moindre inconvénients. Après tout, tout ceux présent dans le cachots étaient entraînés pour tuer. De plus, tous préféraient crever ici, plutôt que de souffrir l'affront d'une mort stupide à l'extérieur. On ne donnait pas de sépultures à ceux qui mourraient face à une bête.

Toujours était-il que dans cette activité manuelle, fort lucrative au demeurant, grâce à l'argent des paris, Saigo faisait partie des meilleurs. Le tableau affichait des résultats impressionnants de 57 victoires, sans aucune défaite. Bien que son nombre total de matchs soit assez faible, surtout lorsqu'on sait que l'assassin a rejoint officiellement les cachots depuis maintenant dix ans, cela s'expliquait par l'avidité du stryge solitaire. Il ne combattait que pour de grosses sommes, et n'avait jamais rechigné à patienter des semaines entre chaque combats. Il savait choisir son moment pour entrer en scène. Pour le convaincre de quitter son tabouret au bar, depuis lequel il observait distraitement ses compatriotes se mettre sur la tronche, il fallait deux choses. D'abord, il fallait que le taux d'alcoolémie des plus gros parieurs soit assez haut, afin de les convaincre de miser plus d'argent. Ensuite, il fallait le bon adversaire. Quelqu'un qui soit sur une belle série de victoires. Quelqu'un qui soit physiquement plus impressionnant que le stryge solitaire. Quelqu'un qui soit à même de convaincre les parieurs de tout miser sur lui. Et ce quelqu'un venait justement d'entrer dans la salle.

Même pour un stryge noir, il était grand. Deux mètres dix, au bas mot. Des cheveux sombres, en bataille, qui cachaient son front. Une barbe de trois jours qui mangeait ses joues. Un regard gris remplis d'arrogance. Les bras et le corps recouverts de tatouages tribaux, eux-mêmes zébrés par les cicatrices provenant des scarifications matinales imposées. Vilmar Falk. C'était, malgré son âge assez peu avancé de 28 ans, un vétéran parmi les Exécuteurs. Un élément qui avait fait ses preuves, aussi bien dans les cachots que dans la nature. Un manieur de faux intéressant, redoutable. Au corps-à-corps, il avait également du talent. Tout comme Saigo, son record était vierge de défaite, soit une série d'invincibilité qui s'élevait à 184 victoires. Le Faucheur de la Congrégation avait prévu d'y mettre un terme. L'occasion ne pouvait pas être plus belle. Vilmar vantait son invincibilité, bruyamment supporté par les plus saouls.

Je suis Vilmar Falk, le Champion des cachots ! À jamais je resterais invaincus, car j'ai triomphé de tous mes adversaires !

VIL-MAR ! VIL-MAR ! VIL-MAR !

C'était le moment parfait pour agir. Saigo se laissa choir de son tabouret et s'avança vers son congénère. Les piliers du bar se turent progressivement, tournant la tête vers le Faucheur. Ce n'était pas souvent qu'il se levait lui-même pour défier quelqu'un. Malgré ses quinze centimètres de différence, l'assassin se planta si proche de Vilmar qu'il pouvait sentir son souffle. Le défi était clair.

Invaincu… contre invaincu. Voyons qui est vraiment le Champion des cachots.

Toutes les âmes présentes dans la taverne affluèrent comme un seul homme. Deux des rares Exécuteurs invaincus allaient en découdre. Un parieur annonça sa mise, brisant le silence qui s'était installé. Aussitôt, ce fût un brouhaha assourdissant qui envahit les alentours du bar. Chacun voulait parier, la cagnotte serait lourde. Indifférents à la mêlée sur sa droite, Saigo et Vilmar avaient chacun reculés de quelques pas, et se préparait pour ce match qui semblait attendu depuis longtemps. Une fois la marée de parieur endiguée, le tenancier leva la voix. Il tenait à annoncer proprement ce qui allait suivre.

Mesdames et messieurs, nous avons un combat ! À ma gauche ! Il est l'un des plus expérimentés, l'un des plus forts, l'un des plus impitoyables Exécuteurs jamais vu. Il est toujours invaincus à ce jour, et il a mit à terre pas moins de 184 concurrents ! Vous, les parieurs, l'avez donné vainqueurs dans 88 % des cas. VILMAR FALK !!

Les cris d'encouragement redoublèrent d'intensité.

Et son adversaire du jour, à ma droite ! Malgré son jeune âge, il fait partie de nos plus anciens éléments. Il est vicieux, il est malin, et il ne laisse jamais passer la moindre opportunité, faisant de lui un excellent Exécuteur. Lui aussi est invaincu, avec un bilan de 57 victoires pour aucune défaite. Pourtant, seuls 12 % des parieurs ont misés sur lui. SAIGO !!

Et bien que peu soient ceux qui croyaient en son succès, les encouragements ne cessèrent pas. Les Exécuteurs qui composaient le public voulaient avant tout voir du sang. Ils voulaient voir deux fiers combattants faire honneur à leur rang dans un combat épique. Le tenancier attrapa une bouteille vide et la jeta entre les deux protagonistes. C'était le signal de départ. Le verre brisé ajoutait une dimension sanglantes aux choses.

Vilmar ne perdit pas de temps. Sans se soucier des éclats de verres sur son passage, il s'avança, imité par Saigo. Les deux stryges se jetèrent l'un sur l'autre, chacun tentant de surpasser en force son rival. À ce petit jeu, Vilmar ressortit vainqueur, soulevant Saigo avant de le projeter, dos nu, sur le verre brisé. Du sang vint tâcher le sol de l'arène improvisé, mais l'assassin ne ressentait pas la douleur. En tant qu'Exécuteur, cela ne représentait même pas un début d'échauffement. Mieux, il retournait déjà au charbon. Cette fois-ci, il fût plus malin. D'un croc-en-jambes, il fît subir à Falk le même sort. Les cris et les applaudissements de la foule vinrent saluer ce premier échange. Sur les visages des combattants, le même rictus. Tout deux reconnaissaient la force de leur adversaire, et se délectait à l'avance de la joute qui allait suivre. Tels des lions, les deux hommes bondirent l'un vers l'autre. Vilmar tenta d'enfermer Saigo dans une clé de bras, mais ce dernier s'en sortit d'un coup de coude à l'estomac. Il tenta d'enchaîner d'un uppercut précédé d'un demi-tour, mais il fût surpris par une manchette puissante en travers du torse. Durant la minute qui suivit, les deux Exécuteurs échangèrent les directs et les crochets. Chacun à son tour, chacun mettant plus de puissance à chaque coup. Du sang coulait de leurs arcades et de leurs nez. Leurs visages seraient tuméfiés pendant des jours, mais ils n'en avaient rien à faire. Le combat était beaucoup trop épique pour s'en soucier. Les rugissements bestiaux du public poussaient Vilmar et Saigo à frapper toujours plus fort. Finalement, le Faucheur de la Congrégation esquiva un nouveau crochet de son rival, et parvint à passer dans son dos. Sans hésiter, il passa ses bras sous ceux de Vilmar, joignant ses mains derrière la nuque de l'auto-proclamé Champion des cachots. Puis l'assassin bascula vers l'avant, entraînant son adversaire la tête la première dans le verre brisé. Un cri guttural retentit, mais Saigo ne l'écouta même pas. Sans défaire sa prise, il pivota dans une position assise et modifia le placement de ses bras. Son bras gauche vint ainsi se placer sous la gorge de Vilmar, tandis que son bras droit maintenait la tête du Champion immobile. Une parfaite prise du sommeil, qui empêchait Falk de respirer. Privé ainsi d'oxygène, il avait environ une trentaine de secondes avant de sombrer dans l'inconscience, et entre une et deux minutes avant de mourir.

La main de Vilmar Falk vint tapoter le bras gauche de Saigo, alors que les mugissements du public augmentaient encore d'intensité. Par ce geste, Vilmar venait d'accepter sa défaite. Saigo, réellement surpris, relâcha immédiatement sa prise, libérant un Vilmar haletant, visiblement en proie à une douleur intense. L'assassin n'en revenait pas. La plupart des Exécuteurs préféraient mourir de cette prise plutôt que de se soumettre. Et pour cause, ce geste à l'apparence insignifiante était extrêmement déshonorant, passible de torture dépendamment des circonstances. Tandis qu'il se relevait et était porté en triomphe, Saigo prenait désormais pleinement le temps de savourer sa victoire.

C'EST MA TOURNÉE !!! Beugla-il sous une pluie de hourras qui retentit dans toute la Tour Noire.

[Le lendemain]

Saigo venait juste de se réveiller, grimaçant. Le combat de la veille avait été éreintant pour son corps. Il avait fallu près de deux heures pour retirer tous les morceaux de verres qui s'étaient incrusté dans son dos, et pour désinfecter les plaies. Il sentait également chaque coups reçus au visage. Le sang avait obstrué sa vue pendant de longues minutes, à cause de coupures aux deux arcades. Seul son œil gauche, ainsi que sa pommette, portait encore les traces des phalanges de Vilmar. Il devrait probablement mettre de la glace pour que ça dégonfle, mais l'Exécuteur n'était pas du genre à se soucier de ce genre de chose. Surtout lorsqu'un de ses collègues frappait à sa porte. Sans se presser, grognant pour signaler qu'il arrivait, le Faucheur vint ouvrir. Le stryge qui lui faisait face ne lui disait rien.

On te demande, petit.

L'assassin acquiesça silencieusement, et emboîta le pas du messager. Celui-ci le mena assez profondément dans les cachots. Cette partie du complexe souterrain faisait office de salles de soin. Chez les Exécuteurs, il n'y avait qu'une demi-douzaine de « médecins », malgré un effectif global à trois chiffres. Par médecin, on attendait surtout d'eux qu'ils soient capable de recoudre les plaies, de les désinfecter, et d'amputer si le besoin était. Il était rare d'avoir recours à eux, le système de la branche était connu pour adopter le dogme « Réussi ou meurt ». Mais parfois, quelqu'un revenait suffisamment amoché pour demander des soins basiques, qu'on lui offrait sans broncher.

Le messager ouvrit la porte, et laissa passer Saigo. Ce dernier ne tarda pas à repérer celui qui voulait le voir. Ce n'était autre que Vilmar Falk, son adversaire de la veille. Son visage et son corps avait subit beaucoup plus de dommages. Multiples coupures et hématomes venaient entacher ses tatouages. Mais ce qui sautait aux yeux, c'était un bandeau blanc, imprégné de sang, qui recouvrait les yeux de l'auto-proclamé Champion des Cachots.

Je ne recouvrerais jamais la vue… soupira le stryge vaincu en guise de préambule. Mais… cette nuit, j'ai fait un rêve. J'ai vu la Dame. La Dame du Lac. Elle m'est apparue, et elle m'a parlé.

Et alors ?

Depuis des semaines, je recueille des informations. Je questionne les Adeptes, j'enquête aux alentours. Connais-tu seulement la Dame ?

Non.

Selon la légende, c'est un puissant esprit protecteur, qui veille sur le Lac Fresha. Elle en contrôle les eaux, et protège faune et flore des affres du froid et de la cruauté humaine.

Chiant…

Je préparais une expédition, quelque chose qui entrerait dans la légende. Je voulais aller tuer la Dame du Lac, de mes propres mains. Pour soumettre mon nom au Panthéon de la Gloire.

À ces mots, l'Exécuteur redoubla d'attention. Le Panthéon de la Gloire ! Cette appellation, assez abstraite, était néanmoins reconnue parmi les Exécuteurs. C'était un cercle très fermé, régit par Onze, l'Exécuteur-en-Chef. Il n'y intégrait que les guerriers qui s'était distingué par des actes extraordinaires, ou qui avait survécu pendant des décennies de guerres et de tortures. C'était ce à quoi aspirait Saigo. Passer à la postérité.

Mais désormais, je ne suis plus en état d'accomplir cette quête. Il me faudra des années avant de maîtriser nos arts de combat les yeux fermés. Mais cette nuit, j'ai vu la Dame. Elle savait ce que je tramais, alors elle est venue me hanter, me provoquer en rêve. Elle m'a dit que seul un guerrier au destin extraordinaire serait en mesure de la combattre. Elle a bafoué mon honneur, elle a…

Tu veux que j'aille la tuer à ta place, c'est ça ? Coupa l'Exécuteur. Il n'avait jamais proposé de rendre ce genre de service à qui que ce soit. Mais là, c'était le Panthéon de la Gloire qui était en jeu, et il sentait bien que Vilmar allait lui confier cet honneur.

Oui, camarade. Pour l'honneur des Exécuteurs, pour le mien, pour Onze, pour Zéphalia, pour Mahriser et pour tout ce qui est sacré à tes yeux, punit cette impudente pour son insolence, et sauvegarde ton héritage comme l'un des plus grands Exécuteurs que nous ayons connus !

Le ton, solennel au début, avait progressivement évolué vers une tirade fédératrice. Sur son lit d'hôpital, Vilmar Falk, le Champion déchu, exhortait son tombeur de reprendre son flambeau. Pour appuyer ses paroles, il tendit maladroitement une main ferme. Sans hésiter, Saigo la serra vigoureusement. Une poignée de main virile, lourde de sens.

Pour toi, Vilmar Falk, en l'honneur du combattant hors pair que tu fus, j'accepte cette quête. J'apporterais la tête de la Dame du Lac à Onze, notre chef, sois en certain.

Mais alors qu'il allait prendre congé, Vilmar le retint et souffla une ultime recommandation.

Saigo. Ce combat est désormais le tiens. Tu dois cependant connaître la récompense de ton exploit. Selon les Adeptes, la légende de la Dame du Lac stipule que son bourreau recevra un artefact magique d'une grande valeur. Selon certains, il s'agirait d'une épée flamboyante, mais je ne puis te l'assurer.

Le Faucheur ne répondit pas à cela. Il s'était focalisé sur la tâche à accomplir. Tout le reste était devenu secondaire. La Dame du Lac seule occupait son psyché. Sans regarder en arrière, il quitta l'hôpital improvisé des Exécuteurs, et fonça dans sa chambre. Là, il s'équipa de son armure et de ses armes. Sans attendre, il prit la direction de la surface. Sans ménagement, il poussa la porte de bois et inspira une grande bouffée d'air frais. Plusieurs têtes se tournèrent, mais les regards qui convergeaient vers Saigo se baissèrent vite. Il n'était pas vraiment conseillé de regarder un Exécuteur dans les yeux trop longtemps. Avec ses hématomes, son œil au beurre noir et ses arcades coupés, le stryge solitaire portait les stigmates de sa dernière bataille. Cela ne l'empêcherait pas de triompher.

Au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 374
Expérience : 2582
Féminin Âge RP : 23

♦ Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4237/4237  (4237/4237)
Vitesse: 598
Dégâts: 2156

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Lun 7 Nov 2016 - 2:16

Shakti était en mission familiale dans la tour des Stryges noirs. Son père, un Naga particulièrement belliqueux, maîtrisant l'art du poison et de la dague comme personne, l'avait personnellement envoyée faire affaire avec des Exécuteurs, caste importante chez les hommes aux ailes noires. L'intérieur de la Tour noire était plutôt bien construite, bien qu'étriquée. Elle trouvait l'architecture et la hauteur de ces lieux assez impressionnantes, et le fait qu'il y ait des cachots avec plusieurs sous-sols -où elle devait justement se rendre- ne la laissait pas du tout indifférente, elle aimait les jeux qu'on pouvait y pratiquer, et avait déjà travaillé dans des lieux semblables chez les Reptiles.

Après avoir traité de son affaire, Shakti décida de faire une halte dans ce qui sembla être une taverne, appelée "Salle commune des Exécuteurs". Selon elle, c'était un nom hideux, mais elle était curieuse de voir à quoi pouvait ressembler une taverne strygienne. C'est donc encapuchonnée qu'elle se rendit dans les lieux, commandant une boisson et s'installant dans un coin de la grande salle en bois, dissimulée. Inspectant les lieux, fréquentés ce soir-là, la maîtresse d'armes remarqua plusieurs beaux mâles, avec leurs cicatrices, leur mine sauvage et leurs scarifications éparses. Elle aperçut également un tableau, sur lequel plusieurs noms de personnes étaient inscrits, parfois en lettres de sang, avec un chiffre sur leur droite. On pouvait lire "Combattants", écrit grossièrement en haut du tableau noir. Visiblement, des combats étaient organisés ici, cela attisait la curiosité de la jeune femme serpentine.

Alors qu'elle buvait un alcool de fort caractère, suffisamment pour elle en tout cas, elle aperçut une silhouette qu'elle ne tarda pas à reconnaître : il était assis au bar et semblait sombrer dans le désespoir tout en buvant lui-même sa propre boisson. Il s'agissait de l'un de ses camarades de jeu à la Congrégation, le Stryge noir Saigo. Un rictus se dessina sur le visage de Shakti, "que le monde est petit", se disait-elle. Cependant elle ne souhaitait pas aller saluer le jeune homme car elle ne voulait pas trop être vue ici. Lors de cette mission, elle devait se faire la plus discrète possible, même pour les connaissances. Elle se contenta donc de l'observer, ce qui n'était pas plus mal, puisque depuis leur première rencontre à la Congrégation, elle n'avait jamais pris le temps de découvrir ce compagnon d'armes. Elle passa donc une bonne heure à épier l'Assassin, tout en gardant un œil sur les combats, évidemment. Et c'est avec étonnement et curiosité qu'elle vit Saigo  aller à la confrontation contre un immense et musculeux Stryge noir qui s'auto-proclamait "Champion des Cachots". Elle participa au pari, pour commencer, puis vint se placer afin de voir le combat de près. C'était un combat époustouflant, un ravissement pour Shakti de par l'effusion de sang et la testostérone qu'envoyaient les deux combattants. Les sens de la jeune femme étaient en émoi.

La Naga fut assez étonnée lorsque, à la fin du combat, Saigo vint étreindre mortellement son adversaire, en l'obligeant à capituler... Ou mourir. Le Stryge noir était finalement moins insipide qu'il en avait l'air. La Vhahweyar prit congé du bar avant la fin et retourna dans la petite chambre qu'elle avait louée.


[Le lendemain]


Le lendemain, Shakti se trouvait devant la Tour noire, prête à partir. Elle était en train d'abreuver sa manticore avant le voyage, lorsqu'elle aperçut Saigo sortir de la tour, faisant baisser les regards alentours. Taquine, elle décida de changer ses plans pour le suivre discrètement en se cachant derrière les décors du paysage. C'est au bout d'un petit temps de marche, alors qu'il arrivait sur les berges du lac Fresha que la jeune femme décida de révéler sa présence. Rapidement, elle se dissimula derrière un arbre proche, et fit craquer malicieusement une branche, attendant que Saigo réagisse. L'Exécuteur, aux aguets et sans peur, s'avança nonchalamment vers le bruit... Avant de se faire plaquer contre le tronc par la Naga, surgie de nulle part et collant son corps contre le sien.


- Que fait le "Champion des cachots" par ici ?

HS:
 





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1608
Expérience : 4551
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Ven 11 Nov 2016 - 22:04

Ses préparatifs étaient terminés. Ses bottes étaient lacées, son armure enfilée et impeccable, son visage tuméfié caché sous une large capuche sombre. Autour de son cou, reliées par une chaîne, ses doubles-dagues fétiches, aux lames hérissées de pointes, se balançaient nonchalamment au rythme de ses pas. Enfin, une nouveauté, puisqu'une large faux de très bonne facture était attachée dans son dos. Sa longue lame recourbée serait plus pratique pour récupérer la tête de la Dame du Lac. De plus, Saigo n'avait plus manié une telle arme depuis ses premiers pas hors de la Tour. Et pour un futur Exécuteur-en-Chef, c'était impensable de ne pas maîtriser parfaitement l'arme signature des guerriers de sa caste.

Il n'avait pas emporté de vivres, simplement une gourde d'eau, au cas où il faille patienter un peu. Les abords du Lac Fresha n'étaient qu'à une vingtaine de minutes de marche de la Tour Noire. Si le Faucheur avait prit la peine de gravir quelques étages du bastion de sa race, il aurait pu atteindre sa destination en planant. Mais il avait préféré marcher, cela ferait office de léger réveil musculaire pour ses membres inférieurs, ce qui était toujours bienvenu après un combat comme celui de la veille. Les mots de Vilmar résonnaient toujours dans l'esprit de l'assassin. Tuer la Dame du Lac. Le Panthéon de la Gloire. Rien d'autre n'avait d'importance.

Parvenu à destination, l'Exécuteur fixa l'étendue d'eau face à lui. Là, quelque part dans les profondeurs, se terrait la légendaire Dame du Lac. Comment la débusquer ? Pouvait-elle le voir ? L'entendre ? Y avait-il un indice quelconque ? Ou devait-il simplement attendre ? Après tout, la Dame était apparue en rêve à Vilmar, elle devait bien connaître la raison de la venue de Saigo.

Soudain, sur sa gauche, une branche craqua. Le stryge noir se mit immédiatement à l'affût : quelques prédateurs pouvaient toujours rôder dans le coin. Mais rien ne vint. Qu'est-ce que ça pouvait être ? Une bête, un coup de vent ? Non, pas un coup de vent, il avait clairement entendu la branche craquer. Quoi qu'il en soit, il se décida à aller voir. S'il avait longtemps craint la faune locale, elle ne représentait aujourd'hui qu'un maigre amuse-bouche pour lui et ses armes.

Hmpf, il est loin le temps où je devais chasser pour manger deux racines...

Saigo s'approcha de l'origine du bruit, une seule de ses deux dagues à la main, prêt à parer à toute éventualité. Cependant, il eut à peine le temps de réagir qu'une forme, d'abord indistincte, le saisit et le plaqua contre le tronc d'arbre. Pas sonné pour un sou, le Faucheur faillit répliquer d'un coup de dague bien placé, lorsqu'il reconnut l'assaillante. Collée à lui, une cascade de cheveux bruns, et un visage qui n'était pas inconnu lui adressait la parole.

Shakti Vhahweyar... constata Saigo avec une pointe d'étonnement. La pointe de sa dague n'avait pas quittée le bas du dos de la naga. Elle avait beau être une alliée, en théorie, le stryge noir se méfiait d'elle. Il ne la connaissait pour ainsi dire pas, et il ne savait pas ce qu'elle avait en tête. Néanmoins, il décida de rentrer dans son jeu. Pressant un peu plus son corps contre le sien, de sorte que les mains de la jeune femme pouvaient sentir les muscles de son torse à travers son armure légère, il murmura à l'oreille de sa camarade.

Je pourrais te poser la même question. Puis sans crier gare, il inversa leurs positions, Shakti se retrouvant le dos à l'arbre. Leurs visages étaient si proche que le stryge noir pouvait sentir le souffle de la jeune femme sur son cou.

Que faisais-tu chez nous hier soir ? Rares sont les non-Exécuteurs à oser entrer, plus rares encore sont les étrangers qui parviennent à ressortir vivant... Trop occupé à boire et à se battre, Saigo n'avait même pas remarqué la présence de la Vhahweyar dans la taverne, la veille. Mais vu comme elle l'avait appelé, il n'y avait aucun doute possible sur sa présence au moment de son combat. Mais au final, rester caché, invisible aux yeux de tous, n'étais-ce pas la marque de fabrique des assassins de la Congrégation ?

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 374
Expérience : 2582
Féminin Âge RP : 23

♦ Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4237/4237  (4237/4237)
Vitesse: 598
Dégâts: 2156

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Jeu 26 Jan 2017 - 19:58

Shakti sentait la pointe de la dague du stryge noir appuyer au creux de sa chute de reins. Il murmura à son oreille, mais elle n'eut pas le temps de répondre qu'il inversa les rôles et vint la plaquer à son tour à l'arbre.
Le corps de la jeune femme fût projeté avec une légère violence contre le tronc, le torse de Saigo venant s'appuyer de l'autre côté, laissant Shakti prise au piège. Il pressa un peu plus la pointe de l'arme contre sa peau, sentant son piquant mordre sa chair alors qu'elle sentait celle de Saigo palpiter sous son armure.
La jeune femme ne prit pas la peine de se débattre, s'amusant de ce petit jeu. Il fallait aussi dire que c'était la première fois qu'elle sentait sur elle la force de l'assassin, qu'elle avait toujours un peu sous estimé il fallait avouer.

Saigo était plus grand qu'elle d'une tête et demie au moins, Shakti devait donc lever les yeux vers lui pour le toiser et elle remarqua qu'il avait une cicatrice de forme arrondie sur la trachée et qu'une barbe de deux jours couvrait sa peau. Son observation fût vite stoppée par la voix de l'homme.


Que faisais-tu chez nous hier soir ? Rares sont les non-Exécuteurs à oser entrer, plus rares encore sont les étrangers qui parviennent à ressortir vivant.
La naga souffla sur une mèche de ses cheveux qui s'était collée sur son visage, avant de prendre la parole.

A voir la ferveur avec laquelle tu prends conscience de ma présence à la Tour Noire, ça ne semble pas te plaire... Ou est-ce plutôt le fait que j'ai pu t'observer malgré toi qui t'ennuie? - Elle fit siffler sa langue avant d'esquisser un sourire malicieux - Belle victoire hier soir, tu ne t'en sors pas si mal au combat à mains nues on dirait. - Elle glissa son doigt sur les coupures à l'arcade et l'hématome qui prenait naissance sur le côté de sa tempe, son autre main posée contre le torse de l'homme. -

Shakti estimait ne pas avoir à répondre et à cet instant rien ne l'y forçait, ce n'était certainement pas une dague qui allait l'effrayer, bien au contraire. Cela dit, elle avait déjà entendu Styx évoquer le fait que Saigo pouvait s'avérer sadique, chose à laquelle elle avait du mal à croire ne l'ayant vu qu'affronter des créatures lors d'expéditions ou s'incliner devant l'Ombre. Y-avait-il quelque chose à se mettre sous la dent concernant Saigo? Elle le découvrirait tôt au tard, mais il était sûr qu'en plus de piquer sa chair avec sa lame, il piquait actuellement sa curiosité.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1608
Expérience : 4551
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Lun 30 Jan 2017 - 0:03

Bien que Saigo ait inversé leurs positions contre le tronc d'arbre, Shakti ne semblait pas vraiment troublée. Arborant un sourire malicieux, elle s'interrogea sur la véhémence des paroles du stryge noir... avant de le féliciter pour sa victoire de la veille.

Tu n'as encore rien vu de mes capacités... Chuchota l'Exécuteur en réponse à la dernière phrase de la Naga. Puis il la gratifia d'un sourire mauvais.

Il remarqua alors que l'un des piquants de sa dague était venu percer la peau dénudée du dos de la Vhahweyar. Ainsi donc, elle ne portait aucune forme de protection sur une partie du corps aussi stratégique que le bas du dos ? C'était curieux, surtout quand on savait où la naga avait traîné la veille. Ses talents pour passer inaperçue étaient impressionnants. Mais tout de même, on pouvait qualifier de suicidaire la visite d'une étrangère dans le bastion des plus féroces bourreau stryge noire, qui plus est en arpentant les cachots en étant vulnérable...

Toutefois, Saigo devait garder son objectif premier en tête. Il était ici pour venger Vilmar Falk, le champion déchu, qui avait été forcé d'abandonner ses rêves de gloire. Dans son sommeil, il avait confié que la Dame du Lac était venu le moquer. Et si les Exécuteurs n'étaient pas la caste la plus fraternelle de Dùralas, loin s'en faut, il était de coutume de venger un allié à l'honneur bafoué. La Dame du Lac avait profité de Vilmar, ne s'était montrée à lui que lorsqu'il était vulnérable...

Vulnérable...

Ce mot résonna brièvement dans l'esprit de Saigo. Reculant de quelques pas, avisant successivement la naga, puis le lac, il eut une idée. Pour débusquer la Dame du Lac, peut-être devait-il se montrer vulnérable ? Quand à Shakti, les raisons de sa présence la veille dans les cachots lui étaient toujours inconnu, et cela faisait légèrement tiquer le Faucheur. Fort de sa nouvelle idée, il décida qu'il pouvait prendre quelques minutes pour s'occuper du cas de la Vhahweyar. Revenant à la charge, il plaqua à nouveau la jeune femme contre le mur. Cette fois, sa dague ne vint pas caresser le dos de son "alliée". Non, au lieu de ça, Shakti se retrouvait la lame sous la gorge.

Je vais clarifier mon propos, je ne pense pas que tu ai compris. Commença Saigo d'un ton calme contrastant avec le regard mauvais qu'il lançait à la naga. Les seuls étrangers qui descendent dans les cachots sont nos prisonniers, appelés à être torturé jusqu'à ce qu'ils nous disent ce qu'on veut savoir, avant d'être tués. De là, je te laisse le choix : soit tu réponds à ma question, soit je te fais subir le même sort. Et ce n'est pas parce que nous sommes supposés être alliés que ça change quoi que ce soit. Le pouce gauche du stryge noir vint caresser le menton de la naga, effleurant le bas de ses lèvres au passage. Une si belle plante... ce serait dommage de la mutiler jusqu'à ce qu'elle ait le même corps que moi, tu ne penses pas ?

Et à ces mots, la main gauche de Saigo quitta la douce peau de la naga pour venir arracher son armure, révélant un torse nu, mutilé de toute part. C'était simple, aucun centimètre carré de peau n'avait été épargné. Qu'il s'agisse de cicatrice de combats ou auto-infligée, chaque parcelle du torse de l'Exécuteur comptait au moins une cicatrice.

Fort de cet acte, il apparaissait désormais vulnérable aux yeux de la Dame du Lac. Peut-être cela la pousserait-elle à se montrer ? Quand à Shakti, le Faucheur n'ignorait pas qu'elle était pleine de ressource. Aussi décida-il de prendre un pas de recul, anticipant une attaque surprise. Il espérait presque cette dernière : il ne craignait nullement la douleur ou les blessures, et cela lui donnerait une raison suffisantes pour envoyer la Vhahweyar croupir au fond des cachots desquels elle ressortait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 374
Expérience : 2582
Féminin Âge RP : 23

♦ Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4237/4237  (4237/4237)
Vitesse: 598
Dégâts: 2156

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Mar 31 Jan 2017 - 23:31

Tu n'as encore rien vu de mes capacités...

Le stryge noir sourit d'un air mauvais et sûr de lui. Puis il lâcha Shakti l'espace de quelques secondes, l'air pensif, avant de la plaquer à nouveau au tronc, avec bien plus de force que la fois précédente.
Shakti émit juste un souffle sous le choc, non de douleur, mais elle avait été plaquée avec tant de puissance qu'il était normal que le corps réagisse un minimum à l'impact. Shakti sentit un peu de sang glisser le long du bas de son dos, il y était allé plus loin qu'elle ne l'avait pensé, avec sa dague. Mais peu importait, il ne s'agissait que d'une égratignure pour la naga.
Shakti sentit néanmoins la fameuse dague à un autre endroit de son corps : elle était désormais sous sa gorge.


Je vais clarifier mon propos, je ne pense pas que tu ai compris. Les seuls étrangers qui descendent dans les cachots sont nos prisonniers, appelés à être torturé jusqu'à ce qu'ils nous disent ce qu'on veut savoir, avant d'être tués. De là, je te laisse le choix : soit tu réponds à ma question, soit je te fais subir le même sort. Et ce n'est pas parce que nous sommes supposés être alliés que ça change quoi que ce soit.

Le regard de l'homme était glacial, ce qui contrastait énormément avec le rouge de ses yeux. Son visage était plus proche de celui de Shakti que la première fois, elle pouvait sentir l'odeur de son haleine, qui dégageait une étrange masculinité, et pas le pigeon mort, comme elle aurait pu s'y attendre. Sa voix était calme, presque impassible, comme s'il avait tout son temps devant lui avant de faire parler la jeune femme. Il passa son pouce gauche sur le bas du visage de Shakti, effleurant ses lèvres au passage, la jeune femme les entrouvrit légèrement.

Une si belle plante... ce serait dommage de la mutiler jusqu'à ce qu'elle ait le même corps que moi, tu ne penses pas ?

Il arrêtera ce qui semblait être une caresse d'un geste violent pour ôter d'une main le haut de son armure, révélant un torse nu et musculeux.
Shakti écarquilla les yeux de surprise. La peau de l'homme était pleine de cicatrices, de tailles et de formes différentes, certaines plus anciennes et d'autres plus ressentes. Un torse était normalement constitué d'une peau lisse mais celle de Saigo était boursouflée et rouge de toute part. Étrangement, ce n'était pas laid, c'était juste curieux aux yeux de la naga. Elle même connaissait les cicatrices, mais en temps que naga elle connaissait une régénérescence de peau très rapide et ne gardait que peu de marques de ses combats.

Saigo recula alors de quelques pas, laissant tomber son armure au sol. Il n'en fit pas plus à la jeune femme qui réagit assez rapidement...
Elle attrapa Saigo au cou et dans un mouvement bref passa l'une de ses jambes derrière la sienne, ce qui déséquilibra le stryge. Elle était peut être plus petite et plus menue que son camarade, mais elle n'en était pas moins fragile et dénuée de force, surtout dans les jambes. Au corps à corps, son agilité lui valait même un avantage sur l'homme, bien plus grand et massif qu'elle.
Par surprise ou manque de chance, Saigo chancela et Shakti en profita pour le mettre au sol, et en un instant elle se retrouva à cheval sur l'homme. Elle avait un sourire triomphant et joueur, puis passa la main sur le torse nu de Saigo afin de découvrir cette étrange tableau de cicatrices.
Elle se pencha sur lui, son visage très proche du sien à son tour, ses cheveux tombant en cascade comme pour créer un rideau d'intimité entre eux et elle chuchota.


Je t'en voudrais énormément si tu abîmais mon corps et je ne cesserais de te traquer jusqu'à te réduire à néant... Cela dit, tes cachots m'ont l'air particulièrement intéressants et excitants, dommage que tu les gardes si jalousement. Et en passant, Styx n'apprécierait pas que tu lui enlèves sa si chère amie, tu ne crois pas?

La jeune femme se redressa un peu, s'asseyant maintenant sur l'homme qui était resté à terre. Elle souleva son jupon, écartant légèrement une jambe, afin de saisir une lettre qui était enfilée sous sa jarretière. Elle se pencha à nouveau sur lui, tout son corps pesant sur le sien, pour lui chuchoter de nouveau à l'oreille.

- Cette lettre est mon lassez-passez pour ta si charmante tourelle, j'ai été envoyée afin de négocier avec un exécuteur, Ulfma je crois, quelque chose comme ça, par rapport au poison qu'on vous fournit pour la torture de vos victimes. Il y a votre cachet officiel. Vérifie si tu ne me crois pas.

Shakti lui remit la lettre dans la main, glissa son visage dans son cou, le humant et en y déposant lentement ses lèvres. Puis elle se redressa, se relevant.





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1608
Expérience : 4551
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Ven 3 Fév 2017 - 0:26

La naga observa curieusement le torse meurtri du stryge noir. De son côté, Saigo restait attentif au moindre détail. Maintenant qu'il était vulnérable, la Dame du Lac pouvait se montrer à tout moment...

Cet instant d'inattention lui fut préjudiciable. Alors qu'il s'était reculé, Shakti bondit sur lui et l'envoya au sol d'un habile croche-pied. Cependant, la Vhahweyar chuta sur lui, et les yeux de l'Analyste ne tardèrent pas à déceler de multiples ouvertures et failles dans l'anatomie de sa soi-disant alliée. Mais il y avait autre chose. Elle ne bloquait pas ses bras, signe supplémentaire qu'elle ne craignait pas la dague de l'Exécuteur. De plus, elle ne brandissait elle-même aucune arme, et malgré son agilité et sa maîtrise correcte du combat au corps à corps, le Faucheur doutait fortement de la capacité de la jeune femme à le mettre hors d'état de nuire sans armes. Ces informations, recueillis en quelques instants, l'empêchèrent de planter sa lame dans le cœur de Shakti.

Assise à califourchon sur le stryge noir, la Vhahweyar lui fit comprendre qu'elle n'apprécierait guère d'être mutilée. Elle jouait également la carte de sa proximité avec l'Ombre. Ce genre de phrases résonnaient comme un défi, une provocation dans l'esprit de Saigo. C'était comme si la naga le moquait, lui hurlait "Vas-y, tue moi ! Tue moi et tu verras ce qu'il t'arrivera !" C'était d'autant plus frustrant qu'elle avait raison. Si l'Exécuteur, par le biais de son entraînement, était arrivé à une certaine forme de résistance aux illusions, il ne pouvait pas lutter face aux cartes de Styx.

Puis, Shakti finit par répondre à sa première question. Elle négociait avec Ulfma, l'une des deux Mains de la Mort, concernant le poison naga que certains Exécuteurs aimaient utiliser. Saigo n'en avait jamais eu besoin, préférant la force brute de l'acier froid à la malice du liquide reptilien. Mais... la lettre portait en effet le sceaux des Exécuteurs. De ce fait, il perdait sa seule excuse légitime de ramener la naga dans une chambre de torture. C'est alors que cette dernière déposa un léger baiser dans son cou, avant de se relever comme si de rien était, laissant Saigo se redresser, interdit. Le Faucheur ne connaissait pas ce genre d'action, et cela réveillait en lui des sentiments contradictoires. Toutefois, il conserva son calme, ainsi que son air sérieux, bien que légèrement troublé.

Je vois. Dit-il en se relevant à son tour et en rendant la lettre à Shakti. Dans ce cas, je suppose que je n'ai... rien à redire quand à ta présence hier soir. On a pas vraiment l'habitude de recevoir... des invités.

Saigo marqua une pause. Un coup d’œil aux berges du lac l'informa que la Dame n'avait toujours pas daigné se montrer. Il reporta donc son attention sur la naga.

Si l'art de la torture t'intéresse tant, passe me voir à Lédéhi. J'aurais sûrement des trucs à t'apprendre. Une nouvelle pause, vite brisée par l'assassin. Tu as répondu à ma question, je suppose que je peux répondre à la tienne... Si je suis ici, c'est pour tuer la Dame du Lac, un esprit protecteur du Lac Fresha, qui a causé du tort à un camarade. Anticipant une possible pique de la naga, visant à moquer un Exécuteur incapable de défendre son honneur seul, le Faucheur ajouta prestement : Vilmar. Le camarade en question. Après hier soir, il n'est... plus vraiment en état de se battre.

Désormais, Saigo attendait la réaction de la Vhahweyar. Il n'avait nullement besoin d'elle pour terrasser la Dame, mais malgré tout, le stryge noir était curieux de voir ses capacités en combat. Certes, il avait déjà eu un aperçu dans les ruines de Fata-Morgana, mais face à des livres ensorcelés et des limaces baveuses, n'importe qui ressemblerait à une machine de guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakti Vhahweyar
Maîtresse d'armes

avatar

Messages : 374
Expérience : 2582
Féminin Âge RP : 23

♦ Politique : 65
Métier : Bûcheronne - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Manticore de Shakti +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
4237/4237  (4237/4237)
Vitesse: 598
Dégâts: 2156

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Dim 4 Juin 2017 - 19:53

Shakti avait son petit air hautain et coquin. Elle s'aperçut qu'elle avait quelque peu troublé l'Exécuteur en Chef.

- Si l'art de la torture t'intéresse tant, passe me voir à Lédéhi. J'aurais sûrement des trucs à t'apprendre. Tu as répondu à ma question, je suppose que je peux répondre à la tienne... Si je suis ici, c'est pour tuer la Dame du Lac, un esprit protecteur du Lac Fresha, qui a causé du tort à un camarade. Vilmar. Le camarade en question. Après hier soir, il n'est... plus vraiment en état de se battre.

Shakti était adossée au même arbre où elle avait été bloquée quelques instants plus tôt. Elle avait les bras croisés et fixait le stryge noir.
Quand il lui avoua les raisons pour lesquelles il était présent sur les bords du Lac Fresha, la jeune femme leva un sourcil, intriguée.


- J'y songerai, pour Lédéhi... Cela dit, je ne pensais pas que le grand Saigo - elle prononça "grand" d'un air moqueur - était du genre à protéger et venger ses camarades. Y-aurait-il un coeur sous ce torse plein de cicatrice? Ah...non... C'est certainement encore un de tes codes d'honneur et de gloire de stryge noir.

Elle s'était approchée de lui, le raillant. Elle lui tournait presque autour, le regardant de haut en bas, puis elle détacha son attention de lui et alla vers la berge. La jeune femme s'accroupit juste au bord de l'eau, puis y plongea la main. Elle joua quelques minutes à faire des mouvements de sa main dans l'eau, appréciant le contact avec celle-ci, malgré sa froideur. Puis elle regarda l'horizon sur le lac.

- Je t'accompagne pour la Dame du Lac. Je suis curieuse de voir à quoi elle ressemble. De plus, j'ai de toutes nouvelles faux, je n'ai pas encore pu les tester.

La jeune femme se releva et attrapa l'étrange cercle qu'elle avait accroché à ses hanches. Il s'agissait d'un cercle large, bien plus large que son corps, très fin, le métal était de très bonne qualité et finement aiguisé, on pouvait voir sur les plats que la lame était très tranchante étant donné sa finesse et la façon dont elle brillait, l'artisan semblait s'être donné du mal pour atteindre une finesse et une résistance de la sorte. L'arme formait un cerceau et à trois endroits, des lames partaient vers l'extérieur, donnant une certaine dynamique et quelque chose d'encore plus mortel pour quiconque serait visé par ce bijou.
Pour Shakti il s'agissait d'un bijou avant tout, car ce cerceau mortel s'alliait parfaitement à son type de combat, le corps à corps, et avec ce cerceau, elle pourrait s'adonner à joindre ses mouvements similaires à de la danse lorsqu'elle combattait, prouvant son agilité étant donné qu'au moindre faux pas, c'est elle qui pouvait se blesser avec une pareille arme, tranchante à chaque extrémités et également enduit de poison mortel.
L'arme ressemblait d'autant plus à un bijou que dans le cerclage intérieur, à l'endroit où elle pouvait le tenir, trois serpents stylisés se mordant la queue y étaient gravés.
Nulle arme n'exaltait plus son goût pour le combat que celle-ci, elles ne faisaient qu'un.

Shakti fixait son cerceau, encore éblouie par celui-ci. L'artisan avait suivi à la lettre ce qu'elle avait souhaité, cette arme ne ferait désormais qu'un avec elle et il serait son plus parfait allié, l'aidant à combattre et aussi à se défendre. Elle avait plus que hâte d'y voir du sang y perler, son regard brillait alors qu'elle glissait son doigt sur la lame.
Elle sortit soudain de sa rêverie puis s'adressa de nouveau à Saigo.


- Donc. que faut-il pour faire venir ta Dame du Lac ?

Shakti ne saurait jamais vraiment comment il fallait faire pour que cette Dame se montre, car l'eau derrière elle s'agita. La jeune femme se retourna, sourire aux lèvres.
Une tête commençait à sortir de la surface de l'eau. Peut-être était-ce les ondes que sa main avait créer dans l'eau qui avait appelé la créature du lac...


- Tiens. Finalement, je crois que nous n'aurons pas à l'attendre bien longtemps.

La jeune femme souriait l'air joueur, observant la scène qui se tenait dans le lac, d'une magnifique femme énigmatique à l'air mécontent s'avançant vers la berge.

Spoiler:
 





Histoire | Dialogue : RosyBrown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3328
Expérience : 11849
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Ven 23 Juin 2017 - 16:56

Début du combat Saigo & Shakti vs Dame du Lac

Les jolis commencent le combat.

Saigo : 2437
Vitesse : 1529
Dégâts : 2003
Bonus : Trop vite pour toi : peut taper deux fois la Dame du Lac
Le Maaaasque : le premier CR est automatiquement transformé en CC (les CC sont de +100%)
Le Poison : l'ennemi touché perd 40 de vitalité / tour
La vision d'un homme : si l'ennemi attaqué à plus de vie que Saigo à la base (soit 2437), les dégâts de Saigo augmentent de 60%

Shakti Vhahweyar : 3282
Vitesse : 815
Dégâts : 1739
Bonus : Le Poison : l'ennemi touché perd 15 de vitalité / tour
Ruse serpentine : les CC sont de +75%

-----VERSUS-----

Dame du Lac : 4000
Vitesse : 500
Dégâts : 200
Bonus : Vent glacial : les joueurs perdent 20 pts de vitesse et 20 pts de vie/tour
Bouclier aqueux : Le boss gagne 500 pts de vie/tour (4500 pts de vie max)
Immunité spectrale : Le boss ne peut pas voir ses statistiques d'attaque et de vitesse diminuer.
Butin : Une épée flamboyante {Artefact} : Cet artefact est distribué aux personnes d'une faction. (1 par faction)
x1 sachet de poussière de fée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1608
Expérience : 4551
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Dim 25 Juin 2017 - 16:50

Saigo demeurait stoïque, alors que Shakti, elle, était retournée s'adosser à l'arbre qui avait été le théâtre de leur rencontre jusqu'ici. Toutefois, elle n'y resta pas longtemps, revenant à l'assaut verbalement, moquant les Exécuteurs, le moquant lui... L'Analyste serrait dents et poings. Hors de la Tour Noire... personne ne lui avait jamais témoigné du respect. Alrun ? Certes il s'était montré incorrect envers elle, mais elle l'avait laissé pour mort. Rekhan ? Même chose. Jack ? Il l'avait soigné, par pitié pour son état lamentable, et avait quitté la Congrégation dans la foulée. Styx ? Il avait beau dire, le vampire ne considérait aucunement le stryge noir comme un "ami", tout au plus il le voyait comme un outil dont il pouvait disposer à sa guise. Bien sûr, aucun de ses ennemis ne l'avait respecté non plus, mais cela allait de soi, et au moins certains d'entre eux le craignait.

Et après certains se demandent pourquoi je rechigne à travailler en équipe... soupira intérieurement Saigo.

Être rabaissé en permanence par ceux qui étaient supposément ses alliés lui pesait, sans doute beaucoup plus qu'il ne voulait bien l'admettre. Cette situation contrastait avec ce qu'il connaissait dans les cachots, où il était un Exécuteur reconnu, respecté. Au sein de la Congrégation, même son statut de Bras-Droit ne lui offrait pas ce luxe. Tout le monde se fichait de l'Exécuteur, tout le monde le sous-estimait. Il leur montrerait, à tous, à quel point ils avaient tort. Tôt ou tard, ce monde appartiendrait aux stryges noirs, et les rares survivants n'auront d'autres choix que de s'incliner devant lui.

Pour l'heure, Saigo se murait dans le silence. La Vhahweyar comptait l'accompagner dans sa quête ? C'était l'occasion de lui montrer ce dont il était capable. La naga semblait équipée d'une lame circulaire, qui était suffisamment affûtée pour trancher dans une armure sans la moindre résistance. Un jouet d'excellente qualité, assurément, bien que le stryge noir ne comprenne pas bien comment la naga était supposé le manier... Aucune importance.

Enfin, la Dame du Lac se montra. Elle avait les traits d'une belle jeune femme, mais cela ne faisait ni chaud ni froid à Saigo. Lui ne voyait que l'entité qui se dressait entre lui et le Panthéon de la Gloire. Ce n'était qu'une cible de plus, qu'il allait abattre sans coup férir. Alors que l'Esprit s'approchait d'eux, marchant gracieusement sur les eaux calmes du Lac Fresha, Saigo s'approcha de la naga, et lui souffla à l'oreille :

Tu peux regarder si tu veux, mais personne ne pique dans mon assiette. Alors recule et apprends.

Tout en parlant, le Faucheur avait amené sa main droite dans les cheveux de la jeune femme. Il en avait saisi une pleine poignée, à l'arrière de sa tête, quasiment à la racine. Sans hésiter, il tira vers l'arrière, forçant Shakti a reculer de plusieurs pas et à le laisser opérer comme il l'entendait. La Dame du Lac était face à lui, une expression contrariée venant contraster avec ses traits doux et fins. Saigo la fixa avec dédain. Ses dagues parleraient pour lui.

Quelques secondes plus tard, il ne restait de la Dame du Lac que des membres éparpillés et de l'eau gorgée de sang. L'Exécuteur ne lui avait laissé aucune chance, et alors que l'Esprit, dans une forme tangible, proférait des avertissements et incitait le stryge noir a rentrer chez lui, ce dernier avait planté sa première dague dans la cuisse gauche de la Dame. Cette dernière avait voulu riposter, mais la seconde dague de l'Exécuteur se planta dans son épaule avant même qu'elle n'ait eu le temps de lever le bras. Autour des deux combattants, les eaux se déchainèrent, sans que cela n'aide la Dame, qui subissait les assauts précis et dévastateurs du stryge noir. Ce dernier trancha un à un les membres de l'Esprit protecteur, avant de porter le coup final. Il se tenait à présent debout, de l'eau jusqu'aux genoux, tête baissée face aux restes de la Dame du Lac vaincue.

Médiocre...

L'opposition l'avait déçu. Le stryge noir nettoya ses dagues, les rengaina, et tourna les talons. Il jeta en bref coup d’œil à Shakti, mais ne lui adressa pas la parole. Il n'avait rien à lui dire. Son ennemi du jour n'était pas suffisamment puissant pour que l'Exécuteur démontre tout ce dont il était capable. Qu'à cela ne tienne, des occasions, il en aurait d'autres. Peut-être plus tôt qu'il ne l'imaginait...

[Double Attaque sur la Dame]


Dernière édition par Saigo le Dim 25 Juin 2017 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3047
Expérience : 13432
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Dim 25 Juin 2017 - 16:50

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3328
Expérience : 11849
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   Ven 14 Juil 2017 - 16:54

Fin du combat

Les joueurs l'emportent. Ils gagnent 30 points d'expérience et 25 pièces d'or, ainsi qu'un sachet de poussière de fée. L'épée flamboyante étant déjà dans la C.O, elle n'est pas regagnée.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présent guerrier, futur glorieux! [PW Shakti]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Thornac, le Nain guerrier
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Le Retour du Guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Lac Fresha :: Sur les berges-