AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Hodrick Creighton
Le Monde de Dùralas a précisément 1666 jours !
Dùralas, le Mer 23 Mai - 17:09
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !
Partagez | 
 

 Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 899
Expérience : 4970
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3767/3767  (3767/3767)
Vitesse: 731
Dégâts: 2727

MessageSujet: Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]   Jeu 10 Mai - 19:22

Averses, tonnerre, vents hurlants faisant plier les arbres sur son chemin… En cette nuit particulièrement agitée, une violente tempête tropicale faisait rage au-dessus de la Mazonie. Les animaux fuyaient, se terraient et seuls les prédateurs les plus dangereux osaient s'aventurer en dehors de leur tanière, admirant de leurs propres yeux la toute-puissance de la colère des éléments. Dame Nature était parfois capricieuse…

--- Quelque part au cœur de la Mazonie ---


Allongée dans une transe profonde, spasmes et soubresauts venaient animer le corps d'Hevoria. Ses yeux, illuminés d'une lueur spectrale, étaient dénués de toute pupille. Ses tatouages, eux, s'agitaient, serpentant sur son corps élancé comme s'ils étaient vivants et doués d'une conscience propre. Enfin, d'innombrables émanations spirituelles gravitaient lentement autour de son être, comme des insectes attirés par une intense source lumineuse. Toutes ces manifestations semblaient être reliées à un seule origine : l'aura d'énergie cabalistique émanant du sternum de la vestale.

Une fois de plus, son kaerta se réagençait, soumettant son hôte à une douleur innommable, mais surtout à une violente instabilité magique. Dans ces moments, lorsque les fragments de son second cœur se raccrochaient petit à petit au cristal principal, Hevoria perdait le contrôle sur ses pouvoirs et sa psyché. Elle devenait temporairement un être instable et volatile, tant sur le plan psychologique… que physique. Et les symptômes de ce dernier point ne tardèrent pas à se manifester violemment : elle se mit à léviter au-dessus du sol. Puis, sa peau se craquela sur toute la surface de son corps, avant de s'envoler, comme une mue asséchée tombant en poussière.

Cette étrange transformation laissa place à un être mystique brillant d'une aura turquoise, car constitué de magie pure. Une créature à l'apparence humanoïde, mais n'arrivant pas à conserver une forme stable, tant et si bien qu'elle paraissait se restructurer perpétuellement. Seul son aspect translucide, parcouru d'un immense réseau de ramification magique similaire à un système nerveux, semblait subsister à chacune des nouvelles formes qu'elle prenait.

Qui était-elle ? Que faisait-elle ? Elle n'en savait rien. La jeune femme n'était même plus en mesure de penser correctement dans ces moments qui pouvaient se rapprocher d'une crise de somnambulisme… Soudain, son corps se téléporta spontanément, pour réapparaître à un autre endroit de la jungle. Ses pouvoirs, libérés de toutes entraves, se manifestaient spontanément… Et cela n'était pas prêt de s'arrêter.
Pendant un moment qui parut durer une éternité, son corps instable fut transporté en d'innombrables lieux de Wysteria… Pour finir sa course au sein d'une immense grotte souterraine éclairée par d'énormes cristaux miroitants, luisants d'une aura bleutée.

Une accalmie dans la crise… Sortant de son coma artificiel, une mince brèche s'ouvrit dans le voile torturé de ses songes, lui permettant de distinguer, ou plutôt d’interpréter de manière chaotique les informations qu'elle distinguait. Mais elle n'avait toujours pas retrouvé le contrôle sur son être. Son corps demeurait irrémédiablement instable…

C'est alors qu'une stridulation métallique, résonna dans ses oreilles. Jamais elle n'avait entendu de bruit aussi étrange de sa vie… Mais une chose était sûre :

C'était quelque chose de vivant, d'énorme et qui se rapprochait dangereusement de sa position.


Dernière édition par Hevoria le Sam 19 Mai - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Moradund Marteau-de-Fer
Prætor Primaris ♦ Imperator ♦ Paladin

avatar

Messages : 1185
Expérience : 3295
Masculin Âge RP : 125

Politique : 52
Métier : Forgeron - Maître
Titres:
 

(Bolgrong, Ours de Moradund [Emblème Kazharien]  +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
2670/2670  (2670/2670)
Vitesse: 546
Dégâts: 1345

MessageSujet: Re: Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]   Mar 15 Mai - 18:52

Moradund venait de quitter le maître de compétences ainsi que ses compagnons de route. Il faisait désormais route vers le port qu'un disciple lui avait indiqué vers le nord, afin de rallier le continent.
Assez rapidement, la marche lui fit éliminer l'adrénaline de la situation particulière qu'avait engendré ce voyage.
Cet élimination fit revenir les pensées du nain vers son compagnon perdu. Azulgor n'était plus. Son ami n'était plus. Il marcha ainsi à travers les fourrés et branchages, ruminant sa perte et s'enfonçant dans le cafard plus vite que dans la forêt.
C'est tout à ses sombres pensées qu'il avança vers une cavité sans la voir. Un pas de trop et il se mit à tomber, ses difficultés à émerger ne rendant que plus confuse sa perception des évènements. Il réussi néanmoins à faire un semblant de point lorsque son dos heurta dans un fracas terrible quelquechose de dur. Métallique au son. Après avoir roulé sur quelques mêtres vers le côté et le bas, il leva les yeux pour constater ce qui l'avait arrêté dans sa chute. Les restes du réservoir à énergie bleue déformé par l'impact tombèrent non loin. Un mugissement pas tout a fait biologique fit suffisamment émerger Moradund pour qu'il puisse comprendre la situation: Il venait de mettre une chimère technologique on ne peut plus en colère.




Que ton marteau sonne clair.
Que ton enclume résonne.

Dialogues: -Moradund : ffffff ~Ronin: bbbbbb
Rappel : Ronin n'est audible que par les télépathes,
ou lors de crises de rages (Dialogues lors des crises: ~Ronin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/MrMomory
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3884
Expérience : 13362
Féminin

MessageSujet: Re: Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]   Jeu 17 Mai - 23:29

Combat Hevoria & Moradund Marteau-de-Fer – Chimère technophile

Les joueurs débutent le combat.

Vitesse des joueurs : 1983

Hevoria : 3767
Vitesse : 731
Dégâts : 2727
Bonus : Ensorceleuse : Peut bloquer une capacité sur chaque ennemi.
Néant distordu : Annule jusqu'à 2 bonus pour chaque monstre ou adversaire. De plus, l'Ensorceleur peut annuler le malus météo s'il le souhaite.
Voile d’Ether : La première attaque subie est réduite de 25%.
Puissance de Kalumbra : peut lancer deux actions par tour.
Pierre d'âme noire : Invoque un Xen en tant qu’allié.
Apocrypha : Une fois pendant le combat, Hevoria peut activer son bâton en attaquant. Le tour se termine normalement mais l'Ensorceleuse sera la seule à attaquer au prochain tour

Xen {Créature invoquée} : 800
Apparence:
 
Vitesse : 800
Dégâts : 400
Bonus : Embrochement : Si vous êtes touché, vos dégâts sont divisés par deux pendant toute la durée du combat.

@Moradund Marteau-de-Fer : 2710
Vitesse : 452
Dégâts : 1636
Bonus : Daï Tsuchi : + 25 % à la valeur des dégâts de coup critique
Vigueur Si le Paladin a plus de vitalité que son ou tous ses attaquants, il attaque en premier, et son attaque est augmentée de 20%

--------VERSUS-----------

Ennemis :

Vitesse du groupe : 300

Chimère technophile : 8000
Vitesse : 300
Dégâts : 550
Bonus : Apparition de mini-golem : Chaque tour, un Mini-golem (500 de vitalité, 500 de vitesse, 500 dégâts) est invoqué. [Bloqué par Hevoria]
Armure en adamantium : Tous les 3 tours, les dégâts subis sont réduits de 75%. [Bloqué par Hevoria]
Énergie bleue foudroyante : La vitesse de la Chimère technophile est augmentée de 300 par tour. De plus, elle n'est pas paralysable.
Butin : 1 gemme technophile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevoria
Bibliothécaire ♦ Vestale éthérée

avatar

Messages : 899
Expérience : 4970
Féminin Âge RP : 25 ans

Politique : 01
Métier : Chasseuse - Maîtresse Absolue
Titres:
 

(Nekrophys, Tryskelion d'Hevoria [Améliorée] +400, v+400 Dissuasion kalumbresque : évite la prison à coup sûr)

Stats & équipements
Vitalité:
3767/3767  (3767/3767)
Vitesse: 731
Dégâts: 2727

MessageSujet: Re: Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]   Sam 19 Mai - 16:41

Devant elle se tenait un immense amalgame d'ailes et d'yeux, créature tricéphale traversée d'innombrables crépitements turquoise. Rugissements mécaniques, sifflements de vapeur et pistons en actions jouaient de concert pour former une cacophonie aussi dissonante qu'effroyable résonnant dans toute la caverne. Quelle était cette chose ? Cette aberration sorti tout droit de l'esprit malade d'un ingénieur fou ? Était-ce seulement réel ? Où était-ce plutôt l'un des nombreux de tours de l'esprit auxquels la jeune femme était sujette de ses crises ?

Soudain, la cuirasse métallique et luisante de la créature massive lui renvoya son reflet. Elle vit alors... Son visage et son corps, ses traits et expressions, sa physionomie et sa texture... Chacun d'eux changeait perpétuellement pour ne former qu'un simulacre en perpétuelle évolution. Après avoir posé l'une de ses extensions lui servant de bras sur son image, elle dévisagea longuement cette dernière. La réponse à sa question en souleva une deuxième, cette fois-ci envers sa personne. Qui était-elle maintenant ? Ou plutôt… Qu'était-elle ? Après quelques secondes, la réponse lui apparu alors… et elle était évidente : tout comme cette chimère, Hevoria était devenue… une aberration.

Elle leva la tête afin de constater l'immensité de la créature qui lui faisait face, tandis que les cristaux tapissants les parois rocheuses diffusaient leurs aura bleutés à travers toute la salle. C'est alors quelque chose tomba du ciel, rebondit sur le dos de la chimère, créant une explosion électrique à l'impact, avant de s'écraser au sol.
Un… homme ? Non… Posant son regard inexistant sur l'individu ayant fait irruption dans ses hallucinations, sa tête se pencha à 180°, position à laquelle n'importe quel humanoïde normalement constitué aurait vu sa colonne vertébrale brisée séance tenante. Quelque chose chez cette personne en armure l'intriguait, l'attirant inexorablement vers lui. Quelque chose en elle lui disait, lui hurlait qu'il était d'une importance capitale. Elle voulait… Non. Elle DEVAIT savoir.

Se redressant, Hevoria, ou tout moins ce qu'il en restait, commença à avancer lentement et péniblement vers l'inconnu dont elle n'arrivait pas à distinguer le visage. Oui, elle en était certaine… C'était là, devant elle, elle ne devait louper cette occasion… sous aucun prétexte. Tout en changeant perpétuellement d'apparences, elle titubait, trébuchait et se relevait inexorablement afin de poursuivre sa route de plus belle, tel un chevreau venant de naître et dont les muscles ne s'étaient pas encore exercés… ou un mort-vivant animé par une force malsaine.

Toutefois, un nouveau cri mécanique provenant de la chimère vint faire littéralement exploser la gelée vivante et fluorescente faisant office de boîte crânienne à l'absurdité magique qu'était devenue la vestale. S’accroupissant, Hevoria, ou tout du moins ce qu'il en restait, chercha à tâtons puis ramassa maladroitement les morceaux éparpillés sur le sol de sa simili-cervelle liquide, avant de les remettre à leur emplacement d'origine. Cette dernière, dans un immonde bruit visqueux se reforma alors d'elle-même, reprenant son déroutant état d'origine.

La changeforme se tourna alors lentement vers celle qui venait de la prendre pour cible. Obstacle… Nuisance… Cette chimère se dressait son chemin. Et pour cela… elle devait disparaître. Ainsi, la jeune femme pourrait comprendre quels secrets se cachaient derrière le mystérieux individu ayant fait son apparition... avant qu'il ne soit trop tard. La difformité servant de corps à la vestale, fait de magie pure, se vit soudain auréolé de couleurs inconnues et irréelles… avant de se volatiliser.

En un battement de cils, elle réapparut soudainement derrière son opposant chimérique, dont le corps venait d'être mystérieusement amputé des trois-quarts de son intégrité, dispersés en d'innombrables pièces détachées à travers toute la salle.

እኛን ለመመገብ


[Le xen attaque la chimère technophile, divisant ses dégâts par deux]
[Hevoria utilise un bracelet argenté]


Dernière édition par Hevoria le Sam 19 Mai - 19:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 3409
Expérience : 14821

MessageSujet: Re: Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]   Sam 19 Mai - 16:41

Le membre 'Hevoria' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Humain' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Delirium [PW Moradund Marteau-de-Fer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Île de Wystéria :: La grotte Hirador-