Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Darius Drake
Le Monde de Dùralas a précisément 1331 jours !
Dùralas, le Jeu 22 Juin 2017 - 16:18
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Une rencontre forestière [PW Djiminy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Mar 9 Mai 2017 - 21:44

L'elfe-mage était parti se promener dans la forêt Sylfaën, aux abords de la capitale. Cheminant aux travers les végétaux qui s'épanouissaient avec un printemps si clément, il ne s'était pas attendu à croiser un braconnier. Le terme n'était pas réellement le bon puisque l'individu était simplement en train de dépecer un cerf royal. Ses explications semblaient acceptables pour l'elfe, mais la source originelle qui avait entraîné la mort de cette espèce protégée le troublait davantage. Après une rapide analyse rien ne laissait présager un braconnage mais même avec presque six siècles d'existence on ne pouvait pas vraiment l'affirmer. Mais alors que de multiples possibilités s'ouvraient dans son esprit, la jeune elfe l'interrompit.

Sieur Calen, je vous en prie, n'en parlez pas au Grand Conseil... Je suis sincèrement désolé mais je n'avais pas le choix, je... dit-elle d'une voix tremblante tandis qu'il leva la main pour la faire taire. Il la toisa de ses iris si particulières avant d'ajouter fermement avec un intonation elfique marquée.

Rathlóriel... sache que nous avons toujours le choix. Tu n'as juste pas su saisir le bon, aujourd'hui. Voilà bientôt que ton second siècle d'existence approche, et tandis que je pensais te connaître, ce n'est visiblement pas le cas.

Une moue honteuse s'afficha sur le visage de l'elfe "braconnière". Elle tenta moult justificatifs mais le silence du mage ne l'encouragea pas à continuer en ce sens. S'approchant du cadavre, Olórin l'observa plus attentivement. Cet animal avait bien été tué par quelqu'un, à l'aide d'une flèche, comme en attestait la plaie nette et ronde près du cœur. Il récita quelques paroles elfiques à la vue inerte de cette noble bête. Puis, il se releva doucement et songea à une sanction, légère toutefois.

Tu as besoin d'argent donc... et en récupérant cette peau, tu aurais eu quelques pièces d'or, j'imagine bien. Comprends bien que je ne serai pas clément la prochaine fois.

Il regarda son interlocutrice dans le blanc des yeux. Et pour lui montrer que l'heure n'était pas à l'amusement, ses yeux s'illuminèrent de l'étincelle bleuâtre si caractéristique de sa magie. La jeune elfe ravala sa salive, non par crainte, mais parce qu'elle savait que les braconniers ou ceux que l'ont assimilaient à cette définition étaient bien souvent bannis de Sylfaën. Cherchant sous sa longue robe de mage, il tendit la main pour donner à Rathlóriel une petite bourse de pièces d'or. Cette action lui offrit un remerciement sincèrement ému, mais il précisa à la suite.

Tu vas ramener ce cerf chez toi, par la force de tes bras. Tu lui feras un brin de toilette. Et quand tu auras terminé, tu creuseras une tombe suffisamment décente pour l'enterrer dans ton propre jardin. Demain matin à l'aube, tu te présenteras au Grand Conseil et avoueras ce pourquoi je t'ai interpellé et sanctionné.

Elle resta bouche bée, bégaya, mais ne parvint pas à sortir une phrase correcte. Loin d'elle l'envie de contrarier un membre important de la Garde Zéphyr, elle dit respectueusement.

Je vais le faire, Trésorier Calen, je vous le promets. Pardonnez-moi.

C'est alors que chacun partit de son côté. L'une retournant vers la ville, traînant péniblement son "trophée", l'autre s'enfonçant davantage dans la dense végétation. Il déambula paisiblement, son esprit méditant, tandis qu'il écoutait chanter les oiseaux et la brise matinale. Pendant quelques minutes de marche il sentit une gêne, comme si quelqu'un l'avait épié tout du long. Mais pour l'heure il se concentra sur cette agréable balade. Ah... qu'il était bon de vivre dans cet océan de verdure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djiminy
Néophyte

avatar

Messages : 8
Expérience : 190
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
140/140  (140/140)
Vitesse: 120
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Mer 10 Mai 2017 - 9:02

Un lit de paille épais dans une large grange aménagée pour stocker le nécessaire des bêtes et accueillir celles ci. L'odeur plaisait au Lycan qui dormait paisiblement dans son coin. Il avait passé la journée de la veille à ramener le petit troupeau du propriétaire du bâtiment de sa prairie située à la lisière de la forêt. Tout seul, l'homme en aurait eut pour plusieurs jours difficiles son chien étant mort d'un tragique accident la saison dernière. Mais avec Djiminy comme chien de troupeau le voyage fut simple et rapide. Le prix convenu était une dizaine de repas et une dizaine de nuits dans cette grange. Prix suffisant pour le Lycan qui préférait ce faire payer de la sorte qu'en pièces d'or qui ne lui servaient pour le moment à rien d'autres qu'à payer les tavernes et auberges. Pour lui, le paiement revenait au même.
La dépense d'énergie pour le chien de troupeau au travail est considérablement supérieure au berger, épuisé Djiminy dormait toujours alors que le soleil était déjà haut dans le ciel.Pourtant un bâillement typiquement canin fini par déranger les bêtes : le prédateur se réveillait ! S'étirant, le Lycan quitta la grange et alla faire une petite promenade matinale.

Il était en train de lever la patte sur un buisson lorsque l'odeur délicieuse du sang lui chatouilla le museau. Curieux et soudainement affamé, le canidé suivi l'odeur. Il découvrit une jeune elfe occupée à dépecer le cadavre d'un cerf royal. Djiminy se lécha les babines : elle allait sûrement laisser ou oublier quelques pièces. Un repas gratuit ! Prenant soin de rester cacher, le loup-garou s'assit et attendit.

Après quelques minutes, un mage s'approcha. Un vieil elfe à barbe blanche. Il sermonna la chasseuse qui sembla faire preuve de crainte envers le mâle. Djiminy fut admiratif du discours de celui-ci et surtout de la punition qu'il lui donna ! Oh une part de lui était déçu : adieu le repas gratuit. Qu'était-ce ce grand conseil ? Qui était ce mage qui semblait si important ? Était il membre de la Garde Zephyr ? Penchant la tête sur le coté, Djiminy se posait beaucoup de questions. La dernière avait beaucoup d'importance pour le canidé qui se s’interrogeait depuis quelques temps pour les rejoindre...  

Alors quand le mage s'éloigna, Djiminy le suivit avec autant de discrétion qu'un pas de loup. Il conservait une certaine distance, ne cherchait pas forcément à se cacher. Chaque fois que le mage retentissait ou marquait un temps d'arrêt, le canidé s'asseyait bien droit, les oreilles hautes et attentives, le regard fixe sur l'hominidé...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Jeu 11 Mai 2017 - 21:07

Voilà maintenant une bonne vingtaine de minutes depuis que le trésorier s'était séparé de la "braconnière". Il déambulait paisiblement entre les végétaux qui, à mesure qu'on s'écartait d'Endorial, devenaient de plus en plus denses et variés. Il s'accordait souvent des promenades, non parce qu'il en avait le temps, mais plus par obligation. Pour lui, respecter la nature c'était d'abord faire corps avec elle, l'écouter chanter, l'observer s'épanouir, et surtout s'évader en son sein. Olórin aimait particulièrement se retrouver seul avec lui même, cela lui donnait une occasion de méditer sur ses propres actions, celles passées bien entendu mais aussi aux prochaines. Pour l'heure, il venait de conclure intérieurement que Rathlóriel n'aurait pas le droit à une nouvelle sanction.

Tandis que le mage s'arrêtait ici et là, guettant l'état de santé de certains végétaux, il fut troublé par une présence. En effet, depuis le début de sa promenade, il semblait qu'une lueur de magie, en dehors de son don, était infiniment présente. Jusqu'alors elle ne soulevait pas l'intérêt de l'elfe mais, à chacun de ses arrêts, quelque chose amplifiait cette sensation. Volontairement, il continua d'avancer, marquant parfois des pauses imprévues pour tester la répétitivité de cet étrange ressenti. Dans le même temps il se creusa les méninges pour trouver une explication rationnelle. Il en vint à émettre l'hypothèse d'une présence thérianthrope. Réfléchissant ardemment et se focalisant sur les sons, il comprit rapidement. Seul un loup-garou pouvait faire preuve d'une telle discrétion. Cela lui paru fort étonnant que l'individu soit si difficile à localiser par son don. Peut-être n'utilisait-il que très rarement son don à des fins de transformation, ce qui laissait donc une explication plausible, néanmoins incertaine. Autre chose de relativement intriguant, que voulez cet "animal" pour le suivre depuis si longtemps ?

Voyant que la scène n'allait pas cesser de suite, le mage s'arrêta net. Là, il compris que son "chasseur" fit de même. Ses yeux s'illuminèrent et il se prépara à faire jaillir un mur de glace entre lui et son potentiel assaillant, juste par précaution. Il se retourna, les pupilles incendiées d'un bleu glacial, et s'exprima en voyant le loup.


Et bien... Que me vaut l'honneur de ce pistage, mon grand ?

Voyant que l'animal n'était pas en posture agressive, un chaleureux sourire s'afficha sur son minois, mais sa magie était tout de même aux aguets, sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djiminy
Néophyte

avatar

Messages : 8
Expérience : 190
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
140/140  (140/140)
Vitesse: 120
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Dim 14 Mai 2017 - 9:28

Une petite promenade en forêt, voilà ce que s'offrait le mage que Djiminy suivait. Le rythme était paisible et lent, largement suffisant pour que le loup-garou soit d'une grande discrétion. Il observait attentivement le trésorier en ce posant toujours les mêmes questions : qui était-il ? Faisait-il parti de la Garde Zephyr ? Pouvait il répondre à ses questions sur eux ?

Durant une bonne vingtaine de minutes, le trésorier comme il s'était fait appeler déambula dans la forêt, s'arrêtant par ci par là pour prendre soin de différents végétaux. Le Lycan marquait également l'arrêt, prenant parfois soin de se déplacer légèrement pour rester sous le couvert du vent. Cette précaution était sûrement inutile pour l'elfe qui avait un odorat beaucoup moins développer que celui du canidé mais ce dernier ne voulais pas déranger le mage. Respectueux, il avait remarqué que celui ci semblait plongé dans ses pensées et attendait le bon moment pour entrer en contact. Djiminy ne voulait pas être malpoli en troublant ses méditations ou en provoquant la surprise. Alors il attendait et le suivait discrètement en attendant le meilleur instant.  

Sous sa forme actuelle, les plantes n'avaient aucun intérêt pour Djiminy. Il en connaissait un grand nombre grâce à sa formation de guérisseur mais ses connaissances lui étaient inutiles sous forme de loup. Le canidé utilisait plutôt les temps d'arrêt pour sentir les différentes odeurs que le léger courant d'air lui apportait et qui se trouvaient un peu partout. Il prit soin par exemple de noter la présence de quelques chevreuils non loin d'ici. Il remarqua l'échange de marquage urinaire entre un loup et un renard également... Marquage qu'il s'amusa à recouvrir de sa propre urine en passant.

Le comportement du mage changea : il marqua des arrêts plus soudain, plus imprévus. Patient et calme, Djiminy s'arrêtait également mais ne trouvait toujours pas l'instant qu'il cherchait : le trésorier était toujours occupé. Tout ceci risquait d'être long... Sans importance pour Djiminy qui avait tout son temps : repas et logis gratuit durant encore neuf jours ! Il n'était pas forcé de travailler ou de chasser pour gagner sa croûte ou avoir un toit pour la nuit. Mais le mage prit les devants : il s'arrêta net surprenant le loup-garou qui fléchi tout d'abord les pattes prêt à bondir mais lorsque le mage se retourna, le loup argenté était assis sagement à une certaine distance de lui. L'elfe se retourna, les yeux incendiés d'un bleu glacial signe qu'il était sur la défensive et prêt à user de magie. Néanmoins un sourire chaleureux s'afficha sur son visage lorsqu'il demanda :

« Et bien... Que me vaut l'honneur de ce pistage mon grand ? »

Le loup pencha la tête sur le côté, comme un véritable chien de ferme à qui l'on ferait un bruitage amusant pour le plonger dans la curiosité. Puis il baissa les oreilles et la tête, prenant un air coupable avant de prendre forme humaine.

« Je vous présente mes excuses, je ne voulais pas vous importuner... J'attendais le bon moment pour entrer en contact » Dit-il en se passant une main dans les cheveux d'un air un peu gêné. « J'ai assisté à la scène avec le cerf royal tout à l'heure et... »

Djiminy hésita : il n'avait absolument pas prévu ce qu'il dirait au mage lorsqu'il pourrait enfin lui parler. Il s'était dit stupidement que de toute façon il avait le temps, qu'il trouverait sur l'instant, que ce n'était pas la peine de se stresser.

« La curiosité est un vilain défaut. » Continua t-il en souriant. « Êtes vous de la Garde Zephyr ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Mer 17 Mai 2017 - 16:55

Tandis que sa question venait d'être posée le loup pencha la tête sur le côté comme pour davantage l'assimiler. Olórin continua à le fixer attendant la suite des évènements. Peu à peu sa gueule pris un air coupable avant que l'individu ne se présente au mage sous sa forme humaine. Observant le jeune homme, le mage lui donnait moins d'une trentaine d'année, ce dernier passa une main dans ses cheveux, l'air gêné de la tournure d'une telle rencontre.

« Je vous présente mes excuses, je ne voulais pas vous importuner... J'attendais le bon moment pour entrer en contact. J'ai assisté à la scène avec le cerf royal tout à l'heure et...»

Levant un sourcil l'elfe s'interrogea. Le silence régna pendant quelques secondes, le temps que tous les morceaux du puzzle se mettent en place dans son esprit. Il venait de comprendre. Sans que quelqu'un ne puisse l'expliquer, il passa au vouvoiement.

Hmmm... c'est donc vous qui me suiviez depuis un moment. Étrange manière de procéder pour entrer en contact.

Bien que le danger n'était pas totalement écarté ses yeux reprirent leur teinte naturelle verdoyante. Quoiqu'il en soit il pouvait faire appel à son don en une fraction de seconde. Si l'individu s'avérait être dangereux la réaction d'Olórin ne tarderait pas. Prenant le temps d'une courte mais profonde méditation, il venait d'en conclure que probablement le jeune homme était plus à l'aise dans sa forme animale, d'où cette approche un peu particulière. De plus, pour conforter ses propos il avait omis de se présenter. Peu importe, il enchaîna.

« La curiosité est un vilain défaut. » Continua t-il en souriant. « Êtes vous de la Garde Zephyr ? »

Un vilain défaut ? Tout dépend, mais là n'est pas la question. Et pour vous répondre, je suis bien de la Garde Zéphyr. Je me nomme Olórin Calen, le Trésorier de cette grande assemblée pour tout vous dire.

Il sourit de manière presque imperceptible. Il continuait à observer son interlocuteur de haut en bas, dans les moindres recoins accessibles à sa vision. De nombreuses hypothèses fusèrent dans esprit, certaines amicales, d'autres un peu plus sanglantes, mais là n'était que la résultante d'un déroulement possible entre les deux individus. Revenant à lui, il ajouta.


Concéderiez-vous à me dire pourquoi je suis si attrayant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djiminy
Néophyte

avatar

Messages : 8
Expérience : 190
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
140/140  (140/140)
Vitesse: 120
Dégâts: 40

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Ven 2 Juin 2017 - 11:11

Ainsi l'elfe se savait suivi depuis un certain temps. Peu étonnant : même sous forme lupine Djiminy reste un mage et tout magicien possède son aura magique aussi discrète soit elle. De plus, le loup-garou n'avait nullement cherché la furtivité : son seul but était de ne pas être dérangeant.

Le mage exprima qu'il trouvait étrange cette manière d'entrer en contact et du point de vue de l'elfe Djiminy lui donna raison. En y réfléchissant, le loup-garou se dit une nouvelle fois qu'il avait été assez idiot. Après tout, le magicien aurait pu se sentir en danger et passer à l'attaque auquel cas le loup se serait retrouvé en bien mauvais posture.

« Et pour vous répondre, je suis bien de la Garde Zéphyr. Je me nomme Olórin Calen, le Trésorier de cette grande assemblée pour tout vous dire. »

S'il avait été sous forme de loup la queue de Djiminy aurait balayé le sol de satisfaction. Il ne savait pas trop quel importance avait un trésorier, il n'était d'ailleurs pas sur de savoir précisément ce que représente ce titre.

Le loup-garou se sentait inspecté sous toutes les coutures. Bien qu'il n’appréciait que peu ceci, il s'y soumettait respectueusement pensant qu'il lui devait bien ça. Après tout, il s'était presque montré impoli en suivant ainsi Olorin.

« Concéderiez-vous à me dire pourquoi je suis si attrayant ? »

Ouhla ! Voilà des mots biens trop savant au goût de Djiminy. Haussant tout d'abord un sourcil puis prenant un nouvel air gêné, le jeune homme laissa couler le silence quelques instants, le temps pour lui de déchiffrer la phrase. « Concéderiez ». Le lycan était persuadé de n'avoir jamais entendu ce mot, il n'avait même aucune idée de sa signification. « Attrayant » non plus il ne connaissait pas. Il lui faisait penser au mot « attirant » mais il n'était pas sur de lui... Après un instant de réflexion, il se dit que le mage lui demandais sûrement pourquoi il le suivait.

« Je m'appelle Djiminy. J'ai étudié comme guérisseur au sein de l'institut de magie. Pourtant ma maison c'est la forêt et les plaines au nord est. » Dit il en faisant un geste de la main. « J'ai surpris de nombreuses conversations au sujet de la Garde Zephyr. J'en ai appris bien assez pour éveiller mon intérêt mais trop peu pour que mon faible savoir soit fiable... Est-ce vrai que vous êtes les gardiens de la forêt ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olórin Calen
Mage

avatar

Messages : 205
Expérience : 1176
Masculin Âge RP : 573

♦ Politique : 32
Métier : Sculpteur - Maître (195)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Fée d'Olorin +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
1386/1386  (1386/1386)
Vitesse: 568
Dégâts: 916

MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   Dim 11 Juin 2017 - 10:42

Un sourcil haussé son interlocuteur sembla quelque peu perturbé par la question. Souhait-il dissimuler un objectif bien précis derrière cette étrange approche ? Était-ce la question en elle même qui posait problème, tant sur son aspect direct que sur sa composition ? Dur à dire, il fallait l'admettre. Tandis que l'homme-loup sembla réfléchir quelques secondes, l'elfe-mage s'interrogea sur la présence de l'individu. En effet, depuis quand foulait-il ces terres ? Réflexion légitime puisqu'il ne l'avait encore jamais croisé en près de six siècles de vie... Bien que son aura magique laissait comprendre à une jeune âme, l'individu était toutefois en bonne condition physique. Plutôt svelte certes, mais il était indéniable qu'une telle carrure lui offrait une agilité et une force raisonnable.

Je m'appelle Djiminy. J'ai étudié comme guérisseur au sein de l'institut de magie. Pourtant ma maison c'est la forêt et les plaines au nord est. J'ai surpris de nombreuses conversations au sujet de la Garde Zephyr. J'en ai appris bien assez pour éveiller mon intérêt mais trop peu pour que mon faible savoir soit fiable... Est-ce vrai que vous êtes les gardiens de la forêt ?

À son tour de levé un sourcil, étonné. Djiminy... Inconnu au bataillon et pourtant il disait venir de l'Institut de Magie. Un guérisseur en plus ? Avec sarcasme l'elfe se demandait s'il soignait vraiment beaucoup de monde tandis qu'il ne l'avait encore jamais vu, même à l'Institut. D'ailleurs, à défaut de le voir, il n'avait même jamais eut écho d'une telle personne. Ce qui venait à sous-entendre qu'il était soit tout nouveau dans le coin, soit très doué pour se soustraire à la vue des autres et rester discret. Une évaluation difficile à réaliser quand on savait qu'il l'avait pisté pendant un moment sans y porter attention... Le thérianthrope souleva une nouvelle fois l'intérêt du mage lorsqu'il aborda le sujet de la Garde Zéphyr et sa volonté d'en apprendre davantage. Mais l'elfe ne pu s'empêcher une tirade légèrement froide.

Surpris ? Ou vous avez plutôt espionné diverses conversations ? Comme vous venez de le faire il y a peu ?


Loin de lui l'idée de le tétaniser, mais ce genre de méthodes étaient peu convenables. Olórin était une personne dont la confiance s'avérait remarquablement difficile à gagner et ce genre d'agissements n'aideraient en aucun cas à le convaincre, surtout en ce moment. Mais sa démarche n'était pas encline à la méchanceté ou de la froideur, simplement, il testait la réaction de son interlocuteur. Puis, il finit par lui répondre avec une voix vibrante de conviction.

Que pourrais-je dire de plus que vous ce que vous avez déjà entendu, difficile à dire... marmonna-t-il avant d'ajouter. La Garde Zéphyr... plus qu'une simple force armée, c'est avant tout une grande famille dont les membres s'unissent et s'accordent sur un principe universel : protéger ce que la nature est, et ce qu'elle à engendrer. C'est à elle que nous devons la vie, c'est à nous de la préserver. Nous avons quasiment tout l'Ouest du continent à surveiller. Une lourde responsabilité vous en conviendrez.

Il marqua une courte pause, laissant son regard dériver sur un sombre mais récent passé. Puis il reprit avec plus fermeté.

Mais nous servons un dessein plus grand pour certains d'entre nous. La préservation de la vie en tout temps, et en tous lieux. Récemment, nous avons combattu contre la noirceur de ce monde, et bien que nous ayons échoué, nous serons amenés tôt ou tard à sortir l'épée de nouveau car nul ne peut ignorer, ni ne doit, ce qui se déroule en dehors des frontières verdoyantes de Silfaën.

Avec un côté énigmatique et théâtral Olórin venait volontairement de faire référence à la dernière Calamité Nadsuhydr qui avait profité de la faiblesse des justes pour se rallier à la Congrégation de l'Ombre et ses divers alliés. Une défaite cuisante qu'il gardait en tête. Ce jour là, proche de la mort, il avait su voir que le monde ne tournait pas autour des principes de la Garde Zéphyr. Elle n'était que l'un des substrats qui dirigeaient nos destinées et l'avenir du continent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre forestière [PW Djiminy]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre forestière [PW Djiminy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» ma table de jeu forestiere
» Thouars
» Une opération policière tourne mal au Parc La visite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: Alentours de la ville-