AccueilAccueil  BestiaireBestiaire  CarteCarte  ContexteContexte  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Bonjour Invité, et bonne visite sur Dùralas !
Contribuez en aidant et en faisant part de vos idées pour le forum ici
Bienvenue à notre dernier membre : Kraive
Le Monde de Dùralas a précisément 1813 jours !
Dùralas, le Mer 17 Oct 2018 - 16:56
Pour être à l’affût des dernières nouveautés, c'est ici qu'il faut aller !
Pour toute réclamation, visitez le Bureau des réclamations.
Envie de sensations fortes, de gloire ? Tentez le Championnat de BaldorHeim
La bibliothèque de Stellaraë regorge d'informations sur Dùralas.
Devenir Roi ? Prince ? Prêtre ? C'est possible dans le recrutement RP
La salle des trophées recense les plus grands héros de ce monde !

Partagez | 
 

 Un oeil sur le monde (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athanasia Darkan
Voleuse

avatar

Messages : 188
Expérience : 1273
Féminin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1065/1065  (1065/1065)
Vitesse: 622
Dégâts: 881

MessageSujet: Un oeil sur le monde (Solo)   Lun 27 Aoû 2018 - 9:33

Une violente quinte de toux vint perturber le bruit du souffle incessant qui frappait les hautes montagnes de Kanaan. La jeune femme étouffa un juron et maudit son Euthéria de  l’avoir envoyée là-bas, quelques mois plus tôt. Les raisons étaient obscures : un rapprochement diplomatique, de futures alliances, bref du « vent ». Mais au-delà de ça, Athanasia avait l’envie de voyager et de découvrir de nouvelles contrées, à l’instar de Wystéria. Elle était trop longtemps restée prisonnière de la Capital, il était temps de s’ouvrir au monde. Si elle avait réussie à se faire accepter auprès des elfes, ce pourrait être le cas aussi auprès de cette ancienne et noble civilisation Djöllfuline. C’est pourquoi aujourd’hui, elle touchait au but d’approcher le village de ce peuple.

Le voyage fut semé d’embuches et d’obstacles. Ce n’était décidément pas une bonne idée de l’avoir réalisé en solitaire. Les quelques patrouilles Rabclaws, une espèce mi-rat, mi-humain et re-mi-rat derrière, dotée d’une intelligence plus-que-partielle, ne l’avaient pas repérées. Une chance car elle n’avait pas vraiment le cœur à combattre, surtout à trois ou quatre contre une. Les conditions climatiques, en revanche, l’avaient énormément ralentit voir paralysé pendant certaines tempêtes. Mais malgré cela, elle était enfin aux abords du village, approchant inexorablement des gardes encadrant l’entrée. Ceux-ci lui barrèrent la route instantanément.

« Quel est votre nom et quelles-sont vos intentions ? » Dit-le garde le plus proche d’elle, avec une voix puissante et un accent prononcé.

La jeune femme, haletante, pris une grande respiration avant de répondre. Elle prit aussi le temps de réfléchir à ses mots afin de ne pas commencer sur le mauvais pied cette jeune relation. Elle déposa son lourd sac de voyage, abaissa son foulard et renversa sa capuche, laissant apparaître son visage fatiguée et sa longue chevelure emmêlée. Elle s'adressa ensuite aux gardes d'une voix calme.

« Bonjour, je me nomme Athanasia Darkan et je viens d’Endorial. Je suis native de la Capital mais je suis en pleine découverte de Dùralas et cela m’amène par hasard dans vos contrées. La fatigue me gagne et je voudrais me ressourcer quelques jours. Puis-je abuser de votre hospitalité ? »

Secrètement, elle espèrait avoir utilisé les bons mots et de ne pas avoir été trop insistante, loin d’elle l’idée de vouloir froisser ces gardes sur-armés et sur-entrainés.

« Qu’est-ce qui vous laisse croire que nous apportons notre aide à n’importe quel inconnu ? » prononça le deuxième garde, sur la défensive.

Athanasia prit à nouveau une bouffée d’oxygène, rare et pollué par les vapeurs dégagées. Elle essaya de se remémorer toutes les informations qu'elle avait obtenu lors de son entretien avec le Djöllfulin Jûken'Maw au banquet de Cernunnos.

« Je connais un Djöllfulin du nom de Jûken’Maw, les échanges que j’ai eu avec lui me laisse croire que vous êtes un peuple bon et qui brille par son honneur. Votre exode et vos croyances ont forgés votre culture et même si cela peut paraître absurde de demander l'asile dans votre refuge, j’ai l'espoir... L'espoir d’entretenir de bonne relations avec votre village pour avoir le plaisir de venir échanger connaissances et richesses dès que mon avenir me guidera en ces lieux. » Elle inclina légèrement la tête sur ces mots pour ponctuer sa phrase.

Les gardes se regardèrent quelques secondes avant de se tourner à nouveau vers la Stellaroïse afin de rendre leur verdict.





Dialogue : #FFCC33
RP en cours : À la recherche d'un mentor - Daim, le chocolat ? - Libre
Arène en cours : Olórin Calen - [PNJ] Khàli - Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Juge
Personnage Non Joueur

avatar

Messages : 4303
Expérience : 14604
Féminin

MessageSujet: Re: Un oeil sur le monde (Solo)   Lun 3 Sep 2018 - 1:18

Les gardes se questionnèrent du regard et lâchèrent même quelques chuchotements entre eux. Finalement, ils trouvèrent accord et le premier mit un terme à l'attente, du moins durant quelques instants :

« Un instant, je reviens avec quelqu'un de bien plus approprié »

La porte en fins rondins s'ouvrit légèrement pour laisser passer le garde puis se referma aussi sec. Juste derrière se cachait le merveilleux village des Djöllfulins où l'architecture en bois et la végétation apportent une atmosphère relaxante.

Un peu plus tard, le garde émerge de nouveau avec à ses côtés un grand djöllfulin aux cheveux soyeux mi-longs et dotés d'une petite barbiche qui semble être très bien entretenue. L'homme est habillé d'une longue et élégante robe de mage dotée des couleurs chaudes des Djöllfulins. Il s'incline bien droit et d'une manière très respectueuse puis se présente :

« Mademoiselle Darkan, ravi de faire votre connaissance. Je suis Chanveasna Punlok, le Grand Ambassadeur. Je serai honoré de vous faire visiter notre village et vous faire découvrir nos coutumes. Acceptez-vous mon invitation ? »

Le djöllfulin tend sa main en direction de la porte, invitant la jeune femme à la suivre dans sa découverte du village.


Chanveasna s'exprime en #FF6633.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanasia Darkan
Voleuse

avatar

Messages : 188
Expérience : 1273
Féminin Âge RP : 20

Politique : 01
Métier : Sculpteur - Novice
Titres:
 

(Hippogriffe +250, v+250)

Stats & équipements
Vitalité:
1065/1065  (1065/1065)
Vitesse: 622
Dégâts: 881

MessageSujet: Re: Un oeil sur le monde (Solo)   Mer 19 Sep 2018 - 21:53

Après s’être inclinée respectueusement et avoir écouté attentivement les présentations de Chanveasna, Athanasia observa la main délicate du djöllfulin tendu vers l’interstice de l’épaisse porte en rondins qui barrait l’accès à ce village si mystérieux, comme pour réfléchir. Au bout de quelques secondes, elle tourna son regard droit dans les yeux de l’ambassadeur et hocha la tête avec un sourire sincère. Celui-ci répondit à son tour par un léger sourire et pénétra lentement dans l’enceinte du village en faisant signe à la jeune femme de le suivre.

Elle lui emboita le pas, ses bottes martelant le sol pavé de l’allée principale. Encadrée par une multitude de stands, cette rue distribuait de nombreuses autres toutes permettant de rejoindre les habitations et commerces qui composaient le village. Les architectures étaient impressionnantes, aussi atypique que celle de la ville elfique, mêlant bois et pierre de couleur, mais avec un côté plus exotique notamment dans la forme des toits. Ceux-ci étaient pointus, fortement dénivelés et ils finissaient sur des chenaux démesurés et incurvés. La marche continua ainsi sous les explications détaillées de l’ambassadeur sur les différentes fonctions de chaque bâtiment jusqu’à arriver au plus imposant devant lequel trois statues de djöllfulins semblaient garder l’entrée.

« Nous voilà arrivé dans un des principaux lieux de notre village, c’est ici que vous vous reposerez. Vous pouvez rapprocher cette endroit au château de Stellaraë, mais avec une taille beaucoup plus modeste, car c’est ici que s’organise la vie politique de notre peuple avec les chefs de clans et les visites diplomatiques. » Il marqua une courte pause dans son élocution, « Suivez-moi, je vais vous mener à votre chambre où vous pourrez récupérer de votre voyage… »

Athanasia ne décrocha pas un mot, trop respectueuse de ce qu’elle était en train de découvrir. Elle était impressionnée par la qualité de l’accueil et l’altruisme du peuple djöllfulin. Jamais elle n’aurait pu pénétrer dans un lieu comme le château de Stellaraë en demandant l’asile à l’entrée de la capitale. Elle remit la faute sur la nature égoïste de la race humaine et se pressa de suivre l’ambassadeur qui avait déjà commencé à marcher en direction de la porte de l'édifice. Il la poussa, donnant accès à un vestibule magnifiquement décoré à l’image du reste de la structure extérieur. Ils poursuivirent leur chemin jusqu’à un couloir distribuant des chambres et après quelques mètres Chanveasna s’arrêta à coté de l’une d’elle, ouvrant son bras pour inviter une nouvelle fois l'humaine à passer le seuil.

« Je vous laisse entrer, merci d’ôter vos chaussures comme le veux nos coutumes. » prononca-t’il avec un large sourire.

La Stellaroïse s’exécuta simplement puis, découvrit le lieu qui lui avait été affecté. C’était la première fois qu’elle allait dormir dans de si beau quartier, dans un lit aussi propre et confortable. Tout en restant au pas de la porte, l’ambassadeur continua son explication.

« Je vais demander à un de mes assistants de vous apporter de quoi vous nettoyer, vous avez des vêtements propres pour demain ? Souhaitez-vous que l’on vous en prête ? »

Athanasia resta abasourdit

« Je… Euh… Non mais je ne peux pas accepter… » Bégaya-t-elle.


« Ne vous inquiétez pas, nous traitons tous nos invités de la même façon. Et ce serait préférable que vous soyez formellement accoutré pour l’entretien de demain. » Il hocha la tête « Malheureusement, le repas du soir à déjà été donné mais mon assistant vous apportera quelques choses à manger. Passez une agréable nuit chez nous et à demain. »

Il tourna les talons et referma la porte après que la jeune femme l’ai remercié et souhaité une bonne nuit à son tour.

Une petite heure après le départ de Chanveasna Punlok, un jeune djöllfulin entra après avoir préalablement frappé à la porte. Il déposa une sorte de jar emplie d’eau chaude, un plateau de fruit ainsi qu’une robe finement tissé de jaune et d’orange, un vêtement d’une qualité rare pour la voleuse. Elle le remercia et attendit qu’il s’éclipse pour commencer à se dévêtir.

Elle se réveilla quelques heures plus tard, très légèrement habillée et plus reposée que jamais. Elle enfila avec beaucoup de précaution la robe et s’orienta vers la porte de la chambre. La jeune femme savait qu’il était encore tôt mais il lui était impossible de retrouver le sommeil après avoir si bien dormi, alors elle commença patiemment à arpenter les couloirs et corridors du bâtiment en évitant les quartiers privés. À force de tourner en rond, elle tomba sur un accès menant jusqu’aux jardins. Ceux-ci étaient encore plongé dans l’obscurité de la nuit, les quelques lampes à huiles déposées ça et là permettaient de s’orienter aux travers de la flore magnifiquement entretenue malgré les conditions climatiques.

Une bise légère vint plaquer le tissu de la robe d’Athanasia contre sa peau laissant apparaitre les courbures généreuses de son corps de jeune femme. La fraicheur matinale provoqua un frisson et un hérissement de poils dissimulé par l’épaisseur de la matière.  Les premières lueurs vinrent frapper le sommet de la végétation quand un raclement de gorge fit retourner la Stellaroïse.

« Le jardin est très agréable de bon matin… Je m’y perds de temps à autres. Vous m’accompagnez ? Je vais vous montrer là où j’aime méditer et me ressourcer. »

Elle le suivit silencieusement jusqu’à un pavillon aussi large qu’une chambre, en partie ouvert sur l’extérieur mais avec quelques protections contre le vent à base de fines portes glissantes composées d’une structure quadrillée en bois et de tissus opaques pour obstruer les carreaux. Au centre du pavillon se trouvait une multitude de coussin disposés en cercle. Chanveasna s’installa en tailleur sur l'un d'eux et il en désigna un autre , juxtaposé au sien, afin d’inviter Athanasia à s’installer à son tour.

Les minutes passèrent dans la sérénité. Les bruissements du vent contre le pavillon et contre les structures environnantes mêlées à la respiration des deux protagonistes. Les agitations du village qui se réveillait patiemment, peut-être même l’installation des étalages du marcher. C’était un moment plaisant et beau, que la jeune femme prenait plaisir à partager avec l’ambassadeur.

Ce n’est qu’au bout de deux petites heures, qu’elle ouvra enfin les yeux avec son hôte, comme si celui-ci lui avait soufflé de revenir de sa méditation à ce moment précis, puis il prit la parole.

« C’est un plaisir de vous recevoir jeune femme. En revanche, vous m’intriguez… » Les yeux de l’homme se plissèrent, Athanasia attendit la fin de son discours. « Il est clair que vous n’êtes pas là pour faire le mal autour de vous. Seulement… J’ignore si vous êtes là pour le bien. » Il tendit le doigt en direction du buste de son invité. « Votre cœur, en tout cas, ne semble pas le savoir… Mais, est-ce important de savoir ? »





Dialogue : #FFCC33
RP en cours : À la recherche d'un mentor - Daim, le chocolat ? - Libre
Arène en cours : Olórin Calen - [PNJ] Khàli - Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un oeil sur le monde (Solo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un oeil sur le monde (Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» je fuis le monde. [apollo] [terminé]
» L'OEIL NOIR
» Une vie d'albinos un peu bizarre ! [Solo] Suède
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nord de Dùralas :: Les sombres montagnes de Kanaan :: Le village des Djöllfulins [Zone restreinte – Djöllfulins + invités]-