Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Shinda kory
Le Monde de Dùralas a précisément 1453 jours !
Dùralas, le Dim 22 Oct 2017 - 23:01
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 [2017] Le Nord n'oubliera pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3401
Expérience : 12060
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Sam 2 Sep 2017 - 13:01

L'équipe du Nord


36%



Sans se presser, le Nord s'avance et continue son petit bout de route. Les nordiens savent quand ils doivent frapper pour renverser la tendance ; ce n'est qu'une histoire de temps et de moment propice.

Si vous n'êtes pas encore inscrit, allez vite en faire la demande dans le sujet correspondant.

Hauts faits obtenus
  • « Participation à l'Ynatlatt » : Uskøl


Hauts faits possibles
  • Chef cuistot de l'Océan : Êtes-vous un bon cuisinier à la maison ? On met à l'épreuve les plus téméraires dans la vie réelle. Cuisinez un plat dans le thème marin (pourquoi pas de simples crevettes, mais vous devez l'avoir fait !) et partagez des photos de ce que vous avez fait (quelques photos durant la recette + la photo du plat préparé + d'autres si affinités).
    Chaque plat réalisé vous fera gagner 10 Perles abyssales. La récompense n'est valable qu'une fois / semaine pour chaque compte. De plus, vous pourriez potentiellement obtenir le maximum de points pour votre équipe.


-----

> 1 message par participant par semaine.
> Attendre la venue du Juge pour actualiser l'objectif avant de poster de nouveau.
> Semaine 1 : Du 2 au 8 Septembre.
> Semaine 2 : Du 9 au 15 Septembre.


Dernière édition par Le Juge le Sam 9 Sep 2017 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragoholt Campbell
Chevalier Errant

avatar

Messages : 264
Expérience : 1866
Masculin Âge RP : 27 ans

♦ Politique : 00
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1451/1451  (1451/1451)
Vitesse: 397
Dégâts: 825

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Lun 4 Sep 2017 - 23:49


Et donc votre famille était chef de votre village, et vos péchés vous ont poussés à l'exil, ce qui ironiquement vous a peut-être sauvé la vie ?

C'est ça... Ironiquement...

A la suite de nos aventures durant la chasse aux trésors, Shokan et moi avions décidés de s'accompagner mutuellement pour la seconde épreuve, beaucoup plus reposante et semblait-il beaucoup moins dangereuses : les découvertes culinaires. J'avais émis l'idée de marcher côte à côte, principalement parce que ce n'était pas tous les jours qu'on avait l'occasion de discuter avec le représentant d'une race complètement nouvelle en Dùralas, et en plus de ça, un peu de rouge au milieu de tout ce bleu, ça ne faisait pas de mal. Avec mes cheveux constamment dressés sur ma tête à cause de l'eau, cela faisait deux choses rouges au même endroit. Enfin, quitte à manger, notre estomac n'étant pas extensible, autant faire les choses en binôme à nouveau, afin de pouvoir expérimenter le plus de variétés possible, et ainsi de pouvoir garder de meilleurs souvenirs.

Nous remontions donc la grande rue de Sitlantà, noire de monde, et où les éclats de voix fusaient à droite comme à gauche. Tous les aubergistes étaient sur le pied de guerre. Après quelques minutes passées à scruter certaines échoppes, nous décidions de nous arrêter dans l'une d'elle, L'anguille fringante. Ce n'était ni la plus prisée, ni la plus déserte, mais nous reçûmes l'assurance d'avoir une table et des mets de qualités. Shokan et moi-même décidèrent de nous contenter d'entrées et d'une boisson pour cette auberge, avant d'aller prendre le plat de résistance et le dessert ailleurs. Le tenancier nous énonça alors toutes les possibilités, et nous fîmes notre choix.

Le temps que nos plats soient préparés, nous le passâmes à parler de tout et de rien. J'en apprenais plus sur les cultures Djöllfullinn, et notamment leurs trois divinités. Les traditions, l'architecture, la vie quotidienne de ce peuple inconnu, j'étais telle une éponge, absorbant tout ce que je pouvais.

Finalement nos plats arrivèrent, ainsi que nos boissons, et le tenancier nous expliqua à nouveau de quoi il s'agissait :

Monsieur, votre éclair au râpé de la mer. Il s'agit d'une pâte feuilletée découpée dans le sens de la longueur, et garnie avec une farce composée de Râpé de la mer et d'oignons !

Et sur le dessus de la pâte feuilletée ?

Oh ! Il s'agit d'un coulis de tomates, monsieur.

D'ailleurs, simple curiosité, le Râpé de la mer, c'est quoi exactement ?

Le tenancier eut un sourire en coin.

C'est un secret de Sitlantà ! Bien gardé, vous comprenez que je ne puisse le révéler. Mais vous verrez ! C'est délicieux ! Oh ! J'allais oublier votre boisson, où avais-je la tête... Pour accompagner cette entrée, voici un vin délicieux, produit par les Bergeron, une famille de viticulteurs abyssaux, installés dans les marais d'Hukutav, et qui nous vendent leurs produits ! Celui-ci est vif, ensoleillé comme une plage d'Ishtar ! Le mariage parfait avec votre éclair !

N'étant guère amateur de vin, je ne pus le contredire. J'acceptais donc le verre avec avec un sourire, et goûtais ce fameux Râpé de la mer. C'était bon, sans non plus être absolument exceptionnel, mais c'était une entrée en matière tout à fait satisfaisante. Face à moi, Shokan semblait également ravi de son choix. Nous remerciâmes chaudement l'aubergiste, avant de quitter son établissement pour nous mettre en quête d'un lieu où nous pourrions déguster un succulent plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokan
Néophyte

avatar

Messages : 17
Expérience : 335
Masculin Âge RP : 37 ans

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
95/95  (95/95)
Vitesse: 109
Dégâts: 48

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Ven 8 Sep 2017 - 15:23


Depuis la fin de l'épreuve de la Chasse aux trésors, au cours de laquelle ils avaient dénichés un temple ancestral abyssal, Shokan et Dragoholt avaient continués à cheminer ensemble. L'humain se montrait extrêmement curieux quand à la culture Djöllfullin, que le Maudit acceptait de raconter sans faire d'histoire, avec cependant une touche de mélancolie liée à son passé. Cela avait d'ailleurs fait réagir Campbell, qui avait fini par apprendre la vérité sur le passé de Shokan, bien que ce dernier ne sache pas l'entièreté des erreurs commises par l'arbalétrier...

Désormais, les deux hommes marchaient dans la grande rue de Sitlantà, à la recherche d'un lieu où ils pourraient se sustenter. Tout semblait délicieux, et surtout d'une diversité impressionnante. Shokan, qui venait d'un petit village perdu dans les montagnes, n'était guère habitué à une telle profusion. Malgré son statut de fils du chef du village, il n'avait jamais mené une vie faste, se contentant des plaisirs simples de la vie aux côtés de sa femme et de sa fille. Voir tant de variétés de poissons et de fruits de mers, des mets qu'il n'avait que peu l'habitude d'observer, avait le don de le mettre en appétit.

L'anguille fringante, tel était le nom de l'auberge dans laquelle ils s'étaient arrêtés pour commencer cette dégustation. Dragoholt avait reçu son plat le premier, quelque chose nommé "éclair", qui ressemblait presque plus à un dessert qu'à une entrée en matière. Le Djöllfullinn fut le second à être servi. Ne sachant que choisir, il avait décidé de faire confiance au tavernier, qui semblait savoir ce qu'il faisait. Le tenancier lui apporta alors, sur un plateau, une demi-douzaine de petites verrines, remplies à ras-bord d'une substance colorée sur le dessus, et plus terne sur le dessous.


Cela semble délicieux. Commenta le Maudit, De quoi s'agit-il exactement ?

Nous vous proposons là des verrines de crabes et de crevettes, accompagnés de pamplemousse, d'orange et d'ananas. Une combinaison sucré-salé, qui vous transportera sur les plus belles plages wystériennes !

Wysté-quoi ?

C'est une île légendaire, située au sud d'Ishtar. Seuls les aventuriers chevronnés peuvent y accéder. Expliqua Dragoholt avant d'ajouter : Enfin, c'est ce que disent les légendes.

Pour votre boisson, nous vous proposerons le même vin que Sir Campbell, soit un Bergeron d'Hukutav, vif et ensoleillé. Vous allez voir, il se marrie très bien avec le crabe !

Je fais confiance à votre expertise. Dit Shokan tout en absorbant le contenu de la première verrine.

C'était en effet très bon, très frais et plaisant à déguster. Le genre de plat parfaitement à même de lui ouvrir l'appétit avant un plat de résistance plus consistant. Le Djöllfullinn, au même titre que Dragoholt, était tout à fait satisfait de cette première découverte culinaire sitlantéenne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uskøl
Néophyte

avatar

Messages : 6
Expérience : 177
Masculin Âge RP : 32

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
165/165  (165/165)
Vitesse: 118
Dégâts: 49

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Sam 9 Sep 2017 - 0:11

♪


Uskøl était tranquillement assis sur les restes d'une proue de bateau. Le navire avait dû être fabriqué par un charpentier elfique pour une équipage de la même race, cela se ressentait sur la forme et la traite du bois. Le morceau du bâtiment naufragé depuis longtemps se repliait sur lui-même comme une spirale, l'intérieur étant plus fin que l'extérieur comme si le bois était aspiré en son centre. Des couches verdâtres étaient venues égayer ce triste bout de bois bien qu'à l'allure fort agréable grâce au travail de maître de son menuisier. Ce genre de bois, le Nordique n'en voyait jamais. Les siens ne prenaient pas le temps d'autant travailler le bois pour les structures. La plupart du temps, ils se contentaient des rondins. Seul l'intérieur pouvait être poncé afin d'éviter diverses blessures. Mais sinon, ni traitement de bois ni formes de ce genre, à l'exception des objets de culte.

Le guerrier du Nord se trouvait à l'écart de la ville. Il n'y avait toujours pas fait de visite depuis son arrivée, bien qu'il soit arrivé assez tardivement. Uskøl avait beaucoup de choses à voir en réalité et depuis son départ du Nord, il n'avait pas arrêté de découvrir de nouvelles choses. Malheureusement, il n'avait pas eu le temps de les observer plus en détail et le nordique était encore assez perdu avec toutes les différences qu'il trouvait dans cette curieuse cité sous-marine. Uskøl avait donc préféré ne pas trop surcharger sa longue liste de nouveautés en déambulant dans Sitlantà. Même si ça lui demandait de rester à l'écart des merveilles de cette ville abyssale.

En parlant d'abyssaux, un jeune abyssal aux grands yeux verts et habillé d'une sorte de crête sur l'arrière de sa tête s'approcha d'Uskøl. Il semblait être un enfant, mais le nordique se méfiait des âges des différentes races. Un an humain pouvait en valoir dix chez un elfe. Bien que le développement est différent, il n'empêche que leur différence de longévité a sa petite importance dans la balance.
Le petit être bleuté caressa la proue sur laquelle était assis l'humain puis le fixa de ses énormes yeux quelque peu globuleux. Il pencha la tête de côté comme pour montrer son étonnement devant l'individu qu'il venait de rencontrer. Ce dernier l'interrogea du regard au lieu de lui poser brutalement la question. Uskøl jugea plus préférable de ne pas faire mauvaise impression. Le nordique n'avait pas vraiment l'intention de terminer ses jours ici.
Finalement, l'autochtone brisa le silence :
> Vous faites peur.
> Il parait, répondit-il tout simplement.
> Vous faites quoi ? demanda l'enfant en se rapprochant de lui.
> J'observe les environs.
> Pourquoi vous observez ?
> Et toi que fais-tu ? changea-t-il de sujet.
> Je ramasse des berlingots ! s'exclama le petit abyssal tout sourire en lui montrant son sac de pêcheur.
> Je peux venir ?

L'enfant lui répondit d'un signe de la tête et lui prit la main pour l'emmener à la récolte. Le nordique irait sans doute goûter ces fameux berlingots une fois la cueillette terminée. Ou peut-être pas, mais ça lui donnait l'occasion de faire autre chose.





Le Nord n'oubliera pas.

Uskøl s'exprime en #82C8FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3401
Expérience : 12060
Féminin Disponibilité : Disponible


MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Sam 9 Sep 2017 - 14:24

Puisqu'une des quatre participants manque à l'appel sur cette session, un malus a été appliqué à l'équipe.
Ça touriste joyeusement dis donc !

L'équipe du Sud obtient un total de 36 points.

  • Dragoholt Campbell obtient 1 Perle Abyssale pour sa participation de la semaine.

  • Shokan obtient 1 Perle Abyssale pour sa participation de la semaine.

  • Uskøl obtient 1 Perle Abyssale pour sa participation de la semaine. Il gagne aussi 1 Perle Abyssale supplémentaire pour l'accomplissement du Haut Fait « Participation à l'Ynatlatt ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragoholt Campbell
Chevalier Errant

avatar

Messages : 264
Expérience : 1866
Masculin Âge RP : 27 ans

♦ Politique : 00
Métier : Forgeron d'A. - Maître
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1451/1451  (1451/1451)
Vitesse: 397
Dégâts: 825

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Jeu 14 Sep 2017 - 16:50


Après avoir dégusté nos entrées et un vin qui s'était révélé fort bien choisi, malgré ma totale ignorance à ce sujet, Shokan et moi avions quitté la première taverne dans laquelle nous nous étions installés, avant de nous séparer. Nous souhaitions découvrir un maximum de plats, et donc goûter à la spécialité de deux tavernes différentes nous permettait d'obtenir cette diversité. Nous suspections d'ailleurs le nombre de plats ingurgités d'être le "critère" de victoire dans cette épreuve à faible taux d'adrénaline. Peut-être faisions-nous fausse route, mais au moins nous aurons pu profiter de la diversité culinaire offerte par Sitlantà.

Je décidais donc de pénétrer dans une taverne appelée La Porte du Dragon L'enseigne était d'un rouge clair détonnant avec les alentours, et cela suffit à attirer mon regard. Lorsque je pénétrais dans l'enceinte de l'établissement, je fus immédiatement attiré par une grande fresque peinte sur le mur face à moi. Une carpe rouge, à l'allure frêle et faible, remontait vaillamment une cascade. Parvenue en haut, la magie opérait, et la frêle carpe devenait une puissante créature à l'allure de dragon. Bleu sur le dessus, beige sur le dessous, et l'air capable de détruire des villes entières. Me voyant subjugué par cette œuvre d'art, le tenancier m'interpella avec un sourire :

Voyageur ! Que diriez-vous d'écouter la légende de Koikingu tout en dégustant la spécialité de la maison ?

Ce sera avec plaisir. Répondis-je.

Je m'installais donc au bar, tandis que le tavernier s'éclipsait rapidement en cuisine, avant de me rapporter, sans grande surprise, un plat qui semblait être à base de carpe.

C'est de la carpe farcie. Nos cuisines tournent toute la journée pour nous permettre une efficacité maximale. On fourre le poisson avec la farce, on rajoute des herbes pour le goût, quelques patates, et on fait mijoter le tout dans une sauce à base de vin blanc, vous m'en direz des nouvelles !

Tout ceci semble excellent. Complimentais-je, admiratif. Et donc vous me parliez d'une légende ?

Bien sûr, la légende de Koikingu et Gyarados ! C'est une histoire pour enfant, contée par mon père, son père avant lui, et ce sur déjà quelques générations. Elle raconte l'histoire de Koikingu, une carpe banale parmi tant d'autres. Le genre d'espèce qui peut évoluer dans n'importe quelle forme d'eau, et que les pêcheurs croisent un peu trop souvent à leur goût. Mais la particularité de Koikingu, c'est qu'il vit dans un monde féérique, où il existe une cascade appelée La Porte du Dragon. Il s'agit d'une cascade magique, que seules une carpe peut remonter, une fois par siècle. Chaque jours, des dizaines de carpes semblables à Koikingu tentent de réaliser cette prophétie millénaire, sans qu'aucun n'y arrive. Comme vous pouvez vous en douter, Koikingu fut cette carpe, l'élue d'un siècle. Parvenu en haut après près de deux heures d'efforts d'un héroïsme insoupçonné, notre chère carpe fut entourée d'un halo de lumière, et se transforma alors en Gyarados, le puissant et majestueux dragon qui ferait tomber la pluie en été, et ainsi éviterait l'assèchement des eaux où vivent les carpes.

Passionnant. Soufflais-je, admiratif. Et c'est donc pour cela que votre ancêtre a nommé cet endroit ainsi ?

Exactement. Cette histoire l'a marquée étant enfant, et il a rêvé toute sa vie de trouver la fameuse Porte du Dragon. Comme elle n'était décrite que comme un lieu féérique qui n'existe pas dans notre monde... et bien, il a simplement décidé de la créer.

Tout en écoutant le tenancier, j'avais dégusté cette carpe farcie qui était en tout point excellente. Repus, je renonçais à demander un dessert, et remerciais chaudement le tenancier pour sa gentillesse et cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokan
Néophyte

avatar

Messages : 17
Expérience : 335
Masculin Âge RP : 37 ans

♦ Politique : 01
Métier : Mineur - Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
95/95  (95/95)
Vitesse: 109
Dégâts: 48

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Jeu 14 Sep 2017 - 17:18


Le Djöllfullinn et l'humain s'étaient finalement séparés. Dans le but de trouver le maximum de diversité, les deux camarades de l'équipe du Nord avaient décidés de finir leurs repas respectifs dans deux tavernes différentes. Shokan avait ensuite vu son nouvel ami s'engouffrer dans La Porte du Dragon, nom astucieux et assez tape à l’œil, couplé à une enceinte aux couleurs chatoyantes. Le Maudit n'était pas fait pour ce genre d'endroit, il cherchait plus discret.

Ses pérégrinations le menèrent devant Le Blergh frétillant, ce qui poussa immédiatement l'arbalétrier à passer son chemin. Les souvenirs du temple abyssal remontèrent rapidement, et un frisson lui parcourut l'échine. Plus jamais de Blerghz.

Finalement, le Djöllfullinn jeta son dévolu sur une petite auberge, dotée d'une terrasse qui donnait vue sur l'étendue océanique, presque infinie. Au loin, on devinait des bancs de poissons nager paisiblement, et des récifs de corail ainsi que d'autres sortes de végétations offraient un cadre idyllique. La vie en rose saumon. Un nom un peu étrange, mais indicateur de la spécialité locale. C'était tant mieux, Shokan mourrait d'envie de goûter cette espèce dont on lui avait vanté les délices.

Il fut accueillit par une femme bien en chair, au teint rosie, peut-être artificiellement d'ailleurs. Quelques écailles sombres, présentes sur ses bras et dans son cou, laissait deviner de sa nature d'abyssale, mais dans l'ensemble elle semblait affable. Elle dévisagea le Maudit quelques instants, avant de déclarer :

Pour vous, ce sera Amour de saumon en papillote.

Je vous fais confiance. Répondit Shokan, à la fois amusé et intrigué par cette décision prise pour lui. Peut-être était-ce une des particularités de la maison ?

L'arbalétrier décida de ne pas y prêter attention. Après tout, la tenancière avait choisi du saumon, et c'était ce qu'il désirait manger, alors pourquoi se plaindre ? Il s'installa. Quelques minutes plus tard, la demoiselle revenait avec une assiette garnie de deux beaux pavés de saumon, une dizaine de petites tomates-cerises, et autant de champignons. Elle le servit en se penchant plus que nécessaire, armée d'un sourire qui ressemblait dangereusement à un sourire charmeur.

Pour un fringant jeune homme tel que vous, rien ne vaut une bonne dose d'amour. Glissa-elle d'un ton qui sous-entendait clairement quelque chose.

Je... merci ? Je suppose ? Hésita Shokan, soudainement mal à l'aise.

Pour toi mon ange, c'est ce que tu veux... Souffla la serveuse à son oreille en retournant à son poste.

Le Djöllfullinn se régala. Il n'avait strictement rien à redire sur la cuisine. Hormis peut-être la disposition, car les deux pavés de saumon formaient une sorte de cœur, entouré d'un second cœur, plus distinct, formé par les tomates et les champignons. De plus, la serveuse l'avait dévoré des yeux à chaque bouchée... De plus en plus mal à l'aise, les pensées de Shokan dévièrent sur sa femme, Ayano. Une forme de culpabilité l'envahit alors. Pourquoi ne repoussait-il pas clairement cette abyssale, alors qu'il était marié ?! Eien Kokai se manifesta immédiatement, le brûlant de l'intérieur, férocement. La douleur le plia en deux, juste quand il finissait de racler son assiette. Il se leva précipitamment, jeta une bourse en direction du comptoir, et parvint à peine à articuler :

C'était très bon... merci pour le repas... au revoir.

A peine sortit de l'enceinte de La vie en rose saumon, Shokan s'en éloigna le plus possible. Le fait de ne plus ressentir le regard pesant de la tenancière, et la quasi-assurance de ne plus jamais la revoir, permirent à Eien Kokai de baisser en intensité. Toutefois, la malédiction ne revint pas à son stade de base, déjà bien assez douloureux comme ça. Au lieu de ça, elle demeura un peu plus intense qu'à la normale, rappelant sans cesse à Shokan qu'il n'avait pas repoussé les avances à peine masquée de l'abyssale...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uskøl
Néophyte

avatar

Messages : 6
Expérience : 177
Masculin Âge RP : 32

♦ Politique : 01
Métier : Novice (0)
Disponibilité : Disponible

Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
165/165  (165/165)
Vitesse: 118
Dégâts: 49

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Sam 16 Sep 2017 - 0:38

Uskøl grognait et regardait tout ce qui l'entourait d'un air mauvais. Tout semblait le déranger. Le nordique s'était encore plus mis à l'écart de la cité, au milieu de rochers arrondis et troués. La paysage était assez amusant, mais l'ours-garou ne cherchait pas à s'amuser et à passer du bon temps. Il était vraiment sur les nerfs et sentait des frissons le parcourir dans tout son corps. Chacune des sensations le traversant le rendait de plus en plus de mauvais poil. Ses grognements s'intensifiaient et sa respiration devenait lente mais grave et très marquée , comme s'il attendait quelque chose pour agir.
Le nordique n'était pas au mieux de sa forme et savait qu'il passerait les prochains jours de la pire façon qui soit. Il s'était isolé le plus loin possible de la ville pour ne pas déranger les habitants et les passants. N'ayant aucune confiance en l'appareil respiratoire qu'on lui avait fourni qui serait sûrement inutile dans sa forme prochaine, le combattant des contrées enneigées n'avait pu trouver refuge dans l'immensité des océans. Il commençait à sincèrement regretter de s'être aventuré dans ces lieux alors qu'un cycle sanglant pointait...

Pendant plusieurs heures, Uskøl resta dans son coin, recroquevillé contre lui-même. Il était nu ; il avait rassemblé ses affaires dans un coin et les avaient bien cachées pour éviter qu'un plaisantin ne les lui ôte.

À un moment, on entendit un hurlement puissant et effrayant.
Celui d'une bête géante particulièrement dangereuse.
Aucun abyssal n'avait vu d'ours, et encore moins d'ours garou. Ils n'étaient pas prêts à abattre une telle créature, surtout enragée comme elle l'était.
Ses hurlements résonnaient dans les environs, temporisés par des grognements furieux et assoiffés de sang frais.


L'animal ne sut pas combien de temps il était resté dans son coin, sans manger quoi que ce soit. Il s'était quelque peu déchaîné sur les rochers l'entourant, les griffant, les lacérant et les brisant.
Une rage insoutenable le prenait, et malheureusement il n'avait rien sous la main lui permettant de se calmer. Laissant sa fureur passer le temps, la bête devint la plus grande menace de ces rochers autrefois fort plaisants...

Peut-être qu'un voisin en eut plus qu'assez du tapage nocturne, mais la créature déchaînée reçut une visite qui regretta rapidement de s'être embarquée.
Un large reptile aux écaillée longues, pointues et acérées s'approcha de la bête. Il avait une grande gueule pourvue de dizaines de dents aussi tranchantes que des épées. Peut-être qu'avec tous ces caractéristiques menaçants le petit "crocodile" abyssal espérait mettre un terme à cette furie. En soi, il n'avait pas complètement raté son coup ; après sa visite, l'animal enragé s'était calmé et allongé sur le sol chaotique, attendant la fin de son état passager. La créature des profondeurs, en revanche, n'avait pas eu cette chance. En quelques coups de griffes, elle avait perdu des membres malgré la résistance de sa carapace chitineuse renforcée par des générations passées à survivre face à d plus grosses créatures dangereusement affamées.
Le reptile avait rendu l'âme quand les épais crocs monstrueux de la bête s'étaient refermés sur son cou, le broyant et laissant d'importantes coulées de sang s'en échapper. Le reste fut extrait quand la créature éveillée lacéra le ventre de la créature abyssale, répandant ses tripes sur le sol fracturé. Bref, elle avait servi de défouloir à l'animal complètement furieux. Ce dernier s'était calmé en mâchottant les différentes parties du reptile qui trainaient un peu partout.

Le lézard abyssal cru, il n'y avait rien de mieux pour les carnivores dans son espèce !





Le Nord n'oubliera pas.

Uskøl s'exprime en #82C8FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selsya Åsa
Jarl de la Milice ♦ Envoûteuse glaciale

avatar

Messages : 366
Expérience : 3052
Féminin Âge RP : 114

♦ Politique : 90
Métier : Forgeron d'A. - Maîtresse Absolue
Disponibilité : Disponible

Titres:
 

(Orrur, chouette de Selsya +400, v+400 ; Dissuasion : vous évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
2407/2407  (2407/2407)
Vitesse: 212
Dégâts: 3219

MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   Sam 16 Sep 2017 - 0:44

Selsya relut le nom inscrit sur son morceau de parchemin et leva la tête : elle était bien à " L'Holothurie ". Un abyssal qui s'occupait de la gestion de son équipe, celle du Nord, lui avait chaudement recommandé ce restaurant local. Ils y préparaient, selon lui, les meilleures spécialités du concombre de mer. Intriguée, Selsya se laissa tenter et s'était décidée à y prendre un repas.
Une abyssale un peu âgée l'accueillit cordialement et l'emmena à une table.


- Que désirez-vous pour déjeuner ?

- Serait-il possible, pour votre chef, de me préparer un petit plateau avec un assortiment des recettes de concombre les plus typiques du coin ? Je suis vraiment curieuse de découvrir vos spécialités.

- Je pense qu'il en sera enchanté, ma petite demoiselle.

Selsya patientait depuis plusieurs minutes, elle regardait partout autour d'elle, les mains jointes sur la table. Elle éprouvait une sorte d'anxiété, ne sachant pas trop à quoi s'attendre. Quand enfin, le plat arriva !
La serveuse déposa plusieurs assiettes devant elle, dans lesquelles était présent quelques morceaux de divers plats. Cependant, sans aucune explication, elle s'en alla.

L'elfe des glaces ne savait pas trop par quoi commencer, ni comment. Elle décida alors de tester un morceau du plat le plus proche d'elle : il s'agissait d'une sorte de salade, avec des morceaux de feuilles légèrement rouges, probablement des algues, ainsi que des morceaux de quelque chose de marron, finement tranché, le tout baignant dans un jus un peu jaunâtre. Des trois, c'était le plat qui semblait le plus appétissant. Selsya piqua alors de sa fourchette un morceau de chaque et engouffra l'ensemble dans sa bouche : la texture était quelque peu gluante, mais rien de bien gênant, c'était comme si on avait mis un œuf cuit dur dans sa bouche avec des morceaux de betterave cuite. Il y avait un arrière-goût un peu citronné, mais l'ensemble du plat n'était pas très relevé. Ce n'était pas un grand étonnement pour la jeune femme. Elle termina sa bouchée, en reprit, chaque élément séparément et non, toujours pas. Elle n'accrochait pas vraiment.

Le second plat, maintenant. Selsya était lancée et... Elle avait faim. L'allure des mets ne lui disait rien, mais quand l'appétit allait... Il fallait se contenter de ce qu'il y avait devant soi.
Ce second plat donc, était frit. C'était long, ce que Selsya pensait donc être le concombre, frit. Étrange. Elle trouvait vraiment ça curieux de faire frire un légume si naturellement humide, mais soit. Elle coupa un bon morceau et l'attrapa entre ses dents. Ca croquait, la texture était agréable. La friture était délicieuse et bien que le concombre n'était pas fort en goût, le tout était très bien assaisonné. Ce n'était pas un coup de cœur, une fois de plus, mais ce n'était pas mauvais.

Enfin, il était temps pour ce dernier plat, celui qui l'enchantait le moins. On aurait dit une sorte de ragoût à en voir l'allure, comme si on avait fait cuire un gibier un bon moment. L'assiette était ovale et longue et une sorte de rôti était en son milieu, nappé d'une sauce épaisse et marron. Une sorte de plante semblable à du brocoli accompagnait le plat. Selsya commença donc par en goûter, afin de voir si ça en était, ce qui n'était pas le cas. La chose, ce nouveau légume, avait plutôt le goût d'un topinambour, c'était étrange. Enfin, elle coupa un morceau de concombre, une fois de plus étonnée de cette préparation. Le goût était passable, bien que toujours assez fade. La sauce n'était pas très bonne quant à elle, elle avait le goût d'un caramel salé trop cuit. Le pire dans tout ça, c'était la texture du concombre, spongieux et mou à souhait. La jeune femme ne put retenir une grimace. Elle posa ses couverts, la faim coupée.

La jeune femme se leva et se dirigea alors vers la réception, où elle demanda l'addition. La serveuse était souriante et cordiale, mais alors qu'elle poussa la porte de la cuisine afin d'adresser un mot au cuisinier, Selsya fit des yeux ronds comme des billes : elle venait de voir, dans un aquarium, plusieurs créatures en forme de boudin en train de ramper.


- Euh... Excusez-moi, mais... Qu'est-ce que ceci ?

- Ca ? Mais ce sont les concombres des mers, ma jolie, quelle question !

- Pardon ? Le concombre de mer n'est pas un légume ?

- Pas du touuuuuuuut, quelle idée ! Répliqua la serveuse.

Selsya se sentait mal, très mal. Elle régla l'addition et sortit rapidement de l'endroit. Elle sentait remuer dans son estomac. La jeune elfe avait l'impression que ça rampait dans son ventre, que ça gesticulait, et elle n'arrivait pas à effacer l'image des créatures dans la cuisine. Enfin, les images des plats, leur goût, leur texture, lui revenaient. Doucement, elle se rendait compte de ce qu'elle avait avalé.
L'elfe des glaces supportait assez mal la nourriture animale, non pas par souci éthique, mais son corps, comme la plupart de celui des elfes, n'était pas habitué à digérer la nourriture carnée. D'autant qu'il fallait l'avouer, les holothuries n'étaient pas très ragoûtantes.
Selsya eut un haut le cœur et enfin, son corps décida de se purger de ce qui venait de se passer.







Jurassic World Esprit barbare
Dialogue : #5472AE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2017] Le Nord n'oubliera pas   

Revenir en haut Aller en bas
 

[2017] Le Nord n'oubliera pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» au pôle nord
» Dans le Nord, il n'y a pas que des corons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mers & Océans :: Ville sous-marine de Sitlantà :: Ynatlatt :: [Épreuve] Découvertes Culinaires-