AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Juviel Eterna
Le Monde de Dùralas a précisément 1756 jours !
Dùralas, le Mar 21 Aoû 2018 - 2:07
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3261
Expérience : 10563
Masculin

MessageSujet: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Dim 6 Mai 2018 - 20:07

Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes

Une pénurie touche les stocks des minerais de fer de l'hôtel des ventes. Malgré des mineurs motivés, ceci n'est pas assez pour subvenir aux besoins des nombreux forgerons, désireux de fabriquer leurs nombreuses armes et armures. Devant cette situation, le comité commercial de l'hôtel des ventes a décrété qu'il fallait absolument trouver une solution. Leurs experts se sont retournés le cerveau pour proposer un moyen de remplir les caisses et ils on sont venus à l'idée suivante : il faut organiser une session de minage ouverte à n'importe qui. Autrement dit, le comité commercial de l'hôtel des ventes voudrait inviter les volontaires à récolter les minerais de fer d'une mine peu utilisée.
Dès aujourd'hui, la mine de Veilleflots, dans l'est du massif de Spelunca, est aménagée afin d'accueillir des mineurs volontaires pour récolter les minerais de fer de ces galeries pour le compte de l'hôtel des ventes. La tâche serait, bien entendu, rémunérée au même titre que la vente directement à l'hôtel des ventes.

Le célèbre établissement commercial compte sur la présence de tout le monde pour remplir les objectifs fixés par l'hôtel des ventes.


Déroulement


Pendant tout un mois : du 7 Mai 2018 au 3 Juin 2018 (soit 4 semaines complètes), chacun aura accès à une session de minage hebdomadaire (1 fois par semaine).
Une fois par semaine, vous pourrez poster un message dans ce sujet dans lequel vous expliquerez comment vous contribuez au contexte défini. C'est-à-dire que vous raconterez de quelle façon votre personnage vient aider à remplir les stocks en minerais de fer de l'hôtel des ventes.
Vos messages sont limités à un seul par semaine (ce qui fera un maximum de 4 messages) par personnage (vous pouvez donc participer avec tous vos comptes). Cependant, chaque message devra faire au minimum 20 lignes. C'est une restriction mise pour renforcer le contexte et montrer que votre personnage est réellement volontaire dans cette mission.

Chacun de vos passages permettra de remplir les stocks de 10 minerais de fer et si vous faites un bon message RP, vous pourrez récolter 1 à 5 autres minerais de fer. Vous pouvez aussi gagner d'autres récompenses, notamment des gemmes (rubis, saphir, émeraude, etc.), mais puisqu'il s'agit d'une pauvre petite mine de fer, je dois vous avertir que ces récompenses sont assez rares.
Concernant les mineurs naturels (ceux qui exercent officiellement le boulot de mineur à Dùralas), ils seront avantagés en fonction de leur niveau :
  • Novice : plus de facilité à récupérer les récompenses supplémentaires.
  • Apprenti : récompenses supplémentaires directement acquise (15 minerais de fer dès les 20 lignes) - les gemmes resteront potentiellement acquises en cas de bon RP.
  • Compagnon : +5 minerais de fer et plus de facilité à récupérer les récompenses supplémentaires.
  • Expert : +10 minerais de fer et plus de facilité à récupérer les récompenses supplémentaires.
  • Maître : +15 minerais de fer et plus de facilité à récupérer les récompenses supplémentaires.
  • Maître absolu : 40 minerais de fer
  • et plus de facilité à récupéter les récompenses spéciales (notamment les gemmes).


Récompenses

Les minerais des fer récoltés iront directement remplir les stocks de l'hôtel des ventes et vous serez payés pour chaque minerai de fer récolté à hauteur de 5 pièces d'or par minerai.
Autrement dit, vous vendez directement vos minerais de fer (impossible de les garder avec vous).

Concernant les récompenses supplémentaires (hors minerais), notamment les gemmes, elles seront acquises dans votre inventaire.

D'autres récompenses peuvent être acquises durant l'événement.

Informations supplémentaires


Objectif (300)
300
Capacités de la mine
0


Remarques

* À la suite de ce message ne sont postés que les RP de récolte pour cette session.
* Les mineurs peuvent aussi miner dans leurs mines pendant cet évent.
* N'oubliez pas que tout ceci commence dès le 7 mai 2018 !


Dernière édition par Le Marchand le Mar 29 Mai 2018 - 0:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 233
Expérience : 1630
Masculin Âge RP : 9

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Sphinx, +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3744/3744  (3744/3744)
Vitesse: 362
Dégâts: 36%

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 7 Mai 2018 - 0:05


" QUOI !? "


Darrö manqua de tomber à la renverse en entendant le cri du marchand dans la roulotte, un bout de sanglier cru s'envola dans les airs avant de lui retomber mollement sur le front dans un bruit qu'il est plus urbain de ne pas décrire. Il nourrissait les deux sombrales chargés de tirer la roulotte du marchand qui, quelques semaines plus tôt, l'avait pris sous sa coupe pour réaliser quelques travaux plus ou moins dangereux de récolte de ressources sur des proies souvent massive et presque tout le temps carnivore. Le jeune garçon se satisfaisait de cette vie, il ne pouvait pas, pour ainsi dire, se blesser, du moins pas de façon durable et le contact de quelqu'un avec qui parler, même quelqu'un comme... le marchand, lui permettait de garder un certain contact avec la réalité l'empêchant de sombrer dans la folie et la solitude.

Ils avaient pris pour habitude de s'établir aux abords des grande citées, Stelaraë, Baldorheim, Endorial, depuis peu ils restaient aux alentours d'Ishtar, selon le marchand il y avait beaucoup de pirates ivres à arnaquer ou comme ils les appelaient des " clients sous influence acheteuse propice au développement du petit commerce ". Généralement Darrö s'occupait de chasser de grosses proies pendant que le marchand vendait ses " perles rares et sans communes mesure en Dùralas " puis, une fois dépecées et bien découpées, ils vendaient ce qui pouvait se vendre. Sans oublier les petites recettes miracle, tenues secrète, préparé par le marchand : poudre magique de corne de rhinocéros, fabrication de bottes magiques en peau et tendons de crocodile et bien sûr toutes les préparations de potions alchimiques à base de dents et d'organe des bêtes les plus affamées que portait Dùralas en son sein. Le jeune garçon se savait pas ce qui pouvait le mettre dans un état pareil mais il préférait s'en assurer par lui-même avant qu'un client malchanceux ne rencontre quelques potions inflammable pour l'avoir dérangé au mauvais moment.

" Il y a un problème ? "


La tête penché devant la porte de l'habitacle Darrö avait pris pour habitude de ne jamais surprendre son " ami ", avoir eu la tête explosé une fois à coups de canon dissimuler lui avait suffis, comment une roulotte pouvait avoir des canons d'ailleurs !? Le marchand s'agitait dans le petit espace intérieur de sa boutique ambulante, les objets de tout horizons et  de tout usage remuaient sous ses assauts répétés à coups-de-poing sur son comptoir, il tenait fermement une note dans une de ses mains gantée.

" Tu ne pouvais pas mieux dire stranger ! Il y a une grande pénurie de fer dans le continent. "


" Ah. "

" Mais ce n'est pas ça le problème, c'est que la saloperie de comité commercial de l'hôtel des ventes qui a décidé d'ouvrir la mine de Veilleflots à tout le monde pour essayer de remplir les stocks de fer vide de l'hôtel de vente. "

" C'est plutôt une bonne idée, n'importe qui pourras aider au renflouement des stocks et tout le monde en profite, je ne vois pas où est le pro... "

" QUOI ?! Tu ne vois pas où est le problème, je ne t'es rien appris ou quoi stranger ! Je vais faire très simple. Les forgerons ont besoin de fer pour officier tu vois, bien, ils ont donc besoin d'acheter du fer sur le marché, le seul problème réside dans la capacité des stocks. Et bien depuis un moment nous étions en pénurie de fer, l'offre était bien supérieur à la demande et du coup les prix s'envolaient, JACKPOT ! Mais en ouvrant la mine à tout le monde ils cherche à remplir le stock et je risque de perdre plusieurs contrats bien juteux ! "

" Et du coup ? "

Le marchand prit un long moment de réflexion, il avait des sueurs froides à la simple évocation mentale de l'argent qu'il allait perdre, il fallut défaillir en pensant à tout ces mineurs du dimanche qui ferait des profits ridicules en lui volant son fond de commerce complètement légal, pas honnête peut être, mais totalement légal. 

" Ce n'est pas comme si vous pouviez vider tout le fer de cette mine de toute façon, tant pis, vous trouverez autre chose M'sieur le marchand. "


" JE SAIS ! Écoute stranger... Tu vas pouvoir m'être très utile, je ne peux plus... Comment dire... Me trouver à moins de cent pas d'un membre du comité de l'hôtel des ventes où de ses représentant légaux sous peine de... Ce n'est pas très important. Mais toi, tu peux, tu vas donc aller dans cette mine pour t'atteler à l'effort commun de renflouement des stocks. "

Darrö leva un sourcil tellement haut qu'on aurait pu croire qu'il allait s'envoler et sa mâchoire n'était descendu plus bas que quand son " parasite " tentait de prendre le contrôle. Il ne croyait pas une seule seconde que le marchand qu'il connaissait puisse agir pour l'intérêt global... Gratuitement.

" Tiens tu auras besoin de ceci, je ne voudrais pas que tu creuses à mains nues. "

Il lui tendit une pioche, vieille et crasseuse mais Darrö l'adorait déjà, sa propre pioche ! Elle avait une tête en acier et un manche en sapin des forêt de sa vie d'avant, un sourire mélancolique se posa l'espace d'un instant sur son visage juvénile. Il était très heureux d'avoir sa propre pioche mais une seule question le taraudait en son fort intérieur. 

" A quoi sert la poignée sur le manche ? "

Une lueur, sûrement plus précieuse que tout les métaux et surtout infiniment plus dangereuse dépassait de la large écharpe du marchand, brillant dans ses yeux, moitiés camouflées sous sa capuche, telle deux pièces d'or gagnées plus ou moins honnêtement.

" Vois-tu stranger, cette pioche est l'œuvre d'une de mes très bonnes connaissances, un ingénieur nain, Maltin Halfradsön, un mineur et surtout une pince indécrotable. Maltin était mineur dans les mines de Baldorheim sous les ordres de l'ancien Imperator et ... comment dire ? Celui-ci ne payait pas bien. Maltin a donc fabriqué cette pioche, une simple pression de la poignée lui permettait, lors de ses allers et venus dans les mines, de s'assurer une meilleure paie. "


En pressant la poignée, invisible une fois entre les mains de quelqu'un, la tête métallique s'ouvrit légèrement en deux, la pioche, faîtes dans un métal qui devait être tout sauf de l'acier était complètement vide à l'intérieur, ce qui devait expliquer sa légèreté caractéristique. 

" Et je suis censé faire quoi avec ça ? "


" Simple. Très simple stranger, quand tu mineras au milieu de tout les idiots en quêtes de richesse, tu n'auras qu'a presser la poignée à la base de la pioche de Maltin en tombant sur un filon pour m'en garder la moitié de côté, tu leurs donneras l'autre t ils ne se douteront de rien vu ton... profil. Ainsi, je pourrais faire courir la rumeur que le fer de cette mine est de très mauvaise qualité tout en le revendant sous couvert " d'authenticité dure et solide des mines du Nord " à un prix d'or aux forgerons du continent. Il achèteront la même chose plus chère et se convaincront eux-mêmes, ainsi que leurs confrères que je leurs vend du fer Kastalionois et que celui de Spelunca doit être de mauvaise qualité, après tout comment pourrais-je mentir en vendant du fer de si bonne qualité. Certes c'est un peu cher mais par les temps qui courent c'est une affaire, surtout si le fer du Sud est si minable que vous le dîtes. "

Le marchand était parti dans une scène théâtrale où il imitait sa propre personne vendant ses biens futur aux forgerons qu'il affublait de voies aux airs stupides et graves.
Darrö hilare devant une telle scène le rejoignit en se couvrant le visage de terre et en imitant le vieux Jörris qu'il avait croisé à Stelaraë, un vieux forgeron un peu loufoque à la voix rauque et sentant les relents de vieux vins. L'échange dura bien cinq minutes et se découla sous le regard interrogatif des sombrales qui ne comprenaient décidément rien aux humains.

Au petit matin, à la première lueur du jour qui laissait poindre les présage d'une bonne journée de minage au frais des mines quand le soleil tapait de toute sa puissance à l'extérieur, les deux compères faisait déjà le pied d'elfe devant la mine, attendant que celle-ci ouvre aux mineurs de tout Dùralas. Darrö sauta de la roulotte, la pioche de Maltin dans les mains et se dirigea vers la mine le sourire aux lèvres, il avait toujours eu envie d'essayer d'autres métiers ! Le marchand lui fit signe et lui indiqua de le retrouver plus loin à la fin de la journée pour lui rapporter " ce qu'il savait ", Darrö, ne recquierant pas de sommeil aurait pu miner des semaines durant mais la pioche ne pouvait contenir que quelques heures de travail. La roulotte disparut derrière les rochers en allant se placer loin des regards des possibles membres de l'hôtel des ventes trop curieux et procéduriers. Il ne doutait pas que la boutique mobile de son " ami " ne se place juste à côté de la route la plus emprunté en direction de la mine pour vendre aux mineurs de fortune venus pour l'occasion "pioche de première qualité " et potion de force ou de chance, ou bien quelques onguents pour les douleurs du aux labeurs dans les mines.

Le jeune garçon fit un grands sourire aux mineurs déjà sur place qui, eux, devaient être du métier, ceux-ci lui sourire l'air étonné en retour tout en lui donnant quelques conseils pour ne pas " s'éborgner sa face de minot " et pour ne pas trop se fatiguer à la tâche. Le petit public autour de lui attendait son premier coup dans la roche comme un spectacle inédit et faillir tomber à la renverse en voyant un jeune garçon, qui ne devait pas arriver à sa dixième année de vie, enchaîner les coups puissants dans la roche sans ralentir aucunement la cadence près d'une heure après les premiers jets de pierres. Il était heureux, s'était décidément très rigolo et les mineurs étaient très gentils, malgré tout il trouvait cette activité moins prenante qu'une bonne chasse en plein air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwin Nuussian
Maître d'armes

avatar

Messages : 118
Expérience : 879
Masculin Âge RP : 21 ans

Politique : 12
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Ashcal, lion géant de Baldwin +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
841/841  (841/841)
Vitesse: 244
Dégâts: 648

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 7 Mai 2018 - 3:34

Ce n'était pas une bonne période pour le minerai de fer actuellement. Les stocks étaient constamment au plus bas, malgré l'acharnement des mineurs de profession. Étant apprenti forgeron d'arme, il se sentait aussi affecté par cette pénurie, bien qu'il soit passé aux minerais d'un peu plus haute qualité. Baldwin avait alors appris que l'hôtel des ventes ouvrait, pour tenter de remédier à ce souci, la mine de Veilleflots, située dans l'est de Spelunca, de façon à ce que n'importe qui puisse venir piocher les filons. Ces récoltes iront directement renflouer l'hôtel, et ils espéraient que cela suffira.

Désormais situé à Stellaraë, le stryge décida de mettre la main à la pâte afin de rendre service. Il pourra comme ça grâce à cette occasion découvrir un peu ce massif, et tester ce métier qu'il ne pouvait de base exercer. Laissant tout son nouvel équipement où il dormait sauf son épée, s'habillant des habits sombres qu'il mettait habituellement pour le fourneau et l'enclume, il se dégota une bonne pioche chez un marchand, et se mit en route sans plus tarder.

Spelunca était un massif percé d'innombrables cavernes principalement naturelles. La partie est était à sa connaissance le territoire des lycans, qui vivaient dans une partie de ces fameuses grottes, aménagées. Peut-être étaient-ils en train d'observer toute cette activité de leurs hauteurs ? Toutefois, il doutait que ce fût le cas. Avançant d'un pas tranquille, pioche à l'épaule, sifflotant, il prenait le temps de visualiser les lieux. Il croisa même une boutique improvisée vendant du matériel, mais étant déjà équipé, cela ne l'intéressait pas. Il finit enfin par arriver sur le lieu.

Du monde était déjà présent, répondant à l'appel, et entrant dans le boyau. Après quelques secondes d'hésitation il se décida à y pénétrer également. Il n'était pas à l'aise dans des endroits aussi exigus, de son point de vue. De plus, repliées, ses ailes pouvaient toujours gêner. Quand bien même ! Il ferait avec et passerait outre cette gêne, étant décidé d'aider ! Il salua les mineurs présents, amicaux, qui savaient ce qu'ils faisaient. Il repéra même, surpris, un tout jeune garçon, minant aussi efficacement qu'un adulte. C'était une bonne occasion pour tous ces gens de gagner un bon surplus d'argent, et ils ne lésinaient pas à la tâche. Ils lui donnèrent même quelques conseils pour bien se débrouiller, qu'il écouta attentivement.

Peu de temps après, il se dégota une place plus loin, et à la lueur des torches accrochées sur les soutènements en bois, repéra un gisement de fer. Attrapant sa pioche neuve à deux mains, il se mit à le frapper, extirpant le minerai à la longue. Au final, l'effort requis était très proche de celui du forgeage, avec tout de même quelques crans au-dessus, son outil actuel étant plus lourd qu'un simple marteau à une main. Malgré ça, il tenait bon, et appréciait l'exercice donné.

C'était une journée enrichissante !






Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 7 Mai 2018 - 12:09

Se lever si tôt ... Cela ne me ressemblait pas, mais il y avait une raison à ça. Le soleil dardait déjà ses premiers rayons de soleil et il faisait déjà une chaleur non négligeable. La sueur allait couler aujourd'hui et pour une fois, ce ne sera pas en forgeant le fer, mais en le minant. Une nouvelle mine venait d'être aménagé dans le centre de Dùralas, dans l'Est du massif. Les commerçants de Stellaraë et les gestionnaires de l'hôtel des ventes avaient constatés une baisse impressionnante de la vente de minerai de fer, entraînant une légère chute économique dû aux faibles productions des forgerons. C'est tout une organisation qui s'écroulait petit à petit et la capitale des humains l'avait bien compris. Une mine avait donc été aménagé et ouverte à tous afin de renflouer les stocks de minerai de fer à l'Hôtel des ventes contre une maigre récompense. Mais ma présence aussi tôt dans ces mines n'était pas dû à cette récompense-ci, ni pour le bon fonctionnement de ma forge, je m'en sortais suffisamment bien pour continuer dans cette crise. Non, la réelle raison est qu'il y avait la possibilité de récolter des pierres précieuses pouvant me servir plus tard ou à revendre à prix d'or ! Etant une nouvelle mine, aménagée récemment, les secrets ne manqueront pas dans ces galeries.

A l'entrée, un stand tenu par un maître nain et un humain, tout deux vêtus d'un tablier noir de crasse, faisait le compte du matériel présent sur les lieux. Je ne devais pas être le premier, mais il n'avait pas l'air d'y avoir grand monde. Je m'approchais des deux individus et leur demandais une pioche pour aller miner. L'humain me présenta brièvement les raisons pour laquelle ils avaient ouvert cette mine, mais j'en avais déjà conscience, étant moi-même un forgeron. Il saisit une pioche et nota dans son carnet mon nom, ainsi il avait une liste de pioche qu'il avait emprunté. Le nain, quant à lui, me préconisa de me rendre dans les galeries munies d'une torche afin de m'y retrouver, toutes les galeries n'étaient pas éclairées et s'y perdre n'était pas compliqué.

Les mines étant profonde et plongé dans l'obscurité, repérer les filons de fer n'était pas chose évidente. A force de persévérance et d'obstination, je tombai sur un gisement de fer, plus que suffisant pour m'occuper toute la journée. Trouver une gemme serait vraiment une bonne chose, mais je préférais simplement ne pas y penser et laisser faire la chance tout en continuant de miner le fer étendu sur la paroi rocheuse. Je ne saurais dire ou était situé cette galerie par rapport à l'entrée de la mine tellement cette dernière était tortueuse et interminable. Le principal étant que je ressorte avec le minerais, la torche était vitale quant à notre excursion minière.

La journée touchait à sa fin, le sac de récolte à mes pieds n'était pas bien rempli, mais cela suffirait pour une première fois. Il ne me restera plus qu'à trier le tout à l'entrée et espérer la présence de gemme parmi les tas de minerais de fer éparpillés sur le cuir du sac. Dans tous les cas, cette récolte aura été bénéfique, un minimum en tout cas.






Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorek Sveresson
Explorateur

avatar

Messages : 203
Expérience : 1388
Masculin Âge RP : 164 ans

Politique : 19
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1122/1122  (1122/1122)
Vitesse: 466
Dégâts: 1846

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 7 Mai 2018 - 13:28

.
     La mine de Veilleflots ? Plutôt le trou ferreux de Veilleflots, grommela Thorek en observant la carrière depuis une colline. Lui qui était habitué aux grandes installations des Baldors, ce petit gisement récemment ouvert ne payait pas de mine en comparaison… Mais la pénurie étant ce qu’elle était, ce n’était pas comme s’il avait le choix.

     En tant que mineur, certes à mi-temps mais mineur tout de même, Thorek subissait personnellement l’opprobre d’avoir en quelque sorte échoué dans sa tâche. C’était par sa faute et celle des autres mineurs que le manque de fer s’était créé et que le comité commercial avait décidé d’en venir à des extrémités pareilles. A contrario, on ne pouvait pas en vouloir aux forgerons d’acheter trop, ils ne faisaient que leurs métiers. Ainsi, à peine l’annonce de la mesure d’urgence avait-elle été transmise que le nain avait pris ses cliques et ses claques pour foncer droit vers l’est de Spelunca. Il avait une dette à payer.

     Le gros du voyage s’était effectué sans encombre, par le biais d’anciens tunnels. La fin cependant, avait dû être effectuée par voie terrestre. Et le voici maintenant à portée de vue de son objectif.

     Avec un soupir, Thorek posa sa pioche flambante neuve sur son épaule et entrepris de rejoindre la foule qui s’amassait déjà aux alentours. Décidément, une telle nouvelle avait attiré une sacrée plâtrée de gens. Cela allait des forgerons qui souhaitaient renflouer les stocks de leurs matière première, aux opportunistes qui voulaient gagner quelques piécettes pour l’occasion. D’ailleurs, en parlant de ces derniers, une charrette s’était arrêtée sur un des grands accès et vendait des pioches dont la seule apparence fit tiquer le nain. Mais cela ne l’intéressa guère. Si les gens voulaient se faire pigeonner, c’était leur problème, pas le sien.
     Tout en se dirigeant vers ce qui devait être les bureaux des contremaîtres, une sorte d’hybride au corps semblable à une chèvre s’approcha de lui et lui demanda le prix pour acheter sa pioche. Thorek lui donna la somme exacte après quelques secondes de calcul. Quand il comprit que le nain ne plaisantait pas, le satyre en perdit ses couleurs et décida de faire demi-tour.
     Sans vraiment comprendre la réaction de son interlocuteur – tout bon marchand se devait de savoir dans quoi il s’engageait – Thorek continua sur sa route. Il choisit un des baraquements par lequel la plus grande part des mineurs confirmés passait. Décidé à ne pas perdre plus de temps que nécessaire, il alpagua presque un des contremaîtres avec un registre épais et se planta devant son bureau.

     « B’jour, je voudrais un double de vos cartes des tunnels et un résumé des roches en présence. M’rci. »

     Le contremaitre lança un regard bovin en direction du nain sans vraiment comprendre d’où est-ce que ce nabot impertinent pouvait bien sortir.

     « Et en quel honneur ? Vous êtes un mineur accompli, associé à une guilde ? … Aller d’abord remplir le formulaire là-bas puis revenez avec, qu’on discute d’une zone où vous envoyer.
     — Grmblmbl, va falloir que j’en touche à deux mots à c’t’idiot de Gromidol... L’était censé vous prévenir.
     — Comment ça ? »

     En guise de réponse, Thorek déposa un petit parchemin épais sur la table, sa pioche toujours à l’épaule. Le contremaître, curieux, jeta un œil en direction du papier pour s’apercevoir dans un glapissement qu’il était signé du sceau du thane de la division minière de Baldorheim. En résumé, un de leurs plus gros investisseurs dans l’ouverture de ce projet de mine secondaire. Le parchemin mentionnait que la personne en possession du présent écrit faisait partie des explorateurs souterrains et avait donc accès aux tunnels encore non ouvert au public, qu’ils se dédouanaient de toute responsabilité en cas d’accident, etc…
     Le contremaître releva les yeux sur un Thorek progressivement fatigué qui se curait le nez en attendant une réponse. C’était ça un des « découvreurs de filon » du peuple des montagnes ?

     « Je disais donc, repris Throrek d’un ton las. Un double des cartes et un résumé des roches ou je me barre et je vous laisse vous démerder avec vos tunnels remplis de bestioles que j’imagine déjà peu commodes. »

     Sur ce, le nain avança une main calleuse, indiquant clairement qu’il attendait ce qu’il avait demandé. Le contremaître réfléchit quelques instants, puis se dit qu’au point où il en était, autant accepter plutôt de risquer de perdre le soutien financer des mines de Baldorheim. Si ce nain voulait partir en mission-suicide dans les tunnels, grand bien lui fasse !
     L’humain ouvrit alors un tiroir et sortit une carte et un autre papier qu’il espérait correspondre à la demande du nain. Thorek les réceptionna, acquiesça brièvement après une lecture rapide puis se tourna à nouveau vers le contremaître excédé :

     « Mouais, pour du travail d’umgi, ce n’est point trop mal. Bon, maintenant, les fournitures, j’trouve ça où ?
     — Il…Il vous faut quoi ?
     — Pas grand-chose. Des rations pour trois jours, une pierre à aiguiser, huit torches, un peu de papier, une gourde de rechange…
     — D’accord, tout ce que vous voulez ! le coupa-t-il brusquement. C’est à droite de l’entrée de la mine… Maintenant, si vous pouviez sortir…
     — Merci bien d’votre aide. On se revoie dans une semaine pour discuter des tunnels à ouvrir. »
     
     Une fois ses petites courses effectuées, Thorek entreprit de s’avancer dans les galeries obscures pour s’atteler à ce qu’il savait faire de mieux : trouver du minerai et potentiellement les nettoyer des nuisibles. Et au vu de la région, il allait avoir du travail…





Slots Rps :   // Pw Baldwin & Dilon //  Pw Jûken'Maw & Grabuge & Moradund



Lien : Source de l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grabuge
Tavernier ♦ "Justicier brutal"

avatar

Messages : 901
Expérience : 1927
Masculin Âge RP : 41 ans

Politique : 57
Métier : Bûcheron - Maître
Titres:
 

(Feriel, griffonne de Grabuge (modifié) +350, 150, v+300)

Stats & équipements
Vitalité:
3300/3300  (3300/3300)
Vitesse: -9
Dégâts: 1904

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 7 Mai 2018 - 19:18

Aujourd'hui, je me retrouvais dans les mines pour un évènement assez spécial. En effet, suite à une récente surproduction d'armes et d'armures, les coffres de BaldorHeim n'ont désormais plus de fer pour satisfaire les demandes des forgerons, et c'est pourquoi l'administration balderheimoise avait lancé un appel à miner dans toute la ville. Tout le monde était convié à venir participer à l'effort, moyennant un léger gain financier bien sûr.
Mais ce n'était pas l'appât du gain qui m'avait fait rejoindre la première mine sur mon chemin, c'était plutôt l'espoir d'aider un peu BaldorHeim et de ce fait ses habitants.
Mon officier, un vieux nain un peu rude, m'avait tout de même conseillé de faire attention et de garder l'oeil ouvert, car un si grand nombre de personnes réunies au même endroit pouvait créer des dissenssions et des bagarres, que nous nous devions de réprimer, en tant que garde.

J'avais donc rogné sur mon temps de travail de bûcheron pour aller miner, comme bons nombres de collègues bûcherons qui avaient tous eu l'autorisation de mettre leur travail en pause pour participer à l'effort commun.
J'arrivai donc à une des mines de fer de la ville, qui semblait se nommer "Exploitation minière de Graham père&fils" à en juger par les panneaux à l'entrée. Entrée qui d'ailleurs était remplie de personnes, toute attendant les instructions de contremaîtres débordés par l'arrivée de tant de nouveaux bras. Je m'approchai d'une des files d'attente, soupirant en me rendant compte qu'il allait falloir que j'attende. Résigné, je sortis ma pipe et ma tabatière et commençai à tasser le tabac épicé que je m'étais acheté à Kastalinn, espérant que la fumée allait adoucir ce sentiment d'impatience. J'avais toujours détesté attendre et surtout ne rien faire, car je détester gâcher mon temps. Ce temps gâché était du temps en moins à défendre les habitants de Dùralas, ou à faire en sorte de les défendre plus efficacement par l'entraînement du corps ou le travail rémunéré. Plus d'argent, plus d'équipement, efficacité améliorée.
Au bout d'une dizaine de minutes d'attente, je me retrouvais finalement face à un des contremaîtres de l'exploitation minière, le tabac si cher à mon coeur finissant de consummer.

"Nom s'il vous plaît." me demanda le jeune stryge blanc face à moi, visiblement blasé devant tout ce travail.

"Grabuge. Je n'ai jamais miné auparavant." répondis-je, prévoyant sa prochaine question.

Il acquiesça à mes réponses, griffona sur son calepin puis me le tendit avec une plume afin que je signe. Je dessinai une simple croix, comme il était d'usage en général, et le contremaître me dit:

"Merci pour votre esprit citoyen. Vous êtes affectés à la galerie 17. Suivez Fargas derrière moi, il vous y conduira."

Il me désigna un géant à l'imposante barbe rousse derrière lui, qui était entourré d'une dizaine de personnes attendant probablement que l'on soit assez pour partir. J'étais visiblement la dernière paire de bras dont Fargas avait besoin, car il me dit de sa voix lente et caverneuse alors que j'arrivais en trottinant:

"Tout le monde est là à ce que je vois. Je suis Fargas, je serais votre contremaître attitré dans la galerie 17. N'ayant jamais tenus de pioche, vous allez aujourd'hui apprendre à miner efficacement. Il n'y aura probablement pas beaucoup de profits, c'est pourquoi on vous a envoyé dans une vieille galerie presque vide. En revanche, les prochains jours, vous allez devoir produire, car même si vous êtes ici volontairement ça ne m'empêchera pas de vous taper sur les doigts si vous faites de la merde."

Je regardai le tas de muscles qui venaient de nous menacer à la moindre incartade. Et une chose était sûre, c'est que je ne voulais pas me faire taper sur les doigts par Fargas, quand on voyait que sa main était plus grande que ma tête. En tout cas, ma carrière de mineur temporaire venait de débuter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Technophile

avatar

Messages : 393
Expérience : 2020
Masculin Âge RP : 91 ans (37 en apparence)

Politique : 62
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2755/2755  (2755/2755)
Vitesse: 555
Dégâts: 1315

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Mar 8 Mai 2018 - 23:34

Welcome strangers ! En recherche de fortune ? Achetez donc une pioche de première qualité ! Le prix est dérisoire...

Alors qu'il passait devant l'entrée de la mine de Veilleflots, située dans l'est de Spelunca, la voix suspicieux d'un marchand l'étant plus encore résonna dans les oreilles du djöllfulin. Le braillard encapuchonné possédait un petit étal recouvert de pioches, qu'il tentait de vendre aux mineurs en devenir venus répondre à la requête du comité commercial de l'hôtel des ventes. Les gens s'attroupaient autour de lui comme des croyants autour d'un prédicateur... Ou des mouches autour d'une merde. C'était risible... Un simple coup d’œil suffisait à déceler que cette camelote romprait au bout d'une demi-heure de travail. Sans parler du fait qu'il fallait vraiment avoir les yeux crevés pour ne pas voir que ce gars était le profil type de ce que l'on appelait communément : une saloperie d'escroc.

Enfin... Si les gens étaient assez stupides pour se faire pigeonner et que les autorités locales acceptaient que des charlatans exploitent leur population, c'était leur problème. Jûken'Maw avait déjà assez à faire sur le territoire kazharien ces derniers temps. Il ignora donc les beuglements pernicieux de ce rapace, tout en songeant à retenir sa trogne si jamais celui-ci venait à se pointer dans l'Est. Un avis de recherche aurait vite fait de calmer les ardeurs de ce petit malin s'il venait à transgresser les règles là où il ne fallait pas.

Tout en ignorant la cohue, Jûken'Maw s'engouffra dans la mine, son matériel personnel sur le dos. Ainsi donc, l'hôtel des ventes souffrait d'une pénurie de fer... Utilisant généralement du cuivre pour les grosses commandes d'armure de la garde kazharienne, le djöllfulin n'avait pas été entravé dans son travail par un manque de ressources ces derniers temps. Mais la plupart des artisans forgerons de ce continent avaient recours au fer pour la plupart de leurs créations. Un marché enraillé était un marché défaillant sur lequel les profiteurs tels que ce marchand à l'entrée de la mina venaient se nourrir, usant de la spéculation la plus sordide qui soit afin de miner le système de l'intérieur, jusqu'à ce qu'il s'effondre sur lui-même. Afin restaurer le cercle vertueux de l'économie, il convenait donc de pallier à cette pénurie.

Tandis qu'il s'enfonçait dans les tréfonds de Veilleflots, il reconnu quelques têtes qu'il avait déjà croisé, parmi lesquelles des collègues. Mais il ne s'arrêta pas pour autant. Chacun avait fort à faire et ce n'est pas une discussion qui allait remplir les caisses de l'hôtel de vente de minerais de fer. Après une bonne vingtaine de minutes d'exploration, le kazharien remarqua un large filon de minerais zébrant une paroi rocheuse sur toute sa longueur. L'exploiter entièrement risquait de ne pas être une partir de plaisir, mais au moins, le résultat serait au rendez-vous. Il examina alors les alentours, vérifiant que la zone de travail ne comportait aucune surprise. Puis, après avoir sorti une pioche robuste de son sac, il attaqua le filon duquel dégringolait généreusement ledit minerai.

Le minage n'était pas vraiment son activité de prédilection... Mais quand on ne sait pas faire quelque chose, il n'y a qu'une solution afin d'y pallier :

Apprendre à la dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 421
Expérience : 1707
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Mer 9 Mai 2018 - 12:31

Face à l'initiative du comité commercial de l'hôtel de vente, d'ouvrir  la mine de Veilleflots, dans l'est du massif de Spelunca, le jeune stryge Vallon avait été chargé de transmettre à son maître mineur, un recommandé pour le moins des plus héritant :

"Attendu que l'activité foisonnante des forges, a provoqué une pénurie de fer importante, qui empêche par la même occasion une activité des forgerons désireux d'entretenir leur économie.
Attendu que l'investissement des mineurs, n'a pas été à la hauteur des attentes du marché, et ne produise pas assez de minerais pour l'activité pleine et entière de l'hôtel de vente.
Attendu que, il a été reproché que les forgerons puissent achetés sans limite le nombre de minerais et qu'en conséquence l'activité minière ne peut subvenir aux besoins nécessaires
Attendu qu'il a été évoqué que les forgerons peuvent toujours s'adresser aux mineurs pour des besoins de minerais."

Mais, malgré les deux derniers griefs, le comité a relevé qu'on ne pouvait restreindre la liberté du commerce et du marché, et enfin que les carnets de commande représente une solution trop temporaire pour la crise envisagée.
Ainsi,
"Le Comité commerciale de l'hôtel de vente décide à ce jour, par sa légitimité pleine et entière :
  - d'ouvrir une session de minage hebdomadaire dans la mine de Veilleflots, pour tous les volontaires contre rémunération, dans le but de renflouer les stocks.
- d'adresser à tous les mineurs professionnels un recommandé, dans le but de venir en aide face à cette pénurie.
- d'ouvrir une enquête approfondie sur les causes et les conséquences de cette pénurie
- de demander aux mineurs une production plus intense que d'habitude.
                                                        Signé le président et le Comité du commerce.
Suite à cela, Equinoxe, maître du minage, nous vous adressons ce recommandé, pour remplir le devoir et l'honneur des mineurs.
                                                  Nos salutations distingués

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la fin de la lecture, le naga eu un petit rictus assez léger, cette situation était assez comique.
Le fable coût du fer implique forcément un achat très facile, et pour le naga la crise était plutôt prévisible, le comité est entièrement en faute et propose une solution des plus temporaires.
Cependant, peut-être que l'activité estivale, donnera plus de temps aux mineurs pour fournir des stocks à l'hôtel de vente.

Malgré ces faits, le naga eu une amère saveur au fond de la gorge :

"Le devoir et l'honneur? Qu'est-ce que j'en ai rien à foutre, de ces boniments!
Ce recommandé cacherait-il un reproche quelconque?
Il me semble avoir été assez "commercial" en vendant à plusieurs reprises mes trouvailles à leur saleté hôtel de vente!
C'est quoi ce comité désinvolte, qui s'y prend au dernier moment? Ils veulent une enquête, tss, sans blague, ils veulent couvrir leur incompétence, oui!"


"La pénurie a été si soudaine, que le comité se devait de réagir face aux plaintes de nombreux forgerons, vous savez que la politique n'est pas vraiment leur point fort!" fit remarquer Vallon pour calmer les nerfs de l'écailleux.

Le naga déchira le recommandé, et décida de se rendre au lieudit, il avait quelques comptes à régler.
Vallon l'accompagna pour éviter un débordement qui mettrait à mal les ambitions du dieu rouge.
En arrivant, les yeux du serpent, remarquèrent une coopération bien mis en place, avec l'accueil d'apprenti, et plusieurs équipes pour creuser des galeries.

On entendait des cris, des bruits de pioches, et un engouement pour cet évenement aussi futile qui puisse être, le comité savait tirer son épingle du jeu.
Un grand bonhomme, qui devait un instructeur interpella le jeune naga:
"Hé toi l'amateur, en rang comme tout le monde, je m'apprête à donner les consignes, alors...."

Sans avoir eu le temps de terminer sa phrase, il reçu une pioche qui lui défigura tout l'avant du visage, puis par lévitation, elle saisie la machoire de ce dernier et l'endommagea grièvement.
'Tu sais ce qu'il te dit l'amateur?"

Vallon, empêcha le meutre et tenta une négociation avec un délégué du comité, en attendant de trouver un accord, le naga emmenea tout ce petit monde dans la mine pour leur montrer le fossé qui sépare ces novices, d'un maître à l'ouvrage.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 923
Expérience : 5241
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Mer 9 Mai 2018 - 23:07

Comment ça j'ai pas le droit d'entrer ?!

Bah non. Jusqu'à nouvel ordre, la mine n'est ouverte qu'à ceux venus pour miner pour le comité des ventes. Donc si vous voulez pas signer ce registre, je peux pas vous laisser entrer. Lui rétorqua l'homme, probablement un représentant du comité de l'hôtel des ventes
Mais… Mais ça fait des mois que je viens ici moi !
Euuu, pour quoi faire si c'est pas indiscret ?
Bah cueillir des champignons hallucinogène cette question. Les galeries souterraines d'ici en sont plein à craquer. Avec l'humidité, tout ça tout ça… Elle marqua un temps, songeant que le fait d'avoir révélé cette information n'était peut-être pas l'idée la plus brillante qu'elle ai eu dans sa vie... Ouai bon essayez pas de changer de sujet hein. On parle de votre interdiction à la con là. Pas de moi.

Ah... Et bien. L'homme se gratta le front, un peu paumé par la situation incongrue à laquelle il faisait face.

Bon écoutez. Je comprends bien votre petit problème d'addiction hein. Moi-même, j'ai quelques soucis avec l'alcool. Y paraît que ce serait de famille m'voyez ? Mais… Je peux pas vous laisser rentrer si vous allez pas récolter au moins quelques minerais de fer. J'ai des directives précises vous comprene… Ah ! Arrêt… Mad… Madame ? Vous… Vous pouvez descendre de mes épaules et arrêter de me tirer sur les joues comme une mamie s'il vous plaît ? J'y suis pour rien moi ! Alors qu'il essayait de la raisonner, la jeune femme s'amusait déformer ses joues afin de lui faire faire des grimaces.
Et puis si vous y tenez tant, pourquoi vous allez pas les chercher en même temps que vous minez, vos champignons ? À ces mots, la vestale se figea, retirant ses doigts du nez du représentant du comité.

Quoi ? C'est vrai ? Je peux faire ça ?

Bah oui. Tant que vous ramener du fer en même temps vous pourrez faire votre… petit marché ?
Mais c'est génial ! Fallait me le dire plus tôt ! En route ! Elle ramassa un sac rempli d'outils de minage qu'elle fit léviter d'un claquement de doigts afin qu'il la suive dans ses pérégrinations.
Euuuu c'est matériel à louer madame. Il faut le pay… Mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'une bourse d'or vint s'écraser sur son stand. Oooook. C'est… tout bon. Je suppose ? Bonne récolte madame ! S'écria-t-il tandis que la vestale se dirigeait vers la mine.

Ah ! Et me ramenez pas seulement trois pépites de fer hein. Ça ferais un léger auprès du comité et c'est moi qui me ferais taper sur les doigts après ! Tout en chantonnant, Hevoria le salua, puis descendit dans les tréfonds de la mine de Veilleflots.

Elle allait enfin pouvoir savourer ces petites douceurs dont elle raffolait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Voyageur
Pugiliste

avatar

Messages : 66
Expérience : 555
Masculin Politique : 01
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
400/400  (400/400)
Vitesse: 154
Dégâts: 203

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Sam 12 Mai 2018 - 2:25

Bon... Ils appellent ça une mine ? Une MINE ?
Bah je dois dire qu'elle a vraiment une sacrée prestance bon sang ! C'est à ça alors que ça ressemble quand on a une organisation du tonnerre ? Non, ça n'a rien à voir avec la mine dans laquelle j'opère habituellement, là c'est le niveau bien supérieur. En même temps, je dois dire que le comité de l'hôtel des ventes ne se jouent pas de ses clients et fournisseurs. Oh là, il tape dans le mille avec un spectacle des plus grandioses. Non, vraiment. Je suis quand même stupéfait, parce qu'on n'a pas donné trop de temps à ces gars pour mettre en place tout ça. Je veux dire, il y a plusieurs entrées et sorties à cette mine de... Veillebrumes c'est ça ? Ah non, flots, Veilleflots. enfin qu'importe. Donc plusieurs passages pour pénétrer ou s'extirper de la mine, chacun est bien indiqué, propre et large, et surveillé par des gaillards bien costauds. Les baraquements, là et là sont des dortoirs provisoires qui ont été construits rapidement et qui seront déconstruits avec la même rapidité, si ce n'est plus, et ils sont assez éloignés des couloirs de la mine pour éviter des bruits trop nuisibles. Deux gros feux de camps sont disposés juste à côté de chacun de ces baraquements permettant aux mineurs de se retrouver autour d'un feu pour manger et discuter. Et puisqu'il y a quatre feux, on peut se diviser en plusieurs groupes. Quant à la réserve que je vois là, l'accès y est facile et seuls des chariots de mineurs peuvent y entrer. Bien entendu, chacun est bien gardé. Quant à ce stand là, c'est pour s'inscrire et récupérer son matériel.
Non, franchement, c'est de la belle qualité d'organisation tout ça. Je suis content que machin m'ait envoyé ici. Il m'a fait peur l'autre en me convoquant pour parler bla bla bla. Finalement, il m'a juste appris que cette opération était très intéressante et importante, et que j'avais le privilège d'y aller avec quelques autres "élus". En tout cas, vu le monde, je me demande s'il va nous rester des minerais. De toute façon...
- On va leur montrer ce que sont de vrais mineurs, pas vrai ?
- Bien entendu voyageur, avec ta vieille dégaine, tu as raison. Aaaah...

Adorable ce... Comment s'appelle-t-il déjà ? Oh je ne sais plus, le contremaître de la mine de cuivre. Je me demande ce qu'il vient faire avec nous. Il ne va quand même pas miner, si ? Ou alors il va simplement nous surveiller ? C'est idiot, pas vrai ?
Oh et puis zut, on est là pour récolter du fer et on va leur montrer comment on sait y faire. Allez, c'est parti !


Bien entendu, il a fallu faire la queue pour inscrire son nom sur ces stupides formulaires inutiles et ensuite prendre son équipement, si on ne l'avait pas déjà, et en échange de quelques pièces d'or, bien entendu. Heureusement qu'on est bien équipés nous, hahaha ! Bon, par contre, ils ont fait une drôle de tête quand je leur ai dit mon nom. Mais ils n'ont pas cherché à comprendre quoi que ce soit. J'imagine qu'ils ont dû voir des choses bizarres comme "Exécuteur-en-chef" ou "Impérator"... Des appellations sorties de nul part, ah !

Du coup, on s'est séparé pour couvrir chacun notre propre espace. Le problème, c'est qu'on est un poil en retard et qu'il y a déjà énormément de gens. Donc beaucoup de minerais ont déjà été récoltés et il va falloir descendre plus profondément dans ces mines pour trouver des brillants à ramener à ces hommes en soie pour remplir les caisses de leur précieux comptoir commercial. Il faudra sûrement creuser des tunnels pour atteindre des filons cachés et certains vont sûrement mourir suite à des effondrements ou à cause des conditions... Ça ne va pas être la joie à tous les instants, ça je peux le garantir. Par contre, j'aimerais beaucoup éviter que les brutes incompétentes donnent de si violents coups de pioche dans la roche sans savoir ce qu'il pourrait se passer tout en gaspillant plus de la moitié des minerais... Je crois que je pourrais planter ma pioche dans le crâne d'un de ces idiots ! Non, vraiment. Ils me...
- Euh tu crois faire quoi là ?
- TAMOUYE EPARPARLA !

Euh... Pardon ? C'est quoi ce langage ? On aurait dit des vrais mots mais complètement mâchés et sortis à la va-vite. Est-ce qu'on a que des brutes illettrées ici ou pouvons-nous trouver des personnes sages et connaisseuses ? Lui, s'il continue à me parler et à me regarder comme ça, je jure que je vais lui éclater sa figure sur cette jolie petite paroi pour qu'il évite de la bousiller. Et si je rencontre d'autres spécimens comme lui, ils vont m'offrir leurs minerais...

Allez... Tranquillité et on s'en va vers une autre galerie. Faites en sorte qu'une poutre lui tombe sur la tête, par pitié. Et s'il ne meurt pas, j'espère que ça inversera le processus et qu'il deviendra intelligent.
Non, mais sérieusement ? Je vais vraiment passer les prochains jours avec de tels idiots et incompétents ? J'ai peur !


Cela fait une bonne dizaine de minutes que je marche à la recherche d'une galerie peu explorée et je crois avoir trouvé mon bonheur. J'ai croisé des gens, beaucoup de brutes et d'idiots, mais j'ai préféré les ignorer. C'était plus prudent pour eux. suis-je une âme charitable ? Serai-je devenu un peu plus méchant et ignoble depuis que je suis parti ? Je veux dire, si des gens ont des problèmes j'en fait le moins possible alors qu'avant...
Avant c'était si différent...
Mais. Aurais-je eu le même regard qu'aujourd'hui, que ce soit sur l'organisation, les installations et les participants ? Non, j'aurais été bien différent à chercher comme sécuriser tout ça et améliorer les conditions de vie de chacun tout en m'assurant qu'aucune magouille étrange n'était de la partie. Bizarrement, je ne m'y intéresse pas du tout. Je veux dire, mis à part maintenant, je n'avais pas encore pensé à de la corruption concernant ces gaillards de l'hôtel des ventes. Pourtant, je dois dire que la mine dans laquelle j'exerce est très loin d'être un modèle. Peut-être que c'est ça ? Je relativise ? Peut-être trop ? Bon sang je n'en saisi, je ne sais pas ce qu'il est juste de faire et de penser. J'aimerais être meilleur mais... Je me sens... perdu...

Non...
Je ne dois surtout pas me laisser avoir par de pensées aussi mélancoliques. Je suis ici pour une raison et je vais accomplir ma tâche. Quant à toute cette organisation et les possibles fraudes... Eh bien... J'irais sûrement y jeter un coup d'œil ou deux. Je n'aime pas l'idée que tous ces gens puissent se faire avoir bêtement par l'idée d'un bon salaire parce que c'est l'hôtel des ventes qui organise tout ça. Je suis désolé les gars, mais ce ne sont que des minerais de fer et vous n'allez pas gagner des masses. Il faudrait déjà une vingtaine pour atteindre les cent pièces d'or. Sachant qu'il faut retirer les dépenses annexes de voyage, nourriture, matériels (certes loués) et joyeusetés comme l'alcool. Parce que je suis aimable, j'enlève donc vingt-cinq pièces d'or, parce que je suppose qu'il y a trois jours de travail. Je compte deux jours de voyage, donc on arrive grosso-modo à une semaine utilisée pour récolter du minerai de fer et tout ça pour soixante-quinze pièces d'or soit dix pièces d'or la journée. Je suis navré, mais un mineur novice se fait vingt-cinq pièces d'or les deux jours... Donc ? Rentabilité mauvaise, très mauvaise.
Et qui dit le comité ? Ah oui, possibilité d'obtenir des gemmes... Ahahah... Des gemmes dans les mines de fer ? Rubis, saphirs, émeraudes et tout le reste ? Oh, puisque c'est Spelunca, il y en a sûrement, mais pas autant que le désire la majorité. Mais leur dirais-je ceci ? Absolument pas, je ne briserai pas leurs espérances. Ce serait trop cruel...
Ils méritent une lueur d'espoir avant de retrouver leur quotidien monotone... Je suis navré, j'aimerais faire plus... Vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dougal Keane
Le Tribun ♦ Rôdeur

avatar

Messages : 4601
Expérience : 4717
Masculin Âge RP : 28

Politique : 181
Métier : Chasseur - Maître Absolu
Titres:
 

(Anor, aigle géant de Dougal [Emblème Gardien] +400, v+400 ; dissuasion : évite à coup sûr la prison)

Stats & équipements
Vitalité:
4412/4412  (4412/4412)
Vitesse: 989
Dégâts: 1985

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Dim 13 Mai 2018 - 18:12

Assis plutôt confortablement dans le chariot d'un brave paysan, le Gardien Keane laissait son regard divaguer et se concentrer sur les paysages avoisinants. Il semblait perdu, ailleurs. L'homme qui le transportait lui avait dit quelques mots, mais son voyageur était resté stoïque ce qui avait coupé court à n'importe quelle discussion. Ce n'était pas grave pour le paysan, c'était juste histoire de discuter un peu. Lui, il aimait beaucoup la tranquillité et il remerciait l'homme en armure de ne pas le presser ni s'impatienter de la fin du voyage. Néanmoins, l'homme des champs pressa légèrement ses bêtes afin d'amener le Stellarois à sa destination, non pas qu'il souhaitait se séparer de lui, mais parce qu'il n'aurait pas aimé que ce gaillard armé soit déçu d'arriver plus tard que prévu. Ce brave fils de la terre ne souhaitait que rendre service et c'était ce qui lui plaisait. Si le Gardien lui avait demandé de faire un petit détour, mais d'une bonne heure, le paysan aurait accepté avec plaisir. De toute façon, il n'était pas pressé de rentrer et puisque la journée avait été bonne, ce travailleur pouvait se permettre de prendre un peu plus de temps que prévu sur son trajet.
Quand il avait vu l'homme sur la route, marchant tranquillement et lourdement équipé de son armure et de son énorme épée, le paysan n'avait pu le laisser ainsi et avait ralenti à sa hauteur pour lui demander où il comptait se rendre. Le Gardien l'avait regardé d'un air interrogateur et un peu surpris puis expliqué qu'il avait l'intention d'aller à une mine très spéciale dans l'est du massif de Spelunca : la mine de Veilleflots. Il paraissait que ce fut une bonne vieille mine de fer, peu connue, jusqu'à ce que les gars du comptoir commercial de Dùralas : l'hôtel des ventes, s'y installèrent pour y extirper tous les minerais afin de remplir leurs propres stocks. Nul doute qu'un peu d'argent put couler dans leurs poches. En tout cas, ils demandèrent à tous les volontaires de s'y rendre pour aider à l'assèchement de la mine. Bien entendu une paye les attendit. Le bon vieux fils de la terre eut entendu parler de tout ça mais n'éprouva pas le besoin de s'y rendre, même si ce ne fut ni très loin de son trajet ni de ses terrains, situés en bordure du désert et des contrées sudistes. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il y avait toutes sortes de façons de travailler la terre et faire pousser des plantes.
Même si la mine n'avait pas été très proche de son trajet, le paysan aurait tout fait pour approcher le plus l'homme en armure. Il était comme ça le gaillard : un grand homme généreux. C'était pour cette raison qu'il avait proposé à son camarade humain de l'y transporter. Il pouvait même le déposer directement à la mine. Le Gardien refusa au début lui assurant qu'il s'en occuperait de lui même et qu'il pouvait se débrouiller, mais le paysan avait tellement insisté que le Stellarois avait été obligé d'accepter.

Après quelques temps de trajet, les deux hommes finirent par être en vue de la mine. Ils avaient longé le massif est et se retrouvaient maintenant juste devant un chemin menant directement aux entrées des galeries de minerais. Pour le passage des employés de l'hôtel des ventes et de leurs futurs mineurs, le chemin fut consolidé et devint ainsi nettement plus praticable. Le paysan fut tenté d'y mener son attelage, mais le Gardien avait déjà récupéré ses affaires et était descendu. Il avait été vif et léger ce qui surpris le paysan qui ne s'attendait pas à un tel poids plume malgré les équipements.
- Merci de votre aide, vous êtes bien bon.
- N'importe qui aurait fait pareil, vous savez, s'expliqua-t-il en rougissant.
- Mais vous n'êtes pas n'importe qui.

Le Gardien attrapa une bourse dans sa sacoche et la lança au paysan. Elle contenait une bonne centaine de pièces d'or, ce qui était beaucoup pour un voyage de la sorte. Le fils de la terre protesta mais le Stellarois lui fit signe de garder la monnaie.
- Vous l'avez mérité mon ami. Faites-vous plaisir avec.
- Vous plaisantez ? C'est largement trop pour moi et... S'il vous plait ?
- Peut-être qu'on se reverra, ou peut-être pas. Prenez soin de vous, salua Dougal en s'engageant sur le chemin usé par le temps.
- Attendez ! Vous savez qu'il y a... ?
- Bien sûr, le coupa le Gardien, c'est justement la raison de ma venue.

Dougal s'éloigna et disparut derrière des broussailles puis réapparu un peu plus loin, là où c'était bien plus dégagé. Le paysan se demandait bien ce que cet homme en armure comptait faire. Peut-être devait-il rentrer lui ? Il avait gagné de quoi faciliter à lui et à sa femme plusieurs journées de travail. Peut-être qu'ils pourraient s'offrir de nouveaux outils ou du bétail ? L'homme des champs était vraiment reconnaissant à son ami voyageur de ce qu'il avait fait pour lui. Finalement, la providence finissait peut-être par remercier les justes, un jour ou l'autre.

En arrivant à la fin du chemin, le Gardien put se rendre compte des conséquences du passage des membres de l'hôtel de ventes dans cette petite mine de fer. De gros moyens furent mis en place pour remplir les stocks de minerais de fer. Apparemment, le manque de mineurs et leur investissement peu important conduisirent à de gros investissements de la part du célèbre comptoir commercial. Dougal se demandait si le rapport investissements/intérêts fut bon pour l'hôtel des ventes. En fin de compte, il n'y avait pas seulement les gains rapports au moment présent, mais aussi ce que ça avait pu encourager pour la suite. Bien que l'information soit intéressante, ce n'était pas ce que le Gardien voulait savoir en venant dans cette mine.

Le Stellarois ne perdit pas de temps dehors ; de toute façon il n'y avait rien qui pouvait l'aider. L'humain pénétra le plus vite possible dans la mine en faisant attention où il marchait : un aménagement fut fait sur plusieurs mètres dans l'entrée afin de faciliter le passage des chariots et leur acheminement jusqu'à la réserve. Avec tout ce qui fut mis en place, ça aurait été dommage de perdre du temps et de l'investissement sur la durée du transport des minerais. Surtout que plus les responsables de l'hôtel des ventes passèrent du temps ici et plus les dépenses furent coûteuses.
Dougal s'engouffra dans une galerie, abandonnant les artères principales pour rejoindre des conduits plus isolés et plus sombres, comme les ruelles dangereuses de Stellaraë. Ce que tout le monde sait et connaît n'intéresse pas le Gardien, car généralement ce ne sont que des tissus de mensonges ou de la vérité enrobée de sucre. On ne peut tromper ce qui est déjà sombre et le Stellarois devait en savoir le plus possible. Quels ravages furent causés par le grand comptoir commercial ? Qu'étaient camouflés sous de belles paroles et des sourires falsifiés ? Dougal comptait bien le découvrir dans les profondeurs de la mine de Veilleflots...

Comme il s'y était attendu, Dougal trouva très rapidement un nouveau cul de sac. C'était au moins la sixième galerie qu'il parcourait et la même chose s'était révélée à lui : rien et conduit fermé. En gros, on lui disait de faire demi-tour. Sur les parois, on pouvait observer un travail brouillon et un peu brutal. Cette merveilleuse session de récolte de fer attira des personnes complètement ignares du monde de la mine et s'étaient juste contentés de frapper comme des dégénérés sur les filons découverts pour en extraire le minerai. Au sol, au milieu de tous les débris de roche, l'humain avait trouvé des esquilles de fer, mais on ne pouvait rien faire de ces morceaux. Ou plutôt, il en faudrait largement plus pour pouvoir obtenir quelque chose de potable. C'était sûrement pour ça que personne ne s'était donné la peine de ramasser les petits morceaux au sol...
Sur la voie suivante, Dougal tomba sur les restes d'un éboulement et les restes d'un pauvre mineur. Son corps avait été écrasé et seul le squelette de son crâne, de ses bras et du haut de son torse étaient présents. Quelques morceaux de tissus séchés et en lambeaux parsemaient les os, mais tout l'équipement avait été récupéré. Qu'avait-il bien pu se passer ? En examinant la roche, l'humain se rendit compte qu'il y avait un changement : il n'y avait pas ici les mêmes pierres que dans le reste de la mine, ou du moins dans ce que Dougal avait pu voir. La conclusion ? Plus rien de valeur ne fut possible dans la direction qu'eut prise ce mineur et en creusant une galerie au mauvais endroit eut provoqué cet accident. C'était dommage que le manque de connaissances eut pu mener à ce genre de problèmes. Si tous ces gens eurent été de réels connaisseurs du milieu, ça ne serait pas arrivé...
- Seul le profit intéresse ceux qui font des affaires. Repose en paix... murmura le Gardien avant de quitter cette arrête des nombreuses galeries.

Qu'est-ce que Dougal pouvait encore trouver dans ces mines ? Le soin apporté aux mineurs ne fut qu'une apparence. À l'intérieur de ces galeries, il n'y eut aucune partie de plaisir et que fut la réponse de l'hôtel des ventes à toutes ces... souffrances et mauvais traitements ? Sûrement un « Jusqu'ici tout va bien » faisant croire que tout se passa pour le mieux dans le meilleur des mondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tziëg
Assassin

Assassin
avatar

Messages : 184
Expérience : 1499
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
1580/1580  (1580/1580)
Vitesse: 664
Dégâts: 616

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Dim 13 Mai 2018 - 18:44

Tziëg s'était arrêté sur une affiche de la part des responsables aux poches bien remplies des établissements d'échanges commerciaux de Dùralas. Apparemment, plus assez de fer n'était contenu dans leurs stocks et c'était une mauvaise chose pour eux. L'orc acquiesça ; il aurait souhaité récupérer quelques minerais de fer pour réaliser certaines armures mais la pénurie l'en avait empêché. C'était triste de voir que la ressource minière la plus économique était si rare alors qu'il ne suffisait que d'un claquement de doigts pour récupérer des dizaines et des dizaines de minerais. Le forgeron se demandait si les mineurs actuels ne se fichaient pas un peu de la figure du reste du continent. Puisque les autres étaient plus précieux et demandaient une meilleure technique pour les récolter, on ne pouvait se permettre d'envoyer des novices piocher dans ces mines. Chaque mineur commençait simplement par le fer et s'il était compétent et encore en vie, il continuait sur les mines suivantes. Donc, en toute logique, le fer devrait être abondant.
- L'appât du gain mon cher Tziëg. Qui irait s'abîmer la santé à récolter du fer alors qu'il peut récolter de cuivre et se faire deux fois plus d'argent ?

L'orc grommela. Certes, Kelh avait raison, mais c'était complètement irresponsable de la part de ces Shraks de ne pas assurer le stock de fer. Les idioties privaient de bons commerçants comme lui à exercer. Et s'il ne peut exercer, il n'a pas d'argent et l'argent fait tourner son monde. Comment être un artiste reconnu si les poches et les coffres sont vides ? En toute franchise, Tziëg était furieux de l'imbécilité des mineurs et comptait bien leur montrer de quel bois il se chauffait.
- Tu comptes y aller ? s'étonna Kelh.
- Bien entedu ! Je vais leur montrer, moi ! lui rétorqua le forgeron.

Tziëg rentra vite fait chez lui, rassembla ses affaires et du grög puis s'en alla pour cette mine de Veilleflots, tout en grommelant des insultes orcs pour tous les autres mineurs fainéants. Kelh haussa les épaules et l'observa d'un air amusé. Le spectre était curieux de voir comment tout cela allait se passer. Voir Tziëg à l'œuvre dans les mines, çà faisait un long moment que ça n'était pas arrivé. Et puisque l'orc n'avait plus sa fantastique pioche magique, le forgeron céleste se demandait comment il allait s'y prendre.


Le voyage jusqu'à la mine réquisitionnée par l'hôtel des ventes fut légèrement plus long que prévu, mais l'orc savait qu'il restait encore assez de minerais pour lui. Un mineur à la retraite ferait un bien meilleur travail que les jeunots l'ayant remplacé. Il n'arrêtait pas de maugréer qu'il n'y avait plus de respect et qu'il était inadmissible d'arriver à un assèchement pareil des réserves de fer. Kelh trouvait ça drôle sachant que l'orc aurait fait pareil : privilégier les minerais de meilleure qualité plutôt que le fer. Et concernant le respect, il pouvait repasser puisque Tziëg avait très souvent tendance à planter sa pioche dans le crâne des autres mineurs.

Tziëg se dépêcha à récupérer ses affaires et à descendre dans la mine pour faire sa part, lui. Ce n'était pas si compliqué que ça de récolter du fer. C'était même l'activité la plus simple au monde.
- Plus simple que la mine ?
- Oh lâche-moi Kelh, je n'ai pas besoin de tes sarcasmes...

L'orc se faufila entre les mineurs et les galeries pour atteindre des lieux encore inexplorés et pourtant riches. Ici, c'était la course aux minerais, mais dans les autres mines les mineurs n'avaient pas besoin d'agir avec précipitation. Et malgré ça, ils n'étaient même pas capables d'assurer les stocks des minerais. Tziëg trouvait ça complètement ahurissant et à chaque fois qu'il y pensait, il se mettait en plus hors de lui. Au bout d'un moment, le spectre en eut assez et lui demanda de se calmer :
- Arrête maintenant Tziëg, ça devient ridicule. Ne les blâme pas parce que tu n'es certainement pas à blâmer. Je t'ai laissé venir ici pour voir le fin mot de cette farce, mais tu vas rapidement t'occuper de ça et rentrer à Stellaraë car nous avons du pain sur la planche !

Tziëg se calma d'un coup et fixa le sol, l'air un peu honteux. Il s'était laissé embrigadé par une stupide histoire et l'orc était dans cette mine à faire un travail idiot. Il perdait son temps ici et les deux forgerons n'avaient pas besoin de ça pour leur affaire.
L'orc soupira et posa la pioche sur son épaule, marchant droit devant lui dans la galerie qu'il avait découverte. Bien entendu, il ne lui fallu pas très longtemps pour trouver des minerais et il commença à se mettre au travail. Tziëg posa sa lanterne sur le sol et empoigna bien fermement sa pioche pour frapper la paroi. Au premier coup, toutes les sensations du passé qu'il avait quittées en abandonnant les mines pour les forges lui revinrent en tête et son corps se rappela de toutes ces douleurs. Ça n'avait pas été facile tous les jours, mais il avait survécu. Ce n'était rien et il pouvait très bien s'occuper de récolter plusieurs dizaines de minerais de fer.
Ainsi, le forgeron, ex-mineur, continua à frapper sa pioche contre la paroi, découpant la roche tout autour des minerais de fer dont il avait fait la découverte. Une fois cette parcelle du mur détachée, l'orc userait de son burin pour détacher les minerais de fer. Ce n'était qu'un jeu d'enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3261
Expérience : 10563
Masculin

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 14 Mai 2018 - 1:32

État des lieux


Lors de cette première semaine, vous avez été plusieurs à répondre à la demande :
* 8 personnages.
* 3 mineurs.

Vous avez récolté un total de 186 de minerais de fer avec :
  • Darrö Aldhren : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Baldwin Nuussian : 10 minerais de fer + 3 minerais de fer.
  • Garràn : 10 minerais de fer + 3 minerais de fer.
  • Thorek Sveresson : 25 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Grabuge : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Jûken'Maw : 10 minerais de fer + 3 minerais de fer.
  • Equinoxe : 25 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Hevoria : 10 minerais de fer + 2 minerais de fer.
  • Le Voyageur : 15 minerais de fer.
  • Dougal Keane : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Tziëg : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.


Chacun a reçu 5 pièces d'or par minerai récolté.

Ceci donne l'évolution suivante :

Objectif (300)
186
Capacités de la mine
xxx


Roue de la fortune


Afin de savoir si des heureux élus ont obtenus des gemmes, voici quelques tirages :

Combien de gemmes en jeu ?
2

Et les gagnants ?
Thorek et Darrö

Les tirages sont aléatoires et certains ont plus de chance que d'autres.
Les gemmes ont été distribuées aux gagnants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 14 Mai 2018 - 11:32

L'humidité rendait les parois et le sol du tunnel très glissant, obligeant les visiteurs à prendre leur précaution et à avancer lentement. Pour une fois, je ne m'étais pas aventuré dans les mines uniquement accompagné de ma pioche, un Nain m'avait emmené dans une nouvelle galerie et semblait content d'être tombé sur moi à cette heure-ci. Le tunnel n'était pas bien grand et son ascension devenait de plus en plus compliqué, se transformant petit à petit en une pente rocheuse à gravir. Mes ailes m'étaient d'aucune utilité, l'espace était trop étroit et je ne pourrais pas emporter le Nain avec moi. Et même si j'avais eu la possibilité de le porter, je pense que je ne l'aurai pas emmené jusqu'au bout du voyage...

En arrivant à l'entrée de la mine, venant chercher ma pioche pour le minage hebdomadaire, le Nain, qui gardait le matériel avec l'un de ses confrères et deux trois autres Humains, avait été ravi de ma présence et s'était dépêché de m'accueillir. Le nain avait découvert une galerie riche en fer, malheureusement inaccessible, sauf bien sûr pour les Stryges. Arrivé au bout de la galerie, une crevasse relativement profonde séparait le chemin et c'est à ce moment précis que la petite boule de chair se retourna pour me demander un service.

Nain - Voilà, t'as plus qu'à passer de l'aut' côté. Normalement, le ch'min t'emmène direct à l'entrée de la mine, sauf que toi, tu s'ra au-dessus d'nous.

Garràn - La parois est solide ?

Je n'eue pour réponse qu'un simple haussement d'épaule accompagné d'une bonne tape dans le dos et d'un "courage" de sa part. Vraiment, ces Nains n'avaient aucune manière et aucun tact. Sans prendre d'élan, je traversais la crevasse rapidement et atterri de l'autre côté. Le Nain s'était déjà fait la malle, finalement il souhaitait simplement se débarrasser de moi tout en faisant en sorte que je lui rapporte son fer. Peu m'importait, je ne faisais pas tous ces efforts pour satisfaire la cupidité d'un Nain, mais pour remplir mes poches d'or et celle de l'Hôtel des ventes de fer, cela profitait à tout le monde. Mon équipement d'assassin était rangé pour la journée, impéccablement plié dans l'armoire. A la place, j'avais enfilé un costume de pouilleux agrémenté de botte de cuir plutôt épaisse que j'avais récupéré un peu plus tôt. Je me postais devant les filons de fer ressortant des parois transparentes d'humidité et commençais ma journée de dur labeur à piocher comme un sourd sur la caillasse. L'avantage de la galerie que m'avait préconisé le Nain, était qu'elle se situait en hauteur et à la vue de tous. Je pouvais voir, en me rapprochant du bord, les nouveaux arrivants appelés à la rescousse par l'Hôtel des ventes.

Je cherchais de quoi m'occuper pendant que j'étais occupé à miner, mais rien ne me venait à l'esprit mis à part des chansons que j'avais élaborées à la va vite et je n'avais aucune envie de les chanter, surtout ici. Le tintement de la pioche sur le minerais affectait mon imagination qui peinait à trouver de quoi m'occuper et plus je cognais sur la caillasse, plus les minerais de fer volait en éclats sur le sol. Je pris soin de ramasser chacun de ses éclats lorsque le temps était venu pour moi de quitter les lieux. Je n'étais pas spécialement un bon mineur, mais doutais fortement de la solidité du matériel que l'on m'avait fourni ... La pioche était fissurée du manche jusqu'à la pointe de celle-ci. Les mineurs s'occupant et fournissant le matériel ne devaient pas être beaucoup gagnant dans tout ça ...






Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorek Sveresson
Explorateur

avatar

Messages : 203
Expérience : 1388
Masculin Âge RP : 164 ans

Politique : 19
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1122/1122  (1122/1122)
Vitesse: 466
Dégâts: 1846

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 14 Mai 2018 - 21:38

.
     Cela faisait déjà quelques jours que le nain crapahutait au gré des tunnels secondaires de la mine de Veillefots. Et pour l’instant, la visite le laissait sur sa faim. Certes, il y avait bien eu ces sortes de gros loups étranges qui s’étaient retirés quand le nain les avait repérés, mais dans l’ensemble les grottes étaient assez sûres.

     L’explorateur n’allait certainement pas se plaindre de cet état de fait à tout bout de champ. Il devait reconnaître qu’une escapade tranquille était fort plaisante de temps à autre. Mais explorer des tunnels pauvres en fer et d’une monotonie exemplaire, eh bien, cela finissait par user ses nerfs pourtant aguerris. D’où son souhait de rencontrer un minimum de vie autre que quelques amas de champignons. Pour ce qu’il en voyait, il n’y avait même pas une petite bulette pour animer les souterrains. Non, c’était comme si la faune locale avait été méthodiquement chassée du coin.

     Ainsi, pour résumer l’état des lieux en des termes propres au nain : « C’était triste à en pleurer ».

     Une fois son tour terminé, Thorek était remonté à la surface avec une flopée de papiers sur lesquels il avait apposé divers griffonnages. Son équipement avait pris la poussière et la carte de la mine qu’on lui avait donnée ne ressemblait presque plus à l’original – la faute aux rectifications improvisées sur le terrain – mais il avait repéré ce qu’il voulait. Thorek effectua alors un passage rapide par le bureau du contremaître, dont le visage se décomposa en voyant revenir le nain, pour lui donner les numéros des différents tunnels et autres zones à ouvrir au public. Il y alla de ses propres remarques sur quel endroit mériterait des poutres de soutènement ou bien sur la présence de crevasses potentiellement dangereuses. Une fois son expertise des filons en présence donnée, et elle n’était pas fameuse, Thorek décida de laisser le contremaître à ses tâches et repartit.
     Il ignora volontairement le soupir de soulagement que le pauvre homme lâcha alors.

     Maintenant que son devoir premier d’explorateur souterrain était accompli, il était temps pour lui de mettre la main à la pâte avec les autres mineurs, ou plutôt, de leur ouvrir la voie. En rejoignant le bureau du contremaître, le nain avait aperçu divers éboulements et blessés de part et d’autre. Cela était inévitable puisque la mine était ouverte à tant d’amateurs parfois aveuglés par l’avarice, mais si cela pouvait être limité, ce ne serait pas plus mal. Et puis, Thorek ne supportait pas l’idée qu’on saccage les tunnels et filons qu’il s’était démené à découvrir et sécuriser…

     Son objectif du jour était de placer diverses accroches pour torches dans le tunnel 11 de l’annexe 3. Les futurs mineurs assignés ici en auraient besoin de toute manière, alors autant leur faciliter le travail. Surtout que c’était une galerie prometteuse d’après lui et qui pourrait en intéresser plus d’un avec ses quelques filons faciles à sortir. Cela en faisait une destination de choix pour des débutants et donc les risques d’accidents augmentaient en conséquence. En se disant cela, Thorek maugréa un moment puis décida de marquer à la craie blanche les emplacements d’excavation à prioriser. C’était simpliste, mais bon, c’était toujours ça de pris.

     Une fois le tunnel terminé, le nain partit vers un autre en priant Grungni de lui faire don de la patience nécessaire pour paver la voie à autant de personnes…





Slots Rps :   // Pw Baldwin & Dilon //  Pw Jûken'Maw & Grabuge & Moradund



Lien : Source de l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwin Nuussian
Maître d'armes

avatar

Messages : 118
Expérience : 879
Masculin Âge RP : 21 ans

Politique : 12
Métier : Forgeron - Apprenti
Titres:
 

(Ashcal, lion géant de Baldwin +150, 50, v+100)

Stats & équipements
Vitalité:
841/841  (841/841)
Vitesse: 244
Dégâts: 648

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Jeu 17 Mai 2018 - 13:56

C'était parti pour une nouvelle journée. Baldwin n'était pas déçu des minerais qu'il avait réussis à récolter la dernière fois, et comptait continuer sur sa lancée. Néanmoins, en arrivant sur les lieux, il se dit qu'il allait peut-être commencer par faire une petite ronde de surveillance. Il était Gardien désormais, et il se devait de vérifier que tout se passait bien, qu'il n'y avait pas d'altercations ou autres. Pioche à l'épaule, il fit donc tranquillement le tour à l'extérieur, avant de pénétrer dans les boyaux de la mine.

Il y avait bon nombre de personnes, attirées des quatre coins de Dùralas, et autant de peuples différents. Un fait étonnant qu'il ne se soit rien passé jusqu'à maintenant, compte tenu du fait qu'apparemment même des stryges noirs répondaient présent. Mais bon, tant mieux ! Il passa de tunnel en tunnel, observant les mineurs à leurs taches, et partit ensuite patrouiller dans des zones moins fréquentées, prêt à réagir si besoin. Même s'il avait la main prise par son outil de travail, il ne fallait pas sous-estimer le potentiel meurtrier de ce dernier, et un ami nain récent le lui avait bien prouvé ! Il n'y avait finalement rien de remarquable, si ce n'est quelques éboulements par endroits, et personnes à secourir. Soit il n'y en avait pas, soit c'était trop tard ... Il retourna vers l'entrée.

La mine de Veilleflots avait déjà été vidée d'une bonne partie de ces gisements. De ce fait, il fallait aller plus profondément à l'intérieur, dans des boyaux plus difficiles d'accès pour certains, et plus dangereux. S'étant équipé d'une torche, le stryge à la recherche d'un filon libre se retrouva dans le tunnel onze de la troisième annexe. Il n'eut pas à chercher bien plus longtemps, car une marque à la craie les indiquait clairement. Il y avait même des accroches pour sa torche, qu'il utilisa sans tarder. Quelqu'un avait préparé le terrain comme il se doit, et il l'en remercia.

Au boulot maintenant ! Il pouvait bien discerner le fer dans la paroi à la lueur de la flamme, aussi put-il en délimiter les bords, et commencer à jouer de la pioche. Il fallait éviter d'esquinter le minerai plus qu'il ne fallait, et d'en faire de trop petits bouts difficilement utilisables. L'objectif du coup était de ne casser que la roche autour pour l'en extraire. Bien plus facile à dire qu'à faire, surtout pour un novice comme lui. Mais comme on dit, c'est en forgeant que l'on devient forgeron !






Le monde ne demande qu'à être exploré, et le savoir acquis ...


Merci à Mohana pour mon avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Equinoxe
Scrutateur des Ténèbres

avatar

Messages : 421
Expérience : 1707
Masculin Âge RP : 29

Politique : 25
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 

(Vallon, compagnon d Equinoxe +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
2350/2350  (2350/2350)
Vitesse: 334
Dégâts: 1136

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Jeu 17 Mai 2018 - 17:48

Une session de minage terminée, et le résultat était seulement de 3 morts, je pense qu'on peut s'applaudir car la patience est loin d'être une vertue chez le rubis naga.
Il avait entrainé toute une meute de "sauvageons amateurs" si on peut dire, venu surtout profiter des consommations gratuites du comité. Ah et après cela se dit bénévole, cette blague!!

La mine était un peu minable, le maître écailleux ne pouvait pas s'y plaire ici mais c'était l'occasion d'éliminer quelques administrateurs gênants.
Et principalement, ne pas laisser le comité imposer sa loi en matière de minerai de fer.
Le comité s'imagine quoi, qu'avec 300 minerais de fer, le problème sera résolu?
Non, et évidemment, l'administration et ses espoirs loufoques on s'en passera.

Alors, il fallait se tenir des potins, rumeurs et autres discutions en tout genre. Oui, il ne fallait pas s'y m'éprandre, on évoquait déjà des pratiques de marché noir.
Facile à reconnaître, ces croupiers, spéculateurs, truands et autres escrocs tous attirés par l'évenement, essayant tout à chacun d'obtenir le monopôle du trafic de fer.  

Le naga avait déjà ses propres problèmes, alors les soucis commerciales n'étaient pas au goût du jour, venant corrélativement ou pas s'ajouter avec des problèmes venant de la Congrégation de l'Ombre.
L'ouie  du naga était aussi orientée vers les mineurs bien parlants, qui une fois leur panse bien remplie d'alcool, se mêtait à être des moulins à parole.
Se tenir informé du reste du monde était normalement l'une des prémices de la Congrégation, mais ces temps-ci elle subie plus ou moins quelques difficultés qui n'arrangent en rien les projets personnels du dieu rouge; alors étant dans une mine au bord de l'acceptable, autant joindre l'utile à l'agréable, et être un vrai petit espion.

Surtout que l'événement pour le coup a attiré plusieurs races, venues de tout endroit de Dùralas.
Alors pendant que les néophytes faisaient du zèle, le serpent serpentait faisant mine d'aggrandir les galeries. Et dans les coins d'ombres, où la lueur des lanternes ne parvenait pas, il s'installe et écoute....

Vallon, sous son apparence trompeuse d'un simple humain servant, s'amusait à être un véritable gentleman et servait à boire à ces braves mineurs.
Il ajoutait cependant une certaine herbe, qui atténuait les parties du cerveau responsable de la méfiance, et rendait un peu plus influençable si on peut dire ça.
Ainsi dans des transes hypnotiques, les mineurs étaient déjà moins énervants, finalement cela restait toujours un jeu pour ces deux complices des ténèbres.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Technophile

avatar

Messages : 393
Expérience : 2020
Masculin Âge RP : 91 ans (37 en apparence)

Politique : 62
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2755/2755  (2755/2755)
Vitesse: 555
Dégâts: 1315

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Sam 19 Mai 2018 - 13:27

Deuxième séance d'exploration à travers la tortueuse mine de Veilleflot. Les boyaux miniers se suivaient et se ressemblaient, n'offrant que de maigres filons de minerais aux excavateurs de passage. Bon point toutefois : un ou plusieurs mineurs avaient pris la bienheureuse l'initiative d'éclairer les tunnels au moyen de torches accrochées à des supports, elles-mêmes fixés aux parois rocheuses. De plus, de nombreuses marques à la craie blanche indiquaient les parties de la mine possédant des filons n'attendant que d'être exploités.

Pratiques et avisées, ces actions démontraient tout le professionnalisme de leurs auteurs. La manœuvre pouvait sembler anecdotique pour certains, mais le gain de temps ainsi que l'efficacité des mineurs rencontrant ses informations étaient considérable. Par ailleurs, elle était extrêmement profitable aux novices en matière de minage, ne disposant que de leur force de travail et leur bonne volonté afin de contribuer à la requête du comité de l’hôtel de vente. Grâce à ces informations, ces derniers ne perdaient pas, ou peu, de temps en pérégrinations à travers la mine de Veilleflots et pouvaient ainsi directement mettre à profit leurs efforts.

Bien qu'ayant quelques notions de minages – obtenue par la force de ses bras dans les mines de ses terres natales ou sur celles creusant les flancs du Vulkar -, le djöllfulin restait irrémédiablement un novice en la matière. Les indications laissées par ce dont il se doutait être des arpenteurs de galeries confirmés lui furent par conséquent, extrêmement utile afin de remplir la tâche qui lui avait été confié par le comité.

Il suivit donc ces marques blanches pendant toute la matinée, creusant les parois à l'aide de pioche à énergie bleue, un outil don les secrets de fabrication étaient jalousement gardés par la faction kazharienne. Grâce à elle, les murs n'offraient que très peu de résistance, permettant à Jûken'Maw de compenser son manque d'expertise en matière de minage par une efficacité et une rentabilité tout à fait satisfaisante.

La deuxième partie de la journée fut cependant moins prolifique en fer. Et pour cause : les tunnels marqués n'ayant pas encore été exploités commençaient à se faire rare. En attendant que les mineurs experts indiquent de nouvelles galeries à exploiter, le servant de Lagmarù se lança dans une nouvelle exploration, plus profondément dans le dédale souterrain, à la recherche de filons encore inexploités.

Observation et persévérance seraient les maîtres-mots de cette entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Enchanteresse Suprême ♦ Oracle de Wystéria ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 923
Expérience : 5241
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3787/3787  (3787/3787)
Vitesse: 751
Dégâts: 2747

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Sam 19 Mai 2018 - 13:29

♫ Et tu tapes tapes tapes, c'est ta façon d'creuser ! Et tu manges ces champignons, pour mieux te défoncer ! ♫
♫ Ces psychotropes qui te mènent, jusqu'au bout de la mine !
Réveillent en toi le tourbillon d'un vent de foliiiiie ! ♫

Sautillant joyeusement tout en s'enfonçant dans le dédale minier de Veilleflots, Hevoria chantonnait à tue-tête, arborant un sourire si large qu'on aurait pu croire qu'elle s'était faite ouvrir les joues au couteau. Son sac de matériel en lévitation, lui, la suivait de près, évitant soigneusement, presque héroïquement, de se faire piquer son contenu par des mineurs de passage en manque de pioches. Cela faisait bien longtemps que la cultiste n'était pas revenue ici, mais le trajet la menant jusqu'à ses petites douceurs lui mettait toujours du baume au cœur. La vestale adorait les champignons poussant à cet endroit. Les conditions climatiques, le taux d'humidité et d'ensoleillement étaient idéaux pour leur croissance et leur apparence. Mais surtout, leurs effets étaient toujours sensationnels…. Et inattendus.

Comme cette fois où, après avoir ingéré sur place une Hydra Cephalloïdus (un champignon à dix têtes dont chacune d'entre elles avait la particularité de repousser lentement après avoir été arrachée), elle s'était inexplicablement retrouvée… entièrement nue, en train de surfer sur un requin des sables en plein désert d'Harena, tout étant poursuivi par trois manticores en colère dont la crinière avait mystérieusement pris feu.
Les exemples délirants étaient légions. On peut également citer cette autre fois où, après avoir mangé une salade de Delioras, elle s'était réveillée dans le ventre d'une wyverne dont elle avait creusée l'estomac... afin de s'en faire un nid douillet. Ou encore, lorsque notre vestale avait vu ses sens corporels temporairement mélangés. Expérience déroutante que celle-là. Toucher les couleurs ne lui avait jamais paru aussi fascinant ! Aaaaah… Souvenirs souvenirs…

Comment ? Extrêmement dangereux vous dites ? C'est probable… Mais Hevoria vous répondrait certainement que ça valait le détour.

Quoi qu'il soit, Hevoria poursuivit ses pérégrinations à travers la caverne, alternant cueillette de champignons et minage dans une humeur bonne enfant. Malgré son intérêt relatif pour les intérêts du comité de l'hôtel de vente, la jeune femme s'attelait tout de même à ce qui était initialement attendue d'elle, à savoir récolter du fer. Après tout, c'est grâce à cela qu'elle pouvait récolter ses friandises dans son petit potager souterrain, sans risquer de se faire emmerder par un garde de passage. Ces types en armure sont dénués de tout sens de l'humour et aussi tristes qu'une porte de prison. Entendre leurs remontrances à longueur de temps lui aurait donné envie de leur mettre des petites claques sur leurs joues potelées… Ou de leur proposer une partie de jokari. Ça dépendait de son humeur en fait.

Finalement, au bout de quelques heures, la vestale tomba nez à nez avec un filon de fer zébrant un tunnel de la mine sur toute sa longueur. Tout en ramassant des champignons dispersés çà et là, elle généra une nuée d'esprits qui prirent possession des nombreuses pioches que contenait son sac.

♫ Et tu tapes tapes tapes, c'est ta façon d'creuser ! Et tu manges ces champignons, pour mieux te défoncer ! ♫
♫ Ces psychotropes qui te mènent, jusqu'au bout de la mine !
Réveillent en toi le tourbillon d'un vent de foliiiiie ! ♫


Dernière édition par Hevoria le Lun 21 Mai 2018 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ragnör Lüpusànghrën
Technophile

avatar

Messages : 303
Expérience : 1651
Masculin Âge RP : 112

Politique : 52
Métier : Bûcheron - Apprenti
Titres:
 

(F.A.U.V.E, G.O.L.E.M d'Alphonse +360, 150, v+290)

Stats & équipements
Vitalité:
2935/2935  (2935/2935)
Vitesse: 347
Dégâts: 1240

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Dim 20 Mai 2018 - 19:42

[BaldorHeim, en début d'après-midi]

Après avoir effectué sa récolte occasionnelle de bois, Ragnör était rentré à BaldorHeim pour aller vendre sa collecte auprès de l'hôtel de vente de la ville. S'il avait bien compté, il en avait pour 550 pièces d'or. En effet, la lourde hotte qu'il transportait contenait 40 bois de sureau (soit une valeur de 200 pièces d'or), 20 bois de cerisier (soit une valeur de 200 pièces d'or), et 10 bois de sapin (soit une valeur de 150 pièces d'or). Il n'était pas certain de son prix, mais il fut ravi d'apprendre que le marchand était en total accord avec ses estimations.

- Merci beaucoup monsieur Lüpusànghrën pour cet apport généreux. Avec cela, vous pouvez être certain que l'hôtel de vente de BaldorHeim ne manquera pas de bois.

- C'est toujours un plaisir. Je n'ai pas l'occasion de m'y rendre souvent, avec la surveillance de la ville et des environs. Mais la période étant relativement calme, j'ai décidé de prendre un peu de temps pour l'artisanat.

- Ouaip, mais on peut pas en dire autant que les réserves de minerais.

- Que voulez-vous dire ?

- Eh ben, c'est pas la joie. Le cuivre et l'argent abondent de manière convenable. Mais le fer et le diamant manquent terriblement dans les stocks. J'vous invite à lire cet écriteau, juste à côté, là. Vous aurez plus d'informations.

Curieux, Ragnör observa l'écriteau effectivement placardé à côté du stand de bois. Voici ce qu'il disait :

L'écriteau a écrit:
Une pénurie touche les stocks des minerais de fer de l'hôtel des ventes. Malgré des mineurs motivés, ceci n'est pas assez pour subvenir aux besoins des nombreux forgerons, désireux de fabriquer leurs nombreuses armes et armures. Devant cette situation, le comité commercial de l'hôtel des ventes a décrété qu'il fallait absolument trouver une solution. Leurs experts se sont retournés le cerveau pour proposer un moyen de remplir les caisses et ils on sont venus à l'idée suivante : il faut organiser une session de minage ouverte à n'importe qui. Autrement dit, le comité commercial de l'hôtel des ventes voudrait inviter les volontaires à récolter les minerais de fer d'une mine peu utilisée.
Dès aujourd'hui, la mine de Veilleflots, dans l'est du massif de Spelunca, est aménagée afin d'accueillir des mineurs volontaires pour récolter les minerais de fer de ces galeries pour le compte de l'hôtel des ventes. La tâche serait, bien entendu, rémunérée au même titre que la vente directement à l'hôtel des ventes.

Le célèbre établissement commercial compte sur la présence de tout le monde pour remplir les objectifs fixés par l'hôtel des ventes.

- Intéressant, effectivement...

---

[La mine de Veilleflots, deux jours plus tard]

Ragnör avait pris sa disposition suite au message de l'écriteau. Il ne connaissait pas du tout l'ambiance des mines, et il décida d'aller y faire un tour. D'une part pour aiguiser sa curiosité, d'une autre pour tester le minage. Il était plutôt porté sur le bois, mais l'exploitation minière était un axe majeur de l'économie baldorheimoise, il était donc logique qu'il s'y intéresse.

L'endroit était déjà rempli d'une dizaine de mineurs, chacun accompagné d'une pioche ou de maillet pour effriter la roche. Il y avait également un chariot disposé sur des rails qui s'engouffraient dans la mine. Dans celui-ci, plusieurs pioches crasseuses étaient mises à disposition à l'attention des usagers de la mine.

Dubitatif, Ragnör s'empara de l'une d'elles et pénétra dans la mine. Il se positionna devant une paroi qui brillait de plusieurs couleurs, et il resta planté là, ne sachant pas comment prendre la chose. Le technophile jeta d'abord des coups d'oeil aux autres Dùralassiens. Les individus empoignaient plus ou moins fermement leur outil, et tapait contre la paroi afin de l'effriter et de faire tomber les gravats. Lorsqu'ils trouvaient du minerai ou quelque chose de semblable, ils les mettaient de côté, dans une sacoche ou dans un bac.

Comprenant comment il fallait procéder, le Lüpusànghrën se prit au jeu. La difficulté était présente, d'autant plus pour un bûcheron. Pour couper un arbre, il fallait taper à l'horizontal, quand il fallait taper à la vertical pour un mineur. Pire encore, l'outil n'était pas du tout équilibré de la même façon, c'était complètement déroutant. Le blondinet mit donc un certain temps à s'accaparer la pioche qu'il tenait entre les mains. Mais au bout d'un bon quart d'heure, il comprit le fonctionnement et l'affaire se fit toute seule... Il arrêta seulement lorsqu'il estima qu'il était suffisamment fatigué.






-Merci à Mohana Dharitri pour le superbe kit avatar + bannière :aimer: -
Couleur des dialogues :
 #008080

RP en cours :
:lgarou:-  :lgarou:-:lgarou:

Triple-compte de Dilon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondededuralas.forumactif.org
Darrö Aldhren
Âme égarée

avatar

Messages : 233
Expérience : 1630
Masculin Âge RP : 9

Politique : 01
Métier : Chasseur - Maître
Titres:
 

(Sphinx, +400, v+400, dissuasion : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3744/3744  (3744/3744)
Vitesse: 362
Dégâts: 36%

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Dim 20 Mai 2018 - 21:21

" Cent-vingt quatre, Cent-vingt cinq, Cent-vingt six... Oh !? Welcome stranger. Alors, comment, c'est passé cette journée de minage ? "

À l'intérieur de son magasin ambulant, le marchand, devant plusieurs amas rutilants de pièce d'or, comptait ces dernières avec une rigueur d'un moine priant son dieu. En voyant le garçon, sa tête capuchée et cachée derrière une large écharpe s'était relevée et malgré que l'on ne lui vit que les yeux, son visage arborait l'expression d'un intérêt qu'aucun tissu n'aurait pu camoufler. 
Darrö était crasseux, les quelques parties de son visage qui n'étaient pas totalement recouvertes de terre l'étaient du charbon qui, contrairement aux métaux précieux, recouvraient les mines en abondance. Les seules choses qui perçaient à travers la crasse, devenue solide sur son visage après les longues heures de travail dans les boyaux de la mine de Veilleflots, c'étaient ses deux yeux verts, brillants comme deux perles de jade qui n'étaient pas près d'être présentes dans la vielle mine et surtout son sourire, un sourire à pleines dents comme seuls savent le faire les enfants vraiment heureux. 
Le jeune garçon avait trouvé bien plus dans ses mines qu'une activité amusante et des gens sympathique, il avait trouvé le moyen de vider son esprit en s'amusant et pendant le cours de cette journée, où la simplicité avait su reprendre sa place aux profits du sang et de la mort, il avait pu vivre comme quelqu'un de normal.

" C'était vraiment amusant, les mineurs sont très gentils et ils m'ont donné de bons conseils. "

" Et la pioche ? "


" Voyez-vous même M'sieur le marchand. "

À ces mots, le garçon pencha l'outil au-dessus du comptoir de la roulotte et pressa la poignée sur son manche. Une cascade de fer tomba alors aux pieds du marchand qui n'avait pas manqué d'y placer un coffre au préalable. Au milieu du monticule de fer ramené par le petit, un éclat attira son regard, une gemme et pas n'importe quelle gemme, il connaissait très bien ce genre de pierre qui était tout aussi dur à trouver qu'à revendre. Le garçon était décidément très chanceux car très peu étaient ceux qui avaient eux entre les mains un jour une pierre noir et encore moins nombreux étaient ceux qui avaient eu la chance d'en trouver une sans même en chercher ou en connaître l'existence. Il fit rentrer Darrö dans la roulotte et ferma le battant amovible dont il se servait pour rendre accessible son comptoir aux pigeo... aux précieux clients. Dans l'obscurité totale le garçon percevait tout de même les formes, même si les couleurs étaient absentes, une faculté qu'il avait du recevoir quand sa vie était devenue un enfer. Il vit le marchand plonger la main dans un coffre pour en sortir plusieurs lanternes, il les plaça les unes après les autres en cercle sur une table de bois et les alluma d'une allumette. L'étincelle du mince bout de bois éclaira les yeux de ce dernier, agitées, presque extatiques alors qu'il semblait garder son calme. Les lampes allumées en cercle créèrent une colonne de lumière qui éclaira l'intérieur de la roulotte d'une vive couleur orangée.
Le marchand retira de l'amas de fer, qu'il avait ramené, une pierre. Une petite pierre noire, brute, pas plus grande que la paume du jeune garçon. Le marchand la lui tendit et recula d'un pas, une lueur noire entoura la pierre, la lumière autour de celle-ci faiblissait comme ci cette dernière en aspirait tout l'éclat. 

" Qu'est... Qu'est-ce que c'est ? "

" Une Gond Thaw comme l'appel les elfes stranger, ou encore une Kol comme la prénomment les nains. Une gemme noire. " 

" Une gemme noire. "

Le regard du jeune humain était plongé au plus profondément dans la pierre, la façon qu'elle avait de vider ses contours de toutes lumières et cet éclat d'un noir profond le passionnait. Il n'avait jamais vu une telle pierre avant.

" Place la gemme au milieu des lanterne stranger et garde ta main posée sur celle-ci. "

Darrö s'exécuta et quand sa main rentra dans le cercle lumineux formé par les lanternes, il sentit son bras s'agiter et une vague d'énergie courir le long de son bras. La lumière émise par le cercle de lanterne s'effaça peu à peu avant de totalement disparaître, les seules lueurs persistantes étaient celles crées par les flammèches au bout des bougies dans les lanternes, omis ces petits points lumineux la roulotte était plongée dans une obscurité absolu.
Le marchand invita Darrö à reposer la gemme dans un petit coffret et la lueur des lanternes reprit de plus belle, la démonstration finit, il éteignit ses dernières et réouvrit la roulotte, le soleil réchauffant les deux compagnons dans le froid soudain qui flottait dans le magasin ambulant.

" Qu'est-ce qu'est exactement une gemme noire ? "


Le marchand posa le coffret contenant la pierre sur son établi et s'assit en passant sa main sur le couvercle ouvragé en bois qui représentait un homme, combattant contre une bête.

" Les gemmes noires sont des rejets stranger, des rejets que le sol crache, car il lui est nécessaire de s'en débarrasser. Ses pierres ne servent qu'à une seule et unique chose, elle permette aux sombres puissances de le devenir encore plus. "

" Les sombres puissances... "


" Mais leur usage unique ne dépend que de leur utilisateur, les personnes ayant succombé aux ténèbres se font consumer par la puissance des pierres qui réveillent en eux et en leurs profondeurs la pire des noirceurs. Il est possible de les polir stranger, mais très peu le peuvent. "

" Et vous, vous le pouvez ? "

" Oh oui stranger, mais cela ne sera pas gratuit et je ne parle pas d'or. "

Le garçon leva un sourcil et ses yeux devinrent deux soucoupes d'étonnement, il n'avait jamais entendu le marchand minimiser l'importance de l'or, c'était plutôt tout le contraire dans son cas.

" Le prix à payer peu être bien plus élevé stranger et quand bien même sa puissance ne te consumerait pas, la bataille à livrer pour en triompher sera un prix des plus onéreux. "

" Je... Je n'en ai pas besoin ! C'est déjà en essaillant d'être plus puissant que... que tout ça est arrivé. "

" Oh, mais tu m'as mal compris stranger, cette puissance dont je te parle pourrais te permettre de ne plus subir aucun... désagrément de la par de tu sais quoi. Le combat ardu qui t'attend sera celui entre toi et lui pour le contrôle de ton corps. Nous avons eu de la chance jusque-là mais tu peux très bien sombrer dans l'inconscience prochainement et alors, qui sait ce qui pourra arriver. "

Darrö le savait, depuis plusieurs semaines, son "parasite", le laissait tranquille. Il n'avait pas perdu le contrôle et cela n'avait jamais durer aussi longtemps mais il ne pensait pas qu'il l'avait totalement effacé, au fond de lui, il sentait sa présence, sombre, tapi dans l'ombre de son être.
Si cette pierre pouvait lui permettre de ne plus jamais perdre le contrôle alors il devait essayer.

" Je... Je veux bien essayer. Mais vous devez me promettre une chose ! "

Le marchand, intéressé, leva un sourcil à l'encontre du garçon.

" Si je perds, face à lui. Vous devez me tuer. Je suis sûr que vous, plus que n'importe qui avez ce pouvoir. "

" Entendu stranger mais tu devras continuer de faire quelques petites choses pour moi si tu réussis. Deal ? "


" Deal. " 


La main tendue du marchand ne révélait que le bout de ses doigts, le reste caché par d'épaisses lanières de tissus colorées ne se laissait jamais voir, par quiconque. Darrö saisit sa main et dans une poingée bien plus solanelle que le marchand n'en avait jamais eu ils scélèrent leur accord. Le marchand était sûr que le petit allait triompher de son mal intérieur, il avait beau vendre ce genre d'objet à des êtres comme le garçon depuis de très nombreuses années, il n'avait eu que peu l'occasion d'en croiser qui eurent gagner la première bataille contre leurs "passagers clandestins". Il fallait mieux qu'il réussisse d'ailleurs, car, bien qu'il puisse maîtriser le garçon et son mal avec les pièces particulièrement précieuses de sa " collection destinée à la protection de ses intérêts envers des clients se voulant brutaux ", il n'avait pas la moindre idée de comment pouvoir tuer Darrö, du moins... pas sur le long terme.

Le matin suivant la pioche de nouveau en main et le visage débarbouillé Darrö reprit le chemin de la mine et le marchand réouvrit son étal aux gogo... aux courageux client venus miner pour l'effort commun. Darrö n'avait cessé de penser à la pierre toute la nuit durant, quand on n'a plus la possibilité de dormir et qu'une idée reste en tête elle grossit et devient un phare dans une nuit sans songes. 
Il allait aller plus profond dans la mine aujourd'hui, il ne se sentait pas le cœur de sourire aux mineurs, le marchand aurait finit de polir la pierre dans plusieurs semaines et pourtant il sentait que le combat à venir serait rude et dangereux. 
Il traversa le boyau principal en saluant ses nouveaux amis et s'éclipsa dans une alcôve sombre, une légère lumière paraissait au bout du tunnel, il pouvait se déplacer sans peine dans l'obscurité et voyait que plusieurs accroches métalliques étaient plantés, profondément dans la roche des parois, pour accueillir les torches des mineurs plus aventureux.
Il passa derrière quelques mineurs plus sérieux et suivit les croix tracées çà et là. Beaucoup de monde avait pris par à l'évènement et des gens, d'espèce que ne connaissait même pas le garçon œuvraient de concert. Un homme masqué et cornu attira son attention, était-il vraiment cornu ou ses cornes venaient-elles de son masque ? Il passa, derrière les roches sans un bruit, il déboucha devant un tunnel qui ne paraissait pas encore exploré, il serait au calme ici. Dans les éclats de sa torche sur la pierre et le fer les images de la gemme noir dansaient, omniprésentes dans son esprit, le recouvrant comme l'écume recouvre les vagues des mers du Sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Marchand
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3261
Expérience : 10563
Masculin

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 21 Mai 2018 - 12:24

État des lieux


Lors de cette première semaine, vous avez été plusieurs à répondre à la demande :
* 6 personnages.
* 2 mineurs.

Vous avez récolté un total de 147 de minerais de fer avec :
  • Garràn : 10 minerais de fer + 4 minerais de fer.
  • Thorek Sveresson : 25 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Baldwin Nuussian : 10 minerais de fer + 4 minerais de fer.
  • Equinoxe : 25 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Jûken'Maw : 10 minerais de fer + 4 minerais de fer.
  • Hevoria : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Ragnör Lüpusànghrën : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.
  • Darrö Aldhren : 10 minerais de fer + 5 minerais de fer.


Chacun a reçu 5 pièces d'or par minerai récolté.

Ceci donne l'évolution suivante :

Objectif (300)
300
Capacités de la mine
167


Roue de la fortune


Afin de savoir si des heureux élus ont obtenus des gemmes, voici quelques tirages :

Combien de gemmes en jeu ?
0

Cette fois-ci il n'y aura pas de gemmes...
À la prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorek Sveresson
Explorateur

avatar

Messages : 203
Expérience : 1388
Masculin Âge RP : 164 ans

Politique : 19
Métier : Mineur - Maître
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
1122/1122  (1122/1122)
Vitesse: 466
Dégâts: 1846

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Lun 21 Mai 2018 - 12:29

.
     Continuant sur sa lancée, Thorek avait préparé plusieurs tunnels pour le passage des débutants. Et d’après les retours qu’ils entendaient au détour d’un boyau, cela marchait plutôt bien. Plusieurs mineurs s’étaient pris au jeu et avaient suivis ses indications à la craie.
     Forcément, il y en avait toujours un ou deux qui pensait savoir mieux que les autres alors qu’ils tenaient une pioche pour la première fois de sa vie. Ce qui faisait qu’ils piochaient là où il ne fallait pas, sous prétexte qu’on ne leur donnait pas d’ordre ou autre… Mais une fois que ces idiots avaient pratiqués leur art d’imbécilité et qu’ils s’étaient retrouvés écrabouillé par des éboulis qu’ils avaient eux-mêmes causés, cela incita sensiblement les autres mineurs amateurs à suivre l’exemple donné.
     On ne rigolait pas avec l’art du minage. Si vous ne preniez pas la montagne au sérieux, cette dernière était rancunière et vous faisait bien vite comprendre votre erreur.

     En arrivant dans une caverne actuellement en cours d’utilisation, Thorek se retrouva alors au milieu d’une dizaine de mineurs plus ou moins confirmé. Un simple coup d’œil rapide lui fit remarquer qu’un d’entre eux était un amateur complet. Il était en train de s’esquinter les poignets en frappant la paroi en gardant ses muscles raides comme du bois. Chaque choc et tremblements dans les bras du mineur tiraient une grimace de dégoût au nain. Ses propres articulations le faisaient déjà suffisamment souffrir, alors le simple fait de s’imaginer subir un tel traitement lui hérissait ses poils de barbe.
     Thorek s’approcha donc de l’inconscient et lui tapota vigoureusement sur l’épaule. L’humain se retourna, surpris et le visage barbouillé de poussières en tout genre.
     
     « Plus souple sur tes coups, mon gars. Là tu te détruis les poignets.
     — Pfeuh, facile à dire pour toi ! T’es un nain ! T’es naturellement fait pour miner. Et puis, même, cet outil est minable. J’arrive à peine à esquinter la roche avec… »

     Légèrement vexé par la remarque, Thorek arracha la pioche des mains de l’amateur et lui fit signe de reculer de quelques pas. A peine quelques secondes plus tard, le nain s’était fait au poids de la pioche. C’était un modèle plutôt commun pour les débutants, assez légère et donc moins efficace qu’une version classique, mais qui permettait de travailler quand même. Elle forçait le mineur à mieux se placer pour avoir un rendement acceptable à chaque coup, un outil pédagogique en somme.
     Thorek arma ses bras et envoya la pioche dans la roche d’un coup léger mais précis. L’outil se planta aussi sec dans la paroi jusqu’à la moitié. L’explorateur se tourna vers l’humain qui regardait l’objet d’un air médusé et haussa nonchalamment les épaules.

     « Nan, ce n’est pas l’outil le problème. Et mon dos me fait assez souffrir tous les jours pour me rappeler que même si j’suis un nain, on ne peut pas être fait pour le minage. Maintenant au boulot, et tu m’assouplis tes poignets. Pas trop, hein ! Sinon ça va te revenir dans la poire et t’éborgner. »

     Laissant ainsi en plan l’humain qui ne savait plus quoi dire, Thorek repris sa marche en dodelinant dans les tunnels. Au vu des ricanements en demi-teinte qui avaient suivis son départ, les autres mineurs s’étaient certes moqués de l’amateur, mais ils avaient aussi retenu la leçon. Du point de vue du nain, sa journée s'était rentabilisée dans le même coup.





Slots Rps :   // Pw Baldwin & Dilon //  Pw Jûken'Maw & Grabuge & Moradund



Lien : Source de l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 389
Expérience : 1425
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 20
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1485/1485  (1485/1485)
Vitesse: 896
Dégâts: 986

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Mar 22 Mai 2018 - 11:50

Répondant à l'appelle de la récompense, je m'engageai une nouvelle fois dans les galeries profondes de Veilleflot, muni de ma pioche et de mon casque O'Lantern. L'on m'avait conseillé ce chemin pour atteindre une galerie encore non-travaillé, une fois de plus, uniquement par des Stryges ou des personnes capables de voler. Les mineurs qui étaient passés ici pour faire l'état des lieux avaient réparti les galeries par capacité, accessibilité et danger, afin de répartir efficacement les galeries aux mineurs venus ici pour apporter leur soutien. Etant un Stryge, je me voyais confier des galeries plutôt compliqués d'accès pour un Humain, et souvent en hauteur.

Cette fois-ci, la galerie que l'on m'avait confiée se trouvait non pas en hauteur, mais dans les profondeurs de la mine. Du côté du flanc Est, une énorme crevasse séparait la mine en deux, toujours relié par des ponts aménagés. Je m'étais rendus sur un de ces ponts et me jetais dans le vide. La crevasse était suffisamment large pour faire passer une ruche entière de Dartiques, et assez profonde pour laisser passer une Guivre géante sans problème. Une aussi large entaille faites naturellement il y a maintenant plusieurs décennies ou plusieurs siècles, laissant une opportunité inespérée à tout les mineurs expérimenté à la recherche d'aventure et de richesse. Malheureusement pour ses mineurs expérimentés, ce ne sera qu'un vulgaire amateur de caillasse qui se chargera de nettoyer ces galeries en contrebas de la mine. Mes ailes me permettaient de me rendre ou bon me semble, tant qu'il m'était possible de planer sans effort.

Tout en déployant mes ailes pour amorcer l'atterrissage, j'analysais les environs, cherchant une cible mouvante à proximité. Rien à signaler. Le plateau où je me trouvais était dégagé, posé sur le flanc de la crevasse, comme si celui-ci servait de balcon et la galerie sombre derrière d'accès à l'intérieur de l'antre des ténèbres. Petit pas par petit pas, j'avançais doucement et prudemment, espérant ne pas tomber sur une nouvelle crevasse. Uniquement éclairé d'une torche récupérée en amont, les silhouettes que dessinait cette dernière sur les mûrs dansaient et scintillaient sur les minerais incrusté sur la paroi, se déplacer était nettement plus facile, mais je redoutais surtout de tomber nez-à-nez avec une créature ayant des centaines d'années.

Ni une ni deux, je n'attendis pas plus longtemps pour commencer ma récolte et à taper comme un sourd sur le minerais. Plongé dans l'ombre, les galeries semblaient se démultiplier à chaque coup que je portais sur les filons de fer, laissant planer un bourdonnement désagréable. Le bruit raisonnait dans toutes les galeries du coin, signalant ma présence à tous les monstres et créature aux alentours... La lumière de la torche devrait les tenir éloigner le temps que j'en m'aperçoive de leur présence. Mais la priorité restait le fer ! Sinon, je ne pourrais pas produire d'armure convenable ! Ou produire tout court !






Duel : N°1 - N°2 - N°3
RP en cours : - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jûken'Maw
Technophile

avatar

Messages : 393
Expérience : 2020
Masculin Âge RP : 91 ans (37 en apparence)

Politique : 62
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Garuda, Hydro Cyno +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2755/2755  (2755/2755)
Vitesse: 555
Dégâts: 1315

MessageSujet: Re: [EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes   Mar 22 Mai 2018 - 22:26

La lumière faiblissait tandis que Jûken'Maw s'aventurait dans les boyaux tortueux de la mine de Veilleflots, glanant çà et là quelques maigres filons de fer. De ce fait, ce dernier balisait de torches les parois des couloirs qu'il empruntait au cours de sa lente descente, tout en veillant à en garder suffisamment pour son usage personnel au cas où un impair surviendrais. On était jamais trop prudent lors de l'exploration d'un territoire inconnu, d'autant plus lorsqu'aucun renfort ne pouvait venir vous prêter main-forte.

Plus le djöllfulin progressait et plus l'atmosphère devenait pesante. De légers déplacements furtifs semblaient commencer à fourmiller autour de lui, déplacements qui se muèrent en de multiples grognements. Certes, le comité de l'hôtel des ventes avait veillé à choisir un espace de travail plutôt calme - Enfin, d'après les normes Duralassiennes tout du moins – afin de lui assurer une attractivité et une rentabilité maximum. Mais l'Est des cavernes de Spelunca n'était pas non plus une aire de pique-nique pour manger en famille.

Si la mine de Veilleflots était loin d'être la zone la plus dangereuse du continent, elle n'en restait pas moins un espace peuplé de nombreuses créatures affamés prêts à sauter à la gorge du moindre aventurier de passage un peu trop tête en l'air. Plusieurs mineurs imprudents ou inexpérimentés avaient déjà fait les frais de ces attaques de prédateurs, leur occasionnant de sérieuses blessures pour les plus chanceux.

Enfin, les éboulements étaient également monnaie courante dans ces tunnels parfois instables, surtout lorsque des crétins trouvaient intelligent le fait de creuser à coup de boule de feu ou d'explosif technophile. Mais bon… leurs cadavres pourraient au moins servir d'engrais pour la prolifération des champignons, légions en ces lieux, ou encore à nourrir la faune locale.

En parlant d'espèces locales… Les loups corrompus qui avaient pris le kazharien en filature se rapprochèrent de plus en plus tandis que leurs grognements s'intensifiaient dangereusement. Mais Jûken'Maw ne semblait pas s'en préoccuper outre-mesure, préférant se concentrer sur sa recherche de filons de minerais. Sa patience fut finalement récompensée lorsqu'il pénétra dans une salle dont les murs étaient mouchetés d'éclats métalliques luisant dans la pénombre. Au vu de la quantité de fer présent ici, il allait en avoir pour un moment à tout extraire.

Après avoir accroché plusieurs torches sur les murs, le technophile s'avança jusqu'au centre de la grotte puis installa une batterie de tourelle de ciblage qu'il activa pour défendre le périmètre tandis qu'il s'attaquait aux nombreux filons de fer présent en ces lieux.
Alors que la tête de sa pioche fendait la roche, les mouvements automatiques des dispositifs mécaniques résonnaient, suivit de coups de feu en rafale entremêlés de rugissements et de jappements retentissaient à tue-tête. De nombreuses gerbes de sang vinrent gicler sur les parois de la caverne, tandis que Jûken'Maw poursuivait, impassible, ses travaux d'excavation.


Dernière édition par Jûken'Maw le Lun 28 Mai 2018 - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[EVENT][RÉCOLTE-SPÉCIALE] Des minerais de fer pour l'hôtel des ventes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pour une occasion très spéciale !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» La récolte des algues.
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Les Boucles de Spa (Spéciale de Saive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Cavernes de Spelunca :: Est du massif-