AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Kraive
Le Monde de Dùralas a précisément 1813 jours !
Dùralas, le Mer 17 Oct 2018 - 15:41
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 L'épopée d'un enfant perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 263
Expérience : 1858
Masculin Âge RP : 9

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Sphinx, +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3740/3740  (3740/3740)
Vitesse: 440
Dégâts: 38%

MessageSujet: L'épopée d'un enfant perdu   Jeu 12 Avr 2018 - 18:56



Prélude



             C'était la plus grosse bête qu'on n'ai jamais contemplé, grosse comme une montagne et féroce comme le Vulkar. Ses naseaux crachaient un air puissant et fétide qui faisait mourir les plantes et  noircir la terre. Ses sabots, plus hauts que des châteaux étaient plus durs que le plus solide des métaux et il pouvait fracasser une ville comme un cheval écrase une pomme.

Ce monstre ne semblait pouvoir être arrêté par rien ni personne, les plus puissants guerriers tombaient sous ses assauts, les forêts et les lacs ne semblaient être que buissons et flaques d'eau sous ses titanesques ruades. Fragor le colosse du nord, le taureau géant pour qui même la terre tremblait ne craignait rien ni personne... Mais ? Qui ? Qui est-ce là bas que l'on voit se mettre en travers de la routes de Fragor ? Tungstène le plus grand mage que les âges aient porté. Il se tient face à la bête.

" Tu ne passeras pas démon, je te bannis de Dùralas toi et ta désolation. "


Fragor fonca vers lui mais Tungstène était trop rapide, il esquivait tous les coups du gigantesque bovin tel un oiseau volant autour d'un arbre balancé par un vent violent.

" Tu ne peux toucher celui qui ne te crains Fragor. "

Les secousses du combats se ressentaient dans tout Dùralas et même les stryges et les abyssaux perdaient l'équilibre dans les airs et les mers.
Fragor fonca vers Tungstène et celui-ci lui envoya un sort de ralentissement et une gigantesque boule de feu qui fit vasciller le monstre. Tungstène menait le combat et le taureau était fait comme un veau... Quand des mâchoires se refermèrent sur la tête de Tungstène !
Non ! Il était literalement en train d'être mâché par un être plus gros encore que Fragor ! Le mage ne pouvait rien faire, assailli par surprise par cette bête qui ne semblait pas vouloir lâcher prise.

" Arrête Rissha ! Ca ne va pas dans la bouche, ne mange pas Tungstène ou il ne pourra pas terrasser Fragor. "

Darrö ôta sa figurine de Tungstène de la bouche de son frère encore sans dents.

" Tung-tène Tung-tène ! "

" Oui c'est ça Tungstène. Le plus puissant de tout les mages et un jour je serais comme lui et je vivrais de grandes aventures !"

" Ssha-ssha !"

" Oui Rissha bien sûr que je t’emmènerais avec moi."

" WOF WOF ! "

" Oui toi aussi Touki ! Ahaha !"

" Les enfants à table ! Il y à du lapin et du choux au dîner. "

" Mais maman on ne sait pas encore si Tungstène va vaincre Fragor ! "

"Je croyais que l'archimage gagnait toujours ? "

"Bien sûr qu'il gagne toujours, c'est le plus fort !"

" Alors range tes jouets, laves toi les mains et vient manger. Allez Riri, viens avec maman, on va manger le bon miam-miam."

" Oui maman j'y vais tout de suite... Elle est parti ! Je n'ai pas le temps de me laver les mains quand même."

Et Tungstène asséna au monstre un coup de bâton sur son crâne gigantesque et l'abattit de ce seul coup.


" Darrö ! "

" Oui j'arrive. "

...


Un jour, lors d'une de ses balades en forêt où il s'amusait à chercher des pierres polies Darrö tomba sur une masse rocheuse massive ayant une apparence d'humain tordus.
Devant les vestiges du titanesque golem de pierre le garçon était émerveillé, lui qui rêvait d'aventures et de légendes constamment.

Il rendait visite au golem à chaque fois qu'il le pouvait et il était devenu comme son ami, le jeune garçon était un peu triste que son ami ne puisse pas lui parler ou jouer avec lui et du coup il l'occupait en lui parlant des heures, lui racontant ses journées et lui narrant les aventures de Tungstène.

Par une belle matinée ensoleillé après le passage d'un gros orage nocturne (sa mère lui disait toujours qu'après la pluie venait le beau temps) il trébucha sur une racine à moitié recouverte de boue et s'étala les quatres fers en l'air au pied de Goli son ami Golem sous les yeux étonnés de Touki.
Il se frotta la tête endolorit par le choc et remarqua quelque chose renvoyant les reflets du soleil coincé dans une interstice de Goli au niveau de son pied.
Un livre ? Un livre blanc orné d'enluminures et frappé de ses lettres en dorés "Omichlikinésie".

" De...de la magie ! "

En prononçant ses paroles ni Darrö, ni Touki ni personne d'autres ne se doutait de ce qu'allait devenir cet enfant aux yeux verts et au sourire brillant comme l'aurore.



Chapitre 1 Malin comme un renard


             Cher Journal, demain, je pars pour ma première aventure avec Touki.
J'ai enfin eu l'accord de Papa et de Maman pour aller au plus loin des bois, mais sans en sortir, ils m'ont fait promettre de faire attention et surtout de rentrer pour leur raconter mes aventures à chaque fois.
Au début, Maman ne voulait pas que l'ont voyage juste tout les deux sans Papa, mais il s'était blessé lors de notre dernière chasse.

" Ma chérie, tu as bien vu de quoi le petit est capable, je ne pourrais pas aussi bien le protéger qu'il ne le ferait lui-même avec sa magie, surtout dans mon état et en plus, il a Touki pour veiller sur lui. "


Maman avait fini par dire oui en me faisant promettre de rentrer souvent pour lui raconter mes aventures et qu'elle cuisinerait ce que je préfère pour l'occasion.

Papa m'a emmené à l'écart avant que je ne me couche, il avait l'air heureux et inquiet en même temps.

" Écoute Darrö, j'ai confiance en toi, mais tâche de faire attention, le monde n'est pas seulement magique à l'extérieur. Il est aussi dangereux que magnifique, mais devant les dangers et les épreuves qu'il t'imposera d'affronter n'oublie pas de suivre ton cœur, peut importe ce que te dit ta tête mon fils. Rends-nous fier !"


Il m'a donné une dague, il m'a dit qu'elle appartenait à son frère qu'il avait aimé jusqu'à ce que la maladie ne l'emporte et que c'était son bien le plus précieux, en me confiant cette dague Papa m'a dit que je serais obligé de lui montrer que j'en prends soin et que je rentrerais chez nous après chacune de nos aventures avec Touki pour qu'il vérifie si c'est le cas.

La lune est tellement grosse ce soir, j'ai l'impression qu'elle me regarde, qu'elle observe. Je me demande ce qui va se passer demain, ce que nous allons bien pouvoir voir, qui nous allons bien pouvoir rencontrer.

...


Cher Journal, nous sommes partis ce matin avec Touki, Maman et Papa nous on donnés plein de choses pour tenir le long du voyage. Je ne sais pas où l'on va, mais ce qui est sûr, c'est que l'aventure nous y attend, nous ne rentrerons pas avant d'avoir vu des choses que même le grand Tungstène trouverait fabuleuses.

Nous avons beaucoup marchés depuis ce matin, nous sommes aller bien plus loin que nous n'étions jamais allés pendant nos chasses avec Papa. La forêt est peu être la même, mais c'est différent, chaque arbre cache un mystère et chaque bruit provient peu être d'une créature magique. En tout cas pour l'instant, nous n'avons fait que croiser quelques animaux de la forêt tout à fait normaux, mais Touki était affamé et je dois avouer que j'avais aussi un petit creux alors nous nous sommes arrêtés sous cet arbre pour déjeuner et reposer un peu nos pieds.

L'endroit est plutôt calme, je pense que nous allons peut-être rester ici pour nous reposer avant de repartir, d'ailleurs Touki n'a pas attendu et ronfle les quatre pattes en l'air.

Je suis si content ! Ma première aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'épopée d'un enfant perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (en construction) Liam l'enfant perdu
» Le personnel d'Humanydyne
» mission:retrouver l'enfant perdu au supermarché.Rang D
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-