Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shinda kory
Le Monde de Dùralas a précisément 1453 jours !
Dùralas, le Dim 22 Oct 2017 - 22:57
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [2017] La sauvage Wystéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3401
Expérience : 12060
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: [2017] La sauvage Wystéria   Sam 2 Sep 2017 - 12:25

L'équipe de Wystéria


46%


Bénéficiant d'une avancée majeure de leur précédente épreuve, les lutteurs pour Wystéria sont enjoués et curieux des merveilles de Sitlantà. Nul doute qu'ils n'auront pas de soucis pour découvrir les meilleurs mets mis à disposition.

Si vous n'êtes pas encore inscrit, allez vite en faire la demande dans le sujet correspondant.

Hauts faits obtenus
Aucun pour l'instant...

Hauts faits possibles
  • Chef cuistot de l'Océan : Êtes-vous un bon cuisinier à la maison ? On met à l'épreuve les plus téméraires dans la vie réelle. Cuisinez un plat dans le thème marin (pourquoi pas de simples crevettes, mais vous devez l'avoir fait !) et partagez des photos de ce que vous avez fait (quelques photos durant la recette + la photo du plat préparé + d'autres si affinités).
    Chaque plat réalisé vous fera gagner 10 Perles abyssales. La récompense n'est valable qu'une fois / semaine pour chaque compte. De plus, vous pourriez potentiellement obtenir le maximum de points pour votre équipe.


-----

> 1 message par participant par semaine.
> Attendre la venue du Juge pour actualiser l'objectif avant de poster de nouveau.
> Semaine 1 : Du 2 au 8 Septembre.
> Semaine 2 : Du 9 au 15 Septembre.


Dernière édition par Le Juge le Sam 9 Sep 2017 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 822
Expérience : 3618
Féminin Âge RP : 24

♦ Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3400/3400  (3400/3400)
Vitesse: 891
Dégâts: 2617

MessageSujet: Re: [2017] La sauvage Wystéria   Jeu 7 Sep 2017 - 23:58

Après l’épreuve de la chasse au trésor ayant duré un trεchω (soit deux bonnes semaines), notre héroïne favorite se replongea corps et âme dans la compétition. Le second défi consistait à découvrir les mets les plus typiques que recelait la culture abyssale. En fait… Si l’on y réfléchissait quelques instants, l’épreuve arborait les contours d’une deuxième chasse aux trésors. Les participants devaient explorer la ville en quête de joyaux culinaires, qu’ils prennent la forme de plats ou de boisson. La seule différence notable était que le défi n’exposait pas les concurrents aux dangers de la mer. Du moins… pas directement, car leur estomac pourrait être l’objet de bien des surprises au vu des saveurs particulièrement étonnantes qui constituait le cœur de la cuisine sitlantéenne.


Excitée à l’idée d’en apprendre plus sur la culture abyssale, Hevoria s’élança alors du toit sur lequel elle flanaît depuis maintenant une bonne heure avant de déambuler à travers les antiques ruelles de la cité, se laissant porter par son odorat. C’est en dérivant aux gréer des arômes alléchants qu’elle franchit une arche de pierre blanche, puis pénétra sur une petite place de marché à ciel ouvert. L’endroit, composé de multiples petits étals et loin des grandes boutiques du centre-ville, jouissait d’une aura à la fois joviale et apaisante. Il était l’un de ces lieux dont la plupart des touristes ignoraient l’existence, mais qui valaient pourtant le détour car recelant d’innombrables petites merveilles (notamment gustatives).

Après avoir admiré la beauté du cadre dans lequel vivait le marché (installé au pied d’une ancienne chapelle située dans la vieille ville), la vestale, poussée par la curiosité, s’y laissa happer avec plaisir. Tandis qu’elle se promenait dans les allées, vaquant d’étals en étals. Hevoria contemplait les innombrables couleurs qui recouvraient les tables. Amoureuse de la culture sitlantéenne, la jeune kalumbréenne commençait à être connue de la population locale. Aussi croisa-t-elle quelques connaissances marchandes qui l’avait remarquée lors de la première épreuve et avec qui elle avait sympathisé. Tout en faisant quelques emplettes, la vestale s’arrêtant donc régulièrement, afin de discuter avec les commerçants et commerçantes, qui se firent une joie de la conseiller et lui faire déguster de nombreux produits et plats régionaux.

Elle commença par consommer des anémones poêlées. Habituée à l’étrangeté des plats kalumbréens, la texture gélatineuse du polype ne lui posa pas de problème. Si la plupart d’entre-elles étaient chargée d’iode et par conséquent extrêmement salée, certaines variétés révélaient une petite saveur sucrée, voir même caramélisée, faisant de l’anémone poëlées un parfait amuse-gueule.

La jeune femme s’essaya ensuite aux rillettes de lamproie ainsi qu’aux langoustes revenues aux cinq épices. Encore fois des plats fortement iodées, mais qui possédaient chacun leurs propres spécificités. La chair de la lamproie recelait un fin goût d’ail, donnant une saveur assez subtile au poisson, alors que celle du crustacé, très fine, s’en trouvait exalté par les épices.
Elle fit ensuite un tour du côté des plats sur base de légume afin de goûter un délicieux fondu d’algues brunes aux gambas, une salade aux « mille coraux » sans oublier le très spécial (mais non moins délicieux) poisson globe-farci aux salicornes. Un met délicat, que peu savaient reconnaître à sa juste valeur.

Elle termina finalement sa dégustation par des poulpes frits ainsi que des œufs de ces chers céphalopodes cuisinés en gelée. Bien que la pieuvre fut l’un de ses anciens animaux totémiques, Hevoria n’éprouvait aucun remords à en manger. D’une part, parce que le cannibalisme ne lui posait pas plus de problèmes que cela. De l’autre, parce que ces petites bêtes tentaculaires avaient déjà la fâcheuse tendance à s’entre-dévorer. La cultiste se reput donc avec un plaisir certain des cadavres de ses anciens congénères. D’une certaine manière… C’était une façon de ressusciter leurs souvenirs et d'entretenir à leur mémoire, non ?

Quoi qu’il en soit, après avoir terminé ses achats et remercié les commerçants de lui avoir fait découvrir la diversité de la cuisine sitlantéene, Hevoria, désormais rassasié, s’éloigna joyeusement du petit marché.

Une petite sieste digestive s’imposerait très probablement après ce festin maritime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3401
Expérience : 12060
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: [2017] La sauvage Wystéria   Sam 9 Sep 2017 - 13:15

Puisqu'une des deux participants manque à l'appel sur cette session, un malus a été appliqué à l'équipe.
Ce sont les marchés les plus typiques qui offrent les plats les plut typiques. Typiquement logique, non ?

L'équipe de Wystéria obtient un total de 46 points.

  • Hevoria obtient 1 Perle Abyssale pour sa participation de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 822
Expérience : 3618
Féminin Âge RP : 24

♦ Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3400/3400  (3400/3400)
Vitesse: 891
Dégâts: 2617

MessageSujet: Re: [2017] La sauvage Wystéria   Mar 12 Sep 2017 - 14:42


Sur les hauteurs d'une plateau rocheux, recouvert par la bulle protectrice englobant la cité engloutie, s'était attroupé une petite trentaine de personnes assises en cercle autour d’un grand feu et visiblement animés d’une effervescence toute particulière. Parmi elles se trouvait notre héroïne, riant aux éclats tandis qu’elle partageait un repas avec les autochtones qui l’entourait. Après trois semaines passé au sein de la communauté sitlantéenne, dire qu'Hevoria s'était bien intégrée serait un euphémisme. La vestale, passionnée par la culture abyssale, s'était adaptée aux mœurs et coutumes régionales et avait, par conséquent, adoptée le mode de vie des habitants des profondeurs. Son énergie débordante, sa curiosité ainsi que son aura, aussi mystérieuse qu’attrayante, furent des traits qui plurent particulièrement aux populations locales, qui se prirent donc rapidement d’affection pour elle.

Quelques jours plus tôt, voyant que la vestale étaient désireuse d’en apprendre plus sur leur culture, certains habitants de Sitlantà lui proposèrent de la convier à un grand banquet traditionnel en amont de la ville. Ce serait également l’occasion pour eux de mieux connaître cette étrange et mystique créature tatouée qu’était Hevoria, mais également de se détendre et faire la fête en sa compagnie. La réponse de la jeune femme fut sans appel : elle serait dès leurs et mettrait le pied à l’étrier afin d’aider du mieux qu’elle le pourrais à l’organisation de ces festivités.

C’est ainsi que, le jour venu, tout les conviés mirent la main à la patte en cette occasion spéciale. Certains, ayant joué des fourneaux à l’avance, ramenèrent des plats fait maison au banquet, disposés dans de larges vasques qu’ils portaient sur la tête. Mais d’autres, principalement les plus âgés des abyssaux, préférèrent transporter leurs ingrédients encore vierge de tout travail directement sur place afin de les cuisiner lors du banquet, comme le voulaient les vieilles traditions sitlantéennes. Bien qu’inexpérimentée, Hevoria s’empressa de prêter main forte à ces derniers et ces dernières, lui permettant d’apprendre quelques secrets de cuisines auprès des anciens de ce monde. Et lorsque les préparatifs furent achevés et que la nuit recouvrit les profondeurs abyssales de son sombre linceul, occultant les maigres rayons de soleil ayant réussi à atteindre les tréfonds des océans, il fut allumé un large brasier, cœur ardent liant tout ceux qui participait à cette folklorique soirée autour de son aura chaleureuse.

Alors qu’en fond sonore résonnait de la musique sitlantéenne traditionnelle, jouée par petit groupe de virtuoses locaux, une ambiance délicieuse flottait dans les airs. Le buffet était aussi somptueux qu’exotique et chacun, Hevoria en tête, s’adonnèrent aux mille plaisirs de l’art culinaire. La vestale en particulier voulait sentir, goûter, découvrir des saveurs et mélanges de ce monde qu’elle n’avait encore eue l’occasion de rencontrer et expérimenter. Oooooh… Elle ne fut pas déçue. La jeune femme retrouva de nombreux plats qu’elle avait déjà savouré auparavant (notamment sur le marché) : salades d’algues aux gambas, anémones poêlée, sans oublier le surprenant poisson-globes farcis aux salicornes. Mais ces derniers étaient cuisinés de manière alternative. Chaque habitant possédait sa propre manière de réaliser une recette et l’adaptait à ses envies et ses besoins. C’est de cette manière que fleurissait la diversité et que d’une base commune pouvait jaillir un millier de nuances culinaires.

Toutefois, Hevoria ne se contenta pas de goûter quelques recettes revisitées et fit de véritables découvertes qui lui ravirent le palet. C’est le cas du requin abyssal farci d’herbes aromatiques et cuit en croûte de sel. Cette cuisson à l'étouffée présentait l’avantage de préserver les saveurs et la texture des aliments qui gardaient ainsi leurs qualités et leur moelleux. La croûte de sel isolait et protégeait, concentrant les arômes et cuisant la chair à la vapeur. Un régal. La fricassée de calamar fut également une heureuse surprise. Bien que proche du poulpe dans la texture, la saveur du calamar, exaltée par l’encre du céphalopode dans laquelle il était revenu, présentait quelques subtiles nuances flattant les pailles gustatives de notre goûteuse en herbe.

Enfin, elle savoura ce qui s’avérait être le plat le plus conséquent et ambitieux de ce banquet : le teeban rôti aux treize baies des océans. Ce dernier, disposé à même l’imposant brasier brûlant au milieu du plateau rocheux surplombant la ville, cuisait lentement. Un fumet sauvage s’échappait de ce massif prédateur des grands fonds tandis que les langues de feu caressaient tendrement sa chair exposée à vif. Chaque bouchée dans la viande dudit prédateur était un régal. À la chair saignante et primitive du teeban venait se marier un bouquet aromatique stupéfiant issue des quatre coins de l’océan, provoquant une explosion de saveurs maritimes. Une tempête sauvage venant se fracasser puis fusionner avec la côte métaphorique que constituait le palet de celui ou celle qui le dégustait.

Après avoir terminé son repas, notre chère cultiste profita d’un tendre « baiser de sirène », un cocktail alcoolisé fait à partir d’une algue aux saveurs à la croisée du sucrée et de l’acidulé, donnant un résultat en bouche particulièrement rafraîchissant. Puis, transportée par la symphonie musicale qui régnait en ces lieux, elle décida de rejoindre ceux qui l’avaient invitée à ces festivités avant de s’adonner à leurs côtés à des danses et chants traditionnels durant toute la nuit et jusqu’au petit matin.

Décidément… Cette compétition plaisait de plus en plus à la vestale, qui avait dorénavant hâte de découvrir l’ultime épreuve auquel elle serait confrontée

\o/ Cuisine maison 2 \o/:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mohana Dharitri
Administratrice ♦ Seigneur Sylvestre ♦ Chamane

avatar

Messages : 1827
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 26

♦ Politique : 150
Métier : Sculptrice - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hibou de Mohana +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4088/4088  (4088/4088)
Vitesse: 1063
Dégâts: 2263

MessageSujet: Re: [2017] La sauvage Wystéria   Ven 15 Sep 2017 - 23:57

Mohana errait depuis un petit temps sans grand but. La jeune femme souhaitait simplement découvrir un peu plus du lieu où elle résidait pour quelques semaines. Elle avait la chance d'être logée dans une petite auberge, qui tenait plus d'une grande maison familiale que d'une grande auberge comme on pouvait trouver sur le continent.
N'ayant pas eu jusqu'ici la chance de pouvoir faire du tourisme, la jeune femme souhaitait donc consacrer les quelques heures qu'elle avait devant elle afin de flâner.

Il y avait plusieurs sortes de bâtiments : des habitations, bien évidemment, mais aussi de petits commerces. On pouvait très bien supposer qu'Ynatlatt était le genre de petites bourgades touristiques qui n'était active qu'en temps d’événement, lorsque les jeux, principalement, étaient d'actualité.
Mohana regarda la devanture des diverses boutiques, mais rien ne l'attirait, jusqu'à ce que finalement, son intérêt soit piqué à vif : une boutique de breuvages !

La thérianthrope poussa les filets qui faisaient office de porte et un chaleureux abyssal, la bedaine en avant et la moustache frétillante l'accueillit.


- Bien le bonjour, Mademoiselle. Que puis-je pour vous ?

- C'est...Une très bonne question, déclara Mohana les yeux écarquillés devant l'étalage de bocaux pleins de ce qui semblaient être des algues. Voyez-vous, je tiens une petite boutique moi-même, située à Endorial. Je suis sculptrice, mais ma boutique a pour principal objet d'offrir des herbes séchées, des infusions et des thés de ma création ou importés depuis Wystéria, d'où je suis originaire. Je suis donc tout à fait curieuse et surprise de ce que vous avez là ! Accepteriez-vous de me faire découvrir vos... Plantes ?

Le gros bonhomme eut un petit sourire complice et entendu. "Avec une grande joie ! Suivez-moi !"
Il avait un rigolo petit accent, sa voix était grave et il roulait les R d'une façon tout à fait adorable. L'homme était dos à Mohana, bien qu'elle l'eut suivi, et il était en pleine préparation de quelque chose, on pouvait entendre le verre tinter. Enfin, il se retourna.
Il tenait dans la main une coquille en verre, dans laquelle étaient disposées plusieurs billes de couleur verdâtres, jaunes ou bleuâtres.


- Voilà ! Je vous ai fait une petite sélection de mes productions les plus appréciées, vous m'en direz des nouvelles ! Avant tout, je dois vous avertir. Il s'agit bien évidemment de boissons. Comme vous vous en doutez, lorsqu'on est sous l'eau, on ne peut pas boire de liquide, car il se dissiperait dans l'eau. Nous avons donc, dans ma famille et depuis des centaines et centaines de générations, mis au point un procédé, que nous avons emprunté aux poissons. Avez-vous déjà dégusté des œufs de poisson ? Bien. Vous voyez, autour de l'œuf, il y a une très fine membrane qui retient ce qu'il y a à l'intérieur, et dans un claquement de langue, pouf ! Vous percez la membrane et le goût se déverse dans votre bouche. Ici, c'est le même principe, mais de manière à obtenir une gorgée. Vous aurez donc, dans une bille, l'équivalent d'une petite gorgée. Ingénieux non?! Allons, maintenant ouvrez cette bouche, et goûtez moi ça.

Mohana était absorbée par le récit de l'artisan, elle était stupéfaite de cette découverte. Sans se faire prier, la jeune femme ouvrit la bouche et l'homme déposa doucement sur la langue une bille verte. Mohana referma la bouche, et pouf, elle fit claquer sa langue. Un liquide légèrement épais se déversa dans sa bouche. Le premier goût qu'elle eut sur ses papilles ne lui indiquait rien de très bon, c'était fort et amère, comme le goût d'un cornichon qui avait macéré depuis quelque temps.
L'homme ria.


- Je peux voir que vous n'aimez pas trop ça. Je crois qu'il faut être un abyssal pour apprécier ce goût. Il s'agit d'un jus de Fucus vesiculosus, plus communément appelé varech vésiculeux. C'est assez amer, mais très bon pour les écailles ! Les abyssales adorent ce breuvage, c'est conseillé à prendre le matin, à jeun ! Allez, celui-ci va vous consoler.

Cette fois, le visage de Mohana semblait plus entendu. La bille était toute bleue, d'un bleu aussi clair que l'eau d'une plage tropicale. Le goût était sucré, presque fruité et la texture aussi fluide que de l'eau.

- Celui-ci est un délice. Qu'est-ce ?

- Il s'agit d'un mélange d'Hypnea et de Caulerpa. La Caulerpa est ni plus ni moins qu'un raisin de mer, d'où son goût sucré ! Surprenant non ?

- En effet... On dirait quelque chose comme du raisin maintenant que vous le dites.

- Imaginez donc tout ce qu'on peut faire avec cette base ! Maintenant, goûtez celui-ci !

Mohana haussa les sourcils. C'était une expérience étrange et elle ne savait dire si elle appréciait le goût transmis par ses papilles. L'homme lisait la surprise sur son visage et affichait un visage satisfait.

- Celui-ci, c'est mon mélange unami. L’umami a un après-goût durable et doux. Il provoque la salivation et une sensation de fourrure sur la langue, en stimulant la gorge, le palais et le dos de la langue. Attention cependant, l'unami n'est agréable que sur un faible dosage ! Je ne vous révélerais pas le secret de cette recette, mais j'obtiens cette saveur en partie grâce à la Laminaria digitata ou laminaire digitée, qu'on aime appeler le "fouet des Sorcières" ! Cette algue a la possibilité de venir vous fouetter les papilles gustatives, hé hé hé !

Mohana était littéralement sous le charme de ces découvertes. Elle échangea bien longtemps avec l'artisan, lui dévoilant elle aussi quelques spécificités de ses propres créations. Une confiance mutuelle s'instaurait entre les deux passionnés.[/color]




RP en cours : Les Traditions kazhariennes Pire que l'eau glacée Jurassic World
Dialogues = #4ea991
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2017] La sauvage Wystéria   

Revenir en haut Aller en bas
 

[2017] La sauvage Wystéria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage
» Profil d'Uruk Haï sauvage
» petit dio pour ork sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Ville sous-marine de Sitlantà :: Ynatlatt :: [Épreuve] Découvertes Culinaires-