AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1666 jours !
Dùralas, le Mer 23 Mai 2018 - 17:11
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 212
Expérience : 1737
Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Lun 5 Juin 2017 - 12:30

Je levais les yeux sur les fenêtres en tissu opaque, par lesquelles filtrait un léger rayon de soleil, révélant au grand jour la poussière totalement ignorée depuis quelques semaines dans mes appartements. Un léger mal de crâne vrillait mes sens, sans doute à cause de cette déambulation nocturne d'hier, fruit de quelque extatique besoin de découvrir Stellarae par son prisme festif.

Ce fut en ouvrant un peu plus mes paupières -geste difficile- que je constatais la présence d'une femme dans mon lit. Elle dormait paisiblement, une couverture glissée sous sa taille laissant à mon regard la vision poétique de sa pudeur reniée, et je souriais en me levant doucement afin de ne pas déranger son repos.
Elle s'appelait Marla, et tenait une boutique de liqueurs dans laquelle on avait commencé notre petite soirée avec les copains Gardiens. Les souvenirs commençaient à affluer dans mon esprit, si bien que je me rappelais également de cette dame, me disant qu'elle avait déjà eu 3 maris, tous Gardiens et tombés au combat, -enfin l'un avait changé de sexe et était parti avec un elfe, mais elle préférait dire qu'il était mort- mais tout cela lui avait été dévoilé tandis que Marla, du haut de sa quarantaine d'années, dansait joyeusement sur les bords de la rivière de la ville.

Oui, il en était tombé raide dingue à ce moment. J'avais été totalement soufflé par la joie de vivre de Marla, sa robe rouge dissimulant un corps bien fait, peut-être légèrement trop rond pour certains, mais pour moi, envisager une nuit avec cette créature céleste sous l'effet de l'alcool avait eu quelque chose de l'ordre du sacré.
Alors, laissant mes amis quelques instants affublés à leur table, nous avons commencé à marcher sur les quais, nous narrant des histoires banales, mais comme dans toute relation réussie - soit-elle amoureuse ou amicale- nous avons été pris dans le courant de la parole, réfléchissant profondément et par l'heure où on vînt de nouveau nous réclamer, elle avait trouvé refuge dans mes bras.
Elle disait que rien n'égalait la chaleur des corps de Naga, et leur étreinte reptilienne avait quelque chose de rassurant.

Tout ce qu'il me revient ensuite se passe par des flashs. La bande décide de prendre de la Poudre de Fée, chacun tirant sur les poussières avec une paille en papier, et ce qui succède est tout aussi fou ; nous courons dans les rues, hurlons notre amour mutuel, nous enlaçons chantons, crions, dansons, tous ensembles, puis... Marla.

Je bois un peu de café, pressé à l'instant, avec un sourire idiot en repensant à notre nuit. (Et réactive Mars, que je savais mis sur "off" le temps de cette nuit, c'eut été dérangeant)

La femme derrière moi s'éveille, s'étirant tel un chat, et je devine ses yeux dans la pénombre.


- Salut, beau gosse.

Je lui apporte une tasse de café, me fabrique une pipe de tabac, et la lui tend après avoir tiré un peu dessus.

- Salut beauté.
- Merci pour le café. Je peux rester un moment, ou tu vas me jeter dehors ?

J'eus l'espace d'un instant un élan de compassion envers cette femme. Sa vulnérabilité, que j'avais déjà décelé hier, était un doux venin pour l'âme, si sensuelle. C'étit là le destin de bien des personnes, celles qui appartenaient à tout le monde et surtout à personne, en arpentant des rues qu'ils ne connaissaient que trop, toujours accompagnés de gens différents. Le foyer des volages était partout et nulle part à la fois, et si on me demandait si je me rendais compte de comment ceci pouvait être malsain, je feindrais d'être naïf.
J'étais comme elle, d'une certaine façon, preuve était de mes aventures passées, et de mes ressentis actuels.

J'avais abandonné mon meilleur ami, ma Faction, et était venu m'installer ici dans le but de remédier aux choses. Mais on ne change jamais vraiment, et mon apparence de caméléon avait toujours eu quelque chose de profondément métaphorique.

Alors je plongeais mes bras derrière le dos de la belle, tandis que ma queue reptilienne venait lui arracher suavement la tasse des mains, et lui plantait un baiser sur ses lèvres qui sentaient encore la menthe fraîche et les citrons verts.


- Reste aussi longtemps que tu le voudras. Je dois cependant partir pour Ishtar, j'ai des affaires pendantes à résoudre là-bas, mais le carrosse ne part que dans quelques heures, nous avons tout le temps de... nous réveiller.
- Tu pourras me ramener des cacahuètes d'Ishtar ?

Et de nouveau, nous nous enfouissions sous les draps en soie.

---------------------

Le voyage se passa fort convenablement, et, lorsque je posais un pied sous le soleil d'Ishtar, je sus que l'endroit m'accueillait avec la même splendeur qu'autrefois. Le sel donnait à l'air cette touche de liberté inexplicable, propre à la mer, et, du port s'élevaient les voix fortes des vendeuses de poisson, quelquefois mêlées à des cris rauques de pirates ivres.

Pour la première fois de ma vie, j'avais l'impression d'être là où je voulais être. Ni bon, ni méchant, loin de ces concepts finalement fallacieux et réducteurs, pour être seulement moi. J'aimais la vie, et allais où bon me semblait.
Et Ishtar en était l'allégorie.

Mais sans oublier mes plans, je déballais la lettre remise par un ami qui avait eu la gentillesse de me réserver mon bateau pour Wystéria.
M'arrêtant devant le grand marché de poissons, je lisais.


"Port d'Ishtar, quais 2, 17:45, "Le Santa Maria""

Il était encore 13h, j'avais donc largement le temps de vaquer à des occupations avant le départ. Mais pour l'heure, je décidais de me poser à la terrasse d'une Taverne pirate, en prenant soin de dissimuler toute trace de mon appartenance factionnaire, et commandais déjà 3 bières, ainsi qu'une grosse jarre de cacahuètes.

Je comptais bien passer le reste de mon après-midi à boire et manger, en observant les mouettes stagner dans les airs de leur curieuse façon de planer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Lun 5 Juin 2017 - 17:16

Après s'être acquittée de sa nouvelle rencontre sur les berges du lac Fresha, Aryana avait, dans sa fuite perpétuelle, retrouvée son ami intemporel. Le vampire, apparemment soucieux de la savoir en vie après leur petit contretemps dans le désert, était venu directement vers l'Est pour avoir de ses nouvelles, s'il y en avait. Par chance, ils étaient tout deux rapidement tombés l’un sur l’autre, par un étrange hasard. Ou plutôt par une chaise à l'aigle s'étant transformé en véritable course poursuite.

Ce petit incident mis de côté, les deux amis prirent la route vers le Sud de Dùralas, s'étant trouvé une raison commune pour y aller ensemble. Ekyo lui avait parlé d'une île, dont elle-même avait entendu quelques rumeurs. Cela l'avait immédiatement fasciné, elle désirait y aller, néanmoins, ils allaient devoir y aller par bateau. Traverser la mer, la stryge n'était pas très confiante quand il s’agissait de devoir aller sur une embarcation qui pourrait facilement se briser avec une simple vague.

Encore une fois, son ami était là pour la rassurer, il avait apparemment tout prévu de son côté, à croire qu'il avait des contacts partout. Elle ne posa pas plus de questions sur le pourquoi du comment il avait réussi à obtenir des places pour un bateau. Le voyage fut long de plusieurs jours, des jours qui passèrent pourtant rapidement pour Aryana, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas voyagé avec Ekyo. Tout deux s'étaient retrouvés changés de par leurs chemins différents mais néanmoins reliés.

Toujours aussi candide, il arrivait parfois à la stryge de piquer le masque du vampire, il était amusant quand il essayait de s'énerver contre elle. La plupart du temps, ça finissait sur une égalité, leur petit jeu perdurait à travers les années, peut-être que dans trente ans, ils seraient toujours aussi complices. Le soleil brûlant d'Ishtar sortit Aryana de ses rêveries, ils arrivaient à pas tranquille dans cette ville portuaire où une odeur de poisson et d'eau salée régnait.

Le vampire s'était séparé de son amie, il lui avait indiqué qu'il allait vérifier l'heure du bateau sur lequel ils devaient embarquer. Seule à travers les rues de la ville, Aryana décida d'aller se rafraîchir dans la taverne à côté, et surtout, manger. N'ayant jamais encore goûté les spécialités qu'on pouvait trouver dans cette ville, elle demanda rapidement un verre, qu'elle s'enfila de suite pour hydrater sa gorge. Redonnant le verre vide, elle commanda ensuite une brochette de beignets de calamar frits.

La cryomancienne n'avait encore jamais goûté se met qui sentait déjà divinement bon rien qu'à l'odeur de cuisson. Un homme avec un tablier vint lui apporter deux brochettes, lui souhaitant une bonne dégustation avant de s'enfuir aussitôt dans l'arrière-boutique. Les deux mains prises, elle avait pourtant acheté une brochette et non deux. La stryge haussa les épaules, peut-être qu'Ekyo voudrait goûter aussi, à moins qu'il ne boive que du sang.

La taverne était pleine de monde à l'intérieur, principalement composé de pirates ivres ou en train de s'enivrer. Elle alla donc vers la terrasse où elle trouva un homme assis, seul à une table, le regard tourné vers le ciel. Ne prenant pas plus de temps de détailler son aspect physique, elle vint s'asseoir en face de lui comme si de rien n'était, après tout le lieu était bondé. Les brochettes de beignets de calamar fumaient encore, le beignet gonflé et enveloppé d'un pané frit et luisante devait être croustillante en bouche, l'intérieur moelleux et fondant. C'est exactement ce à quoi elle avait imaginé en goûtant la première brochette.

Elle avait toujours la deuxième dans sa main, se sentant un peu bête de devoir les tenir toutes les deux. Ce qui est sûr, c'est qu'elle n'aurait pas la place pour en manger deux d'affiler, elles étaient assez imposantes et bien garnies. Le regard d'Aryana vagabondait lui aussi dans le paysage, la mer, le ciel, deux existences si vastes et inébranlables. La stryge patientait, attendant le retour de son ami vampire, elle lui avait indiqué qu'elle partait se restaurer à la taverne à côté, il saurait où la trouver. En espérant que rien de fâcheux ne lui soit arrivé sur le port, sinon, elle ne saurait quoi faire de sa deuxième brochette de beignets de calamar frits.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 330
Expérience : 1611
Masculin Âge RP : 21

Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1055/1055  (1055/1055)
Vitesse: 870
Dégâts: 729

MessageSujet: Re: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Lun 5 Juin 2017 - 22:59

La dernière rencontre d’Aryana et d’Ekyo fut mouvementé, ne laissant pas l’occasion de passer du bon temps ensemble, ils s’étaient donnés rendez-vous dans une région dans l’Est pour échanger des nouvelles et se retrouver. Le guetteur avait fait une halte dans une taverne sur la route de l’Est, fatigué des derniers événements, il ne s’était pas ressourcé depuis un certain temps et cette taverne pas trop bondée était l’endroit idéal. Ekyo avait commencé par prendre une boisson et savourer des petites spécialités locales, avant de prendre une chambre pour s’y reposer.

Alors que le vampire se dirigeait vers la chambre qu’on lui avait indiqué, il croisa un homme bien bruyant sortir d’une chambre où l’on pouvait deviner une dispute, quand Ekyo passa devant la chambre, il y aperçu une femme déchirait des billets de voyage.. Quel gâchis ! L’arcaniste n’allait pas laisser ça, il entrait donc dans la chambre une idée en tête. Alors que la femme relevait la tête vers le vampire, le chronomancien remonta le temps avant que les papiers ne soient déchirés, une fois le point temporel atteint, il récupéra les deux billets de l’impuissante. Alors qu’Ekyo allait rejoindre sa chambre, il se dit que la jeune femme paniquerait si elle voyait des papiers lui disparaître des mains.

À moins qu’elle ne s’endorme tout de suite.. Le vampire plongea donc ses crocs dans la chair de la femme immobile, Ekyo prit une petite dose de sang, l’alcool avait déjà affaibli sa proie. L’arcaniste relâcha son pouvoir, mais rattrapa la demoiselle évanouie par l’action du vampire, l’allongeant sur le lit, il quitta la pièce en refermant derrière lui. Ekyo était désormais en pleine forme et avait même des billets de voyage, chouette ! Sortant de la taverne, inaperçue, il avait pris connaissance des papiers, c’était pour une embarcation pour la célèbre île de Wystéria, les deux jeunes gens devaient avoir prévu un voyage à deux, la date était fixée dans quelque jour. Ekyo aurait même le temps de retrouver Aryana et de lui proposer.

Le guetteur avait donc rapidement repris son chemin et arpentait bientôt de grandes plaines, où il se mit à chasser un aigle, plus rapide que n’importe quelles stryges qu’il avait vues ! C’est aussi pendant cette course Aryana et Ekyo se retrouvèrent. L’idée de découvrir une nouvelle île avait immédiatement attirer les yeux améthyste et pétillants de son amie, c’est sur le chemin qu’ils échangeraient leurs mésaventures, malgré leurs soucis les deux amis restaient les mêmes, comme s’ils leurs problèmes ne les affectaient plus pendant ce temps. Après nombreuses chamailleries, courses et autres défis, ils arrivèrent à Ishtar, l’arcaniste avait même tester son pouvoir temporelle tant le temps lui avait paru passé vite.

Ekyo n’avait pas donné plus d’indication sur son obtention des billets à sa stryge grise, elle n’aurait surement pas approuvé le fait que le vampire morde une jeune femme pour la laisser dernière comme un reste d’un repas non fini. Il lui avait donc proposé de l’attendre au frais, pendant qu’il s’occupait des détails, elle lui avait indiqué une taverne avant de partir à rapidement foulé, humant l’air comme attiré par une délicieuse odeur, elle en oublia même de saluer le vampire. D’un soufflement couplé d’un rire, Ekyo partie en direction du port, là-bas il put confirmer ses places, l’embarcation avait lieu dans quelques heures, ils avaient bien fait de s’y rendre rapidement.

Le guetteur en profita pour tendre l’oreille aux discutions, mais il ne releva rien d’intéressant. Il demanda cependant des informations sur le voyage, c’était à bord d’un bateau « Le Santa Maria », une autre place avait été réservée. Le changement de propriétaire des billets n’avait pas posé problème. L’arcaniste remonta donc la ville pour retrouver la stryge grise, en espérant qu’elle n’ait pas trop attiré l’attention, Ishtar était une ville où il faisait bon de s’y promener, à la douce chaleur du soleil venait s’ajouter la briser venant de la mer qui amenait les odeurs salées, le tout couplé avec les odeurs des stands des artisans locaux.

C’est d’ailleurs que sur le trajet qu’Ekyo trouva, un artisan préparant des beignets de calamar frits, c’était des petites anneaux dorés, le guetteur en pris une petite dizaine, se disant qu’Aryana pourrait lui en vouloir si elle apprenait qu’Ekyo n’en avait pas pris pour elle.. La nourriture était surement plus importante pour elle, que le sang pour le vampire. C’est donc en grignotant qu’il arriva devant la taverne bondée, lui qui n’appréciait pas particulièrement les bains de foule, il dut se faufiler pour atteindre le comptoir pour prendre une boisson et repéra Aryana qui c’était assise dehors, avec une personne avec qui elle semblait discuter, Ekyo s’annonça avant de rejoindre son amie.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphonse Galhaad
Stellar-Man

avatar

Messages : 212
Expérience : 1737
Politique : 31
Métier : Mineur - Maître Absolu
Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2975/2975  (2975/2975)
Vitesse: 370
Dégâts: 1475

MessageSujet: Re: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Mer 21 Juin 2017 - 9:45

Au loin, le soleil brillait sur une mer calme. Le milieu de journée à Ishtar était comme celui en toute ville de bord de mer ; facile à vivre et agréable, et cela plaisait à Alphonse. Le Naga se recommanda à boire, et lorsqu'il retourna à sa place, vit une jeune fille à sa table, et la salua d'un simple geste de tête. Elle n'était pas très belle, et les Stryges ont une odeur étrange, comme celle des pigeons mais étant donné que ce sont aussi des humains, ils pouvaient sentir la transpiration aussi.
Voire pire, Alphonse se souvenait bien que Saigo sentait toujours le pigeon, la sueur et le sang de quelque victime de ses cachots putrescents.

Il agita son nez en direction de la mer, avec une moue étrange. L'effet des souvenirs sur le corps était réellement désagréable, personne ne prenait soin de son odeur corporelle ici ? Le caméléon bailla, sortant grand sa langue, et regarda plus attentivement la Stryge.

Elle était bizarre.


- Si tu ne mange pas cette brochette les mouettes s'en chargeront à ta place.

Puis vint un vampire à la curieuse allure se poser aussi à sa table. Il eut un signe de tête pour lui également, et entama sa troisième choppe de bière avec une descente ahurissante avant de la reposer, à moitié vide, sur la table.

Quand il fait chaud, Alphonse a soif, c'est de la simple physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aryana
Habitué(e) du pays

Habitué(e) du pays
avatar

Messages : 295
Expérience : 1519
Féminin Âge RP : 21

Politique : 17
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1515/1515  (1515/1515)
Vitesse: 794
Dégâts: 809

MessageSujet: Re: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Mer 21 Juin 2017 - 15:07

Il faisait chaud, bien plus chaud que ce que la stryge n'avait pensé. Une chaleur similaire à celle qu'elle avait pu rencontrer à Stellaraë, il y a quelques mois. Après avoir descendu une première brochette, la nourriture l'avait également réchauffée de l'intérieur, faute de ne pas manger quelque chose de frais, comme une glace. S'en suit la remarque de son voisin de table à laquelle elle était venue s'asseoir, elle lui proposa donc amicalement la brochette, sans craintes. Une fois les deux mains libres, et un inconnu satisfait d'avoir une brochette de beignets de calamars frits, Aryana en profita pour regarder ses mains.

Paumes vers le ciel, ces derniers suintaient alors qu'elle tentait de faire marcher sa magie de glace. La cryomancienne passa ses mains fraîches dans sa nuque et sur son crâne en soupirant alors qu'elle sentit une main s'apposer sur son épaule. C'était celle d'Ekyo, qui avait dut facilement la retrouver, elle lui posa donc une simple question par le regard, savoir ce qu'il en était du bateau et des informations à son sujet. Après avoir eu une réponse, elle laissa un instant son ami vampire avec l'homme pour aller se chercher à boire. La jeune fille resta d'ailleurs au comptoir pour enchaîner une dizaine de verres, verres d'eau glacée évidemment.

Elle n'était pas spécialement friande des boissons alcoolisées, ce qui pouvait paraître bizarre dans cette taverne pirate où la plupart des personnes présentes ne buvaient que cela. L'arcaniste ne remarqua pas non plus les regards intrigués qui pouvaient être posés sur elle lorsqu'elle avait descendu une rangée de verre, d'eau, ce qui est nettement moins crédible et impressionnant sur l'instant.
Une fois son corps réhydraté, elle revint la table où étaient le vampire et l'autre homme à qui elle avait donné sa brochette. Ekyo en mangeait aussi apparemment, il devait avoir aussi faim qu'elle avant qu'elle n'engloutisse sa pitance.

Attendant principalement que son ami ait fini de manger, étonnée d'ailleurs qu'il ne lui demande pas de lui servir de poche de sang sur pieds. Son regard se tourna vers l'homme aux cacahuètes, il n'avait rien de spécialement suspect, il était juste différent. Ses yeux quittèrent le buveur de bière pour se tourner vers le ciel éclatant, elle mit sa main sur son front pour se faire de l'ombre. Il faisait beau et chaud, une journée qui semblait ordinaire dans le Sud de Dùralas. Un temps à plonger dans l'eau et à y rester sans se lasser tel un abyssal redécouvrant l'élément d'où il vient.
Malgré le fait que la stryge n'appréciait pas vraiment la sensation d'eau dans son dos qui lui alourdissait les ailes, elle n'aspirait, pour le moment, qu'à faire baisser sa température corporelle. D'un autre côté, elle avait aussi hâte de monter à bord du bateau qu'ils devaient prendre, et ainsi découvrir de nouveaux lieux.







Aryana : #6600cc  ~~  Eriklan : #d41313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ekyo
Guetteur intemporel

avatar

Messages : 330
Expérience : 1611
Masculin Âge RP : 21

Politique : 20
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1055/1055  (1055/1055)
Vitesse: 870
Dégâts: 729

MessageSujet: Re: Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]   Jeu 22 Juin 2017 - 16:31

Retrouvant la stryge grise, Ekyo informa la mangeuse de beignet sur l’heure de leur embarquement, lui indiquant qu’il ne serait pas trop mal d’y être en avance, ce qui leur permettant aussi de visiter le port. Elle acquiesça avant de prévenir le vampire de sa soif, qu’elle souhaitait apaiser avant de partir de la taverne, quittant sa place Ekyo s’assit à son tour face au naga, il buerait en partant de la taverne. L’autre soif sera surement comblée en route ou sur le bateau. Un espace fermé.. il en connaissait une qui n’allait pas risquer de s’enfuir du bateau pour éviter les crocs du vampire. Amusé par la scène qui déroulerait, il se retrouva à se lécher rapidement ses lèvres, un sourire en coins.

C’est l’impact de la chope de son vis-à-vis qui mis fin à sa rêverie, le bigre, il avait une sacrée descente, le guetteur ne, c’était jamais vraiment essayé à boire plusieurs verres d’affiler, il trouvait certaine boisson bonne, mais elle restait un plaisir modéré. Ceci dit, il faudrait qu’il profite sans compte un de ces jours, surement quand il sera en bonne compagnie pour boire. Le naga semblait se rapprocher de la famille des caméléons, il profitait de l’air marins, en consommant boisson et nourriture, Ekyo hésita une seconde à l’aborder, mais se résigna puisque Aryana serai là d’une minute à l’autre.

C’est d’ailleurs au retour de cette dernière qu’Ekyo se leva et salua le caméléon, laissant son amie faire de même le guetteur prit une bouteille d’eau en sortant de la taverne, ils se retrouvèrent d’ailleurs dehors en même temps. Le duo partit donc en route du port, prenant les petites rues pour profiter des ombres, le vampire eut plus d’une fois l’idée de raviver son stock de sang, mais préféra apprécier la balade et la découverte d’Ishtar, le port s’étendait et la visite fut agréable et prit une bonne heure, en partie à cause d’Aryana qui récupérait le masque du guetteur, le forçant à lui courir après, la cryomancienne provoquait le vampire qui s’amusait du destin qui attendait celle qui pensait se jouer de lui. Elle finit par le lui rendre, les courses en ville risquaient d’attirer un peu trop les regards au goût d’Ekyo, il s’était résigné pour lui rendre la pareille plus tard, pour le plus grand plaisir de la stryge.

- Ouuuai. Sous-estime moi, j'adore ça.

Traditionnelle phrase de mauvais perdant des deux compères, ils reprirent leurs visites, en direction cette fois du quai d’embarquement. S’approchant du départ une silhouette familière attendait devant la parcelle menant au bateau. Ekyo reconnut rapidement le naga, lui aussi se baladait sur les quais ? Le guetteur balaya cette hypothèse, puisqu’il avait le même air que dans la taverne, profitant de l’instant. Plutôt de réfléchir inutilement à mile possibilité le vampire s’adressa au caméléon, une fois arrivé devant la parcelle.

- Re-bonsoir, vous êtes ici pour faire partie de la traverser ? Vous connaissez peut-être l’île sur laquelle elle mène ?

Ekyo écouta la réponse, en se demandant quel était son nom, Aryana le connaissait peut-être de la taverne avant son arrivé, il se présenterait par la suite et espéra récupérer son nom par le biais de la voleuse de masque.




Je connais ton futur Invité.
-Votre fidèle guetteur, pour vous trahir.. #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des cacahuètes. [PW Aryana Grande, Ekyautomobile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Les Mers maudites-