AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Zelko Sauma
Le Monde de Dùralas a précisément 1727 jours !
Dùralas, le Lun 23 Juil - 15:54
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Le Jarl et le Banni, incrédible confluence [PW Selsya Åsa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thauthaudarmafur
Arlequin

avatar

Messages : 189
Expérience : 677
Masculin Âge RP : 52

Politique : 01
Métier : Forgeron d'A. - Novice
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
700/700  (700/700)
Vitesse: 335
Dégâts: 68

MessageSujet: Le Jarl et le Banni, incrédible confluence [PW Selsya Åsa]   Mer 2 Mai - 22:12



« Kshi ! »

Le nain, légèrement surpris, tourna vivement la tête.

« Kshi ! Kshi ! »

Fixant l'ourson semblant éternuer, Thauthaudarmafur haussa le sourcil droit en fronçant le gauche.

« Akshi ! Kshikshi ! »

Une boule d'air apparut soudainement entre les joues du nain. Bientôt, il ne put la contenir, et explosa d'un rire gras et bruyant, faisant sursauter l'ourson. Le son de cet éclat se répercuta sur les parois alentours. Quelques secondes plus tard après que le nain ne se soit calmé, le silence revînt calmement, tombant sur les alentours telle un prédateur sur sa proie. Un large sourire aux lèvres, le nain, retirant promptement son gantelet droit, déposa sa large paume sur le crâne de l'animal, le caressant avec tendresse. Il grandissait petit à petit, et bientôt serait-il capable de chasser de lui-même. Thauthaudarmafur ne faisait que jouer le rôle de feu ses parents, le protégeant des dangers extérieurs du mieux qu'il le pouvait. Ayant le plus grand respect pour le règne animal des montagnes, il ne voulait en aucun cas bouleverser l'ordre naturel de la vie. Cet ourson apprendrait à être un des siens. Il chasserait par lui-même, développant son instinct, et découvrirait la nage comme un réel ours polaire. Un jour, peut-être, déciderait-il de quitter son actuel maître, pour rejoindre la nature qui l'a lâchement abandonné il y a de cela des années. Le nain tiqua légèrement. Une telle séparation le briserait sans doute. Comme s'il ressentait sa soudaine peine, l'ourson poussa un léger gémissement, caressant la rude paume de son museau noir. Reprenant ses caresses, le nain demeura silencieux. Il remarqua alors n'avoir jamais donné de nom à son compagnon, le sifflant les rares fois où il s'éloignait. En avait t-il réellement le cœur ? Il n'aurait su l'expliquer, mais il ne se sentait pas de donner un nom à cet animal. Leur relation était au delà de cela, plus... Profonde ? Le nain, légèrement troublé, fronça les sourcils. Il n'aimait pas philosopher ainsi sur lui-même. En général, cela revenait à repenser à Ogh-Hen-Kìr, et il le faisait bien assez depuis son départ.


Soudainement, un craquement proche fit tourner la tête des deux compagnons. Troublé, l'oie à bec court tourna sa petite tête dans leur direction, et siffla doucement. Le nain fronça un sourcil, ne sachant réellement identifier cette espèce. Un mélange entre un canard et un oiseau, sans doute. Avant qu'il ne puisse poursuivre sa réflexion, ou entamer quelconque mouvement, un grognement gronda à sa droite, et l'ourson bondit avec une vivacité remarquable pour sa taille sur la bestiole. Celle-ci, dans un couinement, mourut sous les crocs du prédateur. Le dernier cri de l'animal résonna entre les monts de Kanaan, suivi des bruits du dîner de l'ourson. Le nain, silencieux, et surpris, contempla son compagnon. Déjà à cet âge, les ours apprenaient à chasser, ainsi. Notant dans son esprit de laisser le sien libre bien plus souvent à partir de cet instant, il leva les yeux, contemplant les hauteurs de cette chaîne de montagnes. Kanaan. Il y faisait plus chaud que dans les Baldors, c'était indéniable. Lui même, pourtant nain et résistant à tout ce que la nature pouvait lui infliger, avait du mal à respirer s'il grimpait trop haut. Il ne s'y attarderait pas. Il souhaitait revoir une dernière fois la Banquise avant longtemps. La Terre ayant tant fait rêvé ses ancêtres. La Terre qu'il avait foulé durant de longues années. La Terre qu'il allait parcourir à nouveau dans un temps futur. La Banquise. Un dernier regard, une dernière méditation, avant de partir dans sa quête de Vérité en Dùralas. Il renifla bruyamment. Le nain, un long frisson dans le dos, se sentait prêt. Des alliés, de la force, et la Vérité. Posant à nouveau les yeux sur l'ourson ayant fini son repas, Thauthaudarmafur ajusta son équipement et reprit la marche, entamant un chant nain.

« Lorsque la nuit, s'élèvent les sinistres bannières, la chair repose sur le sol, et ils tombent, pour ne plus jamais s'éveiller... »




~ Puisse Grungni veiller sur votre honneur ~




État des slots d'arène : Mercenaire RabclawG.L.A.D.I.A.T.O.R | Disponible




:dwarfe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Jarl et le Banni, incrédible confluence [PW Selsya Åsa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Jarl de Norsca
» Titre banni / justice à Ambre ?
» Mew , Le Pokémon Banni ?
» Indrazor le Banni
» Lettre ouverte de Fanmi Lavalas au président Préval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan :: Le Vulkar-