AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Juviel Eterna
Le Monde de Dùralas a précisément 1756 jours !
Dùralas, le Mar 21 Aoû 2018 - 2:07
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Mémoires d'un Stryge Noir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Mémoires d'un Stryge Noir ...   Mer 18 Avr 2018 - 23:14

Un souvenir peut sauver une vie …


Ici reposera les aventures, les exploits et les tragédies qu’aura vécues Garràn au cours de sa vie. Espérons qu’elle soit longue et intéressante !

Les aventures par ordre chronologique :



L’ombre de Garràn

Lieu :  Est de Dùralas, Lac Fresha, La Tour Noire

Résumé : Il s’agit de l’introduction de son histoire, les balbutiements d’une aventure fantastique et incroyable, les aventures de Garràn. Ayant vécu mon enfance loin de la tour noire,  je n’ai pas ce regard empli de haine qu’ont tous mes congénères. Élevé dans le mensonge et le plus grand secret, la réalité a fini par rattraper mon père, l’obligeant à retourner à la tour noire après des années d’exile.  Je n’ai donc connu ni ma mère, ni ma sœur, et mon père se fit exécuter dès son retour à la tour, me laissant dans la tourmente et l’ignorance. N’ayant aucune affinité avec les membres de ma communauté et aucune famille pour me soutenir, je décidai de déserter la tour et vivre par mes propres moyens.

Identité rencontrée : Midos, Père de Garràn.
Portrait:
 

Note à moi-même : Un menteur doublé d’un imposteur. Même si ma haine envers lui ne s’éteindra jamais, ses derniers mots ont eus pour effet d’attirer ma curiosité.

Mort ou vif : Condamné à la peine capitale, assister à son exécution aurait été une perte de temps, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a peu de chance que je le recroise un jour.





Pour la gloire du Dragon Blanc

Lieu : Nord de Dùralas, Ville de Kastalinn

Résumé : Alors que je cherchais une taverne, ma route croisa celle d’un exécuteur de la tour. Plutôt envahissant et bien bavard, la rencontre se termina inéluctablement par un combat à sens unique. Je me fis lamentablement écrasé par l’exécuteur qui me laissa pour mort sur place. Heureusement pour moi, mon identité demeure secrète pour le moment.

Identité rencontrée : Un Exécuteur de la Tour Noire
Portrait :
 

Note à moi-même : Il vaut mieux que reste sur mes gardes quelques temps, mieux vaut ne pas qu’il sache que je suis encore en vie, du moins pas pour le moment. Je lui règlerais son compte quand le moment sera venu …

Mort ou vif : Heureusement … je suis toujours vivant. L’exécuteur s’en est allé, probablement encore en vie.





Faim de Vampire

Lieu : Nord d Dùralas, Ville de Kastalinn

Résumé : Bien que je me sois récemment installé en ville, certaines habitudes se sont déjà mises en place. C’est durant l’une de mes promenades nocturne que je tombai nez-à-nez avec une jeune Vampire du nom de Rania. Celle-ci chercha à m’intimider sans succès et ainsi commença une baston de regard.

Identité rencontrée : Une Vampirette du nom de Rania.
Portrait :
 

Note pour moi-même : Une gamine bien bavarde et pleine d’assurance. Bien que l’envie de lui découper son joli petit minois vînt assez rapidement, nous nous entendîmes plutôt bien.

Mort ou vif : Difficile à dire pour un Vampire, elle rôde la nuit sur les toits de Kastalinn





Soif de Stryge

Lieu : Nord de Dùralas, Ville de Kastalinn

Résumé : Comme le hasard fait bien les choses, la Vampirette et moi-même, nous nous retrouvâmes dans les rues sombres et étroites de Kastalinn. Cette dernière me proposa de l’accompagner prendre son repas. Un dîner au clair de lune, quelques goutes de sang sur le sol, voilà de quoi donner de l’enthousiasme à un Vampire.

Identité rencontrée : Rania la Vampirette solitaire.

Note pour moi-même : La compagnie de la Vampirette n’est pas désagréable et elle ne manque pas d’humour. Je ne manquerais pas de lui dire bonsoir la prochaine fois que je me baladerais en ville en pleine nuit.

Mort ou vif : Probablement encore à Kastalinn.







Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Re: Mémoires d'un Stryge Noir ...   Lun 14 Mai 2018 - 22:27

Un voyage mémorable ...


Après mon séjour plus ou moins agréable à Kastalinn, je décidais de me rendre à la capitale des Humains. Il me fallait un rééquipement majeur ou bien je finirai comme à Kastalinn, laissé pour mort dans les rues les plus sombres de la citée. C'est ici que je découvris le métier de forgeron. Installé depuis peu à Stellaraë, je passais le plus clair de mon temps dans les forges de la ville, créant, façonnant et fabriquant des armes en tout genre. Une époque ou l'or coulait à flot dans mon porte-monnaie. Etant résident temporaire, je n'avais pas de forge personnelle, mais cela me convenait. Je n'avais aucune charge et je n'avais qu'à me concentrer sur la fabrication d'armes. La revente s'effectuait directement auprès des marchands gérant l'hôtel des ventes. Pas de client, pas de boutique à gérer, beaucoup d'or, je pense que n'importe quel forgeron ou même sculpteurs appréciait ce genre de simplicité. Mais petit à petit, frapper le fer chaud pour simplement gagner sa croûte devenait ennuyeux. Il s'agissait de la même rengaine jour après jour, dans les mêmes locaux, avec les mêmes visages silencieux. J'avais besoin de renouveau, d'une touche de créativité personnelle, quelque chose qui me différencierait des autres forgerons lambda coincé dans les forges des sables. Je souhaitais monter ma propre forge !

C'est donc dans l'optique de monter ma propre boutique que je descendis dans le Sud de Dùralas, m'installant à Ishtar. Le sable chaud, la mer, la proximité avec ma nouvelle appartenance communautaire, le vent avait tourné et une nouvelle aventure débutait. Les débuts furent compliqués aussi bien pour moi, à cause du climat différent des Baldrors, que financièrement (très peu de client). S'installer à Ishtar ne suffisait pas, il me fallait plus de maîtrise, plus de compétences dans le domaine de la forge et bien plus encore de créativité car s'est au design que le client se réfère généralement. L'arme doit donc être de bonne qualité et être esthétique.

Pensant que ma maîtrise du métier de forgeron était incomplète, je décidais d'entamer un voyage ayant pour but la récolte d'information, l'apprentissage et l'expertise du métier. Cela n'allait certainement pas être facile et de tout repos, mais cela me semblait nécessaire. Peut-être que j'y allais également pour le plaisir, après tout, le mot voyage était inscrit dans mes veines depuis tout petit. Je décidais de rassembler mes affaires et de préparer mon voyage à travers le continent. Mon sac en cuir de daim était chargé en nourriture et en rafraichissement, garni de sel autour des produits frais afin de les garder comestibles un peu plus longtemps, le sac sera à l'ombre de mes ailes, à l’abri de la moisissure. Mon équipement était près à porter, mes armes feront le voyage, mais serait très probablement à changer à mon retour. Je ne savais pas encore combien de temps ce voyage allait me prendre, mais j'estimais qu'il serait suffisamment long pour que mes armes soient inutilisables ou bien usées lorsque je reviendrais dans ma forge.

Mais un tel voyage demande beaucoup de préparation et un sens de l'orientation très affiné, je préférai éviter les routes et sentier utilisés par les citoyens et les marchands voyageant de ville en ville, ces routes avaient été faites de telle sorte que la route soit visible de loin facilitant le repérage et la visibilité des tours de garde Kazharienne, et une paire d'aile noire au loin, ce n'est jamais bon présage. En y repensant, je me devais d'être discret au moins jusqu'à l'autre versant des montagnes du Baldor. Heureusement pour moi la discrétion faisait partie de mes compétences d'assassin hors pairs ! Je m'étais dirigé vers Thorak dans un premier temps, si je devais faire des achats de dernières minutes et bien se serait le moment ! Et justement, connaissant mon itinéraire et les montagnes enneigées que j'allais traverser, il me fallait quelque chose pour me tenir au chaud ! Un manteau long en peau d'ours ? Parfait ! Cela fera l'affaire!

Thorak était l'un des villages que je devais traverser afin de suivre mon chemin vers la connaissance de la forge. Petit village au Nord-Est d'Ishtar, le village possédait une petite place marchande, faisant souvent office de "seconde chance" pour les marchands revenants d'Ishtar et n'ayant pas vendu grand-chose. C'est souvent dans de petits villages comme celui-ci que nous pouvons retrouver des marchands nomades. Une population faible, un village méconnu de certaines cartes faisant d'elle une ville cachée de la région, village se trouvant sur la route marchande menant à Ishtar et donc potentiellement vers Stellaraë, Peu de Kazhariens viennent dans les parages, m'assurant ainsi un voyage sans encombre. Les autres villages traversés par la suite n'étaient pas assez développés et bien moins discrets pour que je m'y attarde vraiment, plus proche de simples hameaux que de véritables villages.

Après cette longue traversée des Montagnes du Baldor qui me prit quand même un bon bout de temps de mon voyage puisqu'il m'a fallu faire tout un tas de détoure afin de rester loin des sentiers, je foulais les terres d'un autre continent, inconnu et inimaginable, peu de Dùralassiens y avait mis les pieds à ce jour et je me demandais bien quel genre de personne j'allais rencontrer lors de ce voyage. Les montagnes du Baldor s'étendaient encore loin sur le nouveau continent, mixant chaînes de montagne, gouffres infranchissables et plateaux rocheux. Le soir, je pouvais admirer le ciel depuis les pics rocheux en bordure de plateau, me rapprochant un peu plus de l'infinité étoilée. Il s'agissait certainement d'un des plus longs et plus beaux voyage que j'allais entreprendre.
A suivre ...






Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mémoires d'un Stryge Noir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE
» Les mémoires d'un tyran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Présentations des membres :: Journal de bord-