Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Sally Salvia
Le Monde de Dùralas a précisément 1632 jours !
Dùralas, le Jeu 19 Avr 2018 - 19:20
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Fresques elfiques x Lanterne Magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kānshǒu
Disciple du Lièvre

avatar

Messages : 47
Expérience : 763
Masculin Âge RP : 20

Politique : 11
Métier : Bûcheron - Apprenti
Titres:
 

(Licorne +100, v+150)

Stats & équipements
Vitalité:
955/955  (955/955)
Vitesse: 561
Dégâts: 706

MessageSujet: Fresques elfiques x Lanterne Magique    Dim 15 Avr 2018 - 22:55

Le Marchand sourit en admirant la Grand-Place. Décidément les elfes étaient un peuple aussi fascinant que sage, et beaucoup de leurs villes et villages se fondaient élégamment aux décors boisés, donnant l'impression d'une liberté totale à leur territoire. Partout, on voyait des torches illuminer timidement les bois plus impressionnants que jamais entre les petites cabanes et les huttes plus grandes, et Kānshǒu n'eut pas besoin d'autre raison pour installer son chevalet et sortir une toile en prévision d'un nouveau tableau.

Sur la place principale d'Endorial, on retrouvait un marché gigantesque, plein d'échoppes aux tissus volants et marchands affublés derrière des comptoirs, et en début de soirée, cette vision raviva les émotions de l'Hybride en relation à sa Terre Natale. Il y avait énormément de boutiques dans le genre chez les Djölfulins, et les mêmes odeurs d'épices, d'étoffes et de bois fraîchement sculpté pouvaient être admirées chez lui. Ce qui en restait tout du moins.
Affichant son panneau "Portraits à 5 PO", l'Hybride commença son paysage, en massant tout d'abord un pinceau fin qu'il trempa dans l'encre noire extraite de plantes locales. Il était important de représenter la culture elfique non seulement par l'image mais aussi les manières du tableau ; la peinture, les lignes de construction, et la qualité des gouaches devait converger vers une seule et même démarche artistique.
Pour retranscrire l'ambiance si particulière d'Endorial au printemps -totalement époustouflant d’esthétique- son âme chavira pour l'élégance aérienne des aquarelles, qui, il en était persuadé, sauraient donner cette impression d'éclosion des fleurs, arbres, et Nature plus généralement.

Une famille, composée d'un petit vieux elfe aux oreilles tombantes et toge de soie, d'une mère et son enfant sur le dos, et d'un père muni de deux saucisses grillées qu'il consommait en riant avec sa bien-aimée fut le second détail qu'il décida de placer en son tableau.
Comme un simple rire pouvait transformer un tableau entier !

Il passa ensuite à l'imagination du ciel, pour lequel un bleu roi rendrait honneur à la brillance paisible d'une Lune gracieuse à peine gênée par les nuages. Oh ! Des lucioles au-dessus d'une boutique de vêtements ! Parfait !
Le peintre-samurai rit aux éclats en continuant son œuvre ; il vivrait pour toujours ici, car Endorial avait emmené dans ses vents tempérés son cœur d'artiste. Il le jurait sur les cerisiers et les grandes-cornes des Trois !

Alors qu'on allait et venait dans les rues, et que peu à peu les aquarelles prenaient vie en la foule elfique et ses touches de réalisme frappantes d'émotions, Kānshǒu était totalement absorbé par sa réalisation. Il échangeait pinceaux et palettes, mouillait pots et poils, tout en restant infiniment focalisé sur les lignes qu'un crayon de papier venait esquisser.
Au bout d'un moment, et car toute cette réalisation lui avait ouvert l'appétit, il se promena entre les échoppes en laissant son nez guider ses pas. Des fois, surtout lorsque la faim parlait, il ne fallait pas beaucoup réfléchir ; l'odeur d'un stand l'attira particulièrement, et il s'installa devant celui-ci en posant une pièce d'or sur le comptoir.

Le propriétaire, un elfe d'âge avancée lui servit alors un bol de légumes bouillis en une eau assaisonnée de fines herbes, oignons et une multitude de pâtes hachées finement. Un vrai régal que le tout récent Garde Zéphyr dégusta goulument ! Existait-il désagrément en ces lieux ? En tout cas, il était prêt à replonger son nez dans les arts !
Ne se pressant néanmoins pas pour autant, Kānshǒu continua d'arpenter le grand marché les yeux totalement écarquillés d'émerveillement.

Quelle agréable soirée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fresques elfiques x Lanterne Magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lanterne elfique
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Recensement Maisons Elfiques
» Gaufres elfiques au miel de fleur
» Les Maisons Elfiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Ville d'Endorial :: La Grand-Place [Zone communautaire]-