AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1666 jours !
Dùralas, le Mer 23 Mai 2018 - 17:08
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 472
Expérience : 1488
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 21
Métier : Bûcheron - Expert
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2815/2815  (2815/2815)
Vitesse: -104
Dégâts: 1729

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Mer 18 Avr 2018 - 14:03

☠️

L'arrogant serpent répondit à ma question:

"Comment ça "si on survit"? J'entends bien pas mourir ici moi, mon nom à moi c'est Equinoxe, je sens de la force dans tes marteaux, à nous deux on peut le tuer d'un coup avant qu'il n'ait eu le temps d'aplatir quelqu'un."

Ainsi donc mon compagnon d'arme du jour se nommait Equinoxe. Un nom aux consonnances bien mystérieuses. Peut-être était-ce un surnom, comme moi?
Le troll se mit soudain à lever son gigantesque pied, prêt à nous écraser et à faire s'effondrer la caverne souterraine. Ledit Equinoxe souffla alors:

"C'est ma chance."

Je le sentis bander sa volonté pour invoquer sa dévastatrice magie. Sans que je ne réussisse à percevoir ce qu'il s'était passé, notre adversaire géant se mit à chanceler et avant qu'il n'ait enfoncé son pied dans le sol, il tomba lourdement. Si lourdement que des morceaux de roches commencèrent à se détacher du plafond. Le serpentaire me lança alors:

"Cette idiot va nous enterrer vivant, il faut l'achever maintenant!"

J'acquiesçai à son encontre, tentant tant bien que mal d'esquiver les grosses pierres qui nous tombaient sur le museau. La méthode d'Equinoxe me rappelait ma jeunesse tumultueuse, ce qui m'avait valu le surnom que je portais aujourd'hui. Heureusement que je m'étais calmé avec le temps. Mais l'heure n'était pas aux souvenirs, car le troll était déjà en train d'essayer de se relever. Et comme l'avait dit mon compagnon d'arme, il fallait l'achever. Je criai donc vers lui:

"Je m'en occupes!"

Je rangeai mon bouclier et pris mon marteau à deux mains, prêt à l'achever en un seul coup. Je chargeai donc vers lui, et il me sembla que les pierres ne s'écroulaient plus l'espace d'un instant, sûrement grâce à la magie du naga. C'était ma chance à moi aussi.
J'étais porté par l'ardeur du combat, et aucune des deux abominations qui tenta de me sauter dessus n'arriva à stopper ma charge. Je les envoyai toutes deux se briser la colonne vertébrale contre la paroi, et arrivé à la hauteur de la tête du troll, je hurlai un cri de rage avant d'écraser le plus violemment possible mon marteau sur sa tête:

"HYAAAAAAAAAAAHHH!!!"

Je crois n'avoir jamais frappé aussi fort qu'à l'instant. La tête du troll feuillu éclata littéralement, me recouvrant d'un sang verdâtre à l'odeur assez peu ragoûtante. Je me tournai alors vers mes compagnons, couvert de sang, et hurlai:

"QUE LES ENNEMIS DE LA JUSTICE SOIENT TOUS DECIMES JUSQU'AU DERNIER!!!"

J'étais rentré en frénésie guerrière, pour la première fois depuis un long moment. Cela me rappela la place qui était la mienne: en plein coeur du champ de bataille.

[Attaque troll]


Dernière édition par Grabuge le Mer 18 Avr 2018 - 14:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3409
Expérience : 14821

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Mer 18 Avr 2018 - 14:03

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Jeu 26 Avr 2018 - 0:29

Nuckelavee A et B attaquent à 100 sur Equinoxe.

Combat Grabuge, Le Voyageur, Equinoxe - Ennemis

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 638

@Grabuge : 1250
Vitesse : 231
Dégâts : 2379
Bonus : Abnégation kazharienne : +40% de dégâts si RP dans l'Est [Activé]

@Equinoxe : 1370
Vitesse : 286
Dégâts : 1244
Bonus : Ensorceleur : Annule un pouvoir adverse [Activé]

@Le Voyageur : 109
Vitesse : 121
Dégâts : 38
Bonus : Plume de corbeau : Ton prochain combat te fait gagner le double de pièces d’or (maximum 50 de plus) [Activé]

--------VERSUS-----------

Ennemis :

Vitesse du groupe : 360

Nuckelavee A : 470
Vitesse : 180
Dégâts : 100
Bonus : Aura pestilentielle : Les joueurs perdent 70 de dégâts et 70 de vie tous les 2 tours. [Bloqué par Equinoxe]
Butin : /

Nuckelavee B : 500
Vitesse : 180
Dégâts : 100
Bonus : Aura pestilentielle : Les joueurs perdent 70 de dégâts et 70 de vie tous les 2 tours. [Bloqué par Equinoxe]
Butin : /

Troll des forêts : MORT
Vitesse : 200
Dégâts : 700
Bonus : Pieds empoisonnés : Les dégâts et la vitesse des adversaires sont réduits de 20% [Bloqué par Equinoxe]
Butin : 1 peau de troll des forêts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Voyageur
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 416
Masculin Politique : 01
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
124/124  (124/124)
Vitesse: 136
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Sam 28 Avr 2018 - 2:44

Cet énorme tremblement de terre que nous venons tout juste de sentir n'est, fort heureusement, pas la venue d'un nouveau troll qui viendrait gâcher la fête (ou apporter plus de joie à celle déjà en cours, tout dépend du point de vue). En tout cas moi, je suis plutôt reconnaissant envers mes nouvelles rencontres pour s'être occupées de cette grosse bestiole. Bon, je sais très bien qu'ils vont devoir faire de même avec ces charognards. En même temps, quelle idée de se promener avec un bout de bois pour se battre. Tant pis hein ? On va faire avec, de toute façon je ne peux plus rien faire d'autre maintenant et, en fait, je n'ai pas envie d'en faire plus que ça.
- Bien joué, vous l'avez eu ! C'était facile en fait, ahahah !

Tout n'est pas encore joué puisque les abominations sont toujours de mise et ces saloperies en ont profité pour s'attaquer au serpent. C'était bien la peine que je les occupe si c'est pour qu'elles aillent se foutre se la gueule d'un autre. Je sens que je vais en entendre parler après le combat, ou peut-être dans les prochaines secondes ? Je ne vais pas lui laisser cette opportunité et tout de suite venir titiller ces bestioles. J'vais leur faire changer de cible moi ! Enfin, j'espère parce qu'avec ce stupide bâton...


[Attaque sur Nucklavee A]




Bien le bonjour, comment allons-nous ?
J'ai une petite proposition à vous faire si vous voulez bien m'accorder quelques instants.
Pourriez envisager...

De me faire parler en #BA824E ?
Merci Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3409
Expérience : 14821

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Sam 28 Avr 2018 - 2:44

Le membre 'Le Voyageur' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 278
Expérience : 1313
Masculin Âge RP : 29

Politique : 17
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2295/2295  (2295/2295)
Vitesse: 279
Dégâts: 1081

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Dim 29 Avr 2018 - 13:33

Le troll n'était déjà plus un problème, le coup sauvage du justicier l'avait mis hors d'état de nuire, dommage pour ce dernier, pas de crasse-croûte humain pour aujourd'hui.
Ni les autres jours en fait...ou bien on mange encore après la mort? Peut-être qui sait...

Vallon était impresionné de la tournure des événements, le gigantesque troll était réduit à néant avant même de pouvoir porter une attaque.
"Eh bien dis-donc Grabugeou, t'as mangé quoi au ptit dej? " dit le jeune stygien avec ironie, cachant une véritable acclamation pour un coup aussi magistral.
"Eh bien tu te bats pas à moitié, toi alors" prononça le jeune serpentaire, en admirant le cadavre du troll, ce gros balourd en moins, il ne restait plus que ces petits êtres méprisables.

D'ailleurs en parlant de méprisables, fallait en plus qu'elles attaquent l'être demi-serpent.
Le plan de Vallon tombait à l'eau, lui qui aurait aimé les abbatrent avec une chute de pierres.
Mais dans la réjouissance collective, ils avaient un peu oublié les ennemis.

- Bien joué, vous l'avez eu ! C'était facile en fait, ahahah !

-Facile....mmh j'aurais bien voulu t'y voir tout seul , rétorqua toujours en taquinnant  le jeune serpent à l'humain.

Face à l'assaut des deux Nucklavee(s)  ; le naga pris le choc et encaissa. Il n'avait même pas bouger d'un poil. Il faut dire que les nagas pèsent entre 150 et 200kg.
Le naga avait déjà replongé ses esprits dans le temple découvert plus tôt, et maintenant qu'il avait avec lui le jeune ange noir, il était impatient d'y retourner.

Lors d'une nouvelle initiative de l'une d'entre elles, le jeune naga claqua des doigts une fois, la créature s'était alors arrêtée dans les airs, un deuxième claquement et la créature explosa de l'intérieur.
-D'un ennui, ces créatures, au lieu de bailler aux corneilles, vous pouvez pas vous rendre utile vous deux?

Vallon, se rua vers le naga avec dextérité, et après un bref examen, il rendit son verdict:
-C'est bon vous n'avez rien dit-il un sourire gigantesque.
- Vallon .... le naga préféra ne pas répondre plus , son comapgnon avait décidément trop d'enthousiasme en lui.

La dernière créature était désormais cernée, et à elle seule était une larve innocente dans un nid d'oissillon. Vallon lui fit les gros yeux :
"Alors, la bebête, c'est qui a fait une méga boulette en nous attaquant, hein?" "Dis adieu à la vie!!"
"Vallon..." soupira le naga.

Dame chance à vraiment sourit à nos aventuriers, finalement le jeune humain qui cherche sans cesse la mort, à maintenant une raison de vivre. Cette chance n'était peut-être pas dû au hasard, y avait-il quelque chose au fond de cette crevasse?






Dernière édition par Equinoxe le Dim 29 Avr 2018 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3409
Expérience : 14821

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Dim 29 Avr 2018 - 13:33

Le membre 'Equinoxe' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Naga' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 472
Expérience : 1488
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 21
Métier : Bûcheron - Expert
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2815/2815  (2815/2815)
Vitesse: -104
Dégâts: 1729

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Jeu 3 Mai 2018 - 14:33

☠️

Je venais d'exploser un troll d'un coup de marteau. Aujourd'hui la Justice allait s'abattre sur l'engeance des ténèbres. Je me tournai, toujours complètement ensanglanté, vers la demi douzaine d'abominations qu'il restait à l'écart dans l'ombre, raclant la sol de leur longues griffes. Une cible parfaite pour mon courroux.

Je chargeai vers elles en hurlant, laissant mes camarades se charger des autres. Je fis un cri de rage guerrier tout en percutant la première d'un coup d'épaule. Elle tombai au sol avec un hurlement strident, mais n'eut le temps de faire plus car je saisis son crâne de ma main gauche et l'écrasai violemment contre la paroi rocheuse. Mon regard était vide de toute compassion. Seule une flamme ardente scintillait dans mes yeux. La flamme de la détermination.
Une des abominations me sauta dessus, plantant ses griffes dans mon bras droit. Faisant complètement fi de la douleur, je la pris par le cou et la lançai au sol. Puis, saisissant mon marteau à deux mains, j'écrasai mon arme contre son crâne, dans une nouvelle gerbe de sang. Il restait quatre de ses créatures, qui hésitaient maintenant visiblement à avancer un peu plus dans la pénombre où je me trouvais. L'une d'elle fit un mouvement, que je stoppai net en jetant mon marteau dans sa direction. Le Nuckelavee prit mon marteau en pleine tête et s'écroulai plus loin, raide mort. J'étais maintenant à mains nues, contre trois monstres griffus et avides de chair fraîche. Cela ne m'effrayait pas.

La plus courageuse qu'il restait, si l'on pouvait qualifier son abjecte soif de sang comme du courage, sauta vivement sur moi alors que les deux autres fuirent de l'autre coté. Mais j'étais préparé. Je la cueillai d'un coup de poing dans la mâchoire qui la fit s'écraser à terre avant d'avoir pû me toucher. Je me mis alors à califourchon sur elle, bloquant ses pattes avants qui auraient facilement pû me trancher la gorge, avant de me mettre à la ruer de coup. Chaque coup de poing faisait craquer un peu plus les os de son crâne, et ses efforts pour sortir de mon étreinte étaient de plus en plus faibles. Finalement, au bout d'une minute à marteler sa tête de mes poings ensanglantés, je me relevai, alors que la créature était agitée de spasmes cadavériques. Les deux autres qu'il restait étaient déjà bien loin, je n'aurais jamais eu la vitesse ou l'énergie pour les courser. Je commençai donc à me calmer, et alors que l'adrénaline retombait mes légères blessures commencèrent à me lancer. Je ramassai mon marteau, le rangeai dans mon dos, enlevai mes gants pour me masser les poings et me dirigeai vers mes compagnons qui venaient d'achever le travail.

J'étais toujours couvert de sang vert et rouge, l'un du troll et l'autre des terreurs griffues que je venais d'éliminer. Je regardai donc ledit Equinoxe et le vagabond, armé de son bâton, et dit à ce dernier:

"Tu te bats avec hargne pour un simple vagabond. Pourquoi as-tu risqué ta vie pour nous alors que tu aurais pû fuir?"

La question était dit sur le simple ton de la curiosité. Je me demandais en effet pourquoi n'avait il pas fui à la première occasion, vu le piètre armement qu'il possédait. C'était une attitude noble et courageuse, ça me plaisait.
Je me tournai aussi vers le naga écarlate et son ami tout en leur disant avec un léger rictus en guise de sourire:

"Bien joué avec le troll, on a été performant! Merci à toi aussi Vallon."

Ils s'étaient bien battus, et ils méritaient donc des félicitations. Vallon ne faisait pas partie de ces gens plein d'assurances qui se débinaient à la première embûche, cela faisait plaisir à voir. Et son compagnon d'arme, Equinoxe, ne semblait pas craindre les défis non plus. J'avais fait de belles rencontres aujourd'hui avec ce séisme, mine de rien.

[Attaque le Nuckelavee restant]


Dernière édition par Grabuge le Jeu 3 Mai 2018 - 15:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3409
Expérience : 14821

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Jeu 3 Mai 2018 - 14:33

Le membre 'Grabuge' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Sam 5 Mai 2018 - 14:39

FIN DU COMBAT
Les joueurs sortent victorieux de ce combat !
Equinoxe, Grabuge et Le Voyageur remportent 31 pièces d'or et 26 points d'expérience, ainsi qu'une magnifique peau de troll des forêts.
Le Voyageur utilise son artéfact Plume de corbeau et gagne 31 pièces d'or supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Voyageur
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 416
Masculin Politique : 01
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
124/124  (124/124)
Vitesse: 136
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Sam 5 Mai 2018 - 21:00

Autant de rage en une seule petite créature... Pourquoi ? Pourquoi avoir fait ça ? Qu'est-ce qu'elles t'ont fait ? Pourquoi avais-tu besoin de faire exploser ta rage, de te soulager, de te vider de cette façon ? Le naga semble satisfait de ce spectacle. Créatures violentes et sanguinolentes. Je suis, tout simple, neutre, mais dans mon esprit ça fourmille. Je ne comprends cet excès de violence et surtout cette satisfaction après l'avoir fait comme s'il s'agissait seulement d'avoir rebouché un trou dans un mur. oui, ces créatures voulaient nous déchiqueter, mais il nous suffisait des les tuer, pas de les brutaliser...
Suis-je l'intrus de ce groupe ? Ou de ce monde rongé par la violence ? Est-ce notre avenir ? De perpétuels combats et du sang et de la destruction... Oui, j'ai peur. J'ai peur de ce monde et ce qu'il est en train de devenir. Est-ce pour cette raison que le vieux m'a subtilement encouragé à prendre le large ? Voulait-il et voudrait-il que je vois tout ça ? Assurément, il compte sur moi pour reprendre son flambeau, mais est-ce que tout ça est un enseignement qu'il souhaite que j'ai ? Je ne sais pas, mais c'est une évidence que je vais en tenir compte...
- Tu te bats avec hargne pour un simple vagabond. Pourquoi as-tu risqué ta vie pour nous alors que tu aurais pu fuir ?

Fuir ? Voyons... J'ai de l'honneur, je n'ai jamais fui un combat. Alors c'est vrai, je n'ai pas de quoi aider comme il m'était possible de le faire avant, mais il est hors de question de rester. Aurais-je fait la même chose envers mes ennemis ? Bon sang, même dans un tel cas je n'aurais pu les laisser livrés à eux-mêmes. Suis-je bon ? Ou simplement opportuniste ? Ah la barbe ! Qu'est-ce que ça peut me faire ?! Je ne suis plus là pour ça, je suis... un vagabond, oui. Je suis le voyageur, l'homme qui passe et repasse. Qui est-il ? Est-ce que ça a une importance ? Ce n'est qu'un gars qui passe et repasse...
- Pourquoi fuir ? Il n'y a aucun voyage dans la fuite. Il était là mon voyage, dans ce combat. Et cette noblesse dont tu as pu nous faire part... C'était hors de question de t'abandonner.

Bon, maintenant que l'instant émotion est passé faudrait qu'on pense à autre chose. Si on ne fait rien, ils vont pleurer parce qu'ils ne peuvent retourner à la surface...
Ces jeunes...
Ça dramatise pour un rien !

En tout cas, le troll là, il vient pas de n'importe où. Vu sa carrure élancée, la teinte de sa peau et les polyporales, les champignons en forme d'assiettes, sur ses jambes, j'en déduis qu'il n'était pas un montagnard. Un bon gros troll des forêts ça, c'est sûr. Pas une espèce qui vient dans les grottes et crevasses. Donc le bonhomme s'est retrouvé là comme eux, mes compagnons de route. Ce qui signifie tout simplement qu'il y a sûrement un passage plus accessible.
- Sinon, le troll des forêts là, il a dû faire des dégâts en tombant. C'est obligé que cet endroit sera plus simple à escalader, si besoin d'escalade.




Bien le bonjour, comment allons-nous ?
J'ai une petite proposition à vous faire si vous voulez bien m'accorder quelques instants.
Pourriez envisager...

De me faire parler en #BA824E ?
Merci Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 278
Expérience : 1313
Masculin Âge RP : 29

Politique : 17
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2295/2295  (2295/2295)
Vitesse: 279
Dégâts: 1081

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Ven 11 Mai 2018 - 13:28

Le combat s'acheva bien vite, tant mieux, déjà que le côté "je tombe dans une crevasse" n'est pas des plus sympatique, qu'on se l'accorde, il manquerait plus que la crevasse fasse office de cimetière à ciel ouvert.
On pouvait enfin respirer de nouveau, sans les assauts perpétuelles de ces bouffeurs de viande.
D'ailleurs un peu de vent frais serait pas mal, parce que les cadavres, bah ça dégage une odeur putride assez dérangeante tout de même.

Vallon, était preque au bord de nous sortir sa fameuse danse de la joie, mais il préféra faire sa petite blague pour détendre l'atmosphère:
"Hé, Grabugeou, tu es déjà vert, pas besoin d'en rajouter" s'exprima t-il avec humour envers le justicier aux marteaux assomants. En tout cas la rage de vaincre, en fat un très bon combatant.

Le naga acquiessa des dires du gobelin, leurs attaques succesives avaient décimé la plus grande menace, le serpentaire regarda désormais ce troll qui aurait pû faire de sérieux dégâts avec sa stature.
Sa question envers l'humain était aussi intéressante, envers ce drôle de vagabond qui s'est battu avec un bâton...

- Pourquoi fuir ? Il n'y a aucun voyage dans la fuite. Il était là mon voyage, dans ce combat. Et cette noblesse dont tu as pu nous faire part... C'était hors de question de t'abandonner.


-T'es amoureux ou tu nous fais l'éloge d'un mélodrame? Le seul voyage ici bas, c'est un aller-simple au cimetière. Et désolé mais personne viendra t'offrir un billet pour revenir.
Enfin si j'ai bien compris, la mort ne semble pas te déranger. Donc la prochaine fois, ne compte pas sur moi pour te sauver. Toi et ton stupide bâton. D'ailleurs t'as plus intérêts d'être sur ma route.


La peau rouge se tournant ensuite vers la peau verte (humour) :
"Je crois en avoir eu assez avec cet humain, il semble s'enticher pour toi, comme une abeille vers une fleur plein de nectar, je te laisse, son manque de perspicacité m'a laissé de marbre. Vous avez surement des choses à vous dire, vous les porteurs de lumières."

Enfin, il commença à s'éloigner:
"Vallon, on a un ornement bien mystérieux à étudier, donc ne traîne pas trop!"

Vallon, fit un geste pour acquissier les dires de l'écailleux, mais maintenant que le combat était fini, il avait enfin l'occasion d'en apprendre un peu plus sur ses nouveaux  camarades.
"Héhé, toujours aussi sympatique mon naga rebelle, héhé! " puis volant par fourberie la bâton du jeune voyageur. " Faudra de trouver une autre arme que celle-ci, surtout si ton rêve est de parcourir le monde, pas que l'harmonie et le pacifisme me dérange, mais il y a bien d'autres de dangers et menace pour compter sur un bâton. Et puis je te vois bien, avec une belle épée." il fit le mouvement et siffla pour représenter les coups tranchants.
Il augmenta sa vitesse passant de droite à gauche du voyageur: "Je suis sûr que tu en verras des choses toi, tu me raconteras hein?"
Il fit une roue, puis deux saltos pour se diriger vers le gaillard en armure, qui était encore plein de sang de monstres. (assez gluand quand même)
"Quant à toi Grabugeou, ah berk ça colle, ah ah" *se débattant pour ôter la bave*  
"Tu es un justicier oeuvrant pour une cause je présume? Pour rendre service au premier venu, tu dois avoir des principes de mmmh d'une faction?" il fit une tête comme si l'avait trouvé la réponse à une équation complexe.
"Et sinon..... *se concentrant sur la question* ...... *donnant un vrai suspens*.... tu aimes le poulet? Non parce que j'ai faim là, tu vois, héhé!"

En attendant les réponses de ses acolytes de combat dans cette crevasse, le jeune stryge enchaina les mouvements rapides, et face aux lueurs du soleil, il secoua sa chevelure et déploya ses ailes dissimulées jusqu'à alors.
Elle était encore toutes fragiles, toutes neuves, venant à peine de finir leur nouvelle croissance. Il tenta un léger décollage, et s'échauffait pour les muscler.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 472
Expérience : 1488
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 21
Métier : Bûcheron - Expert
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge +200, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
2815/2815  (2815/2815)
Vitesse: -104
Dégâts: 1729

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Ven 11 Mai 2018 - 18:03

Vallon y alla de son petit commentaire alors que je sortais un mouchoir de mon sac pour m'essuyer le visage:

"Hé, Grabugeou, tu es déjà vert, pas besoin d'en rajouter."

Je lui répondis par un léger sourire avant de me tourner vers le voyageur errant qui répondit à ma dernière question:

"Pourquoi fuir ? Il n'y a aucun voyage dans la fuite. Il était là mon voyage, dans ce combat. Et cette noblesse dont tu as pu nous faire part... C'était hors de question de t'abandonner."

Ainsi donc il était bel et bien resté pour me sauver, d'après ses dires en tout cas. Ce genre de noblesse d'âme, si elle s'avérait vraie, m'intéressait. J'étais après tout à la recherche de compagnon avec ce genre d'état d'esprit pour refonder Egide et laver Dùralas de ses ténèbres.
Mon compagnon d'arme du moment reprit:

"Sinon, le troll des forêts là, il a dû faire des dégâts en tombant. C'est obligé que cet endroit sera plus simple à escalader, si besoin d'escalade."

J'acquiesçai à ses dires, lui donnant raison. C'est vrai que vu les dégâts qu'avait fait le troll, il n'aurait guère été étonnant de trouver un passage ou même un amas de rocher assez stable pour pouvoir grimper. Après, c'était sans compter sur mon agilité assez médiocre. Ce qui était assez ironique pour un gobelin, je vous l'accorde.
Soudain, Equinoxe prit la parole, l'air légèrement provocateur:

"T'es amoureux ou tu nous fais l'éloge d'un mélodrame? Le seul voyage ici bas, c'est un aller-simple au cimetière. Et désolé mais personne viendra t'offrir un billet pour revenir.
Enfin si j'ai bien compris, la mort ne semble pas te déranger. Donc la prochaine fois, ne compte pas sur moi pour te sauver. Toi et ton stupide bâton. D'ailleurs t'as plus intérêts d'être sur ma route.
"

J'avais donc bel et bien raison quand je pensais que les deux avaient des griefs avant que le combat ne débute et que la cavalerie – composée d'un lanceur d'aiguille et d'un gobelin justicier – n'arrive. Cependant, je n'aimais pas vraiment le ton dont il avait prononcé ses mots. Ma mâchoire se crispai, instinctivement, mais je décidai de ne pas répondre. J'avais connu bon nombre de personnes irrascibles par le passé, et cela ne méritait pas un duel.
Le serpentaire se tourna alors vers moi:

"Je crois en avoir eu assez avec cet humain, il semble s'enticher pour toi, comme une abeille vers une fleur plein de nectar, je te laisse, son manque de perspicacité m'a laissé de marbre. Vous avez surement des choses à vous dire, vous les porteurs de lumières."

Je levai un sourcil intrigué aux mots "porteurs de lumières". Je comprenais ce qu'il voulait dire par là, en ma qualité de justicier, mais je saisissais mal ce qu'il insinuait sur ses propres intentions. Quoi que tout n'était pas aligné que sur l'axe du Bien et du Mal. Il devait certainement faire partie de la majorité d'égoïste qui ne vivaient que pour eux. Et c'était tout à leur honneur, tout le monde n'avait pas le courage et la force mentale pour faire le bien, et le faire bien.
Il se tourna alors vers Vallon et lui dit tout en commençant à s'éclipser:

"Vallon, on a un ornement bien mystérieux à étudier, donc ne traîne pas trop!""

Un ornement? Je haussai les épaules intérieurement. Je ne savais pas qu'il y avait quoi que ce soit dans cette crevasse qui venait tout juste d'être créée, mais si le naga le disait...
Vallon décida de discuter un peu avec nous avant de suivre son ami. Lui avait été sympathique tout au long de notre périple commun, quoi qu'un peu trop excité à mon goût. Il nous confia alors que le naga s'éloignait de plus en plus:

"Héhé, toujours aussi sympatique mon naga rebelle, héhé!"

Je lui fis un léger sourire neutre, comme pour dire "Ainsi va la vie".
Puis, sans crier gare, il arrachai le bâton des mains du voyageur avant de lui dire sur son éternel ton guilleret:

"Faudra te trouver une autre arme que celle-ci, surtout si ton rêve est de parcourir le monde, pas que l'harmonie et le pacifisme me dérange, mais il y a bien d'autres dangers et menaces pour compter sur un bâton. Et puis je te vois bien, avec une belle épée."

Suite à quoi notre bouffon commença à imiter – assez maladroitement – un bretteur avec son épée. Je ne pus m'empêcher de ricaner légèrement, car sa positions et ses coups d'épées me rappelait moi à l'époque, quand je débutais tout juste.
Il enchaîna:

"Je suis sûr que tu en verras des choses toi, tu me raconteras hein?"

En supposant qu'ils se revoient un jour, ce qui semblait compromis vu le ton condescendant du naga qui lui servait de compagnon. Je lui confia néanmoins, pour plaisanter et détendre encore un peu plus l'atmosphère:

"Va falloir progresser avant de te lancer dans le maniement de l'épée, Vallon. Héhé."

Il fit quelques acrobaties avant d'atterrir devant moi et de me dire:

"Quant à toi Grabugeou, ah berk ça colle, ah ah"

Je regardai là où il me désignait, et c'était vrai que mon armure était encore plein de sang poisseux et puants. Rien qu'une étendue d'eau ne saurait nettoyer, mais pour l'heure je n'allais pas nettoyer mon armure avec un mouchoir. J'avais d'autres chats à fouetter.
Vallon continua à me parler, un peu plus sérieusement cette fois:

"[color=#0acddc]Tu es un justicier oeuvrant pour une cause je présume? Pour rendre service au premier venu, tu dois avoir des principes de mmmh d'une faction?[color]"

Mmh, ce n'était pas tout à fait vrai. J'étais bel et bien chez les kazhariens, et par choix bien sûr, mais mes idéaux ne venaient pas de là du tout. Je corrigeai donc:

"Je sers la Justice, en effet. Et je suis kazharien aussi, tu as raison. Mais mes idéaux viennent d'ailleurs. C'était les idéaux de ma compagnie, Egide. Je doute que l'un de vous d'eux en ait entendu parler, elle était très populaire à l'époque de vos arrières grands parents, mais est peu à peu tomber dans l'oubli jusqu'à disparaître."

J'omis de dire que c'était moi qui les avaient fait disparaître, ou en tout cas les quelques membres corrompus qu'il restait. Si on réfléchissait, lorsque j'avais massacré tous mes anciens frères d'arme après qu'ils se soient détournés de la Justice, Egide était déjà en fin de vie, et il ne restait pas plus qu'une trentaine de personnes. Je me demandais ce que devenait mes autres compagnons, les vrais frères d'armes qui avaient décidés de partir avant que la corruption ne les touche.
Je laissai cette réflexion pour plus tard car Vallon continuai à parler, tel un moulin à parole d'un mètre soixante-dix:

"Et sinon..... " Il mit un moment à se concenter sur la question, comme un enfant qui inventait sa question après l'avoir posée. " Tu aimes le poulet? Non parce que j'ai faim là, tu vois, héhé!"

Je souris un peu plus. Cet humain avait le don de m'arracher des sourires, moi qui était souvent si stoïque. Malgré moi bien sûr, je n'étais pas du genre à toiser tout le monde avec un mépris à peine dissimulé, sans jamais sourire. Mais j'étais plutôt discret dans mes émotions. Sauf quand il s'agissait de la rage guerrière.
Je hochai la tête de droite à gauche en soupirant, avant de lui répondre:

"Ah la la la... Vallon...Vallon... Equinoxe ne doit pas s'ennuyer avec toi. Et si tu veux savoir oui j'aime bien le poulet, mais en général je mange de la viande de boeuf séchée quand je voyage. Chose qui ne m'est pas arrivé depuis un moment malheureusement."

Pendant que je lui répondais, il s'amusait à faire quelques pirouettes de son coté, tentant de s'envoler avec ses petites ail- attends, depuis quand avait-il des ailes? Vallon m'avait berner, car celui que je pensais être un humain était en réalité un stryge noir. Je fis donc une moue de déception, déçu de ne pas avoir compris plus tôt. C'est vrai qu'un naga avec un humain, c'était pas commun. Un naga et un stryge noir par contre, c'était bien plus réaliste.
Pourtant, contrairement à ses autres frères, Vallon semblait bien plus enjoué et sympathique. Mais il m'était impossible de ne pas me méfier désormais, car j'avais déjà eu affaire à des stryges noirs par le passé, et tous en tant qu'ennemis.
Je lui demandai donc:

"Tu nous avais pas dit que tu étais un stryge noir, Vallon. Tu nous as bien eu sur ce coup..."

Je me tournai vers là où Equinoxe était parti, et il n'était déjà plus visible. J'enchaînai donc:

"Ton ami est déjà parti, Vallon. Il va pas trop râler si tu tardes trop? Après, si tu y tiens, on peut tus les trois remonter à la surface et le laisser faire ses fouilles."

Même si au fond j'étais un peu opposé à l'idée. Laisser quelqu'un tout seul ici, même un naga ensorceleur, ça ne me plaisait pas vraiment. A raison, vu le combat que nous venions de livrer, que j'aurais perdu à coup sûr si j'avais été seul.
Je me tournai également vers le voyageur, et lui dit, avec un objectif en tête:

"Tu me sembles être une bonne personne qui n'a pas peur de se salir les mains pour éviter que qui que ce soit d'autre n'ait à le faire. Un justicier en somme. Si ton but est, comme moi, de laver Dùralas du Mal qui le gangrène, je pense que tu aurais ta place au sein d'Egide. Car vois-tu, je cherche à refonder Egide, cette compagnie qui m'a vu grandir et qui m'a inculqué ces valeurs de Justice que j'ai maintenant. Mais pour ça, il me faut des gens avec ton état d'esprit. Qu'est-ce que tu en penses?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Voyageur
Nouvel(le) habitant(e)

avatar

Messages : 47
Expérience : 416
Masculin Politique : 01
Métier : Mineur - Apprenti
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
124/124  (124/124)
Vitesse: 136
Dégâts: 53

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Ven 11 Mai 2018 - 23:45

Oh je ne pense pas que le naga ne m'apprécie. En même temps, ça doit le secouer de rencontrer un "faible" saluant la Mort comme une vieille amie alors que lui-même distribue des allers sans retour vers la tombe. À tous les coups il fait partie de cette bande de chiens galeux. Pauvres créatures... Enfin, je ne suis pas là pour juger leurs actions, je l'ai déjà bien assez fait dans le passé et il est inutile d'en rajouter. Le dénommé Equinoxe veut nous quitter ? Qu'il parte donc, je n'ai aucun intérêt pour lui. Et cet... Cet orgueil, si spécifique à leur sinistre groupe. C'est marrant parce que les deux grosses têtes orgueilleuses ont fini enterré il y a peu de temps. Je veux dire, ça montre bien à quel point faire parti de la Congrégation de l'Ombre est néfaste. Oui, il faudrait être aveugle pour ne pas reconnaître là l'œuvre bâclée, sauvage et primitive de ces balourds "d'assassins".
Humpf... Aaaaah... Mais qu'est-ce que je m'ennuie avec ce genre de personnes ? Allez, va-t'en et ne reviens jamais !
- Vallon, on a un ornement bien mystérieux à étudier, donc ne traîne pas trop !

Hein ? De quoi ? Un ornement ? Mystérieux qui plus est ? Attends une petite seconde, c'est quoi cette histoire là ? S'il y a des choses à étudier, je veux à tous prix en être. Je ne vais certainement pas laisser passer cette occasion de découvrir des choses historiques. Qu'a-t-il pu bien trouver ? Serait-ce dangereux ? Non, non, non, tu ne garderas certainement pas ça pour toi, sois en sûr ! Et... EH !
Mais il joue à quoi lui à me prendre mon bout de bois ? Ça va l'amener à quoi ? Non, mais sérieusement ils sont tous aussi dérangés les uns que les autres. Et c'est quoi ce style ? La manifestation de la tristesse d'avoir perdu Styx ? Arrête ton char mon petit, tu ne pourras jamais lui arriver à la cheville et ce n'est pas parce que tu fais des acrobaties que tu peux te faire passer pour le fou qu'il était.
- En souvenir de cette fois, je te lègue mon bâton. Fais en bon usage mon petit, lui dis-je en signe d'adieux.

Bon... Pas vraiment de réaction de sa part, tant pis. Il continue de jouer les bouffons avec ses galipettes et ses moqueries. Franchement ? Je n'aime pas du tout ça et je pourrais avoir envie de lui mettre mon poing dans la figure. C'est complètement idiot et inintéressant. Ça me saoule, j'en ai marre de ce jeu de moqueries.
Pfff...
Sortons d'ici en fait, je m'en cogne de l'artéfact qu'ils veulent étudier. S'ils trouvent un objet magique puissant eh bien tant mieux pour eux. De toute façon, leurs jours sont comptés. Qui demeurent à la Congrégation pour faire face aux autres factions ? Leur clapet sera très vite refermé à coups d'épées et de marteaux dans la figure et ils ne l'auront pas volé !
- Je sers la Justice, en effet. Et je suis kazharien aussi, tu as raison.
- Khazarien tu dis ?

Je n'aurais jamais cru trouver un Khazarien dans un coin aussi paumé. Alors, certes, on n'est pas loin de BaldorHeim, mais tout de même... Non, vraiment, cette rencontre est très inattendue. On pourrait peut-être bien s'entendre tous les deux. Ou alors je la joue discret et je reste dans mon coin... Hum... choix quelque peu difficile en réalité.
- Et si tu veux savoir oui j'aime bien le poulet, mais en général je mange de la viande de bœuf séchée quand je voyage. Chose qui ne m'est pas arrivé depuis un moment malheureusement.
- Oh, tu sais, je peux aider !

Je garde toutes sortes de provisions dans mes sacoches et la viande séchée en est de la partie, bien évidemment. Du bœuf séché ? Mais oui j'en ai mon bon monsieur ! Il m'en reste quelques morceaux, bien salés, bien conservés. Après avoir erré toutes ces années sur Dùralas, j'ai appris comment m'y prendre avec les rations de voyage.
- Tiens, si tu en veux ? D'ailleurs, toi aussi Val...

Saperlipopette... C'est très logique en fait, mais j'avoue que je n'étais pas préparé à ça. Le jeune garçon Vallon est en réalité un jeune stryge noir. Au final, beaucoup de choses concordent maintenant et je comprends un peu mieux le personnage, enfin je veux dire les personnages. Le puzzle est presque terminé et toutes les pièces sont en place, même si je n'ai aucune intention de jouer cette partie en réalité. Eh bien, qu'il continue sur sa lancée cet incroyable duo d'assassins méchamment terribles. Boarf, j'ai d'autres choses à faire. Allez...
- Tu me sembles être une bonne personne qui n'a pas peur de se salir les mains pour éviter que qui que ce soit d'autre n'ait à le faire. Un justicier en somme. Si ton but est, comme moi, de laver Dùralas du Mal qui le gangrène, je pense que tu aurais ta place au sein d’Égide. Car vois-tu, je cherche à refonder Égide, cette compagnie qui m'a vu grandir et qui m'a inculqué ces valeurs de Justice que j'ai maintenant. Mais pour ça, il me faut des gens avec ton état d'esprit. Qu'est-ce que tu en penses?

Euh... Alors je dois dire que je ne m'étais mais pas, mais pas, mais pas du tout préparé à ça ! Même quand il a parlé des Khazariens et de son ancienne compagnie, je n'aurais vraiment pas cru qu'il me demanderait de faire partie de sa nouvelle bande de mercenaires. C'est une bonne idée, je soutiens l'idée, maaaais...
- C'est très généreux de ta part, mais tu te trompes sur mon compte cher Grabuge. Les meurtres, les combats, j'ai laissé ça derrière moi. Je ne suis qu'un voyageur et je erre ci et là. Je n'ai plus d'attache et je n'ai pas besoin de me raccrocher à des hommes et des femmes d'honneur. Je... J'apprends. Je cherche et recherche. Je vais là où le soleil me guide et où il souhaite que je le fasse briller.

Le soleil hein ? Pourquoi j'ai dit ça ? C'est... Ahahah... Stupide ?
- Boarf ! Qu'importe. Doit-on remonter retrouver le monde réel ? Ou restons-nous là à attendre qu'une autre drôle de créature vienne à notre rencontre, comme un naga farouche et déprimant ? Ahahaha !




Bien le bonjour, comment allons-nous ?
J'ai une petite proposition à vous faire si vous voulez bien m'accorder quelques instants.
Pourriez envisager...

De me faire parler en #BA824E ?
Merci Tout content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 278
Expérience : 1313
Masculin Âge RP : 29

Politique : 17
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Basilic +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2295/2295  (2295/2295)
Vitesse: 279
Dégâts: 1081

MessageSujet: Re: Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]   Ven 18 Mai 2018 - 20:32

Toujours au fond de cette extraordinaire crevasse, le naga s'était éloigné de nos protagonistes, laissant derrière-lui des écailles rouges pour que son serviteur le rejoigne.
Il était à nouveau devant la grande Egide, dont l'ornement du milieu brillait au contact des lueurs souterraines. Il passa en-dessous pour y découvrir une sorte de temple, il sortit des croquis et ses carnets pour tâcher dans savoir un peu plus sur les runes inscrites sur les fresques, tâche compliquée car la plupart sont presque indéchiffrables vu leur état, d'autres semblent incomplètes.
                            -----------------------------------------------------------------------------
Du côté du jeune ailé, il était vraiment ravi d'apprendre un peu plus sur ce justicier et sur le voyageur, deux personnalités très différentes, mais très intéressantes.
Après tant d'années d'horreur, et d'enfermement le jeune stryge savourait enfin à pleine dent sa soif de liberté, même si son enthousiasme pouvait exaspérer un peu près tout le monde.
Il avait essayé de détendre l'atmosphère après la tension presque lourde du conflit, qui lui rappellait le passé, bien que le naga lui semblait encore emprisonné dedans...

"Va falloir progresser avant de te lancer dans le maniement de l'épée, Vallon. Héhé.

Le stryge sourit, content de voir que son ami gobelin avait lui aussi un sens de l'humour et de la répartie, cela avait crispé un peu le voyageur mais il ne semblait pas être rancunnier surtout pour un simple bout de bois.

"Je sers la Justice, en effet. Et je suis kazharien aussi, tu as raison. Mais mes idéaux viennent d'ailleurs. C'était les idéaux de ma compagnie, Egide. Je doute que l'un de vous d'eux en ait entendu parler, elle était très populaire à l'époque de vos arrières grands parents, mais est peu à peu tomber dans l'oubli jusqu'à disparaître."

"Un Kazharien? Mmh, ça te va bien! Toi l'ami de la justice! (on souligne la naiveté de ce cher Vallon et de sa réplique digne des plus grands orateurs)
Une compagnie, vraiment? J'avais aussi les miens autrefois, mais bon c'est très loin tout ça déjà" le visage joyeux de Vallon avait cédé place à une mine plus triste et nostalgique, mais juste un laps de temps, il secoua un peu la tête comme pour chasser ses mauvaises pensées.

Heureusement la conversation avait continué , chassant au loin des souvenirs d'autrefois,
et après avoir potassé sur l'aspect culinaire, le gobelin avait finalement aperçu les ailes du jeune stryge, qui fut surpris alors par la question du kazharien :
"Tu nous avais pas dit que tu étais un stryge noir, Vallon. Tu nous as bien eu sur ce coup..."

"Mhm? Ah, je pensais pas que c'était si important...j'ai été banni de la Tour Noire donc j'imagine que je ne suis plus vraiment un." dit-il avec le regard un peu dans le vide.  

Il écouta par la suite, la proposition de Grabuge faite au Voyageur, ce dernier refusa il était plus à la recherche d'après ces dires d'évasion? Serait-ce le mot juste?
Vallon refusa à son tour l'invitation de remonter à la surface, pourquoi remonter quand une aventure vous tend les bras?
Et puis malgré sans doute la mauvaise foie, que ce soit chez le justicier ou l'humain, le titillement de la découverte était un appel irrésistible.

"Pourquoi ne pas venir avec moi, avant de remonter? Tomber dans cette crevasse est déjà un sacré coup du sort, alors autant en retirer quelque chose? Et puis me dites pas que vous n'avez pas envie de voir ce qui se cache plus loin là-bas?"

             
Spoiler:
 
         ----------------------------------------------------------------------------------------------------
L'affaire entendue, nos trois protagonistes découvraient à leur tour cette immense construction, un bouclier qui semblait être fait pour des géants, d'étranges inscriptions, et un temple en dessous de l'édifice soutenue par les colonnes ébréchées.

Le jeune Vallon interrompit le naga dans ses songes et réflexions qui résuma un peu ses hyptohèses:
Ainsi, l'intérieur se décomposait en plusieurs directions telle un dédale.
Le langage antique à l'intérieur était extrêment pointu, pour le moment le naga n'avait déchiffré que celui qui était inscrit sur l'Egide, au-dessus de l'ornement.
"Un sort de la Muraille Impériale" ; qui souffrait de trois grandes théories dans l'histoire :
-L'une d'entre elles parle d'une ancienne civilisation, ayant érigé une muraille pour endiguer les phénomènes de guerres de plus en plus fréquents à leur époque.
- Une deuxième parle d'un mage, capable de manipuler la terre à sa guise, et qui avait lancé un sort ultime de défense face à un dragon des temps anciens.
-Mais la thèse la plus crédible, d'après les archives des chercheurs, serait celle qui voit la Muraille Impériable comme une prison pour enfermer ... là était tout le doute de cette théorie, qui se reposait sur un ordre impériable d'enfermement mais dont le nom avait été effacé.

"L'intérieur nécessite une exploration, si vous n'avez pas peur de l'aventure alors autant entrer.
Equipez-vous en conséquence, l'intérieur doit être munie de pièges en tout genre.
Je dis ça surtout pour toi jeune et fragile humain... enfin si tu tombes dans une fosse au serpent, cela sera assez ironique"
dit le naga rougeoyant en entrant dans le temple.

Avant que l'humain eu le temps d'exprimer un sentiment de colère quelconque, un vent de plumes lui souffla dans les yeux.
Vallon n'attendait plus qu'ils les ouvrent pour qu'il constate son nouvel armement.
-"Avec ça, tu devrais pouvoir te défendre!" sourit Vallon.

Il planna un peu, puis ajouta d'un ton super sérieux (pour une fois) :
"Je sais que cela me paraître un peu idiot, mais j'ai souvent eu l'impression que les ténèbres et la la lumière devrait coexister, qu'ensemble ils s'alimentent et grandissent. Je sais que vous n'aimez peut-être pas notre rencontre, je peux comprendre que vous aimeriez peut-être faire la rencontre d'un elfe gentil, aimable, courtois ou autres races dans le même style. Je peux comprendre que vous trouvez en eux des préférences, car ils partagent peut-être les mêmes valeurs, les mêmes envies, et les mêmes visions. Mais faut-il toujours se satisfaire à rencontrer toujours les mêmes gens, toujours les mêmes personnalités, à être emprisonner dans une seule façon de faire, d'agir et de ressentir? Doit-on toujours être la personne dont les autres voient?
Vous voyez, c'est exactement pour ça que je suis un banni, parce que j'ai pensé différement."
"Bref, je m'égare.... j'espère juste que notre rencontre nous fait grandir chacun de notre côté, malgré peut-être des divergences de pensées, dans un champ fleur on s'arrête jamais, parmis les ronces on commence à réfléchir, mmmh..."
"Entrons-si vous le voulez bien, le premier qui trouve un trésor, marché conclu? "


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une Large Crevasse [Pw Grabuge et Le Voyageur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: Montagnes du Baldor :: Forêt de sapins-