AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shax
Le Monde de Dùralas a précisément 1753 jours !
Dùralas, le Dim 19 Aoû 2018 - 0:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 La Forge des Régions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: La Forge des Régions   Ven 20 Mai 2016 - 23:34


An parlak kral tum etmek

Un seigneur de lumière pour les gouverner tous


Description

De l'extérieur, cette boutique ne semble pas si différente de toutes celles de la rue. Vous imaginez alors que le propriétaire vient juste d'emménager et qu'il n'a pas encore eu le temps d'y déposer sa marque de fabrique. Cependant, il est bon de noter qu'au-dessus de la porte flotte un écriteau en bois à la forme d'une enclume sur lequel on peut lire « La Forge des Régions ». La boutique semble donc être spécialisée dans le domaine de la forge. Les armes ? Les armures ? À première vue, on ne peut pas le savoir. De plus, vous ne pouvez espérer voir la moindre chose grâce aux vitres puisque le propriétaire y a collé des stores en bois d'un noir abyssal. Heureusement qu'il est écrit « Ouvert ! » sur la porte sinon vous auriez pu penser que l'endroit était complètement vide. Vous vous décidez à y faire un tour.

À l'intérieur aussi ça ne semble pas bien différent qu'ailleurs ; le nouveau propriétaire a gardé les anciens meubles et les quelques râteliers d'armures sur lesquels sont posés... Eh bien... des armures. De simples armures. La pièce est remplie de bougies de toutes tailles afin d'apporter de la lumière pour compenser l'obscurité provoquée par les volets. Vous apercevez toutefois une vive lueur bleutée s'échapper de la porte du fond entrouverte. Il s'agit sûrement de l'endroit où travaille ce forgeron d'armures.
Juste au moment où vous songiez à user de votre voix pour signifier votre présence - pas de sonnette au-dessus de la porte, une petite voix sournoise s'adresse à vous :
- Hé ! Bonjour ? Je suis là, juste un peu plus bas...

Vous posez finalement vos yeux sur ce petit être vert adossé au comptoir. Il s'agit d'un gobelin, et pas parmi les plus grands, ni les plus gros. La machin doit mesurer 15" (38.1 cm) et faire dans les 15 livres (6.8 kg). Il est complètement glabre et ne porte qu'un pagne comme vêtement, et pas du tissu de première qualité... Ses yeux d'un bleu spectral illuminent son visage et la lueur se reflète dans ses petites dents acérées qui pointent leur nez de temps à autre. C'est l'image même de la petite créature vilaine et très sournoise que l'on a envie de frapper du pied pour la balancer le plus loin possible. Mais comme pour répondre à votre désir de violence, la créature montre du doigt un écriteau posé juste à côté d'elle sur lequel on peut facilement lire « Ne pas shooter le gobelin ».
Satisfaite de vous voir en prendre note, la bestiole fait un bond fulgurant pour se hisser sur le comptoir, à votre taille.
- Vous achetez ? Y'a un registre sur le comptoir, expliqua-t-il en le montrant du doigt, là, y'a toutes les informations relatives à la vente, à la fabrication et au financement.

Vous décidez d'y jeter un œil pour prendre note des tarifs. Pendant ce temps, le gobelin sifflote. Il est pas mauvais le bougre, sûrement même bien meilleur que vous !



Registre

Vente

x2Armure Wyvern424pièces d'or
x2Animarmure424pièces d'or
x2Armure hyno424pièces d'or
x2Heaume Hygal424pièces d'or

Note : Chaque armure achetée ici peut être reprise plus tard au même prix !

Fabrication

Tiers 5
Armure Wyvern
Statistiques : 270 de vitalité | +90 de vitesse
Matériaux : 41 minerais de fer
Prix HDV : 424 | Prix minerais : 205 | Tarif : 115
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais

Animarmure
Statistiques : 405 de vitalité
Matériaux : 20 minerais de fer + 11 minerais de cuivre
Prix HDV : 424 | Prix minerais : 210 | Tarif : 110
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais

Armure Hyno
Statistiques : 540 de vitalité | -90 de vitesse
Matériaux : 21 minerais de cuivre
Prix HDV : 424 | Prix minerais : 210 | Tarif : 110
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais


Tiers 6
Heaume Hygal
Statistiques : 135 de vitalité
Matériaux : 19 minerais de cuivre + 1 minerai d'argent
Prix HDV : 424 | Prix minerais : 205 | Tarif : 115
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais


Tiers 7
Plastron de Vif-Argent
Statistiques : 540 de vitalité | +180 de vitesse
Matériaux : 40 minerais de cuivre + 1 minerai d'argent + 1 tissu maudit
Prix HDV : 848 | Prix minerais : 415 | Tarif : 335
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais

Armure de mithril
Statistiques : 810 de vitalité
Matériaux : 21 minerais de cuivre + 10 minerais d'argent + 1 essence sylvestre + 1 minerai d'adamantium
Prix HDV : 848 | Prix minerais : 360 | Tarif : 390
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais (sauf l'adamantium)

Armure d'orichalque
Statistiques : 1080 de vitalité; -180 de vitesse
Matériaux : 28 minerais d'argent + 1 opale
Prix HDV : 848 | Prix minerais : 420 | Tarif : 330
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais


Tiers 8
Casque en diamant
Statistiques : 260 de vitalité
Matériaux : 14 minerais d'argent + 10 minerais d'or + 1 bois de cerisier + 1 minerai de diamant
Prix HDV : 848 | Prix minerais : 445 | Prix bois : 10 | Tarif : 305
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais et le bois de cerisier


Tiers 9
L'Éclat du Dragonnier
Statistiques : 900 de vitalité ; -100 de vitesse
Matériaux : 1 bambou'clier + 2 membranes de wyverne + 1 peau cuirassée + 26 minerais de diamant + 1 gemme du Balrog
Prix HDV : 2000| Prix minerais : 650 | Prix trophées de chasse : 350 | Prix Bambouclier : 108 | Tarif : 692
A noter : Je peux moi-même aller acheter les minerais, les trophées de chasse (sauf la gemme du Balrog) et le Bambouclier


Financement

La boutique a besoin d'argent pour s'agrandir et élargir son plan d'action.
Chaque investissement est rendu avec des intérêts potentiels.

Buts du financement :
  • Aménagement de la boutique
  • Expéditions dans des ruines elfiques
  • Déblocage de Tiers supplémentaires
  • Mise en place d'une réserve d'armures
  • ...

Tous types de dons financiers sont appréciés et chacun vous sera rendu. Voici les "remboursements" des prêts :

> Remise directe sur le prix d'achat d'une armure en stock. Ne se cumule pas avec une promotion.
Si vous financez la boutique avec 500 pièces d'or, le prix de votre prochaine armure sera diminué de cette somme. Si l'armure est moins chère que votre financement, le reste sera débité avec vos prochains achats.

> Remise directe sur le prix de craft d'une armure. N'inclue pas le prix des matériaux. Ne se cumule pas avec une promotion.
Voir plus haut.

> Remise avec des intérêts. Prend automatiquement effet trois mois après le financement. Tous les deux mois, vous obtenez des intérêts à hauteur de 5% sur la somme initiale. Augmente jusqu'à atteindre 50% (soit 21 mois au total).
Si vous financez la boutique avec 500 pièces d'or le 14 du mois M. Trois mois plus tard votre remise augmente de 5% sur la somme initiale. C'est-à-dire qu'à partir du 15 du mois M+3, vous aurez une remise de 525 pièces d'or. Ce processus s'enchaîne tous les deux mois jusqu'à atteindre la limite des 50%. C'est-à-dire qu'à partir du 15 du mois M+5, vous aurez une remise de 550 pièces d'or. Puis à partir du 15 M+7 : 575 pièces d'or. Jusqu'au 15 du mois M+21 où votre remise sera de 750 pièces d'or.

> Remboursement financier avec un intérêt de 7%. Valable seulement les trois premiers mois.
Si vous financez la boutique avec 500 pièces d'or le 14 du mois M et que Tziëg décide de vous rembourser avec de l'argent. Il ne pourra le faire qu'avant le 15 du mois M+3 et vous donnera 535 pièces d'or.





Chaque message dans la boutique est purement RP.
De plus, je demande au minimum 10 lignes et de faire extrêmement attention aux fautes. Relisez-vous !

Il est formellement interdit de brutaliser le gobelin ou de provoquer le moindre problème dans cette boutique. La Garde patrouille juste à côté, ne l'oubliez pas.

Enfin, chaque "demande" est précédée d'un titre dans le message. Arrangez-vous comme vous le voulez, mais visuellement je veux voir un titre au début de votre message.
→ ACHAT DANS LA RÉSERVE
→ DEMANDE DE CRAFT
→ FINANCEMENT
→ DISCUSSION AUTOUR D'UNE PINTE
→ etc.
Le titre est libre mais doit renseigner la raison de votre venue.
Je précise qu'il s'agit de ma maison, donc d'une zone rp à semi-communautaire. C'est-à-dire que l'on peut taper la discute sur deux/trois messages. C'est pour cette raison que j'ai besoin d'un titre sur votre premier message afin de m'y retrouver.
> Un simple achat ou une demande de craft se compose de trois messages : Vous / Moi / Marchand, et seulement trois.
> Un financement ou une simple visite ou rencontre peut se composer jusqu'à 4 messages (à la limite 6). Le dernier message comprend à la fin la clause visible « [FIN] ».

Attention : Vous ne pouvez pas poster un message pendant que je discute avec un joueur. Vous devrez attendre que ce soit fini. D'où l'importance de la clause « [FIN] ». Vous pouvez toutefois m'envoyer un mp (@Dougal Keane) pour m'alerter. Si la discussion tarde trop à se finir ou que vous êtes très pressé, je m'arrangerais ne vous en faites pas.



- Couleur du gobelin : 99ff99 -


Dernière édition par Dougal Keane le Mar 31 Juil 2018 - 3:01, édité 6 fois (Raison : 18/07/31 - Emblème)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Ven 20 Mai 2016 - 23:35

Financements et intérêts


Dernière édition par Tziëg le Ven 29 Juil 2016 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Ven 20 Mai 2016 - 23:35

Historique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Mer 27 Juil 2016 - 12:50

[Discutons rubis et aventures...]



L'orquette aux cheveux de feu n'était plus qu'à quelques kilomètres de son point d'arrivé. Cela faisait déjà quelques semaines qu'elle avait entreprit se périple jusqu'à ses terres natales, et avait été bien avancée dans son chemin grâce aux rencontres qu'elle avait faite. Des marchands fort sympathiques, d'autres moins mais tout aussi disposés à l'avancer de quelques kilomètres, des brigands nomades qui avaient accepté de témoigner de leur condition (préférant faire ça que de risque de se manger du gourdin) tout en faisant un bout de chemin avec elle et enfin, un marchand peu scrupuleux qui venait des montures toutes plus étonnantes les unes que les autres. Il avait cédé un cheval ailé à Nova contre la modique somme de 100po, surement une bête volée, mais elle n'y pensait pas sur le moment. Du coup, elle avait revendu le spécimen dès son arrivée à Stellaraë, enfin, à quelques pas de l'entrée de la ville. Elle avait également quelques emplettes à faire.
Elle aurait pu vendre la bête une fois rendue au campement, mais ne voulait pas avoir de soucis quant à l'animal probablement volé et ne souhaitait pas se faire capter avec. Enfin bref.

Nova souhaitait fignoler quelques derniers détails quant à son équipement de guerrière orque, il fallait qu'elle puisse faire une impression remarquable lorsqu'elle allait se retrouver face aux Drake-Mordhër. Elle était partie en laissant une bien maigre impression d'elle et voulait prouver que si gamine elle préférait jouer aux cartes, elle n'avait pas non plus perdu de temps à faire du tricot. Elle savait à présent se battre, et elle en profiterait surement pour régler deux trois conflits datant de quelques années. Avec amour, évidemment. D'ailleurs, il fallait également qu'elle fasse un point avec les orcs, et non seulement les membres de sa famille, pour parler un peu de leur réputation hors de ces terres, histoire de mettre les choses au clair et inviter la communauté à être plus... sociale et sociable.

L'orque avait pénétré à l'intérieur de la cité pour s'aventurer dans les rues et ruelles. Elle n'avait pas foulé les environs depuis quelques mois déjà, c'était fort plaisant de revenir en terre connue. Mais, les boutiques n'étaient plus les mêmes, des enseignes avaient changées, qu'avait-il bien pu se passer par ici ? Les vieux marchands avaient-ils tous rendu l'âme ? C'était un peu triste à voir, mais en même temps, du changement, ça ne fait pas de mal.
Alors Nova n'hésita pas à pénétrer dans les boutiques environnantes afin de faire du repérage. Elle comptait s'installer un peu dans le coin, mais fallait déjà voir comment allaient se passer les retrouvailles avec la famille, c'était une autre paire de manches. Mais Stella était relativement éloigné du campement, et si ça se passait pas terriblement bien, elle viendrait s'installer dans la ville même. Ses économies étant suffisante pour avoir son propre chez elle. Puis... facile de négocier les prix quand on a cette gueule.

Puis elle tomba sur l'ancienne échoppe de feu Guligorde, un vieux pépère tout moche et rabougri, mais qui avait un certain don pour la fabrication d'alcool artisanaux, de belles perles, mmmmh. Mais il était mort juste avant le départ de Nova. Et là, la boutique semblait reprendre vie.

Une forge ?! Nova avait les yeux levés au dessus de la porte. J'imaginais pas ça ici, mais pourquoi pas, il en faut.

Mais pas moyen de voir à travers la vitre, elle était camouflée par des panneaux de bois sombre, comme des stores. Et si elle voulait savoir à quoi ressemblait cette forge, il lui fallait pousser la porte. Ce qu'elle fit sans réellement hésiter, voyant qu'un panneau l'invitait à le faire.
A peine entrée, elle esquissa un sourire. Tout devint plus logique dans sa tête. Les meubles sur lesquels Guligorde posait ses bouteilles et accrochait des plantes étaient en fait des râteliers, destinés à l'entrepôt d'armes, armures et autres objets métalliques. Elle pencha la tête et plissa les yeux, se remémorant alors l'état de la boutique avant. Du coup, c'était peut-être déjà une forge avant d'être une échoppe à alcool fort. Jamais Nova n'avait été invitée à passer au delà du comptoir et ne s'en était alors jamais rendue compte.

Réalisant également que la boutique était un brasier à retardement, elle attacha ses cheveux bien serrés au dessus de son crâne, afin qu'une (ou plus) mèche de ses cheveux ne vienne taquiner la flamme. Elle fixa le tout avec un bout de bois, elle en avait l'habitude.

Le silence était de la partie, c'était à ce demander si un forgeron vivait dans les parages, et si il travaillait. Peut-être n'était-ce pas une bonne heure, ou peut-être encore était-il dans son inventaire.

- Hé ! Bonjour ? Je suis là, juste un peu plus bas...

Hiii, qu'est-ce que c'est que cette grotte de nez géante ? Se demanda Nova intérieurement, afin de ne pas froisser le locuteur.

« Ne pas shooter le gobelin », Nova soupira.

- Vous achetez ? Y'a un registre sur le comptoir, expliqua-t-il en le montrant du doigt, là, y'a toutes les informations relatives à la vente, à la fabrication et au financement.
- Euh, non, non, je venais juste faire un tour, voir ce qu'il y avait dans le coin. Je connaissais l'ancien proprio de la boutique... Mais, je ne vous dérange pas plus longtemps, je ne viens pas chercher armes ni armures. Bonne journée !

Nova tourna les talons et alors qu'elle s'apprêtait à prendre la porte, elle tiqua sur une toile d'araignée plutôt massive. Le propriétaire des lieux l'avait-il omise volontairement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Ven 29 Juil 2016 - 18:13

- Attendez un peu ! lui dit le gobelin tout en descendant de son perchoir. Surtout, ne bougez pas !

Le gobelin fila à vive l'arrière vers le fond du magasin et poussa la porte le menant à l'arrière boutique. Là, il vint y trouver le propriétaire pour lui annoncer la venue d'une visiteuse et d'une potentielle cliente.


Tziëg ne faisait pas grand chose ; il se contentait de regarder le marteau du forgeron céleste et de le manipuler dans tous les sens. À ses côtés se tenait le premier propriétaire de cet artéfact, un spectre de grande taille, un orc. Il s'agissait du plus grand forgeron du monde de Dùralas, Kelh Egromh'or, hélas le monde l'avait oublié et seul Tziëg avait la possibilité de le voir et de converser avec lui.
Le minuscule gobelin qui lui servait de gardien de boutique fit tout à coup irruption dans l'arrière boutique. L'orc le regarda avec un regard noir, mais ne put lui dire la moindre chose vu qu'il prit la parole en premier :

- Maître, une cliente. Vous devriez venir, elle va partir !
- Eh bien qu'elle parte ! Si rien ne l'intéresse, ce n'est pas moi qui vais l'aider.
- Mais elle semble forte et puissante. Peut-être qu'elle pourrait aider pour... le maître de lumière.

À ces mots, l'intéressé s'immisça dans la conversation pour tenter de convaincre le forgeron d'aller y faire un tour :
- Tziëg, ça ne coûte rien d'y jeter un œil. Nous avons besoin de ces artéfacts, tu ne l'as pas oublié, j'espère ?

Tziëg grogna et se leva de sa chaise. Le gobelin sembla bien content et s'en retourna comme une flèche dans le magasin. L'orc le suivit et put voir la visiteuse en question.
Elle était de la même race que lui, sûrement pas du même clan, mais il s'agissait d'une "peau-verte". Elle avait des cheveux rouges et une peau grise et bleutée. Elle semblait un peu plus petite que Tziëg, mais bien plus dangereuse que lui, surtout avec ses gourdins.

- Hër ! lui annonça-t-il en guise de salutation. Je peux vous aider ?
- Elle a dit qu'elle connaissait l'ancien propriétaire.
- Il est parti. Il doit être mort, je suppose.
- Bien joué, Tziëg. Elle va sûrement te demander de prendre le thé avec elle après une telle affirmation ! Non, mieux. Elle va subitement s'intéresser à ton petit commerce, te commander ta meilleure armure et faire de toi l'orc le plus riche de cette ville ! se moqua Kelh.
- La ferme, lui répondit-il à voix basse. Vous pourriez peut-être m'aider. Je recherche des personnes avec votre carrure et votre force pour aller s'aventurer dans des ruines elfiques. Salaire à la clef.
- Là, ça devient un peu plus intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Sam 20 Aoû 2016 - 0:03

- Attendez un peu ! Surtout, ne bougez pas !
- Je... ah ben d'accord, déjà barré...

Nova se dit qu'elle n'avait rien à perdre, le petit machin s'était fait la malle avec visiblement une idée en tête. L'orquette n'était pas vraiment pressée alors elle resta là, à regarder la décoration qui était un peu à revoir. Ça manquait de verdure tout ça.

En tendant un peu l'oreille, elle pouvait percevoir des voix, mais n'arrivait pas à tout distinguer. Combien, deux, trois ?
Elle s'approcha alors un peu plus de la porte par laquelle le gobelin était passé. Pourquoi diantre s'était-il tiré comme ça ? Qu'avait-t-il à lui proposer alors qu'elle n'avait rien demandé de particulier ? Mais pas le temps de se poser plus de questions, il était déjà de retour, tout fier et rapidement il fut rejoint par un grand gaillard tout vert. Ooooh, un orc.

Nova sourit, contente de voir quelqu'un de la même race, elle se sentait à la maison, c'était fort plaisant. Mais rapidement sa joie retomba, le mec ne devait pas être seul dans sa tête, il lui murmura un "la ferme", ce que l'orque prit mal sur le coup, alors que ça partait bien avec son salut.

- Euh... Pardon ? Elle prit alors un air un peu agressif, bombant le torse, se redressant bien et en fronçant les sourcils. Quoi la ferme ? Il a rien dit lui, dit-elle en pointant son doigt sur le gobelin, et moi non plus. Vous vous sentez bien ? Et quoi, j'suis un chien de garde à qui on confie les tâches d'aller se faire péter la gueule dans une mine pour récupérer un trésor ? C'est quoi ces manières, vous auriez-pu le dire plus délicatement quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Dim 28 Aoû 2016 - 21:36

Comme on pouvait s'y attendre, le comportement purement orc de la guerrière aux cheveux rouges flamboyants s'imposa dans la conversation. Ceci brusqua le forgeron qui avait oublié les manières de sa race à force de s'entourer de pleutres craignant à chaque instant que l'orc soit pris d'une rage ravageuse. Ce petit détail ne passa pas inaperçu envers le spectre qui ricana silencieusement sans que son "propriétaire" ne s'en rende compte.
Tziëg répondit d'une manière calme aux paroles enflammées de sa camarade ; il avait vu une opportunité, mais celle-ci n'ayant rien donné, il n'avait pas à perdre plus de temps à ce sujet. Tant pis si Kelh devait attendre un peu plus longtemps avant d'obtenir ses outils et autres possessions venant d'un lointain passé.
- J'imagine que si vous n'êtes pas intéressée par une mission de la sorte nous n'avons plus rien à nous dire.

Il ne put s'empêcher de joindre de discrets grognements à ses paroles, c'était sa façon de faire et malgré ce qu'il pouvait dire il était déçu de ne pas avoir réussi à l'enrôler. Kelh resta silencieux, mais il le sentit bouillonnant de rage. Le forgeron venait de mettre un terme aux négociations et rien ne pourrait y changer. Ils allaient donc pourrir ici encore quelques temps.
Néanmoins, le spectre ne s'avoua pas vaincu et décida d'apporter son grain de sel à tout ça. Avant que l'orque ne s'en aille définitivement, il transféra son esprit dans le corps du minuscule gobelin. Cette capacité était possible car il avait déjà soumis à sa propre volonté la créature. En agissant de la sorte, il pouvait contrôler le corps de son "serviteur" et agir sur le monde physique grâce à l'enveloppe charnelle d'un autre.
Les yeux du gobelin s'illuminèrent d'une puissante lueur d'un blanc bleuté et la créature s'en alla à toute vitesse dans l'arrière boutique. Elle revint très rapidement, un sac à la main qu'elle tendit à la voyageuse et apporta des réponses à tout ce remue-ménage :
- Voici une avance sur votre salaire.

Le gobelin avait troqué sa petite voix stridente contre une autre bien plus grave, comme caverneuse, mais toutefois très petite ; on ne pouvait pas changer aussi facilement les caractéristiques des cordes vocales de la créature. Tziëg fut sans doute aussi étonné que la guerrière de cette situation ; jamais Kelh n'avait agit de la sorte, de son propre-chef. Il savait qu'il pouvait soumettre à sa volonté n'importe quelle créature vivante, bien que ses pouvoirs actuels ne lui permettaient pas de faire grand chose, mais il ne l'aurait jamais cru capable de prendre le contrôle de ses minions.
- Nous avons besoin de vous pour récupérer cet artéfact. J'espère que ces rubis suffiront à vous engager.
- Comment ?... Ces rubis m'appartiennent, ils ne sont pas ta propriété Kelh. Tu es mort depuis longtemps et... tenta de s'imposer l'orc, sans succès.
- Tziëg, n'oublie surtout pas ce que j'ai fait pour ta misérable existence, lui répondit sèchement Kelh, sous les traits du gobelin.

La scène pu paraître très amusante en voyant un fier orc se faire remettre en place par un minuscule gobelin. Le forgeron baissa les yeux et grogna quelques injures dans son patois. Le spectre finit par quitter le corps du gobelin et reprit sa place aux côtés de l'orc. Les yeux de la minuscule créature redevinrent à peu près normaux et les tendit avec insistance le sac contenant les rubis à la guerrière.
- Je... Je m'ex... Je m'excuse, parvint à formuler le forgeron à l'encontre de la voyageuse. Je vous en serai recon...
- É-ter-nel-lement, corrigea Kelh dans le subconscient du forgeron.
- Éternellement reconnaissant, corrigea l'orc, si vous acceptiez ce travail.
- Pardonnez ma mauvaise conduite, je ne pensais pas à mal, lui souffla ensuite le spectre.
- Pardonnez ma mauvaise conduite, je ne pensais pas à mal, répéta l'orc.

Après ça, le gobelin l'applaudit et adressa un sourire carnassier à la guerrière. Au moins, y'en avait un qui semblait s'amuser. Tziëg soupira et espérait que tout ceci suffirait et que Kelh ne l'obligerait pas à courber l'échine pour obtenir la faveur qu'ils désiraient. La personne à qui ils avaient affaire avait beau être de la même race, sa puissance de feu matérialisait à la perfection la poigne de fer du clan dominant des orcs. Le clan dirigeant envers lequel Tziëg n'était pas en bons termes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Avon
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 3254
Expérience : 3390
Féminin Âge RP : 26

Politique : 00
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Titres:
 

Sans monture

Stats & équipements
Vitalité:
1192/1192  (1192/1192)
Vitesse: -104
Dégâts: 3507

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Sam 10 Sep 2016 - 15:38

Aux premiers mots prononcés par l'orc, Nova lui tourna le dos, elle n'avait donc plus rien à faire ici, et irait se charger de sa mission de base, chercher les rubis auprès des habitants et commerçants. Il y avait du monde dans les parages et avec la dégaine qu'elle avait, elle arrivait toujours à trouver les marchés noirs ou les plans un peu sombres, parfois foireux.
Mais alors que le pas de la porte n'était plus qu'à quelques centimètres de ses pieds et de sa main droite tendue vers la poignée, la petite chose de tout à l'heure faisait cliqueter un petit bruit sympathique dans un petit sac.

A partir de ce moment là, l'ambiance environnante devint un peu pesant et un brin irréaliste. Le gobelin avait troqué sa voix fluette pour une voix des cavernes, l'orc ronchon était devenu soudainement adorable, comme si son esprit parlait à sa place, corrigeait ses phrases, le faisait changer d'avis en un claquement de doigts.

L'orque jeta un oeil au sac qu'elle avait à présent dans les mains, restant méfiante, voire inquiète tout en étant intéressée. Son regard plongea dans le tissus et que fut sa surprise lorsqu'elle comprit que c'était des rubis.

Elle les flanqua dans sa poche violemment puis posa ses mains sur les côtés de sa tête.

Arrêtez avec vos foutus tours de magie là, j'en ai marre qu'on fouille dans ma tête sans me demander mon avis, encore une faille dans vos politesses messieurs, dit Nova en s'adressant à Tziëg et au gobelin.

Bon et sinon, on le récupère où cet artefact ?

Le gobelin pencha alors la tête sur le côté, interrogatif.

Oui ON, vous allez m'accompagner, bande d'ermites, je vais pas risquer ma peau d'orque pour 5 petits rubis, toute seule !

[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Sam 6 Mai 2017 - 23:51

Remplissage des stocks

Des armures viennent d'arriver en magasin. Leur prix est identique à celui en l'Hôtel des Ventes, mais elles pourront être reprises plus tard pour le même prix.

Stocks actuels :
  • 2 Armures Wyvern (424po) ~ +2 nouvelles
  • 2 Animarmures (424po) ~ +2 nouvelles
  • 2 Armures Hyno (424po) ~ +2 nouvelles
  • 2 Heaumes Hygal (424po) ~ +2 nouveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4601
Expérience : 4717
Masculin Âge RP : 28

Politique : 181
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4412/4412  (4412/4412)
Vitesse: 989
Dégâts: 1985

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Mar 23 Mai 2017 - 5:04

Forger quelques boucliers

La Forge des Régions. De l'extérieur, la boutique ne semblait pas bien imposante. Son propriétaire n'avait pas travaillé la façade, la premier vision sur sa boutique. C'était peut-être pour cette raison qu'il n'avait pas beaucoup de clients. L'intérieur n'était pas plus impressionnant, en fait. Elle semblait tout à fait banale, quoiqu'un tantinet plus sombre. Pourtant, des signes montraient que le maître des lieux avaient fait des efforts. Sur le côté, par exemple, on voyait des présentoirs à armures sur lesquels étaient apposés des armures réalisées par le forgeron. Elles étaient toutes simples, mais étaient tout de même plus impressionnantes que ce que l'on trouvait dans le commerce. Ces armures-là n'étaient pas plus belles, mais elles n'avaient pas été faites par de simples artisans. Celui qui était à l'origine de ces réalisations était un orfèvre dans son domaine. Dougal aurait bien voulu plus les examiner, mais une petite voix l'interrompit et le ramena à son objectif principal :
- Bonjour ! Vous achetez ? Y'a un registre sur le comptoir, là, juste au-dessus de moi.

Une toute petite créature fort peu agréable à regarder se tenait assise sur le marche-pied du comptoir de vente. Ses yeux d'un bleu spectral illuminaient son visage et surtout ses petites dents blanches acérées. Un gobelin. Rine que ça ! Le rôdeur savait que la boutique appartenait à un orc, mais il ne s'attendait pas à y trouver une si sournoise créature. Peut-être que ces peaux-vertes étaient douées pour la gestion des affaires ? On ne savait que si peu de choses sur ce peuple. Le rôdeur la remercia d'un signe de la tête mais préféra lui demander s'il pouvait trouver ce qu'il cherchait ici au lieu de lire un catalogue peu explicatif :
- Vous faites des boucliers ? Du genre "Éclat du Dragonnier" ?
- Il n'y a pas trente-six mille réponses possibles !

La bestiole se hissa jusqu'en haut du comptoir d'une petite acrobatie et ouvrit le registre dont elle parlait un peu plus tôt. Elle présenta la page des boucliers et put y lire "Éclat du Dragonnier". Le gobelin se retourna vers l'humain, un grand sourire carnassier aux lèvres. Dougal se résigna alors à prendre connaissance des informations données. En plus du prix des matériaux, le rôdeur devait dépenser 692 pièces d'or pour la réalisation. Ça lui semblait plutôt correct, en réalité, mais il ne pouvait se fier à de simples mots écrits sur le papier.
- Où est le forgeron ? J'ai une commande pour lui.

En entendant ces mots, la créature descendit du meuble en bois et rejoignit l'arrière-salle à la vitesse de l'éclair. Elle ressortit une petite minute après avec un grand être massif à la peau brune. Il tirait un peu la tronche mais c'était dans sa nature. Dougal préférait cette face plutôt qu'un sourire qu'il savait malsain. Il se présenta rapidement à l'orc et lui exposa son prix :
- Bonjour. Je suis Dougal Keane et j'ai besoin de trois Éclats du Dragonnier. J'ai de quoi payer les minerais de diamant, les bamboucliers nécessaires et les gemmes de Balrog.
- Belle armure que vous portez là, le complimenta l'orc. Légère mais assez résistante pour protéger de nombreux coups. Qu'allez donc vous faire avec trois boucliers ? Je crois voir que vous ne m'avez apporté que deux bamboucliers, bien qu'ils ne servent pas vraiment. Dois-je aller en acheter un troisième ? grommela-t-il, plus par habitude que par agacité.
- Non. Vous n'aurez besoin que de deux bamboucliers et de deux gemmes de Balrog, que voici d'ailleurs. (L'humain déposa les trophées récupérés dans les profondeurs des mines de nains dans les Baldors et les accompagnât de deux bracelets étincelants) Ce sont des bracelets d'abondance. Portez-les et vous serez à même de réaliser deux versions identiques de votre réalisation. Je vous fournis donc les deux bamboucliers, les deux gemmes de Balrog, une bourse de 1300 pièces d'or et ces deux bracelets pour forger quatre Éclats du Dragonnier. Je vous en demande trois et vous pouvez garder le quatrième. Qu'en pensez-vous ?

L'orc se gratta le menton pour réfléchir à cette proposition. Il n'avait pas l'air d'avoir déjà entendu parler de ces artéfacts magiques, mais l'idée d'avoir un quatrième bouclier aussi puissant lui plaisait. Les Éclats du Dragonnier n'étaient pas un équipement très commun dans les boutiques. En avoir un pouvait lui permettre d'avoir un afflux de clients non négligeable. Quoiqu'il en soit, il accepta et récupéra les ressources données par l'humain. L'orc l'informa qu'il l'avertirait lorsque sa commande serait prête.
- Comment ?
- Vous êtes Gardien pas vrai ? Je vous trouverai. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Jeu 25 Mai 2017 - 19:01

Commande de Dougal Keane - 3 Éclats de Dragonnier (+1 dans le sac)


Un humain était venu dans la boutique de l'orc pour lui commander le fameux bouclier de l'Éclat du Dragonnier. Cet homme était un Stellarois de presque une trentaine d'années équipé d'une armure intermédiaire aux couleurs de la faction de la cité humaine : la Garde. Il portait dans son dos une large épée lourde qui ne ressemblait à aucun ouvrage que l'orc avait déjà vu. Le forgeron y était intrigué, mais les affaires avaient pris le dessus et il n'avait pas été capable d'en savoir plus.
Le Gardien se disait s'appeler "Dougal Keane" et voulait non pas un, mais trois boucliers. Tziëg se demanda bien ce qu'il comptait faire avec autant d'armes, mais n'y accorda que peu d'importance. On lui demandait une commande - chose qui n'était pas encore arrivée - et il était de son devoir de la remplir. Ce que l'humain souhaitait faire ensuite ne regardait que lui. De toute manière, ça allait être intéressant pour lui de réaliser autant d'Éclat du Dragonnier, l'un des écus les plus résistants sur Dùralas. Autant dire que ce n'était pas chose commune. Mais le plus surprenant c'était que l'humain ne possédait pas les ressources nécessaires à la réalisation d'un troisième bouclier. Il pouvait en faire deux, mais pas d'autre. L'orc s'apprêtait à le lui faire remarquer avant d'être pris de court par le dénommé Dougal qui lui proposa d'utiliser des "bracelets d'abondance".
- Oui, c'est une très bonne idée ça. Il nous en faudrait pour chaque grosse commande que l'on nous demanderait, ça nous permettrait d'avoir une autre version de notre réalisation.

L'humain expliqua que ces artéfacts avaient le pouvoir de dupliquer l'arme ou l'armure réalisée. C'était très utile lorsque l'on désirait plusieurs exemplaires d'une même réalisation. Cette astuce magique divisait par deux les ressources nécessaires pour la réalisation d'un équipement supplémentaire.
Tziëg prit note de la commande, récupéra les gemmes de Balrog, les membranes de Wyverne, les bamboucliers, les bracelets et l'argent pour les minerais de diamant, puis s’éclipsa dans l'arrière boutique pour commencer à forger. L'orc allait réaliser quatre boucliers mais en garderait un pour lui. Il était gagnant : c'était une bonne idée de garder un tel bouclier sous la main. Le Gardien était parti attendre sagement que sa commande soit réalisée. Tziëg irait les lui apporter en personne, histoire de se faire connaître au sein de la Garde.
- Belle initiative Tziëg ! le complimenta le spectre. Tu deviens un marchand de plus en plus compétent.

Le forgeron récupéra des minerais de diamant de sa propre réserve personnelle et les disposa dans le haut-fourneau. Le feu s'y alluma tout seul - la magie de Kelh - et pendant que les minerais fondaient, l'orc s'occupa de désosser les bamboucliers afin d'en récupérer le bambou. L'Éclat du Dragonnier partait sur une base de bambou à laquelle on appliquait une large pièce en cuir de Wyverne - d'où le nom. Ensuite, on déversait le métal en fusion sur le dessus du bouclier afin d'apporter une protection métallique au cuir, qui était déjà bien résistant.
- N'oublie pas la gemme de Balrog.
- Et pour le bracelet ? s'enquit le forgeron.
- À la fin. Tu verras bien.
- Quant à la gemme ? Je la fonds avec les diamants ?
- On va la concasser et l'ajouter à la fonte.

Tziëg finit de récupérer les bois de bambou des boucliers et les disposa en une forme particulière. Ce serait la base de son bouclier. L'orc voulut faire preuve de fantaisie et donner une allure d'une aile de dragon à son bouclier. Des lamelles en bambou sont disposées en une sorte d'éventail allongé, épais au niveau du bras et plus mince sur le côté afin de mimer cette forme de membre draconnique. Avec des morceaux plus petits, l'orc réalisa l’ossature de l'aile. Rien qu'en bois, le bouclier rendait bien et avait cette forme, certes grossière, d'aile de petit dragonnet. Bien entendu, avec les membranes de Wyverne par-dessus et le métal ensuite, le bouclier serait magnifique ! L'orc fit de même avec le deuxième et obtint un résultat quasiment identique. C'était encourageant pour la suite.
Le forgeron manipula avec précaution les membranes de serpent-dragon de Wystéria et les disposa sur tout le bambou. Puisqu'elles étaient grandes, elles recouvrèrent l'intégralité de la base en bambou. L'orc découpa finement tout de même la matière afin qu'elle ne recouvre pas les petits morceaux en bois qu'il avait utilisés pour simuler les parties osseuses. Celles-ci seront recouvertes du métal fondu. Une fois ses pièces de cuir appliquées, le forgeron s'occupa de la fonte de ses diamants. Puisque c'était Kelh qui contrôlait la température et la puissance du feu, la fusion fut parfaite.
- Pour la gemme, utilise notre marteau. Étant un artéfact magique, l'outil sera plus à même de concasser ce trophée démoniaque.

Tziëg l'écouta et fit ce qu'il fallait faire pour obtenir de la poudre de Balrog. Cette poussière fut mélangée avec les minerais fondus ce qui leur donna une lueur rouge démoniaque. Elle faisait contraste avec la lueur spectrale bleutée de Kelh. C'était un spectacle à ne pas manquer !
L'orc fit s'écouler le métal en fusion sur le dessus du bouclier et fit de nouveau preuve de fantaisie en sculptant le métal afin de représenter au mieux cette idée d'aile de dragonnet. Il n'avait pas pour habitude d'appliquer ce genre de touche artistique, mais ça lui semblait être une bonne occasion. Il fallait dire aussi que le savoir-faire de Kelh l'aidait bien à rendre ce travail visuellement agréable. Si ça n'avait tenu qu'à lui, Tziëg aurait été incapable de faire un tel effort.


- C'est beau. Magnifiques pièces, mon cher Tziëg. Mes félicitations !

Les deux boucliers étaient terminés, il ne restait plus qu'à les dupliquer. Le spectre prit le relais et frappa les boucliers avec les bracelets. De grands fracas retentirent et d'aveuglantes lueurs bleutées s'échappèrent du choc. Lorsque tout se calma, il y avait quatre Éclats du Dragonnier.
- Une réussite totale ! Mes félicitations, mon cher Kelh Egrömh'or.

Le spectre ricana.
L'orc prit les trois boucliers et s'en alla pour la Tour Stellaroïse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3261
Expérience : 10563
Masculin

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Jeu 25 Mai 2017 - 20:02

Commande de Dougal

Dougal donne une bourse de 1300 pièces d'or, 2 peaux cuirassées, 4 membranes de Wyverne, 2 bamboucliers et 2 bracelets argentés à Tziëg.
Tziëg fabrique 2 x 2 Éclats de Dragonnier en utilisant les deux bracelets argentés.

Dougal récupère 3 Éclats de Dragonnier tandis que Tziëg en garde un.



Le sujet est libre pour une nouvelle visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Jeu 17 Mai 2018 - 22:55

Demande de manufacture


De passage à Stellaraë afin de me ravitailler pour poursuivre mon voyage vers le Nord, je décidais d’en profiter pour remettre à neuf mon équipement et pourquoi pas changer celui-ci. J’étais bien déterminé à réaliser ma future arme de guerre, mais pour le moment il m’était encore impossible de la réaliser. La Récente pénurie de fer avait bien ralentit la production d’armes des jeunes forgerons et la disparition du Diamant sur les étalages des mineurs causait le même problème pour les forgerons plus expérimenté … comme moi.

Je me rendis directement à l’Hôtel des ventes des forgerons d’armure afin d’y trouver mon bonheur, mais malheureusement, je n’y trouvais que de la manufacture de bas étage ou inintéressante à cause du manque de légèreté et de liberté de mouvement dans armures. Il me fallait à la fois de la légèreté et de la résistance. Je repartis donc de l’Hôtel des ventes bredouilles, ruminant ma déception. Je prenais naturellement la direction des auberges afin de me préparer pour le trajet et passais devant une ruelle dans laquelle je pus apercevoir un écriteau en forme d’enclume. Je n’eus pas besoin de plus de détails pour me rendre devant la boutique, bien décidé à repartir ré-équipé. La boutique paraissait fermée, pourtant je pouvais lire sur la porte que la boutique était ouverte. Curieux de voir ce qu’il y avait à l’intérieur, je poussais la porte et entrai d’un pas décidé.

L’intérieur confirma mes espérances. Il s’agissait belle et bien d’un forgeron d’armure, c’était la première chose que je remarquais en entrant. L’obscurité qu’entraînaient les volets fermés  étaient couverte par des bougies disséminées un peu partout dans la pièce. Le forgeron ne devait probablement pas apprécier la lumière ou peu la supporter. La pièce du fond était éclairée, certainement le forgeron à la tâche. Je m’apprêtais à signaler ma présence chez l’artisan, mes quelque chose se déplaça rapidement dans mon dos. Je saisis mes dagues dissimulé dans mon dos, caché derrière mes ailes, et me retournais pour assaillir l’impoli qui se cachait.

Un gobelin ? D’une taille ridicule en plus … Je le regardais incrédule durant quelques minutes puis, je rangeais mes deux lames à l’abri des regards indiscrets. Le forgeron ne m’avait peut-être pas vu dégainer mes armes chez lui. Une minute. Ma tête bascula de la vilaine tête du gobelin à la lueur au fond de la pièce qui ressemblait vraisemblablement à l’atelier du forgeron. J’espérais simplement que cet affreux gobelin n’était en aucun cas forgeron.  Ce dernier s’était abrité sous son bras, pointant de l’autre la pancarte indiquant qu’il ne fallait pas shooter le gobelin. J’avais eu chaud.

Gobelin – Vous achetez ? Y a un registre sur le comptoir, expliqua-t-il en le montrant du doigt, là, y a toutes les informations relatives à la ventes, à la fabrication et au financement.

Garràn – Merci. Je me penchais sur le registre et le lus rapidement. J’aperçus une plume dans son encrier posée juste à côté du registre et m’en saisis pour griffonner mon nom sur la feuille. Pour les matériaux de fabrication, je précise seulement que je fournirai la plupart des matériaux. Je les ai listés à la suite de ma commande.

C’était plutôt rapide comme commande. Je fis un tour afin d’inspecter l’équipement présent sur les râteliers et revînt vers le petit être vert pour lui remettre une bourse d’or relativement conséquente dans ses mains. Le poids de la bourse le cloua littéralement sur le comptoir.

Garràn – J’imagine que ton maître a d’autres commandes en cours et qu’il s’occupera de la mienne lorsqu’il aura du temps. Dans ce cas, je vais le laisser travailler. Je sais à quel point la tranquillité est appréciée des artisans. Je repasserai plus tard récupérer mon équipement.

Sur ces mots, je quittais la pièce, enthousiaste à l’idée de porter du neuf la prochaine fois que je remettrais les pieds ici. Si ses armures sont d’aussi bonnes qualités que celles affichées dans le hall d’entrée, il y a de fortes chances pour que je remette les pieds ici.
[Garràn fourni 30 Minerais de cuivre et 1 Minerai d'argent pour la fabrication d'un Plastron de Vif-Argent] -
[Garràn fourni 12 Minerais d'argent et 10 Minerais d'or pour la fabrication d'un Casque en Diamant]

P.S:
 
Petit hrp:
 






Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Mar 12 Juin 2018 - 23:26

Commande de Garràn - 1 Plastron de Vif-argent + 1 Casque en diamant

Tziëg avait entendu la porte de sa boutique s'ouvrir et se refermer un long instant après, comme si le forgeron avait plusieurs visites. Il ne s'alarma pas plus que ça et resta concentré dans ses recherches et éruditions ; l'orc savait que son gobelin s'occuperait très bien de ces visiteurs, et si jamais les choses s'envenimaient, Kelh l'avertirait et pourrait se charger du désordre.
Peu de temps après, la porte s'ouvrit de nouveau et le calme revint dans l'établissement du forgeron. Le gobelin vint très rapidement le trouver en lui tendant le registre que le visiteur (car apparemment il était venu seul) avait rempli. Plusieurs autres gobelins se rendirent dans la boutique pour récupérer les minerais et les pièces d'or laissées par le commanditaire. C'était une commande plutôt basique, mais elle était bienvenue.
- Maître, vous devriez vous informer sur le client, lui suggéra le gobelin avec des yeux pétillants.

Tziëg savait que ce microbe avait raison puisqu'il était question d'un plastron et qu'il ne pouvait le faire sans avoir la moindre information sur les mesures du commanditaire, un certain Garràn. Grâce aux pouvoirs du spectre Kelh Egrömh'or, le forgeron avait un contrôle sur chacun de ses serviteurs. En plus, il partageait avec eux leurs connaissances et ce qu'ils avaient vu. Ainsi, l'orc se concentra , ferma les yeux et visualisa la scène vue à travers les yeux du gobelin.
L'artisan avait affaire à un stryge noir et c'étaient ses longues ailes qui avaient retenu la porte de claquer tout de suite après son entrée dans la boutique. Cela donnait un mystère de moins à élucider. L'orc examina attentivement le client et jaugea ses proportions pour le servir au mieux. Très vite, son imagination fusa et le forgeron se construit mentalement les pièces qu'il souhaitait façonner. Tziëg intima à ses autres serviteurs gobelins de lui apporter les quelques minerais fournis par Garràn et les quantités manquantes de ses stocks personnels. Il chargea ses scribes de tenir à jour les comptes et de puiser les sommes nécessaires de la lourde bourse donnée par le stryge pour couvrir les frais.
Le plastron avait besoin d'un tissu maudit. Fort heureusement, cette ressource rare était en la possession de l'orc qui décompta alors cent cinquante pièces de la somme laissée par son client. Ce qui était en trop, l'orc le rendrait. Bizarrement, il n'avait pas envie de voler. Sa dignité professionnelle était en jeu bien sûr !
- Vous savez ce que vous avez à faire. Kelh ? Allons travailler !

Le spectre acquiesça et illumina le marteau du forgeron pour l'enchanter et rendre ses réalisations meilleures. Les gobelins, quant à eux, versèrent les minerais dans un grand récipient en fonte pour le métal en fusion. Les minerais ne devaient pas être introduits tous en même temps, mais ils avaient tous appris comment procéder. Kelh attisa ensuite les flammes ardentes, les rendant aussi bleues spectrales que lui. Très haute température pour une fonte optimale. Le casque serait la première réalisation.
Tziëg chercha dans ses diverses ingrédient du charbon et de la pierre volcanique qu'il introduit dans le mélange. Ensuite, l'orc concassa des graines de café et se chargea d'extraire de féculents exotiques une huile sombre. Il mélangea les deux et versa dans son large récipient. Petit à petit, le métal fondu s'obscurcit et devint de plus en plus noir. Tziëg avait l'intention de fabriquer un casque très sombre pour servir au mieux le stryge qui semblait être une relation peu recommandable.
Une fois satisfait de son mélange en fusion, l'orc le déversa dans un moule sculpté à même le sol grâce aux fantastiques pouvoirs de Kelh. Le casque qui ressortirait de ce modèle unique descendrait plutôt bas dans la nuque, mais serait taillé en légère pointe afin de ne pas entraver les origines des ailes. Le métal couvrirait toute la nuque puis remonterait sur le cou et les joues à la manière d'une mâchoire inférieure. Sur le devant, une visière serait incorporée afin de pouvoir la rabattre sur les yeux si nécessaire. Celle-ci était sur un moule à part, mais l'orc n'y déversa pas tout de suite sa mixture métallique. Enfin, le casque serait arrondi comme un crâne afin que les lames frappant le crâne glissent le long du métal.
Le forgeron orc attrapa la partie principale du casque avec ses tenailles et le déposa sur son enclume. Il versa ensuite le restant de son métal dans le moule de la visière et de deux larges tiges. Peu de temps après, Tziëg attrapa la plaque de métal incurvée et la plaça sur le front afin qu'elle fonde légèrement avec le casque. Tout de suite après, l'orc attrapa un fin burin et tailla le front et la visière afin de préparer son léger mécanisme pour rabaisser la visière. Il glissa ensuite ses deux tiges qu'il tordit de façon à s'imbriquer dans son système. Il frappa aussi les bouts afin de les aplatir sur les deux parois (internes et externes) du casque et sculpta la tiges à l'intérieur afin d'empêcher la visière de bouger en temps normal. Pour rabattra cette plaque sur les yeux, il fallait la soulever un peu et la tirer afin que la tige puisse passer par un trou plus gros et permettre à la visière de s'abattre sur les yeux. Ça avait demandé de la précision, mais l'orc était content de lui.
- Je vous le confies ! s'adressa-t-il à ses gobelins.

Les petites créatures perfides avaient préparé des bandes de tissu rembourrées et consolidées par du cuir. Ceci servirait à la doublure du casque qu'ils allaient de suite appliquer sur le casque. Ensuite, ils frotteraient le métal avec un mélange d'huile de graines de lin et des mêmes féculents choisis plus tôt afin de protéger, d'imperméabiliser et de faire briller le métal du casque. Enfin, les petites créatures ajouteraient des sangles sombres pour maintenir le casque sous le menton. De l'extérieur, elles seraient cachées par la forme du casque.
Pendant ce temps, Tziëg laissa le tissu maudit tremper dans le même mélange noirâtre des graines de café et de l'huile des féculents. Ce mélange fortifierait le tissu et le rendrait tout sombre comme le casque. Même encore plus sombre puisqu'il s'agissait d'un tissu. C'était un peu comme appliquer une teinture renforçante sur le tissu.
- Il va falloir de longues heures pour que ce tissu soit prêt, fit remarquer l'orc.
- Profitons donc pour forger le moule. Comment le vois-tu Tziëg ?
- Il sera ouvert sur l'arrière afin de se glisser contre les ailes et entourer les bases. Puisqu'il a ses ailes, elles protégeront bien son flan. De toute façon, cette armure n'est pas faite pour protéger des coups puissants comme l'armure d'orichalque, voire même de mithril. Il l'a choisie pour sa légèreté.

Kelh ne dit rien, mais l'orc savait que le spectre était d'accord avec lui.

Il lui restait encore beaucoup de travail, mais Tziëg avait confiance en son savoir-faire. Quand Garràn reviendrait, ses commandes seraient prêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3261
Expérience : 10563
Masculin

MessageSujet: Re: La Forge des Régions   Mer 13 Juin 2018 - 0:05

Commande de Garràn

Garràn donne une bourse de 1090 pièces d'or :
* 150 pour le tissu maudit
* 100 pour les 10 minerais de cuivre manquants du plastron
* 335 pour la fabrication du plastron
* 15 pour le minerai d'argent manquant du casque
* 160 pour les 8 minerais d'or manquants du casque
* 25 pour le minerai de diamant manquant du casque
* 305 pour la fabrication du casque
Il fournit aussi 30 minerais de cuivre, 13 minerais d'argent et 10 minerais d'or.
Tziëg fabrique un plastron de vif argent et un casque en diamant.

Garràn récupère le plastron et le casque.



Le sujet est libre pour une nouvelle visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Forge des Régions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Forge World
» Nouveauté Forge World
» FORGE WORLD
» La forge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Ville de Stellaraë :: Les rues et ruelles-