Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : arkmyc
Le Monde de Dùralas a précisément 1337 jours !
Dùralas, le Mer 28 Juin - 21:13
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Avis de recherche [PW Aryana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Avis de recherche [PW Aryana]   Mer 19 Avr - 1:05

Saigo était en pleine séance d'entraînement, au fin fond des cachots de la Tour Noire. Le Jugement Blanc en main, il multipliait des mouvements et des enchaînements tous plus létaux les un que les autres, sur des cadavres qu'il venait d'achever après de longues heures de tortures. Les Exécuteurs cherchaient des informations sur l'organigramme de leurs ennemis jurés, les stryges blancs, et plus particulièrement les Purificateurs. Manque de chance, ses victimes ne savaient rien qu'il ne sache déjà. Du temps perdu... il avait eu besoin de se changer les idées. Leurs corps étaient ouverts de toute part, lorsque l'une des deux Mains de la Mort vint frapper à sa porte. Lorsqu'il entra, il avait la mine des mauvais jours.

Une escouade de la Garde est venue rapporter la dépouille d'un des nôtres. Kennen. Il est mort à Stellaraë.

Et alors ? Rétorqua froidement l'Exécuteur-en-Chef, tout en posant sa dague sur une table adjacente. La perte d'un camarade ne lui faisait ni chaud ni froid. Kennen avait beau être un bon Exécuteur, il avait périt, faillit à sa mission. Il était donc faible, pourquoi devrait-il s'en soucier ?

Kennen avait été chargé de la capture d'une cible importante pour les Adeptes des écailles. Les derniers rapports qui nous sont parvenus indiquent qu'il était proche d'obtenir des résultats.

Le Faucheur soupira. C'était la partie de son travail qu'il détestait. Cela le rendait fou de devoir réparer les bavures des autres castes, mais la capture des fugitifs faisait partie de ses devoirs d'Exécuteur. Alors quand bien même il maudissait les Adeptes des écailles de lui donner plus de travail, il n'avait d'autre choix que d'accepter. Il s'assit sur son trône et demanda :

Bon... dis m'en plus.

Kennen devait retrouver Aryana - pas de nom de famille -, le sujet d'expérience de l'Adepte Khotar. Le rêve de ce dernier est de recréer les stryges gris. Quand bien même ça peut sembler fou, il a une équipe pour l'assister, et à défaut de lui apporter un soutien public, la Matriarche Noire le laisse tranquille.

Et l'expérience de cette illuminé, qu'est-ce qu'elle a de spécial ?

On a qu'une description physique, et encore, c'est limité. On dirait que Khotar tient à son expérience comme à la prunelle de ses yeux, et ne nous fait pas vraiment confiance. Une femme, long cheveux sombre, ailes grises. C'est tout ce qu'on a.

Ailes grises ? C'est pas le genre de détail qui passe inaperçu. Quand bien même l'illuminé semble être une sacrée épine dans le pied, son but est de "recréer" les stryges gris, quoi que ça veuille dire. Pas de créer une guerrière capable de terrasser un Exécuteur entraîné et expérimenté.

En effet... Qui souhaitez-vous envoyer prendre la relève ?

Je vais y aller moi-même. Pas envie que les Adeptes ou Zéphalia viennent me les briser si on tarde à leur rapporter leur jouet.

Comme vous le souhaitez. Que doit-on faire pour Kennen ?

Brûlez sa dépouille. Que son âme se consume auprès de Mahriser.

Saigo n'avait pas perdu de temps. Il avait une piste à remonter, et il n'avait pas énormément d'éléments. L'expérience pouvait être partout... à l'opposé de la Tour Noire, pour mettre de la distance entre elles et ceux qui la cherchait ? Dans une grande ville, pour se fondre dans la foule ? Ou dans un lieu reculé, pour miser sur le fait que personne n'oserait venir la chercher ? Le stryge noir misait plutôt sur cette dernière option. Où qu'elle aille, sa cible devrait composer avec ses ailes grises, une caractéristique unique, du moins à sa connaissance. De tavernes en tavernes, les rumeurs iraient vite. Alors que seule dans un lieu reculé, personne ne la verrait. Trois options s'offraient donc à Saigo : les Sombres Montagnes de Kanaan, géographiquement plus éloigné de la Tour Noire. La Perracie, territoire reculé et dominé par une entité démoniaque. Enfin, le Mont Tagne, au climat plus proche (bien que plus extrême) de celui des abords du Lac Fresha. Le désert de Harena, trop proche de Stellaraë, ou la nouvellement découverte cité sous-marine de Sitlantà, surveillée par la calamité Nadsuhydr, ne semblaient pas être des options viables.

Et bien... le Mont Tagne étant le plus proche, autant commencer par là.

Cinq jours plus tard, l'Exécuteur-en-Chef progressait dans les hauteurs du Mont Tagne. Le ciel était dégagé, et seule une fine couche nuageuse retenait les rayons du soleil. Saigo progressait dans la neige. Deux jours plus tôt, il avait découvert des traces de pas. D'ordinaire, le climat ambiant compliquait la filature, car les flocons de neige venaient recouvrir les traces. Mais pour le coup, la chance était avec lui, et le beau temps avait conservé la piste dans un état décent. Il avait donc suivi cette piste, espérant qu'à défaut de trouver sa cible, il obtiendrait des informations utiles.

Après avoir marché sans relâche pendant trois jours, le Faucheur était arrivé sur un plateau. Une silhouette se dégageait au loin, l'identification était impossible à cause d'un épais brouillard matinal. Tout au plus Saigo pouvait déjà dire que ce n'était ni un nain, ni un Géant. Un abyssal à cette hauteur semblait également bien improbable. Les elfes n'étaient pas connus pour beaucoup s'aventurer à l'est, mais on pouvait toujours avoir des surprises. Sans prendre la peine d'être discret, Saigo s'avança et s'exprima d'une voix forte et neutre :

Déclinez votre nom et votre race. Désobéissez à vos risques et périls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mer 19 Avr - 2:24

"D'autres viendront pour elle.."

Encore ses voix.. sa voix, qui rôdait dans sa tête.

"Quel dommage Aryana.. Tu étais promise à.. de si grandes choses.. Tu finiras comme ta mère."

La dénommée se releva en sursaut, le souffle court, des gouttes de sueurs sur le front. Encore ce cauchemars revenait la hanter, elle revoyait Kennen, mourant, lui répéter ces mots restaient ancrés dans sa mémoire. Depuis sa séparation avec Ekyo et Harzhan, elle avait cheminée seule, le plus loin possible de Stellaraë, ses pas l'avait ramené comme par magie vers l'Est, pour son plus grand malheur, à croire que le sceau qu'elle avait sur elle la ramenait à son point d'origine. Dans sa position actuelle elle avait besoin de prendre du recul, peut être retourner dans son village natale ? Un petit village elfique bien caché derrière le mont Tagne, une forêt à passer et elle y serait, ce n'était pas la porte à côté, mais elle s'y saurait en sécurité pour quelques jours le temps de récupérer de ses émotions dernières.

Esquivant le plus possible les deux Tours, Aryana n'avait pas de soucis pour gravir le mont, ce n'était pas la première fois qu'elle le faisait, elle connaissait les endroits les moins rudes, certains sentiers creusés dans la neige, un petit avantage du terrain. C'était souvent là qu'elle se cachait dans sa période d'adolescence quand Khotar n'était pas satisfait de ce qu'elle faisait, elle allait là-bas pour fuir sa colère. Le plus drôle en y repensant, était la panique qu'il éprouvait juste après sa disparition, elle était encore jeune et ne plus l'avoir à côté de lui le mettait dans tout ses états. Sa création comme il l'appelait si souvent, c'était comme sa vie, comme son véritable enfant qu'il chérissait plus que tout, avec une bonne dose de sévérité tout de même.

Ses souvenirs disparaissaient, allaient et venaient tel le vent froid du mont Tagne, ce vent l'aidait à progresser, soufflant dans son dos, elle étirait ses ailes au plumage gris pour se laisser porter et planer. Un sentiment de liberté qu'elle aimait retrouver quand elle volait, ses ailes, bien que différentes, elle les adoraient, son seul échappatoire, elles s'étaient d'ailleurs forgées à force des vols répétés de la stryge, à tout âge elle volait, retombant pitoyablement lors de sa jeunesse, maîtrisant ses atterrissages en mûrissant. Même si elle avait été le fruit d'une expérience mené par un "fou" son double sang ne l’incommodait pas, de nombreuses fois des stryges aux ailes blanches ou noires l'avaient prises pour une réincarnation de leurs ancêtres aujourd'hui disparus.

Elle espérait même pouvoir un jour, mettre fin à ce conflit entre ses deux races descendant du même noyau. Peut-être avec l'aide des Dragons ? Les stryges en vénéraient chacun un, pourtant, celui dans lequel elle croyait le plus était le plus oublié des trois, celui que l'on nommait Meruyk, Dragon du Crépuscule et de la Glace, un Dragon Gris. Bien que Morkez soit vénéré des stryges blancs, elle croyait en ces trois dragons qui avait vu l'évolution et la décadence de la race strygienne. Marihser, vénéré des stryges noirs, lui était cependant plus familier, faute de son environnement, Khotar ne vénérait que lui soit disant. La stryge aux ailes bien différentes croyait en eux, espérant qu'ils puissent réapparaître à leurs yeux et ainsi calmer la haine entre les blancs et les noirs. Mais les Dieux Dragons n'étaient plus de nos jours, l'équilibre rompu et fragile lui faisait parfois perdre espoir, principalement à cause des leçons qu'elle avait subit que ce soit à la Tour Noire ou à la Tour Blanche.

Ses pensées ayant dérivées si loin, elle venait seulement de s’apercevoir qu'elle était enfin arrivé sur un des plateaux principaux du mont, ce n'était plus très loin, encore un petit effort..

"Halte-là !"

Aryana sursauta à la voix forte, croyant qu'on venait encore la poursuivre sans arrêt, sa vie n'était qu'une fuite perpétuelle depuis sa dernière fugue. Tournant la tête avec une certaine frayeur sur le visage, ce sentiment se calma quand elle aperçu ceux qui l'appelaient. Trois stryges blanches en armures étincelantes, des Purificateurs à n'en points douter. Elle en avait déjà rencontré durant son séjour à la Tour Blanche, ils étaient imposant à cause de leurs armures et leurs armements, la stryge grise recula de quelques pas, déployant ses ailes, se préparant à fuir par les airs une nouvelle fois.

"Attendez ! Ne partez pas !"

Il ne semblait pas vouloir l'attaquer, leurs armes étaient toutes rangées à leurs ceintures ou dans leurs dos, ils semblaient plutôt curieux et s'approchaient à petits pas vers elle. Les trois stryges blancs étaient d'ailleurs surpris de voir les ailes d'Aryana, ils avaient cru voir une stryge noire, en s'approchant ils avaient vu des ailes grises, croyant voir un mirage, leurs regards trahissaient leurs émerveillement et leurs fascinations.

"Êtes-vous..?"

Aryana soupira, passant une main sur son visage, sa peur étant définitivement partit. Ce n'était que trois stryges blancs qui semblaient déjà en admirations devant ses ailes, pas de panique, ils n'étaient pas dangereux.. Sauf si..

"Suivez-nous je vous prie, nous devons vous ramener à la Tour Blanche pour vous présenter au Patriarche Blanc."

Pitié, tout mais pas ça, c'était comme si des stryges noirs allaient la présenter à la Matriarche Noire, autant y aller morte pour que la rencontre sois moins douloureuse à l'arrivée. Qu'avaient-ils tous à vouloir la ramener chez eux, elle avait envie d'hurler "Lâchez-moi." à tous ceux qui s'approchaient et cette fois encore ce n'était que des stryges égoïstes qui ne voyaient que la couleur de ses ailes.
Cependant elle n'avait clairement pas la force de résister à leurs poignes qui la saisissait par le bras pour l'emmener de force, sans non plus la blesser, elle essayait de s'arrêter et de tirer ses bras vers l'arrière mais ce n'était qu'une fourmi à côté d'eux. La stryge n'arrêtait pas de penser à une chose, qu'on vienne la libérer, qu'Harzhan ou Ekyo arrivent tels des sauveurs de nouveaux, même si un séjour à la Tour Blanche était moins risqué qu'à la Tour Noire certes, elle n'avait pas envie d'y remettre les pieds.

Déclinez votre nom et votre race. Désobéissez à vos risques et périls.

Les trois stryges stoppèrent le pas à l'entente de cette voix puissante dont le possesseur était masqué par le brouillard habituel que l'on trouvait au mont Tagne chaque matin. Le bruit métalliques des épées et des boucliers résonna en ce petit matin, les stryges blancs étaient visiblement réactifs et sur la défensive, une occasion pour Aryana de s'enfuir une fois que leurs attentions seraient portées sur la personne qui venait d'arriver.
La purée de pois montagneuse s’effilait, portée par le vent glacial matinal, enfin ils purent distinguer ce qu'il avait en face d'eux. La stryge rabattit immédiatement ses ailes, les mettant en arrières pour espérer les cacher derrière sa cape, la simple vision des ailes de cet homme en face d'eux lui avait donné un sursaut.

Un stryge noir, aux ailes sombres comme la nuit, semblait bien résolu à trouver ce qu'il cherchait. N'étant pas stupide, Aryana ayant à présent les poignets libres comme les trois autres tenaient leurs armes, elle recula en essayant de faire le moins de bruits. Son plumage gris frémissait sous le vent et ce sentiment qui commençait à lui remonter dans l'estomac. Fuir, fuir cette personne qui venait d'arriver, le plus alarmant était qu'elle n'avait aucun souvenirs de cette voix et de cette allure, qui donc Khotar avait encore envoyé pour elle ?







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3125
Expérience : 11371
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 1 Mai - 12:19

Débuts du combat Saigo & Aryana vs Purificateurs

Les joueurs commencent le combat.

Vitesse des joueurs : 1539

Saigo : 2107
Vitesse : 1404
Dégâts : 1878
Bonus : Analyste : si l'adversaire attaqué a plus de vitalité que Saigo, les dégâts de ce dernier sont augmentés de 60%
Le poison : les ennemis touchés perdent 40 de vitalité par tour
Exécuteur-en-Chef : les coups critiques sont de +100% grâce au Jugement Blanc.
Le Masque : le premier Coup Réussi est automatiquement transformé en Coup Critique.
Trop vite pour toi : peut taper 2x tout le monde.

Aryana Faenarya : 120
Vitesse : 135
Dégâts : 43

VERSUS

Purificateur A : 1600
Vitesse : 400
Dégâts : 500
Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.

Purificateur B : 1600
Vitesse : 400
Dégâts : 500
Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.

Purificateur C : 1600
Vitesse : 400
Dégâts : 500
Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 1 Mai - 14:08

Trois silhouettes se détachaient à présent dans le brouillard matinal. Trois silhouettes ailées, qui semblaient affairées à quelque chose que Saigo ne pouvait pas encore voir. Lorsque sa voix perça le manteaux brumeux, les trois se tournèrent vers lui, considérèrent sa silhouette, la couleur de ses ailes, et dégainèrent leurs lames.

Stryges blancs. Purificateurs. conclut aisément Saigo avec un large sourire.

Vil stryge noir, tu es indigne de connaître nos doux noms, offerts par Morkez ! Mais toi qui vient troubler nos opérations, qui peut tu bien être pour ne pas fuir alors que tu es clairement en infériorité numérique ?

La capuche de l'Exécuteur-en-Chef masquait son visage. Le Jugement Blanc en main, il s'avança doucement, scrutant les alentours. Qu'est-ce que ces Purificateurs venaient faire là. Soudainement, il remarqua une quatrième silhouette, plus en retrait, l'air plus timoré. Elle n'était pas de la même trempe, elle semblait plus facilement impressionnable, et donc plus à même de révéler des informations utiles, si toutefois elle en avait.

Toi, derrière. Apostropha le Faucheur d'un ton sans appel. Ne pense même pas à bouger d'un millimètre pendant que je m'occupe de ces imbéciles.

Comment osez-vous ?! C'est un individu de la plus haute importance qui doit être escorté à la Tour Blanche pour...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Alors qu'il se trouvait encore à plusieurs mètres de ses cibles, Saigo avait utilisé ses ailes, donné un puissant coup dans l'air, et s'était propulsé au devant de ce Purificateur à la langue bien pendue. Le Jugement Blanc s'enfonça dans la gorge du stryge blanc qui tomba raide mort. Sans laisser à un second Purificateur le temps de réagir, l'Analyste pivota dans le dos de son ennemi pour trouver sans problème l'ouverture entre le heaume et l'armure de plaques, situé juste au niveau de la nuque. Deux morts en un minimum de mouvement, le début de combat rêvé pour instiguer la peur dans chaque nerfs du stryge blanc restant. Ce dernier recula de plusieurs pas, soudainement beaucoup moins serein qu'auparavant.

Pour ta gouverne, sous-race, tu va avoir l'honneur de mourir de la main de l'Exécuteur-en-Chef.

[Tue Purificateurs A et B]


Dernière édition par Saigo le Lun 1 Mai - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2936
Expérience : 13111
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 1 Mai - 14:08

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 1 Mai - 14:56

Vil stryge noir, tu es indigne de connaître nos doux noms, offerts par Morkez ! Mais toi qui vient troubler nos opérations, qui peut tu bien être pour ne pas fuir alors que tu es clairement en infériorité numérique ?

C'était bien là les mots que sortiraient un bon stryge blanc enrôlé dans les purificateurs, cependant même si le stryge noir en face était bien en infériorité numérique, une étrange aura émanait de lui, quelque chose de morbide et d'inquiétant qu'on ne pouvait vraiment déceler. Malgré la prudence et la légèreté de ses pas dans la neige, la voix puissante en face d'elle lui glaça de nouveau le sang, une menace qui n'était pas à prendre à la légère.

Toi, derrière. Ne pense même pas à bouger d'un millimètre pendant que je m'occupe de ces imbéciles.

Bouger ? Aryana retenue un rire nerveux, elle ne fit que se racler la gorge, ses muscles ne voulant réellement plus bougés comme tétanisées par l'ordre qu'elles venaient de recevoir. Les trois stryges blanc se mirent d'ailleurs en ligne, pensant pouvoir barrer la route de ce stryge noir, les armes en avant, ils étaient prêt à riposter, du moins ils en donnaient l'air. L'un d'eux prit d'ailleurs la parole d'un ton assuré et sans être devin il était facile de savoir qu'il allait amèrement regretter ses paroles.

Comment osez-vous ?! C'est un individu de la plus haute importance qui doit être escorté à la Tour Blanche pour...

La fameuse "individu de la plus haute importance" comme avait dit le purificateur se passa la main sur le visage, l'air désespéré, que ce soit les blancs ou les noirs, ils étaient tous similaire sur ce point, cela faisait du mal à voir, il n'y avait réellement aucun camps où elle n'était pas considérée comme telle. Et puis comme si elle se serait laissé faire, elle aurait surement prit la fuite dans les airs après avoir gelé leurs pieds au sol pour ne pas qu'ils la retiennent, et cette rencontre aurait fini là. C'était sans compté sur l'arrivé de ce stryge noir qui approchait lentement sans aucune peur apparente, puis d'un coup il apparu bien plus près, c'était difficile de se repasser l'action étant donné que même des yeux bien aiguisés auraient eu du mal à voir l'action du stryge.

Dans un seul mouvement puissant, il venait d'enfoncer sa lame imposante dans la gorge du premier purificateur, son sang gicla sur les deux autres et sur le sol blanc neige. Un seul tour sur lui même lui suffit à en tuer un second, alors qu'ils étaient lourdement armés, l'exécuteur venait d'achever dans un silence de mort deux stryges blancs, le dernier était d'ailleurs tétanisé juste devant Aryana.

Pour ta gouverne, sous-race, tu va avoir l'honneur de mourir de la main de l'Exécuteur-en-Chef.

Les yeux de la stryge aux ailes grises s'ouvrirent en grands, elle les avaient précédemment fermés dut à la réaction orale du purificateur envers elle, en effet, ce n'était pas n'importe qui qui était venu la ramener de force à la Tour Noire. Que l'Exécuteur-en-Chef se soit déplacé pour sa pauvre petite personne était d'autant plus effrayant, il semblait utiliser bien plus la force que la parole vu l'état des deux cadavres des stryges blancs baignant dans leur sang. Aryana ne pu retenir un pas en arrière quand le dernier stryge blanc vivant lui attrapa le poignet, il voulait sûrement fuir en l’emmenant avec elle, mais pas question, même si il avait plus de force que lui, le corps de la stryge réagit de manière défensive et gela le bras droit du stryge blanc.

La glace avait grimpé tout le long de son membre à présent emprisonné sous une couche de glace, le stryge blanc recula, le bras immobilisé, regardant Aryana puis l'Exécuteur-en-Chef d'un air effrayé et désemparé. Vu qu'il n'avait pas pu fuir avec la jeune fille, il se tourna pour partir seul avec un bras de glace, cependant il n'allait pas aller bien loin, le stryge allant vers l'avant pour s'occuper de son cas.
Sans écouter les premières menaces de l'exécuteur, ses jambes bougeaient d'elles-même vers l'arrière, comme par instinct de survie, voulant s'enfuir de la menace de ce tueur au sang froid qui n'allait certainement pas la ramener à la Tour sans égratignures.

[Attaque Purificateur C]







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313


Dernière édition par Aryana Faenarya le Lun 1 Mai - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2936
Expérience : 13111
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 1 Mai - 14:56

Le membre 'Aryana Faenarya' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3125
Expérience : 11371
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mar 2 Mai - 9:24

Purificateur C attaque à 500 sur Saigo

   
Suite du combat Saigo et Aryana vs Purificateurs

   Les joueurs commencent le tour.

   Saigo : 1607
   Vitesse : 1404
   Dégâts : 1878
   Bonus : Analyste : si l'adversaire attaqué a plus de vitalité que Saigo, les dégâts de ce dernier sont augmentés de 60%
   Le poison : les ennemis touchés perdent 40 de vitalité par tour
   Exécuteur-en-Chef : les coups critiques sont de +100% grâce au Jugement Blanc.
   Le Masque : le premier Coup Réussi est automatiquement transformé en Coup Critique. (utilisé)
   Trop vite pour toi : peut taper 2x tout le monde.

   Aryana Faenarya : 120
   Vitesse : 135
   Dégâts : 43

   VERSUS

   Purificateur A : MORT
   Vitesse : 400
   Dégâts : 500
   Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.

   Purificateur B : MORT
   Vitesse : 400
   Dégâts : 500
   Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.


   Purificateur C : 1557
   Vitesse : 400
   Dégâts : 500
   Butin : 10 bons points sur l'échelle du bon stryge noir. Et de la street cred.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mar 2 Mai - 21:16

Ils étaient ridiculement faibles... et peureux. A la vue de ses deux camarades si facilement assassinés, le dernier Purificateur encore en vie tenta de fuir. D'abord avec l'inconnue, puis sans, quand cette dernière fit étalage de pouvoir de cryomancie en gelant le bras armé du stryge blanc. Elle venait de faire de lui une cible encore plus facile pour Saigo, qui fit un moulinet avec le Jugement Blanc, avant de sectionner ce bras glacial, devenu un fardeau pour son possesseur.

Tu n'en aura plus besoin, dans cet état là... lui chuchota-il.

Le temps de quelques secondes, l'Exécuteur-en-Chef songea à s'amuser un peu. Toutefois, il chassa ses pensées immatures de son esprit. Il avait un boulot, il n'était pas là pour s'amuser. Il plaça sa lame sous la gorge de l'immondice, tombée à genoux sous le coup de la douleur, et lui demanda d'un ton menaçant.

Qui c'est ? Pourquoi elle est importante pour vous ? Réponds !

L'Analyste n'avait pas encore eu un visuel décent sur cette "personne de la plus haute importance". Mais si les stryges blancs étaient prêts à dépêcher trois Purificateurs pour la ramener, alors il allait rapatrier cet individu dans les cachots, ne serait-ce que pour embêter ses ennemis. Voyant que sa prochaine victime hésitait, l'assassin accentua légèrement la pression de sa lame sur la gorge du Purificateur. Le tranchant du Jugement Blanc pénétra légèrement l'épiderme, un mince filet de sang commençant alors à s'écouler, pour venir tâcher la neige immaculé de son rouge.

Parle. Vite. La voix de Saigo était calme, mais impérieuse. A travers elle, il ne donnait aucun espoir à son Némésis. Il allait le tuer, mais il allait le faire parler avant.

Je sais pas ! Clama le stryge blanc, avant de recevoir un coup de genoux dans l'estomac, signe clair que sa réponse ne convenait pas. Exactement ! Je sais pas exactement ! C'est... c'est... une "expérience"... des vôtres. Le Patriarche Blanc...

Saigo le décapita sans plus de cérémonie. Le mot "expérience" avait retenti dans son esprit comme s'il avait été hurlé. Il se retourna, laissant le crâne du Purificateur rouler dans la neige, à quelques pas du reste de son corps. Si cette "expérience" était celle qu'il cherchait... Elle n'avait pas intérêt à s'être tirée. Saigo plissa les yeux, à la recherche du moindre signe de vie alentours. La brume rendait son repérage difficile, mais il distingua rapidement une silhouette. Un battement d'ailes. Puis un second. L'Exécuteur-en-Chef se retrouva devant celle qu'il venait plus ou moins de sauver.

A moins qu'il l'ait tiré d'une mauvaise situation... pour l'entraîner dans une situation pire encore.


[Fatality]


Dernière édition par Saigo le Mar 2 Mai - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2936
Expérience : 13111
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mar 2 Mai - 21:16

Le membre 'Saigo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mar 2 Mai - 22:24

Qui c'est ? Pourquoi elle est importante pour vous ? Réponds !

Parle. Vite.


La stryge reculait, à présent consciente réellement de ce qu'elle faisait, elle avait eu un moment d'arrêt à cause de la soudaine apparition de sa cryomancie qui n'était pas venu la saluer depuis quelques temps. La voix de l'Exécuteur-en-Chef résonnait et la faisait frissonner, le vent frais n'aidant pas à la situation, alors qu'il était occupé à placer sa lame sur le stryge blanc avec un bras en moins.

Je sais pas ! Exactement ! Je sais pas exactement ! C'est... c'est... une "expérience"... des vôtres. Le Patriarche Blanc...

Ce purificateur avait en effet raison, même si Aryana était trop loin pour l'entendre à présent, la fameuse expérience se sentait portée par ses jambes, le vent dans le dos, elle voulait s'en servir à son avantage, dégageant ses ailes grises de sous sa cape pour les déployer et espérer que le vent la porte loin d'ici. Mais alors qu'elle semblait enfin hors de la portée de l'exécuteur, elle l'aperçu devant lui, comme par magie comme si il s'était téléporté ou déplacé à une vitesse impressionnante, en freinant sa course, elle pestait en se demandant comment il avait fait pour se mouvoir aussi vite alors qu'il était censé être derrière elle.

Face à face avec l'Exécuteur-en-Chef, Aryana ne sait pas ce qu'elle aurait préféré entre être ramené à la Tour Blanche ou la Tour Noire, en y réfléchissant rapidement tout en reprenant son souffle, la Tour Blanche aurait été mieux. Il n'était certainement pas là pour parler de la pluie et du beau temps, après s'être débarrassé des purificateurs en deux coups de mains, soit il allait lui faire subir le même sort, soit il était réellement là pour la ramener. Ravalant sa salive, sa confiance étant au plus bas, elle ne faisait en aucun cas le poids face à cet adversaire.

Elle n'allait pas non plus se résigner et se rendre les bras en l'avant, sachant qu'elle ne pouvait trouver un échappatoire pour le moment, ses ailes de replièrent, ses plumes grises voletaient légèrement au vent. Bras croisés, le regard tourné vers l'exécuteur, elle soupira, pourquoi il fallait qu'on lui courre après, encore.

"Laissez-moi deviner.. Pour que l'Exécuteur-en-Chef se déplace ce n'est pas pour une simple promenade rafraîchissante au mont Tagne."

Aryana n'avait pas peur de la mort à l'heure actuelle, on lui avait fait subir un entraînement assez lourd, presque similaire aux exécuteurs, seulement, la torture physique n'avait pas été aussi présente pour elle, même si son dos entre ses ailes avait quelque peu subit. De plus, si il allait vraiment la ramener, autant y rentrer sans une once de peine et de peur, ça ne servait à rien de pleurer sur son sort, depuis le temps elle le savait, de ce fait, elle ne prit même pas une posture ou une voix menaçante pour s'exprimer. Autant jouer la carte de la prudence.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3125
Expérience : 11371
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mer 3 Mai - 21:59

Combat terminé

Les ailes blanches sont tachées de sang et meurent. Meurent. MEURENT !
Saigo et Aryana gagnent 32 points d'expérience et 27 pièces d'or.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Jeu 4 Mai - 22:46

Les Purificateurs éliminés, Saigo s'était immédiatement dirigé vers l'inconnue. Cette dernière avait bien tenté de prendre la poudre d'escampette, mais face aux puissantes ailes de l'Analyste, elle n'avait guère eut le temps d'aller bien loin. L'Exécuteur-en-Chef se tenait à présent devant elle, comme un obstacle infranchissable à la liberté qu'elle convoitait sûrement. Cependant, elle parvenait à garder son calme... pour l'instant.

Je déteste quand on me désobéit... Gronda le stryge noir, menaçant.

Doucement, le Faucheur se déplaça latéralement. Il avait remarqué que la jeune femme en face de lui était dotée d'ailes. Il ne lui fallut qu'un instant pour s'assurer de ce qu'il avait déjà cru deviner en lui coupant la route. Ailes grises. Jackpot. Finalement, cette mission qu'il avait décidé d'accomplir lui-même allait être beaucoup moins longue et ennuyeuse que prévue.

Toutefois, alors que la dénommée Aryana remarquais avec sarcasme qu'il n'était sans doute pas venu pour faire de la randonnée, Saigo l'observa plus en détail. Ses yeux d'Analyste l'informèrent que sa cible n'était pas particulièrement armée, ni protégée. Physiquement, hormis ses ailes grises, elle n'avait rien de "spécial". En bref, elle n'avait pas la carrure pour disposer d'un Exécuteur confirmé, ou alors elle cachait extrêmement bien son jeu.

En effet. Répondit-il d'un ton calme. Mais avant de te ramener à ceux qui te réclament, on va parler. Sa voix c'était faite ferme, autoritaire. Il indiqua une petite grotte un peu plus loin. Inutile de rester dans la brume et sous la neige pour ça. Au fait. Ajouta tout de même Saigo. Tu as intérêt à être coopérative, sinon tu rejoins les trois excréments pour pourrir dehors et te faire bouffer par un troll. Il commença à se déplacer vers l'abri naturel, tout en marmonnant. C'est pas parce que la Matriarche et un dégénéré des écailles s'intéressent à toi que t'es immunisée.

Une fois parvenus dans la grotte, l'Exécuteur-en-Chef toisa la stryge "grise" d'un œil mauvais. Le Jugement Blanc pendant distraitement au bout de son bras, comme un rappel constant de la situation dans laquelle Aryana se trouvait. Le Faucheur avait peut-être employé le terme "parler", mais c'était surtout un interrogatoire. Et l'assassin avait une première question qui lui brûlait les lèvres.

Comment as-tu fait ? commença-il avant de développer son propos. Kennen était un Exécuteur tout à fait correct, efficace. J'ai du mal à voir comment une souris de laboratoire a pu l'éliminer, et manifestement, sans trop d'égratignures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Jeu 4 Mai - 23:14

Il ne portait pas le titre d'Exécuteur-en-Chef pour rien, ça en crevait les yeux, sa simple prestance pouvait inspirer la peur au premier regard et étrangement, Aryana était calme, même si elle se savait en position nette de faiblesse, dans le pire des cas elle reviendrait blesser à la Tour Noire, mais certainement pas morte, il l'aurait tuée en même temps que les Purificateurs si il en aurait eu l'envie.

En effet. Mais avant de te ramener à ceux qui te réclament, on va parler. Au fait. Tu as intérêt à être coopérative, sinon tu rejoins les trois excréments pour pourrir dehors et te faire bouffer par un troll. C'est pas parce que la Matriarche et un dégénéré des écailles s'intéressent à toi que t'es immunisée.

Même si elle acquiesçait le fait de ne pas rester en plein milieu de la brume pour subir un interrogatoire de l'exécuteur, devoir parler n'était pas vraiment la meilleurs chose qu'il lui demandait, supposant qu'il n'allait pas lui demander si sa petite vie personnelle allait bien, il allait sûrement dériver sur des sujets un peu plus tendus auxquels la stryge avait été torturée d'une certaine manière pour pouvoir garder la bouche close quand viendrait ce moment.

Elle le suivit, sans ouvrir la bouche, à quoi bon essayer de parler avec un stryge noir qui n'était là que pour faire son travail, cette pensée lui fit lâcher un léger soupir, une brume fraîche se mêlant au reste du vent. Une fois à l'intérieur de l'abri, elle ne prit pas la peine de rester debout, ayant déjà assez courut et marché pendant plusieurs jours, sentant le regard bien supérieur de l'exécuteur, elle l'ignorait, tournant la tête de l'autre côté. Toutefois, la première question du stryge fit ouvrir les yeux d'Aryana un peu plus grand alors qu'il ne pouvait pas vraiment remarquer sa réaction étant donné qu'elle avait tournée sa tête à l'opposé même de l'homme.

Comment as-tu fait ? Kennen était un Exécuteur tout à fait correct, efficace. J'ai du mal à voir comment une souris de laboratoire a pu l'éliminer, et manifestement, sans trop d'égratignures.

Cette question, elle s'y était préparé, préparé pour Khotar car elle savait que lui-même la lui poserait, mais elle ne s'était pas vraiment préparé à l'expliquer à quelqu'un d'autre que son tuteur. Elle ouvrit la bouche de peur que sa gorge la brûle soudainement comme cela lui prenait quand elle parlait de près ou de loin d'elle-même.

"Oui, il était tout à fait correct.."

L'emploi du passé des deux stryges était clair, cela voulait bien dire que le corps de son ex maître d'armes avait bien été retrouvé, pour son plus grand malheur. Il ne fallait pas être très intelligent non plus pour remarquer ses difficultés à parler du sujet. Néanmoins l’appellation qu'il utilisa pour la désigner n'était pas mieux que le mot "expérience" ou même "pigeon" qu'elle avait de temps à autre.

"Sans égratignures, car Kennen n'aurait pas osé me toucher en sachant qu'il aurait fini dans les cachots sous les ordres de Khotar si il l'aurait fait."

Pour cela, aucun besoin de mentir, c'était totalement évident, vu le comportement qu'avait son tuteur envers elle, tous ceux qui devaient aller la trouver à l'extérieur devaient la ramener sans égratignures, à leurs risques et périls si ils essayaient de désobéir aux ordres.
Aryana ne continua cependant pas plus de parler du sujet de Kennen, une vague de mauvais souvenir venant renflouer ses émotions, elle soupira puis regarda le sol de pierre froid sous ses pieds, osant sans gêne à elle aussi poser une question.

"Je ne m'attendais pas à ce que ce soit l'Exécuteur-en-Chef qui me ramène. C'est Khotar qui est venu vous demander lui-même ? Lui qui m'a toujours dit de.."

Sa gorge se serra brusquement alors qu'elle commençait à révéler quelque chose concernant elle-même et son tuteur, en l’occurrence, un ordre simple qui était de ne pas s'approche de la personne possédant ce rang, surtout pour rester en vie lui avait-il dit. Posant sa main au niveau de sa trachée, elle respira un peu plus fort pour reprendre son souffle comme si elle venait de faire un gros effort alors qu'elle n'avait même pas bougé d'un centimètre.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Ven 5 Mai - 22:15

A peine arrivés dans la caverne, Aryana s'était assise, tournant le dos à Saigo. Cela, il s'en fichait bien, tant qu'elle répondait aux questions qu'il avait à lui poser. De son côté, l'Exécuteur-en-Chef était tout à fait calme. Massacrer ses Purificateurs en arrivant lui avait fait un bien fou, détendant ses nerfs tendus, à cause de cette foutue expérience qui l'obligeait à faire le sale boulot des autres castes.

Lorsque la stryge grise répondit à son interrogation, le Faucheur ne sut quelle réaction adopter. Devait-il être surpris, éclater de rire ou s'énerver ? Dans les cachots sous les ordres d'un Adepte des écailles ? Et puis quoi encore ? Une stryge blanche comme Matriarche Noire ?

Il va falloir que j'ai une discussion avec ce Khotar très bientôt. Pensa Saigo à voix haute. Puis, il s'adressa directement à Aryana : Que les choses soient bien claires. Je sais pas ce que ce Khotar a pu te raconter, ou raconter à Kennen, mais dans les cachots, c'est moi qui donne les ordres. Kennen était Exécuteur depuis suffisamment longtemps pour savoir cela, et si vraiment il a été embobiné par un Adepte, alors il mérite le sort qu'il a subit.

Finalement, le voilà qui fulminait un petit peu. Se dire qu'un Adepte lambda - pas même le Superviseur - ait pu avoir suffisamment d'autorité sur un de ses hommes pour l'endoctriner l'énervait. Les Exécuteurs n'étaient en aucun cas obligés de ramener leurs cibles en bon état, du moment qu'ils les ramenaient vivantes. L'assassin chassa ses pensées de son esprit. Maintenant, il avait trouvé l'expérience, il allait la ramener, et il allait parler en tête à tête avec l'illuminé.

Tout ça pour un rêve illusoire stupide. Recréer les stryges gris... alors qu'au final, nous sommes des stryges gris améliorés...

Khotar avait-il seulement lu les légendes stryges ? Ne savait-il pas que les stryges gris avaient évolués grâce aux deux dragons ancestraux, Morkez et Mahriser ? Ignorait-il que le premier avait affaibli sa propre race, en en faisant des immondices "purs" et avide d'une justice qui n'arrangeait qu'eux, tandis que le second avait parfaitement assimilé le fonctionnement de ce monde, dans lequel seuls les forts subsistent ? Ses pensées furent interrompues par une question, émanant d'Aryana. Pourquoi était-il venu, lui, l'Exécuteur-en-Chef ? Sa gorge se noua alors qu'elle développais son propos, mais Saigo n'y prêta pas attention.

Je suis venu moi-même parce que je voulais être sûr que le travail sois fait. Khotar a beau être un illuminé, il a le soutien de Zéphalia, et cette dernière est bien la seule à pouvoir m'emmerder. J'ai simplement pris le taureau par les cornes. Il marqua une pause, observant le fruit des recherches de l'Adepte des écailles. Dis-moi que je rigole... qu'est-ce que tu penses des stryges gris ?

Saigo était curieux de savoir comment elle avait été embrigadée depuis sa plus tendre enfance ? Est-ce que Khotar l'avait abreuvée de mensonges ? Vénérait-elle le seul vrai Dragon, Mahriser ? Des réponses qu'il obtiendrait dépendrait le sort qu'il réserverait au scientifique fou et à sa création...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Ven 5 Mai - 23:24

Il va falloir que j'ai une discussion avec ce Khotar très bientôt. Que les choses soient bien claires. Je sais pas ce que ce Khotar a pu te raconter, ou raconter à Kennen, mais dans les cachots, c'est moi qui donne les ordres. Kennen était Exécuteur depuis suffisamment longtemps pour savoir cela, et si vraiment il a été embobiné par un Adepte, alors il mérite le sort qu'il a subit.

Aryana réfléchit aux paroles de l'Exécuteur, c'est vrai qu'en réalité, c'était bien l'homme qui se tenait devant elle le maître des cachots, le vrai. Et c'est sans hésiter une seule seconde qu'il tuerait Khotar et elle avec si il savait tout le matériel et l'agencement qu'il avait à sa disposition. Elle toussa donc un peu, faisant mine qu'elle reprenait son souffle de nouveau, comme si de rien n'était, cependant rester ainsi sans lui répondre n'amènerait à rien de bon, alors elle tacha d'y remédier.

"Je suppose oui qu'il a dut.. avoir l'esprit embrouillé par plusieurs choses.. Qui n'est pas au courant que c'est vous qui avez le contrôle des cachots."

Elle n'avait pas dit "évidemment" à la fin de sa phrase de peur d'en faire un peu trop et de se prendre un bon coup au passage, même si il semblait facilement irritable, ce n'était pas trop le moment de faire la fière à en savoir plus que cet homme bien plus haut gradé dans la Tour qu'elle qui était à un bien bas étage. Elle se risqua à tourner l'oeil pour l'observer, après tout Khotar qui en parlait et en bien et en mal de cet homme, elle n'avait jamais été aussi près de l'Exécuteur, et donc de la mort elle-même.

Je suis venu moi-même parce que je voulais être sûr que le travail sois fait. Khotar a beau être un illuminé, il a le soutien de Zéphalia, et cette dernière est bien la seule à pouvoir m'emmerder. J'ai simplement pris le taureau par les cornes. Dis-moi que je rigole... qu'est-ce que tu penses des stryges gris ?

Aryana hocha machinalement la tête, elle avait donc bien pensée sur ce coup, cela n'était pas non plus impossible à comprendre, il faisait le travail lui-même et le faisait bien, son exécution matinale de trois stryges blancs lui avait bien prouvé de quoi il pouvait être capable. Zéphalia.. ce nom la fit légèrement frissonner, elle se souvient l'avoir rencontré lors de son premier retour forcé à la Tour Noire, elle n'était encore qu'une gamine à l'époque, Khotar avait dut la présenter à leur Matriarche pour qu'elle puisse la reconnaître.

Un soupir franchit ses lèvres quand elle repensa à cette scène effrayante, puis son esprit dériva sur la dernière question du stryge noir. Cela lui fit lâcher un rire nerveux incontrôlé, voulait-il vraiment se mettre à discuter avec elle de ses propos ? Qu'avait-elle à perdre de parler de ça avec lui, rien peut-être.. Ah, si, la vie.

"Marihser Dragon Blanc de l'Aurore et du feu, vénéré par les stryges noirs et Morkez Dragon Noir de l'Aube et de la Foudre, vénéré par les stryges blancs, Meruyk Dragon Gris du Crépuscule et de la Glace, adulé par nos ancêtres.."

La stryge fit une pause, ce texte répété machinalement, on avait l'impression qu'elle n'avait cessé de le répéter comme une leçon qu'elle récitait à un professeur. Elle se racla la gorge, sachant que les stryges noirs de son rang n'était qu'adulateur du Dragon Blanc, ses paroles allaient sûrement la tuer ou dans le moindre des cas, la blesser.

"Notre race commune a été mise sous la tutelle de Morkez et Marihser, laissant nos ancêtres décliner et se séparer sous le joug des deux dragons. Aveuglés et contrôlés, notre race s'est divisée, alors que nous étions frères et soeurs.. Meruyk nous a abandonné à notre sort.. et nous avons mutés.."

Elle n'osait même plus regarder l'Exécuteur-en-Chef, de peur de voir sa lame s'abattre et fendre son crâne, ou voir même son regard emplie de haine et de dégoût envers elle, en soit, son discours restait neutre, sans réel penchant, même si elle expliquait que Khotar lui avait apprit à vénérer comme il se doit Marihser. Étrangement, elle n'eut aucun soucis à parler de leur religion commune, ce n'était pas secret après tout, c'était même normal d'éduquer un enfant de la sorte chez eux. Pourtant Aryana s'était stoppé au moment où elle allait raconter autre chose, comme la mission dite "ultime" que lui prévoyait Khotar.

"Les Dragons nous montrerons le chemin.. par la guerre et la mort. Plus le temps passe, plus la vision idyllique que l'on m'a donné.. ce qu'on ma dit.. Tout cela, me paraît impossible à réaliser."

Déviant donc légèrement sur le sujet évoqué, traitant donc sans remords son tuteur de fou à cet instant, elle respira de nouveau avec quelques difficultés, pour ne pas dire mal. Il fallait qu'elle arrête de vouloir trop parler, trop en révéler, elle allait sévèrement le payer si Khotar apprenait qu'elle avait osé parler de sujets délicats, comme ceux auxquels elle pensait depuis tout à l'heure, ceux qui lui brûlaient l'esprit et lui démangeaient la gorge à tel point qu'elle avait envie de les hurler.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Lun 8 Mai - 22:41

Les dires d'Aryana semblaient confirmer les craintes de Saigo : l'un de ses hommes avait été corrompu, embrigadé par Khotar. L'Adepte devait donc bien savoir manier les mots, Kennen n'était pas le premier venu. Toutefois, il sentait qu'il y avait autre chose, dans le timbre de la stryge grise. Quelque chose qui lui déplaisait, une forme d'ironie peut-être ?

Ne tente pas de rire de moi. Lança l'Exécuteur-en-Chef d'un ton menaçant. Rappelle toi plutôt de ce que j'ai dit il y a 5 minutes. Ce n'est pas parce que Khotar et Zéphalia veulent te revoir en vie que je suis tenu d'obéir. Après tout... je pourrais dire que tu as opposé résistance, que tu as tenté de t'enfuir, que je n'ai pas eu le choix... Et personne, pas même la Matriarche Noire, ne pourra trouver quoi que ce soit à redire. Alors à partir de maintenant, je te conseille de faire bien attention à ce que tu va dire.

Ses dernières menaces trouvèrent rapidement échos, lorsque le Faucheur engagea la conversation sur le sujet de la religion. Il se montrait curieux : l'Adepte Khotar avait-il au moins éduqué sa création correctement ? Ou avait-il, dans la poursuite de son stupide idéal, osé blasphémer contre le Dragon Blanc ? Si tel venait à être le cas, l'Exécuteur-en-Chef obtiendrait là une information majeure, qu'il pourrait réutiliser à son avantage...

La réponse qu'il obtint n'était pas vraiment celle escomptée. Sans se mouiller, Aryana avait bêtement récitée des phrases que tout stryge noir apprenait plus ou moins à l'âge de 10 ans. L'histoire de la création des stryges, dans une version plus neutre, à l'image de ceux dont l'expérience était censée être la réincarnation.

Aveuglés et contrôlés... C'est donc ça que Khotar t'as appris ? Pitoyable qu'un Adepte des écailles, censé représenter le fleuron de la connaissance sur notre race, soit aussi incompétent. Ces deux adjectifs ne s'appliquent qu'à Morkez, le faux Dragon. Les stryges blancs sont nés car Morkez leur a ouvert le chemin de la faiblesse, pendant que Mahriser, le vrai Dragon, guidait les meilleurs d'entre nous sur le glorieux chemin de l'éternité. A grands coups de mensonges et de calomnies, le Dragon Noir a su rassembler des fidèles, aveuglés par des illusions aussi stupides que celles qui animent Khotar. Telle est la vérité. Telle est la raison pour laquelle nous stryges noirs finiront par triompher des stryges blancs, et éradiqueront leur néfaste présence de ce monde.

Son sermon terminé, il restait encore un dernier élément à adresser. Quelle était la vision idyllique que Khotar avait enseigné à sa création ? Était-ce une version impie, comme la renaissance totale des stryges gris et l'unification de deux races vouées à s'entretuer pour l'éternité ? Ou était-ce cette fois une vraie idylle ? Lui avait-il fait miroiter une terre parfaite, dans laquelle les stryges blancs ne seraient plus ? Il devait en avoir le cœur net.

Notre paradis est à portée de main. Un jour viendra ou plus aucune de ces immondices blanches ne peuplera Dùralas. Ce jour ou la Tour Blanche brûlera et s'effondrera dans les flammes saintes de Mahriser est proche. Le Dragon Blanc guidera ma lame, et ma lame sera son divin Jugement. Le sang coulera et enfin, après des millénaires de conflits, la boucle sera bouclée, et les stryges noirs prouveront à Meruyk que des deux Dragons ancestraux, créés pour guider les stryges sur les voies de la grandeur, seule Mahriser avait emprunté le bon chemin. Les stryges gris n'ont plus rien à faire sur ces terres. L'idéal que tu incarne aux yeux de Khotar est dépassé. Mais il n'est pas trop tard. Laisse tes ailes se noircir et ta place dans le camp du vrai Dragon t'apparaîtra claire comme de l'eau de roche !

Poussé par ses croyances religieuses, Saigo en venait presque à oublier sa mission première. Ramener l'expérience auprès de Khotar. Oui... peut-être allait-il faire cela. Peut-être allait-il aussi en profiter pour avoir une... "discussion" avec cet illuminé. Non, il ne le tuerait pas. Ce n'était pas à lui de porter le coup final. Mais il ne le laisserait sûrement pas sortir indemne de leur entrevue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mar 9 Mai - 0:35

Ne tente pas de rire de moi. Rappelle toi plutôt de ce que j'ai dit il y a 5 minutes. Ce n'est pas parce que Khotar et Zéphalia veulent te revoir en vie que je suis tenu d'obéir. Après tout... je pourrais dire que tu as opposé résistance, que tu as tenté de t'enfuir, que je n'ai pas eu le choix... Et personne, pas même la Matriarche Noire, ne pourra trouver quoi que ce soit à redire. Alors à partir de maintenant, je te conseille de faire bien attention à ce que tu va dire.

"Je m'en souviens, n'ayez crainte."

Aryana avait répondu calmement, non pas de manière hautaine, elle n'avait aucune raison de le faire. Toutefois, il pouvait néanmoins déceler dans sa voix une étrange acceptation, comme si elle acceptait que la mort la prenne, sans être direct. La stryge n'avait pas peur de mourir, elle avait échappée à la mort de nombreuse fois déjà, que ce soit lui qui l'achève, que grand bien lui fasse, mais pas maintenant, pas encore, elle avait encore des choses à faire.

Aveuglés et contrôlés... C'est donc ça que Khotar t'as appris ? Pitoyable qu'un Adepte des écailles, censé représenter le fleuron de la connaissance sur notre race, soit aussi incompétent. Ces deux adjectifs ne s'appliquent qu'à Morkez, le faux Dragon. Les stryges blancs sont nés car Morkez leur a ouvert le chemin de la faiblesse, pendant que Mahriser, le vrai Dragon, guidait les meilleurs d'entre nous sur le glorieux chemin de l'éternité. A grands coups de mensonges et de calomnies, le Dragon Noir a su rassembler des fidèles, aveuglés par des illusions aussi stupides que celles qui animent Khotar. Telle est la vérité. Telle est la raison pour laquelle nous stryges noirs finiront par triompher des stryges blancs, et éradiqueront leur néfaste présence de ce monde. Notre paradis est à portée de main. Un jour viendra ou plus aucune de ces immondices blanches ne peuplera Dùralas. Ce jour ou la Tour Blanche brûlera et s'effondrera dans les flammes saintes de Mahriser est proche. Le Dragon Blanc guidera ma lame, et ma lame sera son divin Jugement. Le sang coulera et enfin, après des millénaires de conflits, la boucle sera bouclée, et les stryges noirs prouveront à Meruyk que des deux Dragons ancestraux, créés pour guider les stryges sur les voies de la grandeur, seule Mahriser avait emprunté le bon chemin. Les stryges gris n'ont plus rien à faire sur ces terres. L'idéal que tu incarne aux yeux de Khotar est dépassé. Mais il n'est pas trop tard. Laisse tes ailes se noircir et ta place dans le camp du vrai Dragon t'apparaîtra claire comme de l'eau de roche !

Khotar sort de ce corps, c'était ce à quoi elle pensait, son discours était quasi-similaire à celui de son tuteur, s'en était effrayant, si bien qu'elle aurait pu coupé l'Exécuteur-en-Chef pour terminer son monologue. Elle ne connaissait que trop bien l'histoire des peuples auxquels elle appartenait, cependant Aryana n'était pas d'accord avec la vision aussi néfaste du stryge noir, c'était ainsi que tous ceux de sa race pensait et pourtant elle, voyait les choses autrement.

"Pourquoi les éradiquer alors que nous pouvons simplement faire la paix. Qu'est-ce que ça va apporter réellement de tuer les noirs ou les blancs, Meruyk ne souhaite pas la destruction, c'est la vision qu'a inculqué Mahriser aux stryges noirs, je ne dis pas que les stryges blancs ont eux raisons dans leur politique idyllique de purification des stryges noirs. Ils sont aussi ignoble les uns que les autres, pas l'un pour essayer de sauver l'autre, tous souhaitent s'entre-tuer."

Elle marqua une pause, tournant la tête vers son aile droite, la plus proche de l'Exécuteur, qu'elle tendit légèrement pour saisir une de ses plumes qu'elle tira d'un coup sec. Une légère douleur qui passa rapidement, Aryana regardait sa plume, cette dernière vint se cristalliser doucement, se recouvrant de givre pour devenir aussi aiguisée qu'une lame de métal.

"Combien de fois mes ailes se sont-elles noircies par des discours comme le tien, Khotar répète les mêmes, ne croit pas qu'il est un mauvais Adepte bien au contraire, j'en connais bien trop à son sujet pour ne pas dire qu'il ne vénère pas autant que toi Mahriser. Pourtant je n'ai aucun plaisir, rien de bénéfique à le valoriser, il m'a tout prit, je suis comme une stryge blanche ou noire, prise par des chaînes corrompues que l'on nous a inculquées depuis toujours. Blanc ou noir, le jour où les deux races comprendront le souhait de Meruyk.. le jour où nous cesseront de vouloir éradiquer ceux qui étaient nos frères et soeurs.. C'est en ce jour qu'il nous reviendra."

Elle se leva, tenant toujours la plume dans sa main, qu'elle serra brusquement pour la briser, une poussière de glace venant effleurer le sol rocheux sur lequel elle était précédemment assise.

"Tout cela, n'est qu'un rêve idyllique, qu'un souhait, je le sais bien. Quelque chose de sûrement irréalisable en soit. Nos races ne peuvent arrêter leur guerre du jour au lendemain."

Son regard se tourna vers l'Exécuteur-en-Chef, elle n'avait pas peur, au final, lui aussi avait ses propres idéaux et pour cela, elle le respectait.

"Exécuteur-en-Chef, vous avez vos propres idées, votre paradis si proche, l'éradication des stryges blancs, personne ne peut vous blâmer pour cet objectif. Vous agissez selon votre ligne de conduite, même si elle est guidé par notre religion, vous combattez pour votre justice, celle que vous pensez la meilleur. Toutefois.."

Elle s'arrêta, son regard n'avait pas cessé de fixer celui du stryge noir en face d'elle, ils discutaient simplement au final et sans vraiment s'en rendre compte, Aryana apprenait et c'était enrichissant à savoir. La vision des stryges noirs semblaient être la même depuis des années, l'exécuteur le montrait bien.

"Toutefois.. Malgré vos idéaux qui sont pour vous les meilleurs.. N'oubliez pas qu'ils ne sont pas universels, bien d'autres existent, même si en soit cela ne pourrait vous intéresser. Ne jugez pas les ambitions des autres, leur parcours pour y parvenir, essayez de les comprendre, c'est ainsi que l'on peut comprendre les véritables pensées que nous ont laissés les Dragons."

Aryana pourrait en discuter des heures, la religion la fascinait aussi, l'Exécuteur aussi, il discutait simplement avec elle, à croire qu'il n'avait pas qu'un seul côté bourrin et tueur, ses paroles elles-mêmes étaient emplies de passion. Il pouvait presque sembler amicale, soulignons le mot sembler, car il était tout de même le chef des exécuteurs, qui était censé la ramener à la Tour Noire, de gré ou de force supposait la stryge.

"Mais je ne suis pas fermée d'esprit à notre religion, bien au contraire, Khotar m'a éduqué avec des discours comme les vôtres."

C'était en soit une révélation dissimulée, preuve de sa faiblesse et de sa corruption, elle était faible et facilement influençable, même si elle gardait une ligne de conduite bien tracée, ses pensées neutres en l'image des gris pouvaient s'avérer changeantes.

"Il y a quelques années, avant que je ne décide de partir de la Tour Noire, mes ailes n'était pas aussi grises. L'influence de la Tour les avaient noircies. C'est ce changement qui m'a fait prendre conscience que je ne voulais pas changer ce que j'étais, je suis donc partis. Vous n'êtes pas le premier à me courir après et certainement pas le dernier non plus."

Elle y tenait, on pouvait le sentir dans sa voix que ses ailes semblaient être importante pour elle. Fruit d'un mélange de noir et de blanc, ses ailes étaient pour elle une sorte de réunification de leur peuple, même si elle avait été forcé, mais cela lui donnait une sorte d'espoir, une lueur infime qui brillait au fond d'elle telle une étoile dans une galaxie.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Mer 10 Mai - 20:48

Suite à son sermon engagé sur les croyances des siens, Saigo écouta la réponse d'Aryana. Il garda le silence, interrompant seulement la stryge grise au début de sa tirade.

Ne me tutoie pas. Avait-il grondé. Certes, lui ne se gênait pas pour le faire, mais la situation l'y autorisait, en quelque sorte. Toujours fut-il que la jeune femme respecta sa demande, et passa au vouvoiement jusqu'à se taire.

Elle avait parlé de paix. Pourquoi stryges noirs et blancs ne pouvaient-ils pas faire la paix ? Une telle question semblait risible aux yeux de l'Exécuteur-en-Chef. Elle parlait de Meruyk, de la volonté des Dragons ancestraux. Qu'en savait-elle ? Khotar, en créant son expérience, l'avait-il érigé en porte-parole d'une entité divine disparue depuis des millénaires ? Elle parlait de tolérance envers les modes de pensées des autres, et le Faucheur se retint de s'esclaffer. Il avait sillonné les terres de Dùralas et de Wystéria, et s'il avait retenu une chose, c'était que seul les forts subsistaient, et que c'était par la force que les modes de pensées dominants étaient imposés. La rencontre du stryge noir avec un de ses congénères, Rekhan, remonta dans sa mémoire, au même titre que ses aventures avec l'ancienne Ombre, Alrun. Par deux fois, il avait faillit mourir, car il était faible. Il se souvenait de sa première rencontre avec Nova et Dragnizzo, à quel point il avait été écrasé comme un vulgaire insecte. Toutes ses défaites humiliantes à l'Arène de BaldorHeim. Tout cela l'avait forgé comme la plus aiguisée des lames, et désormais il avait le luxe de faire partie des forts. Ce luxe impliquait d'écraser les faibles, et d'affirmer sa pensée comme la meilleure.

La paix entre nos deux races n'arrivera jamais, cesse de te bercer d'illusions. Déclara fermement Saigo. Cette volonté d'exterminer l'autre est ancrée au plus profond de nous. L'article 56 du Code de la Mort, cela doit te dire quelque chose, n'est-ce pas ?

"N'importe quel stryge noir croisant un stryge blanc est autorisé, et même encouragé, à tuer celui-ci." Une phrase, une loi qui à elle seule résumait toute la situation. Quelle que fut la volonté du premier Dragon, cela n'avait plus aucune importance.

Pense-tu sincèrement que Meruyk reviendra si nous cessons la guerre ? Foutaises. Meruyk a créé des êtres qu'il pensait parfait, mais il s'était fourvoyé. Les stryges gris étaient d'une neutralité ridicule. Ils n'étaient pas intégrés au monde, car leur mentalité les rendait indifférent à ses problématiques. Isolés ainsi, auraient-ils perduré ? Je leur donne peu de chances. Quand à Morkez et Mahriser, ils avaient des visions différentes de ce qu'était la perfection que les stryges gris devaient incarner. Le Dragon Noir croyait en l'altruisme. Le Dragon Blanc ne jurait que par la force. Et aujourd'hui, il est évident de constater quels préceptes sont les plus adaptés ! Nos deux peuples ont forgés des relations solides avec d'autres races, mais ultimement, des guerres feront rage, cela à déjà commencé avec Nadsuhydr. A termes, les races se feront face, et les stryges blancs paieront leurs soi-disant gentillesse... en se faisant trahir. La confiance qu'il donne aveuglément au premier venu sera bafouée, et dans ces instants ou leur faiblesse sera exposée aux yeux du monde, je serais en première ligne pour rappeler à ces immondices que leurs ancêtres auraient mieux fait de suivre le chemin de la vraie perfection !

La tour blanche brûlant à l'aurore. Une fresque peinte maintes et maintes fois dans l'esprit belliqueux du Faucheur. Il rêvait de cette instant où la tête du Purificateur-en-Chef roulerait à ses pieds, et où le Jugement Blanc se délecterait du sang de ce leader de pacotilles. Le Patriarche Blanc mourrait également, c'était une évidence... Mais Saigo était prêt à laisser le soin d'en finir à d'autres. Zéphalia sans doute serait-elle ravie de s'en charger elle-même.

Tu as toutefois raison sur un point. Mon opinion n'est pas universelle... Pas encore. Mes objectifs sont élevés, très élevés. Sans doute mourrais-je avant de les avoir accompli. Mais je trouverais des héritiers pour reprendre le fardeau que je laisserais derrière moi. Tout cela sera fait en temps voulu. En attendant, comprends bien une chose : que ce soit par ma lame ou par celle d'un autre, un jour arrivera, sacré et divin, où les stryges noirs occuperont seuls Dùralas. Cela commencera par les stryges blancs, puis les autres races inférieures à nous suivront. Peut-être, sans doute même laisserais-je certains de ces faibles vivre. Sans doute je les réduirais à l'esclavage, ne serait-ce que pour leur rappeler qu'ils sont faibles, et que leur pensée, leurs objectifs et leur foi sont illusoires face à la toute puissance de Mahriser !

Les yeux de Saigo se levèrent au ciel. Mahriser, qu'importe où se trouvait le vrai Dragon, l'Exécuteur-en-Chef s'était juré d'en devenir le plus fier représentant. Chaos et puissance était le dogme du Dragon Blanc, il le savait mieux que quiconque. Chaque jour, il se rapprochait un peu plus de cette puissance qu'il recherchait. Chaque vie prise le rapprochait de son objectif... Saigo inspira un grand coup, avant de reposer ses yeux sur Aryana, son visage animé d'un sourire mauvais.

J'ai parfaitement conscience que je ne suis pas le premier à te courir après. Mais méfie-toi de tes mots... je pourrais bien être le dernier... à te voir en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Jeu 11 Mai - 0:05

La paix entre nos deux races n'arrivera jamais, cesse de te bercer d'illusions. Cette volonté d'exterminer l'autre est ancrée au plus profond de nous. L'article 56 du Code de la Mort, cela doit te dire quelque chose, n'est-ce pas ?

L'exécuteur pu voir que la stryge baissait la tête légèrement sur l'instant, murmurant le résumé de cet article du bout des lèvres, bien sûr qu'elle s'en souvenait, Khotar serait un piètre stryge noir si il ne lui avait pas bourré le cerveau sans y mettre ce Code.

"J'entends bien, ce Code, ce sont les stryges noirs qui l'ont crées. Quand Meruyk a laissé Mahriser et Morkez, c'était pour qu'ils apportent chacun leur force, pour que la race soit encore plus belle. Comme vous l'avez dit, le Dragon Noir devait nous apporter l'altruisme, le Dragon Blanc la force et la puissance pour gouverner et faire régner notre peuple. Cependant, par une quelconque avidité, que j'ignore, que j'aimerai comprendre, au lieu d'inculquer ces valeurs en nous, ils ont cherchés à nous dissocier, nous faire prendre des chemins différents, deux chemins en total opposition."

Aryana avait relevé la tête pour affirmer ses paroles, elle croyait en ce qu'elle disait, qu'avaient-ils réellement donnés au final, les Dragons ? Apporter la séparation des stryges en distribuant des valeurs qu'ils auraient pu réunir, c'était là l'idée qu'elle ne comprenait pas, pourquoi séparer un peuple au lieu de l'unifier en le perfectionnant avec deux valeurs encore plus fortes réunies ? C'était la question qu'elle posait à l'Exécuteur-en-Chef à ce moment même.

Le discours qu'il faisait sur les stryges gris, puis blancs, il est vrai que c'était parfois désolant de les voir aussi naïf, leur altruisme pouvait être un handicape, c'est pour ça qu'au lieu de séparer le blanc du noir, ou le noir du blanc, les réunir auraient été la meilleure chose à faire.

"Toutes les races ne veulent pas la guerre, Exécuteur-en-Chef. Si vous regardez autour de vous, quels peuples se sont la guerre officiellement à part le notre ? Certes, les vampires et les loups-garous se détestent, mais ils ont passés ces enfantillages. Cela leur a permis de perdurer dans un traité de paix, qui veut la guerre ici ? Les elfes ? Les humains ? Les nains ? Les nagas ? Je passe avec regret toutes les autres races qui peuplent les terres de Dùralas, réfléchissez bien exécuteur, ceux qui provoquerons la guerre, ce seront les stryges noirs. Car il ne fait aucun doute, comme vous dite, que votre paradis existeras. Dans combien de temps, nous l'ignorons, mais vos idéaux sont proches et réalisables, de ce fait, que ferez vous ? Vous aurez atteint votre but ultime en exterminant nos jumeaux blancs."

Tournant la tête vers l'extérieur, le temps semblait s'être calmée, étant déjà debout, les mains bien en évidence pour montrer à l'exécuteur qu'elle ne tenterait rien, elle s'avança pour être plus proche de l'entrée. Respirant à plein poumons l'air frais du Mont Tagne, le soleil était déjà haut dans le ciel, une brise fraîche continuelle soufflait mais elle n'était pas agressive.

"Faire la guerre n'est pas un fondement que nous a inculqué Mahriser, il nous a offert une voie nouvelle, nous perfectionnant dans le but de surpasser en force les stryges blancs qu'il voyait imparfaits. Et malgré vos objectifs vous voulez faire la guerre aux autres peuples ? Nous ne sommes pas le centre du monde enfin..!"

Elle avait un peu élevée la voix à la fin de sa phrase, mais elle calma aussitôt son jeu, reprenant son ton neutre qu'elle employait à chaque paroles sortant de sa bouche.

"Mahriser nous a offert des valeurs, qu'il aurait pu réunir avec celle de Morkez pour former un tout perfectible mais néanmoins meilleurs que ce que nous sommes aujourd'hui en étant séparé. Vous avez raison, séparé, les stryges blancs pacifiques sont facilement bernables, naïfs, ils n'ont pas les valeurs que nous, nous avons, tout comme nous nous n'avons pas les leurs. C'est cette division qui nous rend plus faibles dans certains domaines."

Appuyée contre la parois rocheuse, elle tourna la tête vers l'Exécuteur-en-Chef, n'ayant pas peur de le regarder en face, son regard quittant le paysage enneigé de la montagne.

"Exécuteur, votre projet premier tiens la route, il faut se rendre à l'évidence. Mais faire la guerre aux autres peuples n'est pas bénéfique, qu'avons nous à prouver de plus une fois votre paradis mis en place ? A quoi bon exterminer des peuples alliés ou neutres avec qui nous pouvons évoluer, commercer, échanger et bien plus encore. Ne vous faites pas d'idées, si les stryges noirs détruisent les blancs, leurs alliées ne resteront pas sans rien faire, beaucoup verrons que le mal, ce sera nous, avec des idéaux tel que votre esclavage des peuples, ils se léguerons tous. Qui voudrait être esclave après tout ? Même les nagas le feront, ils combattront au côté des autres races pour arrêter cette vision idyllique que vous avez."

Bras croisés, elle n'était pas stupide non plus, les projets de destruction des stryges blancs étaient en marches depuis bien longtemps et selon les dires de l'homme, ils semblaient être bientôt réalisables. Ce n'était pas le plus inquiétant, même si l'était déjà, cette guerre future dont il parlait, que voulait-il au juste à part détruire toutes les autres races ? Les stryges noirs finiront eux aussi exterminés par leur pouvoir qui leur sera monté au cerveau, ils se feront écrasés par les autres races en désaccord avec leurs projets. Aryana ne voulait pas de ce futur, un futur baignant dans la guerre, le sang et la mort.

"A vouloir voler trop haut, nous allons retomber et mourir bêtement."

Dans ses paroles, on pouvait sentir qu'elle avait été éduqué avec une certaine fierté d'elle-même, comme une vrai stryge noire, même si elle n'en avait pas la couleur, ni les idées premières. Elle ne voulait pas que son peuple périsse inutilement dans une guerre aux idéaux qui les dépassent eux-mêmes.

J'ai parfaitement conscience que je ne suis pas le premier à te courir après. Mais méfie-toi de tes mots... je pourrais bien être le dernier... à te voir en vie.

Soudainement, un éclair, ou plutôt, une idée traversa le cerveau de la stryge aux ailes grises, en une seule phrase il venait de lui donner une idée de génie dont elle se servirait, pas encore bien sûr, mais bientôt, elle allait devoir s'en servir. Gardant cette idée dans le coin de son crâne, son regard passa sur l'Exécuteur de haut en bas, peut-être pourrait-il même l'aider dans cette idée, même si elle parlait bien de l'Exécuteur-en-Chef lui-même, prêt à l'aider, pourtant en y réfléchissant ce projet pourrait bel et bien l'intéresser.

"Cela pourrait s'arranger à un moment, je suppose que vous n'allez pas perdre votre temps pour me ramener. Cependant je sais ce qui m'attend quand j'y retournerais, je sais ce que Khotar a prévu pour moi..."

Une certaine tension pouvait s'entendre dans sa voix, elle ne tremblait pas, mais semblait méfiante et sur la défensive, le stryge noir à côté d'elle pouvait sentir qu'elle savait de quoi elle parlait, ce qui l'attendait dans la Tour Noire ne semblait pas la rendre très joyeuse. Une étrange bourrasque de vent vint s'engouffrer dans la petite caverne, faisant voleter les plumes des ailes des deux stryges, un nouveau vent semblait se lever.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Sam 13 Mai - 19:04

Saigo était légèrement surpris de la manière dont les choses avaient tournés. Il n'imaginait pas que cette mission qu'il s'était auto-attribué serait si aisée. Il ne pensait pas discuter religion avec une simple souris de laboratoire, dont le cerveau avait été retourné maintes et maintes fois pour servir des idéaux stupides. Faire renaître les stryges gris... Saigo n'était pas un génie, mais il était quasiment sûr que cela ne marchait pas comme ça. Au final, à part des ailes un peu plus claires que les siennes, et un peu plus foncée que celles des stryges blancs, cette Aryana n'était rien de spécial.

Tu sembles ne pas comprendre un point pourtant crucial. Morkez et Mahriser, dès les premiers instants, se sont opposés dans leur vision de la perfection. Si dans un premier temps, Meruyk a conservé le contrôle, lorsqu'il s'est retiré, le faux Dragon et le vrai Dragon ont eu le champ libre pour mettre en place leurs propres idéaux. Il ne fut jamais question de mélanger leurs préceptes au sein d'une même culture. La finalité de leurs actions étaient de prouver à l'autre que son point de vue était inférieur. En cela, stryges noirs et stryges blancs ne sont peut-être que des pions sur l'échiquier géant qu'est ce conflit millénaire. Mais il de notre devoir de nous battre pour que la vraie foi triomphe.

Aryana avait commencée à se déplacer dans la petite grotte, sans cependant montrer le moindre signe d'une quelconque forme de rébellion. Si elle tentait quoi que ce soit, elle mourrait sur le champ, elle devait le savoir, elle n'était pas stupide à ce point. En attendant, elle déblatérait des discours qui donnèrent la nausée à l'Exécuteur-en-Chef, tant ils étaient emplis de naïveté.

Parce qu'aucune race n'est en guerre, tu penses que personne ne la veut ? Pitoyable. cracha durement l'Analyste. La guerre est le fondement même de ce monde. Depuis la création de ce monde, les races se sont fait la guerre. Humains, nains, elfes, orcs, géants, encore même il y a quelques mois avec la Calamité de l'eau. Les guerres façonnent ce monde, il faut être stupide pour ne pas s'en rendre compte. Tous les peuples de Dùralas se préparent à la guerre, car ils la savent inévitable. Pour l'heure, il retarde l'inéluctable comme ils le peuvent, mais tôt ou tard, des tensions naîtront. Peut-être seront-ils dirigés contre les humains, qui se sont installés un peu partout sur le continent ? Peut-être que les orcs où les nains seront fatigués des moqueries à leur encontre ? Peut-être que les vampires et les loups-garous reprendront leur conflit là où ils l'ont laissés ? La guerre reviendra, ce n'est qu'une question de temps. Les têtes couronnées sont avides de pouvoir, plus de terre, plus d'influences, et la voie des armes est la seule voie viable pour accomplir leurs désirs. Les guerres reviendront, et lorsque ce sera le cas, les stryges noirs domineront tous les autres, car nous sommes les seuls à vraiment connaître la guerre.

Au plus profond de lui, Saigo croyait ses mots. Le conflit millénaire qui opposait les deux peuples stryges, et la culture profonde des préceptes de Mahriser faisait des stryges noirs les mieux préparés à la guerre, et cette expérience qu'ils accumulaient les mènerait à la victoire.

Mahriser nous a inculqué la voie du chaos. La guerre est source de chaos, et les stryges noirs sont une race de guerriers supérieurs. Ne t'inclut pas à nous, toi qui clame représenter les stryges gris, mais seulement quand ça t'arranges. Tu n'es qu'une expérience, une étape dans le but d'un fou. L'Analyste marqua une pause, le temps pour l'expérience d'en remettre une couche sur l'intérêt ou non de mener une guerre. Tu as tort. Notre séparation d'avec les stryges blancs fait toute notre force, notre perfection. Eux-mêmes à la tour Blanche, ils sont sans doute persuadé que leur altruisme, et leur volonté de justice fait leur perfection, et les rends meilleurs que nous stryges noirs. Nous en revenons toujours au même point. Morkez et Mahriser se sont querellés pour savoir lequel de leurs idéaux menaient à la vraie perfection. Et en tant qu'Exécuteur-en-Chef, et porteur du Jugement Blanc, il est de mon devoir de propager la vraie foi au monde entier.

Aryana finissait enfin son discours en déclamant que les peuples censés être alliés aux stryges noirs se lèveraient aussi contre les stryges noirs, lorsque ces derniers les auront détruits. Saigo sourit.

En effet. Naga, Abyssaux de la Tempêtes... ils se dresseront aussi comme des obstacles à un moment ou à un autre, c'est inéluctable. Ils n'échapperont pas au sort que je réserve à ce monde. Mon paradis n'a pas de place pour la faiblesse, et toutes les races sont inférieures aux stryges noirs. Ils pullulent de partout, prêche de fausses paroles et vénèrent de faux Dieux, ils me dégoûtent. Ils seront tous des ennemis. Ils seront tous des obstacles. Certains vivront, car ils m'ont prouvés leurs valeurs. D'autres deviendront mes esclaves, car ils méritent l'humiliation éternelle. Tous les autres mourront. Nous n'avons pas besoin d'eux. Les stryges noirs proliféreront et exploiterons seuls tout ce que ces terres ont à offrir.

Une vision idyllique, à n'en point douter. Mais les dernières paroles d'Aryana le ramenèrent à la réalité. Sans s'en rendre compte, il avait haussé le ton, déclamant avec passion sa tirade sur ce monde paradisiaque qu'il allait créer. Tout cela viendrait, l'extase de faire couler le sang serait bientôt là. Mais en attendant, il avait une mission à accomplir. L'expérience devait retourner au bercail. Passé un moment, l'Exécuteur-en-Chef avait songé à la laisser partir, et à aller tuer Khotar. La seconde partie de ce plan tenait toujours, en temps voulu cependant. Mais il n'était pas du genre à échouer dans ses missions.

J'ignore ce que Khotar a prévu pour toi. Je m'en fiche. Quoi qu'il te fasse, rappelle-toi seulement que ce n'est rien comparé à ce que tu subirais de ma main si je le décidais.

Il s'approcha de la stryge grise, prêt à la ramener à la Tour Noire et à reprendre sa vie d'Exécuteur-en-Chef. Mais alors qu'il arrivait à sa hauteur, un hurlement tonitruant retentit du fond de la caverne. Quoi que ce fusses, c'était gros. Le genre de proie qu'affectionnait tout particulièrement Saigo.

Ce serait quand même dommage que tu te fasses malencontreusement bouffée par un troll...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3125
Expérience : 11371
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Sam 13 Mai - 20:42

[PNJ]Saigo, Aryana - Ennemi

Le groupe de Saigo commence le combat/tour.

Vitesse des joueurs : 617

Saigo: 2427
Vitesse : 502 (1504 de base)
Dégâts : 1978
Bonus : Analyse de l'adversaire : Tant que la vitalité de l'adversaire est supérieure à celle de base de l'Assassin (2427), les dégâts de ce dernier sont augmentés de 60% (seulement sur l'adversaire attaqué).
Masque sanglant : le premier CR est transformé en CC.
Jugement Blanc : : les CC sont augmentés à 100%.
Poison : -40 de vitalité/tour

Aryana Faenarya: 645
Vitesse : 115 (344 de base)
Dégâts : 653
Bonus : Hydrocyno : si la vitalité du joueur descend en dessous de 25% (162), elle est régénérée une fois.

-----------------------------

Creuse-neige: 5500
Vitesse : 250
Dégâts : 800
Bonus : Tempête de neige : La vitesse des joueurs est divisée par 3 dès le premier tour du combat.




Crédits de l'avatar : http://sakimichan.deviantart.com/art/Red-Justice-216145187

~Prends-garde Invité, Le Juge te surveille...~


Liens utiles : Règlement du RP et des combatsQuêtes spécialesDemande de RPArènePrisonRéclamation du Juge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Expérience strygienne

avatar

Messages : 272
Expérience : 1330
Féminin Âge RP : 21

♦ Politique : 16
Métier : Chasseuse - Experte
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1445/1445  (1445/1445)
Vitesse: 652
Dégâts: 739

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Sam 13 Mai - 21:34

Aryana écoutait distraitement l'Exécuteur depuis qu'elle s'était rapproché de l'entrée de ce creux dans la roche, bras croisés, le corps appuyé sur le côté. Son regard ne faisait que regarder le paysage en panoramique, un paysage qu'elle allait bientôt quitter par la force, se sentiment d'impuissance la mettait mal à l'aise.

Ne t'inclut pas à nous, toi qui clame représenter les stryges gris, mais seulement quand ça t'arranges. Tu n'es qu'une expérience, une étape dans le but d'un fou.

Aryana serra les dents et les poings à cette phrase, elle ne chercha pas à cacher sa réaction non plus, elle avait envie de se retourner et de donner une énorme gifle à ce stryge noir et son allure hautaine dut à sa supériorité qui avait du lui monter au cerveau. Depuis petite, son cerveau avait été lavé et relavé par cet homme dont la totalité des maux qu'elle avait ne faisait que retomber sur lui, c'était sa faute, à lui, et l'exécuteur n'aidait pas non plus à la raisonner sur ce chemin. Il lui donnait plutôt envie de l'insulter royalement et de lui gueuler haut et fort à la figure qu'elle n'était pas qu'une expérience. Malgré cela, elle restait déchirée sur le point racial, même si on lui avait inculqué cette obsession pour la puissance, pour la perfection qu'était les stryge noirs, Aryana n'avait pas envie de se faire associer à ça. C'était pire qu'une torture physique durant laquelle on pourrait lui arracher les ongles ou bien la torturer jusqu'à ce qu'elle perde conscience.

J'ignore ce que Khotar a prévu pour toi. Je m'en fiche. Quoi qu'il te fasse, rappelle-toi seulement que ce n'est rien comparé à ce que tu subirais de ma main si je le décidais.

Sans même se retenir cette fois-ci, Aryana souffla du nez, cela pourrait être prit comme une énorme provocation et surtout une moquerie, mais à bien réfléchir sur la phrase du stryge noir, Aryana aurait sûrement préféré une torture physique comme le faisait les exécuteurs. Traumatisé par les tortures magiques et psychique de son tuteur, cela lui donna un frisson quand ses souvenirs lui revinrent en mémoire.

"Vous n'avez aucune idée de ce que vous dite.. Au moins avec les exécuteurs, on sait à quoi s'attendre comme douleur. Ce ne sera jamais pire que d'avoir la sensation de se faire disséquer à vif, et encore, les mots sont faibles."

Un mélange de haine et de rancœur s'agglomérait dans sa voix, quelque chose de mauvais qui lui donnait des envies de meurtres. Mais il ne fallait pas se voiler la face, elle n'était rien à l'heure actuelle comparé à lui, un vulgaire moucheron dissident qui était plus têtue qu'une mule.

"Cependant, même si j'aimerai pouvoir faire rouler sa tête comme vous avez fait avec les stryges blancs de tout à l'heure, je ne peux pas. Pour l'instant du moins."

Elle marqua une pause, inspirant un grand coup pour essayer de se calmer de toutes ses émotions qui allaient et venaient à travers son esprit.

"Mais soyez en sûr, dès que je pourrais, dès que mes chaînes se seront affaiblies.. Je le tuerais."

La stryge aux ailes grises s'avança automatiquement pour sortir et s'écarter de l'Exécuteur-en-Chef qui s'approchait d'elle sûrement pour l'attraper et la ramener, la discutions avait assez durée. Un étrange rugissement se fit entendre tout proche d'eux, à côté de l'entrée, alors que le stryge noir riait déjà de son sort si jamais il la laissait là à se faire déchiqueter par un troll des montagnes.
Elle soupira et ne se fit pas prier pour sortir en vitesse, peut-être pourrait-elle profiter qu'il soit occupé avec un quelconque monstre pour qu'elle déguerpisse.

Apparemment la fameuse bestiole qui avait poussé ce hurlement à glacer le sang n'était pas vraiment de cet avis aussi, à croire que le monde entier avait décidé de se léguer contre elle à cet instant précis. Elle recula donc, à son plus grand malheur pour se rapprocher de l'exécuteur pour qu'il passe devant, jetant au passage une arme de jet faite de glace, semblable à une lame en direction de la bête pour qu'elle recule. Sans surprise, cela semblait à peine l'avoir chatouillé, ravalant sa salive, elle étira ses ailes, comme prête à vouloir s'envoler et partir planer en contre bas du mont Tagne.


Spoiler:
 








Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313


Dernière édition par Aryana Faenarya le Sam 13 Mai - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 2936
Expérience : 13111
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Sam 13 Mai - 21:34

Le membre 'Aryana Faenarya' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saigo
Exécuteur-En-Chef

avatar

Messages : 1562
Expérience : 4406
Masculin Âge RP : 24

♦ Politique : 173
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Corbac, Corbeau de Saigo +350, V+300, 150) [Amélioré]

Stats & équipements
Vitalité:
2437/2437  (2437/2437)
Vitesse: 1529
Dégâts: 2003

MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   Dim 14 Mai - 22:23

L'expérience venait d'ouvertement sous-estimer les sévices que pouvaient infliger les Exécuteurs. Cela confirmait les premières pensées de Saigo. Cette Aryana, quoi qu'elle pense ou puisse dire, avait tout de même été protégée par Khotar. Qu'importe qu'il lui ai donné la sensation de se faire "disséquer à vif", l'Exécuteur-en-Chef connaissait des pensionnaires des cachots capables de faire la même chose, en pire. Les premiers noms lui venant à l'esprit étaient ceux de Serguei le Balafré, connu pour scier les doigts de ses victimes phalanges par phalanges. Ou bien Kova Nabsci, une pyromane qui consumait l'épiderme de ses proies millimètres par millimètres, avec une froideur dénotant de ses pouvoirs... ardents.

Tu es bien présomptueuse de croire qu'un simple Adepte est capable de reproduire les talents des meilleurs Cauchemars des cachots.

Son ton était dur, afin de bien faire comprendre à Aryana qu'elle n'avait aucune idée de quoi elle parlait. En attendant, le temps à l'extérieur de la grotte, qui semblait s'être calmé, s'était finalement permit une cabriole météorologique. Un véritable blizzard s'abattait sur le Mont Tagne depuis quelque minutes. Voilà qui ralentiraient le trajet du retour. Quand à sa proie, elle déblatérait des velléités meurtrières envers son créateur. Le Faucheur grogna :

Attention à ce que tu dis, et à qui tu le dis. Ce genre de discours, je pourrais très bien l'interpréter comme une volonté de nuire à la Tour Noire. Et bien que dans l'idée, je n'ai rien contre ton plan, je pourrais quand même décider d'appliquer la tolérance zéro, et te tuer sur le champ pour tes paroles.

Puis il y eu le cri. Dans un premier temps, Saigo avait pensé à un troll des montagnes, endormis au fond de la grotte dans laquelle lui et Aryana avaient discutés. Finalement, il n'en fut rien. Une bête immense, dotée d'une mâchoire proéminente et d'un pelage blanc, venait d'apparaître du sol montagneux, devant l'entrée de la grotte. Par réflexe, l'expérience avait cristallisé ce qui ressemblait à un coutelas, et l'avait lancé sur l'intrus, sans grands résultats. Mais ce qui sauta aux yeux de Saigo, alors que la "stryge grise" reculait dans sa direction, c'était qu'elle déployait ses ailes. Sans hésiter, l'Exécuteur-en-Chef donna un coup de paume mesuré, mais parfaitement bien placé, entre les deux membranes plumées d'Aryana. Juste de quoi toucher le nerf qui permettait un parfait déploiement des ailes.

Même pas en rêve. Tu ne vas nulle part pendant que je m'occupe de ce machin.

Ses avertissements proférés, l'Analyste s'avança vers le Creuse-neige. Ses yeux s'activèrent, cherchèrent une faille, analysèrent tout ce qu'ils pouvaient sur cet ennemi qu'il ne connaissait pas. En moins d'une seconde, le stryge noir avait noté que la mâchoire de la bête était suffisamment puissante pour le trancher en deux sans effort, et que ses griffes étaient suffisamment longues pour atteindre ses organes vitaux. En contrepartie, la gueule du Creuse-Neige représentait une forme de surcharge pour son cou, et le rendait incapable de mouvement vif. Quand à ses griffes, elles se trouvaient au final au bout de pattes relativement courte. En clair, en jouant sur sa vitesse et en prenant un peu de hauteur, Saigo pourrait sans trop de problèmes se débarrasser de l'ennemi.

Il prit quelques pas d'élan. Deux pas de recul, qui suffirent à lui faire comprendre que la discussion qu'il venait de tenir, couplé au vent qui mordait ses membres, l'avait refroidis, et qu'il ne serait pas en mesure d'atteindre une vitesse idéale, s'exposant ainsi à une possible attaque ennemie. Alors qu'il dégainait le Jugement Blanc, tout en entamant sa course, l'Exécuteur-en-Chef ajusta sa stratégie. Dans la grotte, il ne pouvait pas pleinement déployer ses ailes, mais le peu de marge de manœuvre à sa disposition serait suffisant. Accumulant de la vitesse, il bondit à l'approche du Creuse-neige, un léger coup d'ailes amplifiant ce saut. Cela permit à l'Analyste d'esquiver la terrible mâchoire de son ennemi. Dans les airs, il effectua une vrille, afin d'atterrir avec force au niveau de la nuque du monstre. Le Jugement Blanc fit son office, et pénétra la chair comme du beurre. Le Creuse-neige était terrassé. Descendant du cadavre encore chaud, Saigo s'adressa à l'expérience.

Bien. Passé ce petit interlude sans grand intérêt, on rentre au bercail.


Dernière édition par Saigo le Dim 14 Mai - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avis de recherche [PW Aryana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Avis de recherche [PW Aryana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Avis de recherche: Écuyers
» Avis de recherche
» Prendre et Valider un Avis de Recherche
» Avis de recherche [PW Aryana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Montagnes du Baldor :: Le mont Tagne-