Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Satamael
Le Monde de Dùralas a précisément 1333 jours !
Dùralas, le Sam 24 Juin 2017 - 9:06
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim

Partagez | 
 

 Petit carnet d'un humble marchand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kānshǒu
Néophyte

avatar

Messages : 15
Expérience : 281
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chat commun +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
194/194  (194/194)
Vitesse: 125
Dégâts: 33

MessageSujet: Petit carnet d'un humble marchand.   Sam 10 Juin 2017 - 11:30

10/06

J'entreprends enfin de commencer ce journal, cela aurait dû être fait depuis bien longtemps, mais je n'en ai eu l'inspiration que maintenant.
Je ne pense pas faire de bilans quotidiens, mais actualiser ces pages lorsque j'en ressens le besoin est une manière que je trouve plus appropriée à mes procédures.

Je suis arrivé en Dùralas il y a un mois, à peu près, envoyé par Père afin de régler quelques dettes et commencer un réseau de marchandage, le mien. Comme escompté, je m'amuse beaucoup,, et ai déjà rencontré quelqu'un que je peux définir comme une amie, elle se nomme Ophélie et est une elfe aveugle résidant à Endorial, près des bois de Sylfaën où j'exerce ma profession de bûcheron.

Nous nous sommes rencontrés alors que je déambulais dans la forêt, et depuis nous passons beaucoup de temps ensembles. Mon amie est veuve, et dotée d'un sens aigüe des principes philosophiques et artistiques, en plus d'être le guide parfait à cette région. (Sa cécité lui a ouvert les portes de bien d'autres voies de l'existence, comme la quête du Savoir)

De plus, Ophélie semble être une bienfaitrice au centre local des orphelins elfiques, et elle aimerait que j'aille un jour en sa compagnie pour montrer aux enfants mes diverses créations, j'en suis totalement ravi !

Pour le reste de mes activités, je suis devenu bûcheron comme dit plus haut, puisque le métier me permet d'explorer les bois à ma guise et de flâner à mes occupations en même temps que je cherche des arbres à abattre. C'est une joie que d'exercer pareille profession !

Actuellement, je suis en train de peindre une toile de nature classique en me basant sur le coin d'herbe et d'eau où j'ai rencontré Ophélie. J'ai surnommé cette peinture ; "Les nénuphars de l'Ophélie" et espère terminer d'ici quelques semaines, ce serait un cadeau de toute singularité pour son anniversaire !



Ophélie, en un rapide coup de crayon


Du côté des ventes, rien de faramineux mais rien de catastrophique non plus, je me contente de ce que j'arrive à récupérer, et offre -je dois l'avouer- plus que je ne vend. Père ne devrait pas lire ça.

J'ai également rencontré un ancien ami de Père, que j'ai connu également mais dont je n'avais aucun souvenir concret, il était très avenant et parlait fort bien, en plus de partager mon goût prononcé pour les arts et les philosophies. Nous avons longtemps dialogué a propos d'une tâche qu'il avait à me confier et qui s'est avérée être une simple garde de biens. En effet, l'homme de noble naissance m'a confié une statuette finement réalisée, représentant quelque Divinité (Une femme qui ressemble à Magnésie) jusqu'à ce qu'il ne revienne pour me redonner des directives.
Une étrange requête, mais qui paye bien, m'a-t-il affirmé. Je comptais accomplir sa tâche gratuitement, parce que l'honneur de Père était en jeu, mais avec une récompense à la clé je serais encore plus zélé.

Je suis troublé par la statuette, tant son niveau de finitions et ses matériaux (de l'or, de l'argent et de l'ébène) est bien plus avancé que le mien. On dirait quelque fétiche cérémonial, travaillé par une civilisation archaïque dans un élan de foi sans pareil. Oui, c'est ce que je dirais... l'artiste qui a fait ça l'a fait dans le seul but de louer une femme qu'il trouvait infiniment belle... ah, que Dùralas recèle des artistes ! Ahahaha !

J'ai aussi réfléchi à un petit poème ;


Fleurs de Jade sur lit de Printemps,
ton regard sur fond d'été,
changement de saison et renouveau.

Je dois persévérer dans mes recherches littéraires et affûter ma verve en même temps que je ne développe mon corps, car je dois avouer avoir négligé mes occupations plus guerrières. Mais à quoi bon ? Je n'aime pas me battre, et souvent quelques mots valent mieux que mille coups de poing.
Oh ! Ce ferait une belle citation, ça ! Ahahah !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kānshǒu
Néophyte

avatar

Messages : 15
Expérience : 281
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chat commun +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
194/194  (194/194)
Vitesse: 125
Dégâts: 33

MessageSujet: Re: Petit carnet d'un humble marchand.   Lun 12 Juin 2017 - 22:07

12/06

Je sais, deux messages en deux jours, semble très zélé, surtout si l'on prend en compte ces deux journées, fort éprouvante et qui ne devraient donc laisser place à nulle production.

Et pourtant, je viens m'en trouver refuge dans ces lignes, priant pour un pardon quelque peu fallacieux désormais. Le mal est fait, comme disent bon nombre de mes frères.

Aujourd'hui, j'ai pour la première fois usé de violence, une méthode exécrable qui ne relève en rien d'un effort intellectuel, puisque la force est une action perpétré par simple actionnement mécanique. La situation, et telle est la vérité, me semblait bien trop dangereuse pour que je ne m'y oppose pas toutefois, et là est le trouble moral dont je souffre aujourd'hui.

Ils sont tombés au nombre de trois dans une prison de peinture, captifs d'une arcane inoffensive, destinée au premier usage pour la réalisation de portraits. Et pourtant. Les brigands ayant agressé mon amie, pauvre aveugle, se trouvent dans ma charrue, terrés au milieu du tableau des Jonquilles et celui du Lion-Guerrier.
J'imagine que le temps m'apportera une réponse plus juste que la divagation prosaïque, soit-elle sous forme de regret ou de contentement.

J'ai également écris à Père et Mère, leur sommant d'envoyer un ami d'enfance, Lloyd, afin qu'i m'enseigne les techniques guerrières de l'école du Mouflon, afin de devenir un chevalier en Dùralas ! Je servirais le Cocon en ce pays, sous l'égide d'un nouvel air qui saura muter mes acquis en de valeureux et nouveaux pouvoirs ! Oui, je pense que la prestance d'un guerrier conviendrait à mes convictions...

Je ressortirais peut-être Lerouge à ce moment là, ce katana a assez rouillé, mais les tenues locales en cuir et plaques sont d'une beauté terrible également ! Notamment, alors que je me frottais contre des Lumenoles (des plantes aux spores brillants, pour que je brille aussi comme une luciole) j'ai aperçu un Guetteur je crois. L'homme se déplaçait avec un pareil pas, que je fus persuadé de rester plus longtemps qu'escompté en ce territoire.
Après tout, les négoces peuvent peut-être s'étendre d'un coin à l'autre... si je plantais une route commerciale là... et là.. oh ! Oh oui, je disais donc ; je vais devenir Guerrier et porter une jolie armure ! Pour le reste de mon histoire... on laissera les astres guider mes pas !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kānshǒu
Néophyte

avatar

Messages : 15
Expérience : 281
Masculin Âge RP : ?

♦ Politique : 01
Métier : Bûcheron - Novice
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Chat commun +50, v+25)

Stats & équipements
Vitalité:
194/194  (194/194)
Vitesse: 125
Dégâts: 33

MessageSujet: Re: Petit carnet d'un humble marchand.   Mar 20 Juin 2017 - 10:18

20/06

Aujourd'hui, alors que j'étais installé à quelque taverne, des compagnons de comptoir m'ont détaillé longuement le système de Factions de Dùralas.

J'étais très curieux de savoir quelles allégeances et buts servaient les idiots que nous avons croisé dans les bois l'autre jour, et il s'avère que la Congrégation, forte d'une réputation de violents décérébrés, n'en a aucune. En réalité, je crois que d'après leur dire on peut supposer qu'ils soient pour l'instant l'une des forces les plus terribles de ce pays, quel dommage.

Toutefois, j'avais également écris à l'ami de Père, qui se prénomme Alan, ou Achlan, je n'ai pas bien saisi à l'oral (je me contente de l'appeler par son titre de noblesse) afin qu'il ne puisse m'instruire un peu plus à ce propos, et sa réponse m'est parvenue en ce jour. Une longue missive tenant presque de l'analyse politique, où il dit grosso modo que rien n'est plus incertain en ce jour et que la scène factionnaire promet encore bien des surprises, notamment parce que celle qui détient le pouvoir est habitée par d'insatiables fous furieux.
Il a fait mention de plusieurs noms utiles, tels que Dougal Keane pour les Gardiens installés à Stellarae, Mohana Dahritri pour la Garde Zéphyr établie ici même à Endorial et bois environnants, et Selsya Asa pour la Milice de Kastalinn, puis, enfin, Moradund Marteau-de-Fer dirige les Khâzariens de BaldorHeim.

Dans l'ensemble, ces 4 dirigeants sont des gens raisonnés selon lui, et si un jour je choisis d'intégrer l'un de ces groupes, Alan tient à ce que je l'en informe afin qu'il puisse me guider -dispose-t-il de relations ? Pour un Baron ce serait tout naturel-. Je ferais donc comme il me l'a demandé.


Note : Aucune information en ce qui concerne les Pirates et la Congrégation, si ce n'est qu'ils devraient être évités à tout prix pour le déshonneur et l'idiotie de pareil choix. Ce que j'approuve, mais je suis également d'avis qu'il faille connaître ses ennemis encore mieux que ses amis.

En croisant les informations, et en réfléchissant un peu, je crois que le plus astucieux serait d ne pas prendre parti à ses querelles de Dùralassiens. J'ai ouïe parler de guildes, et Achlan/Alan  (j'espère qu'il ne lira jamais ce journal) m'explique qu'elles sont tout aussi rémunératrices... La carrière de mercenaire me tente, mais j'attendrais bien sur la décision de Père et Mère -et du Chef de tribu- en ce qui concerne mes agissements au nom du Cocon.

Je transmet donc les informations à la Tribu des Vers à Soie, et me tiens en analyste jusqu'à ce que de futures directives ne me soit transmises.



Addendum : Les tableaux que j'ai réalisé des forêts elfiques, et d'Endorial sont bien parvenues à la Tribu, Z'zie une amie guetteuse, est venue les récupérer hier. Elle m'a remercié de ma contribution au Monde Peint, ce par quoi les Vers à Soie observent les endroits qu'ils ont représenté dans leurs tableaux, et j'espère qu'au travers de mes œuvres la Tribu pourra sonder les lieux tranquillement... qui remarquerait un peintre comme espion ? Héhéhé, je me sens au beau milieu d'un roman noir !

Récemment j'ai de nouveau utilisé Lerouge, mais elle s'est avérée être en plus mauvais état qu'escompté... voilà qui est problématique, j'aurais surement à la faire réparer quelque part. Ou alors je peux réinventer mon arsenal, ce qui ne serait pas de refus, et dans le changement réside l'évolution. Les rapières m'attirent particulièrement, d'ailleurs.

Pour finir, il faut que je note quelque part que la statue que m'a confiée Alan doit être livrée à Hukutav, j'y ferais donc un voyage un de ces quatre, et profiterais de l'occasion pour peindre le marais.

Que de choses à faire !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit carnet d'un humble marchand.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petit carnet d'un humble marchand.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit Carnet de Shiro ~
» Le petit carnet d'Eury
» Le petit carnet à au petit Nate
» Un petit carnet élimé ...
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-