AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Yavik Vulpes
Le Monde de Dùralas a précisément 1874 jours !
Dùralas, le Lun 17 Déc 2018 - 13:45
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mer 26 Sep 2018 - 15:06

Son combat terminé, la jeune femme se présenta, elle avait baissé sa garde, mes ailes noires ne l’avaient sans doute pas plus inquiétée que ça, là ou d’autre serait resté paré au combat. Le sol était jonché de corps, resté plus longtemps dans les parages nous attirerait des ennuis, il valait mieux continuer à avancer vers le centre du massif, les skavens que nous venions d’affronter ne ressemblaient pas à des combattants, ni armure ni arme, ils avaient simplement eu la malchance de tomber sur nous et de nous attaquer sans réfléchir. Je ne devais pas quitter mes objectifs de vue.

Garràn – Tu devrais faire attention à qui tu divulgues ton identité, cela pourrait te porter préjudice. Tout en rangeant mon équipement, je continuais à analyser cette jeune femme à la couleur de peau atypique et dotée de cornes surplombant son visage gracieux. Bien que tes origines me soient inconnues, j’ai vaguement entendu parler d’un peuple possédant ce physique surprenant.

Baël – héhé c’est une Djölfulinne. Le petit démon se rapprocha de cette dernière, lui tournant autour comme pour l’intimidé. Tu es bien loin de chez toi. Tu n’as pas peur de disparaître, loin des tiens ?

Les intentions de Baël étaient purement malsaines, il cherchait sans cesse à éliminer tout ce qui se trouvait sur notre chemin, même si cela pouvait atteindre de lourdes conséquences. Mais à la vue de sa petitesse qui contrastait énormément avec sa voix grave et caverneuse. Comment le prendre au sérieux au premier abord ? Mais il ne pouvait rien faire tout seul, étant contraint à m’utiliser pour assouvir ses pulsions meurtrières, il devait avoir mon accord au préalable avant de pouvoir utiliser ma puissance et libérer ses pouvoirs. Mais relâcher un démon comme lui dans la nature reviendrait à remettre un assassin atteint de démence dans les rues de Stellaraë, une perte de temps en somme.

Garràn – Nous ne sommes pas là pour elle Baël. Je me tournais à nouveau vers Shaoni la Djölfulinne, mains dans les poches, décontracté, afin de la mettre à l’aise. J’ai pour mission d’éliminer un Skaven relativement dangereux dans ses cavernes, il se fait appeler « L’éventreur » et réside à l’écart du village skaven, tu n’en aurais pas entendu parler par hasard ?

Cela me semblait pourtant évident que la réponse serait négative puisque, selon Baël, la demoiselle était rentrée un peu plus tôt que nous dans les cavernes et n’avait pas eu le temps d’aller plus loin que la troupe skaven qui nous avait barrée la route. Mais elle aurait très bien pu en entendre parler sur le long chemin qui l’a sépare de son village natale. Si ma mémoire ne me jouait pas de tour, le village Djöl se trouvait quelque part dans le nord du continent, au-delà du village Kastalinnois. Cela faisait déjà un bon gros voyage pour une jeune Djöl comme elle, elle savait se défendre sinon elle ne serait probablement pas arrivée jusqu’ici et d’ailleurs, le combat que nous avions mené un peu plus tôt vérifiait tout à fait cette hypothèse.





RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoni Drajoll
Pugiliste

avatar

Messages : 202
Expérience : 757
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 09
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 168
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Jeu 25 Oct 2018 - 16:23

Shaoni fronça les sourcils en entendant les paroles du Stryge noir. Elle ne cacherait pas son identité sauf si elle voulait se faire discrète et ce n’était pas le cas ici, et si cela lui portait préjudice alors tant pis. Peu de personne connaissait son nom en dehors du village djollfulin alors elle ne voyait pas en quoi cela pouvait lui porter un préjudice conséquent pour l'instant.

"Je suis fière de mon identité, peu m'importe qui l’entend."


La jeune djollfuline vit le petit compagnon du Stryge noir s’approcher et lui tourner autour. Les paroles menaçantes venant de celui-ci ne la rassuraient pas face à ces deux-là, mais c’était certainement le but. Toutefois, elle ne voulait pas un autre combat ici, de plus d’autre menace pouvait se cacher dans cette grande caverne. Alors elle fit attention à ses paroles même si elle ne comptait pas se laisser intimider.

"Je ne disparaîtrais pas sans combattre si tu te demandes, mais je n’ai pas peur de rejoindre le Kashbarùk."

Elle ne savait pas si elle pouvait s’en sortir en combat face à eux, mais elle n’avait pas à s’en inquiéter immédiatement si elle devait se baser sur les prochaines paroles du Stryge noir. Elle apprit au passage le nom du petit démon, Bäel. Shaoni savait qu’elle aurait sûrement peu de réponses de leurs parts pour satisfaire sa curiosité, alors elle prit ce qu’ils voulaient bien lui donner.
La jeune djollfuline ne se souvenait pas avoir déjà entendue parler de ces Skaven, alors entendre parler spécifiquement de l’un deux était impossible. Elle ne savait pas encore qu'elle avis se faire sur le Stryge noir et Bäel, alors elle resta simple et bref dans ses propos.

"Je ne peux pas t’aider pour ça, je n’ai pas entendu parler de cet éventreur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Jeu 25 Oct 2018 - 18:03

La jeune Djöll semblait être un peu plus méfiante dorénavant, les paroles acerbes de Baël lui avaient sûrement mises la puce à l’oreille, mais elle ne laissa rien transparaître. Elle n’était pas sans défense, je n’en doutais pas le moins du monde, mais laisser ces deux-là se battre serait une très mauvaise décision. Reformuler le pacte du démon prendrai un certain temps et il ne resterait plus rien d’elle, ni de ce qui vit dans les cavernes à la fin du pacte. Elle pourrait bien rejoindre le Kar-machin comme elle dit, mais sa quête aurait été vaine … Tiens justement, qu’est ce qu’elle pouvait bien faire dans un endroit aussi dangereux et lugubre que les cavernes de Spelunca ?

Garràn – C’est dommage. Je pris un temps avant de me tourner vers le petit démon faucheur qui s’était rapproché des dépouilles d’Homme-rats qui recouvraient le sol. Tu trouves quelque chose ?

Baël – hmm … Plongeant dans la tête des macchabés les uns après les autres puis, ressortant comme si de rien n’était. Une magie qui m’était encore peu familière. Il semblerait que nous ne sommes plus très loin du village. C’est par ici …

Le petit démon s’envola pour éclairer d’une lumière rouge bordeaux la galerie que nous nous apprêtions à emprunter. Baël s’amusait à fouiller dans l’esprit des gens pour leur faire vivre un enfer, une manière bien sadique de rendre les gens fous quand ils sont encore en vie, et lorsque ces derniers trépassent, il arrive à percevoir les souvenirs des défunts. Un pouvoir fascinant qui me permettait de poser les questions après avoir tué mes cibles. Plus rapide, plus efficace, un travail d’assassin en soit.

Garràn – Souhaites –tu nous accompagner pour le moment ? Je ne suis pas du genre à louer mes services gratuitement, mais nous empruntons le même chemin pour le moment. Il n’y a pas que des Homme-rats dans ces cavernes, il y a plein d’autres créatures et monstruosités vivant ici, bien plus fort que ces skavens sans cervelles …

Je n’ai sans doute pas besoin d’elle pour la réussite de ma mission, mais si elle pouvait m’être d’une quelconque utilité, même minimale, alors pourquoi  pas. Cela me rendrait la tâche plus facile et moins fatigante. Pas sûr que mes supérieurs apprécient cela, mais puisqu’ils n’en sauront rien et ne verrais que le résultat au bout de mon rapport, je m’en fichais plutôt pas mal. L’important étant la bourse généreuse qui m’attendrait sur mon bureau à mon retour. J’invitais donc la jeune femme à la peau rougeâtre à continuer le chemin plutôt que de rester ici.

Garràn – Rester ici ne nous attirera rien de bon. Alors ?





RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoni Drajoll
Pugiliste

avatar

Messages : 202
Expérience : 757
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 09
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 168
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Dim 11 Nov 2018 - 16:02

Shaoni observa la petite interaction entre le Stryge et Baël curieusement. Il semblait que Baël pussent trouver certaine information juste en… Plongeant dans la tête de cadavre ? C’était pour le moins étrange, elle ne connaissait pas se pouvoir et elle ne pouvait que se douter qu’elle n’en saurait pas plus avant longtemps, si même elle aurait de nouvelles connaissances là-dessus un jour. C’est pourquoi elle passa rapidement cette histoire pour se concentrer sur les prochaines paroles du Stryge.

Elle fut surprise qu’il l’invite comme cela à les accompagner même pour peu de temps. Ce serait évidemment plus pratique s’ils se trouvaient ensemble s’ils devaient se défendre contre s’est… Skavens, ou d’autres créatures du même genre. De plus, elle pourrait peut-être apprendre quelques petites choses grâce à s’est deux-là. Cependant, la jeune djollfuline ne savait toujours pas si elle pouvait écarter l’idée que Baël et le Stryge noir pouvait se révéler une quelconque menace pour elle. Elle ne pouvait qu'essayer rester prudente en suivant son insatiable curiosité.

« Pourquoi pas ? Après tout, nous suivons la même route. Et tu as raison, nous devrions y aller avant que d’autres créatures surviennent. »

Shaoni se mit donc en route, tout en observant les alentours et ses deux acolytes. Maintenant, elle ne pouvait qu’espérer que tout se déroulerait relativement bien, surtout s’ils se dirigeaient droit dans la gueule du loup. Shaoni qui ne suivait pas un chemin particulier, mais plus sa curiosité, comptait les rejoindre dans leurs quêtes pour trouver et tuer l’éventreur, seulement s’ils acceptaient évidemment. Ça ne coûtais rien de demander et ce serait une excellente occasion de s’entraîner au combat et d’en apprendre un peu plus, au moins sur les skavens, et peux être sur d’autres choses. Toutefois, elle se demanda juste un instant combien de problèmes pouvait lui amener sa curiosité.

« Je me demandais si ça ne vous dérangeaient pas si je vous accompagnais jusqu’à ce que l’on trouve l’éventreur et qu’il ne soit plus… Je ne veux pas me mêler à vos affaires, mais ce serait l’occasion pour moi de m’entraîner un peu plus au combat. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Jeu 15 Nov 2018 - 19:08

Après quelques minutes de réflexion, la jeune Djöll se décida à nous suivre. Visiblement, j’avais réussi à la mettre d’accord sur certain point, mais de toute manière, rester ici ou aller de l’avant, dans tous les cas l’affrontement était inévitable. Nous nous dirigions vers un village Skaven, notre prochaine rencontre allait nous indiquer une piste vers ce maudit éventreur de pacotille. Silencieuse, la jeune femme cornue continuait à nous épier du coin de l’œil. Il était normal de ne pas avoir confiance en un monstre tel que Baël et à son acolyte Stryge Noir, un démon et un tueur. Elle était loin de son petit monde tous rose au pays des Djöll, mais elle n’avait pas peur. Elle était concentrée et déterminé, son regard ne laissait aucunement la place à de vulgaires hésitations. Elle ne manquait ni de confiance en elle, ni d’assurance … ou bien elle ne nous voyait pas comme des ennemis, mais plutôt comme …

Shaoni Drajoll - Je me demandais si ça ne vous dérangeait pas si je vous accompagnais jusqu’à ce que l’on trouve l’éventreur et qu’il ne soit plus… Je ne veux pas me mêler à vos affaires, mais ce serait l’occasion pour moi de m’entraîner un peu plus au combat.

Et bin voilà, suffisait de demander ! Cette Shaoni était pleine de ressource ! Elle parlait déjà de « on » alors qu’elle ne savait absolument pas pour qui je travaillais ni pour quelle raison je devais l’éliminer. Elle se proposa tout de même à ce qu’elle nous rejoigne dans cette quête sanguinaire juste pour s’entraîner au combat … Mais je ne pouvais refuser quelqu’un qui, de lui-même, venais quémander le soutien d’aventurier expérimenté afin de s’entraîner. Je trouvais cette situation plutôt amusante dans un sens. Baël ne semblait pas réjouis du nouveau membre temporaire du groupe, faisant une moue indescriptible au loin, ses flammes rougeâtres éclairant toujours la grotte de cette couleur sang.

Garràn – C’est tout à ton honneur que de souhaiter s’entraîner au beau milieu de l’inconnu. J’applaudissais son engouement pour l’entraînement. Tu es seul maître de tes choix, mais sache qu’il risque d’y avoir beaucoup de Skaven sur le chemin, avec un peu de chance, on tombera sur d’autres créatures…

Je ne cachais pas mon envie d’affronter plus fort et plus puissant que moi, mais je connaissais le territoire, ses baffons et ses créatures, je ne m’attendais donc pas à d’incroyables combats. Je m’arrêtais quelques instants et fit signe à Baël d’éteindre ses flammes. Parfois, je me disais que j’avais bien fait d’en apprendre plus sur les minerais et les pierres précieuses que je forgeais pour mes armes, la paroi de la grotte était recouverte de plusieurs petits minerais jaunâtres, pas assez lumineux pour que l’on se déplace sereinement. Je tendis la main sur l’une d’elle et à mon approche, la pierre se mit à briller intensément.

Garràn – On va utiliser ces pierres pour avancer, on y verra plus clair et les chances de se faire attaquer par surprise son réduites à néant puisque n’importe quel être vivant peut les allumer. La couleur de tes flammes est bien trop singulière et attirerait les demi-Rats. J’invitais Shaoni à en faire de même, il était peu probable qu’elle connaisse ce genre de magie la d’où elle vient. Mon père appelait ça des crottes de dragon, mais il s’agit juste de minerais qui réagissent à la chaleur. Poses-y ta main pour voir.





RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoni Drajoll
Pugiliste

avatar

Messages : 202
Expérience : 757
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 09
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 168
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mer 21 Nov 2018 - 18:29

Les paroles du Stryge ne purent ébranler l’avis de Shaoni. Elle n’était pas naïve, surtout pas sur les dangers qui se cachaient sur ces terres. Elle n’avait peut-être pas encore vu tout ce qui cachait dans l’ombre, mais elle savait très bien qu’une menace pouvait s’y trouver. Cependant, si elle restait en compagnie du Stryge et de son petit démon, elle augmentait ses chances face à des adversaires plus forte qu’elle. Les problèmes viendraient si les deux compères se retournaient contre elle pour une quelconque raison. Toutefois, Shaoni ne pouvait pas prévoir ce qui se passerait, alors autant continuer pour voir comment cette aventure allait continuer.

« C’est tout l’intérêt, on ne s’améliore pas sans défis. »


Après avoir répondu, la jeune djollfuline regarda avec intérêt le Stryge en se demandant pourquoi il venait de s’arrêter alors que Baël n’éclairait plus la grotte. La réponse ne se fit pas attendre quand il toucha la paroi de la grotte. Shaoni ne connaissait pas ces « crottes de dragon », mais elle trouvait cela fascinant. Elle fit donc de même après que le Stryge les invités à reproduire son geste et put voir la pierre briller plus intensément au contact de ses doigts. Cela était pratique, plus que de dépendre de Baël. De plus, le Stryge avait raison en disant que cela serait moins susceptible d’attirer d’autres créatures contrairement à la lumière toute particulière de Baël. Shaoni aurait pu rester plus longtemps à observer ce phénomène, toutefois, ce n’était pas le meilleur endroit ou rester immobile comme en attente de la prochaine créature qui passerait.

« C’est intéressant, mais je suppose que l’on ne devrait pas continuer à s’attarder ici. »


Cette fois, la grotte se trouvait illuminer d’une couleur moins surnaturelle alors que Shaoni observait les alentours qui se présentait plus clairement pour s’assurer qu’il n’y avait aucune menace en vue avant de pouvoir continuer. La grotte se montrait moins menaçante à la lumière de la pierre, mais la djollfuline ne se faisait pas d’illusion sur le danger qui se cachait par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mer 28 Nov 2018 - 15:30

Décidément, elle ne perdait pas le Nord cette Djöllfuline ! Cette dernière proposa de poursuivre notre chemin, s’arrêter pour contempler la lumière des pierres précieuses n’avait rien de productif et elle semblait pressée de surmonter d’autres défis au combat. Elle ressemblait davantage à une apprentie guerrière qu’à une simple aventurière à mon gout, rechercher autant le combat … cela me faisait penser à quelqu’un …

Sur ces mots, nous continuâmes notre chemin, dorénavant éclairé par ces lumières naturelles qui ornaient les parois de la caverne. Même une torche n’éclairerait pas aussi bien que ces petites pépites dorées, je pouvais aisément deviner ce qu’il y avait au bout du tunnel. Les parois commencèrent à s’élargir anormalement, comme si elle avait été travaillée par une main ouvrière. Nous n’étions plus très loin du village Skaven, mais décimer sa population ne serait probablement pas une bonne chose. Premièrement, ne jamais sous-estimer ces bestioles : seul, ils sont faibles, mais leur force, c’est leur nombre … et dans un village, nul doute qu’il devrait y avoir au moins une quarantaine d’individu, avec un tel nombre, je serai submergé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Non. Il valait mieux trouver un autre moyen de s’y rendre. Je savais de source sûre que ma cible ne se trouvait pas dans un village, mais dans une cavité dissimulée dans les cavernes de Spelunca. Celle-ci étant immense, le mieux serait donc de procéder à un interrogatoire forcé sur ces Skavens.

Plus nous nous approchions et plus la grotte s’élargissait, donnant à celle-ci l’aspect d’une grande place troglodyte. Pourtant, quelque chose ne me plaisait pas dans cette grotte, une intuition ? L’espace était déjà éclairé, non pas par cette roche lumineuse, mais par de multiples torches accrochées aux murs … de véritables murs taillés à même la roche. Cette odeur … Ces rats ne se cachaient pas bien loin, leur village puant se trouvait à proximité et vu la tête de Baël, je ne devais pas me tromper. Pourtant, je ne voyais rien d’autre que nous sur cette place. Même le sol avait été travaillé pour enlever les aspérités, certainement pour pouvoir marcher sur un sol plat. Si nous devions nous battre, cet endroit serait parfait pour moi, la place est spacieuse et le plafond est relativement haut, je pourrai donc me servir de mes ailes en combat cette fois-ci. Ce serait peut-être l’occasion pour moi d’essayer ma nouvelle arme ?

Baël – Il y en a dans le coin, ça pue le rat ici.

Garràn – Ouai, moi aussi je le sens. Je continuais de regarder autour de moi sans pour autant trouver une cible. Mais je n’en vois pas le bout de la queue … Bon, cette fois-ci, on ne les élimine pas tous, tu ne peux recueillir que leur souvenir visuel, j’ai besoin de véritables infos. Baël s’était retourné, interloqué. Pas que je ne veux pas tous les réduire au silence, mais j’aimerais que cette mission se termine rapidement !

Baël – Monsieur à d’autres rat à fouetter ?

Ça ne servait à rien de chercher le dernier mot avec lui, il adorait ça. Shaoni devait vraiment se demander ce que deux énergumènes comme nous faisait ensemble, on s’entendait comme chien et chat. Le seul point commun que nous avions,C’est ce gout prononcé pour le combat et le sang.





RP en cours : - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoni Drajoll
Pugiliste

avatar

Messages : 202
Expérience : 757
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 09
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 168
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Jeu 6 Déc 2018 - 11:05

Alors que la djollfuline continuait sur la route en compagnie du Stryge Noir et de Baël, elle put voir les parois commencer à s’élargit, et Shaoni ne pouvait que supposer qu’ils approchaient sûrement du village des homme-rats dont avait parlé le Stryge. Le danger était proche si son hypothèse se révélait vraie et au vu des paroles du Stryge Noir et de Baël, c’était exact. Shaoni était déjà sûr ses gardes, alors tout ce qu’elle pouvait faire maintenant était d’attendre et d’apercevoir enfin ces rats pour pouvoir enfin se défendre correctement. Ce n’était pas vraiment une bonne stratégie d’attendre, elle avait appris en combat face aux disciples de Lagmarù qu’il ne fallait jamais attendre et pour ne pas laisser l’autre prendre l’initiative, mais elle ne pouvait pas faire grand-chose d’autre.

Elle prit tout de même le temps de noter que Baël pouvait apparemment recueillir les souvenirs des gens et pas seulement des morts. Alors Shaoni se demanda quelle créature était donc ce Baël, pour avoir un tel pouvoir, était-ce vraiment un démon comme elle pouvait le supposer. Elle se posa aussi des questions sur la relation qu’entretenaient Baël et le Stryge Noir. À première vue, c’était le Stryge qui donnait les ordres, mais alors pourquoi Baël le suivait s’il avait de tel pouvoir. Elle aurait pu continuer à s’interroger pendant leur avancer prudente, mais des bruits annonça l’arrivée de plusieurs créatures.

Quand le bruit se fit entendre, la jeune djollfuline s’immobilisa et elle ne tarda pas à apercevoir, grâce à la lumière des pierres, les hommes-rats qui approchaient. Ils étaient seulement deux. Cette fois, au moins, la lumière ne désavantageait plus Shaoni et la largeur de l’endroit permettait une plus grande liberté de mouvement. Les nouveaux arrivants dévisagèrent juste instant ceux qui leur faisaient face avant de charger sans prendre le temps de réfléchir.

« Ce sont donc eux que vous sentiez. Tu en as besoin d’un vivant alors, c'est faisable, je suppose.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4551
Expérience : 15441
Féminin

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mar 11 Déc 2018 - 16:49

Assaut contre des Skarniens


Les joueurs attaquent les premiers.

Vitesse cumulée des joueurs : 1139

Garràn : 1555
Vitesse : 987
Dégâts : 1526
Capacités spéciales :
  • Vitesse : Peut lancer deux attaques sur les Guerriers Skarniens.


Shaoni Drajoll : 315
Vitesse : 152
Dégâts : 656
Capacités spéciales :
  • Pugiliste : Utilise des postures automatiques lors du combat.
    Postures:
     


Contre


Vitesse cumulée des Skarniens : 240

Guerrier Skarnien A : 140
Vitesse : 80
Dégâts : 60

Guerrier Skarnien B : 140
Vitesse : 80
Dégâts : 60

Guerrier Skarnien C : 140
Vitesse : 80
Dégâts : 60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garràn
L'Exilé

avatar

Messages : 706
Expérience : 2068
Masculin Âge RP : 23 ans

Politique : 43
Métier : Forgeron - Maître Absolu
Titres:
 

(Baël, démon pot-de-colle de Garràn, +350, v+300, 150)

Stats & équipements
Vitalité:
1755/1755  (1755/1755)
Vitesse: 1002
Dégâts: 1551

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mar 11 Déc 2018 - 18:23

Des bruits de pas griffues affluèrent vers nous, ils étaient équipés et au nombre de trois. Ils ne cherchaient même pas à cacher leur présence, le pire dans tout ça, c’est que l’on pouvait les sentir à des kilomètres, à moins que mon odorat soit plus développé que la moyenne, cette odeur de renfermée, l’humidité et la moisissure. Les lumières naturelles nous offraient un avantage certain contre ces bestioles et l’espace me permettrait de jouir pleinement de ma vitesse sur ces êtres inférieurs. Bientôt, ils émergèrent de la pénombre, aussi nombreux que ce que je pensais, de piètre guerrier Skaven. Ils restèrent en retrait, constant que nous étions déjà sur nos gardes, puis entamèrent une cohue disparate, rien n’allait dans leur formation, leur crie de guerre, comme s’ils ne cherchaient pas à user de leur nombre. Mais même avec leur effectif, ils n’arriveraient à rien et en un instant, je leur démontrais leur infériorité, d’un battement d’aile suffisamment puissant pour atterrir derrière les deux derniers larbins. D’un mouvement circulaire, j’éliminais les deux cibles d’un coup juste au-dessus des épaules. Les deux bestioles s’effondrèrent, cette fois-ci en toute harmonie.

Garràn – L’assommer sera amplement suffisant.

Le dernier survivant, ne sachant pas trop sur qui il était tombé, serra un peu plus fort sa poigne sur son arme et chargea, tête baissée. Il n’avait plus rien à perdre, mais sous-estimer shaoni serait une regrettable erreur. Même si je n’avais pas pu la voir à l’œuvre lors de notre précédant combat, elle avait réussi à s’en prendre à Baël, or même moi je n’ai jamais réussi à le toucher. Elle devait sans doute utiliser une forme de magie quelconque et le peu de mages que j’avais rencontré jusqu’à maintenant étaient relativement puissant, certain même terrifiant. Je préférais rester méfiant quant à ses arcanes ou sa maîtrise du bâton. Il faudra que je questionne mon insupportable compagnon pour en savoir un peu plus, mais pour l’heure, nous avions quelques spécimens à supprimer.





RP en cours : - - -


Dernière édition par Garràn le Mar 11 Déc 2018 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mar 11 Déc 2018 - 18:23

Le membre 'Garràn' a effectué l'action suivante : Actions


#1 'Attaque - Stryge N' :


--------------------------------

#2 'Attaque - Stryge N' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaoni Drajoll
Pugiliste

avatar

Messages : 202
Expérience : 757
Féminin Âge RP : 42 ans (20 d'apparence)

Politique : 09
Métier : Mineur - Apprentie
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
350/350  (350/350)
Vitesse: 168
Dégâts: 723

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mer 12 Déc 2018 - 1:41

....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Destin
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4583
Expérience : 16892

MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   Mer 12 Déc 2018 - 1:41

Le membre 'Shaoni Drajoll' a effectué l'action suivante : Actions


'Djöll. - Kar'Magûl' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des hommes-rats, un Stryge Noir et une Djollfuline, qu'est-ce qu'il peut y avoir de mal ? [PW Garràn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre de Dùralas :: Cavernes de Spelunca-