AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : la louve
Le Monde de Dùralas a précisément 1694 jours !
Dùralas, le Mer 20 Juin 2018 - 7:28
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Esilreth Palaròn (Achevée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esilreth Palaròn
Néophyte

avatar

Messages : 16
Expérience : 199
Âge RP : 28 ans

Politique : 01
Métier : Forgeron - Novice (0)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
160/160  (160/160)
Vitesse: 66
Dégâts: 37

MessageSujet: Esilreth Palaròn (Achevée)   Lun 25 Juil 2016 - 16:45



   Pseudo : Pas vraiment en fait. Je vous laisse m'en trouver un !

   Âge : 23 ans

   Classe/métier : Je suis agent de sécurité privée mais en vrai ma classe c'est pilote de rallye. Dans mes rêves en tous cas.

   Hobbies/activités : J'aime beaucoup les sports co' à peu près quels qu'ils soient (hormis le basket), même si avec mes horaires changeants c'est juste impossible de m'inscrire en club. Pas trop fana de séries, par contre les RPG c'est vraiment mon kiff (solo ou multi d'ailleurs).

   Couleur préférée : Bah doré, hein. Aspirant à la couronne oblige.

   Opinion sur le forum : Bonne première impression, avec un design sympa, un système assez étoffé et un BG plutôt fourni. Mais je vais apprendre à vous connaître plus avant !

   Comment as-tu connu ce forum ? Via top-site. Je ne saurai pas dire lequel (ayant l'habitude d'ouvrir une tonne d'onglets et de les fermer à peu près aussi vite).


   




   Nom : Esilreth Palaròn

   Âge : 28 ans

   Sexe : Masculin

   Race : Humain

   Classe envisagée : Protecteur

   Ce qu'il aime : Esilreth est avant tout un homme aux goûts raffinés. C'est un amateur des demeures opulentes à l'architecture alambiquée, des bâtisses aux balcons en dentelle de marbre et aux épaisses colonnades d'albâtre décorées de gravures ; il goûte volontiers les arts de la musique et de la peinture, de la sculpture comme de la poésie. En homme de lettres, il est féru de l'histoire du monde et de la culture des autres races, quand bien même son intérêt pour celles-ci ne s'accompagne pas nécessairement de bienveillance.

   Ce qu'il n'aime pas : Sous ses dehors altiers l'héritier de la maison Palaròn sait faire preuve d'aversion lorsque ça lui chante, et ses proches savent combien son visage austère peut soudain laisser place à des traits déformés par la colère. Il supporte mal la contradiction, l'opposition à son ambition ; il y réagit souvent de façon implacable, pouvant couver sa vengeance avec autant de patience que de violence. Pour un noble influent et une figure populaire, Esilreth tolère mal les bains de foule ou les manifestations publiques, quand bien même son malaise dans ces situations est difficile à percevoir. Il prétendra détester les batailles et leurs horreurs, mais d'aucuns lui trouvent trop d'engouement pour les jeux guerriers et un caractère trop belliqueux pour que la chose soit vraie.

   Situation amoureuse : On dit que l'appétit de pouvoir rend solitaire. L'homme est encore jeune, mais on ne lui a connu aucune égérie ni un quelconque attrait pour le domaine de l'amour. Soit il cache bien son jeu, soit il n'y a de place en son cœur que pour lui-même et le trône tant convoité de Stellaraë.

   Code du règlement : Choux-fleur (Validé par Mohana)

   Voie Standard ou Voie Spécialisée ? Voie Standard.

   {Facultatif} Un pouvoir particulier ?
Défenseur royal : (Proposition) Sous ses dehors violents ou moqueurs Esilreth cache un puissant instinct protecteur, et il arrive qu'au plus fort des combats il se mette en travers d'une attaque destinée à quelqu'un d'autre. On peut même dire qu'il a... un don pour ça.

Souhaitez-vous activer le mode hardcore pour votre personnage ? On va dire non pour l'instant, hein.

   

Si Esilreth porte une certaine noblesse d'âme, il la porte également et de façon évidente dans son sang. Il n'est guère plus grand que la moyenne, à l'inverse de son frère élancé, ni plus épais que ce qu'on attend chez la soldatesque ; mais il a les traits empreints d'une fierté farouche et guerrière qui semble se transmettre de père en fils chez les Palaròn. Sa crinière légèrement bouclée revêt les couleurs de l'automne des landes du Nord, en accord avec ses sourcils un rien broussailleux et la barbe de quelques semaines qui lui mange le bas du visage. Un nez assez fort côtoie des pommettes saillantes, rendant anguleuse une figure à la mâchoire dure ; pourtant la rudesse de ses traits n'efface pas la malice de sa jeunesse, que l'on peut à l'occasion deviner dans l'éclat de son regard à la teinte d’anthracite.

C'est un homme à l'allure certaine qui montre à tous son appartenance aux rangs de la noblesse et de l'armée : souvent vêtu d'une cuirasse - et il préfère de loin les lourdes armures aux légères vestes de cuir - l'héritier des Palaròn ne rechigne pas à afficher sa richesse et son blason au travers d'étoffes d'un bleu royal ou d'un pourpre profond, frappées d'un cercle d'or fendu en deux. Il a le rire chaleureux et le sourire facile, mais souvent ces expressions s'accompagnent d'une infime pointe d'ironie qu'on peut deviner dans le pli des yeux ou de la bouche - comme si même dans l'amusement quelques noires pensées venaient s'immiscer dans son esprit.

Récente, une fine cicatrice court sur le côté droit de son visage, du front à la pommette ; l’œil a été épargné par la blessure, mais au fond de son regard semble couver une perpétuelle colère lui donnant généralement un tour orageux.


   


Esilreth n'est pas une personne évidente à cerner. Pour les siens, il apparaît comme un homme à la détermination inébranlable, né pour refléter la gloire des temps à venir qu'il lui appartient de saisir. On le considérerait presque comme un visionnaire tant il a le regard tourné vers le lointain ; un horizon où il contemple une humanité élevée au-dessus de tout, dominante et fière, à jamais mise à l'abri des périls de ce monde. Ce prince dévoré d'ambition se nourrit de rêves de grandeur, certes... mais il a la force d'âme qu'il faut pour les réaliser.

L'héritier des Palaròn possède un formidable instinct protecteur envers son espèce, mais qu'en aucun cas on ne pourrait qualifier de naïf ou d'ingénu. La férocité avec laquelle il convoite le pouvoir, pour lui et pour les siens, s'accompagne parfois de cruauté et souvent de violence. C'est un homme qui courtise la mort à la pointe de son épée, arguant qu'il abhorre le combat tout en s'y jetant à corps perdu. La fougue de sa jeunesse est affûtée par sa dureté de caractère, et s'il est capable à sa façon de bienveillance et d'altruisme, c'est toujours avec distance ou froideur qu'il l'exprime.
Derrière ce tempérament éventuellement intimidant Esilreth sait faire preuve d'amabilité, quand bien même il ne peut généralement pas s'empêcher d'ajouter une touche de moquerie malicieuse ou de provocation dans ses mots de courtoisie.

« Comment pouvez-vous être si beaux et si puissants, et nous mépriser dans le même temps ? Je vous hais, vous, votre magie et votre perfection ! Je vous hais et quelquefois, dans les plus envieux de mes cauchemars je vous jalouse... »

Il existe une contradiction dans l'esprit du noble et elle concerne le peuple des Elfes. Il a retenu de l'histoire qu'ils n'ont pas hésité à bannir ses ancêtres, à les rejeter dans l'inconnu pour les créatures dégénérées qu'ils étaient : il est assez éclairé pour savoir qu'aux yeux des sylvains, les humains n'ont pas tellement changé. De cette certitude, il en a tiré une haine tenace et rancunière... D'un autre côté, il est également trop lucide pour oublier que par deux fois déjà ce sont leurs mages qui ont banni de Dùralas un suprême péril, de telle sorte que son aversion côtoie bien malgré lui un certain respect. Parallèlement, il a toujours été secrètement envoûté par le charme de leur élégance naturelle et ces deux parts en désaccord de lui-même sont responsables du fond de colère qui l'anime.

   



La famille Palaròn est connue des érudits de l'héraldique et de la généalogie humaine comme étant tout sauf native de Stellaraë. Ses ancêtres se sont installés dans la capitale en étant originaires de Kastalinn ou d'Ishtar, selon les branches unies par les liens du mariage ; simples chevaliers étrangers à la ville, ils se sont au fil des générations hissés jusqu'aux plus hautes sphères de l'aristocratie méridionale. Usant pour ceci du jeu complexe des alliances, de la malversation et de coups d'éclats audacieux, ils ont fini par être considérés comme des parvenus par les uns ou l'exemple même de la méritocratie par les autres - un comble pour une cité presque exclusivement composée de citoyens pour lesquels le statut se transmet au travers du sang.

Esilreth est né le benjamin d'une fratrie de trois, dont l'aînée était une femme. Si l'on reléguait celle-ci, répondant au nom de Gamëwyn, au rang de simple monnaie en vue de tisser une union avec d'autres maisons influentes, ce n'était en rien le cas des deux jumeaux - eux, on les destinait à devenir le visage des Palaròn au regard de tout Stellaraë. Nudehir et Esilreth ont toujours été aussi dissemblables que pouvaient l'être le jour et la nuit, quand bien même seulement quelques minutes les séparaient : l'un était aussi blond que les sables les plus brûlants du désert, la peau pâle inviolée par le soleil avec un visage doux et un calme olympien qui semblait souligner le fait qu'il était le premier de la succession... là où le second était brun comme les landes de l'Ouest, pourvu d'un tempérament passionné plein d'ardeur.

L'aîné dirigera pour le cadet, l'un se battra pour l'autre.

C'est ce qui fut décidé. Si tous deux furent élevés à partir de neuf ans selon les arts de la noblesse - mêlant les disciplines des lettres, de la politique et de la guerre - l'on définit clairement à chacun que leurs devoirs n'étaient en rien comparables.
Certains craignirent qu'une rivalité puisse naître des rôles qu'on leur attribuait ; une peur infondée comme on se rendit vite compte combien les deux jumeaux étaient proches et dévoués l'un à l'autre. Pour eux, il n'existait pas d'absurdité telle que l'un étant le futur seigneur de l'autre... Ils se voyaient simplement comme complémentaires, les deux parties d'une fratrie qu'une fois unie, rien n'arrêterait. Au plus ils grandissaient, et au plus le temps leur donnait raison : Nudehir gagnait en finesse et en sagesse, apprenant auprès des anciens et des magistrats de la ville autant qu'il se gagnait l'approbation des dirigeants des autres maisons. Quant à Esilreth, il se taillait une image de plus en plus reconnue de guerrier doué et rusé, en sus de s'attacher les faveurs de ses jeunes pairs de par sa fougue survoltée. À mesure qu'ils délaissaient l'enfance ils se rapprochaient de leur sœur aînée, laquelle avait pour eux une grande bienveillance : jamais, ou cela ne s'était pas vu, elle n'avait fait montre d'une quelconque rancœur ou jalousie à leur égard pour ainsi s'attirer toutes les espérances de leur famille. Lorsqu'ils n'étaient pas occupés à parader ou s'entraîner les jumeaux appréciaient de passer une après-midi ensoleillée à suivre Gamëwyn, avec une humilité surprenant leur entourage.

Les Palaròn sentirent alors leur vieil appétit de pouvoir se réveiller en réalisant combien les inséparables frères devenaient populaires au cœur même de la capitale de Dùralas.

En suivant le fleuve tranquille des années, leur visage devint de plus en plus présent à la cour royale. Non pas qu'on puisse réellement les qualifier de courtisans ; mais ils tissaient des liens avec la moitié des familles nobles de la capitale et faisaient des pieds de nez à l'autre moitié, de sorte que l'on ne puisse plus guère ignorer le nom de Palaròn dans cette région. Ils commencèrent à être surnommés ici ou là les princes de Stellaraë.

Probablement que l'ascension des héritiers n'était guère confortable pour le souverain si l'on en venait à ainsi les baptiser ; c'est en gardant cela à l'esprit qu'ils se conformèrent scrupuleusement aux quatre volontés de la couronne. Nudehir, lequel avait toujours été plus habile que son frère, ne tarda pas à se poser comme un conseiller à la fois trop audacieux et humble, soumettant à Brendan III des suggestions risquées quoique brillantes pour lesquelles il s'empressait aussitôt de s'excuser.

Tout changea lorsque l'une d'entre elles fut acceptée.

Prendre le contrôle des oasis du désert était un pari insolent mais ô combien alléchant ; nul ne fut dupe lorsque les armées de Stellaraë se disséminèrent dans les sables et annoncèrent aux tribus de nomades qu'il était du devoir du trône que de protéger l'eau de ces terres, et que de ce fait, les sujets des plaines arides se devaient de s'acquitter d'une dîme s'ils voulaient y boire.
Ce n'était rien de moins qu'un droit de vie ou de mort, loué aux clans libres des étendues d'or brûlant. Enfin une chaîne à leur cou, un moyen de contrôle qui par ailleurs remplirait les coffres du roi...

Ou la cause d'un rassemblement des hordes les plus farouches d'orques et d'humains se refusant à vivre autrement qu'eux et leurs ancêtres l'avaient fait des millénaires durant.

***


Puissent les dieux, quels qu'ils soient, nous prendre en pitié.

Je tirais sur l'étoffe dissimulant la moitié de mon visage, levant le nez vers le ciel limpide du désert. Le soleil y resplendissait de ses mille feux pesants, suzerain incontesté d'une empyrée que rien ne pouvait violer. Ici bas, les choses étaient bien différentes...
Je ramenais mon regard sur les dunes où la lumière éclatante de l'astre se reflétait sur les boucliers et les sabres. Ils étaient des milliers à se tenir côte à côte, chacun si dissemblable de son voisin et pourtant tous animés par la même haine. Des hommes, des femmes, des orques, vêtus et armés selon les coutumes et richesses de leur peuplade... Une multitude de bannières chamarrées claquaient dans le souffle ardent du Khamsin comme autant de cris de refus jetés à la face du trône de Stellaraë.

Je glissais mes doigts de fer dans la crinière sombre de mon alezan, me retournant sur ma selle dans un grincement de métal afin de dévisager mon frère par-delà les rangs bien ordonnés nous séparant. Il n'avait jamais aimé la première ligne, bien plus à son aise auprès des cartes et des officiers d'où il pouvait contrôler le rythme de la bataille à la manière d'un chef d'orchestre. Sa main se leva et je su que c'était à mon attention ; esquissant un demi-sourire, je repris ma posture rigide.


« Aujourd'hui est un jour de mort et de douleur. »

Ma voix résonna haut dans les airs, rauque et cassée à force de combats, mais toujours vivace et emportée.

« Un jour où des hommes vont mourir par l'acier d'une hache ou la pointe d'une lance. Ces hommes-là ne reviendront pas à leur foyer ; ils ne reviendront ni à leurs amis ni à leur fratrie, ni à leur femme ni à leurs enfants. Ils n'auront pour récompense de leur loyauté qu'une fin oubliée dans les sables, sans aucune tombe et sans personne pour se recueillir sur leur dépouille sinon une bande de vautours. »

Je refermais mon poing sur la poignée de mon épée, la tirant de son sobre fourreau.

« Alors aujourd'hui vous avez un choix à faire ! Le choix d'être ces hommes-là... ou le choix de massacrer chacun de ces enfants de catin, jusqu'au dernier ! » rugis-je en pointant l'arme dans la direction de la légion crasseuse nous faisant face.

Une clameur sauvage s'éleva en retour, avant que le sable ne soit frappé par l'orage de milliers de pieds chaussés de fer s'élançant vers la mort.


***

« Pourquoi avoir fait cela ? »

Il n'y avait aucune accusation dans sa voix. Je crois que c'est ça qui m'agaçait autant : que ses mots soient dépourvus de blâme. Je préférais de loin être condamné qu'être pris en pitié...

« Avoir fait quoi ? » répondis-je sèchement en dégrafant mes canons d'avant-bras avant de les jeter à même le sol de mes appartements. Le métal lacéré laissa quelques traces de sang sombre sur la pierre.
« Provoqué tout ceci. Tous ces combats. Toutes... ces morts. »

Je lâchais un grognement méprisant, m'attaquant aux sangles de mon armure. Gamëwyn s'approcha dans l'intention de m'aider, mais je déclinais son concours d'un vague geste du bras. Il était inutile que le sable mêlé d'humeur recouvrant ma cuirasse se dépose sur sa robe. Faite d'un satin bleu couleur de nuit d'été, elle lui allait à ravir. Si elle l'avait vraiment voulu ma sœur aurait pu mettre à ses pieds tous les héritiers de la haute noblesse... Au lieu de ça, elle s'était entêtée à vouloir chaperonner ses frères.

« Les nomades du désert sont aussi les gens de notre peuple, tu le sais. »
« Ce n'était pas moi. C'était la décision du roi. »

Une bien piètre défense, sachant que l'idée de nous emparer des oasis - et donc de balayer des dizaines de siècles de liberté - provenait de mon jumeau et de moi-même. Les plus féroces des tribus n'avaient pas accepté un tel changement et s'étaient unies contre la couronne.
Ce n'était jamais qu'une question de point de vue. Désormais les gardes de Stellaraë défendaient l'eau de ces terres contre les hors-la-loi qui ne manquaient pas, ce qui arrangeait bien les clans les plus pacifiques. Et les coffres royaux.


« Votre influence valait-elle vraiment autant de sang ? »
« ÇA SUFFIT ! » criai-je en me retournant d'un bloc, braquant des yeux luisants de colère sur la jeune femme.

Elle se tut, pinçant les lèvres avec cet air glacé qu'elle adoptait pour faire montre de sa désapprobation. À gestes rageurs, je tirais sur les lanières de mon armure dont les pièces chutèrent à grands bruits.


« Tu ne sais rien du jeu du pouvoir. C'est comme un labyrinthe aux mille voies différentes où chaque choix peut te voir t'élever ou chuter. Il n'existe pas, dans ce monde, de vérité immuable » poursuivis-je un ton plus bas, presque jusqu'à murmurer. « Ce que nous avons fait a rendu meilleure la vie de certains, et a fauché celle des autres. Ce ne sera pas la dernière fois que les actions de Nudehir et les miennes auront ce genre de conséquences. »

Finalement, je desserrais le baudrier de mon épée. Il fallait que je la confie à mon écuyer afin qu'il nettoie les sanies incrustées dans le cuir du fourreau.

« Ce qui est certain c'est que l'influence de Stellaraë, en ce jour, a grandi. Le désert et ses habitants lui appartiennent enfin. »
« Pourtant je ne crois pas que tu aies jamais rien fait en faveur de qui que ce soit d'autre que les Palaròn » chuchota Gamëwyn.

Je perçus le message caché dans ses paroles. Un grand sourire, fatigué mais sauvage, étira la commissure de mes lèvres.


« Parce qu'il arrivera un jour où les noms de Stellaraë et Palaròn ne feront qu'un, ma sœur. »
   



Tout le monde a un rêve, oui. Celui d'Esilreth le hante chaque nuit, prenant des allures de songe merveilleux ou de cauchemar dévorant : il a l'ambition de donner ce monde à l'humanité, de la faire entrer dans un Âge d'Or où rien ni personne ne pourra jamais plus la menacer ni la contraindre. Il rêve d'une terre promise, juste sous ses pieds, qu'il appartient à son peuple un jour unifié de révéler comme on peut révéler le diamant dans la roche. Et bien sûr, pour parvenir à réaliser ce rêve, il sait qu'il doit devenir roi et montrer le chemin. Qu'importe pour lui que cette voie soit pavée de guerres, car un avenir radieux chasse tous les cauchemars du passé... comme un chatoyant arc-en-ciel après l'averse.







« Il n'est qu'un chemin qu'offre ce monde et toujours il va de l'avant. Qu'importe de quelle manière je paverai ma route ; elle mènera, j'en fais le serment, à la grandeur de mon peuple et à son écho dans l'Histoire. »

Couleur : #ffcc66


Dernière édition par Esilreth Palaròn le Mer 27 Juil 2016 - 17:24, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Chamane

avatar

Messages : 1941
Expérience : 3483
Féminin Âge RP : 26

Politique : 151
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4313/4313  (4313/4313)
Vitesse: 1288
Dégâts: 2325

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Lun 25 Juil 2016 - 17:49

Bienvenue à toi !

Ravie de voir un nouveau membre sur nos terres. Je vois que ta fiche est en cours de construction, n'hésite pas à nous demander si tu as une question quelconque.

Cependant il y a un petit souci avec ton pouvoir, tu as pris un pouvoir un peu trop fort pour débuter.
On préconise un pouvoir modérément fort pour commencer l'aventure, il faut rester RP ! Un niveau 1 ne peut pas subir une réduction de 50% des dégâts.
Donc tu peux trouver un pouvoir plus personnel et abordable pour débuter l'aventure, ou tu peux laisser ce champ libre, à toi de voir Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1673
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Lun 25 Juil 2016 - 18:09

Bienvenue à toi ! Je lirais et donnerais mon avis sur ta fiche lorsqu'elle sera achevée Clin d'oeil

Toutefois, je me dois de rejoindre Mohana : ce pouvoir est beaucoup trop craqué xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaryelle Chal'di
Guérisseuse

avatar

Messages : 161
Expérience : 942
Féminin Âge RP : 103 ans

Politique : 21
Métier : Sculpteur - Apprenti (50)
Titres:
 

(Bébé citrouille +100, v+100, 50)

Stats & équipements
Vitalité:
1590/1590  (1590/1590)
Vitesse: 297
Dégâts: 322

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Lun 25 Juil 2016 - 18:23

Bienvenue !  ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tigris
Habitant(e)

avatar

Messages : 75
Expérience : 222
Féminin Âge RP : 150

Politique : 01
Métier : Forgeron - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
100/100  (100/100)
Vitesse: 146
Dégâts: 35

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Mar 26 Juil 2016 - 12:50

Bienviendue Sourire




La vérité du sang,
Le sagesse de l'esprit,
La force du corps,
La noblesse du coeur,
La valeur de l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1200
Expérience : 3444
Masculin Âge RP : 125

Politique : 57
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2820/2820  (2820/2820)
Vitesse: 561
Dégâts: 1360

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Mar 26 Juil 2016 - 17:10

Bienvenue en Dùralas!

Je suis le Praetor Primaris, modérateur de RP. N'hésite pas à m'envoyer un mp si tu as une question ou à m'attraper, moi ou un des membres du forum sur la ChatBox (lorsqu’on y est).

Je te souhaite une bonne journée et un bon voyage en nos contrés!




Que ton marteau sonne clair.
Que ton enclume résonne.

Dialogues: -Moradund : ffffff ~Ronin: bbbbbb
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Hevoria
Oracle de Wystéria ♦ Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 908
Expérience : 5050
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3777/3777  (3777/3777)
Vitesse: 741
Dégâts: 2737

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Mar 26 Juil 2016 - 17:27

Bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Tribun
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 186
Expérience : 194
Masculin
Crédits de l'avatar :
 


MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Jeu 28 Juil 2016 - 1:07

Je te souhaite la bienvenue officielle candidat au poste de Roi des Humains.
J'avoue ne pas avoir bien compris comment tu allais devenir un tel être, vu que ton frère est en vie. J'imagine que j'en saurai plus au fil du temps. N'hésite pas à tenir à jour ton journal.

Une remarque avant de t'attribuer tes bonus : réduis la taille de ta signature. Tu peux utiliser des spoiler si tu veux. Ça lui évitera de capter toute l'attention Clin d'oeil


Cette sympathique fiche mérite 6 bons points de récompense. As-tu le droit à autant de points parce que tu es un être doré ? Nullement. Une historie de qualité, un vocabulaire élaboré, mais surtout cette jolie et agréable "description" de tes goûts (en positif comme en négatif). Bref, ces six petits malins sont devenus ceci :
> Première paye ! → + 30 pièces d'or, soit un total de 50 po.
> Alors c'est comme ça qu'on fait ? → + 20 points d'expérience, soit un total de 120 xp.
> Faits d'armes → + 1 arme T2, soit une Épée courte : 12 dégâts ; -24 vitesse ; coût : 30 pièces d'or
> Je suis riche, vous savez ? → + 50 po soit un total de 100 po.
> On s'équipe → + 1 armure T2, soit Chrysarmure : 60 de vitalité; -10 de vitesse ; coût : 36 pièces d'or
> Ça me rappelle ma jeunesse... → + 40 xp, soit un total de 160 xp.

TOTAL : 160 xp / 100 po / Épée courte (12 dégâts, -24 vitesse ; 30 po) / Chrysarmure (+60 vitalité, -10 vitesse ; 36 po)

Tu n'as plus qu'à attendre qu'un certain Dilon t'attribue tes bonus et tu pourras commencer à rp.

Je te souhaite de bien belles conquêtes sur les contrées dùralasiennes.




Je suis en charge de chaque nouveau venu, je m'occupe de leur insertion dans le monde de Dùralas. Je suis celui qui va "évaluer" vos fiches de présentation et suivre chacune des étapes des différentes Voies de présentation. Si vous avez la moindre question, besoin du moindre conseil, n'hésitez pas à me contacter via Dougal Keane, mon compte principal.
Bonne chance !


Remarque
Si vous êtes nouveau à Dùralas, la Voie Standard est celle que vous devez absolument prendre. Vous pourrez participer au RP Initiatique vous permettant de mieux appréhender Dùralas, ses mécaniques et surtout votre personnage.
Bon séjour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Chamane

avatar

Messages : 1941
Expérience : 3483
Féminin Âge RP : 26

Politique : 151
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4313/4313  (4313/4313)
Vitesse: 1288
Dégâts: 2325

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Jeu 28 Juil 2016 - 9:18

Hé ben non, c'est pas Dilon pour les bonus cette fois. :hap:

Te voici officiellement validé Esilreth, félicitations !
Tu peux dès maintenant commencer ton aventure sur Dùralas, soit en passant par le rp initiatique et dans ce cas je te conseille de contacter notre Tribun, ou bien si tu n'as pas été contacté par nos membres, poster une demande de rp par ici : http://www.lemondededuralas.org/f119-demandes-de-rp

Have fun !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Personnage décédé

Personnage décédé


Messages : 1673
Expérience : 4939
Masculin Âge RP : 24

Politique : 193
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
2467/2467  (2467/2467)
Vitesse: 1604
Dégâts: 2078

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Jeu 28 Juil 2016 - 13:10

Bon, avant tout choses : Bordel comme c'est bien écrit.

Un personnage très intéressant, très ambitieux aussi, et prêt à tout pour parvenir à ses fins. S'il est amené un jour à régner sur les humains, je serais curieux de voir quelles décisions il prendra. À commencer (comme l'a mentionné le Tribun) par son frère. Et oui, il n'y a qu'une seule place en haut de l'échelle.

Encore bienvenue à toi, au plaisir de te croiser en RP ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dilon Deraborne
Administrateur ♦ Guerrier

avatar

Messages : 4783
Expérience : 3974
Masculin Âge RP : 34

Politique : 168
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Altaïr, Pyrargue de Dilon [Emblème Gardien] +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3163/3163  (3163/3163)
Vitesse: 580
Dégâts: 2538

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Jeu 28 Juil 2016 - 14:12

Bonjour Esilreth Palaròn, je te souhaite officiellement la bienvenue -bien que tardivement- sur les terres dùralassiennes ! :dragon:

J'aime beaucoup ce nouveau personnage. J'aime son profil, son ambition, son fragment d'histoire... Cela me paraît tout à fait viable pour un prétendant potentiel au Trône des Humains, et c'est tant mieux. C'est d'ailleurs très bien écrit, avec un peu de poésie, tout ce que l'on attend à l'écrit d'une figure de la noblesse. Le nombre de lignes est également bon, et ton pouvoir est bien, cette fois-ci.

De ce fait, tout me va correctement. J'espère vraiment que tu te plairas parmi nous et que ce sera avec plaisir que tu prendras la tête des Humains, quitte à faire bouger les choses. Je mets ce rôle en "réservé" et te souhaite bon courage dans cette aventure épique. Que le sort te soit favorable !

Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser ici ou ailleurs.

Encore bienvenue :dragon:






:nainhache:

~Administrateur ♦️ Gardien-en-chef chez les Gardiens ♦️ Membre des Dragonniers ♦️ Rédacteur au Phénix Enchaîné ♦️ Propriétaire de la boutique L'Âme et l'art mûr~

RP1-RP2-RP3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.org
Arutha ConDoin
Paladin



Messages : 301
Expérience : 2187
Masculin Âge RP : 51 cycles solaires

Politique : 52
Métier : Bûcheron - Maître (MAX)
Titres:
 

(Manticore +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2987/2987  (2987/2987)
Vitesse: 388
Dégâts: 1705

MessageSujet: Re: Esilreth Palaròn (Achevée)   Mar 9 Aoû 2016 - 19:11

C'est sur que c'est super bien écrit, bravo. Et bonne chance pour tout ce que tu entreprend, j'espère que nous serons emmené à nous rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Esilreth Palaròn (Achevée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erestor de Sybrondìl [Achevée]
» Hallie Halloway | Fiche Achevée
» Pas de tête, heures sup' en perspective... {Achevé}
» Thunder Wolf [Achevée]
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Présentations validées :: Personnages inactifs-