AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Talya
Le Monde de Dùralas a précisément 1843 jours !
Dùralas, le Ven 16 Nov 2018 - 10:29
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Pas passé loin... [PW Naïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harzhan
Demi-démon

avatar

Messages : 456
Expérience : 2016
Masculin Âge RP : 27 ans

Politique : 12
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Pégase de Harzhan  +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
2276/2276  (2276/2276)
Vitesse: 289
Dégâts: 40%

MessageSujet: Pas passé loin... [PW Naïla]   Mar 21 Aoû 2018 - 2:19

Le sang coule, la terre éponge le liquide rouge poisseux. Meurtri, Harzhan avance tant bien que mal. Jusqu'au village le plus proche se disait-il. La plaie béante dans son abdomen saigne abondamment, et il doute de pouvoir y arriver. Pas question pour lui de mourir ici, cette seule pensée le fait marcher, le fait avancer entre les arbres, déposant de sanglantes marques sur les arbres là où il pose sa main qui ne comprime pas vainement sa blessure pour garder un semblant d'équilibre. Mais a ce rythme, il va mourir, il le sait. Sa régénération surhumaine, vestige du temps où il était un démon, n'est plus ce qu'elle était. Il guérira vite, mais il sait qu'il sera mort d'hémorragie avant que sa blessure ne se referme.

***

Il courait entre les arbres, le plus vite possible. Il avait senti le trouble dans le voile de la réalité, quelque chose l'avait traversé. Un démon est au plus bas lorsqu'il vient juste de se matérialiser, alors il devait frapper maintenant. Mais ce démon était spécial, il le vit dès qu'il posa les yeux sur lui. Pas d'hôte! Le démon prenait forme sans même corrompre d'hôte, la quantité d'énergie requise devait être phénoménale. Mais il était encore frêle, il devait frapper maintenant pour le renvoyer d'où il venait.

Il avait saisi sa dague, dont le tranchant était gravé de runes ésotériques. Ces dernières s'activèrent et la simple dague devint un long katana noir, débâcle, la lame de l'ombre. Il ne comptait pas ménager ses efforts pour détruire la chose qui prenait une vague forme humanoïde. Il se fendit, a une vitesse fulgurante, sa lame pointant droit vers le torse de la chose. Mais le démon fut contre toute attente plus rapide, et esquiva, avant de riposter d'un coup maladroit, envoyant Harzhan voler contre un arbre. Si la créature était correctement incarnée, Harzhan était certain que ce seul coup aurait pu le tuer. Heureusement elle était encore pataude et maladroite, comme si entrer dans le monde réel l'avait affectée d'un vertige monumental.

Elle cria a l'intention du traqueur, un cri qui n'avait rien de naturel. C'était un hurlement primaire, écho a la fois du désespoir d'une vie qui s'achève, et de toute l'animosité du monde. Un cri venu de la naissance du monde, un cri que chaque homme et femme ressent dans sa vie, un cri qui résume à lui seul toute la vérité de l'humanité. Un cri qui trouve sa source dans un acte primal, sanguinaire, porteur de la volonté de domination et de mort. Un meurtre, des milliers d'années plus tôt, voilà d'où cette créature est née, du tout premier meurtre de sang froid. L'espace d'un instant, Harzhan en resta tétanisé, et celà faillit lui coûter la vie quand la bête chargea. Il ne dut qu'a un incroyable réflexe de ne pas être décapité.

Rassemblant ses forces, et les vestiges de puissance démoniaque restant dans son corps, Harzhan se transcenda. Les ombres enveloppèrent son corps, laissant uniquement les scarifications de son torse apparentes et rougeoyantes. Après de nombreux essais, il en avait conclu qu'il ne pouvait maintenir cette forme qu'une minute avant que son corps ne subisse des séquelles, alors il n'avait que ce laps de temps pour en finir. Il fonça a une vitesse encore décuplée sur la bête qui se matérialisait toujours, et cette fois la prit de court. Débâcle entailla la chair de la chose, mais pas assez profondément. Lorsque le démon riposta, Harzhan se changea en brume noire et le coup le traversa. Reprenant consistance, il frappa de nouveau, encore et encore, de plus en plus vite. La créature esquivait tant bien que mal, mais était forcée de rester sur la défensive. Lorsque Harzhan trouva une franche ouverture dans la garde de la bête, il frappa d'estoc, ouvrant une large plaie qui, au lieu de saigner, suintait d'énergie maléfique.

Sa transformation prit fin. Dans la main du démon était apparu une lame dentelée, qu'il avait plantée dans l'abdomen de Harzhan. Sentant ses forces le quitter, il s'était préparé à mourir ici, mais a entraîner la créature avec lui. La blessure infligée au corps de celle-ci allait nécessairement l'épuiser, or il aurait besoin de toutes ses forces pour se matérialiser totalement. Si Harzhan gagnait assez de temps, il était certain que ce puissant démon ne pourrait pas se maintenir sur Duralas plus longtemps, et serait aspiré de nouveau vers le Pandemonium.

«premier meurtre... pas... finir ici...»

C'etait la première fois qu'il prononçait une phrase, la créature savait donc parler, quoique sommairement. Celà confirmait ce que Harzhan avait pensé: ce démon n'était autre que l'echo du premier meurtre de l'humanité, un des plus puissants démons au service de Balrath le destructeur. Le démon pris la fuite, laissant Harzhan pour mort. Il arriverait sans doute a posséder quelqu'un le temps de panser ses blessures, alors que Harzhan allait sans doute mourrir ici...

***

La vue troublée, le souffle court, Harzhan avance presque a l'aveugle. Sans la moindre créature a proximité sur laquelle il puisse puiser de l'énergie, il était condamné a se vider de son sang. Sa vie quittant son corps en épais bouillons chauds, il chuta au sol, tentant vainement de comprimer la blessure qui se refermait trop lentement. Mourir dans les herbes humides et face contre terre, ce n'était pas ainsi qu'il avait escompté finir...




Dialogues de Harzhan: #990000


Merci a Mohana pour le kit Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla Draufgänger
Néophyte

avatar

Messages : 10
Expérience : 195
Féminin Âge RP : 20 Ans

Politique : 01
Métier : Novice (0)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 110
Dégâts: 35

MessageSujet: Re: Pas passé loin... [PW Naïla]   Ven 31 Aoû 2018 - 22:03

Naïla, tu te retrouves dans la forêt Sylfaën. Comment tu es arrivé la tu ne le ce point, la seule chose qui te vient en tête es que tu t'aventures dans un nouvel habitat. Alors tu renifles toutes les odeurs que tu peu enregistré dans ta mémoire pour te donner un plan mental de l'endroit même si tu ne connais point ce qui habite cette forêt.

Cela se fait deux semaines même peut être trois que tu t'es installées par ici, tu avais trouve refuge dans un trou qui avait dans un arbre assez grand pour tenir trois êtres vivant de grandeur moyen. Alors tu peu te cacher la nuit ou quand il pleut de cette cachette, et même y laisser tes vêtements quand tu vas te promener ou chasser en louve.

- Ahhh cet endroit est tellement paisible, je suis tellement heureuse de l'avoir trouvé.... mmmm aujourd'hui quel es mon plan ?


Tu regardais ta petite cachette qui avait un tas de feuilles et d'herbe à un endroit pour en faire de lit, ton linge qui était souvent placer en boule pour oreiller et couverture. L'opposer de ton lui, il y avait ton couteau qui pouvait montrer ou était ta petite cuisine avec un petit feu pour réchauffer les nuits froides.

- arggg .... Chercher de l'eau ou du ...bo??


Tu pouvais sentir grâce au vent l'odeur de sang... Frais. Tu laissas échapper un gémissement en te transformant en louve pour courir un peu plus vite. Tu suivais l'odeur du sang pendant un moment jusqu'à que, tu puisses voir un être vivant ? Coucher le visage contre la terre en train de se vider. Tu laissas échapper un grognement en t'approchent tranquillement en étant sur tes gardes. Il y avait une petite distance encore avant que tu le rejoins.






Merci à Baldwin Nuussian pour cette jolie signature <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harzhan
Demi-démon

avatar

Messages : 456
Expérience : 2016
Masculin Âge RP : 27 ans

Politique : 12
Métier : Mineur - Compagnon
Titres:
 

(Pégase de Harzhan  +180, v+200)

Stats & équipements
Vitalité:
2276/2276  (2276/2276)
Vitesse: 289
Dégâts: 40%

MessageSujet: Re: Pas passé loin... [PW Naïla]   Mar 4 Sep 2018 - 22:36

Presque inconscient, son sang tachant le sol sous son corps, Harzhan luttait pour sa survie. Si il s'endormait, si il se laissait aller, il savait qu'il ne rouvrirait sans doute jamais les yeux. Ce serait pourtant si simple, de partir, de quitter ce monde qui n'avait jamais voulu de lui, et au sein duquel il n'avait rien à garder, dans lequel il avait tant fait d'erreurs. Pourtant, il refusait de partir. Pourquoi ? Il ignorait la réponse lui-même. Mais il comprimait sa blessure, et l'autre côté était indirectement obstrué par le sol. Il mourrait plus lentement, une lente agonie. Une fois mort, son cadavre servirait-il de festin aux corbeaux, ou fuiraient-ils sa forme à moitié ravagée par l'énergie démoniaque qui avait couru en lui ?

Il mit un moment avant de se rendre compte qu'il ressentait quelque chose, une force vitale approchait. D'ordinaire, il ne ressentait que peu les énergies des gens autour de lui, mais dans ce cas précis, elle lui semblait omniprésente. Comme un affamé devant un festin, il sentait l'énergie qui s'approchait doucement, même s'il ne la voyait pas encore. Il lui fallut un grand effort de volonté pour ne pas décider d'user son abjecte magie pour la vider de ses forces et recouvrer les siennes dès qu'elle serait à portée. Non, il devait se contenir, voir qui approchait de lui, et aviser ensuite.

Par sa vision troublée, il ne voyait pas grand chose. Le manque de sang se faisait de plus en plus sentir. Mais il lui sembla apercevoir la forme d'une humaine, dans un manteau blanc en fourrure. Non, pas un manteau, une peau ! Ce devait être un loup-garou, bien qu'il ne puisse pas en être sûr car il n'en avait que très peu vu. De ce qu'il en savait, certains chassaient sous forme lupine et attaquaient les humains, et il faisait une cible facile. Si la créature tentait quoi que ce soit au contact, il pourrait aspirer son énergie vitale, c'était sa seule chance de se défendre, car il n'avait pas la force de se battre.

Le sang qui coulait du coin de ses lèvres formait des bulles, et il restait là, observant la personne qui approchait, trop faible pour parler assez fort pour qu'elle l'entende. Finalement, mourir paisiblement dans la forêt aurait été mieux que de mourir dévoré par un loup-garou...




Dialogues de Harzhan: #990000


Merci a Mohana pour le kit Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïla Draufgänger
Néophyte

avatar

Messages : 10
Expérience : 195
Féminin Âge RP : 20 Ans

Politique : 01
Métier : Novice (0)
Titres:
 


Stats & équipements
Vitalité:
105/105  (105/105)
Vitesse: 110
Dégâts: 35

MessageSujet: Re: Pas passé loin... [PW Naïla]   Ven 26 Oct 2018 - 1:59

Naila, tu te rapprochas de cette personne en reniflant les alentours pour voir si tu pouvais sentir une autre personne, celui qui l'avais blesser. Alors que tu arrivas à ces côtés, tu te penchas pour voir sa blessure et regarder du coin des yeux s'il était toujours conscient. Tu cherchas du regard une feuille assez grosse pour lui mettre sur le ventre pour arrêter l'hémorragie. Tu la pris et la déposas sur sa blessure le plus délicatement possible pour ne pas le blesser en plus.

Si je ne le soigne pas, il va mourir ici....

Alors tu décidas de le prendre dans tes bras avec le plus de précaution pour l'amener loin d'ici et l'amena vers ta petite cachette pour pouvoir le soigner avec les moyens disponibles. Tu marchais assez rapide, mais sans faire de gros mouvement et regardais quelques fois cet homme s'il donnait toujours des signe de vie. Vous arriviez à ta cachette dans l'arbre puis rentra pour aller le déposer doucement sur ton ''lit''.

Tout va aller pour le mieux Monsieur!! Je vais faire mon possible pour vous soigner.....

Tu ne pris même pas le temps de te changer en humaine que tu mis à mettre de la pression sur la blessure et a le soigner en surveillant quelques fois qu'il ne soit pas mort. Tu repris ta forme humaine quand tu vis que sa vie n'étais plus en danger et lui mit une peau blanche pour le garder au chaud puis fit un petit feu.






Merci à Baldwin Nuussian pour cette jolie signature <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas passé loin... [PW Naïla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas passé loin... [PW Naïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ouest de Dùralas :: Forêt Sylfaën-