Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : arkmyc
Le Monde de Dùralas a précisément 1338 jours !
Dùralas, le Jeu 29 Juin 2017 - 17:52
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Les Ailes de l’Élue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Les Ailes de l’Élue    Mar 18 Avr 2017 - 1:09

~~~

Ce journal regroupera l'histoire d'Aryana, son passé, son présent et son futur y seront inscrits.
Ses aventures, ses rencontres, l'histoire de cette stryge vous sera racontée ici.

~~~


Code couleur:
 




Deuxième visite, Première rencontre : C'est la deuxième fois qu'Aryana découvre Endorial, étant en fuite, elle décide de s'y arrêter pour repenser rapidement au passé. Toutefois, sa maladresse va lui faire rencontrer un elfe bien étrange...


Parce qu'il faut toujours une première fois : Fuyant toujours, Aryana se retrouve à BaldorHeim, elle manque de se faire attraper par une stryge blanche et se fait mystérieusement sauver par un inconnu. Elle reçoit une carte de cette mystérieuse voix avant de disparaître...


Douce illusion désertique : Aryana a réussi à retrouver Ekyo, ensemble, ils se dirigent vers le centre avec pour but ultime, la bibliothèque de Stellaraë. Faisant une pause après leur dur voyage, Aryana est envoûtée par le charme d'un masque apparemment convoité par un étrange stryge noir...


La voie du Rôdeur : Après avoir vaincu Kennen avec de l'aide, Aryana décide de se séparer d'Ekyo, faisant son propre deuil dans la forêt, l'esprit errant, elle tombe sur un arbre qui suscite sa curiosité...


L'engagement à l'Ombre : Aryana est retournée à la Tour Noire pour diverses raisons, récoltant les informations qu'elle souhaite, elle est dirigée vers un étrange endroit par son tuteur. À cet endroit, elle retrouve un visage familier qu'elle a croisée lors de sa première visite à BaldorHeim...


Corruption des cœurs, éveil des souvenirs : Malgré le fait qu'elle soit recherchée, Aryana traîne sur les berges du Lac Fresha, en proie à la mélancolie. Elle y trouvera une stryge blanche différente des siens, elle avait l'impression de connaître le visage de cette femme qui lui était semblable...


Un mélange de Noir et de Blanc : Ramenée de force à la Tour Noire, Aryana est contrainte cette fois-ci de subir les restrictions de Khotar, la pression et l'effort subit durant les rituels la changera. La stryge perd la couleur noir de jais de ses cheveux, remplacé par un gris similaire à celui de ses ailes...


Avis de recherche : Après sa rencontre avec une stryge blanche, Aryana décide de fuir la Tour Noire une nouvelle fois, passant par le Mont Tagne. Ayant une idée bien précise en tête, elle rencontre néanmoins un obstacle de taille sur son passage, un obstacle qui la fera changer de destination...









Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313


Dernière édition par Aryana le Mar 27 Juin 2017 - 20:07, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Les Ailes de l’Élue    Mar 18 Avr 2017 - 1:56

~~~


Ce que vous vous apprêtez à lire s'avère être des souvenirs du passé. Nous sommes à l'époque où Dakali, la mère d'Aryana a disparu sans laisser de traces.


~~~



À travers la nuit, une ombre surgit d’entre les arbres, pourfendant les nuages éclairés par la lumière lunaire. Rapide comme l’éclair, la silhouette se mouvait habilement entre la végétation dense, ne laissant de traces sur son passage, filant sans un bruit, poussé par le vent. L’être ralenti sa course au fur et à mesure qu’elle se rapprochait de la ville, finissant au pas devant les portes de l’enceinte gardée. Sans prendre le temps de réfléchir à quel chemin choisir pour entrer, la personne escalada les murs pour ainsi éviter les gardes de la porte, contournant ceux sur les tours et les murailles.

D’un pas léger, l’être humanoïde atterri sur les damiers de pierres brutes après s'être laissé planer grâce à ses ailes d'une étrange blancheur. Il se faufila dans les rues paysannes pour rejoindre la taverne encore éclairée et animée, on pouvait entendre du bruit en émaner. L'inconnu s’approcha d’une table reculée où était assise une silhouette en armure encapuchonnée sous une longue cape de velours noir.

- Tu en as mis du temps..

- Un petit incident sur le trajet, rien d’important.

L’homme s’assied en face dégageant ses ailes blanches semblables à celles de la femme qui restaient dissimulées sous sa cape, le visage sous sa capuche tout comme son interlocuteur, les bras croisés, ils s’échangèrent quelques regards tout en jetant des coups d’œil à droite à gauche.

- Alors ? Des nouvelles ?

- Malheureusement non, elle reste introuvable.

La jeune femme se tut un instant, un malaise semblait s'être installé entre les deux êtres de la même race.

- On la retrouvera.. Je te le promets.

Le stryge blanc saisit délicatement la main de la femme en face de lui, elle avait le visage légèrement crispé pour retenir des larmes sûrement. Elle prononça quelques mots, de manière quelque peu étouffée.

- Vivante..? Ou morte..?

Une larme roula sur la joue de la stryge à l'armure saillante sous sa longe cape épaisse et sombre, les recherches devenaient de plus en plus longues, sa patience, quant à elle, s'amenuisait de jour en jour. L'homme la regarda fixement, soupirant en essayant de réconforter son interlocutrice. Elle essuya ses larmes du revers de la manche, secouant la tête pour se reprendre elle-même sous le regard désolé du stryge en face d'elle.

- Kaden et Ajikis m’ont donnés aussi chacun une lettre à ton attention, que tu dois lire au plus vite.

Elle tendit deux enveloppes enfouies dans un vieux parchemin fermé par un cordon de cuir foncé. Il les récupéra, les rangeant sous sa cape, il prit la main de la femme en face de lui sur la table avant que celle-ci ne la retire.

- Et toi.. Comment vas-tu depuis ? Je m'inquiète de ton état..

Sa voix était hésitante, il savait que ça faisait quelque temps qu’ils avaient dû se laisser pour partir en mission chacun de leur côté. Cependant, son interlocutrice répondit d’une voix douce.

- Je vais bien, merci. Même si mon frère me manque, mais bon, c’est un vrai idiot à ne pas m’avoir proposé de venir avec lui.

Le garçon ravala sa salive en se raclant la gorge, sachant que ce message lui était entièrement destiné.

- Je… Suis désolé, je ne voulais pas t’impliquer là-dedans plus que tu ne l'es déjà... Je sais que ça te fait souffrir...

Elle soupira légèrement, un très fin sourire sur les lèvres pour lui montrer qu’elle ne lui en voulait pas. Malgré le fait que cette affaire la concerne tout autant que lui, elle gardait son naturel calme.

- Je sais que tu as tes raisons, ne t’en fais pas pour moi. Même si tu ne pourras pas retirer le fait que je reste concernée par la disparition de notre sœur.

Il la regarda dans les yeux, lui transmettant par un simple échange ce à quoi il pensait. Elle se leva la première, le plus âgé ne lâchant pas sa main. Elle la fit glisser le long de son bras jusqu'à son épaule qu'elle tapota gentiment avec un sourire, puis quitta la taverne. L’homme à la chevelure brune se leva à son tour après avoir fini le verre à moitié remplis encore sur la table. Rabattant correctement sa capuche, il sortit dans la pénombre, retrouvant la stryge blanche à côté, adossée contre un mur. Il se rapprocha d’elle et lui remonta légèrement le visage avec sa main pour observer ses yeux, cette fois-ci, il était gris, comme le ciel pluvieux. De fines gouttes tombaient déjà, le stryge blanc leva les yeux au ciel et murmura simplement.

- Rentrons Dalyana..

Elle acquiesça d’un hochement de tête, attrapant une de ses mains pour rester avec lui, cela lui rappelait des souvenirs d'enfance. Tous deux quittèrent la ville, passant devant un poteau de bois en bon état qui indiquait « Kastalinn ».


~~~







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313


Dernière édition par Aryana le Mar 13 Juin 2017 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Les Ailes de l’Élue    Mar 18 Avr 2017 - 2:27

~~~


Ce que vous vous apprêtez à lire s'avère être des souvenirs du passé. Nous sommes à l'époque où Dakali, la mère d'Aryana a disparu sans laisser de traces.


~~~



Seules quelques bougies éclairaient la pièce, une petite chambre avec un bureau, une armoire, un côté pour le bain séparé du reste par un paravent et enfin un lit sur lequel dormait une femme, le corps caché sous les draps. Après avoir écrasé les allumettes lui ayant servi pour allumer la cire, Dartrank s'installa sur la chaise de bois qui grinça et sortit de sa cape le parchemin dans lequel était roulé les lettres de ses compagnons. Il commença par ouvrir la première, dépliant le papier, il reconnut l’écriture de Kaden et commença à lire.  


« Dartrank, j’espère que ce mot te sera transmis. Sachant qu’il est d’une importance capitale, je vais essayer d’être bref, sans trop donner d’informations, qui sait dans quelles mains ça pourrait tomber. J’ai suivi la piste que j’ai flairé il y a quelques semaines de là, il s’est avéré que tu avais raison pour un point ; d’extérieur, c’est toujours en ruine, mais l’intérieur a été reconstruit. Et ce qui s’y trouve dedans y vit encore, je l’ai vu de mes yeux. Heureusement, comme la magie ne s’écoule pas dans mes veines, ils ne se sont pas réveillés cependant, je l’ai vu de mes yeux, c’était vivant. Mais, même si nous avons rompu nos liens avec les plus hauts, ce pourquoi jadis cet endroit à été détruit y demeure encore. Il va de soi que nous devons lui reporter cette nouvelle. Je serais de retour bientôt à la Tour. »

Kaden



Le stryge blanc reposa lentement le papier sur la table en bois, bouche bée les yeux ahuris par ce qu’il venait de lire, il avait du mal à y croire, mais il devait y croire pour le moment. Son regard se tourna vers sa soeur endormie qui geignait, elle bougeait un peu, mais rien d'affolant. Ses rêves devaient la rattraper, pensa-t-il. Il déplia la seconde lettre écrite de la main rapide d’Ajikis.


« Je suis conscient de te donner de mes nouvelles que tardivement alors que je suis en mission depuis plusieurs mois. Toutefois, je n’ai pas eu d’occasion pour me saisir d’une plume d’encre et de papier pour t’écrire. Premièrement, la mission que tu m’as donné révèle de la folie pure, je me demande encore comment j’ai survécu à toutes ces choses que j’ai traversé, je te raconterai à l’occasion si je rentre en vie. Mais venons en au fait, même si tu dois t’attendre au résultat. Cette mission est un échec, si rare pour moi n’est-ce pas ? Je n’ai pas l’habitude d’échouer, mais pour celle-ci, cela requiert quelque chose que je n’ai pas, quelque chose que nous n’avons pas. Je ramènerai tout de même ce que j’ai pu récolter comme informations. »

Ajikis



L’homme déposa la lettre par-dessus la première et s’avachit sur sa chaise, se laissant presque glisser dessus les membres ballants. En y réfléchissant, il savait que son ordre de mission était suicidaire, mais cet échec l’attristait, allait-il devoir faire le boulot lui-même ? Ses questions furent coupées par une petite plainte sortant de la bouche de sa sœur, qui attira son regard sur elle. La jeune fille commençait à s’agiter bien plus, voulant la sortir de son mauvais rêve, le frère s’approcha et tapota sa joue en l’appelant par son nom, mais elle ne réagissait pas. Il la prit par les épaules et la secoua presque par peur qu’elle ne se perde.

- Dalyana réveille-toi !

La jeune stryge se redressa d’un coup les yeux écarquillés, le souffle court si bien qu’elle cherchait à respirer. Inspirant l’air assez fort, elle se calmait en regardant l’homme dans les yeux, son regard restait néanmoins figé de peur. Il la prit dans ses bras et lui caressa le dos en douceur tout en posant la question.

- Qu’est-ce que tu as vu ? Réponds-moi...

Elle le regardait d’un air grave, la bouche tremblotante avec un peu de sueur froide sur le front, se redressant en croisant les bras, les coudes reposés sur ses paumes, les yeux baissés.

- J’ai vu.. Ces choses... Affreuses, en train de...

Dartrank lui posa sa main sur sa bouche, indiquant d’un regard qu’il avait compris de quoi elle parlait, elle soupira, presque soulagé de ne pas avoir à dire la suite.

- J’espère que ce n’était qu’un simple mauvais rêve..

Il hocha la tête à cette phrase, lui aussi l’espérait, mais depuis qu’il connaissait son don, il avait plutôt tendance à croire que la totalité de ses rêves allaient se réaliser ou étaient déjà passés. Il regarda la fenêtre, observant le croissant de lune éclairer la ville des sables.


~~~







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313


Dernière édition par Aryana le Mar 13 Juin 2017 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Les Ailes de l’Élue    Mer 26 Avr 2017 - 18:20

~~~


Ce que vous vous apprêtez à lire s'avère être des souvenirs du passé. Nous sommes à l'époque où Dakali, la mère d'Aryana a disparu sans laisser de traces.


~~~



Quelques jours après leurs retrouvailles, le frère et la soeur aux ailes blanches durent se séparer de nouveaux, selon cette dernière, cela avancerait leurs recherches d'être divisés. L'homme l'avait laissé faire, sachant qu'elle était très impliquée dans la disparition de leur cadette. L'aînée était partie vers le Nord, tandis que le second était plutôt resté dans le Sud de Dùralas.

C'est au village d'Ishtar que le stryge blanc retrouva Kaden par hasard, c'était là où ce dernier s'était arrêté pour faire une pause avant de retourner vers l'Est pour la Tour Blanche. Ainsi, ils purent discuter convenablement autour d'une bière dans une taverne animée par de nombreux piratés éméchés.

- Alors ? J'écoute ton rapport.

- Tu es sûr que tu le veux ici ? Je te rappelle que tu as dit à tout le monde où nous nous trouvions pour les prochains jours, tu n'as pas peur de te faire embrocher à ce que je vois.

Le plus âgé des stryges soupira, il est vrai qu'il avait pris une chambre à l'auberge à côté le temps de se reposer lui aussi, il n'avait pas fait tant de raffut que ça, mais leurs ailes immaculées ne passaient pas inaperçues.

- Les murs ont des oreilles, je sais, qu'importe, tu passeras les détails, soit bref et précis, nous verrons les concisions plus tard quand nous rentrerons.

Kaden mit un temps à commencer, frottant lentement ses mains l'une contre l'autre, il inspira profondément.

- Comme je t'ai expliqué dans ma lettre, tout semble calme d'extérieur, la nature à repris ses droits sur les constructions, disons que cela s'est mêlé au paysage naturel pour le moment. Il y a plusieurs entrées notamment causées par l'effondrement des murs à cause de la prolifération des plantes...

- Nous verrons plus tard les détails Kaden.. Est-ce que oui ou non... ?

- Oui, oui il en reste, oui c'est vivant et non ils n'ont pas l'air d'avoir été réactivés ou bien manipulés. Disons que ma visite semble être la première depuis pas mal de temps, à moins que les précédents visiteurs savent masquer leurs traces.

Il avait légèrement haussé la voix pour accentuer son propos, sans pour autant attirer les regards sur eux, ses ailes avaient même frémies à son premier "Oui". Le plus âgé des deux stryges blancs regarda son cadet, la mine grave.

- C'est problématique en effet. Et dire que nous pensions tous que cela avait été détruit... Hm.. La zone autour est-elle sûre ? Pas d’habitation ou autre ?

Kaden secoua négativement la tête, très peu de vie parsemait les alentours, c'était surtout des petits animaux qui y vivaient ou tout simplement des végétaux qui y grandissaient.

- Bon, que faire..

Embêté par la situation, Dartrank bu cul sec sa chope, le cerveau embrumé par l'alcool lui permettait de décompresser un peu, même si les récents événements ne l'aidaient pas.

- Toujours aucunes nouvelles pour..

- Non. Aucune.

Kaden n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il fut coupé par la voix rauque de son aîné, ce dernier avait apparemment deviné sa question, vu son ton, il ne souhaitait pas plus en parler que ça.
Tous deux finirent leurs boissons, Dartrank en ayant repris une autre en attendant que le plus jeune la finisse, ils rentrèrent à l'auberge où leur chambre les attendaient. Durant le trajet, le plus vieux tanguait légèrement, l'alcool ne lui réussissant pas, sa mine attristée faisait de la peine à voir.
Si bien qu'une fois arrivé, il alla se coucher, Kaden lui restant accoudé à la fenêtre qu'il avait ouverte de moitié pour regarder la vue sur la plage et la mer. Entre deux soupirs et grognements, il pouvait entendre Dartrank dire ces mots :

- Dakali.. Où es-tu.. ?


~~~







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Ailes de l’Élue    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Ailes de l’Élue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Merom Hellren, Ailes sanglantes
» Le temps de prendre ses ailes
» L'un a ses idées, l'autre ses ailes [PV]
» Battement d'ailes d'un aigle... [Libre]
» L'Amour donne des ailes, mais aucune leçon de vol! [PV Saï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-