AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


border=0
Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : akuma hellia
Le Monde de Dùralas a précisément 2204 jours !
Dùralas, le Mer 13 Nov 2019 - 0:33
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 La Forge Ensablée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garràn
L'Exilé

Garràn

Messages : 1066
Expérience : 3593
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 107
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
La Forge Ensablée - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2280/2280La Forge Ensablée - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2280/2280)
Vitesse: 1578
Dégâts: 1840

La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 5:35

Mon travail récents sur les quelques modifications apportées sur mes armes ne me satisfaisait pas entièrement, je trouvais la lame encore trop souple, la poudre minérale avait semble-t-il réduit la résistance des trois dagues, à moins que ce ne soit dû à la fusion des dagues elles mêmes … Heureusement, j’avais toujours une marge de sécurité et je m’étais laissé de côté quelques ingrédients pour remédier à ce désagrément. Cela allait me demander encore pas mal de temps et d’énergie, mais je sentais que j’étais sur le point d’atteindre ce que je souhaitais. Un assortiment de dagues parfaitement bien taillées, de manière à ce qu’elle soit aussi discrète que mortelle. Certains soirs, je m’étais même surpris à préparer des plans papier pour la préparation des ingrédients et de leur utilisation lors du sertissage. Alors que mes cartons commençaient à s’entasser petit à petit dans un coin de l’atelier, les grandes portes qui séparaient mon atelier de la rue s’ouvrirent en grand, laissant entrevoir la lumière naissante du soleil.

Je ne fus que surpris de revoir ce visage, mais il est difficile d’oublier une défaite, plus facile d’oublier une victoire. Le Kid, un pirate d’exception si je me souvenais bien, assistant le Kalevala dans ses manœuvres. Quel genre de service avait-il à me demander ? Je me devais au moins d’écouter ce qu’il avait à me proposer, pour avoir su trouver le chemin jusqu’ici. Alors que je m’apprêtais à déposer mon tablier que je venais tout juste de nettoyer, le jeune Pirate déposa tout un tas de matériel et me lança sa demande.

Kidd – Ahoy ! On m'a indiqué votre savoir-faire pour m'aider dans mon entreprise. Je m'appelle Kidd et je me suis procuré ce patron, le minot me tendis un manuel dont la couverture en cuir me faisait penser à un livre de recette ayant pris la poussière, qui sait quelle merveille s’y trouvait à l’intéieur, permettant de réaliser une "tourelle offensive". J'ai avec moi les ressources nécessaires et ce qu'il faut pour payer vos services.

L’offre était plutôt alléchante, j’avais à la fois l’opportunité de construire une de ces fameuses tourelle dont les Technophile en avait le secret, ainsi qu’une bourse bien rembourrée. Je pourrai peut-être même en profiter pour m’occuper de mon équipement et lui offrir un dernier revêtement, histoire de gagner en résistance et parfaire mon art de la forge.

Garràn – Hmm … Je vous avouerai que je n’ai encore jamais eu l’occasion de construire une tourelle, un sourire malicieux s’étira dans un coin de ma bouche, mais je sens que je vais m’amuser. Hum hum. Étant donné qu’il s’agit d’une arme de dernier tiers, mais surtout une arme peu commune, je me permets de vous proposer un délai un peu plus important que la moyenne.

Je me doutais bien que le délai entre la commande et la réception était le seul moment que le client n’appréciait pas et que lui rallonger ce délai n’allait certainement pas lui plaire, mais je me devais de faire mon travail correctement. Il en allait de ma fierté de maître forgeron. Ce laps de temps me paraissait raisonnable pour la parfaite réalisation d’une tourelle, ainsi que du sertissage de mes armes …

Garràn – Je dirais vingt jour tout au plus, si cela vous convient.

Ainsi débuta mon œuvre. Je pris tout d’abord le temps d’étudier le manuel que le Kidd m’avait remis. Chacune des étapes pour la réalisation de la tourelle offensive étaient retranscrites et détaillées ici, dans un ordre chronologique bien défini. Le temps de préparation des minerais, la température à atteindre pour une parfaite fusion, je trouvais incroyable qu’autant d’information fut prise en compte dans ce bouquin. Il y avait de forte chance pour que celui-ci lui ait été remis par un Maître forgeron technophile où quelqu’un qui s’en rapproche.


Étape I : La matérialisation du bois.

Pour pouvoir construire une tourelle, il lui faut un mécanisme souple, capable de résister aux chocs, c’est pourquoi l’on utilise du Baobab, une fois transformé en planche à l’aide d’une scie à pieds de ma propre conception, je pouvais commencer à préparer le patron de la tourelle. Étrangement, chacune des planches devaient être creuses, un trou les traversant d’un bout à l’autre sur la hauteur. Mais j’expliquerai plus tard le pourquoi que vous vous posez. Pour donner une image, on pouvait dire que la tourelle offensive n’était rien d’autre qu’un petit arbre en diamant dont le tronc s’agiterait férocement autour de lui avec une portée plus ou moins grande à l’aide de la lame de tronçonneuse «équipée à son extrémité. Je ne voyais aucune roue sur cet engin ce qui signifiait aux premiers abords d’une machine de combat fixe, mais les dessins devant figurer sur le dessous de la tourelle pouvaient peut-être me dire le contraire, après tout celle-ci fonctionnera à l’énergie bleue. L’essentiel du bois est utilisé pour le haut de la structure et manipuler la lame de tronçonneuse qui semblait plus tôt lourdes. Pièces après pièces, posé au sol de telle sorte à ce que cela représente le bras de la tourelle en décomposé, je me facilitais la tâche pour la suite des opérations. Je pouvais passer à la suite.

Étape II : La matérialisation du diamant.

A la différence du bois, le minerai est transformé, il ne reste pas dans sa forme d’origine et donc, il perd de sa qualité, il est également plus difficile à travailler, mais heureusement le manuel avait tout prévu. Plutôt que de travailler avec tout le diamant fondue, il est préconisé d’en faire fondre petit à petit pour égaliser les quantités et éviter le manque de matière lors d’une étape. Tout d’abord, je séparais le minerais en plusieurs opérations : La première opérations demanderait un tiers du minerais, elle servirait essentiellement à la réalisation des pièces de fixation, de rotation ou de protection (vis, pivots, rotules, plaques de protection, liaison articulées, renforts, …), la seconde opérations en demanderait la moitié de tout le minerais de départ, de quoi fondre le corps de la tourelle, tandis que la troisième et dernière partie allait demander très peu de minerai, une simple coulé sans aucune utilité apparente, peut-être que cette fameuse énergie bleue en était la raison, ce qui expliquerai pourquoi cette coulée devait parcourir les canaux réalisés sur chacune des planches.

Pour faire fondre le dimant plus aisément, il fallait d’abord que je réduise en poussière, à l’aide d’un petit concasseur, la mâchoire de Teeban et le tibia de Wyverne. Ces ingrédients étant incroyable dense, une fois à l’état liquide, devenait très conducteur de chaleur. Transformer de la poussière en liquide ? Bien sûr, même si les grains sont minuscules, leur quantité permette de réaliser plus facilement une transformation liquide. En recouvrant le diamant de cette poussière osseuse, celle-ci se transformera plus facilement à son tour.

A l’aide de moule en sable fin préparé à l’avance pour chacun des éléments souhaités, je fis fondre le diamant, remplissant chaque moule préparé, il ne devait y avoir aucune perte de minerai. La moindre goûté pouvait réduire drastiquement la résilience de la tourelle. La première opération coulée, je terminais monter le bras articulé munis de la lame de tronçonneuse.

Un énorme moule attendait à côté, celui du tronc, celui du corps de la tourelle. Un tronc de taille moyenne muni de six branches un peu plus fine affin d’assurer la stabilité de l’arme, le socle avait été dessiné minutieusement, représentant divers symbole qui m’étaient totalement inconnu. En son centre, creux devant accueillir la pierre de Saphir. Comme pour la précédente opération, je fis mouche et fis couler le diamant d’une traite, m’assurant de remplir l’ensemble du moule. Les flammes continuaient de lécher les flancs du moule, prolongeant de quelques secondes, secondes si précieuse, l’état liquide du matériau.



Une fois la fonte terminée, je laissai le tout reposer tranquillement pendant que je m’occupais du sertissage de mes armes. Il fallait de toute manière que je laisse le diamant se détendre durant au moins une bonne journée et demie. L’analyse et l’apprentissage du manuel, la matérialisation du bois de Baobab, la transformation du diamant, le montage, tout ça m’avait pris déjà pris seize jours, le temps de transformation du diamant étant quelques chose très long à préparer, même avec de la poussière de Wyverne et de Teeban.

Je mettrais ce temps à profit, quitte à ne pas me reposer, et je comptais réaliser mon sertissage durant cette journée et demie d’attente.

Le sertissage :

J’avais sous la main un minerai d’adamantium et un os doré. Réduisez en poussière ce dernier et saupoudré le minerai d’adamantium. Placez le tout dans une cheminé chauffé au charbon de bois et relativement bien fermé pour contenir la chaleur. Attendez que le minerai se liquéfie grâce à la poudre puis, recouvrez vos armes d’une fine couche d’adamantium. Vous venez de lui créer un revêtement plus résistant !

La préparation étant la même à quelques chose prêt que celle de la tourelle, il m’était plus facile de la reproduire, je mis moins d’une journée à réaliser mon sertissage et pus me reposer les quelques heures avant de reprendre le travail où je l’avais laissé.

Tout d’abord, grâce à la souplesse du Baobab, je pus insérer correctement le bras articulé dans le corps de la tourelle et la fixer à l’aide des dernières pièces de fixations qui me restait. Avec la dernière opération de matérialisation du diamant, je n’avais plus qu’à laisser un coulis de minerais dans chacun des canaux, le diamant coula en suivant le tunnel qui lui était offert et descendis jusqu’au centre de la tourelle, reliant ainsi le bras et le corps, une fois de plus, par adhésion. Et la touche finale, le Saphir incrusté.

Et voilà, un chef d’œuvre ! J’en étais moi-même très fier. Je m’y étais donné beaucoup de mal, mais je trouvais que le résultat était tout à fait convenable et opérationnel. Je me demandais toutefois comment celle-ci allait se déplacer à l’aide de l’énergie bleue, c’est bien dommage que je ne puisse pas voir sa mise en marche, seul les technophile s’en réserve le droit … Quelle tristesse que de ne point voir la fin de ses travaux, mais la récompense m’offrait une très large compensation. Surtout que j’en avais profité pour faire ma petite besogne.

C’est impressionnant le nombre de client qui se suive ici, alors que je m’apprêtais à partir …

[Kidd ayant fourni l'ensemble des matériaux, seul le coût du craft est pris en compte. Garràn fabrique une Tourelle offensive contre 280 PO.
Un Garràn sauvage en a profité pour sertir une Faux Zasalamel et une paire de D'Âmes nées à l'aide d'un minerai d'adamantium, d'un os doré et d'un bracelet d'abondance.]




La Forge Ensablée - Page 2 Co_111La Forge Ensablée - Page 2 Signup11La Forge Ensablée - Page 2 Co_113

RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Axe
Maîtresse d'armes

Axe

Messages : 780
Expérience : 2623
Féminin Âge RP : 16

Politique : 132
Métier : Chasseuse - Maîtresse absolue
Titres:
 

(Manticore d'Axe +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
La Forge Ensablée - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2576/2576La Forge Ensablée - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2576/2576)
Vitesse: 794
Dégâts: 2501

La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 EmptyMer 28 Aoû 2019 - 10:58

Au milieu de l'après-midi, une lourde volée de pas ébranla les bicoques vétustes de la ruelle où se trouvait la Forge Ensablée. Perpétré par une immense carcasse pliée en deux, dont les épaules frôlaient des deux côtés les murs du boyau et la tête se baissait régulièrement pour éviter les volets ouverts, les échafaudages et les gouttières trop saillantes, le vacarme provoqua une vague de murmures intrigués dans les maisons concernées. Quelques curieux passèrent une tête par la fenêtre avant de se retirer précipitamment pour laisser la place au géant de se traîner jusqu'à l'enseigne qui pointait non loin de là, devant laquelle il pila avant de se laisser tomber lourdement contre le mur opposé. Assis à même le sol, les bras croisés, il attendit sans bouger que le propriétaire des lieux se manifeste.

Lorsque le stryge apparut, le géant, mutique, se contenta de tendre le bras jusqu'à l'entrée du local encombré pour y déposer un paquet imposant, dans les plis duquel avait été glissé un billet fermé à l'aide d'un cachet de cire. Le message ne contenait ni formule de politesse ni signature.

"Belle facture, Garràn. L'équilibre pourrait être amélioré. Je recommande un allègement de..."

S'ensuivaient quelques observations techniques griffonnées hâtivement concernant les trois marteaux flambant neufs que contenait le ballot.

"Tu trouveras dans le paquet de quoi t'exécuter. Donne ton prix au coursier, il me le transmettra.
En espérant que tu apprécieras la publicité.
"

Le géant ne lâcha pas un mot de toute la durée de la livraison, les bras croisés contre son large torse. Lorsqu'il fut sûr que la commande avait été délivrée, il se leva et repartit de son pas lent de mastodonte sans se fendre d'un au revoir ou d'un merci, chassant d'un grognement la bande de gamins curieux qui s'était arrêtée à l'entrée de la ruelle.

[Axe commande une amélioration de ses trois Wärhammers. Elle perd 5 os dorés, 1 minerai d'adamantium et 225 PO.]
Revenir en haut Aller en bas
Garràn
L'Exilé

Garràn

Messages : 1066
Expérience : 3593
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 107
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
La Forge Ensablée - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2280/2280La Forge Ensablée - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2280/2280)
Vitesse: 1578
Dégâts: 1840

La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 EmptyVen 30 Aoû 2019 - 2:08

Cette fois-ci, j’étais prêt ! Tout mon attirail de forgeron avait été tassé dans un carton, lui-même tassé parmi d’autres cartons dans un coin de ma forge. J’avais plié bagage et allait de ce pas décharger tout ce gros fourbi dans mes loges, dans notre chère demeure. Pas sûr que tout rentre … On verra bien le moment venu. Il me fallait d’abord me procurer une charrette sans roue avant de m’y rendre, traîner tout ça allait être un entraînement que je n’étais pas prêt d’oublier ! Mais Baël y avait ajouté son grain de sel … Si je ne crevais pas durant mon voyage, c’est qu’il me restait encore quelque chose à accomplir, pour sûr !

Alors que je balayai l’atelier avant le départ, le sol se mit à trembler, à un rythme régulier qui plus est. Il m’était déjà arrivé de ressentir ce genre de phénomène durant mes voyages, mais étrangement, celui-ci me semblait familier. Ce n’était pas un tremblement de terre, c’était quelque chose qui se déplaçait, en ce moment même, non loin de chez moi. Les secousses se faisant toujours plus intense, le bruit sourd d’un pas lourd dans la ruelle, celui d’un Géant ! Ce-dernier s’arrêta devant la boutique avant se laisser tomber sur le cul, il avait achevé sa course. Lentement, je poussai les grandes portes de la forge et m’approchai du visiteur à peine essoufflé. En me voyant, il me tendit nonchalamment son bras et déposa à mes pieds un colis.

Le colis, entouré d’une double corde bien liée, était relativement épais, mais mon attention ne se porta pas sur ces détails. Une lettre s’était glissé entre la corde et le colis, ce dernier était recouvert d’une tache de cire arborant le cachet d’une personne que je connaissais particulièrement bien. En lisant les premières lignes de la lettre qui m’était adressée, je devinais ce que le commanditaire souhaitait. Alléger ses trois marteaux ? Il était normal de trouver un marteau lourd en soit, c’est grâce au poids de celui-ci que l’on peut porter plus de dégâts et pour pouvoir maîtriser une telle armes, il faut d’abord développer sa propre force. Et puis de toute manière, ce n’était pas vraiment le moment ! Le regard hésitant, je saisi la plume la plus proche dans mon atelier, cherchant mon flacon et ma plume dans les cartons. Une fois trouvé, je gribouillais ma réponse sur une feuille qui traînait. Une demande de déstockage ? Ce n’est pas bien grave, il s’agira de ma dernière opération dans ces lieux, elle n’aurait rien à y apprendre de ce bout de papier à part le fait qu’elle sera livrée d’ici une dizaine de jour à son bureau. J’en profiterai pour déménager en même temps. Je tendis ma lettre au coursier et le remercia, ce dernier se leva en grommelant entre ses dents puis fit demi-tour, écartant les marmots qui traînait dans la rue en grognant après eux. Bien étrange ce géant. Tout aussi étrange qu’un géant travaillant en tant que coursier. Au moins, les ressources étaient en sécurité.

Je n’avais plus qu’à m’atteler à la tâche ! Mais avant de commencer, il était important de bien visualiser la procédure et d’étudier les préparations possibles pour ce qu’elle souhaitait. J’allais non pas alléger les marteaux, mais les alourdir. Bien entendu, je ne serai pas un aussi bon forgeron si je n’avais pas mais secret de recette ! Avec le minerai d’adamantium, j’allais pouvoir créer une légère surépaisseur tout autour de la tête de chacun de marteau. J’associerai à la coulé une saupoudré d’os d’or parfaitement écrasé. Cette poussière dorée mélangée à l’adamantium fondu donnera aux marteaux une couleur plus clair. Plus sérieusement, cet ajout facilitera la pénétration de l’arme dans l’air, ainsi que dans un corps de chaire. Elle n’aura besoin que d’un simple élan pour sentir le marteau s’alléger avec l’élan qu’elle aura accumulé.

Le plan intégral de mon dernier chef d’œuvre était enfin prêt ! Maintenant, je pouvais passer à la pratique, mais franchement … devoir défaire mes cartons pours quelques pièces d’or et un peu de sueur … Je me sentais ridicule …
[Garràn améliore les trois WärHammers d'Axe en échange d'une bourse de 225 PO]




La Forge Ensablée - Page 2 Co_111La Forge Ensablée - Page 2 Signup11La Forge Ensablée - Page 2 Co_113

RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Le Marchand
Personnage Non Joueur

Le Marchand

Messages : 4171
Expérience : 14544
Masculin

La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 EmptyLun 2 Sep 2019 - 2:44

Commande d'Edward Kidd

Rapport de fabrication :

Garràn fabrique 1 tourelle offensive et gagne 280 PO.

Commentaires sur le RP : Rien à redire, c'est parfait !

Kidd perd 280 PO, 1 lame tronçonneuse (250 PO) + 12 minerais de diamant (300 PO) + 10 bois de baobab (250 PO) + 1 tibia de Wyverne (125 PO) + 1 mâchoire de teeban (Prix variable) + 1 saphir (Prix variable)

---

Garràn perd 1 bracelet d'abondance, 1 minerai d'adamantium et 1 os doré pour les améliorations de la faux Zasalamel et de l'arme fusionnée.

------

Commande d'Axe

Rapport de fabrication :

Garràn améliore 3 Wärehammer et gagne 225 PO.

Commentaires sur le RP : Rien à redire, c'est parfait !

Axe perd 5 os dorés, 1 minerai d'adamantium et 225 PO.
Revenir en haut Aller en bas
Garràn
L'Exilé

Garràn

Messages : 1066
Expérience : 3593
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 107
Métier : Mineur - Novice
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +400, v+400))

Stats & équipements
Vitalité:
La Forge Ensablée - Page 2 1559870510-barre-vie-gauche2280/2280La Forge Ensablée - Page 2 1559871461-barre-vie-rouge  (2280/2280)
Vitesse: 1578
Dégâts: 1840

La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 EmptyJeu 26 Sep 2019 - 3:51

Garràn – T’as fait tes bagages au moins !

Baël – Depuis le temps que nous casses les oreilles avec ça …

Il y avait pas mal de fourbi sur la charrette, mais je ne pouvais pas me séparer de tout comme ça, il me faudrait du temps … J’avais récupéré deux bouts de bois plus ou moins usé par le temps, une sorte de pendentif recouverte de sable dans une petite bourse de velours couleur bordeaux, souvenir de Stellaraë. Il y avait également un vieux casque en diamant, plusieurs bracelets, des ressources diverses et variées, un petit cadran et deux lassos, sans compter certains meubles que je souhaitais garder, même si je n’avais pour le moment aucun chez moi où aller pour le moment … Il n’y avait absolument aucune chance pour que je me rende à Lédéhi, la petite rouquine n’y était pas la bienvenue et je risquerai de me faire réprimander comme jamais je ne l’avais été jusqu’à maintenant.

Pas le choix, je devrais débuter mon voyage vers le Grand Nord, de toute manière la gamine commençait à sérieusement me taper sur les nerfs par moment. Je ne me sentais pas encore près pour me rendre dans les territoires enneigés du Grand Nord, la faune y étant particulièrement hostile, il fallait que je m’y prépare plus convenablement et surtout, que je me renseigne sur comment s’y rendre car, pour le moment, je ne connaissais aucun itinéraire viable pour m’y rendre. J’allais donc devoir me diriger vers Baldorheim et m’y arrêter quelques temps. Un retour à la maison … Dans ces terres là, un Stryge Noir tel que moi n’avait pas sa place et était de mauvaise augure, j’allais donc forcément attirer l’attention sur moi. Pour passer inaperçu, je n’aurai qu’à me recouvrir d’une vieille cape, mais pas question de rouvrir une forge là-bas, les mines m’iront très bien ! Un Stryge essayant de concurrencer des Nains, il ne fallait pas non plus rêver … au mieux je pourrais peut-être espérer me rendre utile en leur vendant mes minerais récolté dans les fin fonds des mines de Khazar.

Garràn – Bon, si tout le monde est prêt, alors il n’ya plus qu’à déguerpir d’ici. Notre prochaine destination n’est pas la porte à côté. On va remonter le fleuve jusqu’à nous rendre dans les Montagnes des Baldors, un sourire malsain se dessina sur mon visage, et je vous promets que le voyage sera rude et éprouvant !

Il y avait d’ailleurs de forte chance que l’on passe par mon village natal. Je ne parle évidemment pas de la tour noire, mais du village d’humains dans lequel j’ai grandi avec mon traître de père. De funeste souvenir allait donc revenir en mémoire lorsque nous y seront, mais je n’avais pas trop le choix contenu de la destination, je passerai orcément par là et aucun détour n’était possible car il s’agissait d’un plateau rocheux relativement bien épargné par le temps comparé aux autres.

J’avais calculé une bonne quarantaine de jours avant nous y rendre et encore, je pensais être généreux sur la distance que nous parcourions par jour, il ne fallait pas oublier que je devais me trimballer une charrette pleine de bazar et d’une jeune fille toujours en train de se plaindre, le voyage allait être également très éprouvant pour moi, moralement.

Garràn – Adieux, vieille bicoque, t’auras fait ton temps …


Fermeture de La Forge Ensablée




La Forge Ensablée - Page 2 Co_111La Forge Ensablée - Page 2 Signup11La Forge Ensablée - Page 2 Co_113

RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Forge Ensablée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Forge Ensablée   La Forge Ensablée - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

La Forge Ensablée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Forge World
» [East Blue- Shimutsuki] La forge de Yamamoto
» Proto moto Maxmini et wip Bloodwulf Titan-forge
» Forge
» La forge de Silver [Commandes]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sud de Dùralas :: Village d'Ishtar :: Ishtar-