AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Naeth
Le Monde de Dùralas a précisément 2147 jours !
Dùralas, le Lun 16 Sep 2019 - 12:12
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez
 

 Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 817
Expérience : 2238
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyMar 18 Déc 2018 - 9:06

Un des sbires du chef perrack venait de tenter d’attaquer Tziëg, mais le poison l’avait empêché de parvenir à faire quoi que ce soit. A la place, le sbire s’était affalé sur mon compagnon orc, et en avait payé les conséquences. Finalement, mon achat n’avait pas été inutile, car il nous avait permis de nettoyer un campement perrack. Sûrement que le Comte pensait être attaqué par une troupe, mais non. Seulement un assassin et son féroce pégase accompagnés d’un orc aux pouvoirs bien étranges.
Mais il ne fallait pas crier victoire trop vite, car le chef perrack commençait à s’avancer vers nous, nous criant des insultes gobelines. Enfin, je ne parlais pas le gobelin, mais ça m’avait tout l’air d’être des insultes.

Saisissant mes deux dagues en main, je fis face au chef, et nous nous mîmes à nous tourner autour, comme deux prédateurs avides de sang frais. Je fis un rictus mesquin, et c’est ce moment que choisit le chef pour attaquer. Il me sauta dessus, hache en avant, et je parvins à parer in extremis à l’aide d’une de mes dagues. Celui-ci était plus costaud que ses pairs, et il était aussi plus grand et visiblement plus intelligent. Je tentais une feinte mais il parvint à me bloquer le bras en me saisissant le poignet, et enchaîna d’un coup de gantelet bien senti sur la joue. Crachant une dent, la bouche en sang, je levai mon regard vers lui en gardant mon sourire cynique. Cet enfoiré venait de me péter une dent, mais il allait voir qu’on ne me défigurait pas impunément. Je lui lançai tout en me remettant en position défensive :

« Tu vois cette dent ? C’est elle qui causera ta mort. »

Je lui fis ensuite une pichenette – à la dent, pas au perrack – et l’attrapai en vol pour la ranger dans une de mes poches ventrales. J’étais loin d’avoir dit mon dernier mot.

[Nalphégius et Valphégas attaquent le général perrack]


Dernière édition par Valphégas le Mar 18 Déc 2018 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5375
Expérience : 20452

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyMar 18 Déc 2018 - 9:06

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Ec_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
Tziëg

Messages : 253
Expérience : 1820
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1440/1440Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1440/1440)
Vitesse: 872
Dégâts: 1124

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptySam 29 Déc 2018 - 16:16

Tziëg entendait le spectre Kelh se moquer de ses prouesses martiales de ces dernières minutes durant lesquelles l'orc s'était montré être un bien piètre combattant... En même temps, le forgeron n'avait absolument pas l'habitude de se battre et le combat était en train de s'éterniser un peu, ironiquement aussi à cause de ses échecs. La puissance magique du spectre se dissipait peu à peu et empêchait le forgeron céleste d'aider au mieux l'orc. Il fallait absolument que ce combat se termine dans les prochaines minutes, sinon le chef des Perracks récupérerait deux individus explosés contre le sol, trop éreintés et blessés pour continuer à se battre.
Toutefois, l'espoir n'avait pas disparu puisque le dernier des Perracks qui accompagnait leur chef s'attaqua à l'orc et se laissa tomber au sol, raide mort, achevé par le poison. Il avait réussi à lacérer l'orc avant de mourir en revanche, mais celui-ci ne s'inquiétait pas de ses diverses blessures. Le forgeron n'avait en tête que cette saleté de Perrack, armé comme le plus grand guerrier d'une armée. Quelques coups de dague bien placés et sa tête roulerait sur le sol. Un coup de chance et tout ceci serait terminé !


[Attaques sur Général Perrack]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5375
Expérience : 20452

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptySam 29 Déc 2018 - 16:16

Le membre 'Tziëg' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Peau verte' :
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Ec_orc10 Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Cr_orc10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 5298
Expérience : 18160
Féminin

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptySam 29 Déc 2018 - 16:35

Éclaireur Perrack J attaque Tziëg à 53.
Général Perrack attaque Tziëg à 300.
Tziëg utilise sa capacité "Kelh Egromh'or" qui regénère sa vie.

Le poison fait effet.
- Éclaireur Perrack J décède.

Évasion de Tziëg et Valphégas (T8)


Les intrus attaquent les premiers.

Vitesse cumulée des intrus : 1593

Tziëg : 1749
Dégâts : 705
Vitesse : 758
Bonus :
  • Kelh Egromh'or : Si la vitalité de Tziëg descend en-dessous de 25% (398), toute sa vitalité est régénérée. {Utilisé}
  • Pendentif hivernal : Les statistiques de Tziëg augmentent de 10%. {Utilisé}
  • Rapidité : Peut attaquer deux fois sur les Gardes de camp, sur les Éclaireurs et sur le Général.


Valphégas : 502
Dégâts : 740
Vitesse : 585
Bonus :
  • Nalphégius : Invoque sa monture (1400 ; 250 ; 250). {Utilisé}
  • Rapidité : Peut attaquer deux fois sur les Gardes de camp et sur les Éclaireurs empoisonnés.


Nalphégius : 887
Dégâts : 250
Vitesse : 250

Contre


Vitesse cumulée des Perracks : 250

Garde de camp Perrack A : MORT
Dégâts : 150
Vitesse : 130


Garde de camp Perrack B : MORT
Dégâts : 150
Vitesse : 130


Garde de camp Perrack C : MORT
Dégâts : 150
Vitesse : 130


Garde de camp Perrack D : MORT
Dégâts : 150
Vitesse : 130


Garde de camp Perrack E : MORT
Dégâts : 100
Vitesse : 86


Garde de camp Perrack F : MORT
Dégâts : 100
Vitesse : 86


Éclaireur Perrack A : MORT
Dégâts : 80
Vitesse : 240


Éclaireur Perrack B : MORT
Dégâts : 80
Vitesse : 240


Éclaireur Perrack C : MORT
Dégâts : 80
Vitesse : 240


Éclaireur Perrack D : MORT
Dégâts : 53
Vitesse : 158


Éclaireur Perrack E : MORT
Dégâts : 53
Vitesse : 158


Éclaireur Perrack F : MORT
Dégâts : 53
Vitesse : 158


Éclaireur Perrack G : MORT
Dégâts : 53
Vitesse : 158


Éclaireur Perrack H : MORT
Dégâts : 80
Vitesse : 240


Éclaireur Perrack I : MORT
Dégâts : 80
Vitesse : 240


Éclaireur Perrack J : MORT
Dégâts : 53
Vitesse : 158


Warg Perrack A : MORT
Dégâts : 200
Vitesse : 300


Warg Perrack B : MORT
Dégâts : 200
Vitesse : 300


Warg Perrack C : MORT
Dégâts : 200
Vitesse : 300


Général Perrack : 422
Dégâts : 300
Vitesse : 250
Capacités spéciales :
  • Peau cuirassée : Divise les dégâts subis par 2.
  • Fureur : À chaque coup critique à son encontre, le Général augmente ses dégâts de 100% (300).
  • L'appel du Général : Tous les 5 tours (9 - 14), deux nouveaux fantassins Perracks (450 ; 130 ; 150) se joignent au combat. Peuvent aussi être empoisonnés (33% de probabilité).

Butin : Médaillon argenté {Artéfact} (permet de supprimer un pouvoir de l'Élémentaire originel)

Règles supplémentaires

En tant qu'évasion, les Perracks suivent les deux intrus de très prêt. Ainsi, des Perracks rejoignent le combat à chaque tour en suivant cette logique :
* Tour 2 : 2 Perracks + 1 Warg
* Tour 3 : 3 Perracks
* Tour 4 : 4 Perracks
* Tour 5 : 4 Perracks + Général

Les Perracks qui prennent part au combat peuvent être des Gardes de camp ou des Éclaireurs. Cela sera défini aléatoirement à chaque tour.
Si à la fin d'un tour tous les opposants des intrus sont morts, ils peuvent prendre la fuite et continuer leur RP. Tziëg et Valphégas pourront revenir dans le camp pour finir le travail, mais prendront alors part à un combat contre tous les Perracks restants.
Si les intrus parviennent à éliminer leurs adversaires au tour 2, ils pourront revenir pour combattre 11 Perracks (Gardes ou Éclaireurs) et le Général.

Les deux intrus peuvent décider d'attendre la prochaine vague bien qu'ils n'aient plus d'ennemis à combattre. La vague suivant aura juste un Perrack et un Warg supplémentaires.
Si les intrus parviennent à éliminer leurs adversaires au tour 2, ils pourront faire face à la prochaine vague qui contiendra 4 Perracks et 1 Warg. Celle d'après (tour 4) contiendra seulement les 4 Perracks initialement prévus.

La fuite n'est pas une option et les conséquences d'une défaite (que ce soit durant l'évasion ou lors d'une confrontation directe) seront plus importantes qu'en temps normal...

Enfin, il faut savoir que grâce à l'empoisonnement perpétré par Tziëg, les Perracks ont 33% de chance d'être affaiblis et empoisonnés. Ceux-ci verront leurs statistiques réduits à 66% et subiront une baisse de santé : -33% de vitalité / tour.




La Convergence

Les joueurs obtiendront 1 sac de friandises (ou mauvais sort !) à la fin du combat.


Dernière édition par Le Juge le Lun 14 Jan 2019 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 817
Expérience : 2238
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyLun 7 Jan 2019 - 13:54

Semblant regagner une motivation et une énergie grandissante, mon compagnon orc – qui ne comptait visiblement pas me laisser en si mauvaise compagnie – fit une passe d’arme et toucha le général entre le cou et l’épaule. Pour un type qui ne savait pas se battre, il avait tout de même une petite expérience ! Les restes d’une ancienne vie aventureuse peut-être ? C’était un orc après tout.

Le chef perrack, humilié d’avoir été touché, hurla de rage et le repoussa du mieux qu’il put, pour se focaliser sur moi. Avec mes vêtements sombres, mes deux dagues et ma propension à tuer ses sbires, je représentais certainement le danger numéro 1. Guère étonnant pour un stryge aussi talentueux que moi. Essuyant une nouvelle fois le sang qui coulait de mes lèvres – faute de son coup de gantelet précédent – je lui fis un énième sourire provocateur et tendit ma main vers lui paume vers le ciel. Puis je l’incitais à approcher, finissant mon geste en laissant mon majeur dressé fièrement. C’était pas très classe, mais c’était marrant de voir ce peau-verte au teint cadavérique grincer des dents face à une provocation si ostentatoire.

Il se précipita donc sur moi, faisant fi de la vigilance, et c’est à ce moment que Nalphégius décida d’agir. Il chargea droit sur lui, et le malheureux n’eut pas le temps de le voir arriver qu’il venait déjà de se faire piétiner, hurlant cette fois-ci de douleur. Je me mis à éclater de rire, et sifflai Nalphégius pour qu’il revienne vers moi. Le chef perrack qui se trouvait face à moi était maintenant en bien piteux état : certains de ses os avaient sûrement été brisés sous les sabots puissants de mon pégase écarlate, et l’os de son bras gauche ressortait clairement de sa peau, sans pour autant la percer. Je ricanai, mesquin, et m’approchai de lui alors qu’il pestait. Il ne pouvait plus agir. Il était à ma – notre – merci. Arrivé face à lui, droit et fier, je lui fis un clin d’œil et sortit la dent qu’il m’avait pété précédemment. Il eut un semblant de regard interrogateur – c’était difficile de percevoir l’expression de son visage en vue de son nez pété, de son crâne cabossé et de la douleur qu’il n’arrivait pas à ôter de sa face de gobelin. Je fis alors une simple pichenette à la dent, qui fila droit vers lui. Utilisant le maximum de mes capacités magiques, je donnai une puissante impulsion à cette pichenette et ma dent s’enfonça donc – avec un peu de peine je vous l’accorde – dans son crâne depuis son oreille, le faisant tomber au sol, raide mort. Je m’approchai encore un peu plus, pour arriver au-dessus de son cadavre, et lui dit avec une voix sadique :

« Je te l’avais dit que cette dent provoquerait ta mort. Héhé… »

Je me tournai alors vers Tziëg, qui se remettait doucement du combat, et lui lançai un sourire avant d’ajouter :

« Merci bien les amis, je me suis bien amusé aujourd’hui. Maintenant que le camp est un peu plus silencieux, vous pensez trouver ce pour quoi on est là ? »

[Valphégas et Nalphégius attaquent le Général perrack]


Dernière édition par Valphégas le Mar 8 Jan 2019 - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

Le Destin

Messages : 5375
Expérience : 20452

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyLun 7 Jan 2019 - 13:54

Le membre 'Valphégas' a effectué l'action suivante : Actions


'Attaque - Stryge N' :
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Cr_sn10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

Le Juge

Messages : 5298
Expérience : 18160
Féminin

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyLun 14 Jan 2019 - 21:34

Combat terminé !

Les deux intrus l'emportent face à tout le campement des Perracks. Ils ne laissent qu'un massacre macabre derrière eux.
Les deux individus empochent les gains suivants :
- 90 points d'expérience
- 85 pièces d'or
- Médaillon argenté {Relique} : Annule l'un des bonus de l'Élémentaire originel.
- x1 Sac de friandises (ou mauvais sort !)

De plus, chacun reçoit une arme exotique aléatoire :
Valphégas
- Han Kyu (125, v-44 ; la valeur des Coups critiques est augmentée de 25%)

Tziëg
- Dai Tsuchi (286, v-99 ; la valeur des Coups critiques est augmentée de 25%)

Le RP peut continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
Tziëg

Messages : 253
Expérience : 1820
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1440/1440Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1440/1440)
Vitesse: 872
Dégâts: 1124

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyMer 23 Jan 2019 - 16:40

Après un long et harassant combat, le grand manitou du camp perrack rejoignit à son tour ses comparses dans la mort. Contre toute attente, les deux individus avaient pu se débarrasser d'un camp entier de ces ignobles créatures revenantes leur laissant alors le champ libre pour leurs recherches. C'était une des manières de parvenir à ce résultat, mais ce n'était certainement pas celle dont Tziëg s'attendait.
L'orc se laissa tomber sur une petite pile de cadavres pour reprendre son souffle et faire le point après ce long affrontement. Il se rendait enfin compte que son cœur manquait d'exploser du fait de l'activité physique. Le forgeron n'avait vraiment pas l'habitude des combats et en particulier ceux qui s'étendent durant de trop longues minutes. Tziëg haletait à grandes bouffées et sentait des douleurs sur son flan et dans son crâne. Ce n'était pas à cause d'une quelconque blessure, simplement la forte activité physique du combat.

Valphégas semblait à la fois heureux et déçu que cet affrontement soit terminé ; le stryge avait passé un merveilleux moment intense mais il aurait préféré en avoir encore plus. Rien ne l'empêchait d'aller courir la forêt pour trouver quelques créatures à provoquer, mais Tziëg ne l'accompagnerait pas.
- J'imagine que ça va être plus facile de trouver mon artefact.

Le spectre demeurait silencieux et plutôt immobile. Lui aussi se remettait petit à petit de ce qu'il venait de se passer ; ce n'était pas dans ses habitudes d'user autant de son pouvoir pour un combat. Kelh utilisait généralement ses pouvoirs pour un rapide travail de forgeron - demeurant tout de même d'une qualité exceptionnelle. Dans son passé, le forgeron céleste avait aussi été un bon combattant, c'était notamment pour cette raison qu'il avait pu prodiguer à Tziëg des capacités martiales d'un niveau élevé, mais la partie de Kelh Egromh'or résidant chez Tziëg est dotée d'une faible aspiration guerrière. Celle-ci étant plutôt spécialisée dans les métaux et leur raffinement.

Valphégas attendait les deux orcs qu'ils décident de la direction à prendre, mais Kelh était pour l'instant trop faible pour les aider. Il leur faudrait plusieurs minutes pour récupérer de toute cette épreuve. Cependant, Tziëg ne voulait pas vraiment leur faire perdre du temps. Le forgeron décida alors que la meilleure chose à faire serait de trouver le butin du chef des Perracks. Peut-être qu'ils trouveraient des objets intéressants, comme un certain artéfact d'un légendaire forgeron orc...
- Nous devrions trouver la tente du chef, là, il pointa le corps du général au cas où il n'était pas clair. Il semblerait qu'on pourrait y dénicher de jolis trésors.

Tziëg préférait éviter d'indiquer au stryge que le forgeron céleste avait épuisé beaucoup trop de son potentiel spectral, par mesure de sécurité. L'orc ne faisait pas encore bien confiance à l'assassin, peut-être même qu'il ne le pourrait jamais, comme avec la majorité des individus qu'il a rencontré et qu'il rencontrera plus tard. En dévoilant cette information, Tziëg pointait sa faiblesse et devenait alors une cible facile. Qui sait ce que chacun pourrait faire...


Ce ne fut pas très compliqué pour eux de trouver le butin de chef du camp : sa tente était l'une des plus imposantes et décorées. Le général gardait un coffre fermé par un cadenas rouillé qui ne résista pas très longtemps au doigté du stryge. Un parchemin avait été accroché à la caisse avec des menaces à qui oserait chaparder le trésor du puissant chef. Malgré les nombreuses fautes, les deux intrus avait pu lire le mot mais l'avaient tout simplement ignoré ; de toute façon, le général était raide mort quelques mètres plus loin alors...
Les deux partenaires découvrirent un très joli contenu - le stryge en laissa même tomber sa dague toute rouillée - et Tziëg attrapa un petit boîtier en bois de frêne. On ne pouvait trouver la moindre serrure et pourtant ce coffre était scellé. L'orc comprit tout de suite qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait... Surtout qu'il sentait une sorte de résonance avec. Il n'y avait pas la moindre erreur.
Kelh avait recouvré assez de forces pour fusionner avec Tziëg et ouvrit la boîte pour y découvrir le marteau originel du forgeron. Habituellement, les pouvoirs du spectre octroyaient au marteau de Tziëg l'apparence de l'ancien outil du forgeron légendaire et une partie de ses pouvoirs. En récupérant le véritable marteau, le forgeron orc récupérerait tous les pouvoirs de l'outil et permettrait à ses créations de d'atteindre un potentiel incroyable.
- Khôm ölmàk nùrsh...
Je suis de retour...


Les yeux de l'orc brillaient de cette lumière bleutée qu'il avait montré à diverses occasions, notamment pendant son combat contre les banshees. Le marteau qu'il tenait dans la main dégageait la même lueur intensive. Puis tout s'atténua et Kelh mit fin à la fusion. Le spectre et le forgeron avaient tous les deux l'air encore plus vidé de leur énergie. Cette communion les avait rendus plus puissants, mais les deux forgerons avaient besoin de se reposer.
Tziëg rangea soigneusement le marteau à sa ceinture et rangea l'étui en bois de l'outil dans son sac.
- Je vais avoir du travail en revenant à ma forge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valphégas
Fantôme sanglant

Valphégas

Messages : 817
Expérience : 2238
Masculin Âge RP : 21

Politique : 80
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Nalphégius, Pégase de Valphégas [Amélioré] +200, v+200, 100 ; approche furtive : la vitesse est augmentée de 20% au premier tour)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1055/1055Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1055/1055)
Vitesse: 809
Dégâts: 1367

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptyJeu 24 Jan 2019 - 12:58

Après avoir découvert la tente du chef – guère difficile compte tenu du fait que son cadavre gisait devant – Tziëg m’indiqua qu’on y trouverait sûrement des butins intéressants. Ma foi, le spectacle du tas de cadavre qui s’offrait à moi me suffisait, mais je ne crachais pas devant une récompense.
Nous rentrâmes donc dans cette tente, qui était la plus richement décorée, la plus grande et la plus horrible en terme de goût. Définitivement, je n’aimais pas l’art perrack et je le montrai en mettant un coup de pied dans l’une des piques qui soutenait un crâne, à l’entrée de la tente du chef. Quel manque de goût flagrant…

Une fois à l’intérieur, les yeux de mon compère et moi-même s’illuminèrent : devant nous se dressait plusieurs armes, deux coffres, et quelques richesses probablement volée aux malheureux aventuriers qui avaient osé s’aventurer en terres perracks. Le premier coffre n’avait pas de serrure mais était pourtant bel et bien scellé. Je pensai un instant à pourquoi Tziëg m’avait accompagné et conclus que cela devait être ce qu’il cherchait. Je me concentrai donc sur l’autre coffre, et commença à sortir mon matériel de crochetage en voyant la vieille serrure rouillée. Un simple coup de pied aurait sûrement suffit à ouvrir le cadenas, mais j’avais envie de m’exercer un peu au crochetage. Contrairement à d’autres assassins ayant suivi la formation de la Confrérie de la Tour Noire, le crochetage n’était pas mon fort, et je me débrouillais à peine assez pour être dans la moyenne. Je connaissais des collègues qui donnait l’impression qu’aucune serrure ne pouvait leur résister, comme si pour eux les cadenas n’existaient que pour être ouverts, et qu’ils finissaient forcément par l’être.
Après quelques temps à triturer la serrure avec mes crochets – j’en cassai d’ailleurs un à la toute fin, par inadvertance, mais parvint tout de même à l’ôter avant de ruiner définitivement nos chances – je réussis finalement à ouvrir le loquet, pour dévoiler quelques richesses supplémentaires et une dague de très bonne facture, toutes deux sous un parchemin très mal écrit relatant le sort réservé à ceux qui volent le chef du campement. Tziëg qui examinait le contenu du coffre avec moi décida de simplement l’ignorer, et je ricanai d’un air mesquin face à ses menaces stériles avant de m’attarder sur la dague. Elle était finalement ciselée, et devait probablement faire partie des butins les plus intéressants de cette case. Je la rangeai donc dans mon fourreau et jetai la vieille dague rouillée que je me trimballais depuis maintenant plusieurs années. Si certains maîtres d’arme avaient de la considération pour leurs armes, je n’en avais personnellement aucune. Les multiples combats avaient fini par émousser ma dague dont la lame s’affinait de plus en plus. Elle allait sûrement casser à un moment ou à un autre, c’est pourquoi ce bel ouvrage finit sans une once d’hésitation à ma ceinture.

Tziëg, de son côté, eut les yeux illuminés d’un blanc laiteux quand il ouvrit le coffre sans serrure, et en sortit un marteau qui, l’espace d’un instant, sembla s’illuminer avec une grâce des temps anciens. L’orc, quant à lui, paraissait être un crâne aventurier, avec une prestance certaine. Mais il redevint rapidement un vieux marteau, tout comme Tziëg redevint un simple orc. Sûrement que ces illusions de l’esprit venaient du pouvoir du spectre, qui devait être irrémédiablement lié au passé et aux souvenirs et de ce marteau, et de Dùralas.
Après avoir rangé ses trouvailles, Tziëg annonça :

« Je vais avoir du travail en revenant à ma forge ! »

Je ricanai, de bonne humeur après ce joli massacre et ses quelques récompenses, et lui dit :

« Maintenant que je sais où te trouver, il pourrait m’arriver de venir te voir pour passer commande. Tu t’es fait un bon client, l’ami ! »

Je me levai alors que devant la tente Nalphégius commençait à piaffer d’impatience, désireux de repartir à un endroit plus animé. Je me dirigeai alors vers la sortie et lançai à Tziëg et à son spectre :

« Tu connais le chemin de sortie ! Enfin j’espère. Sur ce, à la prochaine fois mon cher forgeron. J’espère que le marteau que tu as trouvé te sera bien utile ! »

Sautant d’un bond gracile sur la croupe de Nalph’, je pris la bride en main et annonça à mon nouveau compagnon orc :

« On se reverra, Tziëg. Je le sens. »

Puis sur cette note mystérieuse, j’indiquai à Nalph de partir et il s’exécutai, courant sur quelques mètres avant de s’envoler du campement désormais vide. Au final, je retenais une chose de cette aventure : quelles drôles de rencontres on peut faire dans des bois maudits !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tziëg
Assassin

Assassin
Tziëg

Messages : 253
Expérience : 1820
Masculin Âge RP : 26

Politique : 01
Métier : Forgeron d'armures - Maître absolu
Titres:
 

(Spectre de Tziëg (modifié) +150, v+150, Régénère si -25% de la vie)

Stats & équipements
Vitalité:
Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559870510-barre-vie-gauche1440/1440Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 1559871461-barre-vie-rouge  (1440/1440)
Vitesse: 872
Dégâts: 1124

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 EmptySam 26 Jan 2019 - 14:36

Valphégas appréciait beaucoup de voir la quête de l'orc se terminer sur une note des plus appréciables : massacre, butin et plans. Mais puisque les bonnes choses ont une fin, le stryge préféra rapidement mettre les voiles pour clôturer ces péripéties sur de bonnes choses.
Tziëg vit l'assassin s'envoler avec son cheval ailé pour d'autres aventures. Il lui avait promis qu'il passerait lui rendre une petite visite à Stellaraë pour de futures commandes de forgeron. Tant que l'orc serait payé, ça lui allait. Surtout que le peau brun n'avait pas pour habitude de voir grande quantité de clients dans son établi. D'un côté ça lui allait parce que Tziëg n'apprécie pas trop la compagnie, mais d'un autre c'était triste de ne pas avoir de commandes.
- Tu sais Tziëg, on peut voir ça comme une forme d'élitisme.
- Dans ce cas, grogna-t-il, je ne vois pas d'élites parmi mes anciens clients et mes potentiels.

Kelh ricana. Que son hôte ait raison ou pas importait peu, toutefois l'être céleste appréciait le ronchonnement de son acolyte et sa recherche de la perfection. Peut-être trouveraient-ils quelque chose dans les futurs artéfacts ?
Maintenant que le spectre avait récupéré plus de ses pouvoirs et de ses souvenirs, il percevait un objet, l'accomplissement de toute une vie de forgeron : une création légendaire qui pourrait faire trembler le monde. Kelh avait participé (ou devait participer) à cette œuvre. Il y avait un lien, mais la figure légendaire n'arrivait pas à en percevoir plus. Peut-être qu'avec un peu de repos et de futures découvertes tout ceci lui sauterait plus facilement aux yeux.
- Tu n'avais pas une forge dans le coin ?
- Je crois, mais je crois aussi savoir qu'elle est très difficile d'accès, lui répondit Kelh avec un mélange de déception et de fureur dans le regard.
- Que se passe-t-il ? s'enquit Tziëg.
- Que sais-tu du maître de cette région ?
- Le... chef Mauxdeleau ?
- Humpf, le spectre ricana mais reprit rapidement son sérieux. Le Comte Motch'Hollow. Il a un château pas très loin d'ici et son influence magique s'étend sur toute cette région. Tu le ressens n'est-ce pas ? Concentre-toi et ressens son emprise.

Tziëg se concentra puis grogna comme une bête méfiante devant un danger. Son emprise était forte et tentait de manipuler toutes choses vivantes en ces lieux. Le-dit Comte ne semblait pas assez puissant pour s'emparer des humanoïdes intelligents, mais ses pouvoirs prenaient une ampleur plus importante. Tziëg sentait aussi que l'éveil de Kelh avait provoqué un changement.
- Oui... Ma forge est dans les souterrains du château du Comte et récupérer mes pouvoirs grâce à ce marteau l'a réveillée. À n'importe quel moment, cet être abject peut tenter d'en récupérer les secrets et les pouvoirs.
- Et comment pouvons-nous aller dans son château ?
- Je n'en sais rien, mais nous ne pourrons jamais le faire seuls...

Tziëg et Kelh avaient tous les deux la mine sombre. Un pouvoir dangereux s'éveillait dans l'antre d'un monstre. Qui sait ce qu'il pourrait faire avec une puissance accrue ? Ce Comte devrait être éliminé...


FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]   Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Le voile déchiré des sauvages [PW Valphégas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Oies sauvages [DVDRiP]
» Hommes sauvages du pays de Dun
» Le voile en 1953
» Les wargs contre la cavalerie
» L'esforçage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Est de Dùralas :: La Perracie :: Tribu des Perracks-