Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Baldwin Nuussian
Le Monde de Dùralas a précisément 1482 jours !
Dùralas, le Lun 20 Nov 2017 - 1:18
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Ménage de printemps. [PW Ekyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Lun 15 Mai 2017 - 10:46

Le pied de l'arlequin décrivit un arc-de-cercle face à lui, tandis que sa main droite effleura lentement l'air et que ses yeux se fermaient. Styx était en équilibre sur un pilier de roche, surplombant les Terres Désolées en pleine journée, les yeux clos et le visage ruisselant.

Il inspira doucement, essayant de ressentir la moindre des choses autour de lui. Le souffle chaud du désert, la brillance cruelle du soleil qui commençait à charcuter sa peau, la sueur sur son torse nu, et les flots magiques du monde réel et de l'Immatériel.

Alors que de nouveau, il changeait de position, se déplaçant calmement en posture de méditation, une nouvelle donnée vint perturber son champ empirique. Quelqu'un venait. Ou plutôt ; beaucoup de quelqu'un. Il pouvait sentir leur pas lent et traînant, à approximativement quatre ou cinq kilomètre, ce qui ne les ferait arriver que dans quelques heures.

Il replongea dans son état de méditation, faisant désormais abstraction de tout ce qu'il avait pu ressentir jusqu'ici. Il n'y avait désormais plus que lui et le Monde, ses énergies, son passé, son présent, et son futur. La douleur et les impressions sont fugaces, mais les forces ancestrales éternelles, et à ceux qui savaient les contempler s'ouvraient des infinités de possibilités. Ô comme les arcanes étaient vastes ! En autant de temps d'apprentissage, il demeurait encore ignorant de beaucoup de choses, et là résidait toute la beauté de l'éternel élève.

Il ouvrit les yeux, et ce qu'il vit plut à ses pupilles.


Le désert était fantomatique, livide et sans couleur aucune. Le vent y avait disparu, et l'astre solaire ne laissait comme trace qu'une infinité de cendres dans un ciel blanc.
L'immatériel.

D'un geste assuré, il se saisit la main droite de la gauche et s'entailla la paume, déversant un mince filet de sang sur le sable sous lui. Là commença le ballet des esprits, qui, comme conjurés par l'appel sanguin, vinrent s'élever des paysages monochromes pour venir à Styx.

Il ferma de nouveau les yeux, se sentant presque fébrile à l'approche de toutes ces énergies. Tous ces êtres et leur vécu, leurs passions et leurs déboires, leurs guerres et leurs luttes, étaient à vif pour l'arlequin. Il pouvait se glisser dans la peau de chacun d'entre eux, partager leurs souvenirs, goûter à la moindre de leur émotion...
Son pantalon rouge, son seul vêtement, flottait au ralenti, dans cet univers sans vent, tandis qu'autour de lui les curieux esprits, serpentaient doucement, ravivés par son sang.

Le clown, ouvrit de nouveau les yeux, désormais plus rouges que jamais. Et, tandis que les destinées des morts continuaient de s'ouvrir à sa perception, tout autour de ses formes commença à émerger une aura noire et rouge, où brillaient des constellations d'orbites et de lèvres alléchées.
Alors, aussi naturellement qu'il ne s'était entaillé la main, il se nourrit. Les Esprits tentèrent bien de s'échapper, volant à toute vitesse, mais il n'y avait nulle part où aller dans l'immensité du pays des rêves, et en quelques instants les murmures se transcendèrent en des cris, puis, en silence complet.

Styx n'avait pas bougé. Il avait laissé ses énergies vagabonder, insatiables arcanes, et lui revenir tout aussi férocement. Le pouvoir affluait en ses veines, irriguait ses muscles et décuplait ses pensées, si bien qu'il se sentait de nouveau bien et que le soleil de plomb des Terres Désolées n'aurait aucun effet sur lui à long terme.

De nouveau, il ouvrit les yeux et constata qu'il progressait. En revenant à Dùralas, les pas lents et traînants étaient toujours loin par-delà les collines, et Styx estima qu'il n'avait mis qu'une demi-heure pour sa transe chasseresse.
Un résultat plus qu'acceptable, pensa-t-il tandis que d'un bond il se laissait tomber au sol, en prenant soin de ralentir sa vitesse de chute grâce à sa magie.

Il irradiait de puissance sur l'instant, et dû se concentrer pour résister aux instincts fous qui s'élevaient en lui, pour finalement convoquer Faustus avec qui il eut une longue discussion a propos de ce qu'il restait à entreprendre au vue des événements à venir et de leurs objectifs. Il en fut convenu plusieurs décisions importantes, notamment au sujet de ses relations à la Congrégation, et du départ d'Alphonse, et lorsqu'ils eurent terminé et que leurs pipes étaient encore tièdes, Styx éclata de rire.
Il était heureux, en présence de son ami, et au milieu de toute cette vie autour de lui.

Les Terres Désolées étaient peu accueillantes, mais à ceux qui savaient leur survivre subsistait une beauté primale et saisissante, digne d'un décor de bataille épique. Pendant un moment, il eut envie de convoquer Yuli pour qu'elle ne joue l'une de ses chansons qui le rendait totalement ivre de sentiments, mais il se ravisa, voyant Faustus lui faire signe. Il acquiesça à son tour.

Quelqu'un venait.
L'arlequin en profita pour remettre sa chemise, et se recoiffer légèrement. S'il fallait tuer, ou palabrer, être présentable était de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Lun 15 Mai 2017 - 22:55

Le soleil tapait fort sur les Terres désolées, Ekyo était bien content d’avoir sa capuche qui le protégeait du soleil, son équipement donné par un cet étrange personnage masqué lui était bien pratique. Il revenait d’ailleurs du périple qu’il lui avait indiqué, l’ayant terminé et réussi avec succès, Ekyo retournait vers l’Est de Dùralas, l’endroit qu’il connaissait le mieux. C’était également l’endroit où il était le plus susceptible de retrouver une certaine personne ou d’en entendre parler, même si pour cela, il allait devoir forcer la discussion avec certain. Ceci dit le vampire ne s’en faisait pas, il obtenait généralement ce qu’il voulait en temps et en heure, même s’il devait modifier cette dernière.

Le désert n’était pas ce qu’Ekyo appréciait le plus, une étendue de sable fin à perte de vue, le fun négatif. Pas de bête à chasser, pas de branche sur laquelle roupiller, autant dire que le chronomancien aurait bien achever sa marche par sa magie. Se posant la question si c’était réellement une bonne idée d’épuiser ses ressources magiques au beau milieu d’un désert, Ekyo progressait tranquillement.

Son calcul en réflexion, lui servant principalement à passer le temps, qu’à chercher une réelle solution au problème, il aperçut deux silhouettes, au loin. Un mirage ? Surement, mais l’ennui était tel chez le vampire qu’il s’y dirigea. Les deux personnages se confirmaient à l’approche d’Ekyo, ce qui l’étonna, c’est qu’ils étaient immobiles, l’un semblait se mouvoir sur place, mais l’autre restait stoïque. L’avaient-ils seulement vu ?

Une telle situation aurait impliqué que les deux groupes se fassent signe et se rejoignent l’un à l’autre, ils étaient peut-être fatigués ou craintifs de perdre leurs chemins, comme toujours Ekyo prévoyait et imaginait les possibilités des actions futurs, ne laissant pas beaucoup de place aux surprises de la vie, bizarrement, elles étaient rarement bonne.. Une fois à une vingtaine de mètres Ekyo avait un meilleur visuel.

Deux hommes, l’un en tenue de major d’homme, le vampire eu une grimace en le voyant, voulait-il mourir de chaud dans une telle tenue ? Cette idée fut immédiatement balayée en voyant le deuxième homme, relevant la tête et se recoiffant. Owh eux.. Comment les oublier, Ekyo avait ressenti son énorme magie à BaldorHeim, il l’avait retrouvé bien plus tard. Comment exprimer le sentiment d’Ekyo ? Un mélange de joie de trouver l’un des seuls et non-moindre chronomancien de Dùralas, dans un désert où l’ennui l’avait saisi, ou la détresse de tomber sur lui ?

Dans tous les cas Ekyo se demandait ce qu’il pouvait bien faire ici. Mais c’était peut-être une chance de découvrir ces mystérieux personnages et de demander des détails sur la chronomancie dont ils semblaient experts, Ekyo en avait beaucoup à apprendre.

- Baron Styx, monsieur, c’est une joie étonnante de vous retrouver ici. Que venez-vous faire au beau milieu de ce désert ?  Une soudaine envie de s’écarter des bruits des villes ?




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Mar 16 Mai 2017 - 9:15

Le nez de Styx remua avant que ce personnage ne dise quoi que ce soit. Il connaissait son odeur, et l'avait sentie sur Aryana lors des événements de BaldorHeim. Lorsqu'il s'adressa à lui, le vampire fut surpris par sa cordialité, bien qu'il y soit généralement confronté quotidiennement. Comme le disait Faustus ; "Leur courtoisie égale bien souvent leur peur, Monsieur."

Pourtant, en soi, Styx n'avait aucune raison d'effrayer la moitié des gens qui le craignaient. Tout ce qu'il voulait c'était percer les secrets des Arcanes, tâche certes éternelle, mais les cadavres n'étaient que des conséquences inhérentes à ses apprentissages.
Toutefois, il ne sentait pas vraiment de crainte qui émanait de ce petit gars masqué, si bien qu'il termina de boutonner sa chemise en faisant flotter jusqu'à sa bouche sa pipe, dont il entreprit de changer l'herbe avec méticulosité. Aaah, cette odeur boisée, si agréable.


- Ah, Ekyo n'est-il pas ? Bien le bonjour à toi, tutoies-moi je te prie, je n'ai que quelques siècles d'avance. Et en ce qui concerne ma venue ici, cela concerne certains de mes appétits... moins tangibles que l'usuel je le crains.

Il ignorait si ce vampire, plus jeune que lui -il pouvait goûter sa jeunesse- comprendrait. Mais quelque chose lui disait qu'Ekyo n'était pas un banal et médiocre paysan qui cherchait le pouvoir, non... il était en quête de... de quoi au juste ?
Sa pipe s'embrasa, déflagrant une gerbe d'étincelles multicolores tandis qu'il tirait une bouffée gigantesque dessus et ses yeux se muèrent de nouveau en deux billes rouges éclatantes.

Ekyo recherchait lui aussi à étudier la magie, et ceci plut énormément à Styx, qui le gratifia d'un sourire dévoilant ses canines, et autres dents qu'il avait empruntées à un Teeban.


- Faustus, ta montre à gousset, je te prie.

Une fois l'objet en main, il laissa tomber une graine d'herbe du démon au sol et prit soin de l'enfouir avec délicatesse dans le sol. Ensuite, il se saisit de sa main dont la blessure s'était déjà partiellement recouverte de peau -grâce à la régénération propre aux vampires, mais également à ses pouvoirs d'arlequin, désormais rassasiés grâce à sa partie de chasse spirituelle- et il s'entailla de nouveau la paume, laissant perler son sang opaque sur l'emplacement du pied d'herbe.

Tempus Fugit.

Ô forces ancestrales, puissances primitives, et déités oubliées, accordez à un pauvre fou le contrôle des plans temporels l'espace d'un instant. Que le temps, comme il l'a jadis fait pour Faust le chercheur ayant vendu son âme aux démons, suspende sa course délurée et joue avec un ami qui l'a longtemps côtoyé.
Que les aiguilles accélèrent leur rotation, rompant brièvement et en un seul endroit la traditionnelle route du destin, et agisse sur cette graine.

La montre dans sa main s'agita en de violents bruits mécaniques, les rouages tournant à une folle vitesse, et, dans l'air, une mouche passant par là au dessus de la graine se changea instantanément en poussière.

Lorsque Styx eut finit et que ses yeux cessèrent leur brillance cramoisie, la graine poussait joyeusement, plaçant entre lui et Ekyo des plantations massives d'herbe du démon, grandioses et aux senteurs entêtantes ; il était dit, dans certains villages qui gardaient en eux les souvenirs des temps Anciens, que cette plante permettait aux hommes d'accéder au plan des Dieux eux-mêmes, s'ils ne succombaient pas aux visions prodigieuses procurées par l'agent psychotrope.


- Navré, l'ami, je n'en avais plus sur moi. Faustus, pourquoi ne ramasse-tu pas un peu d'herbe tandis que nous palabrons avec l'ami Ekyo ? D'ailleurs, souhaiterais-tu en emporter un peu avec toi ? Cette plante est utilisée par bien des guerriers, puisqu'elle ampute toute sensation de peur et décuple la rage du combat.. ahahah. Quel bon vent t'amène donc, l'ami ?

Faustus fit mine de tousser, soufflant par la même occasion à l'intention d'Ekyo :

- Il oublie *tousse tousse* de dire que ça peut aussi te paralyser à vie en des *tousse tousse* visions cauchemardesques.

Styx désigna un rocher un peu plus loin, dont il transforma la pierre en y ajoutant du sable et un peu de magie afin qu'elle ne se permute en deux sièges confortables et tous naturels !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Mar 16 Mai 2017 - 23:52

Les approches d’Ekyo était souvent marqué par la politesse, question d’habitude mais cela permettait également de vérifier l’attitude de son interlocuteur, il préférait aussi rester sur ses gardes ne connaissant pas les intentions du Baron et l’humeur qu’il abordait sous ce soleil de plombs.

Mais les craintes du vampire fut vite dissipé pour la plupart, les autres laissant de nouvelle se crée, que pouvait bien être les gout culinaire d’un vampire de plusieurs siècles ? Mise à part ce détails Styx apparu parfaitement sympathique à Ekyo, agréablement surpris et soulagé. Il se souvenait de lui, malgré la foules d’assassins masquées, auxquelles on pourrait me confondre, qu’il devait géré.

Alors qu’il saluait le vampire, Styx fumait ce qui semblait être sa traditionnelle pipe, de tabac surement, mais les yeux de Styx après l’absorption lui mit un doute.

"Faustus, ta montre à gousset, je te prie."

À ses mots Faustus sorti de sa poche une montrer et Styx jeta une graine dans le sable avant de s’entailler la main pour verser du sang dessus. Ekyo regardait la scène avec interrogation, puis Styx prononça quelque chose, le jeune vampire trop concentré sur les mouvements, n’entendit pas correctement les paroles, mais il révéla la tête et vit Styx, yeux illuminés, il semblait médité.


Intrigué, Ekyo allait demander à Faustus ce qu’il en était, mais ressentie une énorme pression magie juste devant lui.. À l’endroit où le sang avait coulé, les aiguilles de la montre de Faustus délirait. Ekyo reconnaissait cette magie, mais la pression qu’elle exerçait sur le temps était impressionnante, une malheureuse mouche passant par-là fut réduite en poussière. Le jeune chronomancien fit un pas en arrière.

Lorsque Styx eut fini sa méditation, une plante poussa le plus anormalement du monde en plein désert, l’odeur qu’elle dégageait était enivrante.

"Navré, l'ami, je n'en avais plus sur moi. Faustus, pourquoi ne ramasse-tu pas un peu d'herbe tandis que nous palabrons avec l'ami Ekyo ? D'ailleurs, souhaiterais-tu en emporter un peu avec toi ? Cette plante est utilisée par bien des guerriers, puisqu'elle ampute toute sensation de peur et décuple la rage du combat.. ahahah. Quel bon vent t'amène donc, l'ami ?."

- Bien pourquoi pas.. Petit je ramassais déjà des herbes mais médicinal et je ne sais pas vraiment fumer..

"Il oublie *tousse tousse* de dire que ça peut aussi te paralyser à vie en des *tousse tousse* visions cauchemardesques."

Faustus rajoutant cette précision voyant qu’Ekyo ne savait pas trop de quel type d’herbe, il s’agissait.

- Ah. C’est une herbe étonnante, je n’en jamais-vu ni entendu parler. Mais quelle herbe pourrait provoquer de tels effets ?
- Concernant ma venue, je retourne du côté de l’Est de Dùralas, on retourne souvent de là d’où on vient et j’aurais surement à faire, je me suis retrouvé dans le Sud suite à certain évènement non prévu. De base, j’étais venu pour en apprendre plus sur la chronomancien dans la bibliothèque de Stellaraë avec une amie, mais..
Ekyo s’arrêta là, se rendant compte qu’il allait compter toute sa mésaventure avec le stryge-démon et préféra faire le lien avec ce qu’il venant de se passer - D’ailleurs la manière dont tu as fait pousser cette plante, s’en était n’est-ce pas et pas des moindre combien de temps cette plante met-elle à pousser normalement ?

Styx l’écouta puis se tourna pour façonner un rocher et invita Ekyo à s’asseoir après avoir fait apparaitre deux chaises. La tête d’Ekyo bouillonnait d’interrogation envers ce curieux personnage, de quoi se nourrissait-il exactement ? Le jeune vampire était presque amusé de voir la magie de Styx à l’œuvre, elle lui semblait si fluide.

- Oh Merci ! Quel type de magie permet de faire ceci ? C’est bien pratique ! Ah et sans vouloir être indiscret, de quoi se nourrie l’élite des vampires ?




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Jeu 18 Mai 2017 - 19:06

Le clown s'assit agilement sur son trône de végétation et de pierres avant de tourner la tête en direction d'Ekyo.

Il venait de l'Est de Dùralas. Un vampire local, donc. Il aimait la pensée oisive et peu donnée aux codes de ceux d'ici, a contrario de ses frères Impériaux, le Guetteur ne dégageait pas ce masque perpétuel de condescendance. Un bon point pour lui.


- De l'herbe du démon, voilà ce que c'est. Une plante jadis utilisée pour décupler les forces des mages arcaniques, ceux qui prônent l'esprit sur la matière, et dont les résultats énergétiques, de la magie donc, sont basés sur la communion avec des plans de réalité alternatifs ; l'Immatériel, en d'autres termes. Es-tu familier avec ? C'est de là que me vient ma magie et mon carburant, même si, pour te répondre, je me "nourris" de sang.

L'espace d'un instant, probablement sous l'effet de l'herbe, il vit s'ériger du petit monticule végétal qu'était sa plantation express une forme déraisonnable. Pleine de grâce dangereuse et d'une beauté indescriptible ; ô comme la Dame se manifeste aux endroits les plus improbables; (Enfin pas vraiment, l'herbe et Styx c'était une bonne histoire d'amour)

Il passa ses deux bras derrière son crâne et tourna la tête vers Ekyo.


- Mais donc, tu viens de l'Est ? Qu'y faisais-tu donc ? Et surtout, je vais en profiter pour remplir mon questionnaire de satisfaction de la Congrégation ; quel est ton but au sein de notre ravissante organisation pleine d'enfants aux troubles mentaux, de psychopathes slash sociopathes, et nymphomanes ? Heeeein ? Dis-moi tout.

Voyant là son Maître succomber à quelque effet néfaste de son psychotrope (un Grey gentil était un Grey en fomentation de plan machiavélique) Faustus décida d'intervenir, les bras chargés de têtes végétales et une mine souriantes au visage.

- Messire, voilà votre récolte, voilà pour vous Ekyo. Pour répondre à la partie de vos interrogations que le Maître, dans son extrême habilité diplomatique, a évitée, sa magie est le fruit d'un long entraînement aux Académies Royales de l'Empire de Sa Majesté, mais également des meurtres de divers et multiples mages qui n'aimaient pas partager leurs secrets.
- Eeeeet qu'est-ce qu'on dit aux méchants arcanistes, Fausty ?
- Suis-je obligé ?... Bon... soit... on dit ; "Ne pas partager c'est... pédé".

L'arlequin éclata de rire, frappant dans ses mains et tapotant l'épaule d'Ekyo avec un épais sourire sur les lèvres. Le simple fait de voir un majordome entrainé à l'étiquette prononcer des termes aussi sales relevait du génie.

Toutefois, là, juché sur sa chaise, Styx ne perdait pas la notion des choses. Quelque chose, une masse de "choses" à vrai dire, se dirigeait encore vers sa position, d'un pas traînant et cette fois il pouvait sentir leur odeur infecte.
Encore une bonne heure avant la croisée des Destins qui serait pour leurs ennemis la dernière. Une heure à patienter... sur ce, il sortit ses griffes et s'amusa à les frotter contre la pierre. C'était si agréable, et Ekyo était de bonne compagnie.

Pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Ven 19 Mai 2017 - 11:04

L’Ombre vantait les mérites de son herbe favorite, l’herbe de démon semblait être plus qu’un simple plaisir de fumeur. Elle agissait réellement sur la psyché, permettant une communication avec l’immatériel ?! Styx s’en nourrissait abondamment, avec du sang bien sûr.

- On peut communiquer avec sa magie ?! Non, pour moi ma magie est une capacité à laquelle j’ai eu accès après une nuit particulièrement longue et froide. Je l’utilise comme bon me semble en respectant les limites de mon corps.

Styx semblait absorbé par la plante qui venait de pousser, avec un sourire en coin et un œil amusé, comme s’il regardait quelque chose d’amusant. Ce qui fit évidemment tourner le regard d’Ekyo.. Mais rien, le vampire voyant seulement la plante en train d’être taillée par Faustus. Après un petit ris niais du Baron, il sortit de sa rêverie pour questionner Ekyo.

"Mais donc, tu viens de l'Est ? Qu'y faisais-tu donc ? Et surtout, je vais en profiter pour remplir mon questionnaire de satisfaction de la Congrégation ; quel est ton but au sein de notre ravissante organisation pleine d'enfants aux troubles mentaux, de psychopathes slash sociopathes, et nymphomanes ? Heeeein ? Dis-moi tout."

- Oui, j’y chassais tout en expérimentant mes pouvoirs, je suis en quelque sorte en quêtes de progression. La faiblesse ne sciait guère au désireux de défendre ce qu’il aime. J’ai pu l’apprendre pendant ma vie, c’est donc en recherche d’expérience et d’information que j’ai pu m’intéresser à votre Congrégation. Mais on pourrait remettre la logique en question de rejoindre un groupe d’assassin pour protéger quelque chose, c’est un endroit au plus près de l’information et les épreuves de force son grande ?! C’est pour cela que je regarde le tout d’un œil distant.

Faustus nous apporta le fruit de sa récolte, m’en tendant également, Ekyo reçu le présent à deux mains avec un sourire, ne voulant pas lui coupé la parole. Le major d’homme dévoila également une partie de la provenance de la magie de Styx. Sur combien de mages, le Baron avait exercé sa pression ? La dernière chose que voulait Ekyo était qu’il lui montre la partie effrayant du renommée vampire avec laquelle il avait dû usé pour atteindre ses objectifs.. Quels étaient-ils d’ailleurs ?

"Eeeeet qu'est-ce qu'on dit aux méchants arcanistes, Fausty ?"
"Suis-je obligé ?... Bon... soit... on dit ; "Ne pas partager c'est... pédé". "

Mhm après réflexion les rumeurs était peut-être exagéré.. Ekyo le sourire aux lèvres, s’amusait de la situation que Styx avait provoquée, le duo semblait être parfaitement opposé, mais cela rendait leur interaction que plus croustillante pour le jeune vampire. Faustus intriguait également Ekyo, il dégageait une élégance naturelle dans toutes les circonstances.

- haha c’est bien vrai ! Merci pour les herbes, j’essayerai de ne pas finir en légume, par un plante ça serai triste. Ceci dit Ekyo n’avait jamais fumé et doute que cette première expérience sois glorieuse, mais ça pouvait être amusant ! Vous formez un duo incroyable, je dois dire que je serais curieux de connaitre l’histoire de votre rencontre.

Ekyo avait du mal à cerner Styx, craint et respect dans Dùralas, le jeune vampire voyait dans l’Ombre le seul souhait de s’amuser sur l’instant présent, c’est ce qu’il pensait en le voyant jouer de ses griffes avec un sourire presque insouciant. Un vif coup d’œil vers l’horizon, fit s’interroger Ekyo, pas insouciant, plutôt peu soucieux et omniscient, il semblait être au courant de tout, menant d’une main ferme ce qu’il contrôlait pour réussir ses plans futurs.

-Et toi Styx ? Qu’est-ce qui te motive ? Pourquoi être à la tête d’une organisation comme la Congrégation, as-tu un but précis ?




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 21 Mai 2017 - 11:03

- Haha c’est bien vrai ! Merci pour les herbes, j’essayerai de ne pas finir en légume, par un plante ça serai triste. Vous formez un duo incroyable, je dois dire que je serais curieux de connaitre l’histoire de votre rencontre. Et toi Styx ? Qu’est-ce qui te motive ? Pourquoi être à la tête d’une organisation comme la Congrégation, as-tu un but précis ?

Styx le gratifia d'un sourire et leva son regard vers le soleil, quelque peu occulté par les rochers qui surplombaient les deux vampires dans leurs sièges. Contrairement à beaucoup de ses rencontres Ekyo disposait d'une volonté bien particulière ; il était comme beaucoup à la recherche de pouvoir, il parlait de "protéger ceux qu'il aimait", mais conservait une tête pleine de bonnes énergies, et ne semblait pas adhérer aux concepts de violence qui régissaient moult guerriers de Dùralas.

Styx -par la stabilité qui le caractérisait si bien- décréta donc sur l'instant qu'il aimait bien ce Guetteur et qu'il allait même l'aider à accéder aux forces qu'il convoitait.
L'arlequin se redressa d'un bond pour atterrir sur le sol et se tourna en direction de son nouvel allié.


- Tu es curieux, cherchant à t'élever, je ne sais quel motif t'y pousse... Il pensa à la Stryge et son sourire se fit carnassier toutefois il faudrait être un lunatique ou pire, idiot, pour me demander conseil. Les magies et artifices que j'utilise sont de cruels éther, des arcanes considérées comme hérétiques. Si tu souhaite réellement que pour toi le voile de la réalité se rompe et que tu gagne le contrôle sur les secondes qui, inlassables, s'écoulent il faudra consentir à un voyage périlleux... Oui... Veux-tu voir d'où vient ma magie, Ekyo ? Veux-tu admirer les confins de l'Immatériel dans lesquels j'ai entrepris, tout comme toi, mon voyage en quête des savoirs magiques ?


Car en effet, comme l'arlequin s'adressait à son frère racial, déjà s'ouvrait derrière lui un portail, dont les contours rongeaient le paysage désertique des Terres désolées -à la manière d'un miroir qui se brise, sans doute par quelque illusion- et l'on pouvait apercevoir ce qui se tramait de l'autre côté de ce miroir géant, donnant sur l'Autre-Monde.

L'Au-delà était d'un noir abyssal. Comme un ciel nocturne où les étoiles elles-même auraient abandonné leur place, l'immensité qui se profilait plus loin semblait insondable. Il y eu cependant le passage d'une lumière vive, rouge, puis d'autre, de la même teinte cramoisie, et, bientôt le portail montrait une quantité absurde de rayons flamboyants sur fond noir.

Styx admirait les Esprits qu'il avait capturé, les ennemis fourvoyés et les âmes avalées avec un sourire léger, dans cette chambre à lui de l'Immatériel il collectionnait les défunts comme d'autres stockent les provisions.

Ici Ekyo pourrait sentir ce qu'il fallait pour plier l'espace-temps. Si les méthodes pour parvenir au stade de puissance de l'arlequin différaient, toutes menaient sur une pente folle... hahaha... Parce qu'en soi les âmes d'ici, même si d'une quantité pharaonique, n'étaient en aucun cas un gage de pouvoir. Styx ne gagnait pas la puissance des âmes dévorées, seulement leu savoir.

Chaque petite lumière était une partie de lui. Chaque être qu'il avait ajouté à sa chambre spirituelle, à son espace intangible, vibrait simultanément à son âme, et il voyait alors le passé de ses proies. Il en extirpait la substantielle moelle avec délicatesse, apprenait de leurs enseignements et puisait en leurs ressentis pour nourrir ses sortilèges d'illusion, afin de mieux accéder au cœur des Hommes.
Et les secrets... ô combien d'Empire n'avaient souffert de ses stratégies politiques, orchestrées des sièges confortables de la Cour Impériale...

Telle était sa force ; chaque heure passée à méditer était une exploration un peu plus poussée de quelque souvenir contenu ici, comme une bibliothèque personnelle, il venait ici et en sortait toujours un peu plus grandi. Le reste était basé sur ses connaissances magiques et quelque aide de sombres divinités.


- Peux-tu le sentir, tout ceci mon ami ? Je sais que oui, car ici les règles ne sont pas les mêmes... ici les émotions et les souvenirs s'imbriquent, ornant l'air d'une mystique odeur. Je puis t'enseigner tout ce que tu cherche, et le ferais volontiers, car en t'aidant je me servirais moi-même ; pour ne rien te cacher. Il y a... des activités annexes qui me divertissent, et parmi elles, je crains que je ne sois passionné par les Arcanes séculaires, celles-là même qui habitaient la Terre à sa naissance. Le Sang qui habitait alors les premières créations de l'univers, tout les secrets du monde y sont contenus ! La création des Dieux, des Dragons, et de toutes les légendes ! Alors j'ai foi qu'en accroissant exponentiellement la puissance de mes amis j'arriverais à assister au début d'une nouvelle lignée Divine... hahaha...

Car en faisant tomber le Kraken, fils des Tempêtes, j'ai pu goûter à l'essence de ceux qui régissent les forces de l'univers, oh la joie ! Il suffit de le demander... même le Temps est malléable si on le désire assez intensément, il suffit de raffiner le Sang. Faustus ?


Le Majordome émergea de la pénombre brumeuse des confins de l'Immatériel sous sa véritable apparence de démon. Il n'était ni effrayant, ni même démoniaque, seulement différent. Des cornes d'onyx ornaient ses cheveux bruns, et ses pupilles d'habitude d'un vert émeraude renvoyaient de légers éclairs surnaturels. Les démons n'ont pas vocation à être d'infects clichés, mais bien des forces dîtes "démoniaques", redoutables et malignes. Des compagnons d'apprentissage parfaits.
D'un geste assuré, il tira une fiole de sa poche intérieure et la tendit à son maître, d'un "monsieur" poli. Après tout, -et même s'il fallait servir Styx jusqu'à ce que l'heure de dévorer son âme vienne- Faustus vouait un réel respect à l'arcaniste, en fidèle ami aussi bien qu'en pactisant diabolique.

L'arlequin montra le flacon en verre à son nouvel ami et le lui donna.


- Le Sang que j'ai créé. Assez puissant et pur pour t'injecter directement avec les meilleures dispositions possibles à la magie, sans aucun effet négatif. Du moins je n'en ai jamais noté, mis à part une violente diarrhée une fois mais c'était peut-être le kebab de cet elfe... oups. Oui, donc. Si tu bois ceci tu devrais pouvoir accéder à un nouveau stade de maîtrise de tes pouvoirs, en moindre mesure, je ne puis affirmer comment il agira sur ton système.
Chaque corps est différent... chaque âme singulière.


En un éclair, aussi vite qu'il n'avait été ouvert, le portail sur la grande étendue nocturne, siège du clown, avait disparu et ils étaient de nouveaux dans les Terres chaudes et désolées.
Styx souriait gaiement à Ekyo, en espérant ne pas l'avoir effrayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Lun 22 Mai 2017 - 11:00

"Tu es curieux, cherchant à t'élever, je ne sais quel motif t'y pousse... toutefois il faudrait être un lunatique ou pire, idiot, pour me demander conseil. Les magies et artifices que j'utilise sont de cruels éther, des arcanes considérées comme hérétiques. Si tu souhaite réellement que pour toi le voile de la réalité se rompe et que tu gagne le contrôle sur les secondes qui, inlassables, s'écoulent il faudra consentir à un voyage périlleux..."


Ekyo s’attendait à changer de ton de la conversation avec ça dernière question, mais l’Ombre ne semblait pas encore d’humeur à dévoiler ses plans. Ceci dit le jeune vampire ne s’attendait pas que l’événement prenne cette tournure, il posait des questions à Styx, mais n’attendait pas plus que des réponses. Ekyo pensait même au début qu’il allait subir une sorte d’interrogatoire.

"Oui... Veux-tu voir d'où vient ma magie, Ekyo ? Veux-tu admirer les confins de l'Immatériel dans lesquels j'ai entrepris, tout comme toi, mon voyage en quête des savoirs magiques ?"

À ces questions l’ambiance vira du tout au tout, l’estomac d’Ekyo se noua lorsqu’il vit se déformer le paysage, c’était comme la dernière fois avec l’homme masqué.. Non, c’était légèrement différant. Ce n’était pas un mirage, c’était bel est bien réel, il y avait un craquement dans la réalité, la fissure se prolongea jusqu’à former un cercle dont l’intérieur se cassa pour laisser place à l’obscurité parfaite. Ekyo se releva du siège pour faire ça au Baron et a ce mystérieux phénomène.

Le chronomancien cherchait quelque chose dans ce portail, un brin de lumière, même avec ses yeux de vampire, Ekyo n’y voyait rien, cela faisait depuis la perte de son humanité qu’il n’avait pas vue de lieu obscur. Une lumière vive et rouge venant troublé la fixation d’Ekyo, suivis par d’innombrable qui venaient tourbillonner passant devant le portail.

- Tes arcanes sont considères comme hérétique.. Pour quelle raison ? La magie était pourtant courante dans Dùralas, en quoi la sien différait ? Préparer ou pas, on obtient rien sans sacrifice, tant que j’ai une chance de survie, j’en suis. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de connaitre la source des pouvoirs de l’Ombre.

Ekyo ressentait un malaise pas rapport à cette brisure, comme s’il l’air ambiant était plus lourd, le vampire se sentait attiré par la dimension du Baron. Le chronomancien contrôlais partiellement le temps, et l’idée de parvenir à affecter l’espace-temps lui avait travers l’esprit plus d’une fois, imaginant même l’effet que cela pourrait provoquer et ce portail y ressemblait beaucoup.

Styx rompit le silence et l’observation du jeune arcaniste, lui expliquant brièvement ses motivations. Le corps d’Ekyo se détendait petit à petit, s’habituant au tableau surréaliste. Styx voulait l’aider à accéder à un pouvoir, à dépasser ses limites que le jeune vampire semblait avoir atteintes avec son corps, le Baron était un passionné des Arcannes séculaire et ce qu'il appelais le Sang de la création. Ekyo eut un léger frisson lorsque Styx évoqua le début d’une nouvelle lignée Divine.. À quel point, l’arlequin pouvait impacter les fondements du monde ?

Une question parmi tant d’autres.. Son intérêt pour moi était-il qu’un divertissement, aidait-il toutes les personnes le croisant, n’étaient pas qu’un potentiel sujet d’expérience ? Styx parlait des Dragons, des Dieux, de la création même, inutile de préciser qu’Ekyo voulait en savoir plus, mais l’heure n’était plus aux questions si variées, le vampire devait préciser le sujet. Il reviendrait sur ses questions des plus intéressantes plus tard. Ekyo et Styx avaient abordés un grand nombre de sujets sans réellement en finir un, enchainement les sujets. L’arlequin débordait de connaissance et Ekyo était un buvard, il devrait se méfier un minimum, Styx le lui avait lui-même dit après tout.

Répondant à l’appel de son maître, Faustus sortit du portail, mais sous une forme légèrement différente, il possédait désormais deux cornes et ses yeux semblaient mystiques. Alors qu’Ekyo essayait de comprendre la nature du Majordome, ce dernier tendit un flacon de sa poche intérieure à Styx avec une sincère révérence.

"Le Sang que j'ai créé. Assez puissant et pur pour t'injecter directement avec les meilleures dispositions possibles à la magie, sans aucun effet négatif. Du moins je n'en ai jamais noté, mis à part une violente diarrhée une fois mais c'était peut-être le kebab de cet elfe... oups. Oui, donc. Si tu bois ceci tu devrais pouvoir accéder à un nouveau stade de maîtrise de tes pouvoirs, en moindre mesure, je ne puis affirmer comment il agira sur ton système.
Chaque corps est différent... chaque âme singulière"


Alors que le portail se refermait Ekyo écoutait l’illusionniste le plus sérieusement du monde, même si l’anecdote fit souris le vampire. Styx lui proposait d’accéder à un nouveau état, avec le Sang qu’il avait créé.. Mais Ekyo se doutait bien qu’il y auraient des conséquences ou même un prix à payer.

-Baron Styx, votre proposition m’honore et je vous en remercie. Mais je ne peux accepter sans vous demander plus de détails sur ce Sang que vous avez façonné. Comment ? À partir de quoi ? Et surtout les conséquences, que deviendrais-je ? Si mon corps support se sang de quoi devrais-je me nourris ?

Le jeune vampire s’exprimait sincèrement, il avait vouvoyé le Baron, pour lui témoigner son respect, mais également pour se montrer plus sérieux, c’est question était important. C’était comme si Ekyo épluchait un contrat avant de le signer.. Oui, un contrat lui promettant un futur différant, lui ouvrant de porte qu’il n’avait jusqu’à là, jamais imaginé.

- L’absorption du Sang jouera peut-être en ma défaveur, puis-je compter sur toi revenir en dans le temps ? Je me sens un peu honteux d’avoir à te poser autant de question, mais c’est une décision que je ne veux pas regretter.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Jeu 25 Mai 2017 - 23:08

D'un jeté de cartes, Styx ouvrit une nouvelle fois le portail jusqu'à ce que les Terres Désolées reviennent, lentement, assez pour qu'il n'explique à Ekyo que cette magie, qui consistait à se servir des âmes des défunts comme carburant aux sortilèges noirs des arlequins avait été jugée déviante et barbare aux yeux de l'Empire vampire, qui avait banni Styx, alors étudiant. L'endroit qu'il montrait à Ekyo était donc son stock personnel, vaste de quelques hectares de l'Immatériel.

Mais, ajouta-t-il avant qu'ils ne retournent complètement au monde réel, il les avait tous traqués, leur avait incisé le crâne et dévoré la cervelle avec beaucoup de reconnaissance.


"Quant au sang ne t'en fais pas, c'est une simple épuration d'un sang raffiné, le mien donc. Le procédé est celui de l'assimilation naturelle aux notre, donc tu bois c'est tout. Allons allons, rien à craindre je te dis.
J'en ai plein de litres dans les veines et regarde-moi ! Hohoho, tout à fait normal !
"

Cet homme s'exprimait avec une grande amabilité, pour sûr, pour peu il n'aurait été impensable qu'il ne soit l'un de chiens Bêta... la crainte, la peur, des tares... Ah, allons, nul besoin de s'attarder sur de telles pensées !
Il regarda Ekyo en lui lançant un petit sourire.

D'un bond, il se reposa sur la roche et sortit son deck, après quelques tours de passe passe et quelques battements, il tendit le tout au vampire ;


"Tu veux que je te lise l'avenir ? C'est rigolo, je faisais souvent des séances de spiritisme avec mes amis. Quand ils étaient plus... moins... euh... décédés ! Ohohoh, la tristesse. En plus il reste à peine un petit quart d'heure avant que les zombars se pointent, a.k.a zombies hein. Alooooors ?"

En attendant que les atrocités n'arrivent, leur pas traînant handicapant le mouvement de leur horde, qui parfois même, lorsque l'un des zombies tombait, devait attendre plusieurs heures avant d'avancer de nouveau, une chute chez eux entraînant un long mouvement de l'ordre des dominos.

Styx commença à canaliser sa magie, assis en tailleurs, les yeux toujours rivés sur Ekyo. De quel clan viendrait-il ? Rougegorges ? Bavette-Sanglante ? Hum... les DuMuerte peut-être ? Non, ils étaient concierges eux...
Ben voilà que sa mémoire lui joue des tours, il faudrait penser à la retraite bientôt. Il secoua la tête, navré de ses faibles capacités intellectuelles du moment. Il aurait dû écouter sa mère, lorsqu'elle lui disait de manger du poisson. Il aimait bien ça, la soupe de poisson.
Pas tellement en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Ven 26 Mai 2017 - 14:23


Le puissant acraniste avait expliqué à Ekyo l’utilité de son portail, il en avait également profité pour lui expliquer pour quelle raison sa magie n’était pas bien vue des autres mages. Se servir des âmes des défunts n’était effectivement pas une magie très sympathique et l’Ombre semblait en posséder un sacré paquet, il fut banni pour cette magie étant plus jeune, Styx s’était vengé depuis de cet affront.

L'illusionniste lui expliqua également la provenance du sang, c’était le sien après quelque épuration, cela rassurait Ekyo, quoi que.. L’arlequin semblait sûr de lui, se prenant même en exemple pour prouver la nature de son sang qu’il disait "normal", ce qui amusa le jeune vampire. La tension de la dernière scène était descendue petite à petit, laissant plus d’air à Ekyo qui se sentant moins étouffé par l’imposante magie qui flottait dans les lieux, mais la pression était désormais désamorcée avec la réplique de Styx.

Ekyo avait pris sa décision, il buerait le sang du puissant arcaniste, une certaine confiance s’était installé envers le Baron, il lui avait répondu à tous ses questions, même celle qui aurait pu paraitre privé. Ne restant plus qu’une chose à faire Ekyo décapsulait la précieuse fiole, l’amenant à sa bouche l’illusionniste repris la parole, faisant ainsi attendre le geste du guetteur.

"Tu veux que je te lise l'avenir ? C'est rigolo, je faisais souvent des séances de spiritisme avec mes amis. Quand ils étaient plus... moins... euh... décédés ! Ohohoh, la tristesse. En plus il reste à peine un petit quart d'heure avant que les zombars se pointent, a.k.a zombies hein. Alooooors ?"

- Hein ?! Des zombies ? Eh bien, je suppose que ça me permettra d’expérimenter l’absorption du sang ahah ! Vos amis sont morts ? Quelle tristesse, mais si les deux ne sont pas en liens, je me ferai un plaisir d’en être un nouveau ! Et allons-y pour la séance de spirisme le temps d’attendre nos chers invités.

Le guetteur lui sourirait de ses dents pointues, reprenant son geste précédant, le jeune vampire leva la fiole en direction de l’illustre vampire comme pour lui souhaiter la santé avec un verre.

- Mais avant, je souhait te remercier pour ce nectar, qui ferait jalouser des dieux. À la tienne, Styx !

Après cette petite révérence, Ekyo bu le contenu de la fiole prenant son temps pour le savourer, le sang coulait petit à petit dans sa gorge, le nectar était chaud, il agressait presque le corps du vampire pour s’y mêler. Il sentait ce nouveau sang se propager, venant jusqu’à son cœur, qu’il crut s’arrêter le temps d’une seconde. Alors que le sang était projeté dans tout son corps, ses muscles et son cerveau, Ekyo reprit un grand souffle comme s’il respirait de nouveaux, le Sang se mêlait à lui. Le guetteur effectuait quelque mouvement avec ses doigts pour voir si tout allait bien, il fit également quelque étirement, un sentiment nouveau l’habitait, un ressentie agréable, il sentait son corps déborder d’énergie.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Sam 27 Mai 2017 - 23:19

"Je crains que l'avenir ne doive attendre, l'ami. Mes estimations se sont avérées plutôt inexactes, les zombies se font plus proches."

L'arlequin avait parlé à Faustus à la fin de sa phrase, se dirigeant à pas rapide vers la colline qui surplombait l'endroit où ils se trouvaient.

De là, il vit arriver les revenants, de leur pas lent et difficile. Une belle troupe, à n'en point douter, mais totalement dépourvue de pensée.
L'arlequin, sur cette pensée, se tourna de nouveau vers Ekyo en l'informant de la situation. une dizaine de cibles, dont deux étaient plus dangereuses que le reste, ce serait une sorte de test à son nouvel ami, en somme.

Il n'y avait pas une seule seconde à perdre, les défenses devaient être levées. Styx se démultiplia en deux copies de lui-même, et chacune vaqua à ses occupations. Deux d'entre eux parcouraient une ligne fictive, lançant des cartes au sol jusqu'à recouvrir une large parcelle de terre d'un carré de cartes.
Le dernier Styx, en compagnie de Faustus, s'occupait à enchanter le sol, couvrant la surface dure et rocailleuse de légères brillances pourpres le temps d'un instant. Puis tout redevint calme.

Les clones revinrent à leur maître et le Majordome, de sa droiture élégante, commença à transformer sa canne lentement, jusqu'à ce qu'elle ressemble à l'un de ses fusils technophiles.

Styx, qui observait venir les ennemis, qui avaient hâter le pas en percevant les mouvements de leur camp, décida qu'il était temps d'ouvrir les hostilités.


- Si tu as peur de pas t'en sortir, reste derrière moi, je ferais au mieux pour te protéger, mais j'ai jamais été très bon à ça.


Certaines des goules, plus affamées que les autres, franchirent les lignes et se mirent à courir, à quatre pattes. L'arlequin sprinta à son tour, sortant des cartes de ses manches qu'il commença à distribuer à ses adversaires.
Il bondit ensuite dans le tas, perpétuant son offensive de manière agile, esquivant les attaques et redistribuant les coups avec une vitesse impressionnante.

Il commit néanmoins une erreur, et alors qu'une bouche décharnée se présentait au dessus de son épaule, il sentit la présence hostile s'évanouir.
En tournant la tête, il aperçut Faustus qui lui souriait, de derrière son arme. Le crâne de la goule fumait encore, et déjà l'Ombre terminait l'ouverture du combat, se dégageant de l'emprise de la horde de zombies en créant un clone qu'il utilisa comme appât pour le groupe. Lorsque ses ennemis furent rassemblés en un cercle compact, adossés pour festoyer au-desss du cadavre d'une vile réplique, Styx sortit deux fioles de ses manches, chacune contenant un liquide verdâtre.


"Hasta la vista, zombay."

La déflagration des potions explosives souffla les poussières environnante, et l'odeur dégagée par la détonation était celle de la chaire brûlée.

Au milieu d'une vapeur verdâtre, combinée aux airs chargés de poussière, les survivants de la horde continuaient néanmoins leur course vers les deux proies qu'ils avaient repéré.
L'arlequin, de son côté, retourna auprès d'Ekyo. Dans un coin de son esprit, il y eut une légère vibration, comme celle d'une toile que l'on effleure. L'une des créatures avait pénétré son carré de cartes, et frôlé son sol enchanté.
Le combat allait être amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Ven 9 Juin 2017 - 22:47

Début du combat Styx, Ekyo - Ennemi

L'équipe des joueurs commence le combat.

Ennemis/équipe A :

Vitesse cumulée de l'équipe A: 1892

Styx : 2347 invisible
Vitesse : 1142 914 (-20% du Twistar)
Dégâts : 1027
Lame : Cœurs (+20% aux effets sur la vitalité)
Aura toxique : L'ennemi touché perd 125 vitalité / tour.
Decks:
 
Faustus Fortuna : 1249 invisible
Vitesse : 646 517 (-20% du Twistar)
Dégâts : 589
Bonus: Majordome toxique : L'ennemi touché perd 63 vitalité / tour.
Lame : Cœurs(+20% aux effets sur la Vitalité)
Decks:
 
Ekyo : 975
Vitesse : 577 461 (-20% du Twistar)
Dégâts : 564
Hydro Cyno : si la vitalité descend sous les 25% (244), elle est régénérée une fois.

---

Ennemis/équipe B :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 550

Zombie A : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie B : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie C : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie D : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie E : 150
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Guerrier d'opale : 700
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.

Twistrar : 4000
Vitesse : 80
Dégâts : 500
Cri Trans-mental : Paralyse tout le monde pendant un tour au bout de 3 tours et fait 300 de dégâts à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 23:38

Le Baron avait annoncé l’arriver imminente des zombies, une petite dizaine était en route vers eux, nullement apeurée Ekyo était également pleinement confiant. Alors que le guetteur continuait ses étirements, Styx effectuait un numéro en minant le terrain pour accueillir nos invités, Faustus s’était aussi mis à l’œuvre.

"Si tu as peur de pas t'en sortir, reste derrière moi, je ferais au mieux pour te protéger, mais j'ai jamais été très bon à ça."

Styx n’attendit pas la réponse du jeune arcaniste, les préparatifs étaient en place, la fête pouvait commencer et c’est le Baron qui ouvrirait le bal. L’arlequin bondit dans la masse déchiquetant quelques zombies au passage, le tout appuyer par son majordome, qui était armé d’une arme technophile, technologie bien curieuse qui intriguait Ekyo. De retour dans la mêlé Styx avait créé un clone de lui-même temporaire, les zombies se jetant sur lui, l’illusionniste provoqua une explosion grâce à deux fioles qu’il avait sorties.

Suite à l’explosion Styx recula pour rejoindre le groupe, Ekyo qui ne comptait pas rester à l’arrière et laisser profiter le Baron de la fête tout seul, il fit quelque pas en direction de la fumée encore épaisse, annonçant son départ. Il restait des zombies encore debout.

– Joli feu artifice, à mon tour.

À ses mots Ekyo boosta sa vitesse grâce à son pouvoir et d’un bond puissant, il arriva dans la brume, l’arcaniste voulait voir à quel point ce sang avait déverrouillé ses limites. À moitié dans la fumée, les zombies se retourneraient vers Ekyo, se ruant dessus, le guetteur les voyaient, leurs attaques étaient si lentes.. L’arcaniste se contentait d’esquiver, dansant au milieu des cadavres, le vampire tournoyant d’amusement, ses mouvements étaient fluide et s’enchaînait harmonieusement. Jusqu’au moment où d’un côté de la fumée était encore épaisse une forme humanoïde pourvue de cristaux sur tout son corps, asséna un coup en direction d’Ekyo, le guetteur esquiva le coup en le contourna, sa vitesse était en tout point supérieure.

Arrivant derrière le guerrier d’opale, le vampire fit une grosse flexion avant de sauter, pieds liés et en avant sur l’homme de cristal. La projection fut violant et l’arcaniste fit traverser une bonne distance au guerrier. Alors qu’ils sortaient de la fumée, elle les suivait et dessinait des traits de fumée dans les airs, alors qu'ils arriveraient en direction de ses acolytes, Ekyo sorti son arc, se redressant sur l’homme-cristal toujours en vol plané, il tria une flèche venant s’enfoncer entre les deux yeux, pendant que le corps s’écrasait sur le sol, le vampire à se réceptionner élégamment, le sourire aux lèvres.

[Attaque le Guerrier d'opale]




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000


Dernière édition par Ekyo le Dim 11 Juin 2017 - 14:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Sam 10 Juin 2017 - 23:38

Le membre 'Ekyo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 11 Juin 2017 - 16:05

Les talents d'Ekyo n'étaient pas sans intérêt, et sa vigueur présentait une agilité certaine, de bons atouts pour un assassin.

L'Ombre avait donc un nouvel allié en la personne du vampire. Toutefois, sa stature... il fallait avouer que le garçon dénotait quelque peu avec les souvenirs de la monarchie que Styx avait. Si le personnage qui agissait là à ses côtés était un Bêta, de quelque manière qu'il soi, alors son potentiel était bridé. Fatalement, les aspirations de ce personnage étaient vouées à une vacuité éternelle puisqu'il serait né d'hybridation et jamais son sang ne connaîtrait la pure exaltation d'un combat difficile.

Mais tout cela n'était que supposition ! Ekyo l'assassin demeurait sympathique n'en déplaise aux nobles gens ! Enfin... plus sympathique que doué au combat.

L'arlequin observa son assaut avec intérêt et dénota les mouvements à améliorer. Il lui en ferait part plus tard, peut-être.

Pour l'instant, aux côtés du très sobre Faustus vêtu de noir, Styx incanta quelque élocution de l'ancienne langue vampire. La végétation du coin fut parcourue d'une brise légère, tandis que vers l'arlequin convergeaient là le Flux spirituel. Son corps passa par une invisibilité passagère, où ne subsistait de sa forme que des contours scintillants, et il canalisa la force qui coulait en lui en une seule carte afin qu'elle ne devienne une rapière.
Voilà un moment qu'il n'avait pas utilisé le duel, préférant généralement ses griffes ou les cartes pour armes. Mais il n'en était pas pour autant si rouillé, puisque d'une estoc il transperça le Twistrar et que Faustus utilisait sa canne-épée pour s'occuper d'un autre zombie.

Au final, l'aura que distillait le clown, une magie nocive et enivrante, était sans doute plus mortelle que ses coups. Car sans équivoque, les morts-vivants subissaient d'affreuses afflictions qui se développaient constamment, fruits des toxines.


[Styx - Attaque Twistrar et Faustus - Zombie A]


Dernière édition par Styx le Ven 28 Juil 2017 - 23:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 11 Juin 2017 - 16:05

Le membre 'Styx' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Vampire' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Mer 9 Aoû 2017 - 12:48

Twistrar attaque à 500 sur Ekyo.
Zombie B, C, D (activaction hydrocyno) et E attaquent Ekyo à 90.

Un miasme se répand sur la zone ennemie.

Combat Styx, Ekyo - Ennemi

L'équipe des joueurs commence le combat.

Ennemis/équipe A :

Vitesse cumulée de l'équipe A: 1892

Styx : 2347 invisible
Vitesse : 1142 914 (-20% du Twistar)
Dégâts : 1027
Lame : Cœurs (+20% aux effets sur la vitalité)
Aura toxique : L'ennemi touché perd 125 vitalité / tour.
 
Decks:
 
Faustus Fortuna : 1249 invisible
Vitesse : 646  517 (-20% du Twistar)
Dégâts :  589
Bonus: Majordome toxique : L'ennemi touché perd 63 vitalité / tour.
Lame : Cœurs(+20% aux effets sur la Vitalité)
 
Decks:
 
Ekyo : 885
Vitesse : 577 461 (-20% du Twistar)
Dégâts : 564
Hydro Cyno : si la vitalité descend sous les 25% (244), elle est régénérée une fois.

---

Ennemis/équipe B :

Vitesse cumulée de l'équipe B : 550

Zombie A : MORT
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie B : 150 -151/tour
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie C : 150 -151/tour
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie D : 150 -151/tour
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Zombie E : 150 -151/tour
Vitesse : 70
Dégâts : 90
Infestation : 1% de chance d'infecter la personne attaquée.

Guerrier d'opale : MORT
Vitesse : 120
Dégâts : 400
Aura glaciale : réduit de 20% la vitesse de tous les joueurs.

Twistrar : 2973 -276/tour
Vitesse : 80
Dégâts : 500
Cri Trans-mental : Paralyse tout le monde pendant un tour au bout de 3 tours et fait 300 de dégâts à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 20 Aoû 2017 - 17:37

Alors que les zombies pourrissaient à vue d’œil, Styx et Faustus offrirent au jeune arcaniste une démonstration d'annihilation de leurs adversaires. Le Baron c’était transformé en... étoile vivante ? Ekyo fronça les sourcils d’interrogations :
Spoiler:
 
Incertain de bien comprend ce qu’il venait de se passer, Styx avait une quantité de tout dans sa manche surement indéfinissable. Le guetteur se demandait s’il devait encore s’étonner des tours de l’arlequin.

Enfin bon, même les deux compagnons s’en tiraient à merveille, le jeune vampire n’était pas du genre à laisser ses amis s’amuser seul. Il sortit une seconde flèche et mis en joue sur le Twistrar. Avec ses alliés à coter, il devait redoubler de prudence. Le guetteur tira sa flèche parfaitement, elle vient ce logé dans la tête du Twistrar, entre deux coups de rapière, porté par Styx.

(Édit pour précisé: )[Attaque le Twistrar]




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000


Dernière édition par Ekyo le Lun 11 Sep 2017 - 18:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 20 Aoû 2017 - 17:37

Le membre 'Ekyo' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 1 Oct 2017 - 9:12


Le Twistrar battit en retraite.
L'arlequin, maniant la rapière magique, et entouré d'une fine lueur écarlate qui propageait sa magie nocive, en fit de même et recula vers Ekyo. Faustus, de son côté, profita également de l'ouverture pour faire quelques pas en arrière, si bien que bientôt les alliés étaient unis en un triangle unique, entourés par la horde de morts-vivants menés par l'infernal squelette maigrichon.

Mais la bataille n'était en aucun cas terminée, le Seigneur Vampire et son Majordome ressentaient avec férocité les pouvoirs du Twistrar, ce sombre apôtre, qui ankylosait leurs membres grâce à ses cris déroutants. Il fallait en finir, et vite, car en plus de gêner leurs déplacements les nuisances sonores risquaient d'attirer de nouveaux ennemis, et bien que l'Ombre sache que lui et son servant pouvaient encore en gérer une multitude, il s'inquiétait pour Ekyo, qui n'en était qu'à ses débuts.


- Ekyo, restez derrière nous, pour l'instant. Intima, Styx, avant d'avancer vers leurs opposants en tirant une carte de son deck.

Il avait tiré l'arcane première ; Le Bateleur. L'Illusionniste, jusque là plutôt concis dans ses mouvements et dans l'utilisation de ses pouvoirs, vis son visage se couvrir d'un sourire atroce et sauvage. Dans les Terres Désolées, paysage aride et brut, l'arrivée de nombreux corbeaux hirsutes, charognards éternels, était un spectacle récurrent, mais il gagnait en ce moment précis une tournure bien plus menaçante.
La Carte du Bateleur luisait de plus belle, si bien que Styx l'envoya d'un geste assuré planer au-dessus de la foule d'ennemis face à eux.


Ô Dame ! Ô Dame ! Par celui qui entreprends son apprentissage dans le sang, le Guetteur Temporel, Ekyo... Vois ce qui a été pour lui, ce qui sera et ce qui est.

Des milliers de lames, de toutes les couleurs, plurent sur les zombies, embrochant et déchiquetant sans distinction. Du sol procailleux s'élevèrent des volutes de poussière, et, lorsque l'infâme spectacle de magie arlequine fut terminé il ne restait de leurs opposants que des cadavres incomplets. Styx avait aussi changé de place, pour se trouver dans les airs au-dessus du Twistrar, là où se trouvait précédemment la carte de l'Arcane I : Le Bateleur, que certains associaient au début de nouvelles péripéties, un voyage interne, qui était censé mener les âmes vers de nouveaux chemins; l'illusionniste qui découvrait ses pouvoirs.

En un instant, le vampire aux mouvements sauvages fendait en un plongeon impitoyable vers le Twistrar.

Le Majordome, lui aussi, prenait de l'élan en dégainant sa canne-épée, et se lança à l'assaut de leur ennemi, non sans adresser à Ekyo les directives de combat qu'il jugeait nécessaires ;


- Sir Ekyo, le destin du combat se trouve, je le crois, dans vos mains. Il vous en reviendra d'achever cette infâme créature. Soyez prompt, le Maître compte sur vous !

Mais à peine avait-il terminé ses mots que Styx, se téléportant d'épée en épée, celles-là même qui avaient transpercé leurs opposants, saisissait le dernier ennemi par la gorge et faisant preuve sur l'instant d'une force surhumaine le soulevait au-dessus de sa tête. Ce fut un tir de la canne de Faustus qui termina leur action, puisque le mort-vivant, sonné et blessé, essayait de s'enfuir, recroquevillé à quatre pattes en feulant, tel quelque fauve meurtri.

Mais il s'éloignait désormais en direction du Guetteur, et l'Ombre et son Majordome, projetant divers sorts qui loupèrent leur cible, attiraient l'attention de la bête afin qu'Ekyo ait le champ libre au coup final.


Dernière édition par Styx le Dim 1 Oct 2017 - 9:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3146
Expérience : 13834
♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Dim 1 Oct 2017 - 9:12

Le membre 'Styx' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Vampire' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Vampire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3465
Expérience : 12215
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Lun 2 Oct 2017 - 2:53

Fin du combat

Les joueurs l'emportent. Ils gagnent 37 points d'expérience, 32 pièces d'or. Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Mar 3 Oct 2017 - 10:42


C’était une première pour Ekyo. Lui qui ne connaissait que les escarmouches, participé à se massacre aux coté d’illustre personnage était très enrichissant. Ils se débrouillaient, leurs adversaires étaient légions, mais leurs capacités étaient faibles. Les cris du Twistrar affectaient de plus en plus le guetteur, la fatigue sûrement. Non ses cris résonnaient dans la tête d’Ekyo. Alors qu’il cherchait l’emplacement du criard. Styx lui intima de reculer. Son calme était notable et son ton assuré.

"Ô Dame ! Ô Dame ! Par celui qui entreprends son apprentissage dans le sang, le Guetteur Temporel, Ekyo... Vois ce qui a été pour lui, ce qui sera et ce qui est."

Alors que le guetteur s’éloignait des combats, il entendit Le Baron invoquer les arcanes. Ekyo avait déjà vu Styx le faire. Avait-il passé un pacte pour utiliser cette puissance, ou cette dernière répondait à son appel. Peut-être reconnaissait-elle son sang. Pendant que le jeune vampire tentait de trouver des explications, il constata que les bêtes s’étaient amassées autour de la bataille. Avant que Styx n’eût lancé la carte qu’il l'avait tirée. Ekyo releva qu’il était question de lui dans l’incantation.

Sitôt que la carte magique fut au-dessus des zombies, une pluie de lames aux couleurs variée tombèrent sur les créatures. En même temps qu’un amas de poussière se levait les ennemies tombait à la chaîne. Le sortilège ne dura qu’un instant, mais ses quelques secondes avaient suffi pour complément balayer la zone. L’auteur du sinistre sort avait disparu de la position. Ekyo le repéra rapidement, en amont du cône de lame qui s’était abattue. Styx fonçait désormais sur la dernière créature encore debout. Faustus, le Majordome se mis en position. Appelant Ekyo pour en finir dans une ultime attaque, l’idée était grandiose, bien qu’un peut clicher, à la manière de certains récits épiques. Mais ne se trouvait-il pas avec des amis dignes des plus grand folklore ?

"Sir Ekyo, le destin du combat se trouve, je le crois, dans vos mains. Il vous en reviendra d'achever cette infâme créature. Soyez prompt, le Maître compte sur vous !"

Ekyo acquiesça rapidement, restant concentré, il ne voulait pas gêner ses compagnons. Alors qu’il hésitait sur la manière d’attaquer, l’arlequin continua son numéro. Il se téléporta, encore et encore. Utilisant ses épées invoquées comme réceptacle. La foudre qu’était l’Ombre s’abattît sur le Twistrar. Il le saisit comme un pantin, perforé par le tir du Majordome. Il retomba pour s’enfuir, trébuchant et courant à quatre pattes. Pendant que les charoniard s'apporchait pour vérifié la qualité de leurs future repas.

Styx et son compagnon le laissèrent partir en direction d’Ekyo. Faustus lui avait demandé d’être bref, mais le guetteur avait une idée en tête. Il ignorait si cela allait marchait. Le combat l’avait inspiré, Le Baron et son acolyte était majestueux dans leurs actions. Les incantations qu’avait effectuer Styx avait complètement étonné le jeune vampire. Il n’avait compris que récemment qu’il utilisait les arcanes, était-il possible qu’il les appelle à sa manière. Les arcanes répondraient peut-être à lui, ou à son sang.

La course folle et d’espérer sur Twistrar s’arrêta aux pieds de l’arcaniste. Ce redressant, il voulut l’attaquer, un mouvement désespérer. Ekyo stoppa le temps et apposa sa main sur le torse de la créature. Il se concentra et ferma un instant les yeux. Puis crispa ses doigts au récit de ses paroles.

Temps revient sur tes pas foulé. Fait comprendre les erreurs à ceux du passé. Pour qu’il soit effacé.

Une partie du torse du Twistrar se détacha et disparut. Le morceau manquant de la créature réapparut quelques instants après à mi-chemin entre Le Baron et Ekyo. Le corps sans vie du zombie s’écroula, tachant le sable de son sang.

Le guetteur contourna le corps pour se rendre auprès de l’Ombre. Après réflexion, il aurait pu faire la même technique sans son invention de mot. Cependant, il s’était senti traversé d’une puissance supérieure. Comme si le flux des arcanes lui avait été ouvert. Il devrait vérifier tous de plus près. Ekyo était à quelques pas de Styx et Faustus, deux hommes qui avaient la connaissance d’un pays entier, parfait !

- Mes excuses, j’ai pris mon temps. Merci pour cette démonstration de force, ta réputation n’es pas à ton niveau. Tu, ou plutôt vous semblez vraiment à part dans ce monde.

Styx était d’une force peu considérable, de même pour Faustus. Le Majordome était à la hauteur de son ami et maître. Les rumeurs parlaient de l’Ombre, de sa main mise sur le continent. Peu parlait de sa force personnel, peut-être le taux de survire des personnes qui en était témoin était faible. Cela expliquerait beaucoup de choses, même si Ekyo ne s’était pas sentie en danger. En revanche, il pouvait sentir la soif de sang du vampire et sa pression spirituelle dirigée vers leurs ennemis. Nul doute que s’il avait été la cible de tel sentiment, il en perdrait la tête.

- Je ne te demanderai pas le secret de tous les techniques que tu as démontré, mais en règle général, appeler les arcanes permets de concentrer une plus grande puissance ? Répond-elle à un discours particulier, au sang ?

Enfin, venait une autre question, ce qui composait les incantations de l’arlequin. Ekyo aurait aussi voulu savoir ce qu’il faisait dans cette dernière et si elle avait eu un impact ? Mais chaque question en son temps.

- “Ô Dame” ? À quelle Dame dédies-tu ta bataille Styx ? Est-ce une entité ou une divinité qui te permet d’accéder à une puissance, plus grande encore ?




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx
Ombre de la C.O ♦ Vicomte de Spelunca ♦ Malice immémoriale

avatar

Messages : 1160
Expérience : 4920
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 163
Métier : Chasseur - Maître (MAX)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Faustus Fortuna, Compagnon de Styx [Invendable] ; 50% des stats - bonus compris sauf artefacts - dé de race)

Stats & équipements
Vitalité:
2952/2952  (2952/2952)
Vitesse: 1312
Dégâts: 822

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Lun 30 Oct 2017 - 18:45

Il n'y avait plus que des cadavres asséchés par un soleil torride face aux deux vampires. Le vent soulevait de légers nuages de poussière tandis que Styx extirpait une épée de la chaire d'un de leurs ennemis.

Il la leva au soleil, admira ses finissions exquises d'or et de rubis, puis passa un mouchoir en soie sur son tranchant. Le sang des morts-vivants était d'une impureté vomitive, et les vampires exécraient ces pustules qui ternissaient leur réputation.
D'un coup de pied violent, l'arlequin chassa de son chemin les corps mutilés par le poison et les lames. Ekyo, qui avait achevé le Twistrar d'une démonstration habile mais néanmoins inexpérimentée de chronomancie, était un peu plus loin alors que Styx avançait doucement vers les grandes Terres Désolées, en revêtant un costume plus digne de son titre. Un ensemble noir et or, dont les plis classiques convenaient plus aux allées de Stellarae qu'à une immensité extérieure.

Il écouta les questions de son nouvel allié avec attention et lui répondit tandis que Faustus ne faisait venir un carrosse tiré par des hommes de Château-Rouge, aux couleurs du régent.


- L'utilisation de la magie suffit à produire une infinité d'effets, Ekyo, mon sang n'est qu'une variante à prendre en compte, tout comme les arcanes. Le savoir est la plus grande puissance, le savoir et le chaos du destin... des armes de la Dame Voilée, Déesse des complots, et des agents de l'ombre. Un monarque de plus distrait par l'arlequin, hihihi. Votre maîtrise de la chronomancie, par exemple, s'affinera toujours si votre esprit se fait plus tranchant.

Alors qu'il s'apprêtait à rentrer dans son véhicule, suivi du Majordome qui dévisagea un instant Ekyo, le saluant poliment, un courant de magie attira l'attention du vampire. Des particules partout dans l'air changeaient... elles semblaient fusionner... mais en quoi ?

- Nos aventures ne sont peut-être pas terminées, mon ami. Qu'est-ce que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 306
Expérience : 1476
Masculin Âge RP : 21

♦ Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1050/1050  (1050/1050)
Vitesse: 849
Dégâts: 604

MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   Mer 8 Nov 2017 - 15:25

Les Terres désolées ressemblaient à un champ de bataille. Les restes de zombis tapissaient le sable. Alors qu’Ekyo enjambait les créatures voués à ne plus marcher. Styx se fraya un passage à sa manière. L’ère de dégoût qu’il abordait était compréhensible, Ekyo était quelque peu dégoûter du triste tableau, mais préférer l’écarter simplement. Le noble nettoya sa lame et sortit de la zone de combat. Laissant les corps sécher dernière lui à la merci des charognards, son majordome guida l’arrivée d’un carrosse sortit de… Surement, quelque part, mais le timing était trop parfait et les arcanes de l’Ombre y était sûrement pour quelque chose.

Ekyo n’y pensa que rapidement, son attention était dirigée vers Styx. En une après-midi, il avait vu et entendu certains principes qu’il n’aurait même pas soupçonné. L’homme qu’il avait en face de lui était loin d’être un illusionniste, il lui avait prouvé par de nombres artifice. Il était également patient devant les nombreuses questions du vampire. Grâce à lui, Ekyo avait de nouvelle source à explorer. Le savoir était vraisemblablement un des secrets des arcanes, un fait plutôt logique. En revanche, l’appellation du « chaos du destin » était beaucoup moins compréhensible. Styx expliqua brièvement, ce que cela comportait. Le jeune arcaniste saisie quelque propos, mais trouva les explications très vagues.

Il avait désormais de nombreuses pistes à étudier. Les dernières paroles de l’illustre vampire invitait le plus jeune à élargir ses connaissances, son savoir. L’une des deux secrètes des arcanes donc, c’était un conseil qu’il prit avec un sourire de sympathie. Ekyo salua l’Ombre pendant qu’il rejoignait le carrosse.

- Merci pour ses conseils. J’irai chercher le plus de savoir possible, pour le chaos du destin… il va me falloir me documenter un peu plus ! Les armes dont vous parlez semblent puissante. Rentrez bien, cet affrontement a été des plus enrichissants pour moi. Merci.

Le guetteur avait fait une révérence à l’Ombre, sa stature l’imposait bien qu’ils soient amis. Ekyo salua également le majordome qui passa à la suite de son maître. Le vampire lui souhaita bon retour et que cela avait était un plaisir de le rencontrer. Faustus avait une certaine prestance qu’Ekyo reconnaissait, son style de combat était aussi très particulié, ainsi que varié. Il aurait aimé en apprendre un peu plus sur lui.

Alors que les deux compères étaient à moitié dans le carrosse, Styx en ressortit la tête pour fixer Ekyo. Il le regardait ? Lui ou c’était dernière ? Le vampire hésita un instant avant de se retourner. Le regard de l’arlequin semblait interrogatif, mais il se portait bien sur ce qu’il se passait derrière le guetteur. Une fois compris que ce n’était pas lui que l’on observait, Ekyo se tourna lentement. Il put alors contempler une étrange masse sombre que tourbillonnait autour du lieu du massacre.

"Nos aventures ne sont peut-être pas terminées, mon ami. Qu'est-ce que cela ?"

- Je… J’en ai aucune idée. Ce n’est pas l’un de vos tours ? Fautus, vous non plus n’est-ce pas ? Bon… en tout cas ça m’a pas l’air très avenant, surtout que les particules semblent venir des zonzons.

La matière sombre émanait effectivement des corps inertes. Les résidus magiques avaient dû provoquer cet étrange phénomène. La forme noirâtre prenait un aspect étrange, d’abord flou, plus humanoïde que bestial. Cette chose qui prenait forme petit à petit, se dressait à quatre pattes, dépassant facilement les deux mètre. Les contours toujours troubles, les particules alimentaient la créature pour lui donner vie. Alors que son corps semblait se continuer, Ekyo dégaina son arc. Il sortit une flèche d’un calme qui égalait son étonnement, quelle était donc cette saloperie ?

Il visa l’épaule de la bête, qui semblait avoir absorbé la plupart de la matière magique en suspension. C’est dans une grande concentration que le guetteur tira sa flèche. Le projectile siffla quelques secondes avant d’atteindre la créature. Sous les yeux qui s’écarquillaient, la flèche venait de passer au travers de la bête. Stoppant pendant un instant sa constitution, quelques particules s’étaient écarte au niveau du trou qu’avait laissé la flèche.

Il y eut une seconde de silence. Étrangement longue. Les particules qui se regroupaient presque naturellement furent absorbées par la créature, qui sortit de son état. Ses mains s’abattirent sur le sable dans un bruit sourd, un hurlement s’en suivi. La créature à présent complètement était immense, son corps était humanoïde, mais elle restait à quatre pattes, des marques semblables à des glyphes parcourraient son corps. Le plus étonnant était sa tête. Un énorme masque couvrait la partie supérieure du buste. Des sortes de tentacules fines partaient de sous son masque, ce dernier ressemblait à des sculptures d’ancien civilisation.

Ekyo était craintif et surpris, si la créature qui venait de se former, provenait des résidus des pouvoirs du maître des arcanes dernières lui. Le combat serait rude. De plus, la créature ne donnait pas l’impression d’avoir apprécié le cadeau de bienvenue du vampire, étonnant. Le guetteur se mit en garde, sa première attaque n’avait pas eu les effets escomptés. La créature face à lui, n’était pas du genre à pouvoir être mortellement blessé par ces types attaques. Pourrait-il au moins l’affaiblir ?

- Je dois vous avouer que j’apprécierais bien votre compagnie quelques minutes de plus. Vous pourriez me montrer la capacité des armes du chaos ? À moins que votre épée de tout à l’heure en était une ? Contre une telle créature, elles doivent être efficaces.

Le jeune vampire restait en position de défense, mais penchait légèrement la tête vers Styx. Il ne lâchait pas des yeux la créature qui venait d’apparaître. D’un moment à l’autre, elle risquait de lui sauter dessus.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ménage de printemps. [PW Ekyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ménage de printemps. [PW Ekyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ménage de printemps 2011
» Ménage de printemps (en été)
» Recensement N°2: Ménage de printemps
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Tarte de ménage au corin de prunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Terres désolées du Sud-