Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Darius Drake
Le Monde de Dùralas a précisément 1331 jours !
Dùralas, le Jeu 22 Juin 2017 - 16:17
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Lun 17 Avr 2017 - 20:13

Depuis mes premiers pas hors de l'eau et suite à ma rencontre de deux humains, je ne m'étais pas vraiment éloigné de là où je venais de poser pieds. Sous mes extrémités palmées, un sable chaud m'avait gêné dans mes déplacements. Durant toute cette période, cette journée, je n'avais arpenté qu'une centaine de mètres de la frontière entre la terre et la mer. Retournant régulièrement me plonger sous l'eau comme un besoin incontrôlé. Je n'avais pas lâché prise. Je m'en rends compte encore. Pourtant, à mesure où le ciel laissait défiler ses écumes au-dessus de moi, il changeait de couleurs et d'intensités. Je me sentis mieux quand au loin, cette sphère qui nous illuminait, disparaissait doucement. Plusieurs fois je dû renouer le tissu donner pour me couvrir et, en plus de ma lame, venait grandir mes possessions une paire de je ne sais quoi qui couvrait les pieds de ceux qui s'aventuraient à la surface. Clairement pas à mon aise dedans, car je les ai essayés, je compris très rapidement que pourtant ma peau se trouvait alors protégeait du sable la rayant. La mer laissait, apparemment de temps à autre, des objets que les naufrages lui offraient. Le dernier ramassé s'apparentait à une sphère creuse à la paroi très fine et volontairement découpé pour former cette forme. Je ne su qu'en faire. J'y ai logé mon coquillage et m'en servais pour en recueillir d'autre trainant sur le sable, mais aussi des algues quelques peu différentes de celle en profondeur. En y repensant je ne cessais de tourner le regard vers l'eau. J'y voyais le ciel en double. Plusieurs fois je m'assis dans l'eau ou sur une roche.

L'obscurité doucement prenait place. Dans le ciel, de curieux poissons au chant strident, battaient de leurs nageoires pour revenir des rochers et de la mer vers les palmiers qui formaient une autre frontière que je ne m'étais pas approché. Je crus un moment qu'un gigantesque naufrage au loin avait eu lieu, lorsque tout de rouge le ciel et la mer se parèrent. Mais rapidement cela disparut. Avec ma paire de truc au pied les mouvements dans l'eau étaient bien moins aisés que sur le sable. J'avais du mal à me tenir droit, mais aussi à voir où aller. Je pris alors le petit coquillage qui dansait au fond de l'objet en métal. Me concentrant de nouveau comme je l'avais déjà fait, je le vis s'illuminer légèrement et éclairé un peu autour de moi. Je m'assis de nouveau dans l'eau dos aux multiples palmiers. La dague toujours attachée au bout de mon lien d'algues. Je pense que je l'ai pas entendu venir ou bien n'ai-je pas perçu la différence entre les allées et venues de l'eau sur le sable. Mais quelque chose s'approcha. Mon esprit, encore assaillit par ce goût que mon nez percevait, réfléchissait. Quelque chose se trouvait toujours proche de moi. Comment l'expliquer ? Je ne sais si cela venait de la mer ou de moi, mais je perçu aussi que l'algue donnait autour d'elle un goût à l'air. Etait-ce aussi une capacité que des êtres pouvait avoir ? Les palmiers avaient-ils la même saveur ? En prenant alors la direction de ces derniers, je frottais le tissu qui, de sable, s'était recouvert. En frottant ensuite mes mains entre elles, je venais de lâcher par la même occasion le coquillage et vis que je ne me retrouvais pas dans un noir total. Je n'avais pas vu non plus une sphère de lumière froide prendre place de celle plus éclatante. C'est sous cette lumière que je le vis, ou tout du moins, sa silhouette.






Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 18 Avr 2017 - 10:47

C’est après une long marche funambule qu’Ekyo se rendit compte qu’il n’était pas très loin de la mer, il ne l’avait encore jamais vu, cette douce expérience lui changerait les idées. Ils venaient du Nord, de Stellaraë pour être plus précis il avait voulu visiter la bibliothèque en bonne compagnie pour en savoir plus sur son pouvoir qu’il ne connaissait que de part lui-même. Un évènement avait annulé la recherche et il c’était retrouver à partir seul vers le Sud. Il n’avait pas mangé depuis quelque temps, le jeune homme savait calmer ses instincts de vampire tant qu’il n’était pas vital, mais la faim commençait à monter.

L’odeur salée de la mer vient lui caresser les narines, il s’approchait d’avantage de la mer, la lune avait déjà commencé son ascension dans le ciel, laissant une lumière froid sur la plage qu’Ekyo découvrit, il n’entendit pas grand-chose à part le clapotis des vagues léchant le sable. Il espérait trouver une ou deux personnes faisant tranquillement une balade nocturne pour satisfaire son appétit tout en appréciant la mer qu’il pouvait enfin voir. A peine arrivée il crut voir une lueur, une torche ? non la lumière n’était pas assez chaude, mais la lueur disparut vite empêchant Ekyo tout analyse plus poussé. Son état de vampire lui apportait une vision parfaite dans l’obscurité, c’est grâce à cela qu’il aperçut les restes d’un bateaux échoué au seconde plan, au premier plan ce tenait un homme ? une femme ? un géant. Un humanoïde d’au moins deux mètre se tenait sur la plage. Était-ce son repas qui se présentait devant lui ?

Le vampire avança vers lui dans le silence, la lune éclairait suffisamment pour que son futur interlocuteur le vois arrivée. Plus Ekyo avançait plus il pouvait décrire ce qu’il avait en face de lui, le jeune homme fut un peu surprit lorsqu’il comprit que la peau de la personne était composé d’écailles, surement un abyssal, c’était la première fois qu’Ekyo en croisait, pas étonnant vu que c’était la première fois également qu’il voyait la mer, le deux était évidemment liée. L’abyssal état rapidement couvert d’un vieux pagne attacher à l’arrache, avec des chaussures usées dont une avec une forme étrange et tenait dans ses bras un casque avec quelque algues dedans. Le curieux personnage était encore plus grand quand Ekyo s’approchait, il avait de longs cheveux mais sa carrure laissait plutôt penser à Ekyo qu’il avait à faire avec un homme dans la force de l’âge. Mais aucune trace de torche… Ekyo était intrigué par l’abyssal, il semblait perdu, il était peut-être de l’équipage dont les restes du bateau était étalé sur la plage.

-Bonsoir, que faites-vous à une heure si tardive… et si peu habillé ? Vous est-il arrivé quelque malheur ?  

Ne savant pas à qui il avait à faire, Ekyo préférait agir en se montrant diplomatique, c’était l’approche qu’il utilisait la plupart du temps. Si l’approche ne lui convenait pas il utilisait sa chronomancie, c’était une méthode qui fonctionnait plutôt bien, à part pour quelque exception. Il avait rencontré jusqu’à maintenant deux personnes qui n’était pas affecter par sa manipulation du temps, deux stryges noir bien qu’un des deux ne semblais n’en avoir que l’apparence, leur différence de puissance avec Ekyo était telle que sa magie ne les affectait tout simplement pas.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 18 Avr 2017 - 15:34

C'est sous la lumière de la sphère froide que je le vis s'avancer vers moi. Dans un silence continu nous nous regardions. Se jaugeant l'un l'autre, seules les vagues respiraient. Sur le sable roulant sous l'écume nocturne, je continuais mon avancé vers lui. Je l'ai pris pour un homme sans barbe, si je me rappels bien du mot. Ses cheveux étaient très sombres à tel point qu'ils n'avaient aucune couleur. Des mèches tombaient sur son visage et je crus un temps qu'il gardait un oeil fermé. Plus la clarté céleste le découvrait, plus j'aperçus un individu doux et jeune. Une impression de similitude me travers l'esprit. Même s'il était plus petit que moi. Beaucoup de tissu le recouvrait, selon moi. Les humains possèdent sans doute une peau aussi fragile que les membranes de nos palmes ou fines nageoires. Cependant, il donnait l'impression de laisser passer l'air sur lui. Il transportait aussi une étrange algue. Une courbure en bois avec une plante très fine qui reliait les extrémités de l'objet arqué. Dans en signe de tête j'y ai perçu de la surprise.

J'avais esquissé un sourire léger l'imaginant comme moi, c'est à dire, à découvrir quelqu'un ou quelque chose de peu courant pour lui. Ceux qui me ressemblent n'était peut-être pas curieux de sortir de l'eau ? Pourtant, ceux de mon très lointain entourage avaient plusieurs fois remonté. Etaient-ils morts ? Contre toute attente le jeune homme était plutôt bienveillant. D'ailleurs, il demanda.


-Bonsoir, que faites-vous à une heure si tardive… et si peu habillé ? Vous est-il arrivé quelque malheur ?

Pris de court j'entrouvris la bouche mais rien n'en sorti. Doucement ma lame se balançait au bout de son lien et je sentais l'eau s'être retiré de ma paire d'objets aux pieds. Essayant plus de comprendre par ses regards et gestes, je répondis quelque chose ayant un lien avec le tissu et la mer. Espérant avoir suffisamment compris ce qui m'avait été dit.

Ce sont deux hommes qui m'ont conseillé de mettre ça autour de moi. Tout en montrant la chose.
J'avais sorti l'un d'eux de l'eau, il était blessé. J'ai quitté l'eau il y a peu.

Relevant la tête et regardant avec plus d'attention son oeil étrange. Tout en regardant ses traits très doux, je me retenais de le toucher. On me l'avait déconseillé. Je lui ai alors demandé.

Tu es aussi un homme sans barbe ? Tu es blessé ?

Laissant le temps et le vent passer sur nous, j'étais curieux. Surtout de voir que ceux de la surface avaient, apparemment, comme un instinct, une envie, de venir à la rencontre de ceux qu'ils croisent. Peut-être que je me trompe mais c'est l'impression que j'ai eu.





Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 18 Avr 2017 - 22:59

L’abyssal buta sur ma question, bien qu’elle fût plutôt simple. Il n’avait peut-être tout simplement mal entendu avec le bruit des vague.

"Ce sont deux hommes qui m'ont conseillé de mettre ça autour de moi.
J'avais sorti l'un d'eux de l'eau, il était blessé. J'ai quitté l'eau il y a peu."


Ekyo vit de l’eau sortir de ses bottes, effectivement ça devait être très récent. Les deux hommes devaient venir du reste du bateau éclaté sur la berge. Je jeune vampire fut un peu surpris qu’on est lui est donnée de quoi se vêtir et encore c’était très rudimentaire.

"Tu es aussi un homme sans barbe ? Tu es blessé ?"

La question de l’abyssal fit rire Ekyo, elle était pose comme si les deux choses étaient liés. Mais à y repenser l’abyssale avait l’air de rien connaitre du monde terrestre, il me fixait et me dévisageait comme si c’était la première fois qu’il pouvait prendre le temps d’analyser un homme non abyssal.

-Non ne t’en fait pas, avoir de la barbe est plus une question d’esthétique, elle n’a pas de lien entre une personne avec de la barbe ou pas. En revanche une personne avec un barbe négligé peut montrer qu’une personne est en mauvaise santé, mais ce n’est pas forcement lier… un peu comme une personne qui a des vêtements en lambeaux et des bottes troués. Il te faudrait passer en ville pour t’habiller mieux que ça.

-D’ailleurs quelle est ton nom ? Tu m’as dit que tu venais de sortir de la mer ? Comment ça c’est la première fois que tu arrives sur la terre ferme ?


Ekyo était réellement intéresser par l’abyssal, après tout c’était la première personne qui rencontrait depuis un petit moment et sa curiosité avait pris sur sa faim.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Lun 24 Avr 2017 - 23:08

Le jeune homme eu un rire qui m'amena à sourire. Je venais sans doute de dire une chose qui n'avait pas ou peu de sens. J'appréciais qu'il eut une réaction sincère sans m'éloigner de lui, sans regard de supériorité et de malveillance. Je l'écoutais alors m'expliquer que la présence ou non de barbe n'avait pas de lien. Avec le fait qu'il soit aussi un homme, si j'ai bien compris.

-Non ne t’en fait pas, avoir de la barbe est plus une question d’esthétique, elle n’a pas de lien entre une personne avec de la barbe ou pas. En revanche une personne avec un barbe négligé peut montrer qu’une personne est en mauvaise santé, mais ce n’est pas forcement lier… [...]

Je ne comprenais pas aisément ce qu'une barbe avait comme incidence sur la bonne forme d'un être. Surtout que rien ne semblait être sûr. Tout du moins, ”définitifs” . Je ne peux donc pas affirmer quoi que ce soit sans avoir eu plus d'information sur tout ce que je pourrais découvrir et rencontrer de nouveau.

[...] un peu comme une personne qui a des vêtements en lambeaux et des bottes troués. Il te faudrait passer en ville pour t’habiller mieux que ça.

Vêtement, c'est bien là le mot que l'on m'avait dit, mais je l'avais oublié. Le tissu s'appelle donc aussi ”vêtement” ? Les bottes semblaient alors désigner la paire de choses entourant mes extrémités palmées. En effet elles étaient trouées. La suite de ses propos furent si obscure que je restai un instant inerte. Ce qui lui permit d'enchainer avec quelques questions. Similaires dans l'approche aux deux autres humains rencontrés.

-D’ailleurs quelle est ton nom ? Tu m’as dit que tu venais de sortir de la mer ? Comment ça c’est la première fois que tu arrives sur la terre ferme ? 

Uisge

Mes yeux s'habituaient de plus en plus à l'étrange obscurité que le monde non aquatique offrait. Dessous tout disparait rapidement dans une encre si noire que rien nous apparaît.

C'est peut-être pour ça que je suis sortiRapidement je revins à lui, une fois éloigné de ma rêverie
Je suis en effet sorti de l'eau il y a peu. Quand j'ai voulu savoir quel goût mon nez pouvait percevoir les plantes dures qui sont là. Mais sinon ça fait déjà un moment que je suis hors de l'eau et que je marche sur le sable ou terre.

Le vent d'une nuit calme faisait nager mes cheveux devant mon visage et lors des passages calmes ils retombaient lentement sur moi. La tête légèrement baissé vers lui je trouvais dérangeant cette immobilité. Je m'assis. Après avoir posé ma récolte de façon à ce qu'elle tombe pas sur le sable, je pris soin de tourner le tranchant de ma lame à l'opposé de ma cuisse, contre laquelle elle s'était posée.

Ton nom à toi c'est quoi ? Tu viens de où ?





Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 25 Avr 2017 - 10:43

Uisge … un étranger sortie de sa zone de confort pour découvrir un nouveaux monde, il semblait d’après lui attirer par les algues, peut-être les plantes en général, l’abyssal en avait tout un tas dans son casque-récipient. C’était un domaine qu’Ekyo connaissait peu, les bases seulement et cela faisait longtemps qu’il n’en avait pas eu besoin. Ayant grandi pendant un partie de son enfance dans un village elfique, il chassait souvent et cueillais également. On lui avait appris les plantes utiles contre les infections et les blessures vu qu’il revenait souvent avec des blessures de ses expéditions,  il n’était pas devenu aussi habile du jour au lendemain sans concession. Cela commençait à dater, c’était bien avant la perte de son humanité, un vent de nostalgie effleurait Ekyo.

"Ton nom à toi c'est quoi ? Tu viens de où ?"

L’abyssal tira le jeune homme de sa rêverie, il c’était assis, son tas d’algues posé à côté de lui, il avait dû faire un creux dans le sable pour que le casque ne se renverse pas. Ekyo continuait d’être surpris par Uisge, peu de personne aurait accepté de discuter avec lui en plein nuit, les individus se baladant avec l’absence totale de lumière était très vite catégorisé de vampire et donc d’être dangereux. Le jeune homme suivi l’exemple d’Uisge et s’assis sur un tronc qui avait dû être ramené par la marée haute, même assis sur une buche l’abyssale avait quelque centimètre de plus.

-Je m’appelle Ekyo et j’arrive tout juste du Sud, la suite d’un voyage s’étant compliquer je suis arrivé par ici, c’est l’odeur de la mer qui m’a amener. C’est pour moi aussi la première fois que je vois la plage. Normalement je suis plus vers l’Est de Dùralas, mes origines y sont là-bas.

Ekyo se rendit compte que si c’était l’odeur des plantes qui avait tiré Uisge hors de l’eau, les raisons de sa cueillette pouvait être multiple, les algues pouvaient se manger ou servir à des fin médicaux, il ne connaissait d’ailleurs pas l’alimentation des abyssaux.

-Il y a longtemps, j’ai appris à utiliser certaines plantes de manière médicinale mais l’utilisation qu’on peut en faire est très grande. Tu voudras t’en servir pour soigner les marins que tu as vus ? Ou c’est pour les manger, j’avoue ne pas connaitre l’alimentation des abyssaux.  

Le vampire lui souris un peu gêné, la question était un peu bizarre et il se rendit compte qu’il assaillait de question le pauvre abyssale qu’y venait à peine de  débarquer, mais il était contant d’avoir quelque avec qui discuter depuis son triste voyage, on pouvait d’ailleurs apercevoir ses belles dents, qui n’était pour le coup, non menaçante.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 29 Avr 2017 - 10:03

À plusieurs moments je me suis senti proche de cet homme. Nos pensées et notre passé semblaient nous apporter une certaine lenteur dans la discussion. Nous avions chacun du vague à l'âme et rêvassions dans d'abyssaux temps perdu. En lumière ou obscurité je ne dormais que lorsque mon corps le demandait bien que souvent ce fut durant les périodes sombres que je patientais sans pouvoir faire quoi que ce soit. Lui avait comme une insouciance du moment actuel et ne paraissait pas autant affecté par les marées de lumière des sphères dans la mer d'air. Je ne sais si c'est parce que les autres avaient de la barbe que cela avait une influence sur leur sommeil. Ou bien était-ce parce qu'un d'eux était blessé. Tout en s’asseyant sur un gros palmier sec et craquelé, Ekyo, c'est son nom, se présenta.

-Je m’appelle Ekyo et j’arrive tout juste du Sud, la suite d’un voyage s’étant compliquer je suis arrivé par ici, c’est l’odeur de la mer qui m’a amener. C’est pour moi aussi la première fois que je vois la plage. Normalement je suis plus vers l’Est de Dùralas, mes origines y sont là-bas.

Le jeune individu me parlait dans plein de lieux qu'il avait vu et par lesquels il avait passé. Sud et Est de Dùralas était sans doute des zones différentes comme l'océan et “la plage”. Cet étendue de sable, de roches et de palmiers avait pour nom de lieux “plage”. Ma récolte avait dû l'intriguer m'offrant par la même occasion des mots qui semblaient aller par paire. Pas de bottes, mais paire de mots. Ainsi midicinal et soigner était associé comme “peu habillé” et  malheur allaient ensemble. Mange et alimentation aussi avaient été regroupés.

-Il y a longtemps, j’ai appris à utiliser certaines plantes de manière médicinale mais l’utilisation qu’on peut en faire est très grande. Tu voudras t’en servir pour soigner les marins que tu as vus ? Ou c’est pour les manger, j’avoue ne pas connaitre l’alimentation des abyssaux.

Qu'est ce que sont les marins ?

Je n'avais vu qu'un homme dans l'eau ayant une barbe et un autre qui l'avait soigné et qui portait aussi une barbe. Je crois que j'avais alors rapidement repris ma voix pour expliquer ma récolte.

Avec ma lame je recherchais les algues qui nage entre l'eau et la surface. Je ne les ai pas vu plus profond. Les plantes semblent changer selon leur accroche. Comme celle sur laquelle tu es assis ou les grandes derrière toi. Celle-là ressemble à d'autre plus solide dans les profondeurs. Elles pourraient me servirent pour accrocher d'autre lame.

Je soulevais le bras droit pour la lui montrer et constatant que dans la nuit on la distinguait mal, je recherchais sous mon tas de plantes récolté le coquillage qui nageait dans l'eau que les algues avaient laissée s'écouler. Puis relavant le bras droit et approchant ma précieuse trouvaille, je me concentrais un instant pour le voir s'éclairer et devenir tel une petite sphère de lumière qui n'éclaire pas plus loin que nous. Dans son sourire j'aperçus quelques pointes . Sans vraiment prévenir je me penchais alors vers lui en regardant sa bouche en alternance avec ma cuisse mordue. Certes ça fait loin maintenant et plus une trace ne subsiste, mais je n'ai pas vu ce qui m'avait attaqué dans l'eau.

Il y en a des comme toi qui sont dans l'eau avec plus de dents ?

Je voulais lui entrouvrir les lèvres pour mieux voir et j'approchais le coquillage.





Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 2 Mai 2017 - 18:49

Lorsque je lui posais des questions, il semblait buter sur le mot "marins",j’attendis patiemment la fin de sa réponse à mes nombreuses questions. Après tout ce n’est pas la mer qui nous emporterait, elle descendait même légèrement. C’était l’une de ces nuits où le temps semblait s’être arrêter et les préoccupations était suspendu en même temps.

-Ce sont les personnes qui naviguaient sur les mers avec leur bateaux, Ceux que tu as rencontré ont du faire naufrage, les restes de leurs bateaux sont derrière, en miettes. Tu leurs à sauver la vie !

"Avec ma lame je recherchais les algues qui nage entre l'eau et la surface. Je ne les ai pas vu plus profond. Les plantes semblent changer selon leur accroche. Comme celle sur laquelle tu es assis ou les grands derrières toi. Celle-là ressemble à d'autre plus solide dans les profondeurs. Elles pourraient me servirent pour accrocher d'autre lame."

Ekyo n’avait pas très bien saisi de quelle plante il lui parlait, vu qu’il pointait aussi le tronc sur lequel le vampire était assis, mais il devait parler des lianes pour accrocher sa lame. En tout cas c’est ce que compris Ekyo, alors que ce dernier voulait clarifier la plante dont il lui parlait. Uisge commençait à cherche dans son casque, il en sortit un coquillage après quelque seconde de fouille, il était banal ressemblant à une coquille Saint-Jacques. Jusqu’au moment où la coquille se mit à émettre de la lumière, faible au début mais s’intensifiant par la suite.

Ekyo ne s’attendait pas à un tour de magie, il venait de Uisge ? Cet abyssal semblait avoir plus d'un tour dans son sac malgré son aspect naturel. L'abyssal tenait le coquillage créant un halo de lumière éclairant les deux hommes sur la plage, Uisge approcha la lumière du visage d'Ekyo pour examiner ses dents, il bloqua un instant dessus, puis éclaira sa cuisse… Il recommença le procédé comme s'il essayer de comparer quelque chose. Alors qu'Ekyo allait interrompre son petit tour pour lui poser de nouveaux des questions il fut coupé dans son élan.

Ekyo se rendit compte que les va et viens était de plus en plus proche, il était presque ébloui, Uisge c'était stopper devant le visage du vampire et s'approchait en même temps, tendant sa main pour aller toucher son visage. Lorsque Ekyo, totalement éblouie, abaissa gentiment la main de l'abyssale, il aperçut la main d'Uisge qui s'approchait ce qui provoqua un petit recule de tête du vampire retenant par la même occasion sa respiration, plus sa main avançait, plus Ekyo reculait, il sentait même son souffle chaud sur sa main et ces yeux fixait ses dents. Ekyo le sentait très proche..


"Il y en a des comme toi qui sont dans l'eau avec plus de dents ?"

C'était donc ça, il devait être intrigué par les dents du vampire, il avait dû tomber sur une créature menaçante possédant de longues dents. Alors qu’Ekyo repris une respiration normale il lui répondit.

-Eh bien, mon savoir n’est pas si grand et concernant la mer il s’arrête jusqu’où je peux aller, c’est à dire pas très loin ! Mais les abysses sont incroyables, il doit y avoir, sans aucun doute des monstres avec au moins des plus grandes dents que moi. Tu en as déjà vu?

Ekyo lui avait répondu dès la fin de sa question, pour qu’Uisge arrête de s’avancer dans un premier temps, vu qu’Ekyo était à deux doigts de tomber. S’il tombait l’abyssal l’aurait surement récupéré dans ses bras musclés, mais le vampire préféré éviter une tel situation, ce serait, gênant .. Et surtout pour ensuite poser une question qui avait surpris le vampire.

-D’ailleurs, le coquillage que tu tiens, pourquoi émet-t-il de la lumière, il ne semble pourtant pas si spécial ?




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 6 Mai 2017 - 15:23

Le jeune homme avait quelque chose de fascinant, bien que ces petites pointes dans sa bouche semblaient avoir leur dangerosité. Je n'avais pas remarqué que je le couvrais. Sa main avait touché la mienne rapidement puis s'était arrêté comme s'il venait de se passer quelque chose. Sa peau était douce. Il respirait lentement et son regard s’agitait. Qu'avais-je fais. Mon contact le dérangeait-il ?

-Eh bien, mon savoir n’est pas si grand et concernant la mer il s’arrête jusqu’où je peux aller, c’est à dire pas très loin ! Mais les abysses sont incroyables, il doit y avoir, sans aucun doute des monstres avec au moins des plus grandes dents que moi. Tu en as déjà vu?

Peut-être pourrais-je l'emmener voir ce qu'il ignore ? Nous nagerons alors ensemble et tournoierons dans l'océan. Bien qu'il n'ait jamais vu il suppose bien que des êtres puissent avoir des dents plus longues que les siennes. J'étais alors sur les genoux, je crois. Lui glissait un peu de la plante et semblait bientôt tomber.

-D’ailleurs, le coquillage que tu tiens, pourquoi émet-t-il de la lumière, il ne semble pourtant pas si spécial ?

En rapprochant le petit objet je vis que ses vêtements avaient une toute autre teinte que celle que j'avais pensé voir. Dans le creux de ma main la lumière se diffusait et lorsque je l'ai presque fermé des rayons continuaient de traverser les espaces entre mes doigts. Je ne voulais pas perdre la lumière et le lui donnant. Je savais que cela ne fonctionnait qu'à mon contact mais comment ?

Par simple volonté de ressembler à de curieux poissons j'ai cherché comment m'apporter de la lumière lorsque je me retrouve seul dans le noir.

C'est ça. J'ai compris. Ce qui m'attire à lui. C'est qu'il est seul dans le noir aussi. Mais tous les deux nous parlons sans s'ignorer et avec un peu de lumière nous pouvons nous voir. Je dois aimer sa présence et aimerai bien le remercier. Peut-être que mon idée n'allait pas être la bonne, mais je voulais lui faire voir la mer. Tout en lâchant mon coquillage, je le soulevais par le buste. Le tissu le glissait un peu jusqu'à ce que mes mains rencontrent le dessous de ses bras et mes pouces les galbes du torse. Je repense alors à la manière dont le deuxième homme m'avait conseillé de porter le premier. J'ai alors passé un bras derrière son dos en le faisant glisser sur le côté et attrapé ses jambes de mon autre bras, alors libéré.

J'aimerais te faire voir plus loin que ce que tu as alors vu.

Avec un grand sourire joyeux et en le resserrant contre moi j'entrepris de me diriger vers la mer. Tournant la tête vers la sienne.

Tu le veux ?





Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mar 9 Mai 2017 - 0:12

L’abyssal serra son emprise sur le coquillage lumineux à la question d’Ekyo, comme si la lumière allait s’en échapper s’il le laissait tomber.

"Par simple volonté de ressembler à de curieux poissons j'ai cherché comment m'apporter de la lumière lorsque je me retrouve seul dans le noir."

C’était la première fois qu’il voyait se curieux pouvoir, à moins que ce fût une des capacités de son espèce, comme les vampires voyant dans la nuit. Alors qu’Ekyo cherchait une explication logique à la provenance de cette lumière, Uisge laissa tomber le coquillage qui commençait perdre de sa lueur dès qu’il avait perdu le contact avec son propriétaire, cela confirmait les éventualités du vampire. Pendant qu’Ekyo analysait se curieux phénomène en fixant le coquillage il voulut le ramasser mais en se penchant il tombait dans les bras d’Uisge, il avait voulu l’empêcher de tomber.

Leur corps coller, le vampire sentie la chaleur de l’abyssal contre lui, sentent une tension monter et une bouffer de chaleur arriver, Ekyo voulu se relever, c’est alors qu’il entendit un battement de cœurs, contre sa poitrine. Cette onde, pourtant banal avait résonner dans la tête du vampire, jusqu’à l’assourdir, était-ce le coup de foudre ? Non.. C’était l’appelle du sang.. Complètement aveugler et possédé Ekyo saisie les deux bras de l’abyssal et les serra pour immobiliser sa proie, dans le même instant il planta ses crocs dans sa chair. Aspirant à plein gorge son repas qui avait sauter pendant un trop long moment. Le vampire aveugler sentie une force le repousser, Uisge réussi à se projeter en arrière, tombant ainsi et se dégageant du vampire.

Le vampire respirait fortement, le sourire aux lèvres, alors qu’il fit un pas en direction. Il se bloqua de lui-même, sa conscience hurla de reprendre le dessus. Alors qu’Ekyo luttait contre lui-même Uisge était emplie en un profond désarroi. C’est son regard qui sortit Ekyo de sa lutte, ce regard… il l’avait déjà vu, c’était la fois où il c’était juré qu’il ne recommencera jamais ce geste envers une personne qui lui est cher. Le sourire avait laissé place à des dents ensanglanter et serré par la colère du vampire, envers lui-même, après un instant il se résolut à ne pas laisser les choses ainsi, Ekyo se concentra de tous ses forces et utilisa sa chronomancie, il revécu la sinistre scène à l’envers.. il se dégoutait lui-même, il avait complément perdu le contrôle. Il arrêta le défilement inverse du temps juste avant sa chute sur Uisge.

De retour.. Ekyo peinait à retrouver une orientation correcte après ce saut temporelle, de grande main venant saisir le vampire pour le soulever, alors qu’il reprenait conscience de son environnement, il se sentie porter à la manière des princesses.

"J'aimerais te faire voir plus loin que ce que tu as alors vu."

Cette phrase tria d’un coup sec Ekyo de sa phase d’adaptation et de réflexion. De quoi parlait-t-il ? Alors qu’Ekyo s’inquiétait du sens de la question, encore bouleverser par les événements récents, elle fut réajustée après qu’Uisge fit un pas vers la mer. Il voulait emmener le vampire dans les profondeurs des abysses. L’homme palmer adressa un sourire pleinement assuré à Ekyo.. Il se sentit honteux, son ami ne savait rien de ce qu’il venait de se passer, il ne méritait pas son honnêteté.

"Tu le veux ?"

-Ehhhh ! Ekyo s’appuya sur l’épaule d’Uisge et s’en servi pour sauter souplement, pour sortir de cette position.. L’abyssal nullement déséquilibré semblait interrogatif. Ekyo récupéra son calme, et avait décider de réparer son erreur.
-Hélas il est pour moi impossible d’aller aussi facilement que toi dans les abysses, bien sûr on pourrait trouver un moyen pour je récupère de l’air sous l’eau… Apres ce qu’il c’était passer Ekyo préféra changer de sujet, l’abyssal pourrai sortir une idée gênante pour lui transmettre de l’air..
-Mhm non, enfaite non c’est impossible pour moi. Ou il faudrait être parfaitement équipé.

-En parlant d’équipement! Tu veux rester dans tes habits actuels ? En ville il y a plein de boutique qui vende des vêtements agréables à porter, je pourrai te monter si tu veux !




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 20 Mai 2017 - 22:06

-Ehhhh !

Ekyo venait de lui filer d'entre mes bras avec une souplesse remarquable et n'ayant fait que le porter je n'avais pas lié mon compagnon. Pour quelle raison l'aurais-je fait ? Sans doute l'ai-je surpris ou effrayé. Un peu désolé je l'écoutais alors m'expliquer.

-Hélas il est pour moi impossible d’aller aussi facilement que toi dans les abysses, bien sûr on pourrait trouver un moyen pour je récupère de l’air sous l’eau…

C'est ça, il y avait comme un éclat dans notre compréhension. Je ne voulais que l’amener que jusqu'au plus loin qu'il aurait réussi à nager sans forcement descendre tout de suite très bas. Mon enthousiasme l'a inquiété. Si son seul problème c'est l'air, nous pourrons sans doute trouver une possibilité. Respirant par mes branchies, il aurait suffis que je garde l'air dans la gorge  pour le lui rendre.

-Mhm non, enfaite non c’est impossible pour moi. Ou il faudrait être parfaitement équipé. 

-En parlant d’équipement! Tu veux rester dans tes habits actuels ? En ville il y a plein de boutique qui vendent des vêtements agréables à porter, je pourrai te monter si tu veux !


Alors que je cherchais un moyen de lui expliquer ma pensée précédente, il me fit de nouveau remarquer que je n'avais pas vraiment des habits, comparés aux siens. Voilà aussi que de nouveaux mots venaient alimenter celui de ville, comme boutique et vendent. Il se proposait en plus d'être mon coquillage lumineux dans l'obscurité de mon ignorance. Je tentais de faire des efforts, mais sans grands succès.

Les boutiques sont des êtres qui donnent des habits ?

En tout cas je n'allais pas refuser sa proposition. Je fis quelques pas vers lui et ramassa mes affaires. Avant de marcher sur ses traces je réajustais mon tissu et enlevais le sable qui s'y était collé.

Bien. Je te suis.

Avec un grand sourire je le regardais ravis. Il était adorable à caresser du regard.





Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Lun 22 Mai 2017 - 15:59

"Les boutiques sont des êtres qui donnent des habits ?"

Les questions d’Uisge rappelaient à Ekyo que ce dernier découvrait à peine les terres de Dùralas, il s’avoua à lui-même qu’il avait peur pour lui. Il risquerait de se faire arnaquer plus d’une fois, si s’aventurait en ville sans rien connaitre du mode de vie !

- Non, mais c’est bien des personnes qui les tiennes, c’est de sorte de maison ou de lieux où sont entreposé des vêtements ou objet à vendre, tu échange alors de l’argent contre ce que propose le marchand, qui tiens la boutique. Je t’expliquerais les détails en chemin.

"Bien. Je te suis."

Le duo était à quelques heures d’un petit village, Ekyo avait repéré un panneau le long de la plage. Il avait donc un peu de temps devant eux, de plus il risquerait d’arriver à l’aube, inutile donc de se presser. Ekyo profitera du temps pour expliquer certaine base du fonctionnement économique d’une ville et les choses importantes à connaitre à Uisge.

- D’ici le lever du jour, quand la Lune tombera, on atteindra un village côtier. C’est un regroupement d’une population possédant en général, des maisons et des boutiques. Je te parlais t’argent tout à l’heure, le concept te doit t’être inconnu, mais globalement, c’est une monnaie qui permet d’échanger des objets, de la nourriture ou même des armes. Pour en avoir du doit vendre quelque chose, par exemple moi, je chasse et revends les bêtes que je trouve. Tes connaissances en herbe médicinale pour être utile aux personnes malades, si tu les soignes, tu pourrais recevoir de l’argent, ou tu pourrais fixer des prix et vendre tes services et concocter des lotions de soins.
En gros, c’est comme ça que fonction l’argent et la ville, mais méfit toi des inconnus, nombreux ceux qui voudront profiter de toi. Bon, ton physique avantageux en découragera plus d’un, mais fait attention quand même.


Ekyo avait fini son explication en rigolant, il voyait mal un brigand s’attaquer à son ami de plus de deux mètre de haut. Il avait mêlé son monologue explicatif avec des signes et des gestes, comme lui indiquer la Lune, lui montrer de l’argent ou encore sortir son arc lorsqu’il parlait d’armes et de chasse. Le tout pour qu’Uisge intègre rapidement et facilement les fondements d’une ville et comment y réagir.

C’est donc en continuant ses explications et en répondant aux questions, très nombreuses de l’abyssal que les deux compères progressaient vers la ville, alors que le Lune descendait lentement. Dégustant ce moment paisible, Ekyo profitait du sable frais alors qu’il transmettait son savoir, après une petite heure de marche, le vampire remarqua que quelque chose les suivaient le long de la plage. Des cris se firent entendre et trois ombres surgirent nous prenant en tenailles.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3082
Expérience : 11248
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Dim 4 Juin 2017 - 6:07

Combat Ekyo, Each - ennemis

L'équipe d'Ekyo commence le combat/le tour

Vitesse de la première équipe :  768

Equipe A :

Ekyo: 975
Vitesse : 577
Dégâts : 564
Hydro Cyno : si la vitalité descend sous les 25% (244), elle est régénérée une fois.

Each Usige : 80
Vitesse : 156
Dégâts : 25
Bonus : Télépathie : invoque une créature si sa vitesse est 2x supérieure.

Bébé crabe géant {Créature invoquée} : 200
Vitesse : 35
Dégâts : 45

Ennemis/équipe B :

Ennemis/équipe B :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 600

Requin des sables A : 400
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.

Requin des sables B : 400
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.


Requin des sables C : 400
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mer 7 Juin 2017 - 13:33

Nous marchions donc sur la plage en direction d'un village. La lune nageant dans les vagues nuages du ciel redescendait doucement. Ekyo me parlait de plein de nouveautés pour moi. Mais j'appris de plus en plus que la surface avait des actions dirigées, mais pas forcement constante. Je m'imaginais appliquer mes algues pour soigner des blessures et que cela m'apporterait des objets, qui eux-même me permettraient de les échanger avec d'autres.

Sur le sable je pris conscience aussi de sa taille et du regard qu'on pouvait poser sur lui. Mais aussi de celui qu'il portait sur Ekyo. Mais avant de lui poser une question, j'ai vu dans son regard un éclat de nuit et le silence s'était alors déchiré. Ce qui l'inquiétait nous entourait dès lors. Des lignes venaient d'être tracé par des ailerons. Je repensais alors à l'abyssal monstrueux que j'avais rencontré. Ou bien était-ce des créatures comme celle qui m'avait attaqué dans les profondeurs.

Nous n'avions pas le temps de réfléchir, cela fonçait sur nous et resserrant mon emprise sur sa dague je m'en voulu de ne pas être dans l'eau. Je ne pouvais faire appel à aucune aides de petits poissons qui m'avaient accompagné. Pourtant, je souhaitais si fort que quelqu'un soit avec nous. Je ne connaissais pas suffisamment Ekyo pour savoir si nous pouvions leur faire face. De l'eau ce déplaçait alors une créature à plusieurs pattes. Celle-ci attira un instant mon regard. Elle fonçait sur un des assaillants, celui qui était le plus proche de moi. Je compris pas le pourquoi de cet attaque mais j'en profitais pour donner un coup de ma lame au même attaquant.



[ Bébé crabe géant : attaque sur Requin des sables A ]
[ Each : attaque sur Requin des sables A ]




Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2


Dernière édition par Each Uisge le Ven 9 Juin 2017 - 23:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2917
Expérience : 13046
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Mer 7 Juin 2017 - 13:33

Le membre 'Each Uisge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Abyssal' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 2:18

Alors que les ombres, semblant à des bêtes, entouraient le vampire et l’abyssal, deux d’entre elles s’approchaient lentement d’Ekyo à pas mesuré. Alors que le guetteur jeta un œil en arrière, pour vérifier qu’Usige s’en sortait avec la bête qui avait débarqué sur la plage face à lui, mais cette inattention provoqua l’attaque immédiate des deux requins sur Ekyo, il pouvait enfin mieux les distinguer faces à lui, il n’aurait pas dû se déconcentrer du combat.

Pendant qu’il se débattait, il subissait des griffures et de lourde morsure sur les bras et sa jambe droite sur laquelle l’un des requins avait jeté son dévolu, Ekyo entendit son ami abyssal hurler de douleur, il avait dû également essuyer une lourde attaque du requin.

L’arcaniste prit une profonde inspiration et ferma les yeux, usant de sa chronomancie, il revécut la scène à l’envers, la douleur ne s’effaçait pas, mais son corps récupérait son état d’antan. Arrivé avant l’attaque des requins Ekyo relâcha son pouvoir, il allait devoir recevoir l’attaque des bêtes face à lui, les tuer rapidement et apporter son aide à Each qui n’allait pas durer longtemps face à la bête qu’il lui était confronté.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000


Dernière édition par Ekyo le Sam 10 Juin 2017 - 4:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2917
Expérience : 13046
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 2:18

Le membre 'Ekyo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3082
Expérience : 11248
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 3:17

Bébé crabe géant attaque donc requin des sables A.

Requin des sables A attaque à 80x2 sur bébé crabe géant.
Requin des sables B et C attaquent à 80 sur Ekyo.

Combat Ekyo, Each - ennemis

L'équipe d'Ekyo commence le combat/le tour

Vitesse de la première équipe :  768

Equipe A :

Ekyo: 815
Vitesse : 577
Dégâts : 564
Hydro Cyno : si la vitalité descend sous les 25% (244), elle est régénérée une fois.

Each Usige : 80
Vitesse : 156
Dégâts : 25
Bonus : Télépathie : invoque une créature si sa vitesse est 2x supérieure.

Bébé crabe géant {Créature invoquée} : 40
Vitesse : 35
Dégâts : 45

Ennemis/équipe B :

Ennemis/équipe B :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 600

Requin des sables A : 330
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.

Requin des sables B : 400
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.


Requin des sables C : 400
Vitesse : 200
Dégâts : 80
Bonus : lance deux dés sur le bébé crabe géant.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Each Uisge
Habitant(e)

avatar

Messages : 67
Expérience : 230
Masculin Âge RP : 317

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
80/80  (80/80)
Vitesse: 156
Dégâts: 25

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 14:10

Notre assaillant venait de subir, par surprise, l'assaut de ma lame , succédant l'étau du crabe. Mais étant désormais tout deux proche de lui, il s'en prit à cette créature qui venait m'assister. Je la vis souffrir. Ses pattes s'agitaient de douleurs. Tandis qu'Ekyo semblait subir le reflet du même combat. Seul, entouré de deux êtres. Je resserrais encore plus ma main sur ma lame.

Leurs dents pouvaient bien être celle qui m'avaient blessé par le passé. En rien elles ne pouvaient être rapproché d'un sombre Abyssal, encore que leur aileron me mis dans la tête une curieuse question. Dans tout ce bruit j'avais du mal à penser et je viens à me demander si, curieusement, ce ne serait pas lui qui ne serait pas un Abyssal normal. Les humains disent en avoir pas vu souvent des comme lui. Était-il une erreur ?

Mais le moment n'était pas à la réflexion et mon sauveur risquais de mourir par ma perte de concentration ou bien est-ce moi qui pourrais subir le prochain coup. Sans plus attendre je me repris et trancha de nouveau.



[ Bébé crabe géant : attaque sur Requin des sables A ]
[ Each : attaque sur Requin des sables A ]




Couleurs de dialogue (ordre dans lequel les couleurs peuvent changer, en fonction de la votre, pour éviter d'avoir la même)
color=#3399ff color=#3366cc color=#6666ff color=#6666cc

RP(s) - En cours 1/2 - Libre 1/2


Dernière édition par Each Uisge le Lun 12 Juin 2017 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2917
Expérience : 13046
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 14:10

Le membre 'Each Uisge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Abyssal' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 246
Expérience : 1152
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 17
Métier : Chasseur - Expert
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
975/975  (975/975)
Vitesse: 577
Dégâts: 564

MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 14:13

L’assaut des requins étaient les mêmes que la dernière attaque, le guetteur n’eut pas de mal pour éviter l’agression des bêtes, mais les deux créatures qui se jetaient sur Ekyo le bousculèrent malgré son esquive. En temps normal, le vampire aurait facilement évité l’action, mais il n’avait pas encore récupéré les points de repère de son retour temporel.

Alors qu’Ekyo se réceptionnait, il se secoua la tête pour se reprendre ses esprits, mais lorsqu’il voulait bondir, le sable ne soutenait pas son poids et la fatigue commençait à se sentir. L’utilisation répétée et excessive de son pouvoir était très néfaste, d’habitude cela se traduisait par des maux de tête, mais là en plus du mal qui s’installait son manque d’énergie le rendait plus faible. Il fallait du sang au vampire et rapidement.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000


Dernière édition par Ekyo le Lun 12 Juin 2017 - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2917
Expérience : 13046
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 14:13

Le membre 'Ekyo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ballade nocturne sur le rivage [PW Ekyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ballade Nocturne [ Pv Alea Miller ]
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: La plage-