Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Grom la Panse
Le Monde de Dùralas a précisément 1390 jours !
Dùralas, le Dim 20 Aoû 2017 - 4:10
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Expérience n°147 : Réussite Critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 856
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
445/445  (445/445)
Vitesse: 238
Dégâts: 333

MessageSujet: Expérience n°147 : Réussite Critique   Sam 22 Avr 2017 - 16:55



Retour aux origines : Récemment née, Harzhan décide d'emmener sa créature à l'Est de Dùralas pour lui faire découvrir la race à laquelle il appartenait. Eloria fait preuves d'aptitudes remarquables dans la maîtrise de sa magie illusoire..


Illusions mélodieuses : Après sa visite des alentours du Lac Fresha, Eloria décide de rester dans l'Est de Dùralas et se dirige vers la ville de BaldorHeim. En s'y baladant, elle est attirée par une mélodie inconnue jouée par un vieil homme..


Illusions grandissantes : Eloria s'entraîne avec son créateur, tâchant d'améliorer ses compétences, ce dernier remarque au cours du combat, un étrange phénomène qu'il n'avait pas prévu..


Gardienne illusoire : Eloria est partie du laboratoire pour découvrir Dùralas, ses pas la guidèrent jusqu'à Stellaraë, capitale humaine, où elle y rencontra une curieuse personne..









Eloria : Télépathie #331a7a


Dernière édition par Eloria le Mer 17 Mai 2017 - 17:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 856
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
445/445  (445/445)
Vitesse: 238
Dégâts: 333

MessageSujet: Re: Expérience n°147 : Réussite Critique   Mer 26 Avr 2017 - 21:26

Lors d'une fraîche soirée, au Nord de Dùralas, plus particulièrement près de la ville de Kastalinn, une créature regardait le soleil céder sa place à la lune. Cette créature semblait préféré cet astre blanchâtre, sa lumière lui paraissait moins agressive et puis, cette tâche blanche lumineuse dans un ciel obscur lui seyait d'avantage. L'obscurité lui rappelait ce moment si particulier où elle avait ouvert les yeux pour la première fois, cet instant où ses yeux avaient rencontrés ceux de celui qui l'avait créée.

"Eloria ? Que fais-tu encore dehors ?"

La susnommée en question se redressa, précédemment allongée dans l'herbe entre des pierres tombales à peine gravées. Il la toisait du regard, bras croisés, tandis qu'elle prenait son temps à se remettre debout sur ses jambes.

"Je m'ennuie, Maître. Comme vous êtes occupé, j'essaye de faire de même."

Un soupir s'échappa de la bouche du démon en face d'elle, il vint poser la main sur le crâne de sa créature, disant d'un ton neutre.

"Viens, j'ai quelque chose à te donner, cela t'occupera chaque jours."

Il tourna les talons, suivit d'Eloria, juste derrière. Ses yeux vairons lancèrent un dernier regard à la lune, maintenant élevée et resplendissante dans le ciel nocturne.





C'est ainsi qu'elle commença à écrire. Après qu'Harzhan lui ai donné un étrange cahier protégé d'une couverture de cuir noir. Au début, Eloria ne savait pas comment s'en servir, ni quoi en faire, que devait-elle faire avec ? Que devait-elle écrire dedans ?

"Écrit y ce que tu penses, ce que tu ressens, chaque jours. Ce que tu peux voir aussi, ton évolution, tes apprentissages, tout ce qui te semble important à noter et à retenir."

C'était ce qu'il lui avait dit. Depuis cette nuit, Eloria gardait précieusement ce journal que son créateur lui avait offert. Premièrement car c'était quelque chose qu'il lui avait donné, première fois qu'il faisait cela et enfin, car lui-même allait le lire quant elle avait fini d'écrire, il s'intéressait à son développement, chose normal de son point de vue.
Ainsi il s'intéressa à ce qu'Eloria avait pu écrire cette première nuit. Il saisit le journal à terre à côté de la créature somnolente et alla s'asseoir à son bureau pour le feuilleter.

"Le Maître m'a donné un journal aujourd'hui, il m'a dit d'écrire dedans, alors je vais le faire. Mais je ne sais pas quoi écrire pour le moment.."

Quelques gribouilles et ratures sur certains mots devenant illisibles, rien d'intéressant en soit, il laissa les feuilles défiler, n'affichant que du blanc, puis alors qu'il arrivait à la dernière page, le journal glissa accidentellement de ses mains et tomba sur la couverture, les deux dernières pages s'ouvrant. Le démon se pencha pour le ramasser et voir les traits d'encre noire qui avaient été tracés sur la page qui formait le dos du journal, elle même à moitié dissimulée par la protection de cuir.
Harzhan pu y lire une phrase, une phrase qu'il avait déjà entendu de la part d'Eloria, une nuit à Kastalinn.

« Les hommes qui en savent trop se souviennent, les hommes qui parlent trop répètent. Il faut donc les éliminer pour conserver ce qui a été dévoilé. »

En-dessous de cette phrase, Eloria avait écrit le mot "Important". Au moins sa créature avait retenu quelque chose de ses premiers pas à l'extérieur qui dataient de quelques jours déjà.







Eloria : Télépathie #331a7a


Dernière édition par Eloria le Sam 6 Mai 2017 - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 856
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
445/445  (445/445)
Vitesse: 238
Dégâts: 333

MessageSujet: Re: Expérience n°147 : Réussite Critique   Sam 6 Mai 2017 - 14:10

"Je reviens, je vais chasser dehors."

"Fais donc."

En plein début d'après-midi, Eloria était donc sortit du laboratoire, le soleil venait de quitter son zénith et une brise légère l'accompagnait à présent. Elle avait passé la matinée à tourner en rond avec son journal, écrivant des choses dessus, faisant des allers-retours dehors pour ensuite revenir, puis repartir.
Un petit remue ménage qui n'était pas passé sous l'oeil attentif de son créateur qui n'avait cessé de l'observer du coin de l'oeil malgré qu'il soit concentré dans ses recherches.

Étrangement, elle était partit sans son journal, l'ayant déposé prêt de l'endroit où elle se reposait. Profitant donc du moment d'absence de sa créature, Harzhan se leva et se saisit du journal et alla se remettre à sa place comme si de rien n'était. Il ouvrit le carnet préalablement posé sur le bureau, passant la première page qui n'avait pas changée de la dernière fois.

Sur la seconde page, quelques lignes avaient été rédigées :

"Hier j'ai rencontré un étrange animal, il était poilu, il avait quatre doigts sur chaque pattes avec des sabots au bout. Deux étranges cornes que les humains appellent des défenses et un étrange nez plat et humide avec deux trous."

En-dessous de cette description Eloria avait fait un dessin étrangement bien ressemblant, elle savait dessiner convenablement au moins. Il y'avait même quelques poils de sanglier collés sur la page.

"J'ai déjà rencontrée ce genre de créature avec le Maître, il l'avait tué, alors je l'ai aussi tué. Puis après je l'ai ramené et on m'a donné des cercles dorés que les humains appellent des pièces d'or.

De nouveau elle avait glissée une pièce d'or dans la couverture du journal comme preuve, aussi surtout pour conserver ses trouvailles, elle avait également dessinée une pièce gravée sur le coté. Le démon tourna la page pour lire la suite du journal.

"J'ai aussi ramené une étrange structure de métal qui est resté accrochée à ma jambe pendant que je marchais. Elle ne voulait pas me lâcher et je n'arrivais pas à l'enlever seule, alors je suis retournée au laboratoire. Le maître n'était pas content, il m'a longtemps sermonné à mon retour tout en mettant un bandage autour de mon mollet."

Harzhan soupira en voyant le dessin du piège à loup que sa création avait dessiné en-dessous de ce qu'elle avait écrit. Oh ça oui il s'en souvient de l'avoir vu revenir en boitant, il avait même cru sur l'instant qu'elle allait perdre l'usage de sa jambe, heureusement le sang démoniaque avait fait le travail.

"Après ça, je suis restée au laboratoire comme me l'a ordonné mon maître et j'ai.."

L'écriture se finissait, la fin de la phrase terminait par un trait puis une rature, rien d'autre. Assez confus sur la fin de sa phrase, il ferma néanmoins le carnet d'Eloria et retourna le déposer à sa place d'origine. Qu'importe les interrogations à son sujet, il lui poserait les questions quand elle rentrera.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 856
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
445/445  (445/445)
Vitesse: 238
Dégâts: 333

MessageSujet: Re: Expérience n°147 : Réussite Critique   Sam 13 Mai 2017 - 15:54

C'était aujourd'hui qu'ils partaient pour leur première destination, plus loin vers l'Est de Dùralas, ils délaissèrent le temps d'un voyage Kastalinn et ses environs pour se rendre près du Lac Fresha, une sorte de voyage éducatif et nécessaire pour Eloria. Cette dernière avait rassemblé ses quatre masques, elle leur avait même donné des noms, passant ses mains sur chacun d'eux pour toucher leur texture lisse et décorée.

De mémoire, Harzhan se souvenait qu'elle avait appelé le premier Lumière, pour quelle raison, il n'en savait rien, comme tout les autres noms d'ailleurs. Ce masque était simple, blanc dont le côté gauche était comme pourfendue par deux sortes d'éclairs noirs s'étendant du front jusqu'à la joue.

Lumière:
 

Après avoir posé Lumière sur son visage, le masque disparu, comme aspiré par celui d'origine qu'elle portait, c'était ainsi qu'elle les transportait tous. Arriva ensuite le moment où elle attrapa le second, son préféré apparemment, Eloria l'avait beaucoup utilisée dans ses souvenirs, elle l'avait appelé Lune. Ce masque blanc avait été décoré subtilement, laissant d'étranges vagues noires s’étendrent du côté droit du masque, s'étirant telles des lianes sur le front et la mâchoire. Juste au dessus de l'oeil droit, un étrange motif rond semblable à une petite lune aux rayons étincelants avait été peint.

Lune:
 

Elle appela le troisième qui flotta docilement vers elle, tous étaient parcouru d'un étrange fluide magique qui semblait parcourir Eloria, sûrement sa propre magie. Il avait pu entendre le nom du masque, Ombre, un motif complexe était gravé dessus, une sorte de spirale partant d'entre les deux yeux, puis s'étirant de toute part sur le masque blanc.

Ombre:
 

Alors que la créature se rapprochait du démon, elle attrapa au vol le dernier masque qui était resté en suspend au-dessus de sa tête, Soleil, il se souvenait de lui, le plus discret de tous, il porte pourtant un nom venant d'une étoile qui est de loin la plus discrète. Enfin, il soupira, regardant rapidement le masque avant qu'il ne se fasse aspirer par celui sur le visage d'Eloria, un masque blanc simple, avec un gros motif de soleil noir sur le côté gauche.

Soleil:
 




Une fois tout ce petit monde rapatrié en elle, ils purent partir sans avoir oublié d'affaires importantes pour la route. Sur le chemin, Eloria se montra rapidement curieuse de tout ce qu'ils croisaient, que ce soit la faune ou la flore, ils ne cessaient de s'arrêter à chaque fois que la créature voyait quelque chose de nouveau, ce qui agaça Harzhan au bout d'un moment et il lui fit savoir fermement.
Le premier jour fut le plus long pour le démon, mais le plus riche pour Eloria qui s’émerveillait pour un rien, le soin même, ils mirent à l'abri du vent dans une caverne, la plus jeune avait insisté pour aller chercher à manger de quoi les sustenter tous les deux.

En voyant l'insistance de sa créature, Harzhan la laissa faire, lui rappelant tout de même qu'il fallait qu'elle se méfie des environs. C'est avec un air insouciant dans son regard qu'elle partit chercher une ou deux créatures. Elle trouva une biche et un faon qu'elle tua sans une once de pitié à l'aide du sang démoniaque qui les avaient empalés tous les deux en même temps avec deux piques. Tirant ses proies par les pattes, Eloria aperçu de la fumée un peu plus loin, du feu ? Qu'est ce que ça pouvait être ? Bien trop curieuse pour ne pas aller voir, elle laissa les cadavres des mammifères encore frais dans l'herbe, se dirigeant vers la petite liche de fumée qui s'échappait d'entre les arbres.

Elle tomba sur un camp, avec un feu en son centre, il était vide, un simple feu était resté là. Alors qu'elle s'approchait pour l’éteindre, elle sentit quelque chose de dur dans son dos, un canon de fusil s'était collé à sa colonne alors qu'une grosse voix la menaça.

"Recule."

Eloria se redressa et se retourna pour regarder à qui elle avait affaire, trois hommes armés qui menaçaient de l'embrocher au moindre faux mouvement qu'elle ferait. Toutefois, elle resta muette et ne fit rien, tandis qu'un s'approchait pour lui attraper le bras avec force pour qu'elle le suive, son corps réagit subitement, son sang démoniaque transperça le bras de l'homme qui recula et hurla sous la douleur, tandis que les deux autres tirèrent sur Eloria qui se prit deux balles dans le haut du corps. Sans comprendre ce qui lui arrivait, elle en tomba sur les genoux, puis s'écroula sur le sol, la vision légèrement floutée par les coups qu'elle venait de prendre.




Harzhan ouvrit les yeux, subitement sortit de sa méditation par une perturbation dans les flux magiques de sa création, ils faiblissaient, il pouvait le sentir. Un étrange lien, celui du sang probablement, les reliaient, il soupira exaspéré mais se pressa de retrouver la jeune créature, tombant au passage sur les deux proies qu'Eloria avait tué, passant outre, il arriva près du camp, restant dissimulé au loin pour observer rapidement. Il la voyait, ligotée au sol alors que du sang s'écoulait dans l'herbe, le sang démoniaque, le sien, il le sentait bouillonner. Même si elle avait été imprudente, il n'appréciait pas que de simples humains décident de ruiner tous ses efforts.

Alors sans peur à avoir, il sortit des buissons, venant faire face directement aux hommes qui se dressèrent sur leurs jambes à la vite, pointant les armes sur le démon mécontent dont l'aura sombre faisait déjà frissonner les plus faibles. Néanmoins, avant qu'il ne puisse les embrocher d'une attaque, quelque chose se produisit, quelque chose d'étrange qu'il n'avait encore jamais vu se passer chez sa création. Cette dernière était entouré d'une aura lourde qui se solidifia, une aura démoniaque qui matérialisa d'étranges excroissances à son corps, semblable à des tentacules bien plus fines, plutôt des lianes de sang démoniaque.

Telles des ronces, les liens rampaient et vinrent se jeter sur le premier homme, venant l'entourer entièrement tel un serpent, sans pour autant le recouvrir. C'est alors que cela se produisit, l'homme se décomposa littéralement, du moins, sa chair, son sang, fut comme aspiré, comme si il se faisait dessécher par ses ronces démoniaques. Sur le cadavre, il ne resta que les vêtements et le squelette, les liens avaient aspirés l'entière vitalité de cet homme dont il ne restait rien de vivant. Horrifiés, les deux autres allaient partir en courant, mais ils se firent saisirent eux aussi par les ronces de sang qui leurs firent subir le même sort qu'au premier humain.

C'était comme si elles se nourrissaient de cette vitalité qu'elles absorbaient, une fois les trois humains changés en squelettes habillés, Harzhan pensa qu'elles allaient l'attaquer, et pourtant non. Elles vinrent se replier contre Eloria, comme rembobinées tels des fils, disparaissant en elle comme si rien ne s'était passé. Le démon s'approcha de sa créature, remarquant que ses blessures étaient régénérés, du moins elles régénéraient à une vitesse folle, presque aussi rapide que lui. Il conclu rapidement que ses fameux liens que son corps avait généré était une sorte de mécanisme de défense, quand sa vie commençait à être en danger, son sang démoniaque se déployait sous forme de ronces et venait s'accrocher et aspirer la vie de tout les êtres à porter.

Un système étrange, que lui même n'avait pas, il ne savait pas d'où venait cette réaction, si cela résidait dans le rituel qu'il avait fait pour la créer, ou si cela lui était propre. Cette capacité n'en restait pas moins redoutable, il avait eu de la chance d'un certain côté que les trois humains aient suffit à sustenter son métabolisme pour que ses blessures se régénèrent suffisamment. C'est durant sa réflexion qu'Eloria ouvrit les yeux, comme si elle venait de sortir d'une simple sieste, son regard se posa automatiquement sur son créateur.

"Maître..?"

Il ne répondit pas, se contentant de l'aider à se relever, cependant il ne manqua pas de la sermonner sévèrement, lui disant qu'elle aurait pu mourir ainsi bêtement par des humains et que cela aurait ruiné toutes les recherches portées par le démon. Au final, c'est Harzhan qui aspira le sang des cadavres d'animaux tués par Eloria, cette dernière ayant déjà fait un gros repas de trois humains, son corps semblait être en pleine forme. Ils retournèrent à l'abri de fortune pour le restant de la nuit, Eloria ayant le regard tourné vers le ciel, une étrange lueur dans le regard.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloria
Marionnette illusoire

avatar

Messages : 174
Expérience : 856
Féminin Âge RP : 20 ans, d'apparence

♦ Politique : 35
Métier : Chasseur - Compagnonne
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
445/445  (445/445)
Vitesse: 238
Dégâts: 333

MessageSujet: Re: Expérience n°147 : Réussite Critique   Dim 14 Mai 2017 - 23:57

"Où vas-tu encore ?"

"Je reviens, je vais voir quelqu'un."

Cette phrase si spontanée et sortit naturellement de la bouche d'Eloria provoqua une réaction de surprise chez son créateur, haussant les sourcils bien haut. Cela faisait déjà plusieurs nuits qu'elle filait ainsi, parfois en douce et sans le prévenir, mais qu'elle sorte pour voir "quelqu'un" intrigua le démon, qui allait-elle voir au juste ?
Il n'eut pas le temps de lui demander des précisions, elle avait déjà filée hors du laboratoire. Au moins, cette réponse lui avait montré la transparence de sa création, visiblement encore incapable de mentir. Harzhan alla voir si elle n'avait pas laissé le fameux journal qu'il lui avait confié, peut-être trouverait-il de quelconques informations sur ce sujet mystérieux.

La jeune créature rentra avant le levé de l'aube, aucune émotion sur le visage ne pouvait laisser transparaître ce qu'elle avait pu faire de sa nuit. Celle d'Harzhan avait d'ailleurs été totalement infructueuse, il avait laissé le journal d'Eloria à sa place après n'avoir rien trouvé en le feuilletant, le reste de sa nuit avait été un mélange de suppositions et de questions dans le cerveau du démon.

"Où étais-tu ? Qu'as-tu fais ?"

Les deux premières questions qui brûlaient ses lèvres depuis son départ sortirent enfin de sa bouche, Eloria quant à elle, rêvassait depuis son retour, regardant le plafond.

"J'étais partis voir quelqu'un, je vous l'ai dis avant de partir."

Mécontent de cette réponse, Harzhan crut même un instant qu'elle se moquait de lui avec ce rappel un poil trop provoquant à son goût, mais il savait que ce n'était ni son but, ni son intention de faire ressentir de telles émotions avec ses paroles à son égard. De ce fait, il retenta une nouvelle fois, de manière plus explicite.

"Qui est ce quelqu'un ? Qui donc ?"

Curieusement, Eloria mit du temps à répondre, comme si elle cherchait une autre réponse que la simple vérité qu'elle annonçait d'habitude toujours et sans besoin réel de réflexion.

"Un humain vivant à Kastalinn."

Un humain ? En était-elle sûr ? Tant de race pouvait ressembler aux humains d'apparence, il soupira, questionnant de nouveau sa création mais il n'en apprit pas plus sur l'identité de la personne ou même ce qu'elle avait fait avec lui. Cependant cela lui laissait un air dubitatif ancré sur son visage, alors qu'Eloria était partit faire une sieste rapide pour récupérer de sa nuit blanche, de nouvelles questions germaient dans l'esprit du démon, sa créature commençait à lui cacher des choses et il n'aimait pas ça.







Eloria : Télépathie #331a7a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expérience n°147 : Réussite Critique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Expérience n°147 : Réussite Critique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Critique de la raison pure [essai]
» Cap coup critique
» Brigade spéciale - Umberto Lenzi [Ciné/Critique]
» Truck Turner [Ciné/Critique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-