Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Garràn
Le Monde de Dùralas a précisément 1545 jours !
Dùralas, le Lun 22 Jan 2018 - 3:42
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 268
Expérience : 2143
Féminin Âge RP : 14

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2232/2232  (2232/2232)
Vitesse: 892
Dégâts: 622

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Mar 17 Oct 2017 - 10:26


Les particules de sable, volatiles, retombaient à vive allure sur le sol, colportées par l'intention féroce de l'élémentaire tandis que Yuli venait de bondir par terre, par un repli tactique.

Fort heureusement la sorcière n'était pas à proximité lorsque les entrailles de la Reine Brötleska implosèrent, causant un spectacle plaisant au regard de Yuli. Elle resta un moment à contempler les dégâts, car l'animal blessé s'agitait, et l'attaquer en ces moments serait imprudent, car même affaiblie la Reine demeurait capable de la trancher en deux.

Toutefois, dans la contemplation de ce tableau exquis, il y avait une donnée étrangère dans la perception de la Muse. Quelque chose d'inaudible, d'impalpable, qu'elle crut tout d'abord avoir sa source dans l'atmosphère de cet endroit lugubre et particulier. Si les cavités insectoïdes avaient pour sûr un charme dégoûtant, ce n'était pas là ce qui affectait son empirisme de manière aussi volatile que les grains de sables en Brötleska.
En un regard, elle discerna loin au-dessus d'elle, dans l'obscurité des œufs éclatés et le plafond en ruine, deux yeux ronds et riants. Rouges aussi.

La sensation s'accentuait à la seule perception de ces pupilles cramoisies, observatrices enjouées, qui toisaient l'Abyssale. C'était désormais identifiable ; son sang était le responsable de ce malaise de sensations. Tout son système, de ses yeux à son cœur, en passant par la veine qui battait la chamade à ses tempes, était irrigué d'un sang bouillant.

Yuli laissa échapper un rire aigüe, qu'elle ne se connaissait pas.

Un virus en elle, une maladie, depuis cette résurrection était la seule explication possible. Oh, la Muse conservait une emprise certaine sur ses pensées, même si d'étranges images venaient se fixer en son cerveau, et la seule raison qu'elle attribuait à cet épisode de rage intense qui montait en elle était le sang que ce vampire diabolique avait décidé de mêler au sien. "Pour la sauver". Elle aurait dû voir ses mensonges à des kilomètres.

Son rire s'amplifia, et lorsque son ennemie, immense créature larvaire, leva une griffe aiguisée en un déchirement d'air glorieux elle vit que la rage n'était pas le seul symptôme amené par sa curieuse affliction.
D'un bond bien trop agile pour être naturel, elle esquiva l'attaque, et perdit en même temps le peu de raison qui subsistait. La Muse courait, à quatre pattes, sur les murs, au plafond, au sol, en quête d'une arme efficace qui supprimerait à sa vue cette chose ignoble qui essayait de l'atteindre. Pitoyable adversaire.

Son choix se porta sur une stalactite suspendue là que la petite fille arracha d'un coup de pied. Toujours suspendue au plafond, elle porta l'objet à deux mains, comme on porte un nourrisson, et braqua deux pupilles rétractées et folles sur une Reine qui comprit que son ennemie n'était pas d'humeur à échanger des coups.
L'insecte grogna et tenta de réduire l'espace entre elles, déployant sa taille gigantesque en un allongement impressionnant.

Mais la Muse, la vision rougie de colère, avait anticipé ce mouvement comme on anticipe une brise après avoir ouvert une fenêtre. Elle plongea à son tour, stalactite tendue vers le bas, et poussa un hurlement strident.
Si l'attaque de Yuli fut une réussite, fendant l'exosquelette affaibli de l'insecte, ce fut Nekros qui infligea le plus de dégâts.

Le Livre n'était pas dénué d'intelligence, et avait préféré se rétracter sous forme brumeuse dans un coin en attendant une ouverture propice à l'offensive. Et ce fut lorsque sa maîtresse impacta la Reine qu'il entra en scène. Une fois la stalactite plantée, une flaque apparut au dessous de l'insecte qui s'élançait dans les airs pour mieux retomber par terre, en un fracassement sourd et monstrueux.
La chute alloua la première étape de son offensive curieuse. En effet, en un rapide passage de ses brumes opaques, il laissa dans sa trainée une quantité acceptable et grotesque de restes de poisson, chaires mortes et maladives.

Yuli, accrochée à son arme lors de la chute, scandait des cris tout en enfonçant et retirant son morceau de pierre, l'utilisant de la même façon qu'une lance pour creuser un trou dans la chaire de la Reine.
Finalement, lorsqu'il y eut une cavité de taille acceptable, la Sorcière y enfonça la pierre presque entièrement et acheva sa démarche par un coup de pied féroce qui fit émettre à l'animal déjà blessé un cri d'agonie. D'une autre main, elle attrapa une épingle dans ses cheveux, de bonne taille, et l'enfonça avec une vigueur décuplée par sa transe guerrière.


- Haaaa... haaaahahaha....on dirait une licorne !

Conclut-elle, son corps autrefois si angélique à présent tâché de sang. D'un claquement de langue, son ordre à Nekros fut clair et celui-ci transforma son cimetière improvisé en un déluge de crépitements électriques. On pouvait discerner dans le chaos d'épines, d'arêtes et de boyaux, des têtes d'anguilles électriques.

La Muse se fendit d'un sourire, s'éloigna à peine de la surface recouverte par les restes de poisson, et commença à fredonner en utilisant une colonne vertébrale animale comme xylophone pour ses griffes aiguisées.


"Les marins, pris dans la Tempête...
le tonnerre frappe la tête, et la tête,
et le bec, et le bec... !
"

Tout s'incendia, répandant des gerbes d'étincelles autour de la Reine, grillant ce qui restait de son exosquelette. L'offensive n'était pas très efficace sur un sol non conducteur, mais au moins l'insecte géant se verrait paralysé dorénavant. Comme pour clore son assaut, un violent coup de foudre frappa la Reine à la tête, là où était logée l'épingle à cheveux en bronze.

- Tuez-la Hevoria ! TUEZ LA ! TUEZ LA !

Brötleska ne prenait même plus la peine de gémir de douleur, tant elle ne sentait plus la moindre partie de son être.

[Activation de Musique Tempête-Tueuse]






Dernière édition par Yuli Sibly le Mer 18 Oct 2017 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3273
Expérience : 14319
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Mar 17 Oct 2017 - 10:26

Le membre 'Yuli Sibly' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Abyssal' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 859
Expérience : 4039
Féminin Âge RP : 25

♦ Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3697/3697  (3697/3697)
Vitesse: 661
Dégâts: 2657

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Mer 18 Oct 2017 - 16:48

Une furie était à l’œuvre dans les bas-fonds de Fata-Morgana… Par un astucieux stratagème couplé à une férocité sans nom, la muse des abysses libéra une énorme décharge électrique dans le corps meurtri de la reine de la ruche, immobilisant cette dernière pendant de précieuses secondes. Son corps larvaire recouvert de nombreuses protections de chitines hérissées de pointes convulsait abominablement alors que de larges arcs électriques s’en échappaient, libérant une immonde odeur de chair brûlée dans l’entièreté de la pièce.

Tuez-la Hevoria ! TUEZ-LA ! TUEZ-LA !

Malgré le déluge d’assauts que lui avait occasionné la sorcière des grands fonds et des entrailles à moitié carbonisées, Brötleksia ne semblait toujours pas disposée à quitter le monde des vivants, pas sans avoir éviscérée ces deux jeunes impudentes qui venaient faire la loi sur son territoire, dans SA ruche ! Lorsqu’elle serait enfin libérée du mauvais sort que lui avait lancé cette petite peste, elle pourrait prendre un plaisir sadique à arracher chacun de ses membres et pondre ses œufs dans son corps encore vivant afin que s’y développe et éclose sa future progéniture. Ivre de colère et de plaisir conjugué, la reine insecte poussa un monstrueux rugissement guttural.

Ne m’oublie pas trop vite sale truie… Sortant de la pénombre dans laquelle elle observait la scène jusqu’alors, Hevoria sous une forme hybride de sa transformation arachnéenne, rompit le fil de toile la suspendant au plafond avant de se laisser tomber sur le corps larvesque de Brotleksia. Les huit pattes aiguisées de la veuve noire transpercèrent l’abomination, traversant chair et cartilage comme si ce n’était que du beurre et clouant cette dernière au sol. Un second hurlement retentit.

Ooooooh… Elle inspira une nouvelle fois l’air vicié qui l’entourait. Je vais prendre un plaisir orgasmique à te torturer, mon cœur… La veuve noire cracha alors plusieurs boules de toile sur le corps ensanglanté de la reine insecte afin de maintenir solidement au sol. Une fois cette dernière immobilisée, elle approcha alors doucement la pointe mortelle d’une de ses pattes de la peau de la créature… Puis tâta précautionneusement la texture de la membrane… avant de la perforer brutalement. Un énième rugissement fit trembler la paroi de la caverne tandis que le lisse et mortel appendice traversait de part en part la chair de Brotleksia.

Et si nous faisions un peu de musique hein ? Tu en dis quoi ? Mais la reine n’eut pas le temps de répondre qu’une deuxième patte lui transperçait déjà l’abdomen, lui arrachant un nouveau cri de douleur. Voilà… Mais peu plus aiguë s’il te plaît. Exigea tendrement la cultiste alors qu’elle réitérait son supplice sur sa victime gémissante. On va bien s’amuser toutes les deux…

---------------------

Pendant cinq bonnes minutes, Hevoria s’acharna sur le sort de sa proie, enfonçant ses pattes et doigts mortellement aiguisés dans son corps, transformée pour l’occasion en une sorte de... piano vivant. Ce n’est qu’une fois la macabre symphonie terminée et ses pulsions calmées que la veuve noire consentie à décapiter froidement le monstre lui faisant face.

Je… Wow… Je me suis laissé emporter là… Héhé. Constata la jeune femme en prenant conscience de l’influence qu’avaient les effluves libérés par l’esprit totémique de la pandémie sur son comportement...

Quoi qu’il en soit, sa gardienne hors d’état de nuire, l’esprit de la pandémie était dorénavant sans défense, dissimulé quelque part dans cette salle.


[Hevoria utilise un bracelet critique]


Dernière édition par Hevoria le Jeu 19 Oct 2017 - 22:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3273
Expérience : 14319
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Mer 18 Oct 2017 - 16:48

Le membre 'Hevoria' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3636
Expérience : 12680
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Mer 18 Oct 2017 - 20:46

Fin du combat

Les joueurs l'emportent.

Yuli gagne 32 points d'expérience, 27 pièces d'or, ainsi qu'une bourse de 600 pièces d'or.
Hevoria gagne 32 points d'expérience, 27 pièces d'or, ainsi qu'une coiffe Dùralassienne.

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuli Sibly
Muse noyée

avatar

Messages : 268
Expérience : 2143
Féminin Âge RP : 14

♦ Politique : 73
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Pieuvre de Yuli +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
2232/2232  (2232/2232)
Vitesse: 892
Dégâts: 622

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Lun 30 Oct 2017 - 17:59

L'air de la salle, autrefois aberrant de ces odeurs seulement connues de lieux aussi sauvages, avait été clarifié par le combat spectaculaire des deux magiciennes. Un oxygène sain circulait ainsi dans les poumons de la Muse qui regardait d'un air neutre la Veuve Noire traiter leur ennemie vaincue. C'était après tout un résultat inexorable au royaume de l'animal, les perdants ne choisissaient que rarement leur sort.

De pattes aiguisées la vestale déchirait la barrière qui la séparait de son but, et lorsqu'elle eut terminé son amie lui fit part de l’enivrement que le combat avait eut sur sa personne.


- L'exaltation de la bataille est une affaire délicieusement commune, ne vous excusez pas.

En évoquant cette question, il faudrait qu'elle ait une conversation sérieuse avec l'arlequin sur le traitement que son sang lui inoculait. Ce pic d'adrénaline avait été influencé par des facteurs extérieurs à la magie du Seigneur Tempête, des agents toxiques avaient perturbé le psyché de Yuli et attisé sa rage exponentiellement à ce qu'elle pensait être son utilisation de magie.
Désormais, elle était persuadée des effets néfastes de la magie arlequine de l'Ombre. Face à une constatation plutôt évidente, elle soupira. Fallait-il vraiment s'en étonner ?

Mais le temps des explications viendrait sans doute plus tard, car il fallait à présent se concentrer sur le reste de la mission faite ici, Yuli demeurait une agente d'une efficacité relative et consciencieuse. Si la Congrégation désirait voir mourir ce Danseur et les autres cibles, car elles s'opposaient curieusement à la régence cauchemardesque de la nouvelle Ombre, la Muse détenait en ces lieux le pouvoir d'éliminer la totalité des indésirables.
En un geste de main ferme, le sol au pieds de Yuli s'affubla d'une tentacule sifflante et vorace. Dans la fine couche de brume au sol, des râles affamés et des bruits de succion horrible rappelaient que la Muse avait maintenu ses tentacules occupées.

Nekronomicon, serviteur noyé, assimilait le sang corrompu des engeances insectoïdes et devenait plus puissant par cette affluence. Au bout d'un moment, une forme d'ombre hurla en un chaos de cuivres. Sa voix, scandée par un être incompréhensible et dément, était constituée des bruits lourds de cuivres ; trompettes, cornes, tout résonnait en le cri de Nekronomicon.
Et grâce à la propagation massive du bruit, Yuli devenait une avec les environs.

En attrapant une fine tentacule au sol qu'elle déchira aussitôt, laissant perler un sang visqueux au sol, la Sorcière parla les langages obscurs, anciens, des adorateurs Tempête. Ses yeux, bleus et éclatants, devinrent d'un blanc laiteux et opaque.


- Danseur aslo'h efhtagn' erez, Cthu'l, daa es gar'.

Une fois le sortilège lancé, et les malédictions chantées par cette douce voix enfantine, les assassins fugitifs ne tarderaient pas à être victimes de destins fatidiques, sous la supervision glaciale des brumes de la Muse Noyée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 859
Expérience : 4039
Féminin Âge RP : 25

♦ Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3697/3697  (3697/3697)
Vitesse: 661
Dégâts: 2657

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   Sam 2 Déc 2017 - 2:21

Tandis que Yuli s’affairait à régler les derniers détails de sa venue en ces lieux, à savoir éviscérer un bon nombre de traîtres à sa faction, Hevoria déambulait dans l’immense caverne. Sens en éveil, elle se laissait guider, suivant à la trace les exhalaisons magiques de l’esprit totémique dispersés tout autour d’elle.
Crevasses, plafond, cadavres, la vestale chercha dans chaque recoin de la salle, sans succès... Du moins jusqu’à ce qu’elle remarque quelque chose dissimulée derrière l’épaisse toile violacée de Brotleksia. Déchirant cette dernière, la veuve noire s’avança avant de découvrir ce qu’elle dissimulait : un monticule d’œufs.

À vue d’œil, Hevoria en comptait plus de 500, tous probablement pondus par la reine de la ruche. En les examinant de plus près, la jeune femme pouvait distinguer les ombres des embryons insectoïdes en gestation à l’intérieur des coquilles.
Soudain, le souffle d’une magie particulière émanant de la pile de fœtus lui confirma qu’elle était proche… très proche du but. Tandis que sa main se teintait d’une magie turquoise, la vestale projeta un feu follet à l’intérieur de l’amas… Quelques instants plus tard, un œuf, entouré d’une gangue spectrale le maintenant en lévitation, en ressortait. Contrairement aux autres, celui-ci brillait d’une lueur verdâtre et était parcouru de nervures turquoises. Mais surtout, il s’en dégageait une puissance phénoménale, un miasme enivrant et exaltant qu’elle ne connaissait que trop bien.

La veuve noire approcha alors l’un de ses doigts effilés de la coque puis déchira lentement sa souple membrane. Un mince filet de liquide amniotique se déversa sur le sol avant qu’un immonde fœtus de la taille d’un melon, perturbé par un soudain afflux d’air, s’extirpa en gémissant de son réceptacle. Décidément, Nirvana avait l’art de dissimuler ses esprits totémiques dans des endroits insolites.
Ooooh. Coucou toi… Fascinée, l’araignée caressa lentement la joue du nouveau-né avant de sourire à pleines dents. Une étrange fumée commença à s’échapper du corps du nourrisson plaintif en direction d’Hevoria, qui absorba son essence vitale jusqu’à ce qu’il soit réduit à l’état d’un petit cadavre desséché.

Un de plus… Son repas terminé, elle passa un rapide coup de langue sur les lèvres avant de prendre une grande inspiration. L’esprit de la pandémie… Elle pouvait le sentir se diffuser dans tout son être, réagençant plus encore les fragments de son kaerta afin de lui rendre le pouvoir qu’on lui avait jadis arraché. Tout ceci… avait un goût exquis.

Sa quête en ces lieux accomplie, la prédatrice s’étira puis rejoignit la jeune abyssale sous sa forme arachnéenne.

Aaaaah… J’ai enfin trouvé ce que je cherchais... Annonça-t-elle à Yuli, la mine satisfaite. Qu’en est-il de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A la poursuite de l'assassin. (PW Yuli, Hevoria)
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]
» Poursuite d'un voleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud :: Ruines de Fata-Morgana-